Queen and Country

Auteur : Greg Rucka

Dessinateur : un artiste différent par story arc

Éditeur : Oni Press

queenandcountryHistoire : Dans le monde de l’espionnage le MI6 fait partie des services les plus réputés. Dédié à la protection des intérêts britanniques à l’étranger, il dispose en son sein d’une division des opérations spéciales qui a pour mission d ‘intervenir sur tous les terrains sensibles de la planète. Composée de trois personnes, nommées des vigies en VF, nous suivons plus particulièrement le parcours de celle que l’on nomme Vigie 2 à savoir Tara Chace, l’une des rares femmes à être parvenue à intégrer cette unité d’élite dont les membres ont une espérance de vie des plus limitées.

Cette division est dirigée d’une main de fer par Paul Crocker, personnage ambigu à plus d’un titre, porté par un patriotisme teinté d’un réalisme froid, prêt à tout pour protéger la Grande Bretagne y compris à passer au dessus de ses supérieurs et risquer la vie de ses agents. Il doit à de nombreuses reprises composer avec l’aspect politique de sa fonction qui le met souvent en porte-à-faux avec les hautes instances du pays, voire de plusieurs, la CIA ayant notamment tendance à considérer les vigies comme des agents qu’elle peut utiliser et jeter car appartenant à un service étranger.

Vigie 1 : alias Tom Wallace, à la tête de la division depuis plusieurs années au début de la série, vieux briscard de l’espionnage et figure de mentor pour Tara, dont le rôle gagnera en épaisseur tout au long de la série, notamment à la fin.

Vigie 2 : Tara, jeune femme issue d’un milieu privilégié, dont elle a fui le caractère superficiel. Elle doit composer avec  son travail, qui a tendance à cannibaliser tous les aspects de son existence et met à rude épreuve son sens de la morale, et sa vie personnelle qui est loin d’être simple. Les deux ayant souvent tendance à se croiser tout au long de la série.

Vigie 3 : Edward Kittering, jeune recrue de la division,

La série est composée de  32 épisodes  publiée entre 2001 et 2007 aux Etats Unis, regroupés en 7 volumes + 2 volumes centrés sur d’autres personnages de la série et publié chez Akileos en France.

Avis : Attention chef d’œuvre !

Depuis quelques temps Greg Rucka est un scénariste que je (re) découvre, j’avais par le passé beaucoup apprécié son travail sur des séries comme Batman, Gotham Central et même Wolverine. Mais à la suite de la lecture de son court mais ô combien génial run sur Batwoman, j’ai commencé à le regarder d’un autre œil, si bien que j’ai taché de porter mon attention sur certains de ses autres travaux. Queen and Country m’intriguait donc particulièrement et à l’occasion des fêtes de Noël, je me suis dit que j’allais me lancer, et que dire à part que je n’ai pu acquérir les volumes assez vite.

QueenandCountryLa principale force de cette série repose sur le personnage de Tara Chace, encore une fois Rucka crée et met en scène un personnage féminin absolument passionnant, d’une très grande richesse. L’auteur la confronte ainsi à des dangers  qui vont jusqu’à mettre en péril la santé mentale de Tara, sans compter les menaces physiques, la fin de la série étant particulièrement éprouvante pour elle sur tous les plans. Au fil de cette trop courte série on s’attache à Tara, et si certaines missions sont plus calmes que d’autres, elles affecteront profondément le personnage  dans sa vie personnelle.

L’autre  grande force de cette série est le boulot remarquable de l’auteur pour restituer la réalité. Ici pas d’espions à la James Bond, pas de gadgets qui raviront les geeks, les vigies peuvent déjà s’estimer contentes lorsque leur supérieurs leur accordent une arme. Outre le quotidien de nos agents qui est souvent fait plus de boulot bureaucratique que de poursuites armées (il y en a aussi rassurez-vous) Rucka nous montre comment la politique vient parasiter pratiquement tous les aspects du travail des vigies, les politiques ayant souvent d’autres intérêts que la sécurité du Royaume Uni. De ce point de vue les relations asymétriques avec les US sont parfaitement décrits, entre des agents du MI6 qui doivent se débrouiller avec les moyens du bord et les américains paralysés par un nombre d’agences gouvernementales ahurissant et une notion du partage d’informations bien particulière.

