Guide de lecture Comics VF : semaine du 22 octobre 2012

DELCOURT 

 

THE CROW

Date de sortie : 24 Octobre 2012

Sollicitation : La veille de leur mariage, Eric Draven et Shelly Webster sont sauvagement assassinés par un gang de truands. Un an après leur mort, un mystérieux corbeau se pose sur la tombe d’Eric : il est venu le guider pour assouvir sa vengeance… Surfant entre le noir et blanc ultra-violent de Frank Miller et l’énergie adolescente du Spiderman de Steve Ditko, James O’Barr réalise ici l’oeuvre de sa vie.

Avis : comic-book bien connu dans les années 90, notamment pour la série de films pas terrible et la malédiction qui semblait l’entourer, la version originale de  The Crow arrive en France. Je dis originale, car en France on a vu pas mal de BD sortir, avec l’autorisation de l’auteur, utilisant le concept. Delcourt publie ici la mini série originale, que je n’ai jamais lu, donc il me sera difficile de donner un avis

A chacun de se faire une opinion, mais je pense tout de même que le concept et la BD ont un peu vieilli, mais bon ça c’est normal ça a presque 20 ans maintenant, et parlera peut être moins aux jeunes générations, même si d’un autre côté on peut voir le titre comme un classique de la BD inde aujourd’hui.

IRRECUPERABLE TOME 4

Date de sortie : 24 Octobre 2012

Sollicitation : Quand un super-héros pète les plombs, c’est l’humanité qui en fait les frais… Le Plutonien a enfin été capturé. Une race extraterrestre violente et très développée a réussi à le stopper, et l’a enfermé sur une planète dans une galaxie lointaine. Mais la menace est-elle vraiment écartée ? Irrécupérable, une série nominée aux Eisner et Harvey Awards.

Avis : 4e tome de la série de Mark Waid avec un pitch tellement évident que l’on peut se demander pourquoi personne n’y avait penser avant, mais c’est souvent le cas des bonnes idées, elles sont toujours évidentes à posteriori, à savoir un pseudo superman qui pète les plombs et décide de punir cette humanité pas reconnaissante pour un sou… Sur un pitch qui en principe ne devrait pouvoir soutenir que quelques épisodes, Mark Waid développe tout un propos sur le pouvoir, la manière dont il corrompt et au fond rend hommage aux comics de Superman en montrant qu’il ne suffit pas d’avoir des super-pouvoirs quasi divins pour faire un superman… Dans ce tome, que Steve et moi avons encenser dans le dernier Comixity, le Plutonien est finalement arrêté grâce à une race extra-terrestre. Cependant très vite les super-héros en viennent à se demander s’ils n’ont pas échangé un mal par un autre, lorsque l’un des leurs commence à singulièrement apprécier la reconnaissance que le monde leur témoigne.

Pendant ce temps le Plutonien, dévoré par les remords s’enferme dans son propre esprit avant de se réveiller dans la prison très particulière que les aliens lui ont concoctés. Nous suivons aussi son ennemi/amoureux secret Moedus qui se désespère d’avoir perdu l’objet de son affection, qui se révèle de plus en plus tordu plus on avance dans le tome, notamment dans ses tentatives de lui trouver un substitut, et va de  recommencer à former des plans et des alliances… inattendues !

Un comics d’une grande qualité, l’histoire avance vraiment vite et on est plus que ravi que Mark Waid ne fasse pas de pause, si bien que lorsque l’on finit un tome, la seule pensée qui nous traverse l’esprit est : VITE LA SUITE !!!!!!!

LA MAISON DE LA NUIT TOME 1

Date de sortie : 24 Octobre 2012

Sollicitation : Zoey Redbird était une adolescente comme les autres. Jusqu’à ce qu’elle soit frappée par la marque des vampires. À présent, elle doit intégrer la Maison de la nuit. Mais son arrivée à l’Académie ne se fait pas sans contrainte. Il faut s’adapter à cette nouvelle vie, maîtriser les secrets de la magie, accepter de changer physiquement, boire du sang, pour réussir sa transformation ou… mourir.

