Guide de lecture Comics VO : semaine du 7 août 2013

DC COMICS

Earth 2 # 15

Earth2_cvr_15_FINAL_tfxahy9ous_Scénario : James Robinson

Dessin : Nicola Scott

Sollicitation : Dr. Fate, Red Arrow, The Flash, Green Lantern and The Atom all fall victim to the Hunger Dogs of Apokolips as the war against the forces of Steppenwolf continues!

Avis : nous savons depuis quelques temps que James Robinson va quitter le titre au prochain numéro et on pouvait se douter que le scénariste ne pourrait conclure l’ensemble de ses intrigues en si peu d’épisodes, mais au vu de la progression de l’arc en cours, je commence à me demander s’il va ne serait-ce qu’achever la guerre qu’il a lancé entre l’armée mondiale, alliée avec les nouveaux héros, contre les forces de Steppewolf. En effet bien que l’intrigue ait assez vite avancé, le combat en lui même a à peine commencé et d’autres intrigues importantes sont encore en suspension dans l’air…

Le successeur de Robinson aura donc encore plus de boulot que ce que l’on pouvait imaginer. D’une part il devra passer derrière un run très apprécié et un auteur qui a basiquement tout crée dans cette série et d’autre part, il devra achever des intrigues qui ne sont pas les siennes et qui ont été abandonnées en plan en plein milieu. A ce titre, il faut espérer qu’il ne fera pas comme nombre de scénaristes de nos jours, à savoir simplement ignorer ces histoires inachevées pour se concentrer uniquement sur ses intrigues. Apparemment ce ne sera pas le cas, mais bon méfiance.

En tout cas pour le moment cette guerre est rondement menée par Robinson qui ne prend pas de gants. Les agents de Steppewolf vont apparemment être les premiers opposants de l’invasion, et ils n’ont pas l’air d’être des demi sels…

Green Arrow 23

GA_Cv23_R1_rwp9nrjtnu_Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Andrea Sorrentino

Sollicitation : Ollie learns the secret origin of Shado, and Count Vertigo attacks!

Avis : nouvel épisode de la géniallissime série Green Arrow de Lemire et Sorrentino, je sais que je me répète chaque mois, mais c’est que chaque moi, les deux auteurs continuent de nous ravir en plaçant la barre encore un peu plus haut en délivrant un récit aussi passionnant que mystérieux, où les révélations s’enchaînent aussi vite que les nouvelles questions et les nouveaux mystères posés par la nouvelle et fraîche mythologie du personnage.

Le mois dernier, la série nous a encore pris par surprise en réintroduisant de nouvelles versions de Shado et du Comte Vertigo, qui va encore faire sentir sa présence déstabilisante dans l’épisode du jour, et dans l’épisode spécial Vilain de la série en septembre, donc j’ai l’impression que Lemire a de gros plans pour lui. Mais surtout le scénario nous a balancé une bombe de taille avec une révélation sur la famille de Ollie…je n’en dis pas plus, mais très clairement, celle-là on ne l’avait pas vu venir !

De toute évidence nous allons avoir quelques explications supplémentaires à ce sujet dans cet épisode, que je suis plus qu’impatient de lire ! que nous réserve encore Lemire ? quelle révélation va-t-il encore nous balancer en travers de la tronche ??? Je vous le dis et redis : Green Arrow est LA SERIE DC du moment !!!

Green Lantern 23

GL_Cv23_eb1qjd7y7h_Scénario : Robert Vendetti

Dessin : Billy Tan

Sollicitation : Hal struggles with his new role as leader of the Green Lantern Corps while he tries to solve the mystery of why the universe is atrophying! And an escaped prisoner has gotten hold of a power that makes her nearly unstoppable! The stage is set for the ultimate test against Relic!

Avis : s’il est encore trop tôt pour se prononcer sur la qualité générale du boulot de Robert Vendetti sur GL, pour le moment il a livré une prestation assez solide, à la hauteur des attentes, et ce sans trahir le boulot de Geoff Johns à l’exception notable de la relation Hal/Carol.  Mais bon l’arc n’est pas fini, donc il est encore possible que cela fasse partie d’un plan plus global, et pas simplement le scénariste qui se débarrasse de cette relation parce qu’il veut un héros célibataire. Bref à part ce détail, c’est du tout bon, on voit pas mal d’intrigues commencer à être placées ici ou là. J’ai donc hâte de voir où tout cela va mener.

