Unspoken VO : X-Men Schism 4 (sur 5)

Crédits :

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Alan Davis

Couverture : Alan Davis

Editeur : Marvel Comics

La série : la mini relate la séparation des mutants en deux groupes à la suite de l’opposition idéologique entre Cyclope et Wolverine.

Avis :   après 3 épisodes somnifériques ou ridicules, Jason Aaron a enfin décidé de passer la seconde pour donner un peu d’impulsion à son récit, car enfin ! on entre dans le vif du sujet, le conflit entre Cyclope et Wolverine. Alors est-ce que cet event survendu depuis des mois tient la route. Oui et Non. Je suis désolé mais je vais être obligé de spoiler pour faire cette chronique, donc si vous voulez vous garder la surprise, passez votre chemin.

Scénario : tout d’abord dans cet épisode on comprend enfin l’objectif du nouveau club des damnés, et leur plan assez obscure prend enfin un sens. Cela tient en quelques mots : coincer les mutants. A cause des actes de Kid Omega dans le premier épisode, une vague de paranoïa anti mutante a déférlé sur le monde, en conséquence tous les gouvernements ont réactivé leurs sentinelles, qui parfois sont des antiquités.

Pour parer la menace Scott a envoyé des équipes de mutants un peu partout pour les désactiver, tout en se gardant les membresXSCHISM004003_col le plus puissants sur Utopia en cas d’attaque. Dans le précédent épisode la plupart d’entre eux ont été neutralisé, de manière complètement ridicule mais passons,  ne laissans que Scott, Wolverine et l’équipe de Hope pour défendre Utopia de l’attaque d’un sentinelle surpuissante et apparemment indestructible.

Dès lors deux choix sont possibles, soit abandonner Utopia sans espoir de retour pour une destination inconnue, où que les mutants aillent désormais ils seront persécutés, soit rester sur Utopia et se battre. C’est cette décision qui va amener au conflit entre Cyclope et Wolverine.

D’un côté Scott dit on reste et on se bat, même si cela signifie envoyer des gamins se battre. De l’autre on a Wolverine pour qui le risque n’en vaut pas la chandelle et qui veut faire évacuer l’île. Ce sont en effet deux positions défendables, dans le deux cas il y a des risques, et dans les deux cas il y a des arguments pour et contre. Mais je dois dire que très vite mon avis a plutôt penché du côté de Scott.

Si je ne reconnais pas beaucoup de mérites à Jason Aaron pour son travail sur cette mini, il a réussi à faire quelque chose que je n’avais pas vu depuis longtemps dans un titre X  : il n’a pas écrit Scott comme un gros crétin. Le pauvre a pas mal souffert ces dernières années avec des scénaristes qui aimaient à le décrire  froid comme la pierre et prêt à tout pour atteindre ses objectifs, en gros comme un Magneto en puissance. Mais Jason Aaron l’écrit au contraire comme un chef conscient des décisions qu’il prend, et surtout qui en assume les conséquences.

XMENSCHISM004_5Ainsi au début de l’épisode il traite la question de Idie, qui a tué des hommes du club des damnés pour sauver des gens. En gros Scott lui dit, toi tu as sauvé des gens. Le seul responsables de la mort de ces hommes, c’est moi et moi seul.

Maintenant que j’ai fait quelques compliments, passons à ce qui me dérange profondément avec Schism. Tout d’abord quand on en est arrivé à la confrontation entre Cyke et Wolverine, je me suis dit « attends, fallait vraiment 4 épisodes pour mettre ça en place ? en plus avec un 1er épisode de 50 pages ? »Perso ma réponse est non, tout ça aurait aussi très bien marché, voire beaucoup mieux en 1 gros épisode spécial, voire deux. Ce n’est pas la décision prise, et pour être sincère, dans les trois premiers épisodes, il y a des passages entiers où on s’ennuie ferme.

