Guide de lecture Comics VO : semaine du 28 Août 2013

DC COMICS

American Vampire Anthology 1

AV_ANTHOLOGY_CVRfinal_stwjb2o9tn_Scénario : Scott Snyder

Dessin : un paquet de monde

Sollicitation : ou are cordially invited to a party-to die for! This special features eight amazing stories set in the world of American Vampire, with « lost tales, » new characters and old favorites. Don’t miss these stories brought to you by series creators Scott Snyder and Rafael Albuquerque, as well as other awesome comics talent like Becky Cloonan (BATMAN), Gabriel Ba and Fabio Moon (DAYTRIPPER), Jeff Lemire (SWEET TOOTH), Greg Rucka (The Punisher, BATWOMAN), Gail Simone (BATGIRL) and many more!

Avis :  comme nous le savons American Vampire est normalement en hiatus pour le courant de l’année 2013, du fait des nombreux projets que les deux auteurs ont sur le feu. Mais apparemment ils sont bien décidés à faire en sorte que le public n’oublie pas le titre pendant ce temps. Ainsi après un one shot centré sur le chasseur de vampires des années 50, nous avons droit cette fois à une anthologie où en gros Snyder et Albuquerque ont fait appel aux copains. De de fait on peut voir quelqes noms prestigieux, notamment Lemire ou Rucka. Il y  a peu de chances que ces histoires marquent l’histoire du titre, mais c’est une bonne occasion de retrouver cet univers.

Aquaman 23

AQ 23Scénario :  Geoff Johns

Dessin : Paul Pelletier

Sollicitation : The critically acclaimed adventures of Aquaman continue! « DEATH OF A KING » comes to a shocking conclusion as Aquaman is forced to fight alongside Mera’s husband Nereus to defend Atlantis from the Dead King-the first King of Atlantis and rightful ruler of the Seven Seas! But what does the Scavenger and his army have to do with this attack? And what dark secret will send Aquaman off on a quest to uncover the truth behind himself and Atlantis?

Avis :  les évènements ont pris un tournant résolument plus sombre, mais tellement intéressant, dans les derniers épisodes d’Aquaman, où le personnage se trouve un peu encerclé de partout. Entre ses propres soldats qui complotent dans son dos, sa femme qui retrouve son autre mari, le premier roi d’Atlantis qui vient gentiment lui demander de bien vouloir dégager et de  lui rendre son trône et enfin un vieil ennemi qui envahit Atlantis pour la piller…bref c’est pas la joie alors que les différentes intrigues lancées par Johns commencent peu à peu à se rejoindre et montre un canevas encore plus riche que ce à quoi nous nous attendions.

Nous savions que le scénariste avait une histoire bien précise sur la manière dont Atlantis avait disparu, nous commençons à comprendre que la disparition du premier roi et de la cité font partie d’un complot plus vaste. Aquaman reste donc une valeur sûre de chez DC, et l’une des seules séries de Johns que  je suis encore avec enthousiasme…

Batman Inc Special 1

Batman inc

Scénario : Chris Burnham

Dessin : là aussi un paquet de monde

Sollicitation : An all-star special featuring the various members of Batman Incorporated-Man-of-Bats, Red Raven, El Gaucho, Dark Ranger, Knight, Batman himself and more! In the wake of their epic struggle with Talia al Ghul, the Heretic and Leviathan see what’s next for the members of Batman’s army. Featuring stories written and drawn by a collection of industry greats! Plus: Bat-Cow makes her solo debut in a tale by writer Dan DiDio and artist Ethan Van Sciver!

Avis : avec la fin du run de Grant Morrison, je pensais sincèrement que nous allions entrer dans l’ère habituelle du « évitons de mentionner quoi que ce soit fait par Morrison, le temps qu’on comprenne…. ». Nous avions déjà vu le phénomène par le passé, notamment chez Marvel après son passage sur les X-Men, où l’éditeur avait tâché de faire le ménage le plus vite possible, et de manière peu délicate, pour passer à autre chose (le autre chose en question n’étant pas vraiment terrible).

Bien entendu, maintenant que quelques années sont passées, on voit ses idées et concepts commencer à refaire surface alors que des auteurs qui ont aimé son run arrivent au affaires. Chez DC on semble être un poil plus respectueux, ou désireux de faire un peu plus d’argent avec un titre Batman…à chacun de voir ! mais du coup nous avons droit à ce one shot qui revient sur le devenir de l’organisation Batman Inc une fois la guerre contre le Léviathan achevée. A voir, mais j’espère qu’ils ne vont pas juste tuer le maximum de gens, ou d’animaux, (pas touche à la Bat-cow !!!!) pour faire le « ménage ».

