Guide de lecture Comics VO : semaine du 09 Octobre 2013

 DARK HORSE COMICS

SHAOLIN COWBOY #1

SHAOLIN COWBOY #1Scénario : Geof Darrow

Dessin : Geof Darrow

Sollicitation :  The Shaolin Cowboy returns, but nowhere in sight is there a dead Robin, any infinity gauntlets, or a single conquering Ultron-just flat-out action, intrigue, and plenty of roadkill. Geof Darrow’s slow-talkin’, kung-fu-gripping hero proves once again, in this brand-new new series, that the only thing that can stop a bad guy with a gun is a good guy with a chainsaw!

Avis : lancée il y a bien des années par la fratrie Washowski avec toujours Geof Darrow, Shaolin Cowboy revient cette semaine dans les librairies. En ce qui me concerne, je n’ai jamais lu les premiers épisodes de la série qui comme je l’ai indiqué sont sortis au début de la décennie 2000. Cependant je conseille ardemment la lecture de ce nouveau numéro 1 car la principale raison de lire ce titre est toujours présente : Geof Darrow, dessinateur tellement talentueux que cela en devient un pléonasme. Cela fait plaisir de le revoir dans le monde des comics, puisqu’il s’y est fait très rare au cours de ces dernières années, consacrant l’essentiel de son temps au cinéma. Faisons lui l’accueil qu’il mérite et rappelons lui que sa place est parmi nous…

Verdict : BUY.

DC COMICS

BATMAN #24

BATMAN #24Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation :  Zero Year Part Four! In this amazing, double-sized issue, Batman is on the trail of the Red Hood Gang and their mysterious leader, secret origins are revealed, and a major surprise will change the course of Zero Year and Batman’s life!

Avis : c’est un épisode très spécial et très cher de Batman qui nous attend cette semaine, puisque ce numéro sera vendu la bagatelle de ..7$ !!! je ne sais pas pourquoi, mais je sens que DC va se faire des couilles en or avec cet épisode qui à leur décharge comptera plus de pages que d’habitude ! Et oui à la différence de nombre de créatifs DC qui se sont pris un mois de pause à l’occasion du vilain month, Snyder et Capullo se sont retroussés les manches pour produire ce numéro qui conclut ce que l’on pourrait voir comme le premier arc de Year Zero. Bien que j’ai eu de nombreuses réserves lors de l’annonce de ce arc : encore une redite des origines de Batman, encore une saga super méga longue de Snyder, il faut bien avouer que les deux auteurs n’ont pour le moment pas déçu sur cet arc, contrairement à Death of The Family par exemple…

Dans le dernier épisode, Snyder raccrochait les wagons avec le Year One de Miller en choisissant de reprendre la fameuse scène de la bibliothèque où Bruce a sa révélation sur ce qu’il doit faire pour terroriser les criminels. Les auteurs y ont ajouté une certaine dimension mystique assez intéressante et ont fait de l’épisode 23 un des meilleurs de ce duo depuis leur reprise du titre. Pour le moment donc Year Zero est une réussite et j’espère que le futur event qui va traverser des dizaines de titres dans les prochains mois ne portera pas atteinte à l’élan pris par la série.

Verdict : BUY !

GREEN LANTERN CORPS #24

GREEN LANTERN CORPS #24Scénario : Robert Venditti, Van Jensen

Dessin :  Bernard Chang

Sollicitation :  « LIGHTS OUT » part two! John Stewart must lead a group of GLs in a last-ditch effort to save Oa and protect the other Lanterns as they retreat from Relic’s attack!

Avis : deuxième partie de Lights out, grand crossover qui va occuper les titres GL durant le mois d’octobre et uniquement le mois d’octobre puisque pour une fois DC a choisi de ne pas faire traîner les choses pendant 4 à 6 mois comme c’est son habitude sur cette franchise…Et il faut bien dire que les auteurs ont frappé fort dès le premier épisode, puisqu’après avoir anéanti les Bue Lantern, Relic a réussi son opération sur les GL dont la batterie est désormais morte. Et bien évidemment les gardiens avaient bien fait les choses lors de la construction d’Oa, puisque la survie de la planète toute entière et tous ceux qui sont dessus est liée à celle de la batterie centrale…Désormais sans puissance, les GL doivent donc sauver leurs peaux, leur lanterne, leur planète et une fois tout cela réalisé, arrêter Relic avant qu’ils ne détruisent tous les Corps…Bonne chance à eux ! Etant donné le côté assez court de ce crossover, on peut espérer que l’histoire avance assez rapidement sans délayage ni pause, donc bien évidemment c’est à suivre !

