Guide de lecture Comics VF : semaine du 03 Novembre 2014

DELCOURT COMICS

Snoopy et le petit monde des Peanuts 03

Date de sortie : 05 Novembre 2014snoopy

Prix : 14.95€/128 pages

Scénario : Charles M.Schultz

Dessin : Charles M.Schultz

Sollicitation : Snoopy, Charlie Brown, Lucy et les autres sont de retour dans un nouveau tome, qui regroupe les pages remasterisées et recolorisées du Journal du Dimanche des années 1974 & 1975 ! Ce grand classique de la bande dessinée, adapté en dessin animé sur France Télévisions, saura séduire les jeunes lecteurs et ravir les plus nostalgiques. À (re)découvrir d’urgence !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour ceux qui suivent.

Witchfinder 02. Perdu corps et âme

witchfinderDate de sortie : 05 Novembre 2014

Prix :14.95€/144 pages

Scénario : Mike Mignola & John Arcudi

Dessin : John Severin

Sollicitation : Sir Edward Grey, le chasseur de sorcières entr’aperçu dans Hellboy en Enfer, se retrouve aux frontières infernales de l’Ouest sauvage américain pour une nouvelle enquête des plus étranges. Au programme, épreuve de force avec une sorcière malveillante, criminels assoiffés de sang et cow-boys zombies… La suite de la série spin-off d’Hellboy nous entraîne au Far West !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais je me souviens que le premier tome avait reçu dans le Comixity concerné des critiques plus qu’élogieuses. Mignola développe un peu plus son petit coin d’univers avec cette série. J’aurais bien donné sa chance à la série, mais niveau Mignola je sature déjà rien qu’avec BPRD et Hellboy.

Comprenez que je trouve que cela n’avance pas assez vite. Pour BPRD il y a beaucoup de matériel qui sort ces derniers temps, mais très peu fait avancer l’intrigue. Quant à Hellboy, depuis que Mignola a repris scénario + dessin, le rythme de sorties est plus qu’erratique et on espère qu’il finira l’arc en cours un jour…Tout cela devient assez exaspérant…Donc au final j’ai quand même un avis, mais plus sur l’état du Mignola verse que sur cette série.

Verdict : pour les fans de l’univers de Mignola.

La Guerre des étoiles

swDate de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 19.99/240 pages

Scénario :  Jonathan RINZLER

Dessin : MIke Mayhew

Sollicitation : Avant Star Wars, il y eu La Guerre des étoiles. Il s’agit du projet initial imaginé par George Lucas, avant qu’il soit partiellement réécrit et devienne ce que l’on connaît désormais en tant que Star Wars Épisode IV : Un nouvel espoir. Duels d’épées laser, Chevaliers Jedi, menaces Sith… Tous les éléments étaient déjà présents dans ce script où des héros se liguent pour combattre un Empire malfaisant.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Star Wars. L’original cette fois.

PANINI COMICS

AVENGERS 17

AVENGERS 17Date de sortie : 04 Novembre 2014

Prix :4,80€/ 112 pages

Épisodes : Avengers (2013) 27-28 ; New Avengers (2013) 15 ; Avengers World 4 ; Secret Avengers (2013) 14

Sollicitation :Les Avengers contre les Avengers d’une Terre parallèle ! Bruce Banner affronte Tony Stark et les Cartographes combattent les Super-Adaptoïdes. Quel est le sort de Starbrand dans la Ville des Morts ? Puis Mockingbird se déchaîne ! Par Hickman, Bianchi, Spencer, Caselli, Larroca et Guice.

Avis : peu de choses à dire sur ce numéro. En grande partie en raison du caractère assez assommant et ennuyeux de l’arc actuel d’Avengers. En fait je me rends compte que je décroche dès que la nouvelle AIM est impliquée. Cela tourne très vite au dialogue pseudo intello chiant …et ce alors que l’arc en cours est au fond plus que classique, avec les Avengers contre des doubles maléfiques issus d’une dimension parallèle…Même ça devient gonflant.

Je suis plus intrigué par la série Secret Avengers. Le cliffanger du mois dernier m’a complètement pris par surprise et j’apprécierai d’avoir une explication…Bizarrement, ça tombe pile au moment où Nick Spencer commence à quitter le titre pour Avengers World qui continue sur sa lancée en s’intéressant à un des groupes d’Avengers, en l’occurrence celui de StarBrand perdu dans la ville des Morts.

Un épisode qui va permettre de ramener une menace classique des Avengers sur le devant de la scène, bien que je reste curieux de voir comment le scénariste va relier ses différentes intrigues. Vous noterez que je dis le scénariste et non Nick Spencer puisque le monsieur …est encore sur le départ aux USA.  Je sais que la plupart pense que je blague en le surnommant « monsieur je me barre au bout de 12 épisodes », mais cela doit faire la 5e ou 6e série qu’il abandonne en cours de route de la sorte pour aller lancer un nouveau projet. Cette fois il part pour lancer la prochaine série annulée consacrée à Ant Man…

Concernant les titres Hickman, il va falloir attendre le début d’Original Sin pour voir une amélioration. Si le crossover ne vaut pas grand chose en lui même, il va ouvrir des portes au scénariste.

Verdict :  en attendant mieux…

AVENGERS UNIVERSE 17

AVENGERS UNIVERSE 17Date de sortie : 04 Novembre 2014

Prix : 4,80€/ 128 pages

Épisodes : Avengers Assemble 24 ; Thor : God of Thunder 17-18 ; Indestructible Hulk 18-20

Sollicitation :Spécial 128 pages ! Conclusion d’Une bombe pour l’humanité, par Waid, Raapack et bien d’autres, ainsi que de celle de Thor, par Aaron, Garney, Pastoras et Lupacchino. Plus un épisode d’Avengers Assemble par DeConnick, Ellis et Buffagni.

Avis : pas grand chose à dire du mag ce mois-ci. Pas de Captain America, ce qui ne va pas aider la lecture d’un arc qui à la base n’est déjà pas franchement très bon…Je vous recommande tout  de même la lecture des épisodes de Thor.

L’arc avec Malekith ne valait pas grand chose, malgré son potentiel, mais sa conclusion doit tout de même être lue. Non pas par un sursaut de qualité impromptu, ne rêvez pas car elle apparaît forcée et précipitée, mais parce que Jason Aaron révèle dans les dernières pages de l’épisode un aperçu de son grand plan pour la série. On comprend dès lors que le scénariste est là pour rester un moment, car il annonce de grandes choses pour les années à venir, et que ce qu’il a planté avec cet arc va compter dans l’avenir.

Le second épisode de Thor est également à ne pas rater. D’une part pour la partie graphique tout simplement somptueuse signée Pastoras dans un style peint vraiment réussi. Mais aussi pour la petite histoire trouvée par Aaron et qui revient sur un Thor jeune, vers l’an 1000, dans une aventure au départ assez comique mais qui au final va compter dans le processus de maturation du personnage.

