Unspoken VF : Buffy saison 8 – tome 8

buffy8t8

Crédits :

Scénario :

– Joss Whedon & Scott Allie : épisodes 36 à 40

– Jane Espenson : épisode spécial Riley

Dessin:

–  Georges Jeanty : épisodes 36 à 40

– Karl Moline : épisode spécial Riley

Couverture : Jo Chen

Éditeur VO : Dark Horse comics

Éditeur VF : Fusion comics/ Panini comics

buffy8t8La série : petit récap sur la série, à la base nous avons la série TV Buffy, qui est l’une des meilleures choses que nous avons vu sur nos écrans. Oui je passe sur le film dont l’esprit a totalement été perverti par les studios pour en faire une soupe informe. Après 7 ans de bons et loyaux services de lutte contre les vampires et autres suppôts du mal,  la tueuse et la bande prenaient congés. Non sans avoir anéanti leur ville Sunnydale au passage, avoir vaincu la source du mal, et crée toute une armée de tueuses partout dans le monde. La série s’achevait sur une possibilité de vie normale pour Buffy, qui n’était dès lors plus la seule tueuse en activité.

C’est sur cette base que commence la saison 8, Buffy est alors à la tête d’une armée de plusieurs milliers de tueuses, et son combat contre les démons  s’étend désormais à la planète entière. Ce qui n’est pas allé sans attirer l’attention des autorités humaines qui voient d’un mauvais oeil une armée agir sans son contrôle, mais surtout une armée de femmes dotées de pouvoirs.

Pour contrer les tueuses l’armée américaine va s’allier à Crépuscule, être mystérieux mais très puissant.

Dans les derniers épisodes : on apprenait que Angel, premier amour de Buffy, se cachait sous le masque de Crépuscule, et que ses actions répondaient à une ancienne prophétie selon laquelle leur « union » pourrait créer le paradis. Bien évidemment rien n’est ce qu’il semble, et les deux amants vont rejeter ce qui est en fait un nouvel univers, qui pas content du tout est bien décidé à se venger. Le tout s’achevait sur le retour de Spike.

Avis : c’est bon vous suivez toujours jusque là ? . Bien on peut donc s’attaquer à la critique de ce dernier tome sorti il y a quelques jours chez Fusion comics. Après 40 épisodes nous arrivons donc au terme de cette nouvelle saison de Buffy. Une nouvelle saison que comme beaucoup de fans j’avais accueilli avec joie et empressement. Beaucoup d’éléments jouaient en faveur de cette série, un personnage aimé, le scénariste créateur du perso en question fermement accroché à la barre, et enfin la liberté de faire très exactement ce qu’il voulait, ou plutôt débarrassé des contingences tels que les budgets, des acteurs à gérer, des plannings, une chaîne  de TV au dessus de lui,… Dans un comic book Joss Whedon pouvait faire ce dont il avait envie. Et c’est un peu là que vient ma déception première sur cette saison, il pouvait faire ce qu’il voulait et au final n’a pas crée grand chose de neuf. En effet comme l’illustre fort bien la couverture, durant toute cette saison nous avons eu beaucoup trop de recyclage et des retours tout à fait dispensables.

J’avais senti venir le coup dès le premier épisode dont la dernière page ramenait un vieux personnage, Amy, qui n’avait jamais brillé par son charisme, et qui au final n’aura pas fait grand chose passé le premier story arc. C’est unbuffy2v8_tpb_fc_fnl peu le paradoxe de cette saison qui a à la fois a été bien plus longue que prévue, mais n’est jamais parvenue à développer correctement aucun des personnages. Il aurait été possible de se concentrer sur le scooby gang, ou alors de mettre en avant une, ou un groupe de tueuses, mais non rien. Coincés entre ces deux options et la nécessité de faire avancer l’intrigue, dans le cadre d’un nouveau format qu’ils ne maîtrisaient pas forcément,  les scénaristes ne sont pas parvenus à nous délivrer un produit à la hauteur de la version TV.

La saison et ce tome sont ils complètement à jeter ? non heureusement, en fait dès que Joss Whedon se reconcentre sur le groupe d’origine on retrouve alors un soupçon de la magie passée. Son sens du dialogue, sa maîtrise des personnages reprend le dessus sur une intrigue poussive. Intrigue qui enfin s’achève dans ce tome 8.

Scénario : Spike amène avec lui les derniers éléments nécessaires pour la conclusion de l’intrigue, une fois son exposé fait nous comprenons les enjeux, et les belligérants. Cette scène d’exposition est d’ailleurs assez hilarante étant donné que Buffy est encore dans un état post orgasmique et fantasme à mort. Mais elle ne va pas d’amuser très longtemps. Nous avons par la suite droit à la bataille finale, la trahison annoncée depuis un moment, qu’on avait pas du tout venir alors ça non (je suis ironique là), et enfin la petite mort obligatoire qui fait tirer sa petite larme.

