Guide de lecture Comics VO : semaine du 24 avril 2013

DC COMICS

BATMAN INCORPORATED 10

BMINC_Cv10-vakcbiobv5

Scénario : Grant Morrison

Dessin : Chris Burnham

Sollicitation : When only one can survive, which will it be: the man or the bat?

Avis : le plan du Leviathan a donc coûté la vie du fils de Batman et a fait de lui un fugitif, puisque la ville de Gotham est prête à négocier, et donc baisser son froc, pour avoir la paix… Apparemment la victoire de Talia semble totale, sauf que…sauf qu’elle a maintenant aux basques un Batman qui ne pense plus qu’à la vengeance !!!

On se souvient que l’un des grands apports de Morrison sur le personnage est justement de l’avoir éloigné de la version Uber Batman, omniprésente depuis Dark Knight Returns, qui en faisait un être quasi parfait presque inhumain, mais qui en fait commettait bourde sur bourde…

Aujourd’hui, il le fait revenir vers ses origines, à savoir un personnage motivé par la recherche de la vengeance plus que de la justice…et il semble aussi évident que ça va péter grave dans les épisodes à venir…Batman est désormais prêt à tout et il écrasera tout ce qui se présentera sur son passage !!! Bien évidemment c’est à ne pas manquer (je précise).

BATMAN THE DARK KNIGHT 19

BMDK_19-5x5g9bjnylScénario : Gregg Hurwitz

Dessin : Ethan Van Sciver

Sollicitation : Where is Batman while Gotham City is being destroyed?

Avis : suis-je le seul à trouver ce nouvel arc profondément chiant ? voire virant dans la stupidité ? le défaut du précédent arc était sans conteste sa longueur, mais au moins il y avait des choses intéressantes à se mettre sous la dent. Ce n’est pas le cas avec cet arc consacré au Chapelier fou, où Batman passe plus de temps à réfléchir à sa dernière copine en date qu’à faire son boulot.

Nous avons atteint le sommet de …la connerie, oui y a pas d’autre mot ! le mois dernier lorsque Bruce Wayne a révélé son secret à la charmante demoiselle…en allant la chercher dans son Bat-plane… Inutile de dire que la scène tenait du grand guignol de voir Bruce sur son avion…à la fenêtre de la jeune femme…Une copine aussi insipide qu’inintéressante, dont je ne comprends toujours pas pourquoi Hurwitz veut nous l’imposer.

Il me semble évident qu’ici l’éditeur n’a pas fait son boulot ou alors que DC se contrefout de ce qui se passe dans cette série, considérant que seuls les évenements de la série principale compte…

 A noter aussi la sortie de :

– I VAMPIRE 19, de Joshua Hale Fialkov et Fernando Blanco, dernier épisode de la série préférée de Bruno et il va sans doute falloir passer la semaine à le surveiller pour s’assurer qu’il ne fasse pas de bêtise…

– SUPERMAN 19, Scott Lobdell et Kenneth Rocafort, un miracle produit par une entité multidimensionnelle polyphasée est survenu le mois dernier : Lobdell a pondu un épisode de Superman lisible, voire agréable ! si si j’ai même presque été intéressé ! quand je vous ai dit que c’était un miracle ! bref dans cet épisode Orion vient chatouiller Superman, Wondie est de la partie et comme on a vu WW et Orion se faire des mamoures je me demande comment Superman va le prendre…

– TALON 7,   de Scott Snyder, James T Tynion IVet  Guillem March, là aussi miracle, non seulement c’était lisible mais en fait c’était carrément très bon ! puisque les auteurs nous ont balancé une énorme révélation, que l’on sentait venir, mais dont l’ampleur était plus importante que ce que l’on pouvait penser. Bref une excellente lecture et j’espère que les auteurs vont continuer dans cette voie. L’arrivée de Bane devrait permettre de conserver une tension importante…

IMAGE COMICS

EAST OF WEST 2

EoW 2Scénario : Jonatha Hickman

Dessin : NICK DRAGOTTA

Sollicitation : « SONS OF PROPHECY »
Following the high crimes in the debut issue of EAST OF WEST, the fallout spreads across the broken nations of America. Forces align to stave off the apocalypse, while equally powerful ones do everything they can to bring it to pass.