Trillium 1

TRILL_Cv1_3vf5lr6cju_Scénario : Jeff Lemire

Dessin :  Jeff Lemire

Sollicitation : It’s the year 3797, and botanist Nika Temsmith is researching a strange species on a remote science station near the outermost rim of colonized space. It’s the year 1921, and renowned English explorer William Pike leads an expedition into the dense jungles of Peru in search of the fabled “Lost Temple of the Incas,” an elusive sanctuary said to have strange healing properties. Two disparate souls separated by thousands of years and hundreds of millions of miles. Yet they will fall in love and, as a result, bring about the end of the universe. Even though reality is unraveling all around them, nothing can pull them apart. This isn’t just a love story; It’s the LAST love story ever told.

Trillium is an 8-issue series that combines rich historical adventure and mind-bending science fiction into a sprawling, unconventional love story by Jeff Lemire (SWEET TOOTH, CONSTANTINE, ANIMAL MAN).

This amazing miniseries kicks off with 28-pages of story in a flip-book with two covers and two separate but connected stories!

Avis : lancement cette semaine d’un nouveau titre chez Vertigo qui est aussi le dernier creator owned en date de Jeff Lemire, qui comme vous avez pu le voir plus haut s’est fait un petit nom chez DC depuis deux ans…Après Sweet Tooth, une des séries préférées de notre chef/président/dictateur préféré steve, Lemire produit donc une nouveau titre qui a l’air aussi barré et bizarroïde que son prédécesseur, que soit en termes d’histoires que de narration.

Etant donné que je suis passé à coté de Sweet Tooth en VO, mais je compte me rattraper quand la série sortira normalement en VF chez Urban prochainement, j’ai bien envie de donner sa chance à cette série. Il est vrai que j’apprécie de manière diverse le boulot de Lemire en général : Animal Man reste bon, Green Arrow et superbe et Justice League Dark est …passable au mieux, il y a des idées mais le titre ne fonctionne pas pour moi…Mais en général, le monsieur, même dans ses séries que j’apprécie moins, reste toujours très créatif.

A tester donc.

A noter aussi la sortie de :

– Action Comics 23, de Scott Lobdell et Tyler Kirkham, suite de l’arc fill in de Lobdell sur le titre en attendant l’arrivée de Pak. J’ai à nouveau beaucoup de mal à rentrer dans les histoires de Lobdell après quelques mois d’accalmie. La présence en nombre de bulles de pensée joue à plein ! j’ai de moins en moins envie de lire ce machin qui de toute évidence ne sert qu’à combler…

– Detective Comics 23 de John Layman et Jason Fabok, suite de l’arc qui oppse Batman à Wrath (un anti Batman qui a une sérieuse dent contre les flics de Gotham), avec un épisode un peu particulier puisque apparemment plus centré sur Alfred. Cela fait un moment que le personnage n’a pas été vraiment été mis en avant, sinon pour être utilisé comme otage. Il est bienvenue que Layman ne limite pas le rôle du personnage à celui d’un simple repasseur de cape.

IMAGE COMICS

Manhattan Projects 13

mp_cover_13-webScénario : Jonathan Hickman

Dessin : Nick Pitarra

Sollicitation : « PIECE BY PIECE »After a decade of working together to overcome everything that stood against them, fractures begin to form between the scientists of the Manhattan Projects. The thrilling FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #13: PIECE BY PIECE!

Avis : nouvel épisode de la série complètement dingue de Jonathan Hickman qui suit le groupe de scientifiques qui a en secret pris le contrôle de la planète, sauf que…il semblerait qu’alors que tous leurs désirs soient à portée de main, tout commence à leur échapper. Alors qu’ils viennent de se débarrasser d’un de leurs membres, Oppenheimer est lui même en pleine crise alors que son esprit sombre dans la guerre civile entre ses différentes personnalités. Dans le même temps, certains autres membres ont leurs propres secrets…Une série toujours déjantée et géniale !

