Guide de lecture Comics VO : semaine du 10 Octobre 2012

DARK HORSE COMICS 

BUFFY SAISON 9 # 14

Scénario : Jane Espeson

Dessin : Karl Moline

Sollicitation : Buffy television scribes Jane Espenson and Drew Z. Greenberg take readers on a special two-part adventure where a new kind of Slayer emerges in a world without magic! As the zompire epidemic threatens a small California town, Slayer and Watcher join forces to eradicate an overwhelming new evil.

Avis : début d’un nouvel arc sur Buffy avec le retour au scénario pour 2 épisodes de  Jane Espeson, qui oeuvra longtemps sur la série TV et quelques épisodes de la saison 8, et au dessin de Karl Moline qui commence à être un habitué du Buffyverse avec Fray. Il faut espérer qu’ils vont réussir à remuer les choses car on ne peut pas dire que  j’ai particulièrement apprécié le précédent arc, trop long à mon goût et dont la conclusion était assez évidente pour tout le monde. Au moins il aura eu l’avantage de remettre Buffy en selle après quelques épisodes assez difficiles pour elle. Je trouve seulement dommage de ramener des ennemis quasi historiques comme Wolfram et Hart pour au final les utiliser aussi peu.

Si la caractérisation des personnages et le focus sur Buffy restent particulièrement bien traités, il semble y avoir quelques problèmes donc dans le contenu des histoires qui ne sont pas vraiment à la hauteur, du moins jusqu’ici.

The Massive 5

Scénario : Brian Wood

Dessin : Gary Brown

Sollicitation : Running low on crucial supplies, the crew of the Kapital head for a supposedly abandoned science station in Antarctica. But when Mary, second in command aboard the Kapital, and Ryan, the only American aboard, find the station occupied, a supply run turns into a deadly fight for survival.

Avis : après 3 épisodes de « non mais c’est quoi ce machin que je lis, je capte rien du tout et j’ai vraiment l’impression qu’il se passe pas grand chose et que tout est décompressé au possible », j’ai enfin pu apprécier un épisode avec le numéro 4. Même si là aussi, au fond, il ne se passait pas grand chose, Wood en arrangeant une rencontre entre le capitaine du Kapital et un ancien camarade du temps où ils étaient mercenaires nous a permis d’avoir un meilleur éclairage sur le personnage, sa personnalité, son passé et pourquoi il est là où il est aujourd’hui.

Un épisode donc qui était particulièrement bien écrit, comme quoi quand Wood décide de de sortir les doigts du fion il peut nous faire des choses intéressantes ! faudra peut être lui dire de faire pareil sur Ultimate X-Men ! Ce nouvel épisode va apparemment laisser de côté le capitaine et s’intéresser aux autres membres importants de son équipage.

A voir si Wood arrive à conserver la qualité du numéro 4.

DC COMICS 

Batman 13

Scénario : Scott Snyder et James Tynion IV

Dessin : Greg Capullo, Jonathan Glapion et Andy Clarke

Sollicitation : The Joker returns in Death of the Family:! He crippled Batgirl. He killed Robin. What will The Joker do now that he’s returned to Gotham City? What must Batman do to protect his secret identity and that of those who fight alongside him?

Avis : avec cet épisode 13 débute dans Batman le second arc tant annoncé ces derniers mois par DC « Death in the Family », qui voit le retour du Joker. Si l’on dispose de peu d’informations pour l’instant sur ce qui va le rendre si redoutable cette fois (après tout ce n’est pas comme si on avait déjà lu des centaines d’histoires sur le Joker), on sait notamment qu’il mènera un assaut général contre Batman et l’ensemble de sa famille. Certains de ses membres portent encore les traces de leurs dernières rencontres avec lui, comme Jason Todd ou Barbara Gordon (puisqu’on nous a répété à l’envie que Killing Joke était bien dans la continuité).

A la vue de ce passif, on peut donc s’attendre à un arc avec des répercussions assez importantes…sauf que à la vue du premier arc de Snyder et Capullo sur le titre, on peut se demander si le staff éditorial les laissera faire ce qu’ils veulent avec le best seller de la boîte. En effet si le premier arc du duo sur le titre était dans l’ensemble assez bon, il aura péché par sa longueur, 11 épisodes, et par une conclusion tellement classique qu’on finissait l’épisode sur un « tout ça pour ça ? », les répercussions sur Batman étant minimisées le plus possible.