One of the most exciting new books of the year, this is EAST OF WEST, a brand new, ongoing, monthly comic from the award-winning team of Marvel’s FF, JONATHAN HICKMAN and NICK DRAGOTTA.

Avis : comme je l’ai indiqué auparavant, je n’ai tout simplement rien capté au premier épisode du nouveau creator owned de Jonathan Hickman. Le phénomène s’était déjà produit par le passé avec une autre de ses créations avortées, le titre Secret abandonné au bout de deux épisodes manifestement en raison d’un dessinateur qui n’a pas réussi à suivre. Ici j’ai ressenti la même sensation de ne pas comprendre de quoi l’histoire traitait. Oui j’ai bien capté le coup des cavaliers de l’apocalypse, de l’histoire réécrite des USA et tout et tout, mais je ne vois tout simplement pas où tout ça va.

Bref un second épisode que j’espère plus clair dans sa direction, à la construction plus lisible car ce qui a handicapé la lecture du premier épisode était l’enchevêtrement des intrigues et du contexte qui rendait la structure plus complexe que nécessaire. Bref Hickman a voulu faire artificiellement compliqué pour moi…

INVINCIBLE 102

Invincible 102Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : It’s Nolan vs. Thragg on the surface of the moon as still more secrets about the Viltrumite Empire are revealed.

Avis : suite de la série de Robert Kirkman qui me laisse assez circonspect ces derniers temps. Je continue de penser que l’épisode 100 était anti climatique au possible, je comprends bien que le scénariste a voulu se moquer de la tendance des autres maisons d’édition de tuer leurs personnages pour les ramener peu de temps après, mais la conclusion de l’intrigue avec Dinosaurus était on ne peut plus décevante au regard de tout le travail de construction effectué auparavant.

En plus tout cela pour revenir  en arrière dans la situation de Mark Grayson et faire de lui un peu un paria auprès de ses collègues super-héros…Mouais, je ne sais pas trop quelle direction le titre va adopter désormais, mais en tout cas ce qui est présenté pour le moment ne me plaît pas beaucoup et ce alors que la série était pour moi un standard de qualité depuis longtemps…A voir si cette baston sur la lune entre Thragg et Nolan va relever le niveau, il est vrai que Kirkman a sous entendu dans pas mal d’épisodes que les liens les Viltrumites et Invincible étaient plus complexes que l’on pouvait le penser.

En probation donc.

JUPITERS LEGACY 1

JL 1Scénario : Mark Millar

Dessin : Frank Quitely

Sollicitation : The comic-book event of 2013 finally arrives as superstar creators MARK MILLAR and FRANK QUITELY give us the superhero epic that all future comics will be measured by. The world’s greatest heroes have grown old and their legacy is a poisonous one to the children who will never live up to their remarkable parents. Unmissable.

Avis : cette semaine va se dérouler un évènement spécial, un évènement d’ampleur internationale, oui cette semaine ! cette semaine, je vais relire du Mark Millar !!! (doum doum doum musique dramatique en fond sonore.) Cela fait en effet plusieurs années que j’évite soigneusement tout titre signé par ce scénariste et ce après des années à le suivre fidèlement. Le déclencheur de ce renversement de vapeur fut double : la lecture de Kick Ass et de Nemesis. A chaque fois, je me suis dit : mais qu’est-ce que c’est que cette merde ? et pourquoi je viens de claquer de l’argent pour ça ?!!!!

Bref j’aimerais dire que j’ai gardé mon argent par la suite, mais vu le niveau de mes lectures ce serait mentir…Mais du moins je ne l’ai pas « investi » dans les titres de cet « auteur ». Alors pourquoi ce nouveau revirement ? c’est simple, le bougre s’est associé à un des dessinateurs que je suis quelque soit le comic-book qu’ils illustrent : Frank Quitely. Les dessinateurs que je suis aveuglément sont peu nombreux, en général je m’intéresse d’abord à l’histoire ou au scénariste, mais le trait de Quitely est si bon, si particulier et unique que toutes mes réserves habituelles sautent lorsqu’il est impliqué.

