Unspoken VF : America’s Got Powers Tome 1

AmericasGotPowers1Titre : America »s Got Powers vol.1

Scénariste : Jonathan Ross

Dessins : Bryan Hitch

Editeur : Panini

Format : Best Of Fusion Comics, 104 pages

Contient les épisodes US : America »s Got Powers #1 à 3

Résumé : Il y a dix-huit ans, un étrange cristal a atterri à San Francisco et tous les enfants nés ce jour-là ont alors développé des pouvoirs. Tous sauf un, Tommy Watts, surnommé Zéro. Désormais, ces adolescents s »affrontent dans une émission de télé-réalité suivie par des millions de téléspectateurs. Mais lorsque Tommy voit finalement ses facultés apparaître, il se retrouve malgré lui au cœur d »une gigantesque conspiration.

Scénario : On prend le concept d »America »s Got Talent (ou la France a un Incroyable Talent pour faire plus local…), à la place des « candidats talentueux » on met des jeunes à pouvoirs, s »ils gagnent, ils rejoignent la seule équipe de super héros officiels du monde. Voila le postulat de départ. Sauf que le jeune Tommy, frère d »un talentueux mais décédé finaliste de la saison précédente, lui, n »a aucun pouvoir. Mais en voulant sauver un petit garçon tombé dans la fosse aux lions, Tommy va déclencher un raz de marré… Et le pire, c »est qu »il sauve également la vie du Champion des Champions, le grand Quaterback, membre éminent de la super-équipe… Comment cela a-t-il pu arriver ? C »est ce que les producteurs et autres ingénieurs de l »émissions vont tenter de découvrir en forçant Tommy à participer aux prochains épisodes.

Americas-Got-Powers-taps-into-TV-zeitgeist-4919II99-x-largeL »idée de départ est originale, transposer une émission de télé grand public dans le monde super héroïque est assez séduisant sur le papier. C »est violent, les scènes de combats sont assez bien décrites, mais je sais pas, il manque un petit quelque chose qui empêche la sauce de prendre, ou la mayonnaise de monter.

Peut-être que 3 épisodes, c »est trop peu pour se faire réellement une idée du potentiel du titre. On voit bien qu »il y a une machination derrière ce jeu télé, une reprise de l »armée américaine, des recherches etc… Il y a peut-être trop d »idée en si peu de pages (104, c »est maigre quand même…).

On sent bien dès le départ que quelque chose va dgfev online casino arriver au jeune héros, mais on a aucune réponse à la fin de ce premier volume.

Dessins : Bryan Hitch…. Bryan Hitch… Souvenez-vous : Ultimates, The Authority, Fantastic Four… C »était la bonne époque… Sur cette série, je le trouve très inégal. Autant les scènes de bagarre sont très réussies, autant les gros plan ou plans larges sur des actions un peu moins prenantes manquent cruellement de charisme et de finesse. Cela reste joli dans l »ensemble mais il manque une certaine cohérence dans l »ensemble.

Avis : La série finie comprend 7 issues et je ne comprends pas pourquoi Panini nous sort un tome de 3 épisodes et prochainement un tome de 4. Je pense que la lecture aurait mieux fonctionné avec un seul volume en une histoire complète. Je n »ai pas vraiment accroché, même si le postulat de départ était séduisant, il manque un je ne sais quoi pour faire tenir l »ensemble. Je pense que je lirai le second tome quand il sortira dans ma Fnac et je l »achèterai si vraiment il est bon, afin de compléter ma collection, sinon, le premier volume restera orphelin…

De plus, 13€ pour une centaine de page, je trouve cela un peu cher, même si la présentation et le papier sont nickels.

Sentence : Check it moins.

A propos Nonö 101 Articles
Chroniqueur régulier ayant lui aussi un humour à deux balles, il participe principalement au site au travers des Unspoken, et fait également partie de l'organisation du Lille Comics Festival. Il a aussi un chapeau.

1 Comment

  1. Le pire c’est que dans un an ou deux on aura une version contenant tous les épisodes, je conseillerai presque de prendre son mal en patience et d’attendre jusque-là.

Laisser un commentaire