Verdict : BUY

SUPERMAN WONDER WOMAN #1

SUPERMAN WONDER WOMAN #1Scénario : Charles Soule

Dessin :Tony S. Daniel

Sollicitation :  Beginning a bold new series that details the relationship between The Man of Steel and the Warrior Princess as rising star writer Charles Soule is joined by fan favorite artist Tony S. Daniel to tell the tale of a romance that will shake the stars themselves. These two super-beings love each other, but not everyone shares their joy. Some fear it, some test it-and some will try to kill for it. Some say love is a battlefield, but where Superman and Wonder Woman are concerned it spells Doomsday! This issue features an amazing wraparound gatefold cover that opens up to a triptych with Superman and Wonder Woman in the center!

Avis : lancement cette semaine d’une série qui fait parler d’elle depuis des mois maintenant. Superman/Wonder Woman promet en effet de développer un peu plus la nouvelle relation entre les deux icônes. Relation qui fait couler pas mal d’encre depuis un moment. Comme je l’ai déjà dit, même si je regrette fortement la relation Superman/Lois Lane, dont l’absence crée un vide dans les séries Superman selon moi, les différents personnages sont suffisamment différents de leur précédente incarnation pour que ce changement passe.

En effet si l’on y regarde de plus près, Superman comme Wonder Woman, sont plus jeunes et bien moins expérimentés tout en se connaissant depuis un moment. On peut donc expliquer qu’ils n’aient pas les réticences connues dans l’ancien univers DC pour explorer plus avant leur relation. La bonne nouvelle de la série est que si Tony Daniel est présent, il ne touchera pas le scénario tant que l’injonction d’éloignement sera en cours contre lui…Par contre on le retrouve au dessin, où il semble bien plus à’ l’aise que lors de son horrible run sur Detective Comics…Au scénario on retrouve Charles Soule (qui est partout en ce moment), qui pour le moment ne m’a jamais vraiment impressionné. Son travail n’est pas mauvais, il est juste assez quelconque…

Bien que le titre soit censé être une ongoing, on peut se dire qu’il s’arrêtera soit faute de ventes soit lorsque la relation Superman /Wonder Woman s’arrêtera, ce qui je pense n’interviendra pas avant quelques années. En tout cas il est intéressant de retrouver ces personnages en couple en dehors de la Justice League. En effet depuis la mise en couple dans Justice League 12, Brian Azzarello fait tout pour ne pas traiter cette histoire dans WW ! ce qui donne encore plus l’impression que le titre vit dans son coin tant la caractérisation du scénariste est complètement différente de celle de Johns. Ensuite seul Lobdell a vraiment traité la question dans ses épisodes de Superman. On peut dire ce qu’on veut du scénariste, et en général je ne suis pas tendre avec lui, mais au moins il agit de manière professionnelle et tient compte de ce que font les copains avec le personnage…

Verdict : Check It, on n’est pas à l’abris d’une surprise !

IDW PUBLISHING

TRIPLE HELIX #1

TRIPLE HELIX #1Scénario : John Byrne

Dessin : John Byrne

Sollicitation :  Where TRIO stopped, HELIX starts! There’s a MONSTER on the loose in the City… but will the mysterious CHANGELINGS of TRIPLE HELIX destroy it before they realize it’s really an old FRIEND?

Avis : cette semaine j’avais envie de parler de cette nouvelle série signée John Byrne car je suis en train de redécouvrir le travail de cet auteur, notamment celui qu’il a fait sur le relaunch de Superman dans les années 80. Pour ne rien vous cacher, tout vient du fait que je suis en train de relire son Man Of Steel et que je me suis vraiment rendu compte de combien son travail pouvait être novateur et riche à l’époque.