Avis : bouquin qui m’est totalement inconnu, donc je ne fais que signaler la sortie, mais en ce qui me concerne j’en ai ras le bol des vampires, donc sans moi !

LE FLEAU TOME 9 : NO MAN’S LAND

Date de sortie : 24 Octobre 2012

Sollicitation : Mère Abigaïl est toujours introuvable. Et pendant que certains membres du Comité de la zone libre tentent de trouver un équilibre entre leur vie privée et leur rôle public, une alliance des plus néfastes se prépare dans l’ombre. L’espoir et la rédemption sont-ils encore possibles ? L’adaptation du plus sombre des romans de Stephen King atteint son climax !

Avis : suite de l’adaptation du livre de Stephen King, donc c’est pour Nonö celle-là ! de mon côté je n’ai jamais lu le livre, je me souviens vaguement avoir maté le long téléfilm qui avait été réalisé. Comme l’indique le nom, un fléau éradique une grande partie de l’humanité au tout début du livre et on s’intéresse assez vite aux survivants sur une planète désertée. Mais dans l’ombre le mal rode …

URBAN COMICS 

ANIMAL MAN TOME 1

Date de sortie : 25 Octobre 2012

Sollicitation : Buddy Baker est un super-héros de troisième zone, dont les pouvoirs le lient au monde animal. Sa carrière d’acteur est sur le point de décoller quand sa fille, Maxine, se découvre elle aussi des aptitudes surnaturelles. La quête qu’entame Buddy pour découvrir les causes de cette mutation va l’entraîner aux confins de l’étrange et de l’horreur. (Animal Man #1-6)

Avis :  Urban publie enfin en cette fin de mois, après l’avoir repoussé de 3 semaines,  l’un des meilleurs comics issus du relaunch DC. Je  dois humblement avouer que lors de l’arrivée de ce titre, je ne pariais pas un kopeck sur sa survie à court terme. Et comme tout le monde je fus surpris par l’incroyable qualité du récit pondu par Jeff Lemire et superbement mis en image par Travel Foreman. Le scénariste a réussi une incroyable synthèse des runs précédents sur le titre, se basant notamment sur certains éléments mis en place par Grant Morrison, tout en livrant un récit parfaitement abordable. Comment je peux être aussi affirmatif, tout simplement parce que comme tout le monde je n’avais que de très vagues connaissances sur ce perso, et pourtant je n’ai eu aucun problème à aborder le titre.

Mais il faut aussi donner un avertissement aux âmes sensibles, ce titre n’est clairement pas à prendre à la légère. Lemire et Foreman vont très  loin dans la représentation de la chair, notamment pour représenter l’ennemi qu’Animal Man va rencontrer sur son chemin, qui va menacer sa famille, et qui se prête à toutes les déformations imaginables. Pour ceux qui liront aussi Swamp Thing, vous verrez avec raison une trame commune se dessiner entre les deux titres, mais l’intelligence des auteurs est que malgré cette intrigue presque commune, vous pouvez lire chaque titre indépendamment de l’autre… Vous lirez quand même les deux car ils sont juste excellents, à eux deux vous aurez sans doute les deux meilleures séries DC depuis très longtemps.

Immanquable !!!

SWAMP THING TOME 1

Date de sortie : 25 Octobre 2012

Sollicitation : Le Dr Alec Holland était autrefois un monstre connu sous le surnom de la Créature des Marais, hantant le bayou et s’opposant à des forces surnaturelles. Aujourd’hui Alec est redevenu un humain et tente de reprendre le cours de sa vie. Malheureusement pour lui, son passé ne va pas tarder à le rattraper… (contient Swamp Thing # 1-7)

Avis : autre série qui s’est révélée être un des coups de pied au cul du relaunch, le Swamp Thing de Snyder et Paquette sort de manière simultanée avec le Animal Man. Si comme tout le monde j’ai été déçu du report de la sortie du titre, il faut reconnaître que l’éditeur a privilégié la cohérence en sortant les deux séries en même temps. Là vous vous dites, ils ont menti il faut lire les deux séries pour comprendre l’histoire et moi je veux pas claquer autant. Non nous n’avons pas menti, vous pouvez lire les deux séries de manière indépendante, car aucun des titres ne fait référence ou ne s’appuie sur ce qui se passe dans l’autre. Non les séries sont liées car les deux héros vont affronter deux manifestations du même ennemi, à savoir le Rot (ou la pourriture, à voir comment Urban va traduire, ou ne pas traduire cela).

