Guide de lecture DC Comics : semaine du 4 janvier 2012

Action Comics 5

Scénario : Grant Morrison

Dessin : Andy Kubert

Avis : après 4 épisodes centrés sur les débuts de Superman, Grant Morrison remonte encore plus loin pour nous montrer, encore une fois la fin de Krypton. Malgré le talent et l’imagination de Morrison, cette nouvelle origine est passablement conformiste, et assez lente à être développée, ce qui n’en fait pas le meilleur récit de l’auteur. Il faut dire que nous devons en être à la 300e origine de Superman, donc il est assez évident que nous ressentons une certaine  lassitude. Encore une fois DC est confronté à son principal obstacle quand il s’agit de Superman : raconter de nouvelles histoires intéressantes.

Ces dernières années, on a surtout vu des répétitions de vieilles histoires. L’arrivée de Morrison nous promettait de changer ça, ben non. J’espère vraiment que DC ne vas pas faire durer cette période « récit des origines » trop longtemps, et que Morrison pourra raconter des histoires dans le présent. La bonne nouvelle de ces épisodes (5 & 6) est qu’ils sont dessinés par Andy Kubert. Il retrouve donc Morrison, avec qui il avait collaboré il y a quelques années sur Batman.

Animal Man 5

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Travel Foreman

Avis : depuis septembre toute la communauté geek de la planète clame un peu partout son amour pour la nouvelle série Animal Man. Jeff Lemire a renouvelé entièrement l’univers de la série, et pourtant n’a rien renié du passé du personnage. Ainsi, contrairement à certains, le mariage du héros, et ses enfants n’ont pas été effacés de la continuité. Bien au contraire, il a fait de ces personnages les bases de cette nouvelle série.

Après avoir appris sa place, ainsi que celle de sa fille, comme avatars du Red (entités des animaux et des humains), Animal man doit maintenant sauver le reste de sa famille des agents du Rot (la pestilence, la mort, la pourriture) qui se sont notamment « emparés » de son fils…

Comme vous pouvez le voir à la vue de la couverture, une grande part de la réussite du bouquin tient aussi beaucoup à l’énorme travail de Travel Foreman, qui a su donner une identité visuelle unique à la série.

Immanquable !

Penguin : Pain and Prejudice 4

Scénario : GREGG HURWITZ

Dessin : SZYMON KUDRANSKI

Avis : autre titre de qualité avec cette mini série consacrée au Penguin. Le scénariste ne cesse de s’amuser à monter toute la monstruosité de son personnage, qui ne cesse de détruire la vie de tous ceux qui le regardent de travers, tout en démontrant que derrière l’horreur de son héros, demeure un soupçon d’humanité, et surtout un désir d’être accepté.

L’autre réussite de cette mini est bien entendu le dessin superbe de SZYMON KUDRANSKI, si l’on peut voir son trait de manière régulière sur Spawn il est heureux que d’autres éditeurs lui donnent l’occasion de bénéficier d’une plus grande exposition. Si cette mini a prouvé quelque chose, c’est que le monsieur est fait pour dessiner Batman, espérons que DC ne passe pas à côté de ce talent !

Stormwatch 5

Scénario : Paul Cornell

Dessin : Miguel Sepulveda

Avis : quatre épisodes de Stormwatch, et si j’apprécie beaucoup cette réinterprétation de la série rendue légendaire par Warren Ellis, il y a un élément qui m’insupporte : c’est la nouvelle caractérisation du Martian Manhunter, qui est devenu insupportable au possible ! Le pire c’est que l’on a pu voir que d’autres scénaristes reprenait cette caractérisation, comme dans Green Lantern Corps récemment. Franchement cette idée que les super-héros sont des incompétents était amusante 5 minutes, et fonctionne surtout dans un titre parodique du genre super-héroïque comme The Boys.

A part ce point, Cornell a repris les recettes qui avaient rendus célèbre la série Authority : des énormes menaces de fin du monde, des scènes d’action dantesques, et des personnages bien funs ! (à part le Martien…). Il est donc dommage que le scénariste parte après à peine 6 épisodes.

Swamp Thing 5

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Yanick Paquette

Avis : l’autre réussite du relaunch DC ! et il était temps, car la maison d’édition avait tenté à plusieurs reprises de relancer Swamp Thing par le passé (notamment dans les années 90 et 2000), sans rencontrer un grand succès public. Le relaunch a eu pour effet de mettre en lumière pas mal de petites séries, qui auraient  sans lui eu moins de succès.

La série fonctionne vraiment comme l’autre versant d’un univers aux références partagées par le titre Animal Man, avec notamment la confrontation avec l’avatar du Rot à l’horizon. On retrouve dans cette série toutes les forces de la narration de Scott Snyder, qui rend très vite accro, et le trait absolument superbe et très riche de Yanick Paquette.

L’autre immanquable de chez DC !

A propos Sam 1913 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Animal Man et Swamp Thing… que du bon cette semaine. Encore. Le ton va monter je pense le mois prochain… j’ai carrément hâte.
     
    Action Comics m’a autant blasé sur les premières pages qu’il m’a complètement déboussolé sur les dernières !
    Morrison prépare du lourd je pense. T’en penses quoi Sam ? (a noter que encore une fois, j’ai du lire le truc deux fois XD)
    Et sur la dernière image, c’est bien des mecs du groupe de héros auquel je pense hein ? 
    (Sinon on va vite oublier l’histoire back-up un peu cul cul sur les Kent…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.