En effet je vais aller lire machin Jupiter alors que je n’ai aucune idée de quoi ça parle, et très sincèrement je m’en tape, avec le sans doute vain espoir que ce ne soit pas trop Mark Millar dans l’esprit…La seule bonne nouvelle est que je devrais sans doute attendre au moins 6 mois pour relire du Mark Millar, et bien oui le Quitely est bon mais peu productif…

MANHATTAN PROJECTS 11

MP 11Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Nick Pitarra

Sollicitation : « BUILDING »
Following the dramatic events of The LOGIC REVOLUTION, what will the Science Lords of the Manhattan Projects do with an Earth they now completely control? NOTHING GOOD.

The thrilling FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #11: BUILDING!

Avis : suite de la série déjantée de Jonathan Hickman, qui contrairement à East of West, si le contenu et les personnages sont maboules, l’histoire reste complètement compréhensible et abordable (faut juste avoir l’esprit large !). Dans le dernier épisode, Hickman a posé la première pierre importante vers la guerre civile qui va déchirer l’esprit d’Oppenheimer pour une bonne raison : elle va opposer ses différentes personnalités !

Avec cet épisode débute un nouvel arc qui va nous montrer ce que vont faire les savants du MANHATTAN PROJECTS maintenant qu’ils ont pris le contrôle de…ben un peu tout sur Terre sans que personne ne le sache à part eux ! Etant donné leurs exploits passés, je dirais bien qu’absolument tout et surtout le plus fou est désormais possible ! et ce, donc, pile au  moment où l’esprit d’Oppenheimer commence à sérieusement basculer.

Donc si je résume : les plus grands  savants du XXe siècle + un budget illimité + aucune limite morale ou légale + ils sont tous complètement cinglés = une série à suivre !!!

MORNING GLORIES 26

MG26Scénario : Nick Spencer

Dessin : Joe Eisma

Sollicitation : « THE WAITING GAME » Season 2 of the smash hit series begins here, with a special, full-sized, impossibly priced $1 prelude – the perfect jumping-on point for collection readers looking to move to single issues!

Avis : les créateurs de Morning Glories ont donc décidés d’attirer le lecteur à l’occasion de ce qui sert de début de saison 2 avec ce numéro 26 qui sera vendu à peine 1$ ! Une bonne occasion de s’y remettre pour pas mal de gens qui avaient laissés tomber la série pour cause de « je comprends rien, ça me file mal à la tête et à chaque fois que j’essayer de comprendre de la matière cérébrale sort de mes oreilles ainsi que de la fumée, si promis juré ! ». Au fil du temps et du développement de l’intrigue, il est vrai que le récit de Nick Spencer est devenu de moins en moins lisible, surtout si l’on n’apportait pas une attention particulière à toutes les informations apportées.

Avec l’épisode 25, qui faisait figure de season finale, pas mal de réponses ont été apportées qui bien évidemment n’ont fait que susciter de nouvelles interrogations. Ainsi l’identité du bienfaiteur des différents élèves que nous avons rencontrés depuis le début de l’histoire a été révélée et le conflit sous-jacent avec l’académie éclairé sous un jour nouveau.

La dernière page annonçait également le retour d’un personnage perdu depuis un certain temps et que l’on attendait depuis un petit moment. Spencer commence à relier le fil des différentes intrigues qu’il a tissé, mais une chose est sûre, la Morning Glories Academy est loin, très loin d’avoir révélé tous ses secrets ! Au passage la couverture est de toute beauté !

A noter aussi la sortie de : 

– WHISPERS 5, de Joshua Luna, oh miracle un nouvel épisode de Whispers est annoncé après des mois de retards ! ce qui est dommage car la série est prometteuse mais plombée par des délais bien trop longs. 

MARVEL COMICS

AVENGERS 10

AVENGERS 10Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Mike Deodeto Jr

Sollicitation : “VALIDATOR” We learn that the Canadian super team Omega Flight got lost in a Garden Origin Site. Discover what happens when the Avengers go in to rescue them. Learn why ADAPTATION is the scariest word in the Marvel

Avis : après des personnages du New Universe, que Hickman a utilisé pendant quelques épisodes le temps que ça l’amuse avant de les mettre au frais, le scénariste ramène cette fois les personnages d’Omega Flight. A savoir de quelle formation il s’agit exactement. Je me souviens que Oeming avait lancé une version assez intéressante à la suite de Secret Invasion, mais il y a peu de chances qu’elle réapparaisse étant donné que plusieurs de ses membres se sont dispersés dans d’autres séries du Marvel Universe.

