Tops et Flops de la semaine

VO – Sorties  du 29 Octobre  2014

Une toute petite semaine en perspective. Du coup un article assez mince cette fois.



TOPS DE LA SEMAINE

3 -War Stories 2, de Garth Ennis et Keith Burns. Ennis poursuit ses différents petits récits de guerre entre deux projets pour Avatar ou Dynamite ou en attendant son prochain passage sur Punisher. Cette fois, il s’intéresse à l’aviation et le rôle bien particulier joué par les bombardiers durant la seconde guerre. Mais au delà de la tactique, c’est bien évidemment le parcours humain qui l’intéresse.

War Stories

Il se concentre ainsi sur une jeune recrue américaine, envoyée en Angleterre pour faire partie d’un équipage de bombardier…et bien évidemment, toutes ses illusions glorieuses sur la guerre vont vite voler en morceaux. Outre le parcours du jeune homme et les batailles sanglantes auxquelles il prend part, Ennis s’intéresse également à la présence américaine en Angleterre et au choc des cultures que cela a pu représenter.

War Stories 002Comme toujours Ennis sait manier les différents éléments de sont récit et bien qu’il soit passionné par la guerre, on constate qu’il n’en a pas une idée romantique ou héroïque. Les tripes volent dans tous les sens et les soldats n’ont en général qu’une idée en tête : se tirer de là aussi vite et loin que possible…

Le seul défaut du titre est la partie graphique. Si Burns s’en tire fort bien dans les scènes de bataille, et les représentations des avions …il a plus de mal avec les êtres humains et il accumule assez souvent les maladresses ou les approximations.

Note : 7/10 – Un bon récit, mais partiellement desservi par les dessins.

2 – Saga 24, de Brian K.Vaughan et Fiona Staples.  Je dois dire que je suis assez surpris par les choix narratifs de Vaughan dans cet épisode. Pour moi il s’agit d’une manière assez étrange de terminer un arc, cet épisode ressemble plus à une ouverture d’arc qu’à une fin d’arc. En effet dans cet épisode, le scénariste fait le point sur pas mal de personnages qui avaient complètement disparus au cours des derniers épisodes. Un an après la fin du 3e arc, on fait donc le point sur la situation de Gwendolyne et Sophie parties à la recherche d’un remède pour The WIll. Ce qui va les mettre sur la route de sa sœur, qui a l’air encore plus bad ass que son frangin.

SAGA #24

Vaughan en profite également pour faire le lien entre différents personnages. Et certains sont assez surprenants.  Cela est bien amené et ne fait qu’enrichir un peu plus cette petite galaxie.  Un joli épisode de transition, donc. La fin donne bien envie pour la suite. Mais comme je l’ai dit, j’aurais préféré avoir cela au début de l’arc prochain.  Du coup, maintenant, on se retrouve à attendre 2015 pour voir le prochain arc de Saga, qui va présenter un visage très différent.

Note : 9/10

1 – Wonder Woman 35, de Brian Azzarello et Cliff Chiang.  Ahhhh, superbe conclusion pour un run magnifique ! comme tous les bons auteurs de polars qui se respectent, Azzarello lève le voile sur les derniers mystères qui planaient sur la série…en nous disant que la solution était devant nos yeux tout du long. Et bien évidemment, je me suis complètement laissé avoir. Outre le fait de résoudre ses dernières intrigues sur le titre, Azzarello affirme une dernière fois sa définition de WW, avant qu’elle ne soit reprise par le reste de l’univers DC. Une belle conclusion donc…mais un peu courte tout de même. J’aurais aimé avoir10 ou 15 pages de plus, pour l’après bataille. Voir où en sont les différents survivants. Le scénariste préfère conclure avec les personnages principaux et ne pas s’embarrasser des détails. C’est bien dommage, mais pas si grave.

WONDER WOMAN #35

Au dessin, Cliff Chiang assure encore une fois comme un dieu. Comme je l’ai dit dans mon guide de la semaine dernière, l’un des grands plaisirs de la lecture de WW aura été de voir l’artiste progresser de manière ahurissante au fil du temps. Au fur et à mesure qu’il maîtrisait de mieux en mieux ses personnages et que son propre style évoluait de manière très intéressante. Les spécialistes en parleront mieux que moi, mais je trouve que si l’encrage est toujours présent, il se combine bien mieux avec les crayonnés de Chiang. Et le mariage avec la colorisation semble tellement propre et nette que cela en est presque magique.

Un run d’exception qui se finit sur une excellente note. Vous nous manquerez !!!

Note de l’épisode : 10/10

Note du run : 9.5/10 -il aurait gagné à aller un poil plus vite sur certaines parties, mais sinon parfait.

 

FLOPS DE LA SEMAINE

Encore une fois, pas vraiment de flops cette semaine. Oh il y a du des titres assez décevants, comme encore une fois le All New X-Men. Mais comme il s’agit du classique Bendisien : 22 pages sans faire avancer l’intrigue avec juste des dialogues et des échanges sans intérêt…ben, il n’y a pas vraiment de flop, puisqu’il n’y avait pas d’attente..

