Tops et Flops de la semaine

VO – Sorties  du 1er Juillet  2015

TOPS DE LA SEMAINE

3 –  Airboy 2, de James Robinson et Greg Hinkle. Alors apparemment avant de parler de ce numéro et de vous dire pourquoi je l’ai apprécié, je suis censé vous présenter mes excuses parce que …ben j’ai aimé cet épisode et qu’apparement j’aurais pas dû…J’ai donc été très très vilain, mes valeurs sont nauséabondes et je suis bien entendu un pauvre crétin arriéré…AIRBOY #2

La raison du nouvel émoi de nos nouveaux ayatollahs de la morale bien pensante, qui je vous le rappelle sont tenus de s’offusquer et de se proclamer offensés (mot le plus utilisé du 21e siècle apparemment) chaque semaine sur n’importe quel nouveau sujet et ce avant de se réunir en meute assoiffée de sang et surtout d’une bonne grosse humiliation publique en demandant (exigeant) de tel ou au tel auteur qu’il s’excuse parce que oh malheur il ou elle a écrit ou dépeint quelque chose qui choque les valeurs saines des gens biens et prétendument progressistes, est le travail de James Robinson sur ce second épisode et surtout sa représentation assez brute de décoffrage de plusieurs personnes transgenres.

Au passage, vous aurez sans doute remarqué que les progressistes ont une fâcheuse tendance à demander avant tout le lynchage public des leurs, oubliant par la même qu’ils sont dans le même camp…A ce jour je n’ai toujours pas vu un progressiste demander des excuses à des conservateurs qui balancent des propos juste nauséabonds chaque jour de l’année…Et ce pour la simple et bonnes raison que les conservateurs en question sont des connards prononcés particulièrement belliqueux qui leur renverraient leurs paroles à la gueule…

Donc voilà, messieurs, mesdames, tel James Robinson, je vous présente mes excuses.

Je suis désolé.

Oui, je suis désolé que vous n’ayez retenu que 3 cases et quelques lignes de dialogue dans tout cet épisode.

Je suis désolé que vous ayez décidé de faire abstraction de tout le contexte représenté dans le bouquin qui amène à ces scènes et notamment l’état de délabrement des personnages qui expliquent leur état d’esprit et les propos qu’ils tiennent. Car quand on est au fond du trou, on a tendance à se torcher avec le politiquement correct…

Je suis désolé que vous ayez décidé de faire l’impasse sur tout le travail des auteurs qui livrent un propos à plusieurs niveaux d’interprétation sur les affres de la création, les rapports entre un auteur et sa création,  la réalité quelque peu décevante du présent, …

Je suis désolé que vous ayez décidé de chier sur le travail hautement personnel de James Robinson qui livre ici un récit basé en partie  sur sa propre vie ou comment à un moment il a eu une tendance prononcée à détruire chaque aspect de son existence. Et qu’à ce titre, il est ici d’une brutale honnêteté sur toutes les conneries qu’il a pu faire.

Je suis désolé que vous soyez passé à côté de la folie créative de ce bouquin.

Je suis désolé que vous ayez décidé de jeter au pilori un auteur parce que son travail ne va pas dans un sens qui vous plaît alors que vous ne faites pas grand chose pour les vrais problèmes des homos et des transgenres.

Je suis désolé à ce titre, que votre vendetta du moment ait pour conséquence qu’en voulant défendre les personnes transgenres et leur représentation dans les comics, vous ameniez avant tout à la stérilisation du média. Car il est évident désormais que la plupart des auteurs auront la pétoche de toucher au sujet + que s’ils décident d’aller sur ce terrain ce sera de la manière la plus neutre, gentillette et donc la moins réaliste possible.

Je suis désolé, oui, que vous ayez décidé de vous tirer une balle dans le pied…une fois de plus et que vous ayez mené le mauvais combat dans la bonne bataille…

Note :   9/10

2 –  Chew 50, de John Layman & Rob Gullory. Enfin, la confrontation de la revanche qui tue entre Tony Chu et le collecteur prenait place ici et les auteurs ne déçoivent pas ! préparée de longue date, cette ultime bataille permet d’utiliser à peu près tout ce que Layman et Gullory ont mis en place depuis une vingtaine d’épisodes depuis ce fameux épisode 30.

