Geexity #15 : On ne lit pas que des comics… on écoute aussi leur musique !

Il est un domaine lié au monde des comics dont on entend assez peu parler. Loin de l’agitation du box office ou des sollicitations des maisons d’éditions, il existe un « petit » média qui peut permettre à chacun de retrouver ses personnages de comics préférés à peu près n’importe où.

Je veux parler des Bandes Originales ou Original Soundtrack(ost). Qui mieux que ces morceaux de musique peut vous faire replonger dans les aventures extraordinaires de vos héros préférés?

Je vais me pencher ici sur le cas de la phase 1 du Marvel Cinematic Universe. Loin de moi l’idée de pouvoir prétendre à une analyse poussée sur les partitions livrées par les différents compositeurs, je vais m’attacher à vous livrer mes impressions ainsi que ma playlist des pistes à écouter pour ces quelques films.

Phase 1: la construction.

La plus grande réussite de Marvel c’est la cohérence et l’unité de son univers cinéma. Même le remplacement de Edward Norton par Mark Ruffalo dans The Avengers est passé comme une lettre à la poste.

Malheureusement si on y regarde bien il se pourrait que Marvel ait loupé le coche de sa cohérence sonore. Si cela ne gâche en rien le plaisir de découvrir les films, il est dommage de ne pas retrouver de thèmes phares repris à travers tous les éléments de la franchise. Bien sûr certains personnages bénéficient d’un univers sonore bien à eux. Le meilleur exemple étant Iron Man qui jouera à fond sur le côté hard rock.

Mais à travers le film Avengers que retrouve t on? Le métal de Tony Stark? La schizophrénie lyrique de Hulk ou les thèmes épiques de Thor? Que nenni ma bonne dame. Heureusement un thème caractérisant les Avengers retentit quand bien même comme le rassemblement de tous ces personnages sous une seule et même bannière.

Phase 2: des univers indépendants

iron man2008: « Iron Man » par Ramin Djawadi

À première vue, inconnu au bataillon. Budget serré pour le vengeur quasi inconnu du grand public alors, le studio a donc joué à priori l’économie pour cette première bande originale.

Pourtant ce compositeur a signé des partitions pour Pirates des Caraïbes 3, Blade ou encore des musiques additionnelles sur Batman Begins.

Côté série TV pas moins que Prison Break ou récemment Games of Thrones.
On peut donc affirmer que le personnage n’est pas non plus un novice, malgré sa jeunesse (34 ans au moment des faits). Serait ce suffisant pour signer une grande musique de film?

« Driving With the top down »

Le « thème « d‘Iron Man. La chanson la plus reconnaissable mais toutefois assez fade et qui ne permet malheureusement pas de ressortir de la séance en ce disant « oui c’est ça la chanson d’Iron Man ».

De la guitare électrique, du synthé, des sonorités électroniques caractérisent ce morceau et de manière générale tout l’album. Du violon en fond donne un rythme soutenu à la piste et la batterie bien dosée représente je trouve cette force nécessaire au super héros.

« Iron Man »

Ce morceau, j’ai été obligé de réécouter le film pour le situer correctement. On l’entend au début du film, dans les souvenirs de Tony pendant un cocktail. Ça bouge, c’est frais et rafraîchissant. Typiquement le genre de morceau jazzy que j’aimerais entendre à un mariage et qui me met de bonne humeur.

À noter que la même piste existe, chantée, où les mots Iron Man et Tony Stark sont prononcés.

« Mark II »

Cette piste est pour moi la plus excitante. J’embarque pour le début d’une grande aventure. Le début de la piste commence assez doucement avec des instruments différents dans tous les sens. Je ferai un parallèle avec le cerveau de Tony qui, en ébullition est en train de rassembler ses idées en vue de la création de sa nouvelle armure.

On enchaîne sur un rythme plus soutenu et je ressens la même sensation que Tony lorsqu’il décolle et constate que son armure fonctionne.

hulk2008: « Incredible Hulk » par Craig Armstrong

Cet album est sans doute le plus fourni et le plus travaillé de l’ensemble de la phase 1. Alternant rage et mélancolie , ce score se paye même le luxe de comprendre les pistes de scènes coupées.

