Comixity episode #94

Votre mensuel sur les Comics VF

Au sommaire de ce mois-ci, et si vous n’écoutiez pas ce 94ème Comixity en direct sur SynopsLive vendredi soir denier, vous allez pouvoir découvrir notre sélection de comics sortis en ce mois de novembre. Au programme, du Urban avec de très très bonnes sorties, un tour chez Delcourt et bien sûr notre partie Panini et une Bibliothèque qui est consacrée aux mutants et à leurs différentes rencontres à travers les crossovers depuis les débuts.

Comme toujours, n’hésitez pas à partager cette émission et à nous donner votre avis dans les commentaires ou encore en nous envoyant un mail à l’adresse podcast@comixity.fr ou via le formulaire de contact. Bonne écoute.

Play

(Pour enregistrer le fichier, faites un clic droit sur Télécharger puis Enregistrer sous… Une fois téléchargé, vous n’avez plus qu’à lancer le fichier pour qu’il démarre dans votre lecteur de musique habituel.)

04:15 – Urban Comics
Batman Hors-Série n°6 / Gotham Central tome 2
Lobo / Superman Secret Identity / OMAC
Justice League Saga n°13 / Green Arrow tome 2
Shazam / Forever Evil n°6 / Forever Evil tome 1
Y the Last Man tome 5 / Trillium

90:36 – Delcourt
Gardiens du Globe tome 1 / Witchfinder tome 2

110:46 – Panini Comics
Deadpool tome 1 / Punisher : Welcome Back Frank
Incredible Hulk 1990 / Mon Petit Poney
Miracleman tome 2 / Wolverine n°17
X-Men Universe n°17

138:01 – La Bibliothèque
spécial crossovers X-Men

A propos Steve 1167 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

16 Comments

  1. Je réagis juste à la fin du débat : je ne pense pas du tout que X3 ait fait du mal à la franchise… En réalité, les fans s’en contre foutent de ce film, et les non lecteurs, bah c’est pas eux qui ont changés la donne.

    Effectivement, beaucoup se sont cassés les dents dessus : Brubaker, Fraction, et même Claremont à son retour, dès 2000, donc bien avant X3.

    Cependant, pour moi, Bendis est un SUCCES sur X-Men. Il n’y a qu’à voir les chiffres de vente qui restent très au dessus de la majorité des titres Marvel et, qu’on le veuille ou non, les retours très positifs de lecteurs qui, parfois même, ont commencés avec ça !

    Je pense que depuis AvX, et plus encore maintenant avec Bendis ou une série comme Uncanny Avengers, les X-Men sont sur le même pied d’égalité que les Avengers.

    Le simple fait de mettre Bendis sur du X-Men montre qu’ils sont revenu en force…

    Le problème, c’est que nous tous avond connu une autre époque… Donc forcément, notre regard n’en est que biaisé, mais il y a des fans, et ils sont nombreux à apprécier les X-Men actuels.

  2. En tant qu’auditeur assidu de Comixity, j’ai acheté Trillium dès sa sortie, me rappelant des critiques de Steve. Et j’avoue avoir été très déçu.
    Pas que c’était mauvais… C’était juste moyen. Sitôt lu, sitôt oublié pour moi.
    Les dessins font un peu trop fanzine à mon goût. Quant aux procédés narratifs (outre le fait que ce soit chient en hardcover), je n’ai pas trouvé ça révolutionnaire. Il y avait plus un côté Pif Gadget qu’utile (sauf la case inversée qui se répond). Si on veut de la véritable expérimentation dans la narration BD, je ne saurais que trop vous conseiller ce que fait Marc-Antoine Matthieu, notamment dans sa série Julius Corentin Acquefacques.
    Bref, je vends un Trillium d’occasion, lu une seule fois… Si vous êtes intéressés, contactez-moi 🙂

  3. Ton argument sur les X men avec Bendis, me fait penser a la derniere trilogie Star wars sortie, Bunny. A savoir que ca eu du succés, ca a plu aux nouvelles generations; mais que ca fait pleurer les fans de la premiere heure qui ont l’impression de voir leur continuité adorée se faire broyer devant eux.Exactement ce que je ressens chez les x men.

    En un sens, Bendis a peux etre fait du bien a la franchise en la resumant via son recyclage de Claremont, ce qui la rend lisible et attirante pour les « jeunes » lecteurs. Le soucis, c’est qu’a mes yeux, au passage, il defeque sur toutes les evolutions de ces personnages que j’ai eu plaisir a lire et decouvrir. Desormais je suis incapable de supporter Wolvy, alors que ce fut le personnage qui m’a le plus poussé a me mettre au comics quand j’y debutais. Un peu comme Darth Vader/ Anakin pour les fans de star wars je pense.