.

CHEW

Pour une série culinaire, il est donc plus que normale que la vengeance de Tony soit savoureuse et un peu froide…mais elle n’en demeure pas mois jouissive …jusqu’à cette dernière page qui annonce le contenu des dix derniers épisodes de la série.

Et de fait après un long ouiiiiiiiiiii à la lecture du numéro, on termine sur un long noooooonnnnn car la direction du titre s’annonce relativement sombre et à mon sens risquée. Mais bon vu tout ce que les auteurs ont réussi à nous faire avaler jusque là, je leur fais entièrement confiance pour assurer le dernier plat…

Note :  9/10

1 – We Stand on Guard 1, de Brian K.Vaughan & Steve Skroce. Des défauts ? mais de quoi vous parlez ? je ne vous entends pas ! lalalalalalalalalalalalalala, je n’entends rien de ce que vous dites !!!! Bon, oui, ce n’est certainement pas le meilleur épisode jamais pondu par Vaughan et je suis d’accord sur le fait qu’il manque quelque chose.

WE STAND ON GUARD #1

Les personnages ne sont guère explorés et n’ont pas l’épaisseur immédiate qu’avaient un Marko ou une Alanna dès le premier épisode de Saga, ou encore Yorick dès le premier numéro de The Last Man…

En outre, personnellement je m’attendais à ce que le scénariste achève son premier numéro sur une dernière page bien forte, inattendue et surtout choc…mais ce ne fut pas le cas. Bref, il manque à ce premier épisode ce petit truc “coup de pied dans les parties” des autres séries de Vaughan…

Mais au delà de ce petit souci…ben c’est de la bonne bébé. Je ne sais pas ce que c’est, peut être de voir les amerloques se prendre une pâtée ou présenter comme les méchants…mais il y a un certain côté plaisir coupable dans cette lecture…

Note : 9.5/10 –

LES BONNES SURPRISES DE LA SEMAINE

The spyre 1, de Simon Spurrier et Jeff Stokely. Comme je le disais la semaine dernière, j’ai tendance à de plus en plus surveiller ce que produit l’esprit relativement déjanté de Spurrier, qui représente une espèce de nouveau Grant Morrison en puissance.

SPIRE #1

On retrouve chez lui cette créativité débridée, ces concepts innovants, ces personnages truculents avec une particularité propre à Spurrier : un sens du dialogue provoquant qui fait mouche, un sens de la répartie bien sentie qui fait quelque peu défaut à Morrison, mais assez proche d’un Ellis.

Pour ce premier épisode tout simplement enthousiasmant, Spurrier nous présente un microcosme particulier, mélange les genres (fantasy et polar) et réussit à nous présenter un personnage riche, mystérieux et diablement intéressant.

En outre il maîtrise parfaitement les codes de la fantasy sans s’y perdre, à savoir à laisser le monde qu’il construit prendre le pas sur son histoire. Non, ici les informations sont distillées pour ne donner au lecteur que ce dont il a besoin pour comprendre cette société de castes incrustée sur un bout de terre peu hospitalière, ou les races différentes cohabitent …avec des difficultés avec des humains qui dominent et sont souvent des sales petits racistes…

La dernière page annonce des révélations très intéressantes sur le passé de l’héroïne et donne réellement envie de poursuivre la lecture.

Note : 9.5/10 –

DÉCEPTIONS DE LA SEMAINE

Il est parfois difficile de qualifier un titre de flop car il a tout de même des qualités.. Des titres qui ne sont pas des bides monstrueux mais qui clairement ne sont pas exceptionnels.

Note : /10 .