Ici au final je vais faire une sélection draconienne de deux titres seulement qui peuvent résumer à eux seuls l’ensemble de l’album .

« Hulk Thème »

Enfin un véritable thème, et qui s’assume de surcroît. Cette base sera reprise à travers de nombreuses pistes musicales signant une véritable identité musicale à la manière d’un Star Wars par exemple. Le ton de cette piste est assez exotique et cauchemardesque. Je ressent à son écoute quelque chose d’assez schizophrénique retranscris par les violons notamment.

Et ça monte en tension tout au long du morceau jusqu’à l’explosion finale. Vous avez reconnu la caractéristique de Hulk? Bien joué !

« Bruce goes home »

J’ai retenu ce morceau car il possède la caractéristique intéressante d’allier le vieux et le nouveau. En effet le compositeur a eu l’intelligence de réutiliser  le thème hyper mélancolique de la série télé des années 80. C’est très discret mais en tant que fan ça met toujours un petit sourire.

iron man 2 frontsmall2010: « Iron man 2 » par John Debney

Je suis embêté parce que je pourrais faire l’impasse sur cette bande originale tant elle est inutile. Et surprise (j’ai pas dis bonne), Ramin Djawadi ne reviens pas pour signer la musique de cette suite.

Même si, comme je l’ai déjà dit la musique du numéro 1 était assez fade, elle reste pourtant supérieure car possédant une identité propre. Ici point de thème, point de logique et seule la guitare électrique utilisée à outrance sert de lien entre les deux films.

« Make way for tomorrow today »

Après avoir bien écouté l’album c’est au final la seule piste qui vaille vraiment la peine d’être sauvée. L’ironie est telle qu’elle n’est pas à proprement parlé une piste du film mais plutôt de la musique d’accompagnement. Une mélodie typiquement 60’s, des paroles, caractérisent ce morceau qui accompagne le projet de la Stark Expo de Howard Stark. Sympa mais pas non plus indispensable ou représentatif d’Iron Man 2.

suku2011: « Thor » par Patrick Doyle
Encore un nom qui à sa découverte ne m’a pas évoqué grand chose. Pourtant avec des bandes originales telles que Henry V, Hamlet ou encore Harry Potter et la coupe de feu, ce personnage était sans doute le mieux placé pour retranscrire au mieux l’univers chevalier-fantasy de Thor.

Le moins que je puisse dire est que le pari est à mon sens gagné. Le début et la fin du film (les parties Asgardiennes) possèdent une identité sonore propre, épique, à l’instar de l’environnement mis en images dans le film.

Le milieu du film par contre, (partie terrestre) souffre quant à lui d’un coup de mou et manque d’une identité sonore différente et réussie. Qu’à cela ne tienne, ces deux parties suffisent à caractériser le film et à rendre l’écoute de ce score très agréable.

Beaucoup de sonorités métalliques émaillent les pistes. Rien ne vous fera plus penser au choc puissant d’un marteau contre une enclume. Très efficace pour des personnages qui combattent à l’aide d’armes puissantes forgées par des nains.

Lorsque ce n’est pas ce genre de sonorité, c’est une utilisation de la grosse caisse de manière fréquente qui vous donnera la même impression. J’émettrai juste le bémol que ni Loki ni Thor ne possèdent de thèmes propres. Mais il y a assez de force dans la musique pour soutenir les deux personnages.

« Sons of Odin »

« Le » thème de Thor. Tout du moins la musique qui va parcourir les pistes principales de l’album. Des sons comme je l’ai dit semblant émaner d’un choc marteau contre enclume renforcent la puissance de ce morceau. Le titre corrobore également mon hypothèse de thème associé à la fois à Loki, mais aussi à Thor.

« A new king »

Paisible et lyrique sont les maîtres mots de cette piste. Mais seulement pour son introduction. Rapidement les ténèbres viennent troubler cette mélodie. Pour finalement nous amener sur un rythme beaucoup plus fort. Ce sont là toutes les caractéristiques antagonistes et propres aux deux fils d’Odin. Des sonorités graves et un peu torturées pour Loki. Beaucoup plus vives et intenses pour Thor.