Batman / Superman 3

Bat-supScénario : Greg Pak

Dessin : Jae Lee & Yldiray Cinar

Sollicitation : It’s a showdown that could shatter two worlds when Batman and Superman battle the Superman and Batman of Earth 2!

Avis :   la série Batman /Superman continue avec ce 3e épisode qui voit la suite de la première rencontre entre Batman et Supie, alors qu’ils faisaient leurs débuts. Pour le moment je trouve le récit assez confus et une relecture s’imposera surement. La série se lit essentiellement pour les illustrations de Jae Lee qui restent à un très bon niveau, bien qu’apparemment il ait besoin de se faire aidé pour tenir les délais…

Le méchant de l’histoire s’est un peu plus révélé dans le dernier épisode, tout en restant un mystère complet. Apparemment Pak a choisi de faire dans la nouveauté de ce côté, du moins en ce qui me concerne car ce personnage est inconnu au bataillon. Le titre est sympathique mais ne donne pas le sentiment d’être un incontournable.

Batman The Dark Knight 23

BatScénario : Gregg Hurwitz

Dessin : Alex Maleev

Sollicitation : Batman and Commissioner Gordon are forced into a tight corner as Clayface embarks on a murder spree throughout Gotham City. But hope surfaces when the Mad Hatter emerges as an unlikely ally.

Avis :  la bonne nouvelle pour cette série est qu’il semble qu’Alex Maleev va rester pour la totalité de l’arc et cet artiste sur Batman, moi j’en redemande ! côté scénario le précédent arc avec le Mad Hatter m’a pas mal refroidi, trop lent et trop plein de lieux communs, de clichés …Hurwitz n’a pas vraiment fait dans l’original dans le traitement de la copine de Wayne…c’est le moins que l’on puisse dire.

La tentative du scénariste de faire évoluer le héros en évitant de le faire déprimer en permanence est louable, mais j’ai vraiment eu le sentiment que l’on s’éloignait de la nature du personnage…Bref sans doute la série Batman la moins importante.

Justice League 23

JL23Scénario : Geoff Johns

Dessin : Ivan Reis

Sollicitation : TRINITY WAR CHAPTER 6! Trinity War concludes! But that doesn’t mean all ends well for our heroes. The secret behind Pandora’s Box is revealed and it means the end of the Justice Leagues!

Avis : fin de Trinity War, personnellement j’ai décidé de faire l’impasse dessus et il y a de fortes chances que je passe sur Forever evil, donc chacun son avis sur la chose…

Larfleeze 3

larfleezeScénario : Keith Giffen, J. M. DeMatteis

Dessin :Scott Kolins

Sollicitation : Larfleeze and Stargrave find an unlikely ally when the Wanderer comes calling!

Avis : nouvel épisode de la délirante série Larfleeze ! bon il est vrai que le second épisode était bien moins marrant que le premier, mais je pense que Giffen et Dematteis ont suffisamment d’expérience avec ce type de personnages pour faire en sorte que le rythme de la série ne retombe pas.

Il reste aussi à voir si l’intrigue qu’ils développent sera suffisamment riche pour soutenir toute une série. En tout cas on voir déjà un cast bien allumé émerger autour du personnage, donc à voir. En outre cela fait du bien d’avoir une série située dans l’univers GL qui soit différente de ses nombreuses, nombreuses très/trop nombreuses con-soeurs…

Red Lantern 23

RLScénario : Charles Soule

Dessin : Alessandro Vitti

Sollicitation : Guy Gardner is embedded deep within the Red Lantern Corps-but did he just lose his only way out? And what does Atrocitus intend to do with the terrible power of the embodiment of rage known as the Butcher?

Avis :  tiens en parlant des nombreux titres GL, voici un qui lutte en ce moment pour affirmer son identité, ou un semblant de quelque chose en tout cas. Après le run aussi vide que peu inspiré de Peter Milligan, qui je pense a accepté le boulot pour cause de « ben faut bien manger », Charles Soule essaye de construire quelque chose sur le peu de fondations présentes.

Il est vrai qu’il dispose en cela d’un avantage sur Milligan, à savoir le fait de disposer d’un des GL historiques dans son cast avec l’arrivée de Guy comme nouveau leader des RL. Le scénariste après à peine quelques épisodes a déjà su instiller le doute dans notre esprit sur la fidélité de Guardner au corps des GL. En effet à la base il était censé agir comme un sous marin des GL dans le corps des RL, mais ne serait il pas en train de se prendre au jeu ?