Ensuite sur la confrontation, bon je peux le dire, je suis franchement et nettement du côté de Cyclope sur ce coup, et ce pour plusieurs raisons :

– tout d’abord le fait de défendre Utopia est juste le truc avec lequel on nous rabat les oreilles depuis des années maintenant, donc je trouve normal que Scott se dise : hors de question de s’en aller, surtout maintenant qu’on est une cible partout sur la planète. Et difficile de déplacer plus d’une centaine de mutants sans se faire remarquer

– l’argument de Wolverine de « on n’envoie pas des gosses se battre contre des sentinelles » est assez étrange, étant donné que … c’est le concept de base des X-Men. Après tout la toute première équipe des X-Men était composée d’ados qui se battaient, notamment, contre des sentinelles !

– ensuite il est vrai que les ados en question n’ont pas vraiment l’expérience du combat, à une exception, et elle est de taille : Hope ! outre le fait d’être elle aussi surpuissante (si elle copie les pouvoirs de Scott et Logan, je vois peu de monde pouvoir lui tenir tête) mais en plus elle a été formé par Cable à a peu près toutes les formes de combat, et elle a passé toute sa vie à se battre ! donc on ne peut pas dire qu’elle ne soit pas capable de prendre seule ses décisions, et dans le cas présent elle choisit de rester.

– je peux aussi comprendre la décision de Logan, après tout si il veut emmener tous ceux qui veulent s’en aller, il en a le droit, les mutants se sont battus pour être libres, ce n’est pas pour qu’on les force à se battre ! tant qu’il dit « ok je suis pas d’accord, je me casse et j’emmène ceux qui sont d’accord avec moi » et que Scott lui répond « vas y! », je suis.

Mais il me perd dans la seconde partie de l’épisode, quand … il menace de faire sauter Utopia si elle n’est pas évacuée !!! là je me suis dit mais c’est quoi ce boxon ! Qu’il juge sa décision de partir la plus sage, après tout libre à lui, mais est-ce à lui de prendre la décision pour les autres, et notamment tous les mutants qui ne sont pas sur Utopia ?

spider-man-big-time-ASM-648-col-cov

Dans l’ensemble l’épisode expose bien le dilemme, mais le fait d’avoir attendu 4 épisodes pour avoir cette confrontation a donné un sentiment de longueur, là où un récit plus court aurait donné le sentiment d’urgence que cet épisode ne parvient pas à donner. J’ai vraiment eu l’impression que certains passages étaient forcés, et d’un « tout ça pour ça ». En somme une histoire particulièrement poussive, ce qui semble être devenu la marque de fabrique de Marvel ces derniers temps. En effet entre Schism et Fear Itself, on ne peut pas dire que Marvel sortent des events particulièrement réjouissants ! en gros depuis que Alonso a repris la main, c’est mou du gland.

Dessin : ce qui manque en énergie au scénario, l’épisode le rattrape sur les dessins ! Alan Davis se fait rare sur des séries régulières et à chaque fois que l’on a le plaisir de le revoir on se dit que c’est bien dommage, car voici un artiste qui est dans le métier depuis une trentaine d’années, et le bougre vieillit sacrément bien. Cela m’avait déjà frappé sur la mini Vengeurs : Réunion, mais il se dégage des ses pages outre une grande beauté, une énergie et une style absolument génial, et ce sans négliger à aucun moment les personnages ! Le maître a encore de beaux jours devant lui, et pas mal de leçons à donner aux petits jeunes.

Liens Utiles :

Blog de Jason Aaron

Site de Alan Davis 

Couverture : bonne représentation de ce qui se passe à l’intérieur, et surtout on retrouve ce que je disais de dessin de Alan Davis pour donner de l’énergie à ses planches !

Note : 7/10 – A mon sens c’est service minimum du côté du scénario, il expose bien la situation, mais il est dommage qu’un évènement censé être aussi important de prenne pas aux tripes ! Par contre le dessin est superbe !

A propos Sam 1928 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. J’ai vraiment trouvé cela sympa.. les dessins : énormes surtout la fin avec le combats entre Wolverine et Cyclope jusqu’au dessin final…
    Pour moi la décision finale de Wolverine venait du fait de détruire cette sentinelle pour lui indesctructible sans risquer de vie. Indestructible, vue que la sentinelle était de la force pure sans réflexion avec un but unique, capable de se régénérer sans combat et qui a mis une méga correction à Wolverine…
    Son choix (même s’il choisi effectivement vite de detruire Utopia) ne m’a pas paru surprenant… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.