    Concernant x men 3 l’affrontement final, je ne vois pas de quoi tu parle, ce film n’existe pas ^^

      • Je réagissais justement à ce que vous disiez !… Vous avez mentionné X3 comme raison du déclin des X-Men. 😉

    • Bon bah alors, oublions donc les chiffres de vente et adressons le « fameux » argument du « recyclage de Claremont », décidément à la mode en ce moment (en promo chez les chroniqueurs ? lol) :

      En quoi donc ce run de Bendis est plus un « recyclage » des épisodes de Claremont que, par exemple, Milligan (Les cavaliers d’Apo et Gambit qui devient, encore, méchant…), Brubaker (On part dans l’espace avec les Shiars), la trilogie du Messie (on l’a dit, c’est clairement dans la veine des events de Claremont de la fin des 80’s et début 90’s…), bref, des exemples de « recyclage », on peut en sortir chez CHACUN à partir du moment où l’on décide que s’en est !

      Ensuite, si on prend l’exemple qui revient le plus souvent :

      « Le procès de Jean Grey ». On va même parler de « remake ». Alors… Ok. Dans l’original, il y avait les Gardiens de la Galaxie ?
      C’était une Jean Grey du passé qui était jugé ? (donc qui n’a pas du tout la même histoire et la même maturité)
      Et puis d’ailleurs, il y a vraiment seulement un jugement là ?
      Et à la fin donc, elle meurt ?

      Non pour tout ?… Donc, … Tout est différent en fait mais bon, ça reste un remake/recyclage ? Il faudra m’expliquer.

      Je pense que certains ont du s’arrêter à la lecture du titre.

      Après, oui, cet arc était faible, et Battle of the Atom aussi… Mais j’ai aimé le reste. Je trouve ça toujours frais et surtout, LISIBLE.

      Là, j’essaye de terminer le run de Gillen… Je suis dsl, mais c’est juste illisible, je n’ai pas fait les études pour visiblement, j’avoue, je n’y comprend rien.

      Bendis a su apporter un vent de fraîcheur à cette franchise, et l’idée de ramener les X-Men du passé (donc encore « innocents ») qui vont découvrir l’age adulte… Bah pour moi, c’est TOTALEMENT une problématique qui est à traiter dans un titre X-Men.

      Après, oui, tout n’est pas rose : Cyclops n’a finalement pas tant changé que ça… Il y avait quelque chose à faire et, comme souvent chez Marvel, on revient en arrière.

      Et Wolverine ? Que lui reproche tu avec Bendis ? (il fait plus de la figuration qu’autre chose franchement)

      Pour moi, c’est dans Schism (et pourtant le Wolverine de Aaron était très bon), que Wolverine est le plus out of character, et qu’il prend un tournant juste absurde.

  4. Alors ^^ Avant tout,precision importante, je ne pense pas que toi,moi ou quiconque d’autre possede la verite absolue sur ce sujet, etant donné qu’il s’agit d’un point de vue personnel et donc naturellement subjectif, mais vu tes questions ouvertes, voici mon opinion :

    -La perte de l’innocence est un theme TOTALLEMENT approprié aux x-men : Que dalle. Certes tu peux argumenter sur le fait que les mutations se decouvrent a la puberte ,d’ou la metaphore sur la sexualité etc; mais il ne s’agit en rien des themes principaux de l’univers X, qui sont,clairement, a mes yeux, le combat contre l’intolerance,le fait d’assumer ses differences et de ne jamais sombrer dans une opinion extremiste, preuve en est le « reve » de Xavier, qui n’est ni plus ni moins qu’une allegorie directe de celui Martin Luther King.Si quelqu’un me demandait une serie centrée sur la perte de l’innocence, x-men ne me viendrais franchement pas en tete.De plus, je considere que ca ne suit pas du tout les canons de la serie, dans le sens ou le passé est un ennemi des x-men. Je m’explique : l’holocauste nazi, qui a traumatisé magneto au point qu’il l’a plusieurs fois adopté pour son propre camp; ou tout simplement le fait que la mutation represente l’evolution, et donc l’avenir. Un avenir « bloqué » par le racisme entre humains et mutants, empechant une progresion naturelle et stagnant donc sur un conservaterisme certain. En ce sens, ramener directement des personnages du passés est une ineptie a mes yeux, on fait juste du sur place.

