Guide de lecture Comics VF : semaine du 17 Mars 2014

AKILEOS

FEAR AGENT INTEGRALE TOME 2

FA2Date de sortie : 20 mars 2014 (ou 3 avril, date à confirmer…encore)

Prix :  30€/352 pages

Scénario : Rick Remender

Dessin : Jerome Opena &

Sollicitation : Heath Huston est le dernier des Fear Agent, cette unité d’élite texane formée il y a cinquante ans pour défendre la Terre contre les menaces extra-terrestres. La fonction a depuis perdu de son lustre et en ce qui concerne l’homme, ce n’est guère plus reluisant. Le soldat émérite s’est fait mercenaire imbibé, exterminateur d’aliens sur commande, assisté de la charmante I.A. de sa fusée de transport et d’une bouteille de Jack Daniels. Le soiffard de combat n’est pas loin de sombrer lorsqu’il se trouve projeté au coeur d’une conspiration ourdie par des amibes tueuses visant évidemment à anéantir l’humanité…

Avis : si les dieux des comics sont avec nous, nous devrions voir débarquer la seconde intégrale consacrée à Fear Agent chez Akileos…et ce plus d’un an après sa sortie attendue. Au crédit d’Akileos, cela fait un moment que le matos est prêt de leur côté. Les difficultés trouveraient leur source du côté US et notamment l’éditeur Dark Horse qui a retardé à plusieurs reprises la sortie de ce tome aux USA. Maintenant que tout est réglé, le tome débarque en VF et verra la conclusion des aventures SF/Hardcore de Heath Huston. Dans le premier tome Remender nous a décrit les évènements qui ont mené l’ancien boss des Fear Agent, résistance humaine lors de l’invasion de la Terre par des envahisseurs aliens, à devenir la loque humaine perpétuellement bourré que l’on découvrait au début…Et on peut dire que Remender n’a pas ménagé son personnage en lui collant les pires merdes  dans son casier !  Avec ce second tome, nous allons assister à la vieillesse de Heath et vu la vie qu’il a connu, on peut difficilement penser qu’elle sera sans peine, pas avec autant de gens qui veulent sa peau au travers de la galaxie.

Fear Agent a souvent été proclamé par Remender comme son projet le plus personnel, mais aussi le plus abouti. Au vu de la qualité du premier tome, difficile de dire le contraire ! Comme à son habitude, Remender a construit un récit parfaitement balisé dont il maîtrise l’ensemble des étapes, avec à son coeur un personnage profondément humain en quête de rédemption. Il faut vraiment souligner l’importance que revêt Fear Agent dans la carrière de Remender mais et aussi quelque part pour l’industrie des comics. En effet le ton du bouquin est vraiment inspiré des pulps SF des années 50, un genre qui était complètement délaissé par les comics depuis des années, au moment où Remender, Moore et Opena ont crée Fear Agent en grande partie pour combler ce vide.

En un sens, Fear Agent a permis de faire sauter un verrou en prouvant que oui les comics pouvaient faire de la SF sans inviter des super-héros dedans. Le message a bien été reçu puisqu’aujourd’hui le genre déploie à nouveau ses ailes inspirées dans les comics. Pour le plus grand bonheur des lecteurs.

Verdict : à posséder !!!

Rackham Editions 

SIN CITY TOME 3 – le grand carnage & tome 4 – cet enfant de salaud

SC TOME4 SC TOME 3Date de sortie : 20 mars 2014

Prix : 19€ et 22€

Scénario : Frank Miller

Dessin : Frank Miller

Sollicitation : Le protagoniste de Le grand carnage est à nouveau Dwight Mc Carthy, le personnage central de J’ai tué pour elle. Le récit, toujours un polar, tourne autour d’un meurtre et d’un cadavre dont il faut à tout prix se débarrasser. Le fil conducteur est celui d’une course poursuite qui se déroule à un rythme endiablé, ponctuée d’affrontements et de véritables… carnages. En toile de fond, défilent les quartiers de Basin City, dont on commence à apercevoir la géographie, et en particulier la « vieille ville » où les prostituées font la loi. Miho, la prostituée-ninja, y fait sa première apparition : véritable machine à tuer, nous la croiserons à nouveau dans les épisodes suivants… Sans doute l’épisode le plus violent et sanguinaire de la saga de Sin City, remarquable pour son découpage sans bavure, qui insuffle au récit un exceptionnel dynamisme.