SIDEKICK #1

JCSK001COVA(DONE)_Mandrake_2by3Scénario : J. Michael Straczynki

Dessin : Tom Mandrake

Sollicitation : WITNESS A MODERN HERO’S FALL FROM GRACE! The Cowl and Flyboy: renowned superhero and sidekick despite dopey names. They were famous, popular, and happy until the Cowl’s assassination. Now, no one takes Flyboy seriously. Follow his trajectory from barely tolerated hero to figure of ridicule, and witness his slow descent into madness, darkness and crime. –

Avis : avec le succès de Ten Grand, JMS poursuit dans la voie du creator owend avec un nouveau titre, limité dans un premier temps à 12 épisodes, avec Sidekick, oeuvre qui s’annonce du type « déconstruction du genre ». En effet nous sommes invités à suivre au cours des 12 épisodes la lente descente aux enfers d’un ancien sidekick après la mort du super-héros qu’il accompagnait. Manifestement pris au sérieux par…personne, il va tomber dans la déchéance, avant on l’espère un retour en grâce vers la fin, sinon ça va être dur de faire une suite.

Après une longue pause de près de deux ans loin des comics mensuels, on dirait  que JMS est bien décidé à revenir en force. Outre ces deux séries, il a été récemment annoncé qu’il allait pondre le scénario d’une maxi série terminator et lui même ne cache pas qu’il a d’autres projets comics. Etant donné que le bonhomme semble avoir retrouvé l’inspiration, c’est avec une grande joie que de le revoir bosser d’arrache pied. Il n’a pas encore retrouvé le niveau qu’il avait lors de ses débuts sur Spidey, ou encore Thor, mais il s’en rapproche de plus en plus.  

A noter aussi la sortie de :

– Invincible Universe 5, de Phil Hester et Todd Nauck,  le spin off d’Invincible continue sur les chapeaux de roux. A chaque épisode, on sent bien que l’équipe créative tente des choses pour sortir des sentiers battus et pour le moment c’est vraiment une réussite. Phil Hester ne se contente pas d’exploiter l’univers de Kirkman, il apporte vraiment quelque chose et rend le titre passionnant. A l’image de son titre mère, une des meilleures séries super-héroïques du marché.

– Satellite Sam 2, de Matt Fraction et Howard Chaykin, je vais avoir du mal à vanter les mérites de cette série puisqu’au vu du premier épisode : je n’ai pas du tout compris de quoi ça parlait ! une plaie de plus en plus récurrente dans les comics aujourd’hui, qui savent de moins en moins exposer clairement leur pitch de base dans leur premier épisode, ce qui pour moi fait tout de même partie des trucs de base que doit contenir tout premier épisode. La seule vraie qualité du bouquin est essentiellement le trait de Chaykin bien plus à l’aise ici que sur du super-héros et dans le cadre d’un récit en noir et blanc situé dans les années 50. Il retranscrit en effet parfaitement l’ambiance de l’époque.

– Ten Grand 4, J. Michael Straczynki et Ben Templesmith, suite de la très bonne série de JMS, qui connaît déjà un profond changement de statut quo alors que la femme du héros, morte et au paradis, se voit enlevée et emmenée en enfer. Le « héros » va donc devoir braver l’enfer lui-même pour l’en arracher. Très réussi pour le moment.

MARVEL COMICS

All New X-Men 15

ALLNXMEN15Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : David Lafuente

Sollicitation : Love is in the air! Cyclops heart and future start to fade before his eyes.

Avis : inutile de dire que cette couverture et cette sollicitation m’ont quelque peu fait bondir quand je les ai vu la première fois et qu’elles continuent de susciter chez moi une vive réaction, ce qui je pense était le résultat précisément recherché par Bendis et Marvel.  Après je ne sais plus combien d’épisodes qui ont opposés les X-Men à la nouvelle Brotherhood, avec des conséquences …euh quasi nulles ? j’ai un peu de mal à voir ce qui a changé entre l’avant et l’après ? euhhhh, oh je sais Jean qui a commencé à démontrer (encore) des pouvoirs du Phoenix…ouah, ce que c’est original ! ah et Mystique s’est encore enfuie, à tel point qu’on commence un peu à se demander si les gars du SHIELD ne sont pas la plus belle bande de bras cassés qu’on ait vu depuis longtemps (à mettre aussi en parallèle avec Uncanny X-Men 9). Ah elle est belle la fine fleur de l’espionnage.