Il faut dire que mon premier contact avec Byrne n’a pas été un des meilleurs, puisque la première fois que j’ai lu quelque chose de lui, ce fut sur …Spider-Man…Et là vous voyez tous de quoi je veux parler, oui l’affreux relaunch avec Mackie à la barre et le tristement célèbre Chapter One que nous essayons tous d’oublier aujourd’hui. Ensuite il y eu X-Men Hidden Years qui revenait sur la période manquante entre l’annulation des X-Men à la fin des années 60 et le redémarrage du titre dans Giant Size X-Men 1. Avec ces deux expériences, j’avais une image du travail de Byrne assez négative car coincé dans le passé.  Bien évidemment une image complètement erronée puisque Byrne a toujours été un auteur qui cherchait avant tout à repousser les limites du genre que ce soit en termes d’histoire que de narration.

Aujourd’hui Byrne est un peu blacklisté …partout ! tant chez DC que chez Marvel, car le monsieur n’a jamais eu la langue dans sa poche et a fait savoir régulièrement tout le mal qu’il pensait de ces différentes compagnies. On ne peut guère leur reprocher de ne pas proposer du boulot à quelqu’un qui leur crache dessus. De fait ces dernières années, il a surtout trouvé refuge chez IDW où on lui fout suprêmement la paix. Il a pu y reprendre certains de ses concepts comme Next Men et aujourd’hui il lance ce nouveau titre, qui apparaît assez old school.

Verdict : Check It

IMAGE COMICS

AMERICAS GOT POWERS #7

AMERICAS GOT POWERS #7Scénario : Jonathan Ross

Dessin : Bryan Hitch

Sollicitation :  Too many Americans with too many powers…so the government decides it’s time to wipe them all out and start from scratch. Nobody ever said it would be easy.

Avis : dernier épisode du premier creator owned de Bryan Hitch chez Image, qui aura mis du temps à sortir ! mais d’après ce que j’ai compris ce numéro compte plus de pages que prévu…En tout cas voilà un titre dont les ventes comme la qualité aura globalement déçu. Il faut dire qu’après une décennie passée chez Marvel sur des titres aussi célèbres qu’Ultimates, on attendait beaucoup de Hitch une fois libre. Malheureusement le pitch et l’exécution de ce titre n’auront guère passionné, si bien qu’après un bon démarrage les ventes ont rapidement déclinées. Le fait de connaître de multiples retards n’aura également pas aidé le titre à se démarquer en bien.

En ce qui me concerne j’avais arrêté la série au bout de quelques épisodes faute de réussir à vraiment m’intéresser tant à la situation mise en scène, des jeunes qui ont acquis des pouvoirs à la naissance et qui participent à des jeux TV hyper violents, qu’au personnage principal, aussi insipide que victime de l’histoire plus que son moteur. Bref, je ne doute pas que la série trouvera son chemin en VF, peut être qu’en récit relié et lu d’une traite, cela s’améliorera …

Verdict : Check It.

CHEW #37

CHEW #37Scénario : John Layman

Dessin : Rob Gullory

Sollicitation :  « FAMILY RECIPE, » Part Two It’s take your daughter to dinner day!

Avis : comme d’habitude Chew fait partie de ces séries qu’il ne faut pas rater de mois en mois. J’ai vraiment apprécié comment ces derniers mois les auteurs ont réussi à la fois à concilier le côté procédural du bouquin avec « le cas bouffe mystérieux du mois » avec les différentes intrigues qui courent dans le titre, comme Tony qui cherche à assouvir sa vengeance contre le meurtrier de sa soeur ou encore la secte anti-poulets. Dans le même temps ils n’ont pas oublié le personnage de Savoy ou encore la fille de Tony clairement appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans la série. Je suis curieux de voir quels développements vont amener le « cadeau » que la soeur de Tony lui a laissé, sachant que j’ai l’impression que sa fille en est également destinataire. Un présent qui pourrait changer pas mal de choses notamment dans la traque au cybopathe vampire…Et puis une petite apparition de Poyo ne ferait pas de mal…un petit démembrement par Poyo par exemple ?

Verdict : ULTRA BUY

MANHATTAN PROJECTS #15

MANHATTAN PROJECTS #15Scénario : Jonathan Hickman

Dessin :Nick Pitarra 

Sollicitation :  « FINITE OPPENHEIMERS, » Part Two An in-depth look at the second decade of the ongoing war inside Oppenheimer’s brain. It’s endless brothers versus brothers: It’s the Oppenheimer Civil War!