Si le début de la série est assez lent, voir chiant, à ce titre le premier épisode qui replace le personnage d’Allec Holland est assez raté selon moi, le titre décolle à partir du moment où Snyder réintroduit le personnage d’Abigail Arcane, bien connue des lecteurs du run d’Alan Moore sur le personnage, ancienne amante du Swamp Thing. A partir de ce moment là le récit ne fait plus aucune pause et on en prend plein les yeux ! dans tous les sens du terme, car si le scénario est d’un niveau de qualité rarement atteint, le dessin de Yanick Paquette est tout simplement incroyable de maestria, tant dans le dessin à proprement parler que de la composition des pages qui n’ont rien à envier à un J.H.Williams III. On savait que le dessinateur pouvait faire de grandes choses, mais sur ce titre il produit sans aucun doute son meilleur travail à ce jour.

Comme pour Animal Man cependant, le titre n’est pas à mettre entre toutes les mains, le titre est là aussi assez graphique, mais même les scènes qui sont assez gores, sont avant tout là pour servir l’intrigue, instiller une atmosphère et n’a donc rien de gratuit.

Encore une fois je ne saurais trop vous conseiller de vous jeter sur les deux séries, même si ma préférence va à Swamp Thing.

Les deux sorties du mois !

BATMAN SAGA 6

Date de sortie : 26 Octobre 2012

Sollicitation : Battu et humilié, le Batman tente d’échapper vivant au jugement de la Cour des Hiboux, par SCOTT SNYDER et GREG CAPULLO ! Le Pingouin revient également pour de nouvelles manigances au sein de la pègre de Gotham, par TONY DANIEL ! Querelle de famille entre Batman et Damian, un duel père contre fils par PETER TOMASI et PATRICK GLEASON! Et round final entre Batgirl et Gretel, pour sauver Bruce Wayne, par GAIL SIMONE et ARDIAN SYAF

Épisodes :  Batman # 6, Detective Comics # 6, Batman & Robin # 6, Batgirl # 6

Avis :  le mag Batman saga, après quelques mois un peu tristounet, voit enfin certaines de ses séries décoller. Donc si les précédents numéros vous ont ennuyé c’est le moment de vous y remettre ! En effet dans le titre mère Batman, après le fantastique (et franchement dérangeant) épisode du mois dernier qui voyait le héros perdre peu à peu la raison dans le labyrinthe du Court of Owls avant de finir embrocher comme un loukoum plus très frais, nous allons enfin voir le personnage réagir ! et de bien belle manière. L’intrigue atteint selon moi ici un de ses sommets avant de retomber le mois prochain et de redémarrer avec Night of the Owls. La seconde partie de l’intrigue de Snyder sera elle beaucoup moins portée sur la psychologie et bien plus sur l’action.

L’autre série qui se porte bien dans le mag est bien entendu Batman & Robin qui après quelques épisodes un peu vide pour cause de « je mets en place les bases de mon intrigue façon TPB et ça paiera sur les derniers épisodes », la série démarre vraiment (enfin), alors que Robin semble être passé à l’ennemi. Je vous le dis avec cet épisode et les deux prochains, Tomasi signe certains de ses meilleurs scénarios sur Batman et dans le même temps Gleason ne va cesser de s’améliorer. Ne passez pas à côté ! je sais que la tentation est forte vu que le scénario a pas mal traîné mais il serait dommage de passer à côté alors que ça devient vraiment bien.

Suis-je le seul à avoir penser que l’épisode 5 de Detective Comics était du pur foutage de gueule ? de toute évidence Tony Daniel n’avait pas vraiment d’histoire à raconter donc au lieu d’écrire un épisode, il en a écrit deux petits avec rien dedans. C’est tout simplement consternant, ah la la dire qu’il reste encore 7 épisodes à tirer de ce machin truc avant l’arrivée d’un vrai scénariste. Serrons les dents, serrons les dents

Enfin suite de Batgirl que je continue de superbement ignorer pour cause de « c’est franchement pas bon ».