Après le ratage de l’arc sur Malekith, cet épisode m’a vraiment réconcilié avec le run de Jason Aaron sur la série. Du moins le temps de cet épisode car autant vous annoncer la couleur, le prochain arc ne sera également pas une réussite. Malgré le retour d’Esad Ribic, Aaron m’a vraiment déçu sur ces épisodes.

A noter aussi la conclusion de ce volume consacré à Hulk….Bien évidemment un nouveau titre consacré au géant vert débute le mois prochain. Waid signera les quatre premiers épisodes avant de passer le relais à Gerry Duggan, un scénariste qui ne cesse de monter en ce moment. Le départ de Waid ne me chagrine guère car je n’ai jamais compris ce qu’il cherchait à faire avec cette série.

Verdict : à lire pour Thor.

ORIGINAL SIN EXTRA 1 : ORIGINAL SIN 0

ORIGINAL SIN 0Date de sortie : 04 Novembre 2014

Prix : 4.3€/48 pages

Épisodes : Original Sin 0 ; Guardians of the Galaxy (2013) 14(III)

Sollicitation : Qui est réellement Uatu Le Gardien et quel secret dissimule-t-il ? Le jeune Nova va faire une étonnante découverte ! Le grand événement Original Sin débute dans ce récit signé Waid, Cheung et Medina. En complément, retrouvez le prélude de la série Guardians 3000, par Abnett et Sandoval.

Avis : Panini publie ici des épisodes qui servent en quelque sorte de prélude à Original Sin. Dans l’ensemble mes collègues ont apprécié cet épisode signé Mark Waid, qui revient sur la vie d’Uatu. Personnellement, cela ne m’a fait ni chaud ni froid…A mon sens un épisode à la hauteur du reste du crossover, sans grand intérêt.

Car oui autant vous le dire, Marvel persévère dans son objectif de nous sortir le crossover le plus merdique possible d’année en année et une fois encore, ils ont battu leur propre record. A lire donc si la vie d’Uatu vous intéresse, ou si comme toute personne normalement constituée vous aimez le style graphique du trop rare Jim Cheung. Mais gardez bien à l’esprit que même si vous appréciez ce prélude, la suite sera bien moins réussie.

Verdict : à tester pour les curieux.

SPIDER-MAN 17 : LA NATION BOUFFON 2 (sur 3)

SPIDER-MAN 17Date de sortie : 04 Novembre 2014

Prix : 4.8€/120 pages

Épisodes : Superior Spider-Man 29, Annual 2 ; Superior Spider-Man Team-Up 11-12 ; Superior Foes of Spider-Man 12

Sollicitation : Spécial 120 pages ! La nation Bouffon continue et le Spider-Man supérieur lutte pour protéger ceux qu’il aime, tandis que le Spider-Man 2099 entre dans la danse. Octopus se remémore l’époque où Norman Osborn et lui étaient alliés… Plus, bien sûr, les Sinister Six. Par Slott, Camuncoli, Gage, Rodriguez, Briones, Frenz, Spencer,Lieber et Checchetto.

Avis :étant donné que je n’ai lu que l’épisode de Superior, je ne vais pas avoir grand chose à dire ce mois-ci. En gros avec l’arrivée de Spidey 2099 dans le cirque de la nation bouffon, Dan Slott commence à vraiment lier tout ce qu’il a mise en place dans la série depuis son lancement.

Certes, Miguel n’a pas un rôle essentiel, mais cela fait plaisir de voir que Slott ne l’a pas oublié alors qu’il dévoile le plan du Green Goblin. Il ne reste plus que deux épisodes pour cette série, dont la principale tache sera de nous révéler si Peter revient aux commandes, mais aussi les différents petits secrets du Green Goblin. Le final est un peu en deçà des attentes mais reste assez bon tout de même.

Verdict :  à lire en attendant la fin.

WOLVERINE 17

WOLVERINE 17Date de sortie : 04 Novembre 2014

Prix : 4.8€/80 pages

Épisodes : Wolverine (2014) 1-2 ; Wolverine and the X-Men (2014) 1

Sollicitation :Un incroyable tournant s’amorce dans la vie de Wolverine ! Privé de son facteur autoguérisseur, Logandécide de mettre fin à sa carrière. Cette décision est-elle définitive ? Et quelles vont être les répercussions sur l’école ? Par Cornell, Stegman, Latour et Asrar. Un numéro collector, idéal pour commencer WOLVERINE, agrémenté d’une couverture métallisée d’Alex Ross.

Avis :rien à dire sur la série Wolverine où le personnage continue donc d’y mourir encore et toujours. Je n’ai personnellement pas d’avis, je n’ai pas lu ce second volume toujours signé Paul Cornell au scénario.

Autre relaunch avec Wolverine and the X-Men, cette fois signé par Jason Latour au scénario. Si le premier épisode intrigue, le reste de ce premier arc déçoit assez nettement. Dès le départ, Latour instille une ambiance très différente de l’ère Jason Aaron. Il commet à mon sens une erreur de fond : prendre trop sérieusement des idées qui étaient censées rester légères à la base. D’un coup on ne reconnaît plus les personnages que l’on aimait encore le mois dernier.

Au rang des plus massacrés, Quentin Quire et surtout Idie qui se transforme de manière absolument pas subtile en … une créature insupportable pour rester poli. Fini le personnage adorable se croyant condamnée aux enfers…non non plus de cela…Un grand ratage qui a vite été abandonné par les lecteurs aux USA. La version Jason Aaron avait tenu 42 épisodes, un record pour une série Marvel en ce moment. La version Latour aura dégagée au bout de 11, avec un retour annoncé à un ton plus léger pour la version suivante. Oui parce que le volume d’après est déjà prêt…

Verdict : à éviter.

X-MEN 17 : LE PROCÈS DE JEAN GREY 5 (sur 6)

IRON MAN 17 : LE PROCÈS DE JEAN GREY 6 (sur 6)

X-MEN 17Date de sortie : 04 Novembre 2014

Prix : 4,80 €/ 112 pages

Épisodes : All-New X-Men 24 ; Uncanny X-Men (2013) 18 ; Amazing X-Men Annual 1 ; Inhumanity: The Awakening 2 ; A+X 14(I)

Iron Man (2013) 22 ; Guardians of the Galaxy (2013) 13, 14(II) ; Avengers A.I. 8-9 ; A+X 17(I)

Sollicitation :Après IRON MAN 16, Le procès de Jean Grey se poursuit et Jean Grey est enfin jugée par les Shi’ars ! Cyclope affronte l’un des siens qui n’a pas apprécié le meurtre de Charles Xavier… et Tornade s’embarque dans une mission en solo ! Plus, la conclusion de L’Éveil et un épisode bonus. Par Bendis, Immonen, Rudy, Nero, Larroca, Kindt, Davidson et d’autres.