Avis : pour la première partie de Finite Oppenheimer, Hickman n’y est pas vraiment allé avec le dos de la cuillère puisqu’il a juste mis en scène la trahison d’Oppenheimer et la chute de toute la troupe du Manhattan Projects qui est tombé comme un rien ! Je dois dire que cela est vraiment venu comme une surprise, car le scénariste fait arrêter de manière très facile des gens qui ont réussi à prendre le contrôle du monde dans le second arc ! Du coup Oppenheimer se retrouve seul à la tête de toute l’infrastructure et capacités du Manhattan Projects alors que la guerre civile faite rage dans son esprit entre ses centaines de personnalités !!!

Vous l’aurez compris, Hickman ne ralentit aucunement dans le développement de son intrigue. Pas de délayage ou de décompression, mais les couilles sur la table !!! Le titre reste pour moi un des incontournables d’Image et une vraie réussite de la part d’Hickman que je sens ici bien plus à l’aise que sur les Avengers.

Verdict : BUY

ROCKET GIRL #1

ROCKET GIRL #1Scénario :Brandon Montclare

Dessin :Amy Reeder

Sollicitation :  A teenage cop from a high-tech future is sent back in time to 1986 New York City.  Dayoung Johansson is investigating the Quintum Mechanics megacorporation for crimes against time.  As she pieces together the clues, she discovers the « future » she calls home – an alternate reality version of 2013 – shouldn’t exist at all!Blast off with the new ongoing series by BRANDON MONTCLARE (Halloween Eve) and Eisner Award nominee AMY REEDER (Batwoman, Madame Xanadu). 

Avis : voilà un nouveau titre Image qui débarque cette semaine et auquel j’ai assez envie de donner sa chance. Outre le pitch, qui tourne autour du voyage dans le temps, les auteurs promettent un ton assez fun, quelque chose auquel je suis toujours sensible. On connaît tous Amy Reeder pour le morceau d’épisode de Batman qu’elle a signé il y a quelques mois et qui m’avait laissé froid comme de la glace. Le problème n’est pas le manque de talent de l’artiste, mais le fait que de manière évidente son style n’était pas du tout adapté au personnage (qui n’apparaissait que sur deux pages et qu’elle parvenait quand même à rater…). Dans le cas présent, j’ai l’impression que cela lui correspond mieux, donc je suis plus à même de lui donner sa chance.

Verdict : Check It.

WALKING DEAD #115

WALKING DEAD #115Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Charlie Adlard

Sollicitation :  ALL-OUT WAR BEGINS! The biggest storyline in WALKING DEAD history – just in time to celebrate the 10th anniversary of the series!  It’s Rick versus Negan with a little help from everyone else!

Avis : comme chacun le sait, cela fait un moment que j’ai arrêté la lecture de Walking Dead pour cause d’ennui profond. Mais cela n’empêche pas le titre d’être lu par un lectorat de plus en plus grand qui transforme cette série en véritable phénomène. Je signale cet épisode en particulier car d’une part il marque le début d’un nouvel arc et d’autre part parce que cet épisode marque les 10 ans d’une série qui a déjà transformé l’industrie des comics. Oui je vois large car si nous voyons une certaine renaissance de l’indé ces dernières années et notamment d’Image, on le doit en partie au titre de Robert Kirkman. Pour l’occasion, l’auteur compte bien se remplir un peu plus les poches avec plus d’une dizaine de couvertures variantes ! Il semble évident que le numéro 1 des ventes d’Octobre est déjà décidé…

Verdict : pour ceux qui lisent

MARVEL COMICS

ASTONISHING X-MEN #68

ASTONISHING X-MEN #68Scénario : Marjorie M. Liu

Dessin : Gabriel Hernandez Walta  

Sollicitation :  FINAL ISSUE! Through thick and thin, from marriage to apocalypse, the X-Men have always stood together as a family.Is there anything in this world – or any other – that could break them up?  It all ends here as Marjorie Liu bids a fond farewell to the Astonishing team!