 Superman 23

supieScénario : Scott Lobdell

Dessin :Kenneth Rocafort

Sollicitation : The « Psi-War » epic begins! Psi-War erupts as Hector Hammond tries to take control of H.I.V.E. from its queen, but there are other forces in play as well, as a new Psycho Pirate emerges, and Superman is caught in the middle, unable to protect those closest to him.

Avis :  bon autant être honnête, je suis en train de complètement laissé tomber les différents titres Superman. Lobdell a réussi quelques épisodes après H’el on earth, mais le retour annoncé de ce personnage et les derniers épisodes de la série ont quelque peu tué tout intérêt que je pouvais porter au personnage.

Le titre manque cruellement d’originalité et je dois aussi dire que si j’apprécie le trait de Rocafort, ce n’est pas le cas de sa composition de pages.

 Talon 11

talonScénario :  James Tynion IV

Dessin :Miguel Angel Sepulveda

Sollicitation : The clash between Talon and Bane’s forces comes to an epic finale on Santa Prisca as Casey Washington desperately seeks Batman to help him eliminate the Court of Owls once and for all.

Avis : voilà que nous arrivons déjà à la conclusion de la confrontation entre Talon et Bane. Comme je l’ai répété ces derniers mois, le titre a vraiment décollé ces derniers temps et s’est éloigné de son intrigue assez prévisible du début pour devenir absolument passionnante. L’intégration de Bane dans l’intrigue ne fait qu’ajouter du suspense à l’histoire tout comme la mort …du héros en plein milieu de l’arc.

Maintenant esclave de la Cour des Hiboux, il recherche tout de même à se libérer tout en sauvant ses proches + se venger de celui qui l’a trahi et manipulé pratiquement toute sa vie ! La sollicitation promet aussi la participation du Batman, que l’on a vu roder dans quelques épisodes ici ou là, le personnage surveillant de prêt tant la Cour que Bane…. Sa participation se justifie au regard de l’histoire, mais je pense qu’il y a aussi la volonté de le rendre plus présent pour relever un peu les ventes qui ne sont pas fameuses malgré la qualité du titre. Je sens malheureusement une annulation dans pas longtemps, ce qui est vraiment dommage…

 Tom Strong and the Planet Peril 2

tomScénario : Peter Hogan

Dessin : Chris Sprouse

Sollicitation : Tom Strong and Val Var Garm have reached Terra Obscura, but the help they sought is still out of reach. New Lancaster has been devastated, and their investigation is met with resistance from a local mob of anti science-hero vigilantes.

Avis : suite de la dernière série en date sur Tom Strong qui repart sur Tera Obscura dans l’espoir de pouvoir sauver sa fille. Le scénariste semble avoir un faible pour Terra Obsucra, une planète semblable à la Terre en tout point situé dans un autre coin de la galaxie avec une hsitoire proche de celle de la Terre de Tom Strong, puisqu’il a déjà écrit plusieurs mini sur le sujet.

En tout cas au vu du premier épisode, on retrouve bien le style de la série, grâce au dessin de Chris Sprouse et l’auteur maîtrise bien les personnages, on pourra cependant lui reprocher de beaucoup moins compresser son intrigue qu’Alan Moore qui avait l’art de savoir introduire beaucoup de concepts et idées en à peine quelques pages…Cela reste tout de même très intéressant, mais je vous conseille de bien connaître cet univers, car ce n’est pas vraiment du reader friendly…

IMAGE COMICS

LAZARUS 3

LAZ 3Scénario : Greg Rucka

Dessin : Michael Lark

Sollicitation : « FAMILY, » Part Three Forever, now a « guest » of Family Morray in Mexico, shares a message and ultimatum, and gets to know her opposite number, the Morray Lazarus, Joacquim. In Los Angeles, the Twins continue their plot against their father, using Forever as their pawn.

Avis : suite du creator owned de Rucka et Lark, une série vraiment intéressante pour le moment qui joue bien avec les forces tant du scénariste que du dessinateur. Du côté du scénariste on a encore une fois une histoire centrée sur un personnage féminin intéressant, génétiquement modifiée pour servir les desseins de sa famille mafieuse, fidèle à l’extrême à son père, qui ne l’aime pas pour un sou, et qui doit se débattre avec ses frères et sœurs qui pour la plupart sont de bons gros pourris…Bon en même temps c’est un peu le lot commun dans une famille mafieuse…

En à peine deux épisodes, Rucka a déjà bien développé les relations très spéciales, voire incestueuses…, entretenues dans cette famille et chacun des personnages a vraiment une personnalité bien distincte. On pourrait avoir une histoire mafieuse de base, mais le fait d’avoir choisi un contexte post-apocalyptique au récit, où ce qui reste de la Terre est gouverné par quelques familles, donne à l’intrigue une saveur bien particulière et une originalité certaine. Tout cela est parfaitement servi par le trait sombre de Lark qui est parfait pour décrire la décrépitude du monde, de la population servile, mais aussi de ceux qui détiennent le pouvoir…Une très bonne série pour l’instant, à la hauteur des attentes.