« Ride to observatory »

Ici l’épique est à l’honneur. Le chevaleresque Asgardien resplendit de sa vaillance et son courage. J’ai ici particulièrement aimé la montée en tension de la mélodie pour déboucher sur une partie épique et rythmée bien que finalement arquez courte. Les personnages ont pris une décision à ce moment de l’intrigue et rien ni personne ne se dressera en travers de leur route.

Et la musique les accompagne parfaitement. Toujours en fond des percussions (grosse caisse?) qui apportent une sensation de puissance et de détermination.

« Brother fight »

Le choc des titans! Le combat fratricide! Tension dramatique sur fond de violons pour déboucher sur la confrontations de deux frères, représentée ici par des mélodies mélancoliques mais fortement rythmées par ces percussions toujours très présentes. Quelle agréable mélodie.

capsoundtrackfanartbybu2011: « Captain America the first Avenger » par Alan Silvestri

Enfin un nom plus que connu. Alan Silvestri c’est la trilogie Retour vers le Futur , Predator, Qui Veut la Peau de Roger Rabbit ou encore CHIPS du côté des séries Tv. Et avec comme sujet les soldats ,l’armée et la guerre, il semblait assez légitime de retrouver ici des sonorités militaires.

Eh bien oui, il y a dans cet album une utilisation importante d’un instrument qui reflète bien tout ce folklore, le tambour. Il est utilisé à toute les sauces et bien sûr dans le thème même du héros. Il y a une autre particularité qui a été relevée dans le film, c’est son côté manichéen. Le méchant est méchant parce que !!! Et le gentil l’est parce qu’il y a des méchants.

Cette vision assez simpliste se retrouve aussi dans cette bande originale. Le thème du ou des héros retentissent de manière vraiment héroïque et lumineuse. À l’inverse Crâne Rouge et ses soldats assombrissent les pistes. Ténébreuses, les partitions n’auraient rien a envier à un Danny Elfman en pleine Bat composition.

Résultat : ça fait son effet même si en finalité assez peu de morceaux marqueront mes souvenirs .

« Captain America march »

Pour un film aussi stylé années 90 voici un thème qui rappelle les grands classiques d’aventures tels un Indiana Jones ou Star Wars et j’y retrouve d’ailleurs des similitudes. Peut être un moyen pour Joe Johnson et Alan Silvestri de rendre un hommage à ces films.

J’entends de réelles similitudes avec le thème d’ouverture de Star Wars principalement surtout sur la conclusion du morceau. Dans le titre il y a aussi le mot « marche » qui caractérise bien le rythme de ce morceau très réussi.

« Star spangled men »

en VF

Un vrai coup de cœur. Pourtant lors du visionnage du film et lors des premières écoutes du film cette chanson ma fortement ennuyée. Mais après m’être arrêté véritablement dessus et je me emporté par la mélodie et son côté vintage. Captain America se présenterai à moi avec cette chanson pour me motiver à m’engager dans l’armée que je ne pourrais pas y résister. Véritablement une réussite pour moi.

Phase 3: un rassemblement

avengers ost2012: « The Avengers » par Alan Silvestri

Véritable aboutissement d’un travail de longue haleine, ce film est la cerise sur un gâteau assez réussi de Marvel Studios. Cette bande originale se voit confiée au même compositeur que celle de Captain America. Choix plutôt surprenant t car les autres films ont tous bénéficié d’un auteur diffèrent.

Étais-ce parce que M. Silvestri a travaillé sur la musique du premier Avenger ? Le constat sera finalement proche de sa précédente création, le minimum du contrat est rempli puisqu’un thème propre aux héros retentit. Je trouve quand même un arrière goût car aucun des grands thème de Iron Man, Thor ou Hulk ne sont présents.

Un petit goût d’inachevé qui s’oublie vite avec deux petites pépites présentes dans l’album.