Iron Metropolitan s’achève dans un épisode d’Iron Man signé Gillen et Bennett. Dans la conclusion du Procès de Jean Grey, Bendis, Pichelli et Marquez nous révèlent ce qu’il advient de la jeune mutante. Plus les deux premiers chapitres du récit Avengers Empire avec les Avengers I.A. de Humphries et Araújo.

Avis : pour la dernière fois, je réunis mes avis pour les mags Iron Man et X-Men, puisque ce mois de novembre marque la conclusion du crossover Trial Of Jean Grey que Panini avait décidé de publier de manière dispersée… Sur le fond cette conclusion est une réelle déception. Les épisodes précédents n’étaient peu être pas brillants, mais ils avaient une certaine fraîcheur. Oh ça, les incohérences du récit de Bendis, comme Gladiator qui devient tout d’un coup un connard de première catégorie ou la résurrection complètement inexpliquée du père de Cyclope dans le dernier épisode démontraient que Bendis tordait ses personnages pour faire en sorte qu’il puissent rentrer dans le récit que lui voulait raconter. Peu importe que tout cela manque de cohérence avec ce que nous connaissions de la continuité. Le scénariste était bien décidé à mener sa petite histoire au bout. Car c’est tout ce que cela est, une petite histoire.

Bien qu’il souhaite de toute évidence rendre hommage/pomper le run de Claremont le plus possible, Bendis ne lui arrive pas à la cheville en matière de caractérisation ou de sens épique du récit. Le procès original de Jean Grey était tragique, rempli de pathos mais pas lourdingue. Les personnages étaient montrés déchirés entre leur devoirs et leurs sentiments, pour mener à une conclusion lourde de conséquences pour les X-Men. Bendis fait ici exactement l’inverse ici. Sa conclusion cède comme souvent (toujours) à la facilité. Je ne vais pas dire qu’elle relève presque du deus ex machina, mais on en est pas loin. Quant aux conséquences, elles sont tellement importantes que l’arc n’est presque pas mentionné par la suite…Bravo Brian…

Côté Uncanny X-Men, ce n’est pas plus brillant avec un des épisodes les plus vides que le scénariste ait pu pondre sur la série à ce jour ! Manifestement ravi d’avoir Marco Rudy pour cet épisode, Bendis oublie juste de lui donner une histoire à dessiner…Enfin si, une histoire qui aurait pu être relatée en 4 pages qui est ici étirée en 22, alors qu’un des X-Men qui vient de rejoindre Cyclope lui fait savoir ce qu’il pense de son rôle dans la mort de Xavier…Heureusement, il ne s’agit que d’une panne temporaire. Les prochains épisodes seront bien meilleurs.

Verdict :  à …euhhh….ben c’est pas très bon …donc à tester. Ou à lire pour les complétistes.

X-MEN UNIVERSE 17

X-MEN UNIVERSE 17Date de sortie : 04 Novembre 2014

Prix : 4,80 €/ 112 pages

Épisodes : X-Men (2013) 11 ; Savage Wolverine 15 ; All-New X-Factor 2 ; Magneto (2014) 2 ; Nightcrawler (2014) 2

Sollicitation :Les X-Women affrontent la nouvelle Sororité et Facteur-X tente de remplir sa première mission : sauver Fatale ! Magnéto poursuit sa quête de vengeance, Diablo et Amanda Sefton reviennent là où ils ont grandi et Logan taille en pièces des criminels en 1933 ! Par Wood, Anka, Mann, Isanove, Claremont, Nauck, David, Di Giandomenico, Bunn et Walta.

Avis :X-Men universe poursuit sa renaissance avec les seconds épisodes de ses nouvelles séries. Mais avant commençons par les points faibles. Le X-Men de Wood va rester assez médiocre dans l’ensemble, alors qu’il débute des résurrections à tout va, qui au final ne serviront à rien, à part recycler à nouveau des vilains de l’univers X-Men. Que le dieu des comics nous garde de toute nouvelle idée à ce stade !!! Comme pour le précédent épisode par ailleurs, une partie du numéro est consacrée aux jeunes X-Men menés par Jubilee contre les Sentinelles. Pas grand chose à signaler à part le dessin de Clay Mann sur ces quelques pages.

Les séries à vraiment surveiller sont bien entendu, d’une part Magneto de Cullen Bunn, alors qu’il lance son personnage dans une chasse très particulière. Quelqu’un transforme des gens en sentinelles (comme à la grande époque de Zero Tolerance) et Magneto est bien décidé à le trouver, mais il pourrait bien ne pas apprécier ce qu’il va découvrir. Un épisode très intéressant, alors que Bunn commence à utiliser des flashbacks sur la jeunesse de Magnus lors de la seconde guerre mondiale. Encore une fois un épisode très bien construit et très prenant, parfaitement illustré par Walta.

Et d’autre part l’autre série à suivre est bien entendu All New X-Factor. Bien que nous sachions le titre déjà annulé aux USA au numéro 20, ce n’est pas une raison pour bouder notre plaisir !

La petite équipe réunie par les industries Serval autour de Lorna avec Gambit et Quicksilver rencontrent un nouvel ennemi. Peter David clôt assez vite son arc et en profite pour marquer la différence avec la précédente version d’X-Factor. Si l’on retrouve les ingrédients que nous aimons, comme les relations entre des personnages qui sont parfaitement bien exploités, le scénariste imprime un niveau d’action bien plus important qu’auparavant. Il sait qu’avec des personnages comme Polaris ou Gambit, il dispose de personnages disposant de pouvoirs offensifs spectaculaires et il ne s’en prive pas !

Enfin on revient dans le passé avec Chris Claremont qui ramène Nightcrawler dans un environnement familier, à savoir le cirque en Allemagne, à la recherche de sa mère adoptive …Un épisode sympathique sans être incroyable, un poil en deçà du premier. Il faudra attendre le mois prochain pour voir l’intrigue redécoller pour une très bonne conclusion.

Verdict : à posséder

MARVEL NOW : AVENGERS 2

AVENGERS 2Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 12.95e/112 pages

Scénario :Jonathan Hickman,

Dessin :Dustin Weaver, Mike Deodato

Épisodes : Avengers (2013) 7-11, publiés précédemment dans AVENGERS (V4) 4 à 6

Sollicitation : Les Avengers font face à une nouvelle menace ! Le Flash Blanc atteint la Terre et cause l’apparition d’un héros aux pouvoirs démesurés. Épaulés par les membres d’Alpha Flight, Captain America et ses alliés tentent par ailleurs de mettre un terme aux plans d’Ex Nihilo et Abyss. Puis, les Avengers partent espionner l’A.I.M. à Hong Kong.

Avis : second volume consacré à la réédition du run d’Hickman sur les Avengers. Nous le savons le scénariste a un grand plan avec des étapes parfaitement établies dans son application. Ici le scénariste (ré)introduit des personnages issus du New Universe conçu dans les années 80 par Jim Shooter. Cela pourrait être un arc sympa…sauf que cela ne l’est pas.

