Guide de lecture Comics VF : semaine du 9 janvier 2012

Daredevil : Renaissance

Scénario : Andy Diggle

Dessin : Davide Gianfelice

Épisodes : Daredevil : Reborn 1-4

Date de sortie : 11 janvier 2012

Sollicitation : 2011 n’a pas été l’année de Daredevil ! Devenu maître de la maléfique organisation la Main, il a été possédé par un démon et il a fallu l’association de tous les héros urbains de l’univers Marvel pour l’arrêter. Suite à ces péripéties, Matt Murdock a abandonné l’identité de Daredevil et a quitté New York. Mais même loin des rues mal famées d’ Hell’Kitchen, la menace existe…

Avis :  il s’agit du volume des fins, tout d’abord la fin de ce volume 2 de Daredevil, lancé par un certain Joe Quesada , accompagné à l’époque de Kevin Smith et Jimmy Palmiotti en cette étrange année 1998 (et oui déjà, je sais ça nous rajeunit pas !). Avant eux DD vivotait au fin fond du Top 100 des ventes, et plus grand monde ne s’intéressait au perso depuis de nombreuses années. Ils ont lancé une ère du « on en met pleine la tronche à Matt » qui a duré pendant une bonne décennie. On sentait les auteurs qui voulaient faire leur « Born Again », sauf qu’ils n’étaient pas les seuls, et du coup ça a un peu été « Born again forever ».

Ensuite c’est la fin du run de Andy Diggle sur la série. Personnellement son départ ne me gène pas puisque je n’ai guère apprécié son travail. Ce n’était pas particulièrement mauvais, mais c’était plutôt sans saveur. Shadowland, l’évent censé marqué le sommet de son run, ayant plus l’air du truc piloté par le staff éditorial que d’une histoire vraiment initiée par l’auteur.

Enfin c’est le dernier volume de DD dans la collection 100%. En effet après une vingtaine de tomes, Panini a décidé de réintégré la série dans une revue, un truc plus vu depuis une dizaine d’années et la revue Marvel Knights. D’ailleurs cet échec n’a pas l’air d’avoir refroidi l’éditeur qui dans son désir de tout faire pour écraser toute concurrence a décidé de relancer le mag. Super idée quand on sait que l’une des séries au programme, à savoir Ghost Rider, est déjà annulée aux USA. Donc la grande question est bien sur : combien de temps avant l’annulation de cette nouvelle mouture et le retour de la série en librairie, où selon moi elle a plus sa place.

Quant à la mini en question, je ne l’ai pas lu donc pas de conseil de lecture, mais je sais que Nonö n’avait pas franchement apprécié, donc à voir. Par esprit complétiste je vais me le prendre, mais je n’en attends pas grand chose.

 

Marvel Gold : Le gant de l’infini

Scénario : Jim Starlin

Dessin : George Pérez, Ron Lim

Épisodes :  Infinity Gauntlet 1-6

Date de sortie : 11 janvier 2012

Sollicitation : « Panini Comics vous présente une petite nouvelle. La collection Marvel Gold est aux gammes vintage ce que Marvel Select est aux Deluxe ! Elle proposera des rééditions à prix réduit des Best of Marvel. Et ça commence fort puisque ce premier volume présente une des plus grandes sagas cosmiques de tous les temps dans laquelle Vengeurs, X-Men, Fantastiques, Spider-Man et les autres héros Marvel s’unissent pour combattre l’horrible Thanos ! Avec le Gant de l’Infini, le titan est devenu l’être le plus puissant de l’univers qu’il compte bien soumettre ou anéantir… »

Avis : bien évidemment avec mon bol c’est au moment où je suis fauché comme les blés que Panini sort dans sa collection Marvel Gold ce classique, que je n’ai bien bien sur jamais lu parce que sinon c’est pas drôle, qu’est le gant de l’infini. C’est avec cette saga que Thanos a inscrit son nom au panthéon des ennemis de 1er rang de l’univers Marvel, avec des gus comme Doom ou Magneto.

Avec l’arrivée prochaine dans notre pays de Thanos Imperative, dans la revue relancée Marvel universe, il s’agit là d’une lecture incontournable !

A propos Sam 1890 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.