Malheureusement sur les derniers épisodes s’est produit ce que je craignais, à savoir que l’histoire globale du scénariste a complètement pris le pas sur les personnages qui ont d’ailleurs presque complètement disparus au profit de ceux importés. Le problème dans ce genre de cas est que le fait que le titre s’appelle Avengers est presque secondaire, le scénariste pourrait appliquer son récit dans n’importe quelle série de super-héros.

A voir s’il parvient à remédier à cela dans les prochains épisodes…

GUARDIANS OF THE GALAXY 2

GOG 2Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Steve McNiven

Sollicitation : While London deals with the brutal Badoon invasion, the fate of the Guardians of the Galaxy may have been decided millions of miles away.

Avis : ce que l’on peut retenir du premier épisode de GoG version Bendis est qu’il va dans une direction très différente de celle explorée par Dan Abnett et Andy Lanning. De manière évidente Star Lord, qui assez bizarrement sera le centre d’attention du film mais oh quel hasard, est aussi le personnage le plus mis en avant dans ce nouveau volume. Tout comme la race de son père, qui alors qu’elle n’a pas été mentionnée ces dernières années (en fait j’ai même appris son existence à l’occasion de ce relaunch) et qui d’un coup se retrouve être l’une des principales puissances de la galaxie…

En gros j’ai presque l’impression que Bendis fait comme si la version précédente n’avait même pas existé et creuse simplement son sillon pour être le plus proche possible de la version cinématographique. C’est un peu dommage étant donné tout le travail abattu par Abnett et Lanning, un travail qui dans l’ensemble a été apprécié par les lecteurs. Pour le moment Bendis a posé quelques bases à son récit : une Terre isolée qui devient du coup une cible pour tous (merci les gars !), une attaque des Badoon et de nouveaux costumes qui sont moches comme pas permis …

UNCANNY AVENGERS 7

UA7Scénario : Rick Remender

Dessin : Daniel Acuna

Sollicitation : Enter The Apocalypse Twins! The beginning of the end begins with their arrival!Why do they seek to anger The Celestials? What is their connection to Kang? How is Thor responsible for their mighty power?!A death at the hands of an Avenger divides the team!Will Sunfire torture an S-Man to save mutant lives?

Avis : après un premier arc sur le titre qui a suscité quelques réserves, surtout pour ses délais qui ont nui à la progression de l’intrigue, Rick Remender a rappelé sur le dernier épisode que Marvel ne lui avait pas confié ce titre par accident. La rencontre Thor/Apocalypse reflète à ce titre bien l’esprit de la série qui vise à décloisonner les sphères mutantes et avengers au sein de son univers.

Par ailleurs ce n’est pas vraiment une surprise que le scénariste ait réussi à insuffler plus d’intérêt dans cette histoire qui est en fait la directe continuation de ses intrigues lancées dans Uncanny X-Force. De fait on a clairement un scénariste plus à l’aise, puisqu’il s’agit d’une histoire qu’il développe depuis quelques temps et à laquelle il ajoute ici des éléments avec cette idée des jumeaux apocalypse tombés sous l’influence de Kang…

Je ne sais pas où ça va et c’est tant mieux et tout ce que j’espère c’est que la suite sera au moins aussi bonne. Pour cela il va falloir qu’il construise son groupe et qu’il démontre pourquoi il a choisi ces personnages, car pour le moment je ne suis guère convaincu…

UNCANNY X-MEN 5

UXMEN 5Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Frazer Irving

Sollicitation :  FRAZER IRVING (Batman and Robin) joins the creative team of UNCANNY X-MEN! • Learn what it’s like to be a student at Cyclops’ new school.

Avis : après un épisode 4 à nouveau décevant, puique se résumant grosso modo à une simple redite de l’épisode d’All New X-Men 10, Bendis lance ici un nouvel arc, avec un nouvel artiste, centré sur Magic, qui pour une raison que je ne comprends pas trop semble avoir attiré l’attention des lecteurs alors qu’elle n’a pas du prononcer plus de 5 phrases depuis le relaunch et n’a strictement rien fait pour l’instant à part servir de téléporteur pour l’équipe.