Hartigan, vieux flic brisé par le sénateur Roark, est libéré après huit ans de prison et se bat jusqu’à la mort pour sauver Nancy Callahan des griffes d’un violeur et tueur en série, qui n’est rien d’autre que le fils du tout puissant Roark. Corruption, dépravation mais aussi exaltation du sacrifice, sont au centre de Cet enfant de salaud, où Miller revient aux registres narratifs de The Hard Goodbye tout en déployant un effort particulier dans la construction de la psychologie du personnage. Pour la première fois, l’auteur utilise la couleur dans une série jusqu’là rigoureusement en noir en blanc.

Avis : autant le dire, ce n’est que récemment que j’ai pris conscience de la réédition de la série culte de Frank Miller par les éditions Rackham , donc merci de pas taper moi ! ce n’est au fond pas ma faute si l’éditeur n’a pas réussi à faire passer le message auprès des lecteurs de comics ! nous sommes juste la cible prioritaire !!! N’ayant personnellement jamais lu le titre, je ne vais pas me lancer dans une analyse du titre. Mais clairement le titre a été une grande marque dans le monde comics des années 90 quand Frank Miller a décidé de dire Fuck aux grands éditeurs pour créer son petit monde crépusculaire et corrompu…bon certains pourront dire qu’il y a un peu perdu la raison, mais bon …

Verdict : à posséder

DELCOURT COMICS

Luther Strode 2. La Légende

Luther Strode 2Date de sortie : 19 Mars 2014

Prix : 15.95€/160 pages

Scénario : Justin Jordan

Dessin : Tradd Moore

Sollicitation : Il y a cinq ans, Luther Strode développait son talent pour la destruction grâce à un livre. Un livre qui lui a coûté tout ce qu’il avait de plus cher. Désormais, il est le plus grand cauchemar de tous les criminels de la ville… Mais quelqu’un a décidé de l’éliminer. Fans de gore et d’hyper-violence, réjouissez-vous ! Luther est de retour et il explose les têtes !

Avis : malgré toutes les bonnes critiques élogieuses sur la série, donc certaines sur ce site, je ne me suis toujours pas attaqué au premier tome de Luther Strode…De fait je ne peux vraiment vous donner un avis. Je ne peux que vous rapporter le concert de louanges qui a accompagné la première mini

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome…

SuperWorld 2. Big Bang

superworldDate de sortie : 19 Mars 2014

Prix : 14.95€/96 pages

Scénario : Jean Marc Rivière

Dessin : Francesca FOLLINI

Sollicitation : Pour Tamara, le choc est double. Elle découvre un père qu’elle pensait mort et doit apprendre à maîtriser ses nouveaux pouvoirs. Mais tout ça paraît bien dérisoire quand la survie de l’humanité est en jeu… Des ados dotés de super- pouvoirs et allergiques à toute forme d’autorité. La moindre étincelle peut déclencher l’apocalypse… SuperWorld, un comics super-brillant !

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie. Mais en tout cas le rapport quantité /prix n’est pas en faveur du titre surtout dans un marché comics aussi encombré.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome.

Spawn Volumes 12. Fascination

SPAWNDate de sortie : 19 Mars 2014

Prix : 27.95€/272 pages

Scénario : Todd McFarlane & Brian Holguin

Dessin : Greg Capullo & Angel Medina

Sollicitation : Alors que la perspective du retour à une vie normale semblait possible, Al Simmons est à nouveau « réuni » à son ombre… Il tente de libérer le Major Forsburg, mais se trouve finalement aspiré dans la prison mentale du Major. Les ombres de la ville cachent mille secrets. Mais seuls les méchants ont quelque chose à redouter du mystérieux vengeur de la nuit… Spawn !