BATMAN HS 1

Date de sortie : 26 Octobre 2012

Sollicitation : Juste avant de réaliser la Cour des Hiboux, Scott Snyder avait imaginé une vendetta prenant racine dans la fondation de Gotham. Les pêchés des architectes de la ville reviennent hanter les citoyens de notre époque et Batman et tous ses équipiers, Robin, Red Robin et Black Bat, devront résoudre un crime dont les racines remontent à la fin du XIXe siècle, par SCOTT SNYDER, KYLE HIGGINS, RYAN PARROTT,TREVOR McCARTHY et DUSTIN NGUYEN !

Épisodes : Gates of Gotham 1-5

Avis : Urban a la très bonne idée de sortir en VF une mini de l’ancien univers DC, mais qui reste toujours dans la continuité (enfin en grande partie je pense, la question se pose du rôle de Cassandra Caïn puisque son existence n’est toujours pas confirmée dans le New 52) et qui tout en introduisant un tout nouvel ennemi dans la galerie de vilains de Batman revient sur une des pages de l’histoire de Gotham. Comme vous avez pu le voir si vous suivez le titre Batman de Snyder, celui-ci aime faire référence à l’histoire de Gotham et à son architecture.

Dans cette mini il revient sur cette période à la fin du 19e siècle alors que Gotham, riche ville industrielle en plein développement, décide de s’étendre. Au coeur de cette expansion, les 4 grandes familles de Gotham : les Kane (famille maternelle de Bruce), les Cobbelpot (ancêtres du pingouin), les Elliot (ancêtres du vilain Hush) et bien sûr les Wayne.  Intitulée Gates of Gotham, la mini développe tant le passé que le présent de Gotham, et encore une fois comment la ville a tendance à dévorer ses propres enfants (le thème de la ville maudite reste une ligne rouge pour Snyder sur l’ensemble de son run).

Autre point très positif, le scénario fait intervenir pratiquement toute  la Bat-Family. A ce moment il s’agit de Dick Grayson qui est sous le masque de Batman, alors que Bruce développe Batman Inc, et on le voit travailler tant avec Red Robin (Tim Drake), que Robin (Damian), mais aussi Black Bat (Cassandra Caïn, ancienne Batgirl réintroduite sous cette nouvelle identité par Morrison). A l’époque déjà, le personnage été avait mis de côté et j’étais ravi de la revoir, surtout que le scénario s’attardait sur les relations familiales entre les membres de la Bat-Family et on pouvait la voir interagir tant avec Damian que Tim…

Une très bonne lecture que je vous recommande, d’autant que je ne doute pas que Snyder finira par y faire référence à nouveau à un moment.

DC SAGA 6

Date de sortie : 26 Octobre 2012

Épisodes :  Justice League # 6, Superman # 6, Supergirl # 6, Flash # 6

Sollicitation : Dernier affrontement entre les héros de la future Ligue de Justice et Darkseid, par GEOFF JOHNS et JIM LEE ! Possédé, Superman affronte Supergirl, par GEORGE PÉREZ, DAN JURGENS, KEITH GIFFEN et NICOLA SCOTT ! Cette dernière a fort à faire avec Règne, la Planéticide, par MIKE JOHNSON, MICHAEL GREEN et MAHMUD ASRAR ! Enfin Flash retrouve un ancien ennemi, relooké pour la Renaissance, le Captain Cold, par FRANCIS MANAPUL et BRIAN BUCCELLATO !