Morning Glories 30

MG 30Scénario : Nick Spencer

Dessin : Joe Eisma

Sollicitation : « Smaller Rebellions. »

Avis : en principe début d’un nouvel arc et réel début de la seconde saison de Morning Glories…je dis en principe car je crois que comme tous les lecteurs, je commence à être légèrement perdu ! Nick Spencer est d’ailleurs tellement conscient de la complexité du titre qu’il a ajouté à la fin de chaque épisode une section pour essayer d’expliquer…ce qui venait de se passer ! On en est à ce point ! en ce qui me concerne, j’ai du relire récemment une bonne dizaine d’épisodes pour capter où on en était, ce qui se passait, ce que faisait les personnages. Il faut dire que les derniers épisodes ont été riches en révélations ! ainsi après 29 épisodes, on comprend ce qui s’est passé dans les premières pages …du premier !

Le scénariste a d’ailleurs noté récemment, que Joe Eisma lui avait fait remarquer qu’il avait dessiné près d’une centaine de personnages différents depuis le début du titre, le grand nombre de personnages impliqués rendant la lecture du titre d’autant plus complexe. Malgré tout je vous conseille de faire comme moi et de vous accrocher car cela en vaut vraiment la peine. De toute évidence, du moins au regard des révélations faites, Spencer sait vraiment ce qu’il fait et ses idées sont assez dingues. Le titre est donc exigeant mais en vaut vraiment la peine.

Secret 3

SEC_COVER_03Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Ryan Bodenheim &  Michael Garland

Sollicitation : « THE SYSTEM »Things begin to unravel as we learn the identity of who Steadfast is working for. Billions and billions of bits of data floating through the air screaming to anyone who will listen: FOLLOW THE MONEY.

Avis : Image a donc le sens de l’humour, on le comprend cette semaine avec le retour annoncé de Secret, un des creator owned de Hickman qui était tombé aux oubliettes dans le courant de l’année dernière. Apparemment la cause du retard repose les épaules du dessinateur, qui de toute évidence a été remplacé entre temps, ou il se fait simplement aidé pour arriver au bout de cet épisode …En ce qui me concerne la série ne m’a pas franchement manqué pour une raison simple : après deux épisodes, je n’ai toujours aucune idée de quoi ça parle…

On a des gens qui se rencontrent dans le monde des grosses corporations, parlent de choses qu’on ne comprend pas au sujet de gens qu’on ne connait pas et les pages passent ainsi sans qu’on ne comprenne rien…Même aujourd’hui je serais bien incapable de vous dire quel est le pitch, qui sont les personnages principaux,…Bref il est bien évident que comme c’est du Hickman je vais aller voir la suite, cependant avec ce titre il a atteint des sommets dans l’abscons et étant donné le passif du bonhomme c’est peu dire.

Donc bien entendu je m’attends à finir l’épisode, s’il sort, par un bon gros : « HEINNNNNN???? moi pas comprendre… »

MARVEL COMICS

Captain America 10

cap 10Scénario : Rick Remender

Dessin : John Romita Jr

Sollicitation :THE SHOCKING DIMENSION Z FINALE!After over a decade in Dimension Z Captain America must make his final push to escape–but at what cost ? Enter: GODZOLA!A shocking death and an action-packed conclusion that will leave Cap changed forever and leave you gasping for air!

Avis : fin avec cet épisode de l’épique saga Dimension Z, qui aura vu Cap perdu dans dans une autre dimension pendant presque une décennie à lutter contre les innombrables forces de Zola. Avec ce concept très éloigné de l’ambiance noire/espionnage qu’avait insufflé Brubaker lors de son run, Remender a clairement pris un risque, mais un risque qui a incroyablement payé.

A l’inverse du run de son prédécesseur qui était extrêmement décompressé le scénariste a construit un récit qui n’a cessé d’une part de monter en puissance au fil des épisodes et d’autre part de pousser Cap de plus en plus loin dans ses retranchements tant mentalement que physiquement. C’est un Steve Rogers grandement diminué sur tous les plans qui va devoir se lever dans cet épisode pour arrêter Zola alors qu’il s’apprête à lancer son offensive sur la Terre, un assaut qui a pour simple but d’infecter le plus de gens possible, voire toute l’humanité, avec sa conscience de la même manière qu’il avait infecté Cap. Inutile de dire qu’il s’agit là d’un épisode que j’attends de pied ferme ! après Thor il y a deux semaines nous avons l’une des plus grandes réussites du Marvel Now qui conclue sa première grande saga.