Avis : de mémoire c’est à peu près avec ces épisodes que j’ai commencé à vraiment lâcher Spawn…car oui j’ai lu Spawn pendant une période assez longue à la fin des années 90 et au début des années 2000.  En fait je pense que le charme de la série a vraiment commencer à se perdre avec deux évènements. D’une part la libération de Spawn vers l’épisode 90, qui décide de ne plus jouer le jeu de l’Enfer et du Paradis. Spawn devient alors le représentant d’une 3e force…et en profite pour devenir tellement sur-puissant que presque tout enjeu disparaît. On entre là dans le délire de toute puissance ado poussé à son paroxysme. D’autre part l’autre évènement est sans conteste le départ de Greg Capullo du titre. L’artiste qui a signé le plus grand nombre d’épisodes consécutifs sur le titre a tellement marqué la série de son emprunte, que même un artiste aussi doué que Medina n’a pu réussir à enfiler ses chaussons.

Des années après j’ai même lu une interview de Brian Holguin, le scénariste de cette période,  qui disait pour faire court qu’ à ce moment de la série il était presque en mode automatique et qu’il ne faisait pratiquement plus d’efforts pour l’écriture de la série qui n’était alors plus vraiment une priorité pour Todd McFarlane, plus absorbé par la direction de ses différentes compagnies.

Verdict : à posséder pour les fans mais ce n’est clairement pas la meilleure période du titre.

PANINI COMICS

SPIDER-MAN UNIVERSE 9 : VENOM

VENOMDate de sortie : 18 Mars 2014

Prix : 5,70€/128 pages

Épisodes :   Venom (2011) 27.1-32

Sollicitation : Venom est de retour dans six épisodes signés Cullen Bunn et mis en images par Declan Shalvey, Tony Silas et Marco Checchetto. Flash Thompson change de ville et trouve… Toxine !

Avis : pas d’avis, je ne lis pas la série Venom. A noter qu’il me semble que l’excellent, le génial, le superbe Marco Checchetto ne signe que l’épisode 27.1. En outre il me semble que le titre s’achèvera avec le prochain numéro. Donc si vous vous demandiez si vous alliez poursuivre après le départ de Remender, je peux vous dire que les lecteurs US ont déjà fait le choix pour vous.

Verdict : pour les amateurs de Venom.

MARVEL KNIGHTS 13

MARVEL KNIGHTS 13Date de sortie : 18 Mars 2014

Prix : 5,70€/128 pages

Épisodes :  Thunderbolts (2013) 9-11 ; Daredevil (2011) 23-24 ; Winter Soldier 12

Sollicitation : Les Thunderbolts recherchent une importante source d’énergie gamma dans trois épisodes de Way et Noto. Waid et Samnee confrontent Daredevil au drame qui a touché son ami Foggy dans deux nouveaux épisodes. Et le Soldat de l’Hiver continue de traquer Black Widow, sous l’impulsion de Brubaker et Guice.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter que Charles Soule reprend le scénario de Thunderbolts dans le prochain numéro. Une reprise qui a reçu pas mal de bonnes critiques, mais qui va bientôt s’achever aux USA.

Verdict : pour ceux qui supportent le DD de Waid , ce qui n’est définitivement pas mon cas.

MARVEL TOP 13 : CAPTAIN AMERICA – LA LÉGENDE VIVANTE

CAPTAIN AMERICA - LA LÉGENDE VIVANTEDate de sortie : 18 Mars 2014

Prix : 5,50€/ 96 pages

Épisodes :  Captain America: Living Legend 1-4

Sollicitation : Une mystérieuse force extraterrestre déplace une station de recherches en orbite autour de la planète. Captain America se retrouve pris entre deux super puissances qui menacent d’entrer en guerre ! Et quel rôle joue exactement Volkov, un officier russe couvert de médailles, qui a disparu lors d’une mission sur la Lune il y a plus de quarante ans ?! Par Andy Diggle, Adi Granov et Agustin Alessio.

