Guide de lecture Comics VO : semaine du 06 Août 2014

DC COMICS

ACTION COMICS #34  & ACTION COMICS ANNUAL #3 

ACTION COMICSScénario : Greg Pak

Dessin : Aaron Kuder & Ken Lashley

Sollicitation : And now « Last Sun », the penultimate chapter in the « SUPERMAN: DOOMED » saga as Earth lies in ruins and everyone’s survival is in question As an epic space battle rages above the Earth, how will humanity and the other heroes of the DC Universe cope with this Day of Doom?

Avis : nous arrivons donc dans la dernière ligne droite du crossover Doomed…que j’ai personnellement perdu de vue il y a un moment déjà…Etant infaillible et proche de la perfection, cela ne peut être bien évidemment ma faute, mais celle de Geoff Johns qui avec son arrivée récente sur Superman a tout déréglé…ouais c’est ça c’est de sa faute, en nous présentant un Superman non affecté d’une quelconque manière par cette intrigue, comment dès lors continuer à suivre cette histoire de toute évidence déjà dépassée à peine commencée…

Oui cela ne peut être que cela, ce n’est pas ma faute, c’est celle de DC, oui oui, j’en suis certain maintenant…Je me rattraperai le machin un jour où j’aurai 5 min…

Verdict : Check It, si vous avez continué à suivre,

EARTH 2 #26

SEARTH 2cénario : Tom Taylor

Dessin : Nicola Scott,

Sollicitation :  Val and Lantern battle Superman with Earth’s fate hanging in the balance when a familiar faces arrives on Earth 2 via the Boom Tube to turn the tide!

Avis : encore une fois, nous avons donc été privé de l’affrontement entre Val et le Superman corrompu par Darkseid. Malgré tout le talent de Tom Taylor pour mettre en scène les évènements, voir les choses ainsi repoussées d’épisode en épisode, être privé encore et encore du climax attendu devient à la longue frustrant et surtout lassant.

Autre problème que va bientôt rencontré le titre : le départ de Nicola Scott et la perte d’influence de Taylor  qui devra partager la charge de l’écriture de Earth 2 avec quelqu’un d’autre, qui ne participe à l’écriture du weekly consacré à ce monde et qui commence comme son prédécesseur à être attiré par les sirènes marvelliennes…

Enfin, il semblerait qu’encore une fois le duel attendu entre les deux kryptoniens va être interrompu avec le retour de Power Girl sur sa Terre…Combien on parie qu’au début elle prend le parti de Superman ? Bref l’avenir de cette série commence à m’inquiéter…Appréciez bien les dessins au passage car c’est le dernier épisode de la géniale Nicola Scott…

Verdict : Check It.

GREEN ARROW #34

GREEN ARROWScénario :  Jeff Lemire

Dessin : Andrea Sorrentino

Sollicitation :  If Oliver Queen is to survive, he must face not only his past sins but also his current ones, symbolized by Richard Dragon and his Longbow Hunters!

Avis : si vous avez entendus des gémissements ces dernières semaines et que vous continuez à en entendre à la lecture de cet avis, pas d’inquiétude, ce n’est que moi encore en train de pleurnicher devant la fin inexorable et terriblement proche du run de Lemire et Sorrentino sur Green Arrow…Mais bon il faut bien se faire une raison, d’autant que les auteurs ont eux de leur côté décidé d’avancer…

Il y a quelques semaines, je disais ainsi que je trouvais qu’avec la fin de GA, Lemire n’avait plus beaucoup de choses en cours à par Justice League United et Future’s End…apparemment, le scénariste m’a entendu ou lu (puisque la moitié de l’univers lit mes articles et conseille à l’autre moitié de le faire…) et c’est une rafale de titres qui ont été annoncé ! chez Image, chez Valiant……mais aucun chez DC…Pareil pour son compère Andrea Sorrentino parti chez Marvel illustrer le prochain annual d’Uncanny X-Men…

Inutile de préciser que si je ne dis rien sur cette étrange coïncidence, je n’en pense pas moins…et ce alors que les premières informations relevées sur les prochains auteurs de GA indiquent que les nouveaux auteurs (issus du show TV) iront dans une autre direction tant en termes de scénario que de graphisme.

En attendant, voici donc le dernier numéro de ce run qui va rester dans les mémoires un bon moment. Le titre sous le New 52, et en fait depuis pas mal d’années, connaissait des difficultés créatives et commerciales importantes et Lemire et Sorrenitino avaient su redresser la barre de manière impressionnante.