New Avengers 9

NA 9Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Mike Deodato

Sollicitation :« CULL OBSIDIAN »The Illuminati on the front line as the Earth is invaded. The House of Black Bolt cracks. Earth falls.

Avis : bonne nouvelle : j’ai bien aimé l’épisode Avengers, premier tie in à Infinity, sorti la semaine dernière. Pour la première fois depuis …oh là là, je ne me souviens même plus, j’ai lu un tie in qui était utile !!!! j’ai encore du mal  y croire ! comment c’est possible !

En fait plusieurs  explications possibles : soit Hickman a conçu Infinity comme une histoire non pas en 6 parties mais en 18, du coup tous les tie ins avengers sont importants car partie de l’histoire, soit il a vidé Infinity pour nourrir ses deux séries, soit l’épisode d’Avengers de la semaine dernière est une rareté et le reste ne sera pas de ce calibre. A voir mais j’espère que la première solution est la bonne, je n’ai pas envie de me retaper des ties ins du niveau de ceux de Bendis qui étaient tellement vides que cela ne méritaient pas d’être imprimés !  Bon apparemment ce n’est pas le cas de cet épisode, parce qu’en général Earth falls n’annonce pas un épisode vide ….

 Thanos Rising 5

ThanosScénario :  Jason Aaron

Dessin :Simone Bianchi

Sollicitation : Thanos’ Rise is now complete…. setting the stage for Marvel’s massive, universe changing event: INFINITY!

Avis :   fin de la mini série consacrée aux origines de Thanos …pile au moment où débute Infinity…ah ben ça alors, celle-là je ne l’avais pas vu venir ! une mini qui ré expose un personnage juste avant qu’il ne soit mis en avant de manière proéminente dans le crossover de l’année ! ahhh là là Marvel l’aurait fait exprès qu’ils ne s’y auraient pas pris autrement…nonnnnnnnnn, je vois le mal partout. En tout cas je le vois bien en Thanos !

Après un premier épisode assez étrange où Aaron montrait que malgré son physique Thanos était un peu comme tous les mômes, vous savez démoniaques, égoïstes, se croyant le centre de l’univers…il a peu à peu montrer l’autre côté du personnage et notamment sa passion pour le meurtre alors que sa passion pour cette étrange jeune femme qui le suivait un peu partout ne cessait de grandir. Il a fini par apprendre que l’objet de son affection n’était autre que la mort et qu’il était grand temps de rentrer à la maison pour lui faire un cadeau..Bref ça va saigner !

 Thor God of Thunder 12

ThorScénario :  Jason Aaron

Dessin : Nic Klein

Sollicitation : THOR RETURNS TO MIDGARD ! What does it mean to walk the Earth as a god?   Where does Thor go and who does he see when he’s not out saving the world with the Avengers?  Also, the return of long-time love interest, Dr. Jane Foster.

Avis : après un an passé à se fracasser la chetron avec Gorr à travers le temps et l’espace, Thor rentre sur Terre pour voir un peu comment ça se passe de par chez nous et on peut se demander où va désormais aller Jason Aaron avec la série maintenant qu’il a réussi une première saga aussi réussie. Manifestement dans les prochains mois, l’intrigue de Thor va se rapprocher de l’univers porté par le film qui sort en fin d’année, à cela ma réponse est simple : meh…

La sollicitation à ce regard est assez étrange puisqu’elle présente Jane Foster comme « long time love interest » alors que d’une part elle sortait plutôt avec la contrepartie humaine de Thor (si vous savez Blake qui a disparu dans les limbes quand les scénaristes ont décidé que finalement ils n’en voulaient plus…) et que d’autre part …ben il sortait pas avec Sif,  Thor ? bon Thor est de retour sur Terre et il va reprendre contact avec ses potos ! j’ai à ce titre hâte de voir la version de Volstagg façon Jason Aaron, autre grand barbu devant l’éternel…

Uncanny Avengers 11

UAScénario : Rick Remender

Dessin : Daniel Acuña

Sollicitation : Ragnarök Now continues ! The dawn of the Celestial Executioner. The death of all hope. The rebirth of a fallen son