Avis : attention, je sais que la couverture et la mention du nom d’Adi Granov font singulièrement envie, mais si ma mémoire est bonne l’artiste n’a assuré que le premier épisode de la cette mini. A noter par ailleurs que bizarrement ce numéro est bien plus cher, au vu du nombre de pages, que les autres mags Panini pour le même nombre de pages. A vous de voir mais cela a l’air encore d’une de ces mini que l’on oublie à peine achevée la lecture.

Verdict : à réserver aux fans extrêmes de Granov prêt à payer ce prix pour quelques pages.

AVENGERS HORS SÉRIE 3 : MISS HULK ROUGE (2/2)

MISS HULK ROUGEDate de sortie : 18 Mars 2014

Prix : 5,50€/112 pages

Épisodes :  Red She-Hulk 63-67)

Sollicitation : Miss Hulk rouge revient dans une aventure complète signée Jeff Parker et Carlo Pagulayan. Notre bouillonnante héroïne aura affaire à des malfrats du calibre de Fatalis et Crâne Rouge, entre autres, et sera accompagnée de son fidèle Machine Man !

Avis : suite et fin du run de Jeff Parker sur red She Hulk. Je dois avouer que malgré un pitch prometteur et une bonne équipe créative, je n’ai pas vraiment suivi le titre au delà des premiers épisodes. On sent que Jeff Parker fait partie de ces scénaristes avec un potentiel dingue, beaucoup d’idées, mais qui n’ont pas encore trouver LE projet pour exploser…Espérons qu’il ne finisse pas comme Joe Casey à faire des séries où il est le seul à comprendre ce qu’il écrit…et encore pour Casey j’ai des doutes.

Verdict : pour ceux qui ont suivi. Je me demande au passage où nous reverrons le personnage après ça.

DEADPOOL 5

DEADPOOL 5Date de sortie : 18 Mars 2014

Prix : 4,60€/72 pages

Épisodes :  Deadpool (2013) 10-12

Sollicitation : Triple dose de la série régulière de Wade Wilson. Le destin de Michael ? la lutte contre Vetis ? Tout sera révélé ! Avec en prime un invité… supérieur ! L’équipe artistique infernale aux commandes : Gerry Duggan, Brian Posehn et Mike Hawthorne.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie, mais il est bien que Panini sorte ainsi 3 épisodes à la fois car la série US avance relativement vite.

Verdict : pour les fans de Deapool.

ULTIMATE UNIVERSE 12

ULTIMATE UNIVERSE 12Date de sortie : 18 Mars 2014

Prix : 5,70€/128 pages

Épisodes :  Ultimate Comics : Ultimates 25-27 ; Ultimate Comics : Spider-Man 23-25

Sollicitation : Après le drame qui l’a frappé, Miles Morales a décidé qu’il en avait assez d’être Spider-Man ! Début de la dernière aventure de la série, orchestrée par Bendis et Marquez. Cependant, les Ultimates se mesurent à leur pire ennemi, Kang, dans la première moitié de Division, mis en scène par Joshua Hale Fialkov et Carmine Di Giandomenico.

Avis : bonne nouvelle j’ai lu quelques épisodes de ce mag…mauvaise nouvelle j’ai lu quelques épisodes de ce mag…Bon si j’évite de forcer le trait je dirais que le bilan de ces épisodes est plutôt positif…grâce essentiellement au Spidey de Bendis ! en fait je n’ai pas dépassé l’épisode 25 des Ultimates qui ressemblait à un bon gros bordel totalement chaotique, un phénomène fréquent quand un scénariste essaye, sans grand succès ni panache, de faire rentrer plusieurs épisodes dans un seul…Bendis souffre du problème inverse,  à savoir que ces 3 épisodes pourraient, comme souvent, être résumés en un seul. Bon la question ne va pas trop se poser ici, puisque avec plusieurs épisodes à a la suite, l’effet décompression joue moins.

