Guide de lecture Comics VO : semaine du 27 Mai 2015

Voilà ce que j'appelle de la couverture !

DARK HORSE COMICS

FIGHT CLUB 2 #1

FIGHT CLUB 2 #1Scénario : Chuck Palahniuk

Dessin :Cameron Stewart

Sollicitation : Some imaginary friends never go away . . .

Ten years after starting Project Mayhem, he lives a mundane life. A kid, a wife, pills to keep his destiny at bay. But it won’t last long; the wife has seen to that. The time has come .

Avis :voilà un projet bien étrange qui arrive dans les comic-shops cette semaine. A la base de Fight Club, il y a une nouvelle signée Chuck Palahniuk, qui a donné lieu à une adaptation ciné qui demeure un des meilleurs films de tous les temps… et vous l’aurez compris, un de mes films préférés…En fait, le film était tellement bon que l’auteur de la nouvelle lui même a admis que cette fois l’adpatation dépassait le matériel original ! c’est dire !

Donc quand on voit débarquer une suite, en comic-book, on peut émettre des réserves, même signée par l’auteur original, car la conclusion hallucinante et hallucinée du premier volet n’appelait guère de suite…J’ai d’autant plus peur en lisant la sollicitation, car je me demande ce que peut faire l’auteur pour ne pas simplement répéter ou gâcher le premier volet…

Je pense tout de même jeter un oeil, mais si la qualité et les idées ne sont pas au rendez vous, je ferai comme si cette suite n’avait jamais existé pour que la beauté de Fight Club reste inaltérée à jamais.

Verdict : la première régle du Fight Club est …

IMAGE COMICS

INVINCIBLE #120

INVINCIBLE #120Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : Thragg vs. Battle Beast conclusion!

Avis : tout d’abord « Fuck Yeah », ça c’est de la couverture qui envoie du pâté, des tranches de lard et pas mal de tripes par la fenêtre…cela fait maintenant quelques épisodes que Kirkman fait monter gentiment la sauce autour du combat entre Thragg et Battle Beast. De manière assez comique d’ailleurs puisque les séquences dédiées à ce combat de légende (et de tripes volantes non identifiées) ont été insérées entre des scènes de vie plus ou moins heureuse de Invincible avec sa petite famille.

Le combat est venu rattrapé Mark à la fin du dernier épisode quand Allen l’alien est venu gentiment lui demander de s’en mêler parce que c’était en train de très mal tourné. La question est : quid des enfants de Thragg. En effet le méchant a trouvé la planète d’insectes sur laquelle le père de Mark s’était autrefois réfugié et y avait conçu le frangin de Mark …avec une locale dont la durée de vie est très courte car ils vieillissent en quelques semaines…

Et Thragg a été trèèèèèèèssss occupé à bien faire connaissance !!! bref c’est une petite armée de Viltrumites violets qui pourrait l’attendre à son arrivée !

Verdict : BUY !

MARVEL COMICS

OLD MAN LOGAN #1

OLD MAN LOGAN #1Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Andrea Sorrentino

Sollicitation : Enter the Wastelands…a realm where all heroes have been murdered by their arch-enemies, villains who now rule over the land with an iron fist. In the midst of this dystopian chaos, one man may make a difference…a reluctant warrior who was once the greatest mutant of all…a man known as OLD MAN LOGAN.

Avis : voilà un projet sur lequel je suis également assez réservé. Si après la lecture du second épisode de Secret Wars, je suis bien plus intéressé par les ties ins Battleworld, mon envie de dépenser de l’argent pour ces comics reste…plus que raisonnable et plus que facile à dompter. Reste que Andrea Sorrentino illustre cette mini série qui a en outre la bonne idée de revenir sur le monde de Old Man Logan crée par Mark Millar et Steve McNiven il y a bien des lunes qui ne demande qu’à être exploité plus avant.