Je suis tout de même curieux de voir comment Snyder va ramener le Joker cette fois, notamment après le trip de Tony Daniel « j’arrache le visage du Joker et j’en fait rien ensuite », d’autant que dans l’arc Black Mirror il faisait déjà apparaître le personnage de manière extrêmement intéressante.

A voir, en espérant que ce sera mieux que le premier arc et avec de vraies conséquences cette fois !

Batman and Robin 13

Scénario : Peter Tomasi

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : Gotham City is being devoured by zombies! Learn the dangerous secrets of the 2-Club!

Avis : bon alors déjà je pense que l’on peut nominer la couverture de Batman & Robin pour le prix de la couv de la semaine, parce que la vache elle est magnifique. Plus les épisodes passent plus j’apprécie le style graphique de Patrick Gleason qui a mon sens ne cesse de s’améliorer, n’en déplaise à quelques gronchons …

Sur le fond, Tomasi continue d’introduire de nouveaux vilains dans la sphère Batman, en fait on devrait plutôt dire qu’il présente de nouveaux méchants aux poings de Batman et de son garnement  de fils. Par ailleurs je suis ravi que l’arc Death in the Family ne touche pas encore le titre, parce que j’en ai marre des histoires à crossover qui viennent gêner les histoires développées et en outre je trouve que le titre n’a pas besoin de soutien de la part de la série mère car il se débrouille très bien tout seul. Il s’agit en effet pour moi du meilleur titre Batman, au côté du titre de Scott Snyder et du Batman Inc de Morrison. Et ce même si je ne suis pas des plus chauds de voir débarquer des zombies dans le titre, qui est l’autre truc qui me gonfle dans les comics en ce moment…

Frankenstein : Agent of Shade 13

Scénario : Matt Kindt

Dessin : Albert Ponticelli

Sollicitation : Animal Man and Swamp Thing fans take note: « Rotworld: Secrets of the Dead » starts here! A 3-issue arc showcasing Frankenstein’s battle against the Rot invasion!

Avis : pour ce qui s’annonce comme ses derniers épisodes, oui au vu des ventes il semble quasiment acquis que le titre ne survira pas à la vague 4 du New 52, Matt Kindt décide de profiter du Rot World pour qui sait essayer de relancer la série. C’est vraiment une chance pour le personnage, car pour n’importe qui d’autre on aurait pu dire que lier le titre à un crossover qui s’annonce assez populaire n’avait comme but que de relancer les ventes sans qu’il y ait de lien logique avec l’histoire centrale.

Hors avec Frankenstein, son apparition dans ce crossover qui voit l’élément naturel le Rot prendre le dessus sur le Green et le Red est en réalité tellement logique que son absence aurait été étrange. Et d’un Frankenstein est un cadavre animé, donc ça parle avec le Rot et de deux le personnage travaille pour une organisation qui a pour but de combattre les menaces surnaturelles. Donc avec Rotworld le héros est à la maison.

J’espère vraiment que cette participation va permettre d’attirer des lecteurs car le titre est vraiment bon et la reprise par Matt Kindt, après le départ de Jeff Lemire, bien qu’assez dure à suivre n’a en rien altéré la qualité de la série.

Donnez sa chance à Frankenstein, vous ne serez pas déçus !

Green Lantern Corps 13

Scénario : Peter Tomasi

Dessin : Cafu

Sollicitation :  Rise of the Third Army »! As John Stewart discovers there’s a new GL on Earth, the Third Army Strikes! Also in this issue: everything changes for Guy Gardner!

Avis : la semaine dernière devait marquer le début du crossover « Rise of the Third Army » dans Green Lantern, sauf que manifestement Geoff Johns soit n’avait pas envie soit avait décidé de décompresser au max car de 3e armée il n’était question que sur 1 page et 3 cases…le reste étant consacré à Simon Baz dans un récit qui restait cette fois encore archi cliché, non raciaux cette fois, mais super-héroïques …

On peut donc se demander ce que Tomasi et le reste des scénaristes de la franchise GL peuvent bien apporter si Geoff Hohns, qui reste le patron, décide de traîner des pieds. Si bien que cette attaque de la 3e armée qu’on nous promet, je sais pas trop pourquoi, mais je sens que ça encore durer que quelques pages. Je n’étais déjà pas franchement emballé par ce crossover, mais là les scénaristes de la franchise GL font encore moins bien que ce à quoi je m’attendais. Espérons que ça s’arrangera une fois que l’histoire aura vraiment démarré !