Avis : après des débuts un peu mou du genoux, Rick Remender semble vraiment avoir trouvé un second souffle avec ce second arc. Bien qu’il puisse être avant tout vu comme une simple continuation de son travail sur Uncanny X-Force, avec la suite de son histoire avec Apocalypse, le scénariste a réellement réussi à lier cela avec la thématique de Uncanny Avengers qui tente de créer un pont entre mutants et Avengers. Il parvient vraiment à jouer avec les différences d’appréciation entre les personnages et fait également ressortir le fait que certains membres comme Scarlet Witch doivent gérer le fait d’être un mutant mais aussi un Avenger de longue date, le tout bien mariné avec sa culpabilité d’avoir presque anéanti Avengers et mutants de la surface du globe…

Avec cet arc se sont aussi les actions de X-Force qui viennent empoisonner le présent. Les actions de Wolverine ont ainsi été révélé au grand jour mettant un terme au passe droit qui semblait lui avoir été accordé depuis des années. Chacun en effet se doutait bien de ce qu’il faisait à côté de ses activités de groupe, mais personne ne voulait rien savoir. Maintenant cela ne ne peut plus être évacué. Ce qui est clair aussi c’est que cet arc prend un tournant résolument épique avec le retour des 4 cavaliers d’apocalypse bien particuliers… On sent vraiment un goût de classique qui se dégage de tout cela et je pressens que l’ensemble de cette saga va laisser des marques pendant pas mal d’années…

 Uncanny X-Men 11

UNCX2013011-DC11-LR-f4dffScénario :  Brian Michael Bendis

Dessin : Frazer Irving

Sollicitation : See what life’s like at the new Xavier School.  But what are they being trained for?

Avis : bon je vais écrire un avis rapide pour cet épisode d’Uncanny qui je sens va être un grand représentant de ce que nous avons eu récemment dans la série, à savoir trois séquences de parlotte avec un peu d’action au milieu et comme Frazer Irving est au dessin on va se bouffer de la double page à outrance…Je ne sais pas trop où Bendis veut en venir avec cette série, mais j’aimerais bien qu’il arrête de tout écrire comme si nous lisions ses séries uniquement en TPB…Bon le bon côté c’est que cele ne prend pas longtemps à lire, le mauvais côté est que l’on paye 4$ pour un truc qui se lit en environ 3 min.

Côté histoire donc Cyclope contre une nouvelle sentinelle dans les rues de LA, sachant que Cyke ne contrôle pas ses pouvoirs et que je le répète Irving dessine, donc double page d’optic blast en série, quelques pages sur les élèves de Cyke qui essayent de contrôler leurs pouvoirs à eux et bien sûr quelques pages de Magneto soit avec Dazzler/Mystique ou interrogé par ses collègues « où étais tu ?

– dehors !

– où dehors ?

– dehors, dehors !

– oui mais où dehors !

– dois-je prévenir quand je sors dehors ?

– non, mais nous aimerions être prévenus quand tu sors jeune homme et je te prierais de me parler sur un autre ton !

– je ne vois pas pourquoi tu me fais une crise !

– tu nous as avoué que tu bossais pour le SHIELD !

– oui, je vous ai avoué que je voulais gagner leur confiance, pas bosser pour eux !

– c’est pareil

– non, ce n’est pas pareil !

– sinon comment ça se passe avec Cyke ? et babla bla bla sur 5 pages…

Wolverine and the X-Men 35

WOLVXMEN2011035-DC11-LR-82f89Scénario : Jason Aaron

Dessin :Nick Bradshaw

Sollicitation :THE HELLFIRE SAGA CONCLUDES! Wolverine and the X-Men face Mystique, Sabretooth and the Hellfire Club! What fate awaits the Jean Grey School students who joined the New Hellions   The WOLVERINE AND THE X-MEN landscape is redefined!

Avis : fin de la saga du Hellfire Club et quelle saga ! comme je l’ai plusieurs fois dit, les épisodes qui ont précédé cette saga s’inscrivaient dans une veine moins inspirée que la première année du titre, mais il semble bien que Jason Aaron ait retrouvé une certain niaque avec cet arc ! quand on sait que le crossover Battle of the Atom est basée sur une de ses idées, on peut se dire que Bendis n’est pas le seul maître à bord de la franchise X.

En effet outre ce crossover, on peut noter que Wolverine and the X-Men est maintenant la série qui affiche le plus d’épisodes au compteur, on remercie les relaunch pour ça…et ensuite il ne faut pas oublier l’autre série d’Aaron qui débarque bientôt Amazing X-Men. Bien qu’on se doute qu’Ed McGuinness ne restera pas longtemps sur le titre, on peut se dire que si le staff edito arrive à maintenir la qualité graphique, Marvel pourrait avoir une bonne base de 4 titres X solides, voire 5 si X-Men continue à être aussi agréable à lire, bien que comme je l’ai déjà exprimé, j’ai un peu peur pour ce titre…

 Young Avengers 9

YA 9Scénario : Kieron Gillen

Dessin : Jamie McKelvie

Sollicitation : We wanted to just write « Screaming! Screaming! Screaming! » for this solicit, but we’re told we need boring old facts. 🙁 Anyway! The Young Avengers road trip across the multiverse goes proper crazy as it reaches it’s destination. It’s destination is mainly EXCITEMENT and HEARTBREAK.  Several Young Avengers decide what to do next. The question is, whether what they do next is to be Young Avengers…  Honestly, screaming.

