Guide de lecture Comics Vo : semaine du 15 mars 2017

DARK HORSE COMICS

NEIL GAIMAN AMERICAN GODS SHADOWS #1

americangods1aPrix : $3.99

Scénario : Neil Gaiman

Dessin : P.Graig Russel & Scott Hampton

Sollicitation : Shadow Moon just got out of jail, only to discover his wife is dead. Defeated, broke, and uncertain as to where to go from here, he meets the mysterious Mr. Wednesday, who employs him to serve as his bodyguard — thrusting Shadow into a deadly world of the supernatural, where ghosts of the past come back from the dead, and a brewing war between old and new gods hits a boiling point.

Avis : avec l’arrivée prochaine très attendue de l’adaptation TV, Neil Gaiman en profite pour nous présenter l’adaptation en format comics de son roman le plus célèbre à ce jour. A cette occasion, il refait équipe avec P.Graig Russel, grand habitué des adaptations comics des romans de Gaiman, puisqu’encore récemment Delcourt nous a présenté en VF la version comics de Nobody Owens.

Sur le fond, sans remettre en cause la qualité générale du roman, qui est réelle, j’ai personnellement eu une expérience en tant que lecteur assez…partagée. Si dans l’ensemble on retrouve la qualité de la plume de Gaiman, des idées bien développées, des concepts fascinants, j’ai tout de même eu du mal avec les nombreuses longueurs qui affectent ici ou là le récit.

Il faut en effet un petit moment pour que l’histoire démarre vraiment, et ce n’est vraiment que dans sa seconde moitié que le récit décolle vraiment, quand les enjeux réels du conflit qui oppose anciens et nouveaux dieux sont révélés. Je suis donc curieux de voir si cette adaptation va permettre de lisser certains de ces problèmes…

D’autant plus que si les auteurs partent sur une adaptation fidèle, on a là un titre qui va durer un petit moment, car le roman fait son poids…Sans être interminable non plus, il faut tout de même un peu de temps pour arriver au bout.

Pour Dark Horse en tout cas, c’est un peu le jackpot ! l’éditeur qui a entamé un énorme travail de diversification depuis la perte des droits Star Wars et la fin annoncée du Mignolaverse, manque encore de nouvelles têtes de pont. Si les auteurs arrivent à tenir les délais, il est clair que American Gods est parfaitement positionné pour cartonner