FLOPS DE LA SEMAINE

Note : /10 –

Le débat de la semaine 

– All new, All Different Marvel : quel(s) titres vous attirent le plus ? (partie 1)

(Au passage merci à Buzz comics, qui a synthétisé la liste des nouveaux titres…je me suis permis de pomper pour éviter d’avoir à  tout reproduire…)

Pour éviter de faire trop long et satisfaire ma paresse naturelle, je vais traiter cela par franchise et faire des commentaires assez courts pour l’ensemble…Donc non, pas d’étude de texte interminable. Par ailleurs, et bien évidemment l’ensemble est soumis à une réserve simple : Marvel n’a pas encore révélé la totalité de ses publications post Secret Wars. Donc des titres encore absents ou des franchises encore maigres en séries peuvent tout à fait apparaître ou grossir dans les mois qui viennent.

On commence cette semaine  par la franchise qui inquiétait tout le monde : les X-Men !!! (oui j’en ferais une par semaine …)

X-Men : toujours là !! et toujours craints et haïs…

Depuis des mois maintenant, les rumeurs couraient sur le destin funeste que Marvel réservait à ses mutants désormais honnis pour cause de droits ciné détenus par la Fox. Un studio que pas mal de responsables et producteurs Disney aimeraient bien XXX bien profond…

Sur cette première vague de séries, les X-Men comptent donc pour l’instant 5 titres. 6, si l’on compte Deadpool, mais comme je ne suis pas du tout le mercenaire et que l’équipe créative change peu…je n’ai pas de commentaires visionnaires sur le sujet.  3 titres X-Men et deux consacrés à deux versions très particulières de Wolverine.

Plusieurs grosses annonces de ce point de vue. Au premier rang desquelles Extraordinary X-Men qui voit Jeff Lemire prendre les commandes de ce qui s’annonce clairement comme la série maîtresse de la franchise.

Extraordinary_X-Men_1_Promo

Assez peu d’informations dispo, à part la compo assez particulière avec des membres historiques, comme Storm, Nightcrawler, Iceman  ou encore Colossus et sa soeur Magik et la présence assez étrange de la jeune Jean Grey (qui déserte donc ses compagnons des All New X-Men) et …Old Man Logan.

Sur le fond on en sait assez peu sur ce que veut faire Lemire. Apparemment, il y aurait un incident impliquant les Inhumains (de là à ce qu’ils nous pondent une guerre mutants/inhumains…) ainsi que la disparition de plusieurs membres de première importance des X-Men (en particulier Cyclope).

Comme je l’ai déjà dit, je suis assez inquiet de l’arrivée de Lemire sur le titre. Si en général, le scénariste est excellent, ses prestations sur des séries d’équipe ont toujours été assez …décevantes (JL Dark ou encore JL United…). Mais j’apprécie assez ses premières déclarations sur le titre, et notamment l’aspect famille des X-Men sur lequel il compte revenir…

Donc à voir.

Autre série signée Lemire, Old Man Logan, où il retrouvera son excellent compère de Green Arrow, Andrea Sorrentino. Bien évidemment étant donné leur production passée, cela fait immédiatement saliver.  Cependant, étant donné que le personnage débarque d’un futur post apo où il a tué les X-Men, il va falloir nous expliquer ce qu’il fout dans l’univers Marvel normal…mais cette annonce est particulièrement intéressante néanmoins, notamment parce qu’elle promet un Logan très différent de ce que nous avons connu par le passé.

Old_Man_Logan_1_Promo

En outre le fait que Lemire contrôle entièrement le personnage est une bonne nouvelle en terme de cohésion.

Wolverine a tout de même une autre série…consacrée à X-23 qui reprend le rôle…et s’inspire du costume d’origine qui est assez ridicule sur elle…Voilà qui fait tout de meme plaisir après l’annulation de sa première série il y a quelques années..Cette fois c’est Tom Taylor qui reprend le scénario. On connaît l’esprit assez frais de l’auteur et son goût pour pousser ses personnages dans leurs derniers retranchements. J’attends personnellement beaucoup de cette nouvelle série…