Il est ainsi fréquent que les intrigues de couloir au ministère des affaires étrangères, ou proches du cabinet du Premier Ministre soient plus sources de danger pour la division et Tara, que les armes des terroristes.

En outre on sent que Rucka a bien bossé son sujet, tant sur le monde de l’espionnage loin de l’image véhiculé par les films hollywoodiens, que sur les pays que les vigies « visitent ».

Ainsi lorsque Tara se rend en Irak, la situation éclatée du pays est parfaitement représentée, les groupes dissidents eux-mêmes étant montrés comme des rassemblements hétéroclites d’individus réunis par des intérêts temporaires en sans cohésion réelle.

queenandcountry

Bien entendu, cette série prend une dimension bien particulière dans un contexte post 11 septembre, dont elle montre les coulisses assez peu reluisantes. Les vigies étant amenées à mener de nombreuses actions en contradiction avec leur morale mais exigées par leur fonction et leur volonté de protéger le Royaume Uni.

Il s’agit sans l’ombre d’un doute de la meilleure chose que Rucka ait écrite dans le monde du comics et le seul défaut que l’on peut reprocher à cette série c’est de vous rendre à jamais accro à Tara Chace.

Autre petit défaut, si l’en est, une partie des aventures de Tara intervient non pas en BD mais dans trois romans que Rucka a écrit. Si cela ne gêne pas la lecture pour la majeure partie de la série, j’ai tout de même senti un manque entre le volume 6 et 7 si bien que je me suis demandé si je n’avais pas raté un épisode. Il s’avère que Rucka à choisi de dépeindre une mission dans un roman se situant entre le volume 6 et 7. Cela ne serait pas un problème si les évènements décrits dans ce livre n’étaient pas essentiels pour la suite de la série, et ils le sont. Et bien entendu, aucun éditeur français n’a eu le bon goût de publier les-dits romans dans la langue de Molière.

Pour la partie graphique, plusieurs choix ont été faits, d’une part la série est en noir et blanc, mais croyez-moi quand je vous dis qu’une fois habitué, c’est à dire vers la page 2 du premier volume, vous ne pourrez plus imaginer la série dépeinte autrement. Par ailleurs, un dessinateur différent intervient pour chaque story arc, choix audacieux mais à mon sens adapté tant le ton de chaque histoire diffère de la précédente.

Cette série est tout simplement exceptionnelle de bout en bout, aucun passage à vide, juste une qualité et une inspiration qui jamais ne font défaut.

Note : 10/10 –  MUST READ : un chef d’œuvre à avoir sur son étagère si on ne veut pas mourir idiot

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

9 Comments

  1. Est-ce que la série s’améliore au fil des tomes? Parce que j’ai lut le premier sortie chez semic il y a longtemps et j’ai trouvé que c’était loin d’être un chef d’oeuvre. Un truc sympa mais sans plus.

    • Oh que oui, il faut bien voir que le 1er tome n’est qu’une mise en bouche. Bien qu’il présente bien l’ambiance générale de la série, le reste de la série est bien au dessus

  2. heu je suis intéressé depuis qq tps pour la même raison le batwoman. question: – tu aurais la liste des romans pour tout lire dans l’ordre ??
    je viens de trouver la version définitive en vo sa semble pas mal car c’est dure de tout rassembler en vf non ??

    • Pour les romans j’en connais 2
      – gentleman game sorti il y quelque temps, qui s’intercale entre le volume 6 et 7 et est très important. Il me semble qu’il est sorti en VR mais est très dur à trouver.
      -last run qui est sorti fin 2010, et qui est une suite à la série.
      pas de sortie VF à ma connaissance. Je pense moi aussi me choper les deux en VO, d’autant que j’ai lu des passages, car j’avais peur de la lecture de livre en VO mais c’est abordable avec mon niveau.
      Il me semble qu’il y a un troisième roman mais je ne connais pas le titre. Voilà

  3. ha merci bcp c’est très très gentil !! sa me donnais envi de commencer la série alors merci une deuxième fois ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.