Pur faire simple, dans Ultimates, Falkiov tente maladroitement de ranger les jouets mis en désordre depuis le passage de Loeb sur le titre, en clôturant notamment certaines vieilles intrigues non résolues…toutes en même temps. Ou comment mélanger torchon et serviette sans grand ménagement ou préparation pour le lecteur. Du côté de Spidey, ces quelques épisodes m’ont enfin convaincu de la viabilité du personnage de Miles Morales. En effet, ce qui m’avait empêché de poursuivre la lecture de USM une fois passé le premier arc consacré à Miles est qu’au bout de 5 épisodes, je ne voyais aucune caractérisation de personnage ressortir.

Avec le recul, je pense que cela était surtout dû à la jeunesse du personnage et bien entendu au manque d’idées de Bendis…Mais au bout de 25 épisodes, même lui devait bien avoir une idée de qui il était en train d’écrire. Du coup sur ces quelques épisodes, j’ai vraiment eu l’impression de lire enfin quelque chose de correct. L’histoire sur le fond n’est bien entendu pas sensationnelle, mais se laisse lire et le dessin de David Marquez est juste sublime. Marvel a fait une grosse prise en le trouvant celui-là !

Verdict : à lire

X-MEN EXTRA 100 : KITTY PRYDE – L’OMBRE ET LA FLAMME

KITTY PRYDE - L'OMBRE ET LA FLAMMEDate de sortie : 18 Mars 2014

Prix :  5,70€/120 pages

Épisodes :  X-Men: Kitty Pryde – Shadow and Flame 1-5

Sollicitation : Numéro anniversaire ! Un sombre mystère éloigne Kitty Pryde et son ami cracheur de feu Lockheed des Astonishing X-Men. Ils partent pour le Japon où ninjas et dragons seront le dernier de leurs soucis ! Avec les images d’un des plus fameux dessinateurs des X-Men, Paul Smith, et le scénario de l’auteur de La Nouvelle Ère d’Apocalypse, Akira Yoshida.

Avis : PAUUUUUULLLLLLLLLLL SMMMMMMIIIIITHHHHHHH, le trop rare artiste qui a marqué les X-Men de son emprunte dans les années 80 est bien entendu la raison principale d’aller se procurer cette mini série pas si récente, puisqu’elle date de 2005 si les informations que j’ai vu sont bonnes. Pour ceux qui se demandent de qui je peux bien parler, Smith a signé dans les années 80 une demi-douzaine d’épisodes de Uncanny X-Men avec Chris Claremont (168 à 175 si ma mémoire est bonne). Malgré un run très court, son style était tellement différent et tellement beau qu’il a profondément marqué les lecteurs, à juste raison puisque 30 ans plus tard son trait sur ses épisodes reste tout simplement admirable de simplicité et de beauté. Il faut dire aussi que son style reste associé à une certaine période des X-Men où Claremont était particulièrement inspiré : introduction de Madelyne Prior, mariage de Scott Summers, mais aussi celui avorté entre Wolverine et Mariko, l’introduction du mohawk de Storm et ce fantastique épisode 175 qui voyait le retour du Cerveau, Cyclope affronter tous les X-Men…Bref il se passait plus de choses dans ces 6 épisodes que Bendis n’a réussi en écrire en 50 sur ses X-Men…

Verdict : à posséder.

URBAN COMICS

Powergirl tome 1

POWERGIRL TOME 1Date de sortie : 21 Mars 2014

Prix : 15€/160 pages

Scénario : Jimmy Palmiotti

Dessin :  Amanda Conner

Épisodes :  Power Girl 1-6

Sollicitation : Membre de la Société de Justice d’Amérique, Karen Starr alias Power Girl aspire désormais à suivre sa propre voie en dirigeant sa propre compagnie. Mais un ennemi tenace de son passé contrecarre rapidement ses plans en prenant en otage Manhattan. Au même moment, un trio de séduisants Aliens décide de prendre du bon temps en détruisant la Terre…

Avis : ahhhh  que voilà une bonne idée de la part d’Urban de publier en VF l’excellent run de Palmiotti et Conner sur Power Girl. Lancée deux ans avant le relaunch, la série partait avec pas mal de boulets à se tirer mais s’en est très bien sortie. Le boulet principal est bien entendu l’image du personnage auprès des lecteurs, souvent réduite à la taille de sa cache thoracique …Mais la bonne idée de DC a été de nommer de Palmiotti et Conner pour la réalisation du titre. Outre le sens de l’humour bien connu de des auteurs, le trait cartonny de Conner permet d’insuffler au titre un ton décontracté et comique bienvenue. En fait les auteurs ont eu l’excellente idée de transformer le boulet de la série en sa principale qualité en jouant à fond avec l’image du personnage et en s’en moquant (avec elle et non contre elle…). Karen doit donc régulièrement faire face aux allusions de ses ennemis, doit recadrer le regard des hommes qu’elle rencontre vers son visage, tout cela en bottant des fesses de manière superbe.