Tout cela est impersonnel et ces épisodes sans doute parmi les plus barbants qu’Hickman ait pu nous pondre sur ses Avengers. Il pose des bases pour de futurs développements, mais il ne se préoccupe guère de rendre tout cela intéressant pour le lecteur. Il nous dit juste, cela va être important pour plus tard, donc vous êtes obligés de le lire…

Bon au moins graphiquement c’est très sympa, entre du Dustin Weaver  et du Deodeto…

Verdict : à …je ne sais plus trop…

MARVEL ABSOLUTE : CIVIL WAR 2

CIVIL WAR 2Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 75€/600 pages

Scénario :Paul Jenkins, Brian Michael Bendis, Marc Guggenheim,

Dessin :Ramon Bachs, Steve Lieber, Lee Weeks, Humberto Ramos, divers

Épisodes : Civil War : Front Line 1-11 ; New Avengers (2005) 21-25 ; Wolverine (2003) 42-48, publiés précédemment dans CIVIL WAR 1 à 7, CIVIL WAR EXTRA 1 à 3, MARVEL ICONS (V1) 24 à 27, WOLVERINE (V1) 158 à 163 / MARVEL DELUXE : CIVIL WAR 1, 2 et 4

Sollicitation :La grande saga Civil War se poursuit au format ABSOLUTE. Dans Journal de Guerre, les reporters Sally Floyd et Ben Ulrich sont plongés au cœur du conflit qui divise la communauté super-héroïque. Speedball doit faire face à la justice dans L’Accusé tandis que Wonder Man et le Bouffon Vert enquêtent sur une machination impliquantNamor et le peuple d’Atlantis dans Cellule Dormante. Ce prestigieux album vous propose également de suivre les événements du point de vue des New Avengers et de Wolverine !

Avis : encore ????!!!! quand je vois ce type de réédition sans fin, j’ai vraiment l’impression que Panini exploite le fond de commerce Civil War de manière quasi indéfinie, surtout pour un crossover dont la plupart des conséquences sur le fond ont déjà été annulées et qui sur la forme a été multi réédité dans quasi toutes les collections Panini.

Cette fois, ce sont une partie des centaines de ties ins qui sont édités dans cet Absolute. Là, Panini je pense que le lectorat en a eu tout son soûl. S’il y a encore des gens qui ne trouvent pas ce qu’ils veulent sur Civil War, c’est qu’ils le font exprès !!!

Verdict :  à réserver à ceux qui ne l’ont pas déjà en 5 éditions différentes…

MARVEL NOW : DEADPOOL 1

DEADPOOL 1Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 14.95€/136 pages

Scénario :Brian Posehn, Gerry Duggan,

Dessin :Tony Moore

Épisodes : Deadpool (2013) 1-6, publiés précédemment dans DEADPOOL (V4) 1 à 3

Sollicitation :Une armée de zombies déferle sur New York… mais ces morts-vivants sont en réalité les anciens présidents des États-Unis ! Un seul héros Marvel a les compétences nécessaires pour les arrêter : Deadpool. Le mercenaire disert va notamment affronter Richard Nixon et Abraham Lincoln puis se mesurer à Ronald Reagan… dans l’espace !

Avis :Panini débute donc la réédition de la dernière série en date de Deadpool avec un arc qui a fait pas mal parler de lui, avec les fameux présidents morts zombies…Je me souviens que j’avais lu le premier épisode lors de sa sortie VO…et que je n’avais pas du tout accroché.

Je suis apparemment le seul, car tout le monde me dit que c’est culte. En ce qui me concerne, je n’ai pas du tout trouvé ça drôle à un quelconque niveau. Question de sens de l’humour je subodore. On me conseille depuis lors tout de même de lire le reste de l’arc, je ne suis guère emballé à cette idée…

Verdict : pour les fans de Deadpool.

MARVEL DARK : DEADPOOL MASSACRE MARVEL

DEADPOOL MASSACRE MARVELDate de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 12.95€/96 pages

Scénario : Cullen Bunn,

Dessin :Dalibor Talajić

Épisodes : Deadpool Kills the Marvel Universe 1-4, publiés précédemment dans MARVEL SAGA (V1) 18, et l’épisode US Deadpool (2008) 1000 (III), inédit

Sollicitation :Que se passerait-il si Deadpool devenait un tueur en série et s’en prenait à chaque héros de l’univers Marvel ? Comment stopper alors sa croisade meurtrière ? Le mercenaire disert est plus dérangé que jamais dans ce récit où l’horreur remplace l’humour !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je n’irai par le lire, mais malgré tout, je peux dire que je trouve le rapport quantité/prix tout à fait scandaleux. 13€ pour moins de 100 pages, c’est du grand n’importe quoi !

Verdict : pour les fans de Deadpool.

100% MARVEL : HAWKEYE 3

Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 16€/154 pages

Scénario :Matt Fraction,

Dessin :Javier Pulido, Annie Wu, Chris Eliopoulos, David Aja

Épisodes : Hawkeye (2012) 14, 16-18, 20, Annual 1, inédits

Sollicitation :Kate Bishop s’éloigne de Clint Barton et part pour Los Angeles ! Hélas pour elle, des adversaires l’y attendent, notamment la redoutable Madame Masque qui côtoie désormais de riches et célèbres individus. Kate va également venir en aide à un génie de la musique. Puis, une aventure originale mettant en scène des héros canins !

Avis :pas d’avis, je signale juste la sortie. Enfin si j’ai un avis, mais je préfère le garder pour moi pour éviter d’être lynché.

Verdict : pour les fans, donc pas moi.

MARVEL CLASSIC : HULK – L’INTÉGRALE 1990

HULK - L'INTÉGRALE 1990Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 29.95€/312 pages

Scénario :Peter David,

Dessin :Jeff Purves, Dale Keown, Sam Kieth

Épisodes : Incredible Hulk (1968) 364-376, inédits

Sollicitation :La prodigieuse prestation de Peter David se poursuit dans cet album exceptionnel. Au sommaire, treize épisodes jamais publiés en France ! Sous son apparence grise, Hulk va devoir affronter l’Abomination, les Quatre Fantastiques, le Leader, la Freedom Force… ainsi que lui-même ! Avec en invité d’honneur : les Défenseurs.

Avis :un jour, il faudra se demander ce que nous avons fait à Panini pour qu’ils décident de chier sur les couvertures de leurs Marvel Classic de la sorte…Je veux dire, ce tome de Hulk était attendu de longue date.

D’une part parce qu’il est consacré à une période du run de Peter David sur la série qui n’a jamais été publié en France. D’autre part parce qu’il voit l’arrivée à la partie graphique de Dale Keown…qui n’est pas vraiment connu pour être un manchot.

