Guide de lecture DC Comics : semaine du 18 janvier 2012

Batman 5

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : Deep beneath Gotham City lies the Court of Owls’ deadliest trap – and Batman has fallen right into it! Can he escape, or will he perish in a maze of nightmare? Enter the labyrinth, Batman – if you dare!

Avis : pour le moment je dois dire que cette histoire avec le « Court of Owls » ne me passionne pas des masses. Attention ce n’est pas mauvais et cela constitue une histoire sympa de Batman. Mais c’est là que le bas blesse : avec un scénariste comme Snyder on s’attend à plus que du « sympa ».

C’est là mon principal problème, je m’attendais tellement à ce ce que soit excellentissime, que cette histoire somme toute agréable, ne rencontre pas une folle adhésion de ma part.

A voir comment le scénario se développe, et surtout à voir si scénario et dessin arrivent à mieux fonctionner ensemble.

Birds of Prey 5

Scénario : DUANE SWIERCZYNSKI

Dessin : Jesus Saiz

Sollicitation : After [REDACTED] in issue #4, the team agrees to take 24 hours to take stock of what just happened. But there’s no such thing as R&R for the Birds of Prey, as Black Canary realizes that Gotham City is still in grave danger. And the key to unmasking the villain known as “Choke” may lie in the mystery of a man who one day just walked out on his family and life…and into a world of mind-control and murder.

Avis : par contre voici un titre qui a été une agréable surprise, d’autant qu’après le travail assez calamiteux du scénariste sur sur la dernière série Cable je m’attendais au pire. Et pourtant il livre une intrigue assez intéressante, avec un mystérieux ennemi qui maîtrise une technologie qui lui permet de tuer qui il veut, voire de manipuler les souvenirs, comme nos héroines s’en sont rendues compte dans le précédent épisode. Et la mémoire n’est pas la seule chose qu’elles ont perdu, car elles ont aussi paumé Batgirl, ah ben c’est balaud !

Soulignons aussi le superbe boulot de Jesus Saiz sur la série, qui est un dessinateur que j’adore.

Conseillé.

Catwoman 5

Scénario : Judd Winick

Dessin : Guillem March

Sollicitation : Catwoman is flying solo and finding plenty of turbulence! She has her paws full when a simple smash and grab turns into a hit and pummeled, as she faces an adversary who is more than a match for Selina. She calls herself Reach, and she doesn’t pull any punches. Can our favorite Feline Fatale land on her feet?

Avis : voici une série qui avait commencé de manière assez calamiteuse et qui a connu une amélioration régulière sur les épisodes suivants, tant du côté du scénario que du côté du dessin. A titre personnel je regrette toujours le fait que d’une part Selina soit beaucoup plus jeune, puisqu’elle a à peine dans les 25 ans, mais aussi le fait que la relation entre Bruce et elle ait été annulé, et surtout le fait qu’elle ne sache plus qui est Batman. Il s’agissait d’une évolution importante qui a malheureusement été passé aux oubliettes.

Mais la bonne nouvelle est qu’apparemment le scénario tend plutôt à établir Selyna toute seule dans son coin, plutôt que de courir dans les bras de Batman.

A lire pour voir où ça va.

Green Lantern Corps 5

Scénario :  Peter Tomasi

Dessin :  FERNANDO PASARIN

Sollicitation : Guy Gardner must assemble a strike force to invade the genocidal Keeper’s dimension and rescue his imprisoned teammates, John Stewart and Vandor! And Guy’s recruits are the nastiest Green Lanterns to ever put on a ring! Don’t miss the spectacular art by rising star Fernando Pasarin!

Avis : c’est moi où le scénario de Peter Tomasi pour ses premiers arcs est incroyablement long ? je veux dire que je viens de lire l’épisode 5 de Batman and Robin, et que à moins d’expédier la fin on est encore loin de la fin. Et c’est un peu la même chose pour Green Lantern Corps, bien que pour le moment ce titre soit bien plus rythmé que Batman and Robin.

Dans le dernier épisode on en a un peu plus appris sur cette mystérieuse race qui joue à éliminer les habitants de planètes entières, et surtout leur lien avec les Green Lantern, et bien sur encore une fois tout ça est la faute des gardiens. C’est à se demander qui ils n’ont pas enfumé pendant leur milliards d’années d’existence ! Il faudrait vraiment que les scénaristes de la franchise GL changent de rengaine, parce que le coup les gardiens sont de gros méchants pas beaux, ça fait quelques années qu’ils nous le font encore et encore et encore …

Dans l’ensemble la série reste sympa, bien meilleure que Emmerald Warrior tout de même, mais encore inférieure au premier run de Tomasi. En outre je sens qu’il s’agit désormais d’un scénariste à lire en TPB …

Nightwing 5

Scénario : Kyle Higgins

Dessin : Ed Barrows

Sollicitation : With winter closing in, Haly’s Circus hits New Orleans! But as Dick Grayson gets closer in his search for answers about the mystery of the circus, it’s not just the temperature that heats up. And just how does a voodoo ritual gone bad factor in? Find out as Nightwing takes the Big Easy!