Car oui outre beaucoup d’humour, l’action est bien présente et ce dès les premières pages de ce tome. En effet dans ce premier tome, Power Girl devra faire face à un adversaire redoutable en la personne d’Ultra Humanite (scientifique humain qui pour échapper à la mort a transféré son cerveau dans celui d’un gorille…) et la rencontre est volante voire limite gore par moment…La série est tout simplement excellente et mérite vraiment l’attention des lecteurs…par contre mauvaise nouvelle, Palmiotti et Conner n’ont assuré que 12 épisodes…donc en gros il n’y aura que deux tomes. Cela réduit la dépense, mais cela vaut vraiment le coup…A noter aussi que je doute que cela soit resté dans la continuité New 52, car le personnage ici s’inscrit clairement dans l’histoire établie lors du run de Geoff Johns sur JSA et non la version réintroduite par Paul Levitz dans World’s Finest.

Verdict : à posséder.

Before Watchmen Spectre Soyeux 

BEFORE WATCHMEN SPECTRE SOYEUXDate de sortie : 21 Mars 2014

Prix : 15€/112 pages

Scénario : Darwyn Cooke

Dessin : Amanda Conner

Sollicitation : Laurie Jupiter est la fille de la première Spectre Soyeux, membre des Minutemen des années 1940. Quand cette dernière la presse de reprendre le flambeau et de devenir elle aussi une justicière costumée, Laurie décide de s’enfuir avec son petit ami Greg pour le San Francisco du Flower Power. Mais la route psychédélique qu’elle emprunte sera juchée d’embuches en tous genres pour cette jeune fille opiniâtre, et le passage à l’âge adulte ne se fera pas sans coups ni blessures.

Avis : j’aurais tendance à dire que je n’ai pas d’avis sur cette mini, car je n’ai guère envie de me relancer dans une litanie « Before Watchmen ne sert à rien et ça ne m’attire pas ». Non j’ai plutôt envie de vanter les talents présents sur cet album entre un Darwyn Cooke au scénario et une Amanda Conner au dessin. On connaît tous la plume experte de Cooke et on est tous des amoureux transi du style si fun de Conner. Bref allez jeter un coup d’oeil sur cette mini car il y a du monde à la manœuvre.

Verdict : au moins à consulter pour les auteurs.

Batman Cataclysme

BATMAN CATACLYSMEDate de sortie : 21 Mars 2014

Prix : 35€/496 pages

Scénario : tout plein de gens

Dessin : encore plus de gens

Épisodes :

Sollicitation : Un violent tremblement de terre vient de frapper de plein fouet la ville de Gotham City. Tous les habitants attendent de Batman et ses alliés des miracles, mais même le légendaire Chevalier Noir ne peut rien contre les forces incontrôlables de la Nature. Commence alors pour la ville une longue et douloureuse descente aux enfers, faisant d’elle une jungle sans foi ni loi, où le héros masqué est le dernier ambassadeur de la justice.

Avis : un mois après le décevant Prodigal (grand dieu heureusement qu’il y avait l’arc Troika dedans !!!), nous débutons avec ce tome le  grand event crossover suivant qui a agité la galaxie Batman dans les années 90. Si Knightfall détruisait puis reconstruisait le personnage de Batman tant physiquement, moralement qu’en tant qu’icone dans une nouvelle décennie bien sombre…Cataclysm et No Man’s Land vont questionner la limite des actions d’un Batman face à la furie de la nature qui va dévaster sa ville. Que peut faire Batman quand un tremblement de terre réduit une grande partie de Gotham City en miettes, la réponse est bien simple : pas grand chose, à part secourir qui il peut avec ses alliés en renfort.

