Guide de lecture Comics VF : semaine du 17 Novembre 2014

DELCOURT COMICS

Ghostbusters 02. Un flirt avec la mort

Ghostbusters 2Date de sortie : 19 Novembre 2014

Prix : 14,95€/96 pages

Sollicitation : Walter Peck, l’ennemi intime des Ghostbusters est désormais le chef du PCOC (la Commission de Surveillance des Contrats Paranormaux) et il est bien décidé à leur pourrir la vie ! Utilisant les petites lignes de leur contrat, il les oblige à abandonner leur activité à New York. Les voilà donc partis pour le parc d’attractions de Schenectady, où un affreux monstre vert a pris possession d’un petit garçon…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Par contre c’est quoi ce rapport nombre de pages/prix…Je n’apprécie guère la dérive que connaît Delcourt au niveau de ces prix ces derniers temps…

Verdict : pour les fans de Ghostbusters qui auraient aimé le premier tome.

Ghosted 02. Esprits au piège

GHOSTED 2Date de sortie : 19 Novembre 2014

Prix : 14,95€/128 pages

Scénario : Joshua Williamson

Dessin :  Davide GIANFELICE

Sollicitation : Après avoir bouclé son dernier boulot, Jackson Winters est enfin un homme libre. Mais c’est compter sans les fantômes de son passé. Quand la rumeur de son retour se propage, ils sont nombreux à vouloir profiter de ses capacités. Jackson va devoir faire des affaires avec les mauvaises personnes… et affronter quelques fantômes ! Entre Ocean’s Eleven et The Shining, un comics qui marquera les esprits !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome.

KILLJOYS

KILLJOYSDate de sortie : 19 Novembre 2014

Prix :17,85€/160 pages

Scénario : Geard Way & Shaun Simon

Dessin : Becky Cloonan

Sollicitation : Il y a des années de cela, un terrible affrontement opposa le groupe des Killjoys à la méga corporation B. L. I.. Cette dernière, victorieuse, continua d’aliéner les populations, de combattre les libertés et de dessaisir les citoyens de leur individualité. Mais Girl, unique survivante des Killjoys, est bien décidée à reprendre le combat et à faire définitivement taire ce sombre pouvoir despotique.

Avis : alors que l’on attend toujours la suite de Umbrella Academy, Delcourt publie un autre travail de Gerard Way avec KillJoys. Je ne connais pas du tout, mais le pitch bien que classique est tout de même intéressant.

On peut s’attendre à ce que le scénariste torde les codes habituels ici de manière intrigante et originale, du moins si l’on se basse sur ce que l’on connaît de Way. De fait,  étant donné l’auteur impliqué, j’ai bien envie de donner sa chance à cet album qui en outre a l’air d’être un simple one shot.

Verdict : à tester pour Way.

TELLOS INTEGRALE

TELLOOSDate de sortie : 19 Novembre 2014

Prix : 27,95/288 pages

Scénario : Todd Dezago

Dessin : Mike Wiriengo

Sollicitation : Jarek et son ami le tigre Koj, flanqués de Rikk le renard, Serra la princesse pirate et Hawke, doivent combattre l’influence grandissante du maléfique Malesur sur les multiples royaumes du monde de Tellos, où vivent des créatures mythiques et des peuples légendaires. Mais quel est le secret qui entoure ces personnages prisonniers de Tellos ? À vous de le découvrir dans cet ouvrage monumental.

Avis : Delcourt nous fait un merveilleux cadeau cette semaine avec la réédition en intégrale de la superbe série Tellos, de Dezago et du regretté Mike Wiriengo. Pour ceux qui auraient manqué les cours d’histoire de comics, voici un bref résumé. Après la saga du clone sur spidey (car oui tout débute toujours avec une histoire sur Spidey), Marvel décide de donner à chacune des 4 séries régulières du tisseur une direction différente.

A cette occasion ils associent Dezago et Wiriengo pour la première fois et ilsvont alors nous régaler de récits assez largement inspirés de la tonalité de la série des années 70. Dezago maîtrise assez bien les ennemis de Spidey de cette décade et Wiriengo s’amuse de toute évidence à dessiner des vilains pas trop sérieux et des épisodes souvent chargés en action.

Le duo fonctionne tellement bien qu’à un moment ils décident de sauter le pas et de céder à la mode des creator owned de l’époque. En effet à la fin des années 90, les deux principaux éditeurs sont moribonds et les auteurs ne sont guère heureux alors qu’ils doivent obéir à toutes les injonctions les plus débiles possibles. La plupart décide d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, créant alors une première vague de succès dans le creator owned, qui sera par la suite étouffée au début des années 2000 par la renaissance de Marvel avant de revenir en force à la fin de la décennie.

C’est ainsi que nait Tellos. Comme aujourd’hui, la fantasy n’est alors pas très présente dans les comics, qui préfère s’adonner au mystique cyborg à gros nichons dans une tenue bien échancrée si possible avec un gros flingue. Je pense que j’ai bien résumé la chose.

