Tops et flops de la semaine

VO – Sorties  du 24 JUIN 2015

TOPS DE LA SEMAINE

3 – Legacy of Luther Strode 2, de Justin Jordan et Tradd Moore. Un épisode qui se résume à une longue baston avec le gros des dialogues en russe non traduit…et pourtant cela reste très bon grâce en grande partie au style graphique de Tradd Moore qui transforme un simple combat en prouesse visuelle détonante.

LEGACY OF LUTHER STRODE #2

Un scénario donc léger qui laisse toute la place à son artiste et si en général, ce genre de choses me gonfle assez, ici cela fonctionne très bien grâce au talent de l’artiste. Simple mais terriblement efficace donc…et sanglant, toujours très très sanglant …

Note :   7/10

2 – We are Robin de Lee Bermejo et Rob Haynes & Khary Randolph. Si vous vous reportez au guide VO de la semaine dernière, vous pourrez constater que je n’avais guère d’espoir pour ce titre. Or il s’avère au final que c’est une bonne surprise…que je ne classe pas dans les bonnes surprises de la semaine parce que sinon je n’aurais plus qu’un top 2…

WE ARE ROBIN #1

La  bonne nouvelle est que le machin ne sort pas de nulle part et que Bermejo a la bonne idée d’une part de s’appuyer sur les évènements récents qui ont secoué Gotham au cours de l’arc Endgame et d’autre part de reprendre et développer un personnage crée par Snyder…dont on savait déjà qu’il était destiné à avoir une certaine destinée dans la galaxie de la chauve souris.

S’il est encore trop tôt pour parler de l’histoire qui se met juste encore en place, ou encore des personnages puisque la plupart n’entrent vraiment en scène que dans les dernières pages, j’ai personnellement apprécié que Lee Bermejo travaille à rendre son titre cohérent avec le reste de la galaxie Batman.

Note :   7.5/10

1 – Justice League 3001 # 1, de Keith Giffen et Howard Porter. Voilà très exactement le bouquin que j’avais besoin de lire cette semaine !!! on retrouve toute la verve de Keith Giffen et un Howard Porter au dessin bien meilleur qu’il y a encore quelques mois. Il semble évident qu’il est de plus en plus à l’aise avec les personnages.

JUSTICE LEAGUE 3001 #1

Alors que je n’avais pas lu le titre depuis quelques mois, le scénario a été suffisamment malin pour me présenter tous les changements intervenus de manière assez claire et concise pour être compréhensible sans faire redondant.

Giffen repose bien son histoire et ses personnages et surtout …nous fait bien marrer, alors que Superman fantasme sur un Guy Gardner ressuscité…dans un corps de femme !! que Fire nous explique avec force de détail qu’elle regrette ardemment la…compagnie d’Etrigan (oui on va dire cela comme ça, plutôt que de dire qu’apparemment le démon est particulièrement bien doté…) ou encore et surtout que Sinestro se fait gentiment appeler Sinny par sa conquête du moment…oui le futur est un endroit étrange…

Que l’on apprend qu’on peut réduire en esclavage toute une planète si l’on a bien rempli la paperasse nécessaire auprès de l’administration  et qu’un bon coup de poing quelque part permet de débloquer la dite administration !

Bref un épisode où on rigole bien, passablement dense mais qui fait plaisir à lire.

Note : 9/10 –

LES BONNES SURPRISES DE LA SEMAINE

Note : /10 –

Note : /10

DÉCEPTIONS DE LA SEMAINE

Il est parfois difficile de qualifier un titre de flop car il a tout de même des qualités.. Des titres qui ne sont pas des bides monstrueux mais qui clairement ne sont pas exceptionnels.

Note : /10 .

FLOPS DE LA SEMAINE

Aquaman 41, de Cullen Bunn et Trevor McCarthy. Bon on va faire très simple sur cet épisode : qu’est-ce que c’est que ce machin ??? je n’ai pas grand chose à dire au niveau scénario, puisque Cullen Bunn se contente de poser les bases et scinde son récit en deux parties, entre le passé où Arthur et toujours roi et très très en couple avec Méra et le présent où il est un fugitif où Méra, reine d’Atlantis,  le veut très très mort…

AQUAMAN #41

Le pitch est très classique et comme je l’ai déjà dit, déjà fait sur ce titre plus d’une fois. En outre l’intrigue de fond qui motive l’ensemble est elle aussi très classique et déjà vue. Cela reste efficace, mais sans plus.

