Unspoken VO : X 23 # 8

Crédits :

Scénario : Marjorie Liu

Dessin : Ryan Stegman

Couverture : Kalman Andrasofzky

Editeur : Marvel comics

12922711Avis :

Sam : tout d’abord je dois vous avouer que en général je fuis les séries Wolverine, où celles où il apparaît. Oui je sais du coup vous vous dites, « il doit pas lire grand chose chez Marvel du coup ? ». J’arrive encore à m’en sortir, mais c’est de plus en plus dur, d’autant que quand c’est pas le mutant griffu c’est Deadpool. Bien évidemment les raisons pour lesquelles j’évite ce personnage,partagées je pense par pas mal de monde, sont assez évidentes. Trop mis en avant, et souvent dans des histoires de piètres qualités, Wolverine a perdu tout l’attrait qu’il pouvait avoir. Trop souvent cantonné à des histoires simplistes dont le simple but est de lui faire sortir ses griffes, je voyais d’un mauvais oeil le récent relaunch de ce qu’on peut maintenant appeler la franchise Wolverine.

Car oui outre le fait de placer le héros dans la moitié de ses titres, Marvel a jugé bon de multiplier les copies bon marché. On a d’abord eu Daken, le fils oublié de Logan. Et peu de temps après c’est son clone importé de la série animée X – Men Evolution que l’on a vu débarqué.

Mais alors pourquoi faire une chronique sur une série que je ne suis pas censé lire, ben c’est là le problème, non seulement je lis X – 23, mais je peux aussi vous dire que c’est une bonne série, ben oui comme quoi tout arrive. Les mayas avaient donc raison, la fin du monde est proche, puisque nous avons sans doute là l’un des signes annonciateurs de la future armaggedon.

Nonö : X-23… Que peut-on raconter sur cette série ? Un clone de Wolverine qui vit sa petite vie… Oué, ben ya pas à chiquer, j’adore cette série. En fait, contrairement à Sam, j’adore tout ce qui touche à l’ami griffu, enfin presque tout. J’ai pas accroché à Daken par exemple. Et c’est la que nos avis se rejoignent avec Sam, cette série est vraiment bonne. Enfin… Hormis le numéro 7 qui est un numéro bouche trou complètement raté niveau scénario et dessin et qui m’a presque fait arrête la série. Mais on y reviendra.

Tout ca pour dire que X-23, c’est une série sans prétention, pas vraiment mis en avant par la Maison des Idées, et malheureusement, c’est dans ces domaines qu’on trouve souvent des petites perles.

Scénario :

Sam : le scénario est la raison principale d’apprécier cette série. Tout cela grâce au travail fantastique de Marjorie Liu qui construit une vraie personnalité à X – 23, mais surtout elle lui confère ce qui me semblait le plus dur : un but. Comme elle l’a indiqué dans différentes interviews, elle écrit Laura comme une ex enfant soldat, qui tout d’un coup doit vivre dans un monde en paix. Comment vivre quand on a connu que la guerre ? quels rapports peut on établir avec les autres quand le seul langage que l’on a apprit est la violence ? Voici les thématiques principales du titre, la scénariste induisant de bien belle manière que Laura n’est pas que le résultat des ses souvenirs, de son éducation, ou de ses gênes, mais qu’il reste en elle une partie inviolée, non souillée.

Dans le premier arc, Liu a posé le cadre de la série avec la recherche de X – 23 sur une nouvelle manière de vivre. Bien sur la série n’est pas exempte de défauts, par exemple l’inclusion de Gambit dans le cast de la série. Je doistumblr_lhcqcspImB1qe69nqo1_500 bien avouer que pour le moment je n’ai toujours pas compris ce qu’il faisait là. Autre point fâcheux, l’objet du scénario du présent épisode. A la fin du précédent arc, X 23 apprenait que des dirigeants du programme Weapon X voulait relancer le programme.

Et là pour moi c’est un premier point noir, puisqu’on doit en être à la troisième ou quatrième relance de ce programme, donc on ne nage pas dans l’originalité. Le second point noir est que cet épisode débute un crossover avec… Daken. Alors oui je sais les fans attendaient cette rencontre depuis un moment, à peine esquissée lors du crossover Utopia avec les Dark Avengers, et croyez moi niveau baston de ce côté vous êtes servis. Oui mais voilà moi Daken j’en ai rien à faire .  Du coup après un premier arc que j’avais apprécié je vais devoir me tartiner des épisodes de Daken pour comprendre ce qui se passe.

Enfin autre détail qui me chiffone, c’est qui ce personnage qui assure la sécurité à Madripoor et que Gambit est censé connaître, en ce qui me concerne, jamais vu, donc une partie de l’épisode m’échappe. Et bien sur pas de petit encart pour expliquer qui elle est, ce serait trop simple.