Comme pour Knightfall, il s’agit aussi ici de remettre en question la Bat-Family et les relations entre les différents personnages. Ainsi le personnage d’Oracle prendra alors une place centrale, alors qu’une nouvelle Batgril (Cassandra Cain) fera son apparition au cours de No Man’s Land. Il s’agira aussi d’une saga encore plus longue que Knightfall, puisque NML s’étale sur 6 tomes +  ce tome de Cataclysm…A ce titre, je suis assez surpris par la longueur de ce crossover. En effet presque 500 pages pour retracer un tremblement de terre me semble terriblement long…Certes il faut bien ça pour décrire les effets du désastre, puis l’abandon de la ville par les autorités …mais tout de même.

Personnellement, je vais tout de même me le procurer puisque la saga NML voit l’arrivée de Greg Rucka dans le pool de scénaristes des titres Batman, donc difficile d’y échapper. Enfin on salue la couverture choisie par Urban pour ce tome qui arrache le topinambour (oui varions les métaphores !), qui ressemble fortement à du Sam Kieth.

Verdict : à lire.

Joker Anthologie 

JOKERDate de sortie : 21 Mars 2014

Prix : 25€/368 pages

Scénario : 75 ans de créateurs

Dessin : 75 ans de créateurs

Épisodes : 75 ans de Joker en 370 pages…

Sollicitation : Il est le pire ennemi du plus grand détective du monde, le plus célèbre de tous les malfaisants, le Clown prince du Crime… le Joker ! Dans cette anthologie inédite, retrouvez les plus grands méfaits de ce scélérat au sourire démoniaque qui hante les nuits de Gotham City depuis près de 75 ans ! Une sélection d’épisodes servie par les plus grands noms du comic book.

Avis : après la réédition de Killing Joke en début de mois, Urban continue de mettre le Clown tueur en avant en ce mois de mars avec la sortie de cette anthologie. Depuis son lancement en France, Urban a fait un très bon travail avec ces anthologies sur certaines icônes bien connues. On en a ainsi vu consacré à des personnages comme Superman et Batman mais aussi à des créateurs comme Jack Kirby. L’anthologie est un  très bon moyen de présenter les différentes époques d’un personnage, une initiative bienvenue en ce qui concerne l’histoire DC qui reste encore largement inconnue pour les lecteurs français qui connaissent mal cet univers, plus habitués aux titres Marvel en raison de sa présence continue sur notre territoire depuis plusieurs décennies.

Il faut par ailleurs souligner d’une part le choix des épisodes qui composent ces anthologies, en général bien pensé, pour bien représenter telle ou telle époque. On peut bien sûr regretter que certains récits bien connus soient absents, mais je crois que le but premier est avant tout l’accessibilité et de ce point de vue c’est une réussite. D’autre part il faut saluer le travail rédactionnel d’Urban, puisque chaque épisode se voit accompagner d’un petit texte d’explication pour replacer le récit, présenter les auteurs et surtout apporter des éléments de contexte quand  à la situation du personnage à cette époque bien précise.

Au fil des décennies, les différents personnages DC ont en effet bien évolués, changés, se sont adaptés à leur époque. A ce titre peu de personnages ont autant changés que le Joker. A l’image de la distance qui existe entre le Joker de la série TV des années 60, plus bouffon que tueur, du Joker de Heath Ledger, véritable anarchiste sans conscience ni morale, le personnage des comics a ainsi fortement muté au fil des années. A ce titre cette anthologie est bien entendu la bienvenue, d’autant qu’Urban semble avoir choisi des épisodes importants, du Joker de Enghelhart à celui de Brubaker.

Verdict : à posséder.