Non mon problème vient de la partie graphique, mais nom d’un XXX qu’est-il arrivé à Trevor McCarthy ??? L’artiste que l’on a connu bien plus inspiré, chie la plus grosse partie de l’épisode !!! Passé les premières pages, tous les dessins apparaissent particulièrement brouillons, les mises en page dignes d’amateurs, les décors inexistants et les personnages à peine reconnaissables, voire pas du tout pour certains !!!

Soit, on ne lui a pas donné assez de temps pour dessiner cet épisode, soit son style n’est pas vraiment  fait pour cette série. En tout cas visuellement c’était tout simplement atroce…

Note : 5/10 –

La scène What The XXX de la semaine :

Flash 41, de Robert Venditti et Brett Booth, ou comment Zoom dit bonjour et qu’il semble surtout avoir envie de faire des choses à ce pauvre Flash… :

The Flash 41

Au passage, merci à l’équipe créative (je parle surtout scénario) de continuer à ne pas me donner envie de lire le titre alors que la série TV est excellente. Encore un épisode sans grand intérêt où le retour de Zoom est rendu le moins exaltantpossible …

Le débat de la semaine

  • L’origine de Scarlet Witch et Quicksilver : question réglée ou non ? ou comment Uncanny Avengers 5 maintient le doute.

Ou qu’est-ce que c’est que ce bordel !!! nom de XXX !!! si vous avez un peu suivi, vous savez que cela fait quelques mois que Marvel se fait écharper par les fans pour sa volonté affichée de revenir sur les origines des deux personnages et notamment leur lien avec Magneto. Un truc vieux de 30 ans parfaitement établi.

UNCANNY AVENGERS #5

Axis avait remis cela en cause et Scarlet Witch et Quicksilver étaient partis à la chasse au High Evolutionnary pour avoir le fin mot de l’histoire qui semblait être donné dans l’épisode précédent. A savoir que l’on stérilisait des origines source de nombre de drames et de relations familiales bien tendues…pour un truc banal et sans grande profondeur…

Du moins en apparence, car au final Remender maintient le doute quant à cette nouvelle origine présumée tout en lançant des pistes sur la prochaine grosse intrigue de Remender (qui fait déjà vu au passage). Reste à savoir du coup quel rôle jouera Remender chez Marvel dans les années à venir.

Le monsieur vient d’annoncer un nouveau creator owned dans les prochains mois chez Image alors qu’il en a déjà 3. Je doute que son run sur Cap soit terminé, étant donné tous les changements  qu’il a introduit dans le titre, mais au delà ?

On peut s’interroger, aura t-il un titre de premier plan pour soutenir les futures intrigues qu’il annonce ? un 3e volume d’Uncanny Avengers où il pourra continuer d’exploiter Scarlet Witch et Quicksilver ? mais quel rôle pour cette équipe vu le rôle de plus en plus réduit dédié aux mutants dans l’univers Marvel ?

Et bien évidemment c’est après avoir pondu ces lignes que Remender a annoncé qu’il quittait Marvel pour un temps après 8 ans de bons et loyaux services. Cela répond à certaines de mes questions…et en lancent d’autres quant au devenir de certaines intrigues au long cours mijotées par Remender.

Je pense notamment à sa longue histoire sur Apocalypse débutée il y a des années dans Uncanny X-Force. Après UXF, il avait laissé planer des choses quant au devenir du personnage, notamment dans Axis, mais de manière claire, il en avait encore sous le coude.

Bref beaucoup de questions en suspens et j’ai personnellement l’impression que Marvel a surtout  ouvert une boîte de pandore en revenant sur ces origines. Pas mal de problèmes à régler alors que l’univers Marvel est sur le point de redémarrer encore une fois.

A propos Sam 1978 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.