Alors pourquoi au nom de la moustache de Stan Lee, Panini est il allé chercher parmi toutes les couvertures, la plus immonde qui soit ???!!!! En plus à ce que je vois, même Sam Keith a travaillé sur ces épisodes. La tâche était elle vraiment impossible de trouver parmi les 14 épisodes rassemblés ici une couverture qui ne fasse pas saigner des yeux ??? qui ne donne pas envie à notre cortex cérébral de se suicider plutôt que d’identifier ces images ????

En attendant, c’est du Peter David sur du Hulk inédit de la grande époque, donc c’est bien évidemment incontournable.

Verdict : à posséder

MARVEL NOW : IRON MAN 2

IRON MAN 2Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix :14.95€/136 pages

Scénario :Kieron Gillen,

Dessin :Greg Land

Épisodes : Iron Man (2013) 6-11, publiés précédemment dans IRON MAN (V4) 4 à 7)

Sollicitation :Iron Man part pour l’espace ! Mais son voyage risque de mal tourner puisque le célèbre Avenger se retrouve accusé d’un crime. Une aventure étroitement liée aux événements d’Avengers vs X-Men et durant laquelle Tony Stark se mesure au mercenaire Tête de Mort. Puis, le début d’une grande saga qui lève le voile sur les véritables origines d’Iron Man.

Avis : malgré les divers tentatives de Steve pour me convertir au run de Kieron Gillen sur Iron Man, il y a  peu de chances que je cède. Je me suis déjà fait spoiler les fameuses nouvelles origines de Tony Stark et comme je n’accroche pas du tout à l’idée autant ne pas payer pour une lecture qui va j’en suis sûr me gonfler. Surtout que je suis loin d’être un fan de l’écriture de Gillen…d’autant plus après avoir lu ces premiers épisodes sur cette série…

De toute façon, tout cela n’a guère d’importance. Aux USA, la série a connu un hiatus prolongé de plusieurs mois après le run de Gillen et s’apprête à être relancé dans une direction complètement différente, avec cette fois un scénariste que j’apprécie, Tom Taylor. Donc en ce qui me concerne, je préfère sauter ce run et passer directement au suivant…

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome.

HORS COLLECTION : MIRACLEMAN 2

MIRACLEMAN 2Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix :14.95€/144 pages

Scénario :Le scénariste originel, Mick Anglo,

Dessin :Alan Davis, John Ridgway, Chuck Austen

Épisodes : Miracleman 5-10, inédits

Sollicitation :Michael Moran a redécouvert son pouvoir de Miracleman. Mais le Docteur Emil Gargunza, l’homme à l’origine du Projet Zarathoustra, met son plan diabolique à exécution. Ses intentions de nuire à la femme et au futur enfant de Miracleman mènent à l’inévitable confrontation du créateur et de sa création.

Avis : suite de la réédition de MiracleMan en VF, qui suit le travail de réhabilitation US d’un matos bloqué pendant des décennies. Comme je l’ai déjà dit, je n’ai guère été impressionné par le travail de Moore sur ces premiers épisodes. Et oui, moi j’ai le droit de citer Alan Moore, puisque je ne bosse pas pour Marvel.

C’était visuellement très bon, bourré d’idées comme on pouvait s’y attendre avec ce scénariste, mais cela n’avait rien de renversant non plus. Le fait est que dans mon cas, je pense que ma lecture a souffert de la réputation de la série. A force d’entendre que c’était révolutionnaire, on s’attend à quelque chose d’un minimum surprenant.

Mais comme cela a été produit il y a 30 ans, les idées autrefois originales qui étaient présentes dans le titre ont eu le temps d’irriguer toute l’industrie, même Moore a réutilisé plusieurs de ces idées dans d’autres travaux. Notamment la réinterprétation d’un âge d’or enfantin et idéalisé en quelque chose de plus sombre, plus terre et terre et bien plus adulte.

De fait, s’il sortait des sentiers battus il y a 30 ans, un lecteur d’aujourd’hui ne verra que des idées ultra exploitées au cours des dernières décennies. La fin d’un âge d’or du super-héros étant une idée récurrente chez les scénaristes. j’irais cependant lire ce second tome malgré tout, mais si mon sentiment est le même que pour le premier, je doute fort que je poursuive.

Verdict : seconde chance en ce qui me concerne, sinon pour ceux qui ont aimé le premier.

MARVEL NOW : NOVA 1

NOVA 1Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix :14.95€/136 pages

Scénario : Jeph Loeb,

Dessin :Ed McGuinness

Épisodes : Nova (2013) 1-5, publiés précédemment dans IRON MAN (V4) 1 à 4, 6

Sollicitation :Découvrez les origines de Nova ! Un jeune garçon prénommé Sam Alexander réalise que les histoires du Nova Corps sont bel et bien réelles. Héritant du casque de Nova, il va se trouver au cœur d’un conflit intergalactique et croiser la route des Gardiens de la Galaxie.

Avis : réédition du dernier relaunch en date de la série Nova. Point de Richard Rider au programme, puisque Jeph Loeb injecte un nouveau personnage dans la mythologie du Nova Corps pour reprendre le flambeau en la personne de Sam Alexander. Si l’on regrette bien évidemment le personnage de Rider, en fait on le regrette toujours, le récit de Loeb s’avère assez efficace sur le fond.

On est loin de ses travaux contestés de ces dernières années, alors qu’il essaie de conter quelque chose d’un peu plus personnel cette fois, notamment au travers de la relation de son héros avec sa  famille et en particulier son père. Les fans historiques de Nova soulèveront un sourcil désapprobateur devant les différents apports et modifications de l’histoire de Nova mais étant donné que ces 5 premiers épisodes sont assez bons, on laissera passer.

Il y a quelques idées intéressantes et la fin appelle clairement un retour de Loeb pour développer certaines intrigues qu’il laisse en jachère pour plus tard. Je ne sais s’il aura jamais le temps, étant donné qu’il est à la tête de la section TV et anime de Marvel, mais cela serait bien qu’il vienne apporter une conclusion à ses histoires avant l’annulation inévitable de la série.

Les séries Nova n’ont jamais duré longtemps, même quand elles étaient bonnes, et dans le marché actuel, aucune série ne dure plus de 30 épisodes sans avoir besoin d’être reboosté par un relaunch de manière régulière…

Comme d’habitude, Loeb s’entoure d’un artiste talentueux et populaire pour vendre son récit. Cette fois c’est Ed McGuinness qui s’y colle. Après Hulk, le duo se reforme donc. McGuinness se montre assez inspiré dans l’ensemble, on sent le duo créatif bien huilé qui se connaît et et qui sait jouer avec les forces de l’autre.

Verdict : à tester…sinon à lire.

MARVEL ICONS : SPIDER-MAN PAR J.M. STRACZYNSKI 2

SPIDER-MAN PAR J.M. STRACZYNSKI 2Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 35.5€/400 pages

Scénario : J. Michael Straczynski,

Dessin : John Romita Jr.

