Tops et flops de la semaine

la série qui ne prend pas ses lecteurs pour des crétins, mais quand on est un crétin dans mon genre c’est pas toujours facile de suivre : Frankenstein par Mark Kindt, car si le scénariste a de très bonnes idées tant pour la série que le personnage, il faut bien avouer qu’il est souvent difficile de le suivre. Ses intrigues sont assez barrées, assez peu linéaires et dès qu’on se dit qu’on commence à suivre il intègre une autre intrigue qui vient rendre la lecture plus difficile…Frankenstein reste une très bonne série que je recommande, mais une seconde lecture s’impose souvent.

Mention spéciale  dans cette catégorie à Demon Knigts de Paul Cornell et The Massive de Brian Wood

– la couverture de la semaine : Fantastic Four 609 par Ryan Stegman. Parce que les classiques, ici la Chose qui se bastonne avec Hulk, y a que ça de vrai.

– l’idée de la semaine : vous êtes bloqués dans une dimension infernale sans accès à la Terre depuis qu’une tueuse a isolé la planète, pas de souci grâce au réseau social de l’enfer ! rester toujours en contact avec vos petits démons et vos avocats même depuis le fin de fond de l’enfer ! : Buffy 12

– le dessinateur de la semaine : Carlos Pacheco sur Incredible Hulk 12. Ces dernières années il faut bien avouer que Pacheco s’est montré assez irrégulier, avec des performances assez pauvres sur Ultimates ou Uncanny X-Men, mais quand il décide de s’y mettre, comme sur la mini Ultimate Thor, ou ici cet épisode de Hulk il nous rappelle qu’il peut être vraiment bon !

– le « d’accord mais ça mène à quoi de la semaine » : Batman 12 de Scott Snyder et Becky Cloonan. Alors cette semaine Snyder nous a pondu un épisode entier de Batman sur Harper Row et nous avons été nombreux à nous poser cette question : mais ça mène à quoi ton truc ? . Durant tout l’épisode on se dit que la conclusion va nous apporter la réponse attendue, ben non. On se doute bien que le personnage va prendre de l’importance dans les mois qui viennent, mais il aurait été sans doute préférable de présenter son histoire dans un back-up, plutôt que d’en faire le sujet de l’épisode…

– le moment « I’m the Goddam Batman » de la semaine : Batman & Robin 12. Oui Batman faut pas le chercher surtout quand il est dans son armure qui botte des fesses !

– le dessinateur qui se prépare à dessiner du cosmique : Mark Bagley sur Avengers Assemble 6. Manifestement cela démangeait Bagley depuis un moment de dessiner des trucs cosmiques, parce que dès que Bendis lui fait dessiner des vaisseaux spatiaux  des races aliens et tout le toutim il devient bien plus inspiré. Prions maintenant pour le dessinateur qui va devoir illustrer les scripts chiants de Matt Fraction…

A propos Sam 2151 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Petite coquille, Frankenstein c’est Matt Kindt et non Mark. Et je confirme que c’est un auteur très dur à suivre. Il suffit de voir Mind Mgmt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.