Tops et Flops de la semaine

Top 3 de la semaine :


3 – Hulk 4, de Mark Waid et Mark Bagley, fin du run de Mark Waid…sauf que à la lecture de la dernière page, on ne dirait pas vraiment puisque le scénariste s’en va sans rien résoudre et en posant encore de nouvelles questions + en touchant au statut quo ???? qu’est-ce que tu nous fais Mark ??? cela reste bon, notamment grâce à Bagley qui de toute évidence s’amuse vraiment avec cette série. 
HULK #4

2 – Shutter 3, de Joe Keatinge et Leila Del Duca, pour la première fois j’ai vraiment eu l’impression de voir l’intrigue démarrer. Outre des expérimentations graphiques intéressantes, avec des passages qui font penser à des livres pour enfant, l’intrigue commence enfin à se développer alors que l’héroïne est de plus en plus menacée. Je suis ravi de constater que Joe Keatinge sait où il va avec ça. 
Shutter 003

1 – United States Of Murder 2, de Brian Michael Bendis et Michael Avon Oeming, voilà un scénariste qui dans la même semaine arrive à être présent dans la section à la fois des Tops et celles des Flops…respect monsieur, fallait le faire…Autant All New X-Men est bien vide, autant ce nouveau creator owned est rempli ras la gueule d’idées (ben oui il fallait bien qu’il les mette quelques part, ben ça y est on a trouvé).
Alors que le personnage principal doit avaler les révélations faites par sa mère à la fin du dernier épisode, il est gentiment prévenu par son boss qu’il a quelques jours pour trouver le responsable de la mort d’un sénateur américain tué au cours de sa première mission, sinon il y passera aussi…Entre relations familiales complexes, récit noir sur le crime organisé et uchronie réussie, Bendis et Oeming créent un un comic-book bien supérieur au reste de leur production mainstream. 
UNITED STATES OF MURDER INC #2


Flops de la semaine :

All New X-Men 28, de Brian Michael Bendis et Stuart Immonen, à ce stade le fait que je continue à lire cette série révèle deux choses sur moi : je suis un idiot patenté + je suis masochiste. Une fois accepté cela, tout s’explique et une grande partie de ma vie apparaît sous un autre jour…Oui encore une fois c’est un épisode bien vide que nous présente Bendis, oui encore une fois l’épisode se termine alors que l’on a l’impression d’avoir lu 8 pages et oui encore une fois Immonen rend un travail sublime. Maintenant si vous m’excusez, je dois aller m’autoflageller (oh oui c’est bon !!!!).
ANXMEN2012028-DC11-LR-b1f4c

Orginal Sins 1, à ce niveau je ne sais même pas si cela vaut la peine de citer les équipes créatives. Avec une première partie qui n’est là que pour annoncer la future série  annulée Deathlock et l’autre centrée sur Marvel Boy qui outre le fait d’être à suivre (quelle indélicatesse tout de même), à le mauvais goût de nous ramener un des super vilains les plus sur utilisés de ces dernières années…Franchement Marvel, merci de garder vos bouses sous le tapis…Très sincèrement ici c’est tellement anecdotique et sans intérêt qu’il vaut mieux en rire…

ORIGINAL SINS #1


Oui c’est super calme cette semaine, donc pour une fois on va parler mangas, parce qu’il y avait de bonnes choses qui sont sortis la semaine dernière :


Coq de Combat 29, de Akio Tanaka, j’ai déjà dit tout le bien que je pensais de cette superbe série bien noire. Avec ce tome, l’auteur lance un tout nouvel arc dans une ambiance assez particulière, alors qu’il a fait le ménage dans la série en virant, mettant de côté, tuant quelque chose comme 98% du cast de la série. Le protagoniste se retrouve plus seul et désœuvré que jamais alors qu’il est prêt à déchaîner sa violence intérieure contre les règles de la société à tout moment. Toujours impérial en tout cas et j’apprécie la prise de risques.
COQ DE COMBAT

On change de registre 

– Nobles Paysans 2, de Hiromu Arakawa, j’avais déjà parlé de cet auteure avec Silver Spoon. On reste dans la même ambiance dans un récit en grande partie autobiographique…mais version humoristique. Elle revient sur ses jeunes années alors qu’elle participait aux travaux dans la ferme familiale. C’est tout simplement hilarant et les anecdotes sont tordantes. Le ton est encore plus léger que dans Silver Spoon, si vous avez besoin ou envie de bien vous marrer alors n’hésitez pas ! 
NOBLES PAYSANS

On change encore de registre (oui j’ai des goûts diversifiés…) avec:

– Ad Astra vol 2, de Mihachi Kagano, alors ceux qui me suivent depuis longtemps le savent peut être : j’adore l’histoire !!! et plus je vieillis plus mon cas s’aggrave, j’en ai bien peur. Et comble du bonheur, depuis quelques temps, il y a une petite vague de mangas historiques…du moins à tendance historiques qui ont débarqué sur nos plages (avec des choses comme Cesare, Bride Stories, ou le chef de Nobunaga, Termae Romae…) avec Ad Astra comme dernier représentant. Le titre revient sur la confrontation entre Hannibal Barca et Scipion l’Africain lors de la seconde guerre punique.
AD ASTRA 2
Le premier tome m’avait un peu laissé sur ma faim et j’attendais ce second volume pour me forger une opinion définitive. Le trait était en effet encore assez maladroit et le récit assez mal maîtrisé par moment. Ce second tome m’a assez largement rassuré, je le précise tout de suite.
Ainsi au niveau du dessin, l’auteur a pris en assurance, les personnages sont moins statiques et les batailles bien mieux rendues. Le scénario est aussi bien mieux maîtrisé, avec notamment une moindre présence (voire l’absence en fait) d’éléments mystiques qui m’avaient dérangés dans le premier tome. Le récit avance assez vite, en même temps la seconde guerre punique a duré quelque chose comme 20 ans donc je comprends que l’auteur ne veuille pas tout décrire. Le gros morceau ici est la bataille de la Trébie et ses conséquences sur Rome. En tout cas j’ai hâte désormais de lire la suite…et pour la blague, je vous demanderais de ne pas me spoiler la fin…

Encore une fois complètement autre chose avec :

– Billy Bat 11, de Naoki Urusawa (Monster, 20th Century Boys, Master Keaton, Pluto…). depuis son lancement  je ne sais pas trop sur quel pied danser avec cette série. D’un côté je suis assez déçu car on retrouve TOUS les éléments du récit habituel à la Urusawa, avec une organisation fanatique menée par un leader charismatique d’un côté et de l’autre un type normal très vite en fuite qui essaye de faire tomber le château de cartes avec des éléments de SF ici ou là (en version light). D’un autre côté il est clair que l’auteur essaye de se renouveler avec un récit qui touche à certains évènements historiques et qui traverse un peu le temps, des hommes des cavernes à l’assassinant de JFK. Le résultat est assez déstabilisant, vraiment étrange avec ici une fin de tome qui semble bouleverser le statut quo…Je reste assez partagé donc. 
BILLY BAT 11
A propos Sam 2070 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Même si ça se lit toujours trop vite, je trouvais qu’All-New X-Men s’amélioré avec le lancement de ce retour de la Brotherhood du futur… pour que finalement Bendis retombe dans ses travers avec une décompression mortelle… ça m’a quand même diverti, mais je pense que c’est le fan des univers alternatifs (et qui plus est de ceux des X-Men) qui sommeille en moi qui parle.

  2. J’aime beaucoup silver spoon mais je ne connaissais pas nobles paysans, encore une fois merci à toi je vais aller me prendre ça 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.