All-New_Wolverine_1_Promo

Mais X-23 ne sera pas que dans sa propre série, puisqu’elle restera également au casting de All New X-Men !!! et oui la destruction du multiverse dans Secret Wars n’a pas servi de leçon aux X-Men du passé qui restent donc dans le présent !!! pourquoi ??? mais parce que !!! et ce alors que l’on attend toujours que Bendis nous explique ce qui empêche de les renvoyer à leur époque…A ce stade, je pense qu’il faut juste admettre qu’il s’agit de versions parallèles…

All-New_X-Men_1_Promo

En tout cas niveau équipe créative, Denis Hopeless pourra difficilement faire pire que Bendis…et il a déjà prouvé qu’il savait écrire les X-Men…donc il y a de l’espoir…En tout cas l’image promo me fait penser à une certaine période de la série X-Force où les persos étaient partis en vadrouille à travers l’Amérique.

Espoir assez peu présent dans Uncanny X-Men apparemment puisque le titre désormais écrit par Cullen Bunn verra Magneto continuer sa quête pour protéger les mutants entourés de personnages …passablement limite, de Mystique à Sabertooth (sera t il encore sous l’effet de l’inversion au passage) ou encore Fantomex et ..Psylocke ??? en fait si le titre n’était pas dessiné par Greg Land, il aurait pu être rebaptisé Magneto’s X-Force…On comprend bien que Bunn va pouvoir ici continuer ses plans avec le personnage tout en ayant un peu plus de prise sur le monde mutant…

Uncanny_X-Men_1_Promo

Désormais il ne nous reste plus qu’à lire pour nous faire notre opinion…mais il reste également à savoir si les nouveaux auteurs seront de taille pour redonner un élan créatif aux titres X-Men. Car c’est vraiment ce qui manque depuis pas mal d’années maintenant…

Invincible Iron Man #1

W: Brian Michael Bendis A: David Marquez

“Upgrade.”

A-Force #1

W: G. Willow Wilson CA: Victor Ibanez

“A-Force to be reckoned with…”

All-New All-Different Avengers #1

W: Mark Waid A: Adam Kubert, Mahmud Asrar CA: Alex Ross

“Earth’s mightiest most dedicated heroes.”

Team consists of Thor, Captain America, Iron Man, Vision, Ms. Marvel, Miles Morales, and Nova.

Uncanny Avengers #1

W: Gerry Duggan A: Ryan Stegman

“Fighting for Humanity, Inhumanity, Mutants…and Deadpool”

Team consists of Spider-Man, Quicksilver, Brother Voodoo, Steve Rogers, Rogue, either Inferno or the Human Torch, a new female character, and – you guessed it – Deadpool.

New Avengers #1

W: Al Ewing A: Gerardo Sandoval

“Avengers Idea Mechanics. We A.I.M. To Help.”

Team consists of Sunspot, Squirrel Girl, Hawkeye, Songbird, Hulking and Wiccan.

Ultimates #1

W: Al Ewing A: Kenneth Rocafort

“Ultimate problems need Ultimate solutions.”

Team consists of Black Panther, Monica Rambeau, Blue Marvel, Miss America, Captain Marvel, and Galactus(!?)

Doctor Strange #1

W: Jason Aaron A: Chris Bachalo

“Some surgery requires a scalpel – some, an axe.”

Captain Marvel #1

W: Tara Butters & Michele Fazekas A: Kris Anka

“Captain Marvel rises.”

Sam Wilson, Captain America #1

W: Nick Spencer A: Daniel Acuña

“Who do you stand with?”

The cover shows a torn photo of The Falcon and Steve Rogers as Captain America in the background. Rogers and Wilson as Captain America walk in opposite directions in the foreground.

The Totally Awesome Hulk #1

W: Greg Pak A: Frank Cho

“Who is the Hulk?”

The hulks face and left hand are blacked out on the cover.

The Mighty Thor #1

W: Jason Aaron A: Russell Dauterman

“The flash may be weak but the thunder is strong.”

Scarlet Witch #1

W: James Robinson A: Kevin Wada

“Seeing red…”

Ms. Marvel #1

W: G. Willow Wilson A: Takeshi Miyazawa & Adrian Alphona CA: Takeshi Miyazawa

“CRUSHED IT.”