Avis : sniff Kyle Higgins s’est donc fait ejecter de manière assez mystérieuse de la série Deathstroke, ce qui est dommage à plus d’un titre. Tout d’abord parce qu’il était très bon sur ce titre, et ensuite parce que disposant du même scénariste, je m’attendais à voir cette série rencontrer à un moment ou l’autre Nightwing. Cela aurait eu pour moi beaucoup de sens étant donné le passé commun des deux personnages, du moins dans l’ancien univers DC, sachant qu’un grand nombre de ses rencontres se sont produites dans le cadre des Teen Titans, et que l’on ignore le sort de beaucoup de membres de cette équipe, comme si elle a existé !

Il nous reste tout de même la série Nightwing pour nous consoler. Je trouve étrange d’éloigner Dick Grayson de Gotham City, mais le replonger dans son passé au cirque est pour le moment assez intéressant, bien rythmé, bourré d’action, avec des secrets bien intrigants. Et puis le dessin de Eddie Barrows est quand même incroyable !

Red Hood and The Outlaws 5

Scénario : Scott Lobdell

Dessin : Kenneth Rocafort

Sollicitation : With Jason going one-on-one with the ancient evil known as the Untitled and Koriand’r barely able to crawl to his side, it’s up to Roy to stand alone against the monstrous threat known as Crux!

Avis : ma grande question maintenant est : vais-je continuer à lire les séries écrites par Scott Lobdell, car pour le moment ses titres évoluent entre le moyen sympa et le franchement pas terrible. Si la partie graphique de Red Hood est vraiment somptueuse, on ne peut pas en dire autant du scénario dont pour l’instant je n’ai pas trop compris  la direction. Je ne sais même pas si Lobdell sait où il va, si il y a un fil rouge entre ses épisodes. Pour le moment dans chaque épisode j’ai eu l’impression de lire une histoire qui n’avait rien à voir avec la précédente. Je n’ai rien contre les histoires en un épisode, bien au contraire je souhaiterais que les scénaristes reviennent à des arcs plus courts et des épisodes solos, mais ce n’est pas comme cela qu’est construite cette série.

Red Hood et ses copains suivent une piste sur le massacre de la All caste, et chaque épisode soulève une autre histoire qui n’a rien à voir, et n’apporte rien du moins pour l’instant, à l’intrigue principale.

A voir …

Thunder Agents (Vol2) #3

Scénario : Nick Spencer

Dessin : WES CRAIG & WALTER SIMONSON

Sollicitation : The team is rocked by the death of one of their own. They won’t have much time to mourn, though, as a face from the past thought long gone returns! Plus, NoMan is forced to answer for the sins of his past…

Avis : quoi vous ne lisez pas encore Thunder agents alors que je vous harcèle depuis des mois, alors que le 1er TPB est sorti et propose les 10 épisodes du volume 1 pour un prix absolument modique, alors que si Nick Spencer n’est pas très bon ailleurs (cf Ultimate X-Men…), il est excellent sur ce titre ?!!!! allez le lire ! surtout que nous n’avons plus que quelques épisodes à nous mettre sous la dent, car ce second volume ne comptera que 6 épisodes. Je  ne vois pas trop comment le scénariste va pouvoir clôturer toutes ses intrigues en si peu de temps, surtout qu’il continue à en lancer de nouvelles !

Pour ces 6 épisodes, Spencer revient à l’origine du groupe alors que la cause  première de sa formation revient menacer le monde.

Wonder Woman 5

Scénario :  Brian Azzarello

Dessin : Tony Akins

Sollicitation : Wonder Woman has returned home to London…but leaving Paradise Island doesn’t mean leaving the gods behind, as two of the most powerful deities of the pantheon have come to town – and neither of them is leaving without being crowned King of the gods! Featuring guest art by Tony Akins (JACK OF FABLES)!

Avis : comme chaque mois je ressors mon discours habituel : Wonder Woman par Brian Azzarello et Cliff Chiang c’est génial. Bon pour quelques mois on perd Chiang pour Tony Akins, mais je peux tenir, je sais que je peux.

Sinon on ne peut qu’être ravi de voir que la série a enfin trouver un scénariste à la hauteur, une direction claire, et surtout une caractérisation du personnage vraiment intéressante. Cette nouvelle WW connaît parfaitement la société humaine, et s’y est intégrée, tout en gardant son identité d’amazone. Ce détail m’avait toujours paru comme une des causes de la désaffection des lecteurs pour le personnage, le fait qu’elle soit toujours « en dehors » du monde humain, ça et le fait qu’elle ne soit pas vraiment humaine à la base. Nous avons donc une version bien plus terre à terre. Pour l’occasion le scénariste a aussi actualisé la plupart des divinités de son panthéon, et disons que certains ont plus l’air de fétards de la dernière heure que de dieux mythologiques !

A ne pas manquer !

A noter aussi la sortie de :

– Supergirl 5 : par MICHAEL GREEN & MIKE JOHNSON et MAHMUD ASRAR, pour le moment je trouve la série sympa, mais il serait grand temps d’achever ce premier arc !

A propos Sam 1884 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Je suis seulement en train de lire le numéro 3 de batman et je trouve que le dessin colle bien au récit même si comme d’autres je trouve que Capullo a un problème avec les visages, ne serait ce que pour la ressemblance entre Bruce et le maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.