Punk Rock Jesus 4

Scénario : Sean Murphy

Dessin : Sean Murphy

Sollicitation : A devastating loss pushes Chris to the brink. Feeling betrayed and alone, he begins to research the world that Slate and OPHIS have kept him from his entire life. Armed with new knowledge, a new haircut, and a new attitude, an angry Chris is about to tell the whole world the truth. And it all starts after he discovers a few old records in Thomas’s room…

Avis : après 3 épisodes où l’on comprenait bien d’où venait le Jesus du titre, nous allons enfin apprendre le pourquoi du Punk Rock, du moins si on se fie à la couverture et à la sollicitation. Chris, jeune clone censé avoir été crée à partir de l’ADN de Jesus arrive enfin à l’âge adulte et déciderait de tout envoyer valser. Quand on sait qu’il a été élevé dans un programme de télé réalité, on se demande bien pourquoi il finit par péter un câble !

Vous l’aurez compris cette série reste toujours aussi délicieusement irrévérencieuse, absolument pas politiquement correcte et magnifiquement illustrée par un Sean Murphy plus inspiré que jamais, dont le style se prête vraiment à un récit en noir et blanc.

A ne pas manquer.

A noter aussi la sortie de :

– Demon Knights 13, de Paul Cornell et Bernard Chang, les Demon Knights en enfer contre Lucifer !

Et au rayon des nouveautés :

– Phantom Stranger 1, par Dan Didio et Brent Anderson, qui traite d’un personnage dont je n’ai rien à carrer, j’en en avais déjà rien à carrer dans le précédent univers DC et encore plus dans le nouveau. Mon avis : annulé au 9e épisode.

– Team 7 # 1, par Justin Jordan et Jesus Merino, même verdict pour cette série. C’est bien que DC essaye des choses, mais là on a peu l’impression qu’il racle les fonds de tiroir.

IMAGE COMICS 

MacGyver Fugitive Gauntlet 1 (sur 5) 

Scénario : Lee David Slotoff & Tony Lee

Dessin : Will Sliney

Sollicitation : Welcome to the long-awaited return of MacGyver – co-written by his creator! When an old friend calls for help, Mac becomes involved in a web of industrial espionage, murder and a white-knuckle pursuit across the globe with a million dollar hit on his head! Can he live long enough to save the world – or has his luck finally run out?

Avis : ouaip les enfants vous avez bien lu Image nous sort une mini série sur MacGyver, comme quoi tout arrive. Alors pour les plus jeunes qui se demandent ce que c’est un MacGyver, il s’agissait à la base d’une série TV des années 80 (déjà j’ai fait fuir pas mal de monde avec cette description) sur un gars qui détestait les armes à feu, mais qui avait un don pour bricoler tout avec n’importe quoi, du genre fabriquer un bombe avec un cure-dent, 3 épingles à nourrice et son fidèle couteau suisse 200 000 fonctions qu’on voulait tous avoir quand on avait 8 ans, car il le sortait de toutes les situations et que les méchants oubliaient toujours de lui prendre quand ils le capturaient (ah là là là c’était con ces méchants des années 80)…

Je ne sais pas si c’est à lire mais c’est au moins à feuilleter juste pour se marrer en se rappelant le générique …

Morning Glories 22

Scénario : Nick Spencer

Dessin : Joe Eisma

Sollicitation : « The Ceremony. »

Avis : apparemment nous ne sommes toujours pas arrivés à la fin de cet arc, qui après tout n’a démarré que dans le numéro 14 ! presque 10 parties alors là chapeau. Dans ce 3e arc, Spencer a un peu mélangé son approche du bouquin des deux premiers arcs, à savoir que dans le premier on ne s’appesantissait pas trop sur les personnages et l’intrigue générale avançait assez vite, tandis que dans le second nous avions eu droit à des épisodes solos qui nous révélaient les secrets de chaque élève alors que l’intrigue générale n’intervenait qu’au second plan.

Avec ce 3e arc, nous avons une intrigue générale qui est passablement ralentie par le fait que Spencer s’arrête de manière ostensible sur certains élèves ou groupes dans chaque épisode. A cela il faut ajouter que le scénario a introduit tout un nouveau groupe de personnages dans le précédent épisode dont les motivations sont on ne peut plus cryptiques, si bien qu’ on avait presque l’impression que le scénariste se moquait un peu de ses héros incapables de s’exprimer autrement qu’au travers de dialogues se référant aux mystères de la série sans rien en révéler !