Illuminati #1

W: Josh Williamson A: Shawn CA: Riley Rossmo

“Forever evil.”

The team clearly features the Red Hood. Other members are smaller and silhouetted. Absorbing Man is recognizable by his ball and chain. Other members appear to be Black Ant, Titania, and…Mr. Hyde?

Hawkeye #1

W: Jeff Lemire A: Ramon Perez

“Hawkeye vs. Hawkeye”

Both Hawkeyes appear noticeably aged on this cover. Clint, in particular, is sporing a white beard and several new lines on his face.

Ant-Man #1

W: Nick Spencer A: Ramon Rosanas CA: Mark Brooks

“Once a criminal…?”

The Vision #1

W: Tom King A: Gabriel H. Walta CA: Marcos Martin

“A bold new Vision for the Marvel Universe.”

Contest of Champions #1

W: Al Ewing A: Paco Medina

“When heroes gather…”

Amazing Spider-Man #1

W: Dan Slott A: Giuseppe Camuncoli CA: Alex Ross

“Your friendly neighborhood just got bigger.”

Spidey’s got a tweaked suit with a redesigned symbol and glowing green parts. Also, it looks like the Spider-Mobile may be back.

Carnage #1

W: Gerry Conway A: Mike Perkins CA: Mike Del Mundo

“Descent into madness…”

Spider-Woman #1

W: Dennis Hopeless A: Javier Rodriguez

“Parent by day. Hero by night.”

Jessica Drew is noticeably pregnant on the cover.

Spider-Man #1

W: Brian Michael Bendis A: Sara Pichelli

“Welcome to the Marvel Universe, Miles Morales. Hope you survive the experience!”

Spider-Gwen #1

W: Jason Latour A: Robbi Rodriguez

“The Secret History of Gwen Stacy and Peter Parker!”

Silk #1

W: Robbie Thompson A: Stacey Lee CA: Helen Chen

“The Sinister Silk”

Silk appears to be robbing a bank on the cover.

Spider-Man 2099 #1

W: Peter David A: Will Sliney CA: Francesco Mattina

“Smack to the future.”

Web Warriors #1

W: Mike Costa A: David Bildeon CA: Juian Totino Tedesco

“Defending the Spider-Verse”

Cover features several characters from Spider-Verse, including Spider-Gwen, Spider-Man Noir, Spider-Ham, Spider-Man: India, Spider-UK and Spider-Girl (Anya Corazon).

Daredevil #1

W: Charles Soule A: Ron Garney

“The devil’s apprentice”

The cover shows that Daredevil’s apprentice is Gambit.

Guardians of the Galaxy #1

W: Brian Michael Bendis A: Valerio Schiti

“The raccoon’s in charge.”i

The team consists of Rocket Raccoon, Groot, Drax, Venom, The Thing, and a woman in Star-Lord’s costume, most likely Kitty Pryde.

Drax #1

W: CM Punk with Cullen Bunn CA: Ed McGuinness

“Best in the galaxy”

Howard the Duck #1 (yes, again.)

W: Chip Zdarsky A: Joe Quinones

“Howard, uh, gets a new hat…”

Nova #1

W: Sean Ryan A: Cory Smith CA: Humberto Ramos

“The family business…”

Cover shows Sam Alexander with an adult Nova, possibly his father.

 

Star-Lord #1

W: Sam Humphries A: Dave Johnson

“Feels like the first time. Feels like the very first time.”

 

Venom: Spaceknight #1

W: Robbie Thompson A: Ariel Olivetti

“Sometimes a hero needs a little space…”

 

Howling Commandos of S.H.I.E.L.D. #1

W: Frank Barbiere A: Brent Schoonover

“To fight the monsters of the world…We need the monsters of the night!”

Team consists of Dum Dum Duggan, Hit-Monkey, Man-Thing, Werewolf by Night, Manphibian, zombie Jasper Sitwell, and a few others.

 

Agents of S.H.I.E.L.D. #1

W: Marc Guggenheim A: Mike Norton

“Keeps your friends close and your enemies closer.”

