Guide de lecture Comics VO : semaine du 29 avril 2015

DC COMICS

BATMAN #40

BATMAN #40Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation :  The finale of “Endgame” is here! Batman risks everything against The Joker! Who will laugh last?

Avis : et oui il y a encore des comics non convergence qui sortent chez DC en ce moment…Bon en même temps pour être honnête, ce numéro de Batman aurait dû sortir il y a des semaines. Mais on pardonnera à l’équipe créative et à l’éditeur, puisque ce retard s’explique par le fait que le numéro comptera plus de pages que d’habitude.

On sent que Greg Capullo aura mérité une petite pause après tout ça…pour revenir avec une direction complètement différente. En effet si Endgame s’est jusque là montré franchement à la hauteur et représente l’histoire ultime du Joker que l’on espérait de de Snyder, cet arc et sa conclusion ont d’autant plus d’importance que le titre annonce une nouvelle direction à partir du numéro 41.

En clair, quelle que soit la conclusion préparée, elle va profondément affecter le statut quo de Batman et de toute sa famille pour le futur proche (je dirais une bonne année). Déjà qu’Eternal a bien secoué le cocotier, il faut désormais s’attendre à tout.

Comme je l’ai déjà dit, cela fait plaisir de voir DC commençer à reprendre des risques  y compris avec leurs personnages les plus connus.

Verdict : BUY

MULTIVERSITY #2

MULTIVERSITY #2Scénario : Grant Morrison

Dessin : Ivan Reis

Sollicitation :  Every event in the history of the DC Universe has been leading to this! The final chapter of the greatest adventure of all time is here!

Issue #1 artist Ivan Reis reteams with mastermind Grant Morrison to end THE MULTIVERSITY and bring together the greatest and bravest heroes of the DC Multiverse to fight one last battle. But more than just some cabal of super-villains, they face the greatest evil that ever existed. An evil so massive, they actually may not stand a chance!

Who are the mystic Justice League of Earth-13 and what role does their leader Super Demon play in the crisis rising all around them? What shocking secret motivates the dark, nightmare henchmen known as The Gentry? And what is the final fate of Nix Uotan – the Super-God?!

You cannot miss this final, stunning chapter of Grant Morrison’s ultimate super hero epic!

Avis : conclusion de la méga saga de Grant Morrison qui représente à la fois son meilleur travail depuis bien des années, mais aussi une lettre d’amour constamment renouvelée tant aux personnages et à l’univers (il faudrait dire les univers) de DC Comics qu’aux comics de super-héros en général.

Lettre d’amour et/ou lettre d’adieu ? cela y ressemble alors qu’il a exploré les différents aspects du genre au fil des épisodes. Comme pour dire qu’avec Multiversity, il achevait une longue histoire débutée il y a plus de 20 ans quand il avait commençait à partager ses idées déjantées et légèrement allumées chez DC Comics. Une belle boucle en somme…

En tout cas jusque là, cette saga a été un plaisir de lecture constant pour le lecteur et fan de Morrison que je suis et c’est avec joie et impatience que j’attends ce dernier numéro !

Verdict :  BUY

IMAGE COMICS

ALEX + ADA #14

ALEX + ADA #14Scénario : Jonathan Luna & Sara Vaughn

Dessin : Jonathan Luna

Sollicitation :  Run.

Avis : deux épisodes. Il ne reste plus que deux épisodes avant la conclusion de la merveilleuse série Alex + Ada… et la tension pourrait difficilement être plus élevée ! alors que nos deux personnages adorés ont fini par se (re)trouver, aplanir leur différences et commencé à former une vraie relation…le monde réel vient se rappeler à eux !

Le parallèle avec Roméo et Juliette devient de plus en plus clair à chaque épisode, alors que le gouvernement a lancé une opération de purge complète des IA et que les deux héros ont été démasqué.

En fuite et avec la fin de la série aussi proche, on pressent, on craint de plus de plus que tout cela ne se finisse mal pour eux…L’angoisse nous prend à la gorge et nos (mon) petits cœurs sont sous pression et chaque page va être une XXX de torture !!!

Comme l’a fait remarqué quelqu’un dans les commentaires, les frères Luna ont toujours eu l’habitude de conclure leurs séries de manière assez douce amère…on dirait que Jonathan ne va pas déroger à la tradition…

Verdict :  BUUUUYYYYYY !!!! ne leur faites pas de mallllll !!!!

INVINCIBLE #119

INVINCIBLE #119Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation :  Mark and Eve take their daughter to the emergency room on an alien planet…which is all kinds of trouble. How long will Mark’s domestic life be allowed to continue? Trouble is brewing worlds away.