Avis : fin du run de Marjorie Liu sur Astonishing X-Men et de la série par la même occasion. Lancée en 2004 en grande pompe avec à la barre Joss Whedon et John Cassaday, le titre était peu à peu passé au second plan, plombé par les retards constants que ce soit sous l’ère Whedon ou sous l’ère Ellis. Il faut bien dire qu’une fois Whedon parti, le titre a vraiment commencé à être perçu comme un titre indépendant ayant peu de répercussions sur le reste de la ligne X, les autres titres étant peu enthousiastes à ne serait-ce que reconnaître l’existence du titre. Il faut dire que Matt Fraction faisait du tellement bon travail de son côté sur Uncanny X-Men…(pour ceux qui n’auraient pas capté la vanne, je suis ironique…) Après un hiatus et la nomination de Christos Gage et Daniel Way pour quelques épisodes, Liu a donc récupéré un navire à la dérive créativement et commercialement…et n’aura pas réussi à redresser la barre. Il faut dire qu’une fois passé le gimmick du mariage de Northstar avec son fiancé de longue date, le titre aura été peu mis en avant pour une bonne raison : il ne sortait en aucune manière du lot.

J’ai personnellement essayé de m’accrocher, mais les intrigues trop longues et décompressées m’auront poussé vers la sortie avec un bâillement d’ennui. Il n’y avait pas que des mauvaises choses dans son run, qui a par exemple essayé de remettre au premier plan des personnages comme Gambit ou Iceberg qui ont énormément souffert au cours de la dernière décennie par la faute de scénaristes peu enclin à faire quoique ce soit avec eux, à part les faire figurer dans des scènes de groupe bien au fond dans le décor où ils ne gêneraient pas…Le titre s’en va pour faire de la place au prochain gros lancement X-Men (je rappelle que le dernier a moins de 6 mois…), avec la nouvelle série Amazing X-Men qui s’annonce comme le gros truc de l’année 2014. Jason Aaron et Ed McGuiness dans l’équipe créative et le retour d’un certain mutant bleu…

Verdict : Check It

AVENGERS AI #4

AVENGERS AI #4ScénarioSam Humphries 

Dessin :Andre Araujo 

SollicitationWith the Vision M.I.A., and A.I. considered a global threat, what’s a robot to do?   Teaming up with S.H.I.E.L.D. the Avengers track down cyberterrorist Dimitrios’ signal and prepare to take him out…  Query: It couldn’t really be that easy, could it?   Response: No.

Avis : à la lecture de l’épisode 3 d’Avengers AI, j’ai eu l’étrange impression de lire un épisode des X-Men où les mutants seraient en fait des IA…il faut dire qu’avec tout le trip les IA sont maltraitées par les humains d’un côté et de l’autre le nouveau vilain crée par Humpries dont la philosophie lorgne beaucoup du côté de chez Magneto dans ses grandes heures, le rapprochement est difficile à ne pas faire. C’est peut être pour cela que j’aime bien cette série, elle me rappelle ce que j’aime chez les X-Men, dans un nouveau contexte,  peut être. Car oui la série est vraiment sympathique à lire. Soyons clairs, le monde des Avengers n’est pas et ne sera pas bouleversé par les évènements de cette série qui opère dans son coin (ce qui contribue à son charme en fait) et je doute fort que la série atteigne le numéro 20. Mais voilà le scénario n’a pas la prétention de tout changer, juste d’être assez bon avec des idées intéressantes. Et de ce côté c’est réussi.

Verdict : Check It +

CAPTAIN AMERICA #12

CAPTAIN AMERICA #12Scénario :Rick Remender 

DessinCarlos Pacheco

Sollicitation : LOOSE NUKE PART 2 Nuke on a rampage! The Weapon Minus program revealed! Meet Dr. Mindbubble, the unbelievable Super Soldier created in the 1960s!

Avis : après la saga sur la Dimension Z, Remender ne laisse pas souffler Captain America et le confronte cette fois à l’une des dérives du programme du super-soldat américain en la personne de Nuke. Dans le premier épisode, il s’agissait essentiellement pour le scénariste de poser le cadre et notamment l’état d’esprit de son personnage avec d’un côté un Steve Rogers qui a passé plus de temps dans la Dimension Z qu’à l’époque moderne et qui du coup se retrouve de nouveau en décalage avec son époque et de l’autre côté un Nuke qui une fois de plus a perdu la boule et se la joue soldat américain stéréotypé refusant la défaite.