Selon les sollicitations la 1ère saison de Morning Glories s’achèvera dans le numéro 25, qui à priori conclura l’arc, après donc presque 13 épisodes…On sait qu’à la TV, les épisodes de fin de saison sont souvent les plus importants de l’année, parce qu’ils relancent l’intrigue pour la saison suivante et que les scénaristes aiment à laisser leur audience sur un cliffanguer toujours énorme pour les inciter à revenir. A voir donc ce que nous prépare Spencer.

Point of Impact 1

Scénario : Jay Faerber

Dessin : Koray Kuranel

Sollicitation : A gripping, provocative four-part crime series from acclaimed writer JAY FAERBER and stunning new artist KORAY KURANEL begins with one woman’s murder and branches out to follow the investigation by three people with personal connections to her: her husband, an investigative reporter; her lover, an ex-soldier; and her friend, a homicide detective. Her death will change all of their lives.

Avis : après plusieurs années passées à produire des comics situés dans le genre super-héros, Jay Faerber a décidé de changer d’air et d’aller dans un domaine très peu exploré par les comics ces dernières années, en fait depuis ces 20/30 dernières années : le polar. Il a débuté cette reconversion avec Near Death, dont j’entends le plus grand bien et qui du coup est désormais sur LA LISTE. Pour m’éviter de rallonger encore plus LA LISTE, je vais me lancer directement dans la nouvelle mini de Faerber.

Alors attention le titre est en noir et blanc, donc si vous faites une allergie mieux vaut éviter. Personnellement tant que le polar est bon, je vais aimer, le fait que ce soit en noir et blanc est inconséquent pour moi (oui je frime mais c’est mon article et je fais ce que je veux). Donc si comme moi vous aimez un bon polar + que vous voulez lire autre chose que des trucs sur des gens qui mettent des collants, ben donnez sa chance à ce titre !

MARVEL COMICS 

AVX CONSEQUENCES 1

Scénario : Kieron Gillen

Dessin : Tom Raney

Avis : alors manifestement Marvel a décidé que nous n’avions pas assez rigolé/pleuré sur notre sort en invoquant les dieux de mettre fin à nos souffrances (au choix) avec AvX et a décidé de continuer la fête un peu plus longtemps, oui parce que 12 épisodes + AvX Versus + les quelques centaines de tie-in, c’était pas encore assez pour nous expliquer un peu plus les conséquences d’AvX.

Comme c’est beau un éditeur qui ne prend pas ses lecteurs/trices pour des con(ne)(s)…et qui nous sort une mini série entière pour nous expliquer son event qui vient de sortir en 12 parties ! Deux facteurs vont faire que personnellement je ne vais pas lire cette mini, et économiser un paquet d’€, d’une part je n’ai pas lu AvX (à part le dernier épisode qui m’a fait pleurer de rire tellement c’était débile) et d’autre part Gillen n’est pas vraiment un scénariste que j’apprécie. Son run sur Uncanny X-Men m’a fait arrêter le titre pour la seconde fois en 14 ans (la première fois était due à Fraction) et je n’ai pas du tout accroché à son Journey Into Mystery que pour une raison que je ne comprends pas trop, tout le monde semble adorer…

Je dirais donc que c’est soit pour les masos qui veulent prolonger l’expérience, soit pour ceux qui ont presque 20$ à claquer après avoir gagner au loto et qu’ils ont déjà acheté tout ce qui sort cette semaine …

FANTASTIC FOUR 611

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Ryan Stegman

Sollicitation : FINAL ISSUE! Jonathan Hickman’s groundbreaking run comes to an end in this climactic issue!

Avis : c’est un run tout simplement légendaire qui s’achève aujourd’hui avec cet épisode de Fantastic Four, et dans quelques semaines dans FF. Il y a maintenant plus de 3 ans, Marvel confiait sa First Family à un scénariste encore peu connu du grand public et qui n’avait à son actif que quelques creator owned et le titre Secret Warriors à son actif. C’était un pari risqué d’autant qu’à ce moment, les Fantastic Four connaissait une période d’instabilité créative assez prononcée qui avait commencée quelques années plus tôt avec le départ de JMS du titre après seulement un an, après cela en quelques années à peine nous avons eu Dwayne McDuffie puis Mark Millar.

Si chacun de ces runs était sympathique, oui même celui de Millar avait ses bons côtés, ils s’étaient illustrés par leur durée assez courte, en général à peine un an. Hickman n’était donc pas vraiment attendu sur un titre qui était un peu sorti du radar de pas mal de lecteurs, plus occupés alors se demander ce que Bendis ou Millar allaient sortir ensuite.