Avis :quoi quoi quoi ???? vous n’avez pas lu le dernier numéro d’Invincible qui posait un nouveau statut quo pour les personnages et surtout était proposé à 25 cents. Mais qu’est-ce qui ne va pas chez vous ??? Invincible c’est le bien !!! c’est le titre de super-héros à l’ancienne avec lequel on peut vieillir, chérir et emmener les enfants à l’école …

Bon il y a beaucoup d’ultra violence qui parlera au gamin de 10 ans en vous. Il y aussi beaucoup de drama qui parlera au vieux lecteurs de comics de super-héros. Et il y a surtout une qualité toujours constante alors que Kirkman amène ses personnages sur des routes toujours surprenantes.

Au programme, Mark qui a révélé à Atom Eve son petit secret, quelques problèmes avec leur enfant…tout ça sur un monde alien ! par contre pitié, arrêtez de faire chialer Atom eve, c’est quand même son activité principale depuis 50 numéros…

Verdict : BUY

PISCES #1

PISCES #1Scénario :  KURTIS J. WIEBE

Dessin : JOHNNIE CHRISTMAS

Sollicitation :  Former fighter pilot Dillon Carpenter found everything he wanted when he returned from the Vietnam War. A loving partner, a dream career training with NASA to travel through space, and soon, he will learn, a prime candidacy for a secret mission, one that will forever change the world: First Contact. But as Dillon prepares, his war trauma returns and he’s haunted by dark visions of his future. There is but one constant; the voice whispering from the stars.

A sci-fi psychological body horror series from the writer of RAT QUEENS and the artist of SHELTERED.

Avis : et une nouvelle série SF chez Image ! Encore une !!! alors pourquoi  la signaler alors que l’éditeur en sort un million d’autres  ? et bien parce qu’elle est écrite par le scénariste de Rat Queens et qu’il est question d’exploration spatiale, donc Fuck It, ça vaut au moins la peine de regarder le premier numéro.

Bien que nous n’ayons pas encore atteint l’overdose de séries SF, il va vraiment falloir qu’Image fasse attention, parce qu’on commence à s’en rapprocher dangereusement. Connaissant le travail de Wiebe, on peut cependant s’attendre à quelque chose de différent.

Très clairement le ton sera très différent de celui plus détendu et fun de Rat Queens, mais de manière générale, Wiebe fait plutôt du bon travail.

Verdict :  Check It.

SUNSTONE OGN VOL 02

SUNSTONE OGN VOL 02Scénario : Stjepan Sejic

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation :  STJEPAN SEJIC continues the critically-acclaimed SUNSTONE series. A classy, sexy, fun, and emotional look at two women and the alternative lifestyle they live.

Avis : comme vous avez pu le constater au cours des derniers mois, je suis devenu un grand fan du travail de Stjepan Sejic récemment et de fait j’ai tendance à vouloir lire tout ce sur quoi son nom est apposé.

Alors que l’on attend encore la suite de Death Vigil, dont apparemment il vient de terminer le numéro 7 (donc bientôt !!!), qu’il nous ravit sur IXth generation, qu’il vient de reprendre de main de maître la partie graphique de Rat Queens, l’artiste se montre insatiable avec la sortie du second TPB consacré à Sunstone.

Oui, je sais, je sais, à la base, la série était publiée gratuitement sur le net, sauf que Sejic ne s’est pas caché qu’il avait révisé nombre de pages pour améliorer la qualité, tout comme il était revenu sur l’histoire pour obtenir quelque chose de plus abouti.

Sur le fond, nous avons l’évocation d’un sujet assez rare dans les comics : une histoire d’amour SM…Le premier tome décrivait, avec pas mal d’humour, comme souvent avec Sejic, les débuts de cette relation. Bien que le contexte soit assez original, Sejic ne verse jamais dans le graveleux ou le porno (malgré un côté érotique tout à fait assumé mais assez léger au fond) mais s’intéresse plutôt à la construction de cette relation assez particulière.

D’abord entièrement physique et sexuelle, les deux jeunes femmes concernées ont tendance à bien accrocher mais leurs expériences passées difficiles rend les choses plus complexes…J’avais personnellement bien apprécié le premier tome, qui posait bien la situation et les personnages et je suis curieux de lire la suite.

Verdict :  Check It.

MARVEL COMICS

AVENGERS #44 & NEW AVENGERS #33

NEW AVENGERS #33Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Mike Deodeto Jr & Kve Walker

Sollicitation : FINAL ISSUE

Avis : conclusion du gigantesque run de Jonathan Hickman sur les titres Avengers avec les deux derniers épisodes des séries régulières Avengers et New Avengers. 3 ans pour en arriver à la situation présente, presque 80 épisodes …et une envie farouche du lecteur d’en voir la fin.

Si le pitch de départ du scénariste était des plus intéressantes, l’exécution a souvent déçu. Ce run fut au final rempli de circonvolutions, de lourdeurs terribles dans la construction et remplis d’épisodes passablement décevant, en tout cas très loin de ce que l’on pouvait attendre d’un scénariste comme Hickman.