« Hellicarrier »

Douceur et majesté pour ce morceau magique accompagnant un des environnement les plus emblématique du Shield. Le pari était osé et risqué tant sur le plan visuel que sur le plan sonore mais c’est remporté haut la main tant chaque écoute me procure des frissons. Encore un vrai coup de cœur et au passage une musique parfaite pour se réveiller tranquillement le matin.

« A promise »

Tranquillement New-York et ses habitants se remettent de l’attaque, c’est le temps de la reconstruction mais aussi de l’apaisement de savoir que des super héros veillent. Voilà ce que j’ai ressenti à l’écoute de cette piste. Vrai réussite avec de la guitare acoustique qui rend du tonnerre. Un bien beau morceau.

« The Avengers « 

Voilà la boucle est bouclée, c’est le thème du rassemblement. Rythmé et puissant cette musique envoi le lourd que sont les personnages des Avengers. Chose étonnante on retrouve les sonorités métalliques propres à Thor mais la comparaison s’arrête la. J’espère que la suite reprendra ce titre.

Phase 4: Construire le futur

Aucun des deux précédents compositeurs ayant officiés sur la franchise Iron Man n’est de retour pour le troisième opus, qui marque le début de la phase 2.

C’est donc Brian Tyler, qui est chargé d’ouvrir le bal.Enfin un compositeur nous montre que le hard rock et la surenchère de guitare électrique ne sont pas les seuls moyen de livrer une musique pour Iron Man. Les deux volets d’Expendables, le dernier Rambo ou encore Dragon Ball évolution font partis des travaux les plus connus du beau gosse de la bande originale de film. Et bien que il y ait peu d’autres projets d’envergure dans sa discographie, il n’en est pas moins un compositeur chevronné qui livre ici une partition possédant une véritable identité.

Peu de choses sont à jeter dans cet album et je commencerai par affirmer que Iron Man, Tony, Iron Patriot, le Mandarin possèdent enfin de véritables thèmes ou en tout cas au moins des identités sonores propres. C’est celui d’Iron Man qui s’impose lui comme la vraie réussite du film.Super-héroïque, il accompagne le héros tout au long de ses aventures.

Il conclue également en fanfare dans un style pop style des années 70 le film en lançant le générique.

Le film suivant sera Thor the Dark World. Le compositeur attaché au projet a récemment été limogé par Marvel Studios. Loin d’être inquiétante, cette nouvelle est plutôt bienvenue puisque c’est ce même Brian Tyler qui récupère le projet. Il prend en main un film hors de la franchise Iron Man et devient donc le second compositeur à avoir eu la chance de composer pour deux films Marvel Studios.

La plus grande inconnue reste de voir si il va reprendre l’ancien style de Thor ou si il va partir dans une toute nouvelle direction. Je crois qu’on peut lui faire confiance quant à la qualité de cette bande originale.

A propos loic 31 Articles
Loic pour les podcast fan de star wars, de comics et de saint seiya

4 Comments

  1. Joli dossier, il est vrai qu’on ne parle pas beaucoup de musique mais c’est pourtant  un élément central dans nos passions geek.
     
    J’ai une préférence pour la bo d’avengers et iron man 3 semble intéressant mais n’ayant pas vu le film je ne me prononcerais pas. Cependant le thème que tu présentes est vraiment réussi et je crois même préférer la deuxième version qui est vraiment sympa.
     
    Pour les fans d’ost je vous conseille de jeter une oreille à celle de far cry 3 blood dragon qui est un monument du genre qui tout comme le jeux est un vrai hommage aux films de genre des années 90. Idéal aussi en lisant des comics comme les débuts de x-force par exemple.

    • Merci content de voir que ca t’as plu 😉

       

      c’est vrai que la BO d’Avengers est pour moi un aboutissant masi je place vraiment celle d’Iron Man 3 sur le podium pour sa cohérence et l’utilisation des thèmes

       

      avec the dark knight, batman de burton et X-men first class se sont pour ma part les plus réussies…peut être le sujet d’un futur article 🙂

      • Effectivement si on voit plus large la bo de x-men first class est surement ma préférée et bien sur celle du tout premier batman est bien classée aussi.

Répondre à loic Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.