Pourtant en un seul arc « Solve Everything », Hickman va tout simplement nous sortir certains des meilleurs épisodes de Fantastic Four depuis des années. En fait je crois bien qu’il faut remonter au run de Mark Waid  pour voir quelque chose d’aussi bon. Par la suite Hickman ne décevra pas et saura construire une série d’histoires qui va remettre le titre sur le devant de la scène, si bien qu’à un moment tous les autres comics Marvel se sentaient obligés d’inclure une apparition et implication des FF pour se faire bien voir…

Si j’ai personnellement un regret c’est d’avoir vu autant d’artistes passer sur le titre en si peu de temps. Depuis quelques années Marvel a tendance à faire bouger ses dessinateurs et à les changer de titres au bout d’un arc ou deux. C’est bien simple ces 5 dernières années, il me semble qu’à part Larocca sur Iron Man et Greg Land sur les X-Men, aucun dessinateur n’est resté plus d’un an sur un titre. Sur les FF nous aurons eu du bon (Eaglesham, Steve Epting, Barry Kitson) et du très moche (Juan Bobillo).

Bien qu’il soit tombé amoureux de ces persos, bien plus qu’il ne le pensait, Hickman s’en va au bout de 3 ans alléché par l’offre de Marvel de reprendre les Avengers,  qui représente en toute honnêteté un peu l’offre qui ne se refuse pas.

Profitons donc de ce dernier épisode, avant que le mois prochain Fraction n’arrive, saccage tout et rende le titre à nouveau chiant (comme il sait si bien écrire les trucs chiants…).

RED SHE HULK 58

Dessin : Carlon Pagaluyan, Wellington Alves Scénario : Jeff Parker

Sollicitation : All-new ongoing! The Earth’s strongest female set on a path of destruction!!! Her enemies? Every powered being in the Marvel Universe!!!

Avis : cette sortie là, je la signale surtout pour le fun et la cover de Greg Horn (comment ça je suis un obsédé … ah oui…).  Alors pour une raison obscure, Marvel a décidé de transformer la série Hulk, qui en fait suivait Red Hulk, en Red She Hulk sans pour cela relauncher le titre. Cette transformation est d’autant plus étrange quand on connait le nombre de séries She Hulk tombées au champs d’honneur ces dernières années.

Dans l’ensemble j’ai toujours trouvé que Jeff Parker était un bon scénariste avec beaucoup d’idées, voire parfois trop d’idées si bien que souvent ses scénarios se révèlent particulièrement confus et difficile à suivre de mois en mois (il faut en plus à rajouter à cela l’écriture TPB).

A voir donc si avec ce nouveau personnage, il va faire un peu table rase et essayer de se lancer dans des histoires plus claires.

ULTIMATE COMICS X-MEN 17

Scénario : Brian Wood

Dessin : Carlo Barberi

Sollicitation : The Mutant Resistance Army continues to grow. Can Kitty control it? Master Mold Vs. The X-Men The shocking conclusion to UNITED WE STAND and bold new beginning for the team!

Avis : je ne sais plus vraiment s’il faut espérer quoi que ce soit de ce titre et de l’univers Ultimate en général. Je ne sais pas trop ce que veut faire Wood sur ce titre pour l’instant, mais à part me faire chier il n’a pas réussi grand chose. C’est vraiment dommage car le contexte de l’univers Ultimate devrait offrir l’occasion aux scénaristes de se lâcher un peu et non de tourner en rond sur des épisodes entiers. Je comprends parfaitement qu’il veuille garder leurs meilleures idées pour leurs propres créations, mais merde quoi, si c’est pour pondre des daubes sur leurs boulots de commande, je ne pense pas que cela leur fasse une bonne pub.

Pour le moment le titre est un superbe gâchis  qui reflète bien encore une fois l’incapacité de l’univers Ultimate à maintenir un certain niveau de qualité sur période plus ou moins longue. Pour faire clair, mon dernier épisode avant de partir pour des terres plus vertes et plus inspirées. Je sais que j’ai l’air dur, mais je n’aime pas qu’on se foute de ma gueule et clairement c’est ce que fait Brian Wood sur ce titre.

