Comixity episode #95

Votre mensuel sur les Comics VF

Au sommaire de ce mois-ci, et si vous n’écoutiez pas ce 94ème Comixity en direct sur SynopsLive vendredi soir denier, vous allez pouvoir découvrir notre sélection de comics sortis en ce mois de novembre. Au programme, du Urban avec de très très bonnes sorties, un tour chez Delcourt et bien sûr notre partie Panini et une Bibliothèque qui est consacrée aux mutants et à leurs différentes rencontres à travers les crossovers depuis les débuts.

Comme toujours, n’hésitez pas à partager cette émission et à nous donner votre avis dans les commentaires ou encore en nous envoyant un mail à l’adresse podcast@comixity.fr ou via le formulaire de contact. Bonne écoute.

Play

(Pour enregistrer le fichier, faites un clic droit sur Télécharger puis Enregistrer sous… Une fois téléchargé, vous n’avez plus qu’à lancer le fichier pour qu’il démarre dans votre lecteur de musique habituel.)

05:25 – Panini Comics
X-Men n°18 / X-Men Universe n°18
Avengers n°18 / Uncanny Avengers n°5
Original Sin n°1 / Elektra par Frank Miller
Prélude à l’Ere d’Apocalyspe / Marvel Zombies tome 4
Avengers HS n°6 / Ultimate Wolverine vs Hulk

78:03 – Delcourt
Invincible tome 14 / The Sword tome 2

93:40 – Milady Graphics
Locke & Key

98:29 – Urban Comics
Animal Man tome 4 / The Creep
La Légende de Darkseid / Injustice tome 1
Fables tome 23 / Cendrillon n°17
Sadman tome 5 / Lex Luthor Président

146:56 – La Bibliothèque
spécial éditeurs VF en 2014

A propos Steve 1153 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

9 Comments

  1. « et si vous n’écoutiez pas ce 94ème Comixity en direct »

    Je crois bien que c’est le résumé du #94 ! 😛

  2. A propos de l’éditorial, le mag Iron Man subira une grosse refonte dès le mois prochain puisqu’il contiendra : Iron Man (puis Superior), Les 4 fantastiques de Robinson, Savage Hulk puis le relaunch de Secret Avengers.

    En ce qui me concerne, j’ai une grosse critique à formuler à l’encontre d’Urban : Il y a beaucoup, plus que chez les autres éditeurs j’ai l’impression, de coquilles, présents dans leurs textes éditoriaux et aussi dans les bulles. Cela dure depuis quelques mois, et le phénomène va en s’amplifiant alors que les problèmes ne cessent d’être remontés, comme le gros « 1ère parie » sur le dos d’un volume de Batman. Alors oui, Urban fait un gros et bon travail éditorial, ils prennent de bonnes décisions, mais il faut vraiment selon moi qu’ils revoient leur système de relecture. Il y a aussi un gros problème d’impression sur le Batman saga 32 qui a fait sauter pas mal de lettres du numéro de Batou.

    Je peux rajouter aussi leur traitement du Green Lantern 30, avec le numéro 28 qui tease le cross-over Red daughter, qui aurait du être publié avec le crossover dans Superman Saga hs, puis la disposition des épisodes suivants : on a tous les GL puis tous les GL corps, tandis qu’ils auraient du les alterner en suivant l’ordre de parution (et donc chronologique).

    A cause de tous ces « petits » problèmes qui s’accumulent, et qui gâchent de plus en plus mon plaisir de lecture, je suis en train de passer à la vo pour mes lectures kiosques DC (alors que je reste à la vf pour les kiosques marvel).

    • Ne lisant pas les kiosques Urban et n’ayant pas encore lu certains des bouquins qui présentent des « bugs » comme Wonder Woman Tome 4 je n’ai pas encore rencontré de grosses coquilles, mais c’est vrai que tout ce que tu avances montre que tout n’est pas rose non plus chez Urban. L’excellent démarrage de l’éditeur et le fait que par le passé ils aient été réactifs aux problèmes comme pour la double-page de Sandman 1 nous rendent sans doute plus indulgent avec cet éditeur qu’envers la concurrence plus ancienne…

    • Marrant, on vit vraiment dans un monde étrange, car à écouter certains, il n’y a que Panini pour faire ce genre d’erreurs à tout va, alors que chez Urban « tout le monde il est beau et gentil »…

      Oui, j’ai aussi remarqué que Urban, autant que Panini, avait son lot de coquilles, surtout dans les kiosques.

      Il y avait par exemple dans l’une des premières revues un spectaculaire, et collector, « à partir de dorénavant » ! … Il fallait oser. Ça, même Panini ne l’avait pas tenté. 😉

      Alors, faire de l’éditorial, c’est bien, mais se relire, c’est mieux.

    • Même si ça ne pardonne pas tout, je suis un peu moins tatillons lorsqu’il y a une coquille dans les sorties kiosques que celles en librairie (même si vu ce que nous servent apparemment Panini comme Urban le niveau a catastrophiquement baissé depuis que j’ai arrêté d’acheter des mensuels). Par contre ce qui horripile au point reste l’absence de relecture lorsqu’une série parue en kiosque ressort en librairie ou qu’un bouquin après quelques années est réédité dans un autre format ; je prends l’exemple de l’omnibus Earth X sorti l’an dernier dont la traduction datait quand même de 2003 mais où aucune correction des quelques coquilles que l’on trouvait déjà dans les 100% Marvel n’a été faite (je n’ose même pas mentionner que pour tout ce qui uniformisation des noms que Panini ne modifie plus maintenant comme Avengers ou Reed et Sue on peut s’asseoir dessus).

  3. Salut comixity !
    Je vous écoute toujours avec beaucoup d’intérêt même si je ne réagis pas trop sur les réseaux sociaux.
    J’ai été assez déçu par le tome 4 d’Animal Man, qui manque de la décadence visuelle des précédents (le dessin d’Albuquerque est superbe, mais manque complètement de la dimension malsaine des artistes précédents), même si le scénario de Lemire reste génial.

    • Cela m’a moins choqué puisqu’il n’est plus trop question ici de la Nécrose… et puis les hommes-animaux sont quand même bien glauques !

      • Dans le tome précédent, quand Buddy utilisait des pouvoirs d’animaux, il prenait partiellement leur apparence, pour un effet assez effrayant. Là, il les « invoque » uniquement (comme Vixen dans la série animée JLU)

  4. J’ai plus vu ça comme une évolution de ses pouvoirs, ou plutôt comme un fonctionnement de leur part qui varie suivant la puissance de Buddy ou le lieu où il se trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.