Je dois bien dire que ce premier épisode m’a laissé avec des sentiments assez partagés car au final assez calme. Après le bruit et la fureur de la dimension Z qui a alimenté le titre pendant presque un an, c’était étrange de revenir dans un monde plus calme. Le dessin beaucoup plus posé, moins carré, de Pacheco joue aussi dans la mise en place de cette ambiance, bien qu’il faille dire que l’encrage de Janson était très très mais alors très présent…Pour le moment, Cap reste pour moi un BUY, car j’aime beaucoup ce qu’essaye de faire Remender sur ce titre.

Verdict : BUY

INFINITY #4

INFINITY #4Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin :Jerome Opena, Dustin Weaver

Sollicitation : Negotiating the fall of worlds. The Illuminati versus Thanos.   Thor, God of War.

Avis : difficile de parler d’Infinity sans spoiler les dernières nouvelles du front. Un front qui se présente de manière assez différent selon les champs de bataille. Dans l’espace l’avancée des Builders semble désormais inéluctable malgré quelque succès rencontrés par les Avengers et leurs alliés, alors que sur Terre l’offensive de Kang a pris un coup dans l’aile face à la réponse de Black Bolt au géant fou. De fait il semble impossible que le vilain s’en sorte indemne, alors que dans le même temps on s’interroge sur le sort du roi des Inhumains. Ces deniers se sont d’ailleurs retrouvés au centre des dernières intrigues dans des épisodes qui posaient clairement la base du prochain event Inhumanity… Le tout est somme toute solide et intéressant à défaut d’être vraiment passionnant. Heureusement Hickman est superbement secondé par Opena et Weaver qui font de chaque épisode d’Infinity une pure merveille visuelle.

Verdict : BUY

THOR GOD OF THUNDER #14

THOR GOD OF THUNDER #14ScénarioJason Aaron

Dessin :Ron Garney

Sollicitation : The Wild Hunt has begun! As Malekith the Accursed continues his bloody rampage across the Nine Realms, Thor finds new allies to aid him in the chase: A Dark Elf sorceress! A gun-toting Light Elf! A gargantuan Mountain Giant! A dwarf who loves dynamite! and a particularly surly troll..?!

Avis : comme je l’ai dit il y a plusieurs semaines, après une première année sans faute sur Thor, le numéro 13 a constitué …non pas une déception mais la première fois depuis un an que j’ai pas vraiment été emballé par un épisode de Thor de Jason Aaron. L’ensemble de l’épisode restait bon, mais malheureusement il manquait quelque chose dans ce premier épisode d’arc centré sur Malekith. J’espère donc que ce second épisode va ramener la série à son niveau habituel et ce alors qu’Aaron commence apparemment à amener de nouveaux éléments pour permettre à Thor de combattre son ennemi.  J’ai envie d’y croire car la sollicitation semble bien respecter l’esprit qu’Aaron a instillé sur le titre depuis son arrivée tout en apportant de nouveaux personnages qui ont l’air bien déjantés !

Verdict : BUY, mais à surveiller

UNCANNY X-FORCE #12

UNCANNY X-FORCE #12Scénario : Sam Humphries

DessinAdrian Alphona

Sollicitation :  Spotlight on Spiral! With the rest of the Uncanny X-Force in Madripoor, Spiral has devoted herself to finding new mutant Ginny.  But is the cult Ginny belongs to more than meets the eye?   Even six arms might not be enough to juggle all this trouble!

Avis : un épisode d’UXF centré sur Spirale que de toute évidence le scénariste veut intégrer à l’équipe en tant que membre grain de sel, celui qui ne suit aucune règle et qui fout le boxon. Sauf que pour le moment le personnage a été assez peu présent. On l’a vu dans les premiers épisodes avant de disparaître complètement lors du long arc sur les Fantomex. Nous arrivons donc à l’épisode 12, alors que l’arc sur les Revenants se développe et que l’on aimerait comprendre l’implication de la gamine recherchée par Spirale dans tout ça. Non en fait en premier lieu j’aimerais avoir une explication sur ce que sont les Revenants. Je suis à 2000% pour un scénariste qui crée une nouvelle menace originale, qui ne nous ressort pas encore les mêmes poncifs, mais j’aime aussi avoir une présentation claire. De ce côté cela pêche un peu pour le moment. J’espère en tout cas que le retour de Spirale va redonner un peu d’énergie à une série qui était en perte de vitesse sur ses derniers épisodes.