    -Tout les auteurs recyclent : Oui , en un sens. Sur des series qui existent depuis des dizaines d’années, la continuité se base sur des perso deja existant et les histoires qui s’en sont developpées. Le probleme c’est que ton argument est tres vaste et extremement peu nuancé, puisqu’il suffit de le pousser un peu pour qu’il plonge dans l’absurde. Un auteur qui fait intervenir les shiars recycle claremont ? Dans ce cas, tout ceux qui ont ecrit sur spider man ( ou n’importe quel perso de son univers) fait du recyclage de stan lee ? Et tout ceux qui ecrivent sur batman font du recyclage de kane et finger ? La ou le reproche est fait a bendis, c’est sur la maniere grossiere qu’il emploie, et aussi sur le fait que ca saute directement aux yeux ( d’ou le nombre important de chroniqueur, qui comme tu le dis toi meme, s’en plaignent, et oui ya promo on est le black friday 😉 ), quitte a dechiquetter des elments de continuite et caracterisation au passage, d’ou la sensation qu’il impose son scenario; la ou un scenariste doué le fera sans meme que tu t’en rende compte; mais surtout produira une evolution de ces histoires et personnages. Chez bendis, c’est encore une fois du surplace, mais version 2.0, que tu mette les gardiens de la galaxie a cote ne change rien a l’affaire.

    -Ce qui me derange dans le wolverine de bendis :
    1/ Sa surexploitation, certes il est loin d’etre le premier a en user ( je me rapelle d’arc des années 90 ou deja, il y avait le symptome wolverine ET les x-men ). Mais pour ma part, deja, ce n’est pas une excuse, mais en plus, il est celui qui a poussé ce syseme a son maximum. Wolverine chez les vengeurs,chez SA propre equipe d’x-men, et en premiere ligne dans la majorite des events/cross-over, limite on pourrait craindre le wolverine a la plage,wolverine a la montagne,wolverine et martine en vacances, et wolverine fait des gauffres.

    2/ Bendis a juste delete et ignoré totallement les nuances d’evolution de caractere ajoutées par les auteurs successifs sur ce personnage; il l’a juste reboot, le ramenant a son etat feral/bad ass de ses debuts. On a affaire au wolverine qui sort une griffe dés qu’on le contrarie, qui saute comme un dent de sabre sur le « jeune » cyclope dés qu’il renifle son odeur dans all new x men one, qui privelegie systematiquement l’option de tuer la jean/sorciere rouge/hope du moment au moindre probleme provocateur d’event et dont bon nombres de dialogues se limite a « il faut taper les mechants ». J’ai adoré ce wolvy quand j’etait ado, mais passé les années, j’ai tout autant aimé le voir devenir plus sage et moins impulsif, bref le voir evoluer. J’ai encore en tete un comics ou bendis « remontait » le groupe des vengeurs, et que lorsque spider woman rencontrait wolvy dans les terres suavages, ce dernier lui mettait les griffes au cou. Il la connait depuis madripoor, mais c’est pas grave, faut qu’il soit con et feral, c’est ce qui fait vendre.

    3/La dichotomie ridicule et absurde que ca amene face aux « mechants » x-men de cyclope. Wolverine se pose en heritier des valeurs de xavier alors que…relire le paragraphe au dessus ^^ Sa reaction face au cylope qui a tué xavier ? Vouloir le buter ( re all new x men one) , bref il defeque allegrement sur le reve de xavier alors qu’en opposition a cyclope, il est censé representer le cote pacifique et bienveillant des x-men. A mes yeux, c’est comme une fusion entre hitler et gandhi, je dirais meme qu’a ma perception, wolverine est finallement le x-men qui a l’opinion la plus proche de celle de magneto, a savoir , il ya un ennemi ? bah,snikt, faut le tuer.

  5.  » Le probleme c’est que ton argument est tres vaste et extremement peu nuancé, puisqu’il suffit de le pousser un peu pour qu’il plonge dans l’absurde. »

    Mais… lol.

    D’où ça devient MON argument ?! L’argument du recyclage… C’est le « votre », enfin celui qu’on m’oppose souvent. Justement, je montre bien que c’est ABSURDE. Donc… On est d’accord. 😉

    Formidable, next.

    « Sa reaction face au cylope qui a tué xavier ? Vouloir le buter ( re all new x men one) , bref il defeque allegrement sur le reve de xavier alors qu’en opposition a cyclope, il est censé representer le cote pacifique et bienveillant des x-men. »

    Hum, attend… Et la formation de X-Force ? (Par Wolverine) C’est pour représenter le coté Pacifique ?

    Il s’est passé que depuis Schism, sans raison, Wolvie a décidé que… Bah non, employer des enfants dans le combat, bouh, c’est pas bien. Pour moi c’est là qu’est la plus grosse ineptie.

    Après, je suis d’accord : Bendis/caractérisation, ça n’a jamais été le point fort, et ça se ressent sur certains persos plus que sur d’autres. Néanmoins, on y va pour lire un truc « blockbuster », décomplexé, pas pour lire du Nietzsche. Perso, je préfère 1000 fois ça à un truc faussement complexe et illisible surtout par Fraction/Gillen.