Épisodes : Amazing Spider-Man (1999) 46-58, (1963) 500-502, publiés précédemment dans SPIDER-MAN (V2) 42 à 57

Sollicitation :Peter Parker a toujours cru que la morsure d’une araignée radioactive à l’origine de ses pouvoirs était un accident. Mais le mystérieux Ezekiel a une explication étonnante et très différente des événements ! Puis, Spider-Mans’allie à Iron Man, Captain America et d’autres héros pour affronter un groupe de monstres qui menacent de détruire New York !

Avis :Panini continue la réédition de mon run préféré sur Spidey, alors que JMS en était encore à ses débuts sur le titre et autant le dire à son meilleur. Je me suis surpris récemment à comparer le run de Dan Slott et celui de JMS sur le titre et me suis rendu compte qu’on pouvait difficilement faire plus différent, et pourtant ils sont tous les deux très bons. JMS avait une approche très ressérée de la série avec un cast restreint autour de Peter, ce qui ne faisait que le mettre en avant. En outre lors de la première partie de son run, il avait surtout chercher à apporter des nouveaux éléments sur le titre : nouveau boulot, nouveaux vilains, et peu de références à la continuité en général.

Dan Slott fait un peu l’inverse sur le titre. Peter reste central, mais il dispose à nouveau d’un cast très large autour de lui, le scénariste s’appuie en outre beaucoup plus sur la continuité. Si JMS écrivait un Peter Parker parfait, Slott est lui plus un fan de la longue histoire de Spidey, son univers et tous ses personnages. Quand on est un lecteur de longue date, il est vraiment appréciable de voir ainsi les différentes époques et runs amalgamés en quelque chose de particulièrement riche. Cela change de la période post saga du clone où justement l’univers de Spidey s’était dégonflé après deux et demi à un rythme d’enfer alors que Marvel et les scénaristes voulaient revenir à quelque chose de plus traditionnel.

Dans le cas présent, le run de JMS a permis de revenir à l’essentiel. Il continue donc de développer les thèmes et intrigues posés dans le premier tome : la nouvelle mythologie qu’il installe autour de l’origine des pouvoirs de Spidey, sa relation avec sa Tante May qui est devenue bien plus intéressante à partir du moment où elle a appris le secret de Peter, ou encore aussi sa relation avec MJ. JMS reprend des choses qui étaient épuises et apporte un regard neuf et frais. Alors que le mariage de Peter et MJ avait un peu stérilisé leur relation, JMS y apporte un sens du fun et de la légèreté qui contraste avec le reste. Il réussit à nous faire aimer cette relation alors qu’elle était auparavant à bout de souffle.

Bref un excellent second tome, notamment marqué par l’épisode 500 de la série, qui rend hommage à l’histoire de Spidey, mais donne aussi un aperçu de son futur. A noter d’ailleurs que nombre des concepts posés par JMS sont en train de revenir en force aux USA. Merci la nature cyclique des comics…

Verdict : à posséder.

MARVEL DELUXE : X-FORCE – X-NECROSHA

NECROSHADate de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 28.5€/280 pages

Scénario :Craig Kyle, Christopher Yost, Zeb Wells,

Dessin :Clayton Crain, Diogenes Neves, divers

Episodes : X-Necrosha 1(I-II) ; X-Force (2008) 21-25 ; New Mutants (2009) 6-8 ; X-Necrosha: The Gathering 1(I-II-III-IV-V), publiés précédemment dans X-MEN (V1) 164 à 167, ASTONISHING X-MEN 65 à 69

Sollicitation : L’heure de la mort a sonné pour les X-Men ! La reine vampire Séléné veut dévorer suffisamment d’âmes afin de s’élever au rang de divinité. Les membres d’X-Force et des Nouveaux Mutants s’opposent à elle mais doivent affronter une armée de morts-vivants. Une aventure qui se déroule sur l’île de Génosha désormais appelée Necrosha !

Avis :si vous regardez l’univers des X-Men aujourd’hui et que vous vous demandez comment nombre de personnages ont pu ressusciter, ben c’est ici que ça se passe. Grande opération on annule certaines morts, avec rabais sur les personnages secondaires !!!

Il faut bien le dire Necrosha a marqué à sa sortie…par son pitch étonnamment proche de celui de Blackest Night qui était édité au même moment !!! Sauf que si le BN fut un franc succès, on ne peut pas en dire autant de Necrosha qui a fait honneur à la série X-Force et son esprit de pilleur de tombe…

Oui, comme vous le savez , je ne suis pas un grand fan de cette série qui n’a pas apporté grand chose de neuf et s’est souvent contenté d’aller souiller les années 90 en piquant tous les éléments possibles et imaginables.

Verdict : pour les amateurs de pilleurs de tombe.

BEST COMICS : X-MEN 6

X-MEN 6Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix :9.95€/168 pages

Scénario :Chris Claremont,

Dessin :Alan Davis, Chris Bachalo

Episodes : Uncanny X-Men (1963) 462-468, publiés précédemment dans X-MEN (V1) 111 à 114, 118

Sollicitation :Captain Britain est de retour ! Avec l’aide de Marvel Girl et Psylocke, il tente d’empêcher la destruction du monde. Ce récit, intitulé La saison de la Sorcière, est étroitement lié au grand crossover House of M. Puis, dans La Fin des Grey, la jeune Rachel Summers rend visite à sa famille mais de tragiques événements se produisent.

Avis : réédition d’une période assez lointaine des X-Men avec des épisodes pas du tout lié à House of M…enfin un peu mais pas vraiment…Disons que c’est compliqué par le fait que cela fait des lustres que je n’ai pas lu ces épisodes.

L’arc avec le retour de Captain Britain marque surtout pour sa conclusion pour ce personnage et pas vraiment pour les X-Men. Je me souviens bien plus de la fin des Grey, un épisode marquant où Claremont s’intéressait à la famille de Rachel Grey. Le scénariste n’y va pas avec le dos de la cuillère avec un épisode qui a encore des répercussions aujourd’hui ! Outre l’idée qui est assez risquée, je me souviens que j’avais aussi beaucoup aimé le choix de l’exécution de Claremont. Encore une fois il prouvait qu’il fallait être concis quand on voulait dire des choses ou des histoires importantes.

Outre un scénario pas mal du tout, à cette époque, Marvel donnait des dessinateurs célèbres et talentueux à Claremont entre Alan Davis ou Chris Bachalo qui il me semble signe l’essentiel des épisodes. Ce retour de Claremont sur les X-Men était loin d’être parfait, mais était bien meilleur que son précédent come-back, avec une attention particulière sur les personnages de Psylocke ou encore Rachel Grey. En somme un bon petit tome très sympa à petit prix.

Verdict : à lire.