Nonö : Je ne vais pas vous refaire ici le pitch que Sam a très bien fait, je vais juste donner mon avis. Honnêtement, je pensais que ça allait être le dernier numéro que j’achetais et je vais même vous confier un secret, si j’avais des habitudes d’achats normales, je ne l’aurai pas acheté. En fait, j’achète mes comics « par mois », c’est à dire que toutes les semaines, je fais mes résa auprès de mon comic shop favori et en début de mois, je vais chercher ma commande qui s’élève à une vingtaine de single. Hasard du calendrier, deux numéros de X-23 sont sorti durant ce dernier mois. Heureusement. Car après le fiasco du #7, si j’avais du choisir, je ne serai surement pas parti dans ce crossover.

Ceci étant dit et ceci étant fait, j’ai entamé la lecture, je n’allais pas le manger quand même ! Quelle agréable surprise ! Nul besoin de lire Daken pour comprendre l’histoire (mais il faudra l’acheter pour suivre !). On retrouve parfaitement l’ambiance de Madripoor, d’une X-23 tourmentée qui n’est pas considérée comme une adulte mais comme une enfant, d’un Gambit protecteur et qui peut l’introduire (chut Bunny) la où ils veulent aller. Concernant la mystérieuse femme chargée de la sécurité, c’est juste Tiger Tyger. Elle est à Madripoor depuis bien longtemps et si mes souvenirs sont bons, c’est Wolverine qui l’a placé la à sa période « Je tiens un bar, je me fais appeler Le Borgne et j’ai rangé mes griffes ». Ça date des 90’s (voir Intégrale Wolverine 1989 ou 1990)

4d1a4d10Que vient faire Daken ici ? Vont-ils se comporter en gens civilisés et combatte la relance du programme ou se mettre sur la tronche comme tout bon frère et soeur ? Ce premier numéro nous met l’eau à la bouche et nous avons hâte de lire la suite !

Sam : et bien merci pour l’information sur Tiger Tyger, comme je l’ai dit je ne suis pas vraiment les aventures de Wolverine. Et même quand je le faisais, il y a de nombreuses années, je n’ai jamais vu de références à ce personnage. Mais d’après ce qu tu dis il s’agit presque d’un perso oublié  que Marjorie Liu nous a ressorti,

Nonö : Mais de rien, pour une fois que je peux apporter une précision sur un perso oublié ^^

Dessin :

Sam : le dessin de Ragman est très efficace, il dessine bien les hommes comme les femmes. Ses scènes d’action sont bien dynamiques, et les décors de Madripoor sont bien représentés, donc de ce côté c’est un sans faute. De manière générale, le dessin depuis le lancement du titre est de bonne qualité.

Nonö : Ça va peut-être faire redite, mais après le fiasco mangaka du #7 dessiné par Sana Takeda, retrouver un style proche du premier arc est bon. Tout simplement bon. L’ambiance de Madripoor proche de la guerre civile est réussie, le design caracter est juste, les scènes de combat nous en mettent plein la vue. Le seul petit bémol que j’apporterai est le style de X-23 qui tantôt fait « femme » tantôt fait « gamine ». Bref, du bon.

 

Couverture :

Sam : la couverture représente bien le contenu de l’épisode, c’est le moins que l’on puisse dire ! je vous le dis tout de suite il n’y pas mensonge sur la marchandise. Une bonne couv en somme

Nono : euh… Pareil ^^

Note :

Sam : 7/10 – Un autre épisode de la série aurait une note plus élevée, mais ce crossover me gêne et à mon sens ne s’incorpore pas bien avec l’histoire en place dans la série. Le tout fait un peu trop prétexte, parce qu’on veut voir les deux personnages s’en mettre plein la poire . Donc je vais ronger mon frein, jusqu’au retour de ligne directrice de la série.

Nono : Comme à mon habitude, je ne donnerai pas de note (je suis mauvais à ça). Je dirai donc Check-it pour ceux qui, comme moi, n’ont pas aimé le #7 et un Buy pour ceux qui suivent assidûment l’une des 2 séries ou les 2. Un des points positif de ce crossover, c’est qu’on va pouvoir se régaler des dessins de l’ami Guiseppe Camuncoli sur Daken !

A propos Sam 1890 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Juste un petit commentaire pour vous dire que j’aime bien cette manière de faire sur les unspoken, en mode double review, ça me plait bien.

    Et puis ça a l’air intéressant cette série X-23, qui sait j’irais peut être la chercher chez astrocity moi aussi (enfin quand j’arriverais à sortir du taf avant que les boutiques ferment :()

    Continuez comme ça les gars 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.