    « La perte de l’innocence est un theme TOTALLEMENT approprié aux x-men : Que dalle. Certes tu peux argumenter sur le fait que les mutations se decouvrent a la puberte ,d’ou la metaphore sur la sexualité etc; mais il ne s’agit en rien des themes principaux de l’univers X, qui sont,clairement, a mes yeux, le combat contre l’intolerance,le fait d’assumer ses differences et de ne jamais sombrer dans une opinion extremiste, »

    Donc… Ton argument en revient à dire qu’il faudrait SYSTÉMATIQUEMENT traiter de ce que tu décris comme le thème principal des X-Men ? (« le combat contre l’intolerance,le fait d’assumer ses differences et de ne jamais sombrer dans une opinion extremiste ») Eh bien, tu peux zapper une bonne partie des histoires alors. Car, non, je ne crois pas que toutes les aventures traitent, ou doivent forcément traiter de ça.
    C’est bien aussi d’explorer autre chose… Au risque de faire « du sur place ». 😉

    Et, tu le dis toi même, le thème des ados qui se confrontent à leurs versions adultes, pourrait parfaitement être validé… Sans qu’il s’agisse d’un des thèmes « principaux » comme tu les définis.

    Je ne vois aucune raison, aucune règle, qui à ce jour impliquerait qu’il faille forcément être constamment dans les thèmes principaux d’une série pour l’écrire. Si les X-Men se résumaient forcément à ce que tu décris, il y a longtemps que j’aurais compris le message et que je me serais lassé.

  6. -« Donc… Ton argument en revient à dire qu’il faudrait SYSTÉMATIQUEMENT traiter de ce que tu décris comme le thème principal des X-Men ? »

    Du tout, j’exprime juste qu’a mes yeux, la perte de l’innocence n’est pas TOTALLEMENT approprié a la serie x-men. Perso, c’est pas un theme qui m’y interesse et je comprend pas pourquoi dans ton arguement,tu le met autant en avant sur cette serie. Je vois pas en quoi ca interdit d’en faire des histoires et que tu les apprecie. Je suis capable de ne pas aimer une chose, sans vouloir empecher les autres de le faire 🙂

    -« L’argument du recyclage… C’est le « votre », enfin celui qu’on m’oppose souvent. Justement, je montre bien que c’est ABSURDE. »

    Tu as raison je trouve, sur le fait meta que tout peux paraitre recyclé, car apres tout, les series de comics sont une succession d’auteurs reprenant les memes personnages et idées. Je trouve que c’est beaucoup plus palpable chez bendis, car je n’y constate pas d’evolution, mais du surplace.Ne serait ce qu’en terme de dialogues.

    « Néanmoins, on y va pour lire un truc « blockbuster », décomplexé, pas pour lire du Nietzsche. »

    Perso je divise pas les comics en soit blockbuster soit Nietzsche.Et je crois que meme un scenariste passable est capable de trouver un juste millieu entre les deux 🙂 Un scenariste doué peux meme faire un blockbuster avec une seconde lecture en filigranne pour ceux que ca interesse. Chose que le concept d’x-men est bien placé pour realiser. Hors a mes yeux, Bendis ne reussi aucune de ces fonctions sur les X-men…

  7. Bonjour, j’étais un auditeur régulier il y a quelques années et je dois avoué avoir été extrêmement déçu de ce numéro pour mon retour aux affaires. J’ai trouvé le podcast extrêmement haché. Les blancs sont nombreux, les chroniques sont lus de façon ultra robotique et les interventions de Steve pendant ces même chroniques énervante.
    Surement le fait du direct qui change la donne. Desolé d’être un poil dur mais je tenais a vous faire part de mon avis.
    Bravo tout de même pour votre investissement.

  8. « les chroniques sont lus »

    Seul un chroniqueur écrit ses reviews. (parfois je me dis justement que l’on devrait les écrire lol) Mais pour le coup, je ne le trouve pas « robotique ».

    Après, pour les blancs, effectivement ça peut arriver, mais c’est « les aléas du direct ».

    Je te conseille d’essayer l’écoute du WeeklyNews, ou du ComixWeekly (sauf si tu es vraiment réfractaire aux éventuels spoilers), le rythme, surtout sur les news, es différent.

  9. Avoue-le enfin Bunny : tu lis tes reviews sur Wikipedia ! :-p

    Par contre je ne peux pas laisser passer ce que vous dites sur X-Infernus, c’est sympa à lire en plus d’être magnifiquement dessiné, tout le contraire de cette purge de Necrosha ! Je ne pense pas par contre que l’idée de base derrière Necrosha soit forcément directement pompée sur Blackest Night, Kyle et Yost ont planté les graines de cette histoire dès leurs débuts sur X-Force. BN a dû surtout joué sur la décision de transformer cette histoire en crossover, avec le résultat que l’on connaît.

  10. Il peux m’arriver de prendre un ton monotone et si c’est le cas je m’en excuse, je ferais un effort pour ne pas [Error] Metaphore culinaire numero 23 non trouvée [Error].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.