 

Uncanny Inhumans #1

W: Charles Soule A: Steve McNiven

“The silence is broken.”

Team consists of Black Bolt, Medusa, Reader, Triton, the Human Torch, and Beast.

 

Karnak #1

W: Warren Ellis A: Gerardo Zaffino CA: David Aja

“The flaw in all things”

 

Angela: Asgard’s Assassin #1

W: Marguerite Bennett A: Kim Jacinto & Stephanie Hans CA: Julian Totino Tedesco

“Hel hath a new fury.”

 

Squadron Supreme #1

W: James Robinson A: Leonard Kirk CA: Alex Ross

“Sole survivors of their own worlds, they’ll do ANYTHING to protect this one.”

 

Extraordinary X-Men #1

W: Jeff Lemire A: Humberto Ramos

“Still hated. Still feared. Still standing.”

Team consists of Storm, Iceman, Colossus, Magik, Nightcrawler, Jean Grey (still young), and Old Man Logan.

 

Uncanny X-Men #1

W: Cullen Bunn A: Greg Land

“Bigger threats require more threatening X-Men.”

Team consists of Magneto, Psylocke, Sabretooth, Mystique, and Fantomex.

 

All-New X-Men

W: Dennis Hopeless A: Mark Bagley

“On a mission to make their own future”

Team consists of Wolverine (X-23) and young Cyclops, Angel, Iceman, and Beast.

 

Old Man Logan #1

W: Jeff Lemire A: Andrea Sorrentino

“Older. Wiser. Sharper.”

 

All-New Wolverine #1

W: Tom Taylor A: David Lopez

“Best there is at what she does”

 

Deadpool #1

W: Gerry Duggan A: Mike Hawthorne CA: Tony Moore

“More Deadpool than you wanted”

A propos Sam 1954 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Pour les All-New X-Men, on sait pourquoi ils sont dans le présent et on sait qu’ils n’ont plus de place dans le passé. C’est expliqué dans Battle of The Atom. Du coup, c’est logique de les retrouver encore là même si c’est le bordel d’avoir 2 Cyclops et co.

    • Ouh là ! J’ai lu Battle of the Atom (très mauvais d’ailleurs), mais je ne me rappelle pas du tout de l’explication (sans doute perdu entre 30 bulles de dialogues inutiles), mais seulement du fait que le retour dans le passé ne fonctionnait plus.
      Tu peux me faire une piqûre de rappel, stp ? 🙂

  2. Tes remarques sur toute la pseudo-polémique autour d’Airboy 2 est juste parfaite. ^^
    On a droit à cette polémique de bien-pensance tous les mois maintenant et ça en est ridicule tant les arguments avancés sont pauvres et n’aident pas un cause pourtant juste : on reproche à Batgirl d’être surprise quand son ennemie se révèle être un homme… Oui bah, elle ne l’a pas vu venir malgré ses qualités de détective, elle peut être surprise tout de même… Pareil pour JL 3000 où Superman fait des remarques transgenrophobe (ok, ça ne colle pas avec le perso mais Batman contrebalance son point de vue). En gros, aujourd’hui, un auteur n’a plus droit d’écrire certains personnages avec points de vue non consensuels et progressistes, sinon des sites comme The Mary Sue lui tombent dessus. Quand Straczinsky a écrit Supreme Power, il a fait de Nighthawk un Batman noir et raciste. Le personnage est dans le camp des gentils mais il a des putains de défauts qui le rendent d’autant plus intéressant.
    Si les auteurs doivent se brider et faire attention à ne surtout froisser personne car on peut les lyncher pour une seule phrase mal tournée sans considérer le contexte, on n’est pas dans la merde…

    Bref, défendre la communauté LGBT, je suis à fond pour, mais faîtes-le intelligemment, putain. Là, c’est contreproductif à mort. :/

    • Le but du Superman de JL3000 est de présenter une version « gros con » du personnage pour se moquer des personnes ayant son type d’opinions… Si les gens sont idiots au point de ne pas comprendre cela, autant arrêter de défendre des causes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.