Voyons donc, personnellement en pleurnichant, comment les auteurs vont achever tout cela et notamment l’attrontement avec le nouveau Richard Dragon, qui grâce à ses pouvoirs a pris le contrôle de la pègre de Seattle et est bien décidé à briser quelques os d’Olliver Queen…

Verdict : BUY

IMAGE COMICS

ALEX + ADA #8

ALEX + ADAScénario :  Jonathan Luna, Sarah Vaughn

Dessin : Jonathan Luna

Sollicitation : As restrictions tighten on androids, Ada feels unsure about her place in Alex’s life and the world.

Avis : la tension monte dans la superbe série de Luna et Vaughn alors que des lois sont passées pour interdire tout androïde conscient ou trop évolué…et qui incrimine toute personne possédant ou abritant une telle technologie ! et ce alors que la relation entre Alex & Ada en était à ses balbutiements…Le titre est toujours un régal absolu à lire, alors que désormais cette « romance » touche au parfum délicieux de l’interdit ! à la désapprobation même d’une grande partie de la société !

C’est très bien vu de la part des auteurs qui à la fois touche à nos angoisses face à l’évolution de la technologie, jugée par certains trop rapide par rapport à nos capacités à l’absorber tout en touchant à un thème somme tout traditionnel avec cette intrigue très « Roméo et Juliette ».  Bref un vrai plaisir que cette série et toujours chaudement recommandée.

Verdict : BUY

GENIUS #1

GENIUSScénario : Adam Freeman, Marc Bernardin

Dessin :Afua Richardson

Sollicitation : GENIUS: ISSUES 1-5, WEEKLY THROUGHOUT AUGUST
The Winner of Top Cow’s Pilot Season makes its triumphant return to print!

What if the greatest military mind of our generation was born to a people who are already supremely conditioned to wage war, who know nothing but violence since birth, and must continually adapt to new predators in order to survive? What if the second coming of Alexander the Great, of Genghis Khan, of Napoleon, of Patton…what if it was a teenaged girl from South Central, L.A. named Destiny? And what if she decides to secede three blocks of the ‘Hood from the Union? Who is going to take it back from her and her army of gangbangers? Who CAN?
From writers MARC BERNARDIN and ADAM FREEMAN (Alphas, X-Men Origins: Nightcrawler, The Authority, The Highwaymen) and rising-star artist AFUA RICHARDSON comes a harrowing, action-packed tale of a city that declares war on a brilliant young woman pushed to the edge.

Avis : tiens comme on ne parle pas beaucoup de Top Cow depuis longtemps, je me suis dit que ce serait bien de faire un peu de pub pour cette série. Depuis que la nouvelle vague créative d’Image a commencé il y a quelques années maintenant, l’éditeur a poursuivi son déclin malgré des tentatives répétées à la fois de revigorer son univers traditionnel (Witchblade, Darkness) mais aussi de lancer de manière régulière des nouveaux projets produit par de jeunes auteurs. De fait jusqu’ici le succès tant créatif que commercial leur a largement échappé et l’univers Top Cow reste poliment ignoré.

Donc allez donnons sa chance à ce projet au pitch somme tout assez intriguant. L’idée de l’émergence d’une stratège de génie qui sort des quartiers pauvres et qui fait sécession m’attire assez. Et puis le titre est une mini série hebdo, donc ce sera une bonne lecture pour le mois d’août ! Enfin et bien évidemment, le fait qu’il y ait une jeune femme sexy en couverture n’a rien à avoir avec mon soudain intérêt, non non non mes bons amis…

Verdict : Check It.

INVINCIBLE #113

INVINCIBLEScénario : Robert Kirkma

Dessin :Ryan Ottley

Sollicitation : The massacre continues.

Avis : au moins la sollicitation est on ne peut plus claire sur le contenu de cet épisode !!! Kirkman n’est donc pas rassasié alors qu’il vient de tuer un sacré paquet de personnages en quelques épisodes ! on pourrait croire que cette fois Robot va trouver à qui parler alors qu’il va s’attaquer aux Viltrumites situés sur la lune, dont le père de Mark Grayson…sauf que nous avons pu voir dans un épisode précédent que Robot avait trouvé le moyen de tuer purement et simplement cette race à priori …invincible… Donc oui, il  va y avoir du sang et des larmes dans cet épisode !!!

Et ce n’est sans doute pas fini puisque cet arc ne se clôturera vraiment que vers le numéro 115 avec des répercussions encore dans le 116…En fait au vu des pertes déjà subies, on peut s’attendre à ce que cet arc, sans doute le plus important depuis le Viltrumite War …en fait sans doute le plus important de toute la série fasse sentir ses effets pendant les années à venir ! Et oui on ne plaisante plus là ! et Robert Kirkman a décidé de ne pas prendre de gants avec sa série et de la secouer en profondeur.

