Bestseller des libraires #19

Petit podium cette semaine. Et comme je le prophétisais la dernière fois, une série prend son envol. Et c’est…

1) Batman Eternal #6 : Ce numéro se penche sur les apparitions surnaturelles qui ont secouées l’asile d’Arkham pendant le premier épisode de la série. Et ça a de quoi faire flipper. Le script de Ray Fawkes est plutôt correct mais ce numéro ne donne toujours pas de réponse. Il nous perd même un peu plus dans un autre mystère. Le fan de l’univers de Batman que je suis est content, mais attention à ne pas perdre le lecteur dans de trop nombreuses sous-intrigues! Un numéro un peu en dessous donc. Mais le titre se vend de mieux en mieux, et espérons que le numéro suivant (par Tim Seeley et Emanuel Simeoni, jeune prodige chez DC) fera avancer l’intrigue plus rapidement!

2) quasiment ex-aequo… All New X-Men #27 : C’est un MrHoneyBunny tout perdu qui nous en parlait samedi dans le dernier Comixweekly. Visiblement Brian Michael Bendis s’est amusé avec Mystique et le Professeur Xavier pour nous expliquer l’origine de certains mutants du futurs (vous savez ceux apparus à l’époque de Battle of the Atom)… Je ne porterai pas de jugement, le reste de l’équipe donne déjà le sien de manière plus que claire dans les émissions et les tops! Toujours est-il que le titre reste le blockbuster que l’on connait. Il se place d’ailleurs devant Batman Eternal chez Astro City et Apoklyps.

3) Starlight #3 : Le titre de Mark Millar et Goran Parlov est un succès commercial. Et c’est mérité! Il devance même Walking Dead qui est généralement le titre indépendant le plus vendu.

Impossible de départager les suivants, c’est-à-dire Avengers #29, Superman/Wonder Woman #8 (1ère partie du crossover Dommed) et Deadpool #28 (1er chez Apoklyps!).

Futures End ne se place toujours pas dans le classement, mais prend de l’ampleur chez Pulp’s Bordeaux où il est 2ème! Tout comme Superman : Doomed, le one-shot qui lance le crossover du même nom, qui suscitait beaucoup d’attente chez les lecteurs bordelais. A l’inverse, l’absence de ce titre et d’Action Comics (partie 2 de « Doomed ») fait penser que l’attente était loin d’être aussi forte chez nos autres libraires. Dommage, car l’ensemble est pour le moment de qualité et montre que DC essaye de se bouger pour empêcher la chute inéxorable de ses ventes.

A noter également que le 6ème numéro de Hellboy in Hell est sorti cette semaine et comme de coutume ce sont les lillois qui sont les plus gros fans du Mignolaverse, puisque cet épisode se place tout simplement 1er du classement d’Astro City.

Le mot de la fin, c’est Duke McQueen qui s’en charge :

Starlight_3_extrait

 

A propos Florent 50 Articles
S'est plongé dans les comics sur le tard, en 2012, et n'en est pas ressorti depuis. A un faible pour Vertigo. Joue aussi de la basse, mais ça n'a rien à voir. Contrairement à Nonö, il n'a pas de chapeau.

4 Comments

  1. « et montre que DC essaye de se bouger pour empêcher la chute inéxorable de ses ventes. » sources ? chiffres ?

  2. Pour ajouter à l’analyse, il faut considérer les différentes initiatives récentes comme des moyens de stimuler les ventes et l’intéret des lecteurs pour d’autres séries que Batman et Justice League : par exemple le flipbook récent qui assemblait Green Lantern 28 et Red Lantern 28, les petits crossovers comme First Contact, Uprising,…

  3. Duke McQueen, mon nouveau modèle ! <3

    Je suis assez étonné pour Deadpool, la série marche tellement bien que ça ? Vu que personne ne la suit sur le site, on passe souvent un peu à côté de l'actualité du personnage en-dehors des annonces dans les WeeklyNews.

    J'ai rattrapé mon retard dans les titres Avengers de Hickman, et vu ce qu'il s'y passe à mon avis on risque de voir plus d'Avengers et New Avengers dans les tops de vente bientôt !

Répondre à Marti Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.