UNCANNY AVENGERS 1

Scénario : Rick Remender

Dessin : John Cassaday

Sollicitation :  ALL NEW ONGOING! The greatest era of the Marvel Universe starts here! From the ashes of AvX an all-new, all-different Avengers assemble! Captain America begins his quest to create a sanctioned Avengers unit comprised of Avengers and X-Men, humans and mutants working together – so why is Professor Xavier’s dream more at risk than ever? The first attack of the most loathsome villain in history will quake the Marvel Universe forever! The funeral of one of Marvel’s greatest heroes!

Avis : sans aucun doute la sortie de la semaine. Avec Uncanny Avengers Marvel a clairement indiqué qu’il faisait de ce titre son nouveau porte étendard avec une espèce de réunion entre Vengeurs et X-Men. On peut bien sûr s’interroger sur la présence de certains membres…bon soyons clairs, pour moi le seul membre sur lequel je me pose des questions c’est Havoc, qu’est-ce qu’il fout là ? c’est un peu incompréhensible si Cap en recrutant son équipe voulait des X-Men « représentatifs ». Bon niveau puissance c’est clair qu’avec Havoc le monsieur a recruté du lourd, mais le personnage garde cette aura de héros de seconde zone toujours dans l’ombre de son frère. Bien évidemment avec la fin ridicule d’ AvX, la présence de Scott semble légèrement compromise (quoi qu’avec Wolvie dans l’équipe ça aurait rendu les choses assez comiques).

En tout cas Marvel a tout fait pour s’assurer un succès : un de ses scénaristes les plus appréciés avec Remender, de même avec le dessinateur, et oui John Cassaday est apprécié n’en déplaise à certains grincheux, et surtout 19 couvertures variantes. Oui vous avez bien lu, il y pratiquement autant de couvertures différentes que de pages à l’intérieur du bouquin …

En tout cas les premières infos sur le contenu de ce comic-book sont assez alléchantes avec le retour d’un vilain de premier plan pour le premier arc…

A ne pas manquer.

WOLVERINE AND THE X-MEN 18

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Jorge Molina

Sollicitation : The second year of the most talked-about new X-Book starts here! One of the students is on death’s door and the faculty must 1) try to keep them alive and 2) find who did it!With one of the teachers on the outs, a new one must be hired. Who will it be? Who is the new student at the school?

Avis : tiens ? un épisode tie-in à AvX, c’est pas censé être fini cette daube ? à moins que Jason Aaron ne veuille se faire pardonner pour AvX 12 en nous pondant un bon épisode relatif à AvX, mmm, j’en doute, je crois plutôt que Marvel s’est un peu emmêlé les pinceaux et que l’épisode spécial Doop aurait du sortir maintenant et cet épisode tie in il y a deux semaines…mais bon on va éviter de tirer sur l’ambulance.

Concernant Wolverine and the X-Men, j’ai évoqué plus haut l’épisode spécial Doop dessiné par Mike Allred qui est sans doute l’un des trucs les  plus déjantés que j’ai lu (avec l’épisode special Poyo, sniff qu’est-ce que c’était bon cet épisode, hein ? il faut que j’évite de repartir là dessus parce que je gonfle les gens avec mes fixettes ?). Depuis le début de ce titre Jason Aaron a développé un ton volontairement bien azimuté, avec des pages remplies de trucs appelés idées (oui je sais une marchandise rare chez Marvel) toutes plus géniales les unes que les autres. Si bien que autant je n’en ai rien à foutre du All New X-Men de Bendis, autant pour moi la vraie série X à suivre c’est celle là…

ONI PRESS 

Stumptown Vol 2 # 2

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Matthew Southworth

Sollicitation : The new story arc continues! Private investigator Dex Parios is hot on the heels of guitarist Mim Bracca’s missing « Baby. » But what do a pair of skinheads and the D.E.A. want with a rock star’s M.I.A. guitar?

Avis : second épisode du deuxième volume de la série de Greg Rucka. Comme on pouvait s’y attendre l’héroïne Dex est parvenue à se mettre dans la mouise en moins de 20 pages, lui assurant le prix du personnage le plus poissard depuis Peter Parker! et ce alors que l’affaire sur laquelle elle enquête n’avait à priori rien de vraiment dangereux, à savoir le vol du guitare d’une star du rock, on n’était donc à priori bien loin de toute histoire violente ou sensible.

Si comme moi vous êtes un inconditionnel de Greg Rucka et que vous lisez tout ce que ce grand monsieur peut produire alors ne ratez pas cette série qui est sans doute l’un de ses comics les plus aboutis. Ses meilleurs restant pour moi Queen and County et Gotham Central, que vous devez tous lire si vous ne voulez pas mourir idiots.

A propos Sam 1995 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.