Débats de la semaine

Que penser du sort de Richard Rider dans Gardians of The Galaxy ?

Guardians of the Galaxy 20, de Brian Michael Bendis et Ed McGuiness.

Lire un épisode de GoG signé Bendis fait souvent grincer des dents au point d’attaquer des gencives…Enfin, celles que vous n’avez pas bousillé en lisant ses X-Men. Ce qui n’en laisse pas beaucoup…Outre les problèmes récurrents propre au « style » Bendis, il y a toujours une partie de notre esprit qui compare ce travail à celui de Dan Abnett et Andy Lanning. Un run qui plusieurs années après sa conclusion reste une référence de qualité. Donc quand notre bon vieux et maladroit Bendis décide de jouer avec leur conclusion …on peut s’attendre au pire.

Je dois dire qu’il y a aussi une certaine mauvaise foi de la part de Bendis. Ainsi, pour se défendre des attaques  portées contre son script, le scénariste s’est abrité derrière une bonne excuse : je n’ai pas tué Rider, c’est Abnett et Lanning les coupables. Or ce n’est pas tant la mort de Rider qui posait problème que le retour non expliqué depuis plus deux ans de Peter Quill, Drax et Thanos du Cancerverse, sans trace de notre Nova adoré. Et les très très rares fois où la question était posée du sort de Rider, ou du retour de Quill, les différents personnage prenaient une figure énigmatique silencieuse…

GUARDIANS OF GALAXY #20

Puis, enfin on a nous a annoncé la révélation de la vérité dans les épisodes 18 à 20 de GoG. Après deux épisodes de vide absolu et de remplissage Bendisien habituel, c’est enfin dans l’épisode 20 qu’il lâche le morceau… Et bizarrement, pour une fois, Bendis s’est appuyé sur la continuité sans (trop) marcher dessus. Bon le gros point noir de tout cela est que dans cet arc, Rider a souffert d’une mise à l’écart assez délirante. Alors que seuls 4 personnages étaient mis en scène, Drax ou Thanos ont plus été mis en avant que Nova…Mais intéressons nous plutôt à ce numéro 20.

Tout d’abord, ce qui frappe est …l’absence totale de surprise. Bendis ne se montre original à absolument aucun moment et laisse en plus un élément inexpliqué : le retour de la Nova force dans notre univers. Sur le premier point, la résolution choisie par le scénariste était juste atrocement prévisible.

Même moi j’ avais pensé à cette solution, c’est dire que Bendis n’est pas allé cherché bien loin. Cela ferait sans doute un peu moins foutage de gueule s’il n’avait pas fallu attendre deux ans pour cela. Je répète : deux ans pour ça !!! Donc bien évidemment, je ne suis guère content. Mais en même temps, je suis soulagé qu’il ait choisi d’accorder à Richard une sortie ayant un minimum de classe, une sortie digne d’un héros. Et comme je l’ai dit, cela s’appuie sur la continuité et une certaine partie bien précise du run d’Abnett et Lanning.

Ensuite, je ne sais pas si j’ai raté un épisode, mais il ne me semble pas que Bendis explique clairement comment la NovaForce est revenue dans notre univers. En effet on se souvient qu’à la fin de Thanos Imperative, Rider avait attiré à lui la totalité de la Nova force pour contenir Thanos dans le Cancerverse. Or l’apparition de Sam Alexander par la suite, montre bien que la Nova force est revenue dans l’univers Marvel…Je pense que cela fait partie des trucs qui sont partis sous le tapis…

Enfin, à noter que la malédiction artistique de ce volume de GoG se poursuit. En effet pour cet épisode McGuinness n’a pu terminer seul et a du filer certaines pages à Valerio Schiti…Je crois qu’à part Steve McNiven sur les premiers épisodes, aucun arc de la série n’a été assuré par un seul dessinateur de manière continue…Voilà une belle marque de sérieux les gars…

Sur le fond cette résolution est donc assez pauvre mais tout de même satisfaisante pour les fans de Rider. Sur la forme, cela ne demandait certainement pas d’attendre deux ans pour un truc aussi mince.

Note : 6.5/10 – pas mal

Parce qu’il n’y pas que le comics dans la vie

MANGA

L’attaque des Titans volume 10. En intro je préfère préciser pourquoi j’évoque ce tome ici et non dans une chronique à part : je ne peux presque rien révéler sur le contenu. Et ce pour une bonne raison, l’auteur apporte ici des révélations décisives sur certains des secrets les plus importants de la série. Oh ça l’origine des Titans et leur faim insatiable de sushis aux humains n’est pas expliqué. Mais les révélations faites ici sont parmi les plus importantes depuis le début de la série.

