Tops et flops de la semaine

– le comic-book de la semaine : Uncanny X-Force 30, par Rick Remender et David Williams. Sur les conseils de mes collègues j’ai décidé de surmonter mon traumatisme oculaire provoqué par la vue des dessins de Greg Tocchini et de me remettre à la série , et la vache j’ai bien fait. Dans cet épisode entièrement centré sur la Brotherhood, nous suivons un Genesis (Apcalypse cloné et encore ado) enlevé par la confrérie qui essaye de lui révéler sa véritable identité. Et quoi de mieux pour cela qu’un peu de torture mentale avant de lui dévoiler ses origines, les mensonges de Fantomex et au passage le confronter à la philosophie de Logan et X-Force, à savoir tuer de manière préventive …Un excellent épisode, de bout en bout alors qu’on se demande fébrile si le jeune Genesis va craquer.

– le dessinateur de la semaine : Ivan Reiss sur Aquaman 12, mais bon celle-la on l’avait tous vu venir …Maintenant imaginez à la place des Others (le groupe d’Aquaman ici) la Justice League, oui je sais ça donne envie …

C’est comme ça qu’on dessine Monsieur Jim Lee

– le comic-book à relire plusieurs fois, parce que sinon on capte pas grand chose cette semaine (merci pour l’aspirine au passage) : Morning Glories 21 par Nick Spencer et Joe Eisma. A la base Morning Glories est déjà un comic-book pas simple, à la mythologie complexe et riche. Mais là avec cet épisode on entre un peu dans le stéréotype du comic-book incompréhensible avec une pelletée de nouveaux personnages qui nous parlent d’évènements passés qu’eux seuls connaissent, de références qu’eux seuls comprennent et de missions dont ils sont les seuls à comprendre les objectifs.

– le retour miraculeux de la semaine : Powers 11 par Brian Michael Bendis et Michael Avon Oeming. Moi aussi j’ai eu du mal à y croire, et pourtant si Powers est bien sorti !!!! c’est bien Bendis et Oeming et en plus l’épisode est très bon puisqu’il fait exploser le statut-quo actuel et qu’il met place la future mouture du bouquin à savoir : Powers Bureau (bureau pour FBI, pas pour …enfin vous avez compris je pense)

– les Romeo et Juliette de la semaine quoi que pas vraiment en fait parce que l’un des deux est Ronan est que je le vois pas vraiment dans un récit romantique, oui Ronan le type bleu avec un gros marteau: Crystal et Ronan dans FF 21. Voilà une histoire mise en place par Abnett et Lanning que j’ai jamais capté. Non mais soyons sérieux : Ronan et Crystal ?????

– le foutage de gueule de la semaine : Ultimate Comics X-Men 15, par Brian Wood et Carlos Barberi. Alors bien que King Ed ait essayé de vous convaincre dans le Weekly que cet épisode était bien, en fait c’est une grosse daube ! Soyons clair premier épisode, Kitty et les autres décident d’aller se farcir les sentinelles, bon un épisode entier pour ça, passe encore. Deuxième épisode : les X-Men en voiture pendant 22 pages pour rejoindre le sud des USA où sont les sentinelles ….là on se dit qu’on commence un tantinet à se foutre de nous. Troisième épisode, euhhhh les X-Men changent de voiture et arrivent sur place. Fin….Palpitant n’est-il pas ???? Je ne sais pas ce qui se passe avec cette génération de scénaristes, mais il va falloir leur rappeler qu’il faut qu’ils écrivent des comics où il se passe  des choses !!!

– le titre qui aurait pu être le foutage de gueule de la semaine, qui est pas passé loin parce que franchement il est vraiment pas terrible : Captain Marvel 3, de Kelly Sue Deconnick et Dexter Soy. Même commentaire que pour le comics précédent, c’est bien simple, vous voyez la dernière image de Cap marvel 2, ben c’est pratiquement la même à la fin de Cap Marvel 3…

–  la scène de la semaine que je dois évidemment caser, ben oui quand même … : Justice League 12

Je spoile un peu… attends c’était quoi déjà la couverture de cet épisode !

– l’autre foutage de gueule de la semaine : Justice League 12 et ses 9 encreurs. Oui vous avez bien lu, pour arriver au bout de ce comics Jim Lee a eu besoin de presque 10 encreurs !!! en outre le dessinateur ne s’est pas trop foulé, c’est à dire qu’à part les dernières pages, dont la fameuse scène vue plus haut, où l’on retrouve le niveau habituel de Lee, le reste de l’épisode est très en dessous de ce qu’on lui connaît ! En clair à certains moments on se demande si ce n’est pas plutôt l’encreur de ces pages qui dessine et pas Jim Lee !

Justice League 12

A propos Sam 1954 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Je prends le temps de vous féliciter pour cette rubrique top et flops de la semaine qui me fait toujours aussi marrer et figure parmi les meilleures !

  2. Pareil, je trouve cette rubrique géniale et ça reste un bon moyen d’avoir un rapide résumé des trucs « incroyables » de la semaine 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.