Avis : à l’exception de Supergirl (mais bon qui ça intéresse Supergirl, non mais sérieusement dans les 52 séries du New DC, on peut se demander pourquoi Urban en est venu à se dire « tiens et si on publiait Supergirl en kiosque ? le perso est populaire non ? euhhhhh…non ?) et de Flash, toutes les séries du mag achève ici leur premier story arc, oui je sais remercions l’écriture TPB qui fait qu’en 6 mois nous n’aurons qu’une seule histoire …

Dans Justice League, Geoff Johns expédie l’affaire manu militari. Si l’épisode 5 était vraiment consternant, alors je vous avais bien dit que ce que faisait Batman était totalement non conforme au personnage voire complètement débile, le scénario va nous régler ça en moins de 20 pages et je déconne même pas ! comme il le fait apparemment sur toutes ses séries, Johns expédie ses conclusions à vitesse grand V. Je me souviens d’un temps où le monsieur savait écrire des trucs épiques avec de bonnes fins, snifff, ce temps est bien révolu…

A y est, Georges Pérez est libre ! après 6 épisodes où il a essayé d’écrire une histoire de Superman tout en essayant de respecter les injonctions éditoriales, qui apparemment étaient contradictoires entre elles et incessantes, le scénariste a jeté l’éponge pour aller achever sa dépression post relaunch et aller à des groupes de soutien « j’ai écrit Superman, je ne suis plus le même depuis ». Là vous vous dires, bah avec Giffen et Jurgens à partir du mois prochain sur le titre ce sera mieux hein ? le staff éditorial aura compris son erreur et les laissera bosser, hein ? ben non, le duo ne restera que quelques épisodes, tous aussi mauvais, voire pire que ce qui précède, avant qu’une nouvelle équipe créative soit nommée avec Scott « j’écris la moitié des titres DC parce que je fais ce qu’on me dit, et que je ferme ma gueule, hein Rob, tu vois c’est pas si dur ! »Lobdell au scénario et Kenneth Rocafort au dessin. Je sais pas pourquoi mais je la sens encore très moyenne l’année pour Superman..;

Enfin dans Flash, qui reste la seule série lisible et intéressante du mag, le duo Manapul & Buccellato réintroduit le vilain classique Captain Cold dans une nouvelle version bien plus dangereuse au moment où Flash apprend que ses pouvoirs pourraient avoir des effets pervers assez inattendus sur ce qui l’entoure ! Il ne s’agit pas là du meilleur passage du titre, mais il reste au dessus du reste du mag.

Donc dans l’ensemble un mag toujours passable, ce n’est pas une purge mais clairement à part le Flash, ce ne sont pas là les meilleures séries DC..

GREEN LANTERN SAGA 6

Date de sortie : 26 Octobre 2012

Sollicitation : Interlude entre deux batailles pour Hal et Sinestro, tandis que le Terrien retrouve Carol, le Green Lantern renégat retrouve d’anciens rivaux, par GEOFF JOHNS et MIKE CHOI ! Dernière salve du Corps des Green Lantern face aux Conservateurs par PETER TOMASI et FERNANDO PASARIN! Éparpillés sur plusieurs mondes, les Nouveaux Gardiens sont attaqués par un émissaire cosmique ancestral, par TONY BEDARD, et TYLER KIRKHAM ! Entrée en jeu du dernier membre des RED LANTERN, le premier humain du Corps, par PETER MILLIGAN, ED BENES et DIEGO BERNARD !

Épisodes : Green Lantern # 6, Green Lantern Corps # 6, New Guardians # 6, Red Lanterns # 6

Avis : après avoir délayé son intrigue dans le numéro 5, si monsieur Tomasi vous avez délayé à mort !, le premier arc de Green Lantern Corps se conclut ce mois-ci, avec une bataille rangée d’une rare intensité entre le corps et leur adversaire du jour les Conservateurs, qui gardaient autrefois les Batteries du corps avant de se faire squeezer par les gardiens (dont c’est encore une fois leur faute, purée !!!) et qui du coup ont décidé de se venger en nettoyant plusieurs mondes de leurs ressources naturelles pour alimenter leur propre monde. Au cours du conflit, John « tueur de planètes parce que c’est la seule idée que les scénaristes ont pour moi » Stewart va encore faire une connerie, mais c’est encore une fois pour la bonne cause…

Dans Green Lantern, un nouvel arc débute ici, et Johns va s’attaquer à l’un des mystères les plus anciens qu’il a crée, à savoir « mais keske donc que l’Indigo Tribe ». Pour ceux qui ont pris le train GL il y a quelques mois seulement, il faut se souvenir que Johns lors de son arrivée sur le titre a crée toute une série de nouveaux corps de Lantern, dont l’Indigo Tribe qui semble pouvoir accéder à tout le spectre émotionnel, parle un langage inconnu et semble avoir un lien avec Abin Sur, le GL qui a donné son anneau à Hal Jordan à l’origine. La révélation de ce mystère va en fait préparer le terrain au prochain crossover GL, à savoir Rise of the Third army, qui est teasé depuis un moment maintenant…

