Question de l’été (part 3) : Quel est votre vilain préféré ?

Nous attaquons la seconde partie des sélections de la question de l’été : Quel est votre vilain préféré ?

Je vous rappelle le déroulement : cette question va nous prendre tout l’été pendant 9 semaines découpées en 3 phases (comme pour la coupe du monde de football).

PHASE 1 : Les sélections
Vous aurez a élire le meilleure super vilains parmi les 42 proposés. Lors des 6 premières semaines, vous aurez à voter pour 7 candidats différents dont 2 sortirons vainqueurs chaque semaine. Ceci nous permettra de sortir 12 gagnants

PHASE 2 : Les demi-finales
Les 12 gagnants vont être divisés en 2 groupes de 6. Pendant 2 semaines vous allez voter pour sortir les 3 premiers de chaque groupe pour identifier les finalistes.

PHASE 3 : La finale
Les 6 derniers se disputeront la première place la 9ème lors de la dernière semaine du fil rouge de cette semaine

Vous allez sélectionner cette semaine avec les 7 prétendants du troisième lot. Choisissez en 2 et essayez de convaincre les autres par vos commentaires.

Dépêchez-vous car vous n’avez qu’une semaine pour voter et rendez-vous dans sept jours pour la suite.

Que pensez-vous du foot ?

View Results

Loading ... Loading ...

2 réponses possibles.

 

9 Comments

  1. Two-face, j’adore ce qui peut être fait avec ce personnage, la dualité du vilain permettant aux scénaristes de bien se creuser la cervelle pour essayer de bien le cerner. J’aime particulièrement ce qu’ont pu écrire Jeph Loeb et Greg Rucka sur Harvey Dent.

    Et le Sinestro de Geoff Johns qui est juste énorme !

  2. Black Adam, car il a la classe, c’est le Namor de l’univers DC…euh, enfin, de l’ANCIEN DC, parce que la nouvelle incarnation c’est plutôt bas de plafond et bien sur Sinestro, vilain complexe qui se révèle être maintenant plus intéressant qu’Hal Jordan Im self

  3. Galactus le dévoreur de monde , ça sent la grosse galère quand on est super-heros
    Le Saint des tueurs parce que Preacher !

  4. Mon vilain préféré est Galactus pour le coté massif de sa représentation, et parce ce qu »il est au delà du bien et du mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.