Unspoken VF : Ultimate Spider-man 9

USM

Crédits :

USMScénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Sara Pichelli (151) & David Lafuente (152)

Épisodes : Ultimate Spider-man 151 & 152

La série : alors que Peter est censé débuter son entrainement de super-héros, ça se bouscule sévère dans sa vie privée ! Dans le même temps Black Cat revient sur le devant de la scène et rencontre Mysterio avec lequel elle pourrait bien avoir des intérêts communs (comme le fait de tuer le Caïd, c’est fou comme le meurtre ça rapproche les gens …).

Avis : 

Scénario : dans l’ensemble ces deux épisodes sont avant tout centrés sur la vie privée de Peter, donc n’espérez pas beaucoup le voir en costume, et contrairement à ce qu’indique la couverture son entrainement de super-héros ne débute pas ici.

On voit quand même des gens en costume ridicules, mais côté vilains, avec tout un tas de discussion entre Black Cat et MysterioUltimate_Spider-Man_Vol_1_152 au cours desquelles on finit par découvrir la source du pouvoir du précédent Caïd. A noter que pour l’occasion Bendis intègre dans l’univers Ultimate un élément qu’il avait lui-même crée dans l’univers Marvel classique il y a bien des années lors de son petit passage sur la série Elektra.

Le scénariste continue dans la veine légère qui fait toute la saveur du titre depuis son précédent relaunch, entre le triangle Peter/MJ/Gwen, et les discussions franchement tordantes entre Peter, Johnny Storm et Bobby Drake. Tout cela manque tout de même de Kitty Pride, que j’espère revoir dans le titre bientôt. Je rappelle que après que l’on ait découvert qu’elle s’amusait à jouer au super-héros dans un nouveau costume, elle a du fuir l’école avec Kong. Son intégration dans la série était sans aucun doute l’une des meilleures idées de Bendis, et ce serait dommage de la perdre.

Mais  réjouissez vous car l’histoire avec Gwen, qui a fuit la maison Parker il y a quelques épisodes va trouver sa résolution dans ce numéro. Je trouve dommage que le scénariste n’ait pas vraiment exploré d’avantage la relation de Gwen avec Peter, d’autant que l’on a toujours aucune idée de comment ils en sont venus à sortir ensemble…Il en profite pour clôre certaines intrigues, sans doute en préparation de Death of Spider-man.

Ultimate-151On peut donc repasser pour avoir de l’action, le scénario  étant avant tout une succession de petites scénettes très amusantes,  mais nous on a envie de voir Peter s’entraîner !!! J’avais beaucoup aimé cette idée dans l’épisode précédent, et le fait que Bendis délaye autant est assez frustrant.

Comme toujours on retrouve l’humour de Bendis, son sens du dialogue, en fait toutes ses qualités de scénariste que l’on apprécie depuis plus de 10 ans sur cette série, et qui semble avoir disparu sur ses autres titres mainstream.

Dessin : nous avons dans ce mag deux styles assez différents entre Sara Pichelli, et David Lafuente. Les deux ont des qualités graphiques très différentes. Ainsi je reste persuadé que Lafuente est avant tout bon dans les scènes d’action, alors que Pichelli est bien meilleure dans les scènes intimistes. Cela ne veut pas dire qu’ils sont mauvais sur les autres domaines, mais on voit très vite où ils sont à l’aise.

Ai-je précisé que Pichelli dessine une Black Cat sublime ?

Couverture : je trouve la couverture de Lafuente hilarante, dommage que l’on ne voit rien de cet entrainement de super-héros promis dans le numéro précédent.

Note : 8/10 – Toujours une référence, par contre niveau action vous pouvez revenir au prochain numéro. Je pense que Bendis a voulu profiter de ces épisodes pour résoudre les petites histoires qui tournaient autour de Peter, avant Death Of Spider-man qui lui sera bien plus centré sur l’action.

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.