De fait, au final peu de personnages auront été développé de manière correcte, le grand plan du scénariste s’est avéré bien trooooooppppp long et pour l’instant Secret Wars reste un mystère complet…et en ce qui me concerne, je ne peux pas dire que je sois très curieux.

C’est bien là le problème principal, après autant de mise en place, je ne suis, à la veille de cet event, pas franchement des plus intéressé. Trop de déceptions au cours des précédents events, une route bien trop longue pour en arriver là et une opacité des plus frustrantes sur le contenu du machin…

A titre personnel, j’espère en outre que nous arrivons ici à la fin d’un cycle créatif pour Marvel. Comme le montre les couvertures des deux séries, tout cela se résume au fond à un différend idéologique entre Iron man et Cap…quelque chose que nous avons depuis Civil War jusqu’à l’overdose aujourd’hui.

En fait c’est tout le sujet : héros vs héros qui a été sur-exploité ces derniers temps. Les Avengers ne font que ça. Les X-Men ne font que ça depuis 3 ans déjà. Bref, Marvel tourne ici en rond de manière évidente. Le sujet peut être encore frais pour les films, parce que les personnages au fond viennent de se rencontrer. Dans les comics alors que les personnages bossent ensemble depuis plus d’une décennie ? cela ne fait que les faire passer pour des crétins immatures…

Verdict : Check It….

MOON KNIGHT #14

MOON KNIGHT #14Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Ron Akins

Sollicitation :  A new chapter that brings the horror and insanity of MOON KNIGHT to new heights!  Mysterious wolves are threatening the nights in New York City and it’s up to Mr. Night to figure it all out.

Avis : Cullen Bunn ramène donc un vieux sujet cher à Moon Knight, ces bons vieux loups-garous !!! présents depuis le run de Doug Moench, ils ont fait sentir leurs crocs, canines et petites griffes toutes mignonnes dans la chair toute rose de Moonie plus d’une fois !

Bien entendu, je m’attends à ce que Cullen Bunn explore de nouvelles directions avec cette idée éculée mais pour le moins logique. Après tout, si Moonie est l’agent du dieu de la Lune, les créatures affectées par elle devraient faire partie de son univers.

Au vu de son premier épisode, Bunn va donc plutôt s’aventurer dans des aventures qui mélangent surnaturel et violence urbaine. A voir comment il va mixer ça ici.

Verdict : BUY

SILVER SURFER #11

SILVER SURFER #11Scénario : Dan Slott

Dessin : Mike Allred

Sollicitation :  « Never After » — special oversized issue! Trapped in time, lost in space, with alien threats forever on the attack, and Paradise just outside his reach… …what terrible price will the Surfer pay to fulfill his most selfless promise?  A twist on a Sci-Fi classic that could only be told through sequential art. Forget « sideways issues » and « silent issues », Slott & Allred are bringing you a modern-day Marvel comic you’ll be talking about for years to come.

Avis : et bien et bien …on dirait que les comics aiment nous pomper notre argent cette semaine, puisqu’après Batman, voici un autre bouquin qui demande 5$ à ses lecteurs…Mais pour l’excuser on peut dire que et d’un comme Batman c’est un numéro avec plus de pages et de deux …il les vaut bien !!!

Depuis son lancement par Slott et Allred, le Surfer est devenu un titre bourré d’inventivité et d’une folie douce assumée vraiment rafraichissante pour le lecteur cynique dans mon genre…mais il était aussi clair que le passé du Surfer allait rattraper le héros et sa fragile relation avec la jeune Dawn Greenwood.

La chose a réellement été bien gérée par les auteurs et a été dévastateur pour les personnages, avec tout de même une note d’espoir et surtout des idées qui ont fait vibrer mon petit cœur fripé et rempli de bile acide…Bref c’est de la bonne et c’est à lire.

Verdict : BUY


A propos Sam 1930 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Purée, que j’ai hâte de lire la fin de The Multiversity ! Voilà une maxi-série qui ne m’aura jamais déçu, certains numéros sont bien sûr supérieurs à d’autres mais rien n’est à jeter !

    Il me semble que Moon Knight a un lien avec les loups-garous jusque dans ses pouvoirs, je crois qu’il a hérité d’une super-force suite à une morsure.

  2. « En effet si Endgame s’est jusque là montré franchement à la hauteur »

    Si l’ennui était le but, oui.

    « et représente l’histoire ultime du Joker que l’on espérait de de Snyder »

    Ah, parceque c’était le Joker ?! Ok. Perso, je pensais que c’était le clown du « It » de Stephen King !

    « Déjà qu’Eternal a bien secoué le cocotier, il faut désormais s’attendre à tout. »

    Ah bon ? Cite moi juste un truc nouveau sorti de cette parenthèse tout à fait obsolète au final, de 52 numéros ?

    Franchement, après lecture, c’est complètement dispensable Batman Eternal. (Il y a de bonnes parties, mais aucune n’est inoubliable)

Répondre à Marti Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.