Northlanders tome 1 

NORTHLANDERS TOME 1Date de sortie : 21 Mars 2014

Prix : 28€ /480 pages

Scénario : Brian Wood

Dessin :

Épisodes : Northlanders #9-10, #18-19, #1-8, #11-16, #41

Sollicitation : Des brumes du premier millénaire ont surgi les héros qui allaient façonner le visage des siècles à venir. À l’assaut de l’Europe, le peuple viking apporta avec lui la fureur et le progrès. Peuple fier chargé d’une culture singulière, en guerre contre le Christianisme, ils nous léguèrent leur goût pour le commerce et l’exploration. Voici leur histoire, vécue de l’intérieur.

Avis : avant que les droits DC/Vertigo ne passent de Panini à Vertigo, l’éditeur avait commencé à sortir plusieurs titres un peu plus difficiles avec des choses comme Unwritten ou encore Northlanders…Panini avait à ce titre choisi un format assez peu apprécié : 4 épisodes pour 11€. Un format que personnellement je n’ai pas du tout aimé, puisqu’il ne permet pas vraiment de s’immerger dans l’univers du titre, puisque par exemple la première saga de la série était en 8 épisodes.

Après plus de deux ans, Urban se décide donc à relancer le titre en VF…maintenant que les grands classiques comme 100 bullets et Scalped sont achevés…mais pour se faire pardonner l’éditeur soigne son édition avec la sortie de la série en 3 tomes monstrueux de presque 500 pages chacun…pour 28€ pièce !!! Une offre difficile à refuser, surtout à notre époque où les deniers sont rares et les comics tellement nombreux !!!

A noter en outre qu’outre le format « monstre », Urban a décidé de sortir les épisodes de manière assez originale. En effet plutôt que de suivre l’ordre chronologique, Urban a choisi d’adopter une méthode, par période, lieu et personnage. Ce qui explique que l’ordre assez disparaître d’épisodes choisi dans ce premier tome.

Au niveau histoire, Wood s’intéresse donc aux invasions vikings qui sont intervenues entre le 8 et le 13e siècle. Le premier arc était assez sympathique, mais demandait tout de même quelques épisodes pour vraiment rentrer dans l’histoire. Autant le dire, les vikings sont en général décrits comme de gros enfoirés et même le « héros » du départ n’avait pas grand chose d’admirable. En outre attention, le dessin est loin des canons du mainstream et demande un certain temps d’adaptation.

Verdict : à posséder

A propos Sam 1930 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Je suis impatient de lire l’évolution du Joker dans cette anthologie (quelle superbe cover)!
    Merci pour vos guides de lectures, ils sont vraiment très utiles^^
    RoM’

  2. Bonjour,
    Est-ce que X-MEN EXTRA 100 : KITTY PRYDE – L’OMBRE ET LA FLAMME est bien ou seul les dessins sont intéressants?
    Avez vous vu que Hachette se met à éditer toutes les deux semaines un tome de Marvel?
    Peux tu nous indiquer si le tome est intéressant ou non svp?
    Bonne journée

    • Concernant X-MEN EXTRA 100 : KITTY PRYDE – L’OMBRE ET LA FLAMME, je ne peux pas dire, je ne l’ai pas encore lu. Mais rien que pour les dessins de Smith, ça vaut la peine d’aller le consulter au moins.

      Concernant la collection Hachette, oui j’en ai entendu parler. Pour ce que j’ai compris, le premier tome reprend les premiers épisodes de JMS et Romita Jr sur amazing spider-man qui sont tout simplement excellents. Mais ce n’est pas la peine d’aller se prendre cette édition, Panini va rééditer le mois prochain les 15 premiers épisodes de ce run dans le premier tome librairie de Marvel Icons.

  3. « si les dieux des comics sont avec nous, nous devrions voir débarquer la seconde intégrale consacrée à Fear Agent chez Akileos » eh bien ils ne sont pas avec nous : tome 2 décalé au 3 Avril…

  4. J’attends mois aussi depuis de long mois ce deuxième volume de fear agent, espérons que cette fois soit la bonne.
    Je vais aussi me jeter sur power girl que je ne pensais pas voir un jour en france alors je remercie urban pour leur bon gout :p

    Pensez vous que je puisse me passer de la lecture de cataclysme avant de lire no man’s land, avec autant de tomes je vais finir interdit bancaire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.