Je ne vais pas vous spoiler l’histoire. Mais disons qu’elle est pleine de surprises. Le principal twist est sans conteste le changement de ton assez brutal que connaît le titre en cours de route. Alors que l’on partait à la base pour une quête bien innocente dans un titre tout public, les auteurs surprennent assez vite en donnant un virage beaucoup plus sombre à leur récit.

Nous ne connaîtrons malheureusement jamais la fin de cette histoire, puisque Wiriengo est décédé avant de pouvoir l’achever. Mais il reste les quelques épisodes regroupés dans ce tome assez imposant que je vous recommande chaudement.

Verdict : à posséder.

PANINI COMICS

ULTIMATE UNIVERSE NOW 1

ULTIMATE UNIVERSE NOW 1Date de sortie : 18 Novembre 2014

Prix : 5,70€/ 120 pages

Épisodes : Ultimate Spider-Man 200 ; Survive! 1 ; Miles Morales: Ultimate Spider-Man 1 ; All-New Ultimates 1 ; Ultimate FF 1

Sollicitation :Entrez dans le monde des nouveaux Ultimates et des nouveaux Quatre Fantastiques. Assistez au nouveau départ de Miles Morales/Spider-Man et au retour inattendu d’une vieille connaissance ! Par Bendis, Bagley, Quinones, Marquez, Fialkov, Fiffe, Pinna, Guevara et Grummett.

Avis : l’agonie de l’univers Ultimate se poursuit avec cette énième tentative ratée de relancer la machine. Ne vous attachez donc pas trop à ce mag qu’il sera difficile pour Panini de maintenir au delà du numéro 10. En effet au moment où j’écris ces lignes, Ultimate FF s’est arrêté, après des critiques et des ventes catastrophiques. Faites en particulier attention à partie graphique relativement ignoble.

All New Ultimates devrait également s’interrompre prochainement aux USA aux alentours de l’épisode 12. Le scénariste avait des bonnes idées pour ce nouveau groupe. Mais clairement, le titre a souffert du manque d’élan généralisé de cet univers et du peu d’attention des lecteurs. Ne reste donc que la série consacrée à Miles Morales qui continue à jouir d’un statut à part, grâce à de bonnes critiques et de bonnes ventes.

Il semble inévitable à terme que l’ensemble de l’univers Ultimate soit se retrouve dans ce titre, soit que le personnage et son entourage soient transférés dans l’univers Marvel central. Marvel a déjà annoncé que l’univers Ultimate serait touché par le gros truc en préparation pour l’été prochain. Donc accrochez vous…

Verdict : à lire pendant que ça dure.

AVENGERS HORS SÉRIE 5 : IRON MAN – FATAL FRONTIER 2 (sur 2)

IRON MAN - FATAL FRONTIER 2Date de sortie : 18 Novembre 2014

Prix : 5,50€/ 112 pages

Épisodes : Iron Man: Fatal Frontier HC (II) ; Iron Man Annual (2014) 1(I-II)

Sollicitation :Que préparent les Fatalibots ? Tony Stark est-t-il en mesure de maintenir l’ordre sur la Lune le temps de trouver un remède au phlogiroche ? Sans oublier la menace que représente Udarnik ! Suite et fin de la série Iron Man: Fatal Frontier par Al Ewing, Neil Edwards, Geoffo, Mast et d’autres.

Avis : aucune idée de ce que c’est. Je n’ai pas lu la première partie et cela ne me semble pas récent. Al Ewing est un scénariste qui monte en ce moment, notamment grâce à son travail sur Mighty Avengers, donc à voir.

Verdict :à tester.

DEADPOOL 9

DEADPOOL 9Date de sortie : 18 Novembre 2014

Prix :4,60€/ 72 pages

Épisodes : US Deadpool (2013) 23-25

Sollicitation :Suite et fin de la saga Deadpool contre le S.H.I.E.L.D. ! Trois épisodes de la série Marvel NOW! mettant en scène Deadpool, Preston, Adsit et Coulson, concoctés par Duggan, Posehn et Hawthorne.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais en tout cas la couverture est un poil immonde…dans le bon sens du terme j’entends.

Verdict : pour les fans de Deadpool.

IRON MAN HORS SÉRIE 6 : IRON PATRIOT

IRON MAN - FATAL FRONTIER 2Date de sortie : 18 Novembre 2014

Prix :5,50€/ 112 pages

Épisodes : Iron Patriot 1-5

Sollicitation :James Rhodes a longtemps été War Machine mais cette époque est révolue. Il est de retour avec une toute nouvelle armure : Iron Patriot ! Le meilleur ami de Tony Stark veut désormais protéger le sol américain des attaques extérieures mais il ne se doute pas qu’une terrible conspiration menace sa famille. Par Ales Kot et Garry Brown.

