Unspoken VO :Ultimate Comics X-Men 1

Crédits :

Scénario : Nick Spencer

Dessin : Paco Medina

Couverture : Kaare Andrews

Éditeur : Marvel Comics

La série : on suit les mutants dans l’univers Ultimate. Après Ultimatum, les mutants sont pourchassés partout sur le globe, arrêtés et enfermés dans des camps, car considérés comme des menaces contre le monde. Deux groupes essayent d’aider les mutants. D’un côté Jean Grey, qui se fait appeler Karen Grant, survivante des X-Men, qui a fait un deal avec le gouvernement pour préserver qui elle peut. De l’autre nous avons Pietro, fils de Magneto, qui regroupe pas mal d’anciens de la confrérie de Magneto !

Avis : l’épisode commence avec la présentation des répercussions dans le monde, et plus particulièrement aux USA, de la révélation que les mutants ne sont pas le fruit de l’évolution naturelle, mais le produit d’une expérience scientifique humaine financée par les USA, dont le résultat s’est ensuite propagé dans le reste du monde. Bien évidemment les premiers conséquences sont tout sauf calme, et on assiste à de nombreuses émeutes un peu partout.

Scénario : pour son premier épisode sur la série, Nick Spencer ne choisit pas un départ en fanfare, mais plutôt une présentation de la situation des mutants, et surtout des différents personnages. En somme il écrit un épisode « porte d’entrée » pour les nouveaux lecteurs, ou ceux qui ont arrêté de lire les Ultimate X-Men, il y a un moment. Etant donné que les mutants n’avaient plus de titre dans l’univers ultimate depuis 2 ans, c’était nécessaire. Je ne sais pas si l’on peut considérer Ultimate X comme un titre régulier, car il n’y a eu que 5 épisodes sortis chacun après des mois de retard. Le rappel était  donc pour moi une bonne chose.

Ultimate_Comics_X-Men_01_p05

Mais ce genre d’épisodes est en général dangereux, car du coup il ne se passe pas grand chose étant donné qu’on décrit essentiellement la situation de chacun, il faut dans ce cas bien maîtriser ses personnages pour bien remplir son épisode. Ce que fait très bien Spencer.

En fait la force de cet épisode est de vous prendre au tripes dans les toutes premières pages par une scène terrible et qui montre la situation absolument catastrophique dans laquelle se trouve les mutants. Après ce premier choc initial, vient la réaction des différents persos d’être désormais considérés non pas comme la prochaine étape de l’évolution mais comme une expérience de labo qui a mal tourné. Inutile de dire que personne ne le prend bien.

Le scénario est plein de petites trouvailles pour nous montrer la situation difficile de chaque mutant que nous connaissons, comme Storm ou Colossus, et on se dit, oui on a pas vu ça dans l’univers Marvel classique.

Ultimate_Comics_X-Men_01_p06Le passage le plus intéressant reste pour moi celui consacré à la fin à Kitty Pride, Bobby Drake et Johnny Storm. Outre le fait de retrouver le trio qui avait été crée dans Ultimate Spider-man, ce qui permet de faire lien avec la mort de Peter, la caractérisation des personnages, leurs réactions est juste parfaite.

Ce premier épisode donne vraiment envie de prolonger l’expérience, et surtout on regrette que ce 1er épisode ne fasse pas une bonne cinquantaine de pages ! On en veut plus, on veut connaître la suite, et je considère que c’est un bon signe pour un titre que j ‘avais cessé de lire il y a des lustres maintenant !

Dessin : c’est la bonne surprise de cet épisode. Autant je n’avais pas trouvé Paco medina très inspiré dans le premier arc des X-Men, autant je trouve ici que son style a gagné en maturité. Il y a encore des défauts, mais cela reste très agréable à lire.

Couverture : lz couverture  de Andrews est classique mais j’aime bien, mais faut dire que j’adore ce dessinateur ! De manière générale sur le relaunch Ultimate Andrews a signé des couvertures avant tout iconique.

Note : 7,5/10 – un très bon départ, et je suis impatient de lire la suite !

A propos Sam 1893 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Oh il était plutot pas mauvais son x-men à Paco Medina, il a surtout été entraîné par le fond par le scénario, en tout cas j’aime bien. Par contre la cover … yeurk … je sais pas je la trouve méga laide.

    Je n’ai jamais accroché à la ligne ultimate, mais aprés « Ultimate X » j’ai envie d’en voir un peu plus, et celui là est dans ma liste de course.

    Petites questions : Ultimate -X a t’il été édité en francais ?
    Il devient quoi Arthur Adams ?… j’adore ce type j’en veux encore et encore. Lui et Alan Davis sont pour moi des grands maîtres.  

    • Ultimate X n’a pas encore été publié en français mais ça ne saurait tardé
      la série s’est achevé il y a pas longtemps aux USA, donc du coup le nouveau projet de arthur adams n’a pas encore été annoncé
      mais je suis d’accord il a fait un boulot incroyable sur Ultimate X, et je suis impatient de le revoir  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.