Certes Bendis a tout de même installé des pistes en indiquant qu’elle était le seul membre des Penis Five (le surnom qu’on donne à ce groupe chez Comixity) à ne pas avoir de difficultés avec ses pouvoirs à l’inverse de ses collègues. Mais comme ses capacités sont depuis longtemps plus de l’ordre magiques que génétiques, ceci pourrait expliquer cela.

Il reste à voir ce que Bendis va faire avec ce personnage. Pendant longtemps, et encore aujourd’hui, les scénaristes n’ont fait que nous ressasser la même histoire sans vraiment apporter quoi que ce soit. A voir mais je reste dubitatif…Au dessin le choix de Frazer Irving est assez particulier, j’aime beaucoup le travail de cet artiste mais je ne le vois pas vraiment travailler sur des titres mainstreams, notamment les X-Men.

WOLVERINE AND THE X-MEN 28

WXMEN 28Scénario : Jason Aaron

Dessin : Ramon Pérez

Sollicitation : Dog Logan, Wolverine’s half-brother from the classic ORIGIN, has defeated Wolverine and taken charge of the Jean Grey School Students.Which student won’t be coming home?

Avis : pour l’instant cet arc demeure peu passionnant, le personnage de Dog n’a que peu d’intérêt et Jason Aaron se rapproche dangereusement de la zone de droppage, à savoir du moment où sa série ne suscitera plus rien chez moi et je pense chez pas mal de lecteurs qui attendent que le scénariste revienne à ce qui faisait toute la particularité de la série.

Malgré le contexte plus que favorable à des idées déjantées : la terre sauvage, des ennemis venant de toutes les époques et Quentin Quire en charge de la destinée de ses collègues, cette histoire n’a même pas suscité chez moi un vague sourire. Quelque chose ne fonctionne manifestement plus dans cette série et le scénariste en porte en grande partie la responsabilité. De plus en plus le titre devient commun en somme.

A noter aussi la sortie de :

– New Avengers 5, de Jonathan Hickman et Steve Epting,  avec cet épisode Hickman revient sur le personnage de Black Swan qui semble avoir capté l’attention des lecteurs dès sa première apparition. Un personnage qui ne semble pas être mauvaise, mais simplement une victime des choix qu’elle a du faire pour sauver son monde…un miroir en somme de ce qui attend les Illuminati qui ont décidé de prendre la même direction …

– YOUNG AVENGERS 4, de Kieron Gillen et James McKelvie, je ne suis toujours pas intéressé par le titre malgré des critiques dithyrambiques, sérieux va falloir me dire exactement ce qu’il y a de bien dans cette série ?

A propos Sam 1954 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Omega Flight a été lancé à fin de Civil War, pas de Secret Invasion 😉 Il était temps qu’on les revoit !
     
    J’ai aussi été choqué dans Guardians of the Galaxy #1 qu’on nous présente les Spartoi comme maître de la galaxie alors qu’on les a jamais trop vu en-dehors des histoires de Star-Lord et que surtout ils n’ont pas montré l bout de leur nez lors des différents crossovers cosmiques de ces derniers années… et pour le père de Star-Lord, je le pensais même mort ! Comme souvent Bendis fait un peu son bulldozer de la continuité, on verra si les histoires tiennent la route, parce que malgré tout j’ai bien aimé ce qu’il a livré pour l’instant sur l’équipe et il ne fout pas non plus tout ce que DnA a fait à la poubelle.

  2. Du tres bon cette semaine… 😀
     
    Derniere chance pour Uncanny Avengers qui est un titre pepere et sans ambition.
    OK j’y vais un poil fort peut etre, mais j’ai du mal a accrocher…
     
    Young A est tres frais, sympa et sans grande pretention.

    • « Sans ambition » j’irai pas jusque là, au contraire on sent que Remender nous prépare du lourd niveau situation apocalyptique, c’est juste l’exécution qui est assez décevante…

  3. Je cree polemique 😀
     
    non « sans ambition » etait effectivement mal choisi, et c’est en fait tout le contraire.
    Juste une impression de vu (et de revu) et puis pepere quoi! Apres 7 (!) numeros, bof bof…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.