Avis : transformation du personnage de Rhodes, sans doute pour prendre en compte l’évolution intervenue dans le film Iron man 3 qui passe donc de War Machine à Iron Patriot. Une idée assez étrange  tout de même étant donné que dans l’univers Marvel, celui qui a inventé cette identité était …Norman Osborn. Pas vraiment d’avis sur le fond. Je reste peu convaincu par les quelques travaux que j’ai pu lire d’Ales Kot. Donc à chacun de voir.

Verdict : pour les fans de Rhodes.

MARVEL SAGA 4 : PUNISHER 1

PUNISHER 1Date de sortie : 18 Novembre 2014

Prix : 5,70 €/ 128 pages

Épisodes : Punisher (2014) 1-6

Sollicitation :Le Punisher entre dans l’ère All-New Marvel NOW! et déménage à Los Angeles. Aux commandes de cette nouvelle série : Nathan Edmonson (Black Widow, Qui est Jake Ellis ?) et Mitch Gerads (The Activity) qui opposent Frank Castle à un puissant adversaire de Spider-Man : Electro !

Avis : nouveau volume consacré au Punisher dans le cadre du All New Marvel Now. Nous sommes très loin de ce que l’on a l’habitude de voir dans une série Punisher. Enfin, soyons plus clairs. On n’est loin du ton donné au personnage par des scénaristes comme Garth Ennis ou récemment Greg Rucka.

J’ai lu les premiers épisodes en VO et j’ai trouvé cela assez déconcertant. Nous avons là une série beaucoup moins sombre que les précédentes avec un Punisher relocalisé à …Los Angeles. Un choix étonnant étant donné l’attachement du personnage pour New York.

Mais ce n’est pas que le lieu qui change. La personnalité de Castle est différente de ce à quoi on est habitué. Les précédents auteurs en avaient fait un soldat solitaire en guerre. Edmonson garde une certaine dimension guerrière, mais on voit le personnage avec …des amis ?! des connaissances ??? voire des sentiments ????? Un choix scénaristique assez déconcertant alors que le Punisher se montre ici bien plus sociable que par le passé.

De même ses ennemis sont différents et le ton est bien plus en lien avec l’univers Marvel et le monde des super-héros que dans les précédents titres. Ce n’est pas mauvais, mais cela ne correspond pas vraiment à ce que j’ai envie de lire sur une série Punisher.

Verdict : à tester tout de même.

URBAN COMICS

ARROW, LA  SERIE TV TOME 1

ARROWDate de sortie : 21 Novembre 2014

Prix : 10€/240PAGES

Scénario : GUGGENHEIM Marc,KREISBERG Andrew

Sollicitation : Disparu en mer au large de la mer de Chine, le jeune milliardaire Oliver Queen réapparaît aujourd’hui, après cinq années d’absence passées sur une île. Prisonnier d’un véritable enfer vert, le naufragé s’est forgé le physique et le mental qui lui permettront d’honorer le serment fait à son père, Robert Queen. Au moment où ce dernier sacrifiait sa vie en mer, il lui révélait l’origine de sa fortune, un empire bâti sur la souffrance des plus faibles. Oliver jura alors de réparer les torts de sa famille et de rétablir la justice à Starling City, cité corrompue et promise à la perdition. Il entre alors en croisade contre les puissants dirigeant la ville, mais pour mener à bien cette mission, il doit devenir quelqu’un d’autre

ARROW, ou les épisodes manquants de la série TV ! Les producteurs exécutifs Marc GUGGENHEIM et Andrew KREISBERG s’associent, entre autres, au dessinateur emblématique de Green Arrow Mike GRELL (THE LONGBOW HUNTERS) pour enrichir l’univers de leur création sur petit écran. Suivez Diggle lors de sa campagne en Afghanistan, découvrez la tragédie qui poussa Helena Bertinelli à devenir Huntress et accompagnez Oliver lors de ses patrouilles dans les rues de Sterling City. Flashbacks, révélations sur les origines des personnages principaux et scènes inédites viennent compléter l’intrigue de la saison 1 d’Arrow.

Avis : quand un comic book est adapté en série TV, qui elle-même est adaptée en comic-book…on obtient Arrow. Ou quand la pompe à fric ne veut pas s’arrêter. D’après ce que j’ai compris, ces quelques pages ont été construites comme un complément du show. Au vu des quelques critiques que j’ai pu lire, les auteurs auraient mieux fait de se concentrer sur la série TV. Cela ne vole pas très haut apparemment…Le truc s’est relativement vite arrêté, je pense que c’est un bon signe de ce que cela vaut…
Si la série TV s’est révélée de bonne qualité, les auteurs ont je pense oublié que le langage narratif du comic-book est différent. Cela se voit bien sur la reprise de la série Green Arrow par ces mêmes auteurs en ce moment.

Verdict : à tester…mais n’en attendez pas grand chose.
A propos Sam 2152 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Arrow ne s’est pas arrêté en comics, c’est juste que le titre est relancé à chaque nouvelle saison, et le même chemin semble être pris par Flash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.