Avis : à ma grande surprise, je commence vraiment à apprécier cette série et ce malgré mon allergie au style de Kieron Gillen. On retrouve bien entendu ses travers avec une histoire de fond assez légère masquée par des artifices narratifs alliée à une certain décompression, mais malgré tout chaque épisode constitue un bon moment de lecture, bien qu’un peu trop rapide.

Il y a une réelle inventivité visuelle dans cette série avec une certaine forme de modernisation de la narration pour essayer de briser les codes. La seule chose que j’espère est que l’histoire avec la parasite Skrull sera vite expédiée, car à mon sens elle a déjà trop duré, après tout elle dure depuis le premier épisode…

A propos Sam 1929 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Bien que je vous suis depuis un moment je n’ai jamais poster de commentaires sur le site mais la je me force pour vous faire part d’une remarque.
    Suivant vos guides de lecture et reviews avec assiduité, j’ai remarqué que de façons trés recurrente il y a :
    -Un énorme bashing dur Bendis, qui reste quand même un bon scénariste, aprés c’est sur qu’il est à fond dans la décompression mais c’est ça façon d’écrire, donc arriver un moment on peut pas lui repprocher ça constament, soit on aime ce style ou pas. Pour ma part j’aime pas la façon d’écrire d’Hickman qui va dans tout les sens mais c’est ça façon d’écrire, c’est pas mauvais mais ça me parle pas.
    -J’ai l’impression également d’un certain blasage au niveau de la lecture des comics car plus ça va plus j’ai l’impression d’un jugement trés sévére sur bon nombres de lectures. C’est pas constamment non plus mais par exemple il ya un guide de lecture (je sais plus lequel mais c’est récent) ou des le départ vous dites que peux de lecture vous faisais envie et que en gros beaucoup de lecture vous gonflez en ce moment.
    Voila, c’est peux étre juste mon impression mais je tenait juste à signaler car on sent quand même la passion sur votre site et c’est dommage de sentir également ce sentiment mécontentement ou frustration générale. Dans tout les cas vous faite un super boulot et je le répéte c’est juste mon ressenti, dans tout les cas je n’en parle pas comme d’un fait établi. Bonne continuation à vous.

    • Tout d’abord merci pour ton commentaire, il ne faut pas hésiter à en poster notamment si vos opinions diffèrent des nôtres, c’est ce qui rend les choses intéressantes.
      Ensuite je rappellerai que les guides de lecture et les top et flop sont des chroniques que j’écrit seul, donc ils ne reflètent que mon opinion et seulement mon opinion et n’engagent donc en aucun cas les autres membres du site.

      – concernant Bendis et la décompression, ah là là, vaste débat que voilà. Pour aller au plus simple, je dirais qu’à mon sens la décompression est avant tout un dérive narrative qui nous vient des médias audiovisuels (séries TV, cinéma) qui décomposent de manière claire : construction de l’intrigue, développement et résolution en forme de climax. Or cela n’est pas le langage naturel d’un média comme les comics du fait de sa nature périodique essentiellement mensuelle, là où à la TV et cinéma il s’agit de présenter une histoire sous la forme d’une expérience unique et non sous formes d’épisodes (même à la TV où chaque épisode se doit de narrer une histoire propre). Bien évidemment les 3 phases interviennent dans les comics mais traditionnellement, les auteurs allaient très vite sur la première, en gros ils posaient le problème à affronter en quelques pages et dès le premier épisode, on avait des choses intéressantes.
      Désormais il faut attendre plusieurs épisodes que l’auteur pose sa trame pour que l’intrigue débute vraiment. Et Bendis est un peu le maître en la matière, en fait il passe l’essentiel de son temps à ça, il y excelle d’ailleurs, mais c’est tout ce qu’il réussit. Il sait très mal exploiter les histoires qu’il met en place et ses résolutions laissent toujours à désirer. Et c’est quelque chose qui ne fait qu’empirer avec le temps…
      Ensuite il ne faut pas oublier qu’il y a décompression et décompression. Le fait d’utiliser un grand nombre d’épisodes n’est pas suffisant comme critère. Des auteurs comme Remender ou Snyder font des sagas longues, mais délivrent des épisodes toujours dense et très riche là où chez Bendis, chaque épisode a tendance à être très léger.