Oh miracle, deux mois d’affilée l’épisode de New Gardians n’était pas une purge totale, voire encore une fois la fin était assez intéressante, ce qui serait encore mieux serait que Bedard arrête de délayer de la sorte parce qu’après 5 épisodes au compteur on ne peut pas vraiment dire que l’intrigue ait beaucoup progressé, donc on est gentil et on se bouge l’arrière train !!!! apparemment, le scénariste semble vouloir développer certains personnages bien précis comme l’avatar de l’avarice qui suit Kyle, à voir même si je ne suis pas entièrement convaincu, le scénariste a fait largement pire…

Quant à Red Lantern, que voulez vous que je vous dise ? moi aussi j’attends que ça démarre ! après 5 épisodes, on a quelques morceaux d’intrigues mais rien ne se détache vraiment et on en vient à se demander si Peter Milligan a vraiment une histoire pour ce titre (qui est avant tout un boulot de commande). Si vous avez des idées, envoyez vos dons à DC (ils en ont sacrément besoin…).

 SOLEIL PROD

 

Les Tortues Ninja – Tome 3 : Les Ombres du Passé

Date de sortie : 24 octobre 2012

Sollicitation : AVANT LE NOUVEAU DESSIN ANIMÉ ET LE FILM EN 2013, DÉCOUVREZ LES NOUVELLES AVENTURES DES HÉROS CULTES DES ANNÉES 80/90 ! Vous pensiez que l’arrivée du Général Krang à New York était franchement une mauvaise nouvelle ? Oh que non ! On peut toujours trouver pire ! Le repaire des Tortues dans les égouts est dévasté grâce à la sombre alliance entre Baxter Stockman et le chat mutant Old Hob. Maintenant que les Tortues sont sans abri et que maître Splinter a été kidnappé, les choses n’ont jamais semblé plus mal engagées pour nos héros.Mais ils pourraient peut-être trouver la clé à leur salut en la personne de… April O’Neil ??

Avis : série archi-culte des années 80-90, les Tortues ninja sont revenues à la maison il y a deux ans de cela. Et oui, certains ne le savent pas encore, mais les Tortues étaient à l’origine un comics-inde ultra violent publié dans les années 80. Les auteurs n’avaient évidemment pas la moindre idée de ce qu’ils avaient lâché sur le monde ! transformé en dessin-animé, en films, en produits dérivés, les tortues vont devenir un truc que tous les gamins de 10 ans, de notre génération, ont adoré à un moment ou à un autre.

Il y a quelques années, l’auteur original a récupéré l’intégralité des droits, et a décidé de relancer le bouquin dans une version plus proche de sa forme originale  à savoir un titre plus sombre, adulte et plus violent (sans être gore non plus n’exagérons rien). Pour l’occasion il a décidé de rebooter l’univers et certains des personnages.

A lire par nostalgie, ou pour découvrir la nouvelle version !

A propos Sam 1886 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Y’a quand meme un soucis avec les comics en VF, depuis l’arrivé d’Urban : y’a bcp trop de truc  à lire, pas assez de temps et pas assez d’argent. Du coup a contre coeur je fais l’impasse sur Swampthing/Animalman

     

    • Clairement depuis deux ans les editeurs et les publications se sont multipliées et nous sommes tous amenés à faire des choix. Cependant si on doit faire l’impasse je serais tenté de dire moi aussi qu’on doit pouvoir le faire sur autre chose que ces deux titres. 

  2. Y’a matière a faire l’impasse sur d’autres trucs si tu veux mon avis ! 😀

    Je rejoins Sam dans tout ce qu’il dit… C’est beau ! Ha, il se rend aussi compte que New Gardian, c’est pas si atroce :p
    Pour DC Saga, c’est pas une purge… mais quand même… 🙁 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.