On l’aura compris cet épisode sert avant tout de respiration entre la fin de la lutte contre la Brotherhood et le début de Batlle of the Atom, le nouveau crossover X-Men, dans le prochain épisode. Bendis va enfin adresser certains trucs, comme la rencontre Rachel Grey/Jean jeune, qui au vu de la preview sera assez vite évacuée…Iceman qui prend conscience que son vieux lui sort avec Kitty Pride (encore quelque chose que j’attendais tellement c’est énorme…imaginez que vous découvriez que vous sortez avec votre prof 10 ans dans l’avenir…) et donc …cette chose entre Jean et Beast …On peut voir ça comme une tentative de Jean d’échapper à son futur avec Cyclope et comme Angel n’est pas dispo et que Iceman est …Iceman, ben il reste que Hank qui j’en suis sûr se « sacrifiera » pour la bonne cause. Comme d’hab cela nous renvoie aux premières heures des X-Men, où les 4 garçons se disputaient pour avoir les bonnes faveurs de la seule fille de l’équipe…espérons que Bendis gère ça avec un minimum de finesse…

A noter que Immonen se prend un épisode de pause, bien mérité. Comme David Marquez est pris sur USM, c’est un autre habitué de Bendis qui assure le dessin, avec le retour de David Lafuente (qui avait bossé avec Bendis lors du 1er ou 2nd relaunch de USM…je sais plus…celui après Ultimatum.). Il a un trait très différent de ses prédécesseurs, mais que j’apprécie beaucoup.

X-Factor 260

XFACTORScénario : Peter David

Dessin : Neil Edwards

Sollicitation : The End of X-Factor, Parts 4 & 5 of 6Peter David’s epic tale, decades in the telling, draws near its close…Sibling rivalry between Polaris & Quicksilver

Avis : en ce qui me concerne je suis encore sous le choc de la révélation du dernier épisode sur les liens entre Shatterstar et Longshot, je dois dire que celle-là, je ne l’avais pas vu venir ! cela fait longtemps que je n’ai pas été surpris comme ça. Et Peter David continue de me surprendre, en bien, en traitant ENFIN !!!! un sujet laissé largement à l’abandon par tous les scénaristes X indélicats, plus préoccupés par le fait de pondre leurs histoires à eux que de prendre en compte l’évolution de la vie de leurs personnages. Dans le cas présent, il s’agit bien entendu du cas Lorna Dane et ses liens avec ses demi-frère et soeur. On avait déjà vu Polaris confronter sa petite famille dans un épisode de Chuck Austen, mais comme nous essayons tous d’oublier ce run, je ne sais pas trop si ça compte. En outre cette nouvelle rencontre avec Quicksilver intervient juste après les révélations faites par Peter David sur le passé de Polaris, comme la mort de ses parents, la vérité sur ses liens avec Magneto et ainsi de suite. Bref c’est une Polaris vraiment apaisée pour la première fois qui va être confrontée à Pietro.

Il ne restera plus après ça que le gros morceau, à savoir la rencontre Magneto/Lorna. On y a cru un moment il y a deux ans, lorsque Mike Carey a ramené Alex Summers, Rachel Grey et donc Lorna du fin fond de l’espace…mais non. Alors que Magneto faisait partie des personnages impliqués dans cet arc, le scénariste n’aura même pas pris deux cases pour traiter le sujet…

Nous arrivons par ailleurs à la 4e partie de cet arc qui marque la fin de cette ère de X-Factor, et pour le moment Marvel n’a toujours pas indiqué qu’elle serait le prochain boulot de Peter David, ni le devenir exact des personnages de la série. Il a été entendu que le scénariste aurait bien un nouveau titre et que l’on retrouverait les personnages, donc en principe pas de panique, mais ce serait bien d’éclaircir tout ça…

A noter aussi la sortie de :

– Avengers 17, de  Jonathan Hickman  & Nick Spencer et Stefano Caselli, épisode qui en principe est le dernier prélude à Infinity (merci aux entités polyphasées multidimensionnelles qui régissent cette dimension…), avec du recrutement dans l’air (sans doute les derniers membres annoncés de longue date par Hickman). Il est plus que temps que cet arc assommant et sans intérêt s’achève. Je sais que le scénariste voulait mettre en place des choses avec cet arc qui seront utiles par la suite, mais était-ce nécessaire que cela soit aussi chiant et générique ?

–  Avengers AI 2, de Samuel Ryan Humphries et Andre Aruajo, à ma grande surprise j’ai assez apprécié le premier épisode de cette série qui à mon avis ne fera pas long feu sur un marché déjà saturé en titres Avengers. Malgré tout le titre s’avère assez fun, avec un ton propre et des personnages à la fois historiques de la franchise (Hank Pym, Vision) et des petits nouveaux tous frais de la machine à créer des personnages pour nouvelle série, aussi appelé « chair à canon pour morts dramatiques dans premiers épisodes de nouvelles séries ». A surveiller pour voir si la série se maintient.

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.