      – concernant le fait d’être blasé…dans mon cas oui c’est clair. Il faut aussi comprendre que je lis des comics maintenant depuis plus de 15 ans, et que j’ai un peu tout vu dans toutes les séries, les développements de mythologie les retours constants en arrière vers un statut quo plus connu et plus confortable, les morts et résurrections à outrance, les invasions, les destructions, les crises, les schisms, séparations, extermination, perte de pouvoirs, nouveaux pouvoirs, nouveaux costumes, clones, complots…bref au bout d’un moment on peut voir aussi que les scénaristes ne font plus vraiment d’efforts et tendent à se répéter, à rester en terrain connu, surtout s’ils sont sur un titre depuis longtemps…

  2. Merci pour cette réponse claire et honnête. Tes arguments sont largement valables, pour ma part en ce qui concerne Bendis je peut étre assez d’accord avec toi sur le fait que certains épisodes sont assez faibles et que les résolutions sont parfois baclées mais je dois étre bon client du bonhomme, je trouve qu’avec lui ça passe bien grace à ces dialogues qui font souvent mouches et sont traitement des personnages (pour moi ces 2 plus grandes qualitées de scénariste).
    Pour ce qui est d’étre blasé, je peux comprendre car moi même étant un lecteur de longue date ( presque 20 piges) de Marvel, divers crossovers, event, etc ont eu raison de ma patience ainsi que leurs manques de suivi artistique (3 numéros avec le même scénariste/dessinateur c’était devenue un challenge) et l’univers dc (hormis batman dont je suis fidéle lecteur) m’était trop imperméable avant new 52 , qui pour moi à était la porte d’entrée à tout leurs univers, donc au contraire de toi j’ai peut étre un regard encore « jeune » sur une partie des parutions. 
    Aprés, il est claire que la façon de faire un comic et la gestion éditorial de ceux ci on énormément changer au fil des ans (mort sans effet, résurrections,etc…) mais je pense également que notre regard de lecteur à changer.
    Internet, les réseaux sociaux et l’usage qu’en font les maisons d’éditions fait que maintenant nous avons beaucoup d’infos sur les numéros avant même leurs sortis, cela peut créer parfois une trop forte attente ou enlever toutes surprises. Bien sur je généralise mais le lectorat c’est quand même beaucoup endurcie, il suffit de voir les réactions souvent négatives au moindre changement ou même sur des séries de bonnes qualitées (Je vois beaucoup de gens sur des sites comme le votre flinguer le batman de Snyder/capullo que je lit depuis plus 15 ans et ou franchement on a eu des passages horribles qualitativement qui se sont fait moins incendiées.
    Bien sur cela restera un éternel débat, chacun ayant son propre ressenti de lecture, mais peut étre devont nous prendre ce médium pour ce qui l’est, dans le bon comme dans le mauvais, est ne pas étre dans la recherche du chef d’oeuvre d’innovation mais le pur divertissement, c’est souvent comme cela qu’on à de bonnes surprise.
    Dans tout les cas continue ton boulot (tant que tu y prend un minimun de plaisir, hein !) je continurais de le lire, et je te rassure mes coms sont pas toujours aussi long !

  3. rectification: » le batman de Snyder/capullo, suivant les séries batman depuis plus de 15 ans… »

    • Je rejoins totalement l’avis de Sam, il a bien résumé ce que j’ai vite ressenti chez Bendis alors que je n’étais encore qu’un lecteur novice : souvent il pose de très bonnes bases dans ses intrigues, mais ensuite soit ça ne finit pas de commencer soit ça s’étire pour rien et la résolution arrive d’un coup sans prévenir. Je suspecte d’ailleurs que c’est pour ça que lorsqu’on a des events écrits par plusieurs artistes c’est Bendis qui fait l’intro, comme sur Ultimate Power. :p Au départ ça passait, parce que ce n’était pas comme ça à chaque arc, ou que malgré tout l’histoire en elle-même restait intéressante et bourrée d’idée et/ou de bons dialogues, mais là il commence à s’auto-parodier, il n’y a qu’à voir la récente saga d’Uncanny X-Men dans les Limbes, une histoire si étirée pour peu de contenu qu’elle aurait aisément tenue en un épisode… Heureusement on avait les dessins de Frazer Irving à se mettre sous la dent, et il faut reconnaître que le père Bendis sait toujours s’entourer d’artistes de talents, ce qui sauve un peu la mise à pas mal de ses épisodes vides…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.