MARVEL CLASSIC : X-MEN – L’INTÉGRALE 1990(II)

X-MEN - L'INTÉGRALE 1990(II)Date de sortie : 05 Novembre 2014

Prix : 29.95€/288 pages

Scénario : Chris Claremont, Louise Simonson,

Dessin : Walter Simonson, Jim Lee, Rob Liefeld, Jon Bogdanove, divers

Episodes : Uncanny X-Men (1963) 270-272 ; New Mutants (1983) 95-97 ; X-Factor (1986) 60 à 62 ; Fantastic Four Annual 23(I) ; New Mutants Annual 6(I), publiés précédemment dans SPECIAL STRANGE 78 à 80, X-MEN – RESCAPÉ DU FUTUR

Sollicitation :Découvrez l’intégralité du crossover mutant X-Tinction Agenda ! Le cyborg Cameron Hodge lance une attaque contre l’institut Xavier et kidnappe Tornade ainsi que plusieurs Nouveaux Mutants. Mais Cable, Gambit,Forge et leurs alliés vont mener une expédition afin de les secourir. En complément, la première partie du récit Days of Future Present, avec notamment les Quatre Fantastiques !

Avis : comme pour Inferno l’année dernière, Panini a la bonne idée de publier le crossover X-Tinction Agenda en un seul volume. Depuis Mutant massacre, les X-Men connaissaient alors de plus en plus de crossovers. Mais avec le début des années 90 nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Et de crossovers réguliers, nous sommes passés à une ère de crossovers permanents…oui comme les Avengers aujourd’hui…juste avec encore plus d’épisodes, de séries et surtout de ventes …

Je n’ai pas lu le crossover, mais il est bon de replacer la situation des X-Men avant de se lancer. A cette époque, Claremont avait dispersé son équipe au quatre vents, la plupart dénués de souvenirs après leur période australienne. Wolverine vient de sauver Psylocke du contrôle de la Main et du Mandarin mais n’est lui même pas en grande forme.

En effet depuis sa crucifixion au mains d’Alexander Pierce et de ses hommes, Logan ne s’est jamais vraiment remis. En fait outre son déclin physique, son esprit même est en train de le lâcher alors qu’il souffre d’hallucinations ! Il faut se souvenir que Claremont s’était toujours bien gardé de décrire Wolverine comme invulnérable ou capable de se remettre de tout. Son facteur auto-guérisseur était certes puissant, mais le scénariste prenait bien garde de s’assurer de lui donner des limites. Un petit quelque chose qui fut oublié par la suite par ses successeurs, trop heureux de donner aux fans un Wolverine toujours plus bad-ass et intuable. Le rendant au passage bien ennuyeux…

Mais Claremont voyait les choses à long terme, et s’apprêtait en fait…à tuer Logan ! à faire en sorte que la Main enlève son corps, lui lave le cerveau !!! et qu’il devienne un de leurs assassins…Si cela vous rappelle quelque chose c’est normal. Je reste encore aujourd’hui stupéfait de voir combien d’intrigues Claremont avait en stock qui ont été finalement réalisé par d’autres bien des années après son départ.

De son côté Storm a été rajeuni et est poursuivi par le roi d’ombre et a fait la connaissance d’un certain Gambit ! et Rogue est revenue, a été séparé de la psyché de Carol Danvers et joue désormais à Tarzan et Jane avec Magneto en pleine Terre Sauvage. Bref une équipe dispersée comme je l’ai dit, qui sera bientôt réunifiée avec le lancement de la série X-Men.

Comme je l’ai dit, je n’ai pas lu le crossover, mais je vais le faire. En attendant, je vous renvoie vers la critique géniale de Bruce sur Bruce Lit, pleine d’humour et de mordant.  Oui on fait de la pub pour les copains mais que voulez vous, j’ai vraiment apprécié cet avis bien construit, comme la plupart écrits par Bruce, Présence, Tornado ou leurs nouvelles recrues.

Verdict : à lire parce que je suis maso et surtout malheureusement pour moi complétiste…

MARVEL DELUXE : X-MEN – SCHISM

X-MEN - SCHISMDate de sortie : 05 Novembre 2014

Prix :28.5€/280 pages

Scénario :Jason Aaron, Paul Jenkins,

Dessin :Carlos Pacheco, Frank Cho, Daniel Acuña, Alan Davis, Adam Kubert, Billy Tan, divers

Episodes : X-Men : Prelude to Schism 1-4 ; X-Men : Schism 1-5 ; X-Men : Regenesis 1, publiés précédemment dans X-MEN (V2) 11 à 16, (V3) 1

Sollicitation : Le quotidien n’a jamais été aussi difficile pour les X-Men. Malgré leur nombre revu à la baisse depuisHouse of M, l’opinion publique refuse d’accorder sa confiance aux mutants. Après un incident international, la haine anti-mutant atteint son plus haut niveau. C’est alors qu’une scission survient au sein des X-Men.Avis :

Verdict : voilà un event qui a encore des répercussions aujourd’hui et qui a fait couler beaucoup d’encre au moment de sa sortie. Tout d’abord, vous pouvez d’ores et déjà sauté la mini Prelude to Schism signé par un malheureux Paul Jenkins qui fait ce qu’il peut avec ce qu’on lui a donné…c’est à dire rien du tout. Les épisodes sont presque comiques alors qu’il apparaît évident que le staff edito n’a même pas pris la peine de révéler au scénariste le contenu de Schism. Il en résulte 4 épisodes  de circonvolutions qui n’apportent rien à la mini principale.

Ensuite que penser de Schism en tant que tel ? presque 3 ans après je suis toujours partagé. Comme vous pouvez le voir en lisant mes reviews de l’époque, la lecture des épisodes avait été relativement pénible. Chaque épisode était marqué par un changement d’artiste alors que les X-Men devaient faire face de nouveau, encore et pour la 1000e fois à une vague de haine anti-mutante à la suite d’une attaque du revenant Quentin Quire, manipulé par le nouveau Hellfire Club. L’exécution fut relativement poussive alors que Jason Aaron essayait tant bien que mal de créer un fossé idéologique crédible entre Wolverine et Cyclope tout en évitant de faire passer l’un des deux pour un méchant pas beau…

De ce point de vue, je ne sais pas trop s’il a réussi. Car si le choix de Wolverine apparaît logique par rapport à son évolution de l’époque, impulsée par Aaron et Remender, sur le coup cela le fait apparaître comme un sacré hypocrite…Tout le problème vient de la raison choisie, alors que Scott n’hésite pas à employer les ados mutants d’Utopia pour se battre, ce qui pose problème à Logan. Sauf que 3 ans après, ben…je me pose toujours un peu la question : comment peuvent ils dire respecter les enseignements de Xavier…alors qu’envoyer des gamins sur le champs de bataille, c’était un poil le concept de base des X-Men…????

Dans l’ensemble, je pense que le résultat final est tout de même relativement solide, mais que tout cela aurait pu être bien mieux géré…et puis un event qui a encore des conséquences 3 ans après, c’est un peu un exploit. Bien que je ressente de plus en plus que cette division des X-Men est au fond assez artificielle.

Verdict : à lire.