Ce qui est amusant est l’importance de ce tome alors que la plupart des personnages principaux, comme Eren ou Mikasa en sont presque complètement absents. En fait ils ont été relayé au second plan depuis quelques volumes pour développer un peu plus le reste du cast assez large de la série.

L'Attaque des Titans T10

Ce qui permet de faire monter la tension, alors que la plupart sont coincés dans un bâtiment en ruines, sans armes et encerclés par les Titans de tous les côtés. C’est cette situation complètement désespérée qui va pousser certains des personnages à faire quelques révélations sur leur passé. Ainsi certains se révèlent bien plus essentiels à l’intrigue que ce que l’on imaginait jusque là.

Comme je l’ai dit, je ne peux pas aller plus loin dans mon analyse sous risque de spoiler quelque chose et ce serait vraiment dommage. En tout cas, tout cela relance vraiment l’intrigue après un tome 9 qui faisait plus la transition après la grosse révélation du tome 8 sur le Titan féminin. Pour faire simple, c’est le tome à ne pas manquer car il éclaire la série d’une toute nouvelle lumière, on regarde tout ce qui a précédé d’un autre œil après tout cela.

A propos Sam 1886 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

11 Comments

  1. J’ai été enthousiasmé par le premier volet de l’animé de l’attaque des titans jusqu’au 12ème épisode. Après je trouve que l’histoire se délite un peu et ai lâche l’affaire.
    Mais Misaka est un personnage extraordinaire et il n’est pas impossible que je m’y remette.

    • Ne t’inquiètes, tu n’es pas le seul à avoir ressenti cette perte d’énergie après l’épisode 12.Le truc c’est qu’il faut s’obstiner le temps que toute l’intrigue autour du Titan féminin se développe. En gros, de mémoire tu dois avoir 5/6 épisodes un peu mou du genoux avant que l’on retrouve le niveau des débuts. En termes de réalisation cela reste bon, c’est niveau scénario qu’il y a beaucoup de blabla.
      Mais après on repart dans de la folie pure !!! les 6/7 derniers épisodes sont vraiment très très bons. Je te les recommande, en attendant que le manga avance assez pour qu’une seconde saison soit produite. Mais ce tome 10 qui se déroule après cette première saison anime montre que la série en a encore pas mal sous le coude !

  2. Tu pourrai me parler plus de War Stories ? En fait, mon père adore tout ce qui touche les histoires des guerres mondiales, et il pourrais être, du coup, intéressé. Il va être publié en francais ?

    • Garth Ennis est passionné depuis longtemps par les récits de guerre, notamment ceux touchant à la seconde guerre mondiale. Du coup il a traduit cet intérêt dans différentes mini séries telles que cette mini en 4, War Stories. A chaque fois il s’intéresse à un camp, une période, un personnage en particulier durant cette guerre.

      Il me semble que certains ont été traduits en VF, mais à ce jour je crois qu’ils ne sont plus disponibles à moins de faire les occasions. Quant à savoir si War Stories va être traduit en VF, je ne peux le dire. Je pense que comme tout ce qui est signé Ennis, cela a vocation à arriver,puisque l’auteur est populaire de part chez nous, mais je ne saurais te dire quand.

  3. Je vais répété ce que j’avais déjà dit dans les commentaires du ComicsWeekly, mais pour moi cet arc de Bendis est une ARNAQUE TOTALE. Je ne lui reproche pas en soi que la dernière apparition de Richard Rider pour Peter Quill soit clichée et héroïque, elle correspond bien au perso qui méritait une telle sortie, mais alors dans ce cas-là pourquoi l’avoir caché à tout le monde ?! En enjolivant l’histoire sur les détails, Quilla aurait pu livrer une version des faits qui aurait contenté tout le monde… Où elles sont les révélations fracassantes qui allaient mettre les gens en colère d’après Bendis, hein ? Sans compter que finalement, on ne sait même pas quel est le VRAI SORT FINAL de Rider, vu que lorsqu’il renvoie Quill et Drax dans leur univers il est toujours vivant. Il faut encore rajouté qu’on ne sait pas comment Thanos est revenu, et que Peter Quill ne semble pas pressé de lui demander ce qui est arrivé à son ami une fois que le Titan fou et Nova étaient seuls dans le Cancerverse… Et que dire enfin du fait que tout le monde semble s’en avoir foutu (le scénariste compris) que Drax était lui aussi présent lors des événements ? Et qu’on ne sait pas (à ma connaissance, corrigez-moi si je me trompe) comment il a fait pour revenir de sa forme « mega-bobybuildé » à celle moins testostéronnée qu’il a depuis quelques années (ou alors est-ce juste McGuinness qui abuse sur les muscles ?) ? Bravo Bendis, une explication finalement totalement à côté de ce que tu nous promettais (alors qu’elle serait passée si révélée dès le retour de Star-Lord) et qui ne répond même pas à toutes les questions !

Répondre à Deadpoule Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.