Oui je fais très mal semblant que ce tome était intéressant. De manière générale, les explications sont lourdes, les combats sans fin, le retour du Maître ne sert à rien, la trahison n’en est pas vraiment une et n’est pas vraiment  passionnante et la mort pas franchement utile. A cela on ajoute une rythme de narration assez bizarre, sans doute dû à la présence de Scott Allie au scénario venu pour aider Whedon occupé avec un petit film en ce moment,  et vous avez un tome presque raté. Je dis presque, car si la conclusion de cette histoire de crépuscule est un ratage dans les grandes largeurs, le dernier épisode de la saison relève un peu le niveau.

buffy_willow_flying-comicsL’épisode 40 de la saison, écrit par Whedon lui-même, met en place le nouveau statut quo, et nous présente la nouvelle situation de chaque personnage. Si des éléments me dérangent profondément, notamment ce sentiment de retour en arrière, le scénario revient aux recettes de bases qui ont fait le succès de cette série. Nous alternons ainsi moments légers centrés sur les personnages, et moments plus émouvants. Dans l’ensemble il s’agit là d’un des épisodes les plus réussis de toute cette saison.

Dans la version US Joss Whedon a publié un texte revenant sur ses choix pour la saison 8, et ce qui a motivé sa décision de revenir à un statut quo plus habituel, plus terre à terre. Je dois bien dire que j’ai été heureux de lire ça car lors de toute la saison j’avais le sentiment que les scénaristes étaient meilleurs lorsqu’ils s’éloignaient de toutes ces histoires de monstres, et de super pouvoirs, pour s’attacher aux relations entre les personnages, ces petits moments entre eux à la fois drôles et émouvants pour tous ceux qui les suivaient depuis des années. Et manifestement c’est aussi son avis. Donc si il n’efface pas ce qui s’est passé durant cette saison 8, il en tire les conséquences pour la saison 9, qui nous fera revenir vers les fondements de la série.

Je passerai sur le dernier épisode de ce volume, aussi inutile que mauvais, centré sur Riley, ex de Buffy qui s’interroge pendant 22 pages avec sa femme si il doit accepter la mission que la tueuse veut lui confier.

Dessin : manifestement il était aussi temps que la série s’arrête pour Jeanty que l’on a connu plus inspiré. J’ai vraiment eu l’impression qu’il a du finir très vite . Là  aussi l’épisode 40 est plus réussi  et avec moins de personnages. C’est fou ce qu’un dessinateur peut faire quand il n’ a pas des armées entières à dessiner en moins d’un mois. Sa prestation sur l’ensemble de la série est tout à fait honorable, si l’on prend en compte les contraintes inhérentes à toute adaptation d’une série TV.

Couverture : alors là c’est du lourd. Jo Chen a livré sur l’ensemble de la saison 8 un travail magnifique qui donnait vraiment envie. Elle ne faillit pas sur la couverture de ce volume. Du très bon travail. (Pourquoi vous croyez que c’est des images de son travail que j’ai utilisé pour cet article ?)

Edition VF : à l’origine Fusion comics était une association entre Panini et Soleil. Le partenariat a vécu, et Panini a repris l’édition sans en changer le format. Grand bien leur a pris, leur édition est de très bonne qualité bien supérieure aux éditions de recueils Panini habituels, et  pour un prix raisonnable.

Liens utiles :

– site de Jo Chen

– site de Georges Jeanty

Note : 6,5/10 – je sais, je suis sévère d’autant que l’épisode 40 est pas mal du tout. Mais globalement la saison 8 restera l’une des plus faibles de la série, bon pas aussi désastreuse que la deuxième et troisième partie de la saison 7, mais quand même. J’attends quand même la saison 9 de pied ferme, car je le sens Whedon et son équipe ont maintenu bien compris ce qui fonctionnait et ce qui ne marchait pas. Riches de l’expérience de la saison 8, ils vont , je pense, fournir un meilleur travail sur la prochaine fournée. En espérant après une saison 10, 11, 12, etc

 

 

 

 

 


A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. bon, je viens enfin de lire l’album et je suis entièrement d’accords avec toi. Si la saison 8 n’est pas désagréable à lire, on sent que Whedon s’est complètement laissé submerger par sa liberté. Il a voulu faire trop de chose et a finit par sortir une histoire peu inspiré et un peu bordélique. Le retour d’ancien personnage était amusant mais lasse vite par son systématisme(on fait venir les personnages sans qu’ils servent vraiment, du coup c’est juste du gâchis). Par contre, la fin de cette saison plante vraiment une situation intéressante, on revient aux bases et ça donne franchement envie. En fait j’ai l’impression que Whedon à utiliser cette première saison en comics pour faire le ménage et s’approprier le média. J’ai hâte de lire la saison 9.

    • et puis il ne faut pas oublier qu’il n’était pas le seul auteur, d’autres sont intervenus et certains ne connaissaient pas du tout le médium et ça se ressent sur certains arcs qu’ils apprennent comment écrire un comic book

      En gros avec la saison 8 je pense qu’on peut dire qu’on a essuyé les plâtres, et que avec la saison 9 on aura une histoire de meilleure qualité. Déjà elle sera plus courte, dont on aura moins de digressions et effectivement il y a ce retour aux bases. Donc d’un côté une histoire qui sera mieux maîtrisée et de l’autre un récit qui sera bien conforme à l’esprit de la série

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.