URBAN COMICS

O.M.A.C. par KIRBY

O.M.A.C par KirbyDate de sortie : 07 Novembre 2014

Prix : 17.5€/192 PAGES

Scénario : JACK KIRBY

Dessin : JACK KIRBY

Episodes : OMAC by JACK KIRBY

Sollicitation : Petit employé de bureau sans importance, Otto Ordinaire devient le champion de l’Agence Globale pour la Paix lorsqu’il est modifié en O.M.A.C. :  ORGANISME MÉTAMORPHOSÉ en ARMÉE CONDENSÉE, guerrier redoutable et dernier espoir d’un futur déshumanisé.

Avis :l’histoire d’amour entre Urban et le King se poursuit, alors que l’éditeur publie cette semaine l’une des ses séries les plus étranges parues chez DC. Je dis étrange, car le titre s’avère assez sombre, et permet à Jack Kirby de renouer avec ses racines SF. Bien que le titre original n’ait pas survécu longtemps, l’ensemble des épisodes sont publiés dans ce tome unique, le concept d’OMAC a par contre bien marqué.

A tel point qu’il a été repris et réinterprété dans les années 2000 à l’occasion de Infinite Crisis, comme vous pouvez le constater dans le premier tome consacré au crossover par Urban. C’est du Kirby donc bien évidemment c’est un immanquable, mais je suis plus impatient de découvrir son travail sur le 4e monde annoncé pour Janvier prochain. OMAC me permettra de patienter jusque là…

Verdict : à posséder.

Justice League tome 6

FEDate de sortie : 07 Novembre 2014

Prix :19€/224 PAGES

Scénario :Geoff Johns

Dessin : David Finch & Ivan Reis

Episodes : Forever Evil 1-4, Justice League 24-25, Justice League 23.4 : Secret Society, Justice League of America 7.4: Black Adam

Sollicitation :La Ligue de Justice a disparu, vaincue par un mystérieux Syndicat du Crime débarqué d’une autre dimension. Ce dernier revendique désormais le contrôle de la Terre et intime l’ordre aux super-vilains de se rassembler sous leur bannière. Le dernier espoir d’un monde en déroute ? Lex Luthor !

Avis : alors que l’édition du crossover n’est pas encore achevée en kiosque, Urban ne perd pas de temps et débute sa réédition en librairie cette semaine. Tant mieux car je n’avais guère envie d’attendre. Et nous n’aurons pas à patienter longtemps pour la conclusion non plus, puisqu’à peine sortie en kiosque en décembre, on la retrouvera en librairie en Janvier !!! Merci Urban, cela nous change de Panini qui ne réédite ses crossovers en librairie que 9 mois à un an après le kiosque…

Bien évidemment, le prix à payer est que nous ne disposons pas ici des mini séries tie ins publiées en kiosque. Mais si vous êtes comme moi, et que en fait les ties ins…ben vous en avez rien à carrer, voici l’édition qu’il vous faut, c’est à dire juste l’essentiel. Nous retrouvons donc ici les 4 premiers épisodes de la mini crossover, plus les épisodes liés dans Justice League toujours écrits par Johns. D’après ce que j’ai cru comprendre les épisodes de la JL servent essentiellement à creuser la personnalité des membres du Crime Syndicate, ainsi que de présenter leur passé. La lecture de ces épisodes semble donc un bon complément pour comprendre leurs motivations.

Sur le fond, le pitch de Johns est assez couillu, si vous me pardonnez l’expression. On ne peut pas dire qu’il ait mis les membres de la JL, des différentes JL, en valeur alors qu’ils ont passé l’essentiel du dernier tome à se foutre sur la gueule plutôt que de vraiment s’attaquer aux problèmes qu’ils rencontraient …et de se rendre compte qu’ils étaient manipulés. Bien évidemment, l’une des surprises de Trinity War fut cette manipulation et le changement de type de récit que nous lisions…

On partait sur une base mythologique avec Pandora, on terminait sur une histoire d’invasion par une Terre parallèle. Donc après avoir divisé la JL, Johns s’en débarasse carrément et va se concentrer sur les vilains de l’univers DC.  Apparemment, Luthor va jouer un rôle central dans cette intrigue. On comprend le choix de Johns, car on voit mal Luthor se soumettre à des envahisseurs…en fait on le voit mal se soumettre à qui que ce soit…

Il faudra également voir ce que vaut ce crossover rassemblé ainsi en deux tomes. D’après ce que j’ai compris, pas mal d’épisodes souffrent d’un contenu assez faible, en gros c’est passablement décompressé. A voir donc si cela fonctionne mieux en TPB.

Verdict :  à lire.

A propos Sam 1943 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Je ne la trouve pas si moche que ça la couv de l’intégrale Hulk, certes c’est du Simonson qui n’est pas à son meilleur niveau, mais quand même…

  2. Pour civil war, je trouve ça plutôt normal. Si au début, il y en a qui on achetés le premier absolute, il achètent le deuxième et ils ont la même collection. Ceux qui veulent que des deluxe ne prennent que les deluxe. Je sais pas si au niveau contenu c’est pareil…

    • Et attendez que les Deluxe soient réédités en Marvel Select histoire d’en rajouter une couche !

      Blague à part, je suis bien content que tout Civil War soit disponible en réédition, on a quand même un exemple assez rare ici d’event dont la plupart des tie-ins sont légitimes, bons et/ou utiles ! Après c’est vrai que la logique de sortir les Absolute après les Deluxe est un peu étrange, d’habitude on sort d’abord la version méga-deluxe-de-la-mort, beaucoup possédant le premier Absolute ont peut-être acheté les Deluxe contenant les tie-ins manquant depuis. Mais de tous les events Marvel, s’il y en a bien un qui mérité une réédition complète et soutenue, c’est bien celui-là tant pour sa qualité que son impact éditorial.

  3. Je pense que si ils n’ont pas sortis les 2 absolutes d’un coup c’est parce deux fois 75€… après c’est vrai qu’ils ont sortis (je crois le dernier) pas mal de deluxe entre temps.
    De toutes façons, on va pas faire les difficiles, pour une fois que panini réédite un titre souvent…

  4. Pour le retour des concepts de JMS je Merci surtout à Dan Slott qui connaît et respecte les vieilles histoires contrairement à Marvel/Quesada qui a bien chié sur le run de JMS une fois celui-ci achevé.

  5. J’avais apprécié Schism. Apprécié, pas adoré. Wolvie se montre encore une fois idiot. Pour un désaccord, il est quand même prêt à éventrer son ami….
    Voila ce qui m’insupporte avec ce type. Toujours en train de nous emmerder avec son code de l’honneur, ses valeurs, l’amitié et à la moindre contrariété, il redevient un vulgaire psychopathe….
    Ta remarque sur Jenkins m’ a a fit vraiment rire. Oui, on voit qu’il navigue à vue, aucune séquence n’est raccord. Pourtant j’avais bien aimé le dialogue avec Xavier, le seul que Scott Summers aura eu avec lui depuis Xmen Legacy….
    Je finis Original Sin ce soir… Et merci pour le clin d’oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.