Je doute cependant que cette période sombre dure tout de même très longtemps, car nous avons pu voir que de manière régulière l’auteur aime à revenir au ton des premières années de la série, vers quelque chose de plus léger et second degré…sauf que dans le cas présent, il a déjà posé les bases pour d’autres histoires importantes pour la suite…

Verdict : BUUUUYYYYYY !!!! à ne surtout pas rater en ce moment alors que le statut quo est profondément chamboulé.

LAZARUS #10 

LAZARUSScénario : Greg Ruck

Dessin :Michael Lark

Sollicitation : « EXTRACTION »
A stand-alone in the critically-acclaimed and New York Times bestselling series, this issue sets the stage for the third arc of LAZARUS, « Conclave. » In the wake of his failed attempt to seize control of his Family, Jonah Carlyle ran for his life and straight into the arms of the enemy. But in the embrace of the Bittner and Hock Families, there is no shelter, aid, or comfort to be found.

Avis : un épisode de transition important pour la série Lazarus, puisqu’il revient sur le sort du fils rebelle de la famille Carlyle, qui avait tenté tenté de prendre le contrôle de la famille en se débarrassant de leur père mais aussi de Forever, la Lazarus de la famille et héroïne de la série dans l’arc introductif du titre.

Bien éntendu, ceux qui ont de la mémoire se souviendront que la menace ne venait pas vraiment de lui mais plutôt de sa soeur avec qui il entretenait une relation incestueuse et qui avait mis en place toute la conspiration avant de le piéger pour reprendre sa place à l’intérieur de la famille et agir de manière plus insidieuse de l’intérieur. Rucka nous a d’ailleurs rappelé de manière très ingénieuse ses dons pour la manipulation dans le second arc pour faire parler une jeune rebelle…

C’est donc un interlude intéressant que nous propose les auteurs, puisque comme l’indique la sollicitation, Jonah va chercher à se venger en allant chercher le soutien d’autres familles rivales…et on peut s’attendre à ce qu’il vende les secrets de son organisation en échange…Rucka manoeuvre vraiment bien cette histoire mélangeant récit de mafioso et SF futuriste plus que réaliste !

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

IRON FIST LIVING WEAPON #5

IRON FIST LIVING WEAPONScénario : Kaare Andrews

Dessin : Kaare Andrews

Sollicitation : Is everything broken?  Is Danny Rand an Iron Fist no more?

Avis : mmmm, la couverture a beau nous cacher ce que nous devons attendre de cet épisode, j’ai comme l’impression que le Iron Fist va très vite perdre ben…ses poings (Fist…). Il est vrai que l’image serait relativement choquante étant donné le pouvoir du « héros », de le voir priver de ses mains…

Je place le mot « héros » entre parenthèses, car il faut bien dire que malgré ses prouesses visuelles, Andrews n’a pas vraiment décrit Danny Rand comme quelqu’un que l’on pouvait franchement apprécier. Sombre, refermé sur lui-même, animé de la maturité d’un ado tout le temps en colère, j’ai eu bien du mal à reconnaître le personnage que j’ai vu mis en scène ces dernières années (et par là j’entends il y a quelque chose comme deux ans, pas trente).

Le run reste agréable à suivre, bien que l’on puisse se demander si la mythologie d’Iron Fist, son univers pourra se remettre de cette histoire, puisque Andrews a un peu tout démoli derrière lui, ne laissant que cendres chaudes et lecteurs interloqués sur les risques créatifs pris…Et puis est-ce que Andrews ira seulement au bout de son histoire ? on sait que la charge d’écrire et dessiner le titre seul pèse pas mal sur lui et nous avons déjà vu les premiers retards engendrés par cette charge de travail…Attention donc…

Verdict : Check It.

MOON KNIGHT #6

MOON KNIGHTScénario : Warren Ellis

Dessin :Declan Shalvey

Sollicitation : A threat from the first issue is back to cause problems for Moon Knight!  This mysterious person is the new BLACK SPECTRE and it doesn’t mean anything good for the protector of night travelers.  Don’t miss the conclusion of Warren Ellis, Declan Shalvey and Jordie Bellaire.

Avis : Nooooooooonnnnnn !!!! et voilà, c’est fini…ce magnifique run qui a permis à Moon knight de regagner un certain lustre perdu auprès des lecteurs s’arrête avec ce 6e épisode qui a n’en pas douté sera grandiose. On ne peut pas vraiment dire que nous n’étions pas prévenus, puisque Warren Ellis est habitué à ses runs courts quand il bosse chez Marvel.  Quelques épisodes pour rappeler son nom aux lecteurs et puis boum au revoir et si vous voulez une dose supplémentaire de génie Ellisien pourquoi ne pas essayer ses propres séries …mmm ?