Millar avait lui même évoqué des retours possible sous sa plume tant il s’était pris au jeu de cette interprétation d’un futur de l’univers Marvel où la plupart des super-héros ont été tués par des super-vilains désormais maîtres absolus et incontestés des USA. Du moins au début, puisque la fin de la première série annonçait justement le retour de Wolverine et sa quête pour rétablir les choses…

On pourrait et devrait  donc être plus qu’excité de voir comment les choses vont se passer…sauf que le récit est cette fois pris en charge par Brian Michael Bendis peu connu pour parvenir à respecter les travaux des autres, notamment les caractérisations travaillées de haute volée par des scénaristes chevronné(e)s…

Vous comprenez donc mes réticences…Donc à voir les previews et peut être ce premier épisode pour se faire une idée, à savoir est-ce que Bendis va chier sur le machin ou simplement faire une petite crotte…

Verdict : Check It…

SECRET WARS 2099 #1

SECRET WARS 2099 #1Scénario : Peter David

Dessin :Will Sliney

Sollicitation :When everything ends, it’s time to go back to the future. Revisit the world of 2099 and see it a whole new light, as characters who have never been seen before make their first appearances – including the AVENGERS 2099. Can the ideal of Earth’s Mightiest Heroes survive in a world where mega-corporations rule with an iron fist?

Avis : Peter David n’en a donc pas fini avec le monde de 2099 et apparemment Marvel non plus. Étant donné le scénariste en charge je vais bien évidemment aller jeter un coup d’œil à cette mini série. Mais ce n’est pas la question qui va agiter mon cerveau lors de la lecture. Non ce sera plutôt : peut on compter sur le retour de Spider-Man 2099 dans le monde post Secret Wars avec la même équipe créative ?

On pourrait penser que oui. D’une part, il y a le fait que le titre se vendait plutôt bien et que du coup son annulation avant que David ait réellement pu commencer à construire quelque chose est assez étrange, car Spider-Verse a pas mal occupé l’espace du titre au cours de sa courte vie. D’autant plus qu’il reste des sous intrigues non résolues bien que Peter David en bon petit soldat se soit arrangé pour clôturer les principales…

D’autre part, il y a le fait que Marvel ait maintenu la même équipe créative pour prendre en charge ce projet. Cela peut donc être annonciateur d’une association qui va rester pérenne dans les prochains mois. Enfin, je dirais qu’il y aura la complainte assez importante de pas mal de lecteurs et fans si Marvel ne redonne pas un projet et fissa à Peter David, une fois Secret Wars achevé…

Verdict : Buy !

Where Monsters Dwell #1

WHERE MONSTERS DWELL #1Scénario : Garth Ennis

Dessin : Russ Braun

Sollicitation : This May, legendary comic writer Garth Ennis is joined by his The Boys collaborator Russ Braun for a Secret Wars series unlike any you’ve seen before! Today, Marvel is pleased to present your first look at WHERE MONSTERS DWELL #1!

Dinosaurs! Dogfights! Dames! Danger! This book has it all! Enter the Valley of Flame, Battleworld’s home to prehistoric monstrosities and many other deadly creatures. Stranded amidst its Pterodactyl-filled skies? Karl Kaufmann, the high-flying aerial ace known as the Phantom Eagle!

Marooned in this new world alongside socialite Clementine Franklin-Cox, he’ll face down dinosaurs, cannibals, and the worst that Secret Wars has to offer from inside the cockpit of his biplane! You won’t want to miss the most racous tale on Battleworld when WHERE MONSTERS DWELL #1 soars into comic shops this May!

Avis : il semblerait donc que Garth Ennis soit bien décidé à effectuer un petit retour chez les éditeurs mainstream en 2015 après les avoir délaissé pendant plusieurs années. Mais à chaque fois à ses conditions…dans un deal apparemment gagnant gagnant, puisque Ennis produit un peu ce qu’il veut tandis que DC et Marvel peuvent sortir des bouquins avec Garth Ennis écrit en gros dessus, ce qui est toujours une garantie d’un certain niveau de ventes.

Dans le cas présent de toute évidence, Ennis s’est fait plaisir avec une histoire classique de découverte de monde perdu…à coup de biplan bien décidé à dessouder le maximum de dinos…En gros : combats aériens du début du siècle mixé avec des monstres, le tout écrit par Garth Ennis sans aucun lien avec un autre gros machin de Marvel ! Inutile de dire que cela donne envie, et Marvel nous achève avec des couvertures de Frank Cho spécialise ès dinos…

Pour l’occasion Ennis est rejoint par son compère de The Boys, Russ Braun qui avait pris le relais de Darick Robertson quand celui-ci n’était plus parvenu à suivre le rythme mensuel de la série. Bien que son travail sur la série n’ait pas été parfait, ou à la hauteur de Robertson, il a permis au titre d’arriver à bon port. Sur cette mini au vu des pages previews on peut constater que son style s’est encore rapproché de celui de Robertson de manière plus que notable…

Verdict : Check It pour le fun.

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.