Verdict : Check It

X-MEN #6

X-MEN #6Scénario : Brian Wood 

Dessin : David Lopez 

Sollicitation :  X-MEN: BATTLE OF THE ATOM, PART 7! CHAOS AT THE JEAN GREY SCHOOL as the X-Men and Future X-Men are attacked!  Rachel Grey is the only X-Man qualified to defeat the mystery opponents!

Avis : ahhhh ben il était temps ! après le très décevant épisode de Battle of The Atom de Wolverine and the X-Men (sérieux M.Aaron qu’est-ce qui vous est arrivé ?! comment vous avez pu passer de la si bonne saga du Hellfire Club à cet épisode qui aurait pu être écrit par Bendis tellement c’était pas bon ?!), le dernier épisode du crossover dans All New X-Men, signé Bendis (oui je sais je sais, je viens de l’accuser et là je l’encense, est-ce ma faute s’il est incroyablement irrégulier ?!) a relevé la barre en nous donnant pas mal d’informations sur les X-Men du futur…dont de nouveaux ont décidé de revenir dans le présent ! oui parce qu’il n’y a pas assez de X-Men du passé, du présent et du futur en ce moment, il a fallu qu’on en rajoute une couche ! J’espère vraiment qu’à l’issue de ce crossover chacun va rentrer dans sa PUTAIN d’époque et qu’on n’entendra plus parler de voyages temporels pendant un moment !

Bon en tout cas comme pour le moment je trouve que Brian Wood se débrouille très bien sur ses X-Men, oui y compris sa partie du crossover était très bien (si c’était très bien !!!!) , j’ai hâte de lire ce nouvel épisode cette fois encore un peu plus centré sur Rachel Grey. Bien que le personnage ait rejoint Logan après Schism, elle était malheureusement souvent restée en retrait et ne jouait aucun rôle réel. Wood semble décider à remédier à cette grande offense notamment pour ce crossover qui implique du voyageur temporel à tous les étages ! Enfin j’espère également que David Lopez sera aussi en forme que le mois dernier, l’artiste évolue en bien ces derniers mois et j’ai très envie que cela continue !

Verdict : BUY

A propos Sam 1876 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Superman/ Wonderwoman c’est surtout un check it parce qu’il y a Soule au scenario..
     
    Hickman, quel talent! (MP, Infinity, East of West, God is Dead…)
     
    Walking Dead est vraiment tres bon. Pour ceux qui ont lache, je leur conseillerai de reprendre avec le dernier tp FR (le 18) et d’enchainer avec la vo.
     
    x-men 6 centre sur Rachel Grey: PASS!!!

  2. Shaolin Cowboy c’est très très très bien dessiné, mais j’espère que le scénario sera un peu plus consistant que par le passé, parce que c’était vite lu et cher si on est pas du genre à s’arrêter en détail sur chaque page…
     
    Vu qu’Azzarrelo s’amuse tout seul dans son coin je trouvais justement qu’il serait pertinent que Wonder Woman ait un second titre plus inscrit dans la continuité, c’est peut-être la manœuvre cachée de la série Superman/Wonder Woman vu que l’Amazone a déjà parfois du mal à soutenir toute seule une série.
     
    Je ne vais pas juger les épisodes d’Astonishing X-Men de Marjory Liu au-delà de l’arc du fameux mariage de Northstar, mais au moins jusqu’à ce point-là la série a souffert de scénarios lisibles mais très faiblards et de dessins assez mauvais, un comble pour un arc qui se voulait historique. De ce que j’ai pu voir dans les sollicitations la scénariste a aussi voulu jouer dans la cour des catastrophes planétaires qui ne dépassent pas hors de leur propre série, mais contrairement aux autres titres Marvel tout le monde semble s’en contre-foutre royalement. J’espère que Marvel ne va pas se sentir obligé de ramener le titre, on en a déjà trop chez les mutants même sans le très prochain Amazing X-Men

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.