A n’en pas douter on reverra le scénariste chez Marvel, celui-ci appréciant la compagnie, mais dans le futur proche ce sont projets personnels qui vont prendre le pas sur le reste. Et c’est dans ce cadre que l’on reverra le duo formé avec le génial artiste Declan Shalvey, pusiqu’à l’occasion du dernier SDCC ils ont révélé qu’ils allaient lancer une nouvelle série chez Image.   Un label où Ellis s’est montré très actif ces derniers mois entre Trees et Supreme…mais il faut bien le dire ces séries sont assez opaques et difficiles à appréhender. Le style de narration est déconcertant, à tel point qu’il est difficile de définir avec exactitude le sujet traité…

En attendant fonçons sur ce 6e épisode, où pour la première fois, Ellis ne va pas inventer une histoire originale, mais plus s’appuyer sur la continuité avec le retour d’un vieil ennemi…Moon Knight ne s’arrête pas, on le sait. Brian Wood reprendra la charge du scénario à partir de l’épisode 7 et il a déjà annoncé qu’il conserverait l’approche d’Ellis sur le titre, à savoir des histoires en un épisode. Une pratique que je suis ravi de voir se perpétuer, voir s’étendre à d’autres séries…

Verdict : BUY

NEW AVENGERS #22

NEW AVENGERSScénario :Jonathan Hickman

Dessin : Kev Walker

Sollicitation : « THIS IS THE VERY END… » The Illuminati shatters under an exploding planet.

Avis : difficile de parler de cet épisode sans spoiler le précédent, qui date d’à peine de la semaine dernière. Disons simplement qu’Hickman ne s’est pas moqué de nous et que l’implosion des Illuminatis dans cet épisode ne m’étonne guère, c’est même la conséquence logique alors que chaque héros va devoir vivre avec les conséquences de ses actes. Hickman avait clairement positionné le titre comme étant le plus ambitieux par rapport à un Avengers qui est resté pendant très longtemps austère et peu engageant.

Le titre prend ici une route réellement risquée mais qui je pense commence à expliquer les changements radicaux que vont connaître les Avengers dans les mois à venir, notamment avec Time runs Out qui vient d’être annoné dans les mois à venir. Comme je l’ai souvent dit dernièrement les pièces du puzzle énorme crée par Hickman commencent à s’assembler, et je pense que tout cela va mériter une relecture…quand nous aurons 5 min…Effectivement M.Hickman, le temps s’enfuit à toute vitesse…

Verdict : BUY

SUPERIOR SPIDER-MAN #32 

SUPERIOR SPIDER-MANScénario : Dan Slott, Christos N. Gage

Dessin :Giuseppe Camuncoli, Adam Kubert

Sollicitation : SUPERIOR SPIDER-MAN KICKS OFF THE EDGE OF SPIDER-VERSE!Extra-sized monumental issue, including a story drawn by living legend ADAM KUBERT (ORIGIN 2, AVX)! How is the Superior Spider-Man still around? Where is he? What is he doing? The road to SPIDER-VERSE STARTS HERE!

Avis : non vous ne rêvez, pas Papi Superior Spider-Man vient faire de la résistance cette semaine avec une suite qui n’en est pas vraiment une…disons qu’il s’agit d’un épisode masqué, induit par Slott et qui nous est désormais révélé alors que l’intrigue de Spider-verse approche à grand pas. Petit retour en arrière, au moment de l’épisode 19, au milieu d’une tempête temporelle, Superior Spider-Man avait disparu un instant …et les épisodes 32 & prochainement 33, vont nous révéler où il est allé vagabonder …ou plutôt quand !

Slott nous annonce que ces deux épisodes sont liés à Spider-Verse, quelque chose que je pense nous attendons tous de pieds fermes tant le pitch est enthousiasmant (et Marvel semble avoir bien perçu la chose).

En outre Slott fait bien monter la sauce d’épisode en épisode. Pour l’occasion je suis ravi de voir Adam Kubert réaliser ces épisodes. Marvel ne lui a pas confié de boulots franchement bien vus entre des épisodes d’AvX ou le récent et piteux Origin II. De plus le talentueux artiste a, malgré ces années passés à bosser pour Marvel, peu eu l’occasion de dessiner l’araignée. On se souvient de la fameuse mini série réalisée avec Jason Aaron où il avait démontré qu’il pouvait très bien s’en sortir sur ce personnage…

Verdict : BUY

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Hello,

    Pour info : ce numéro de Green Arrow n’est pas le dernier de Lemire et Sorrentino, qui signeront également celui de Septembre (en proposant leur conclusion de ce run à ce moment, même si ce sera un « futur possible »).

  2. Pour moi le problème de l’arrivée de Geoff Johns sur Superman avant la fin du crossover n’est pas de nous révéler que Superman s’en sortira, on s’en doutait de toute façon, mais que cela sous-entend que cette intrigue n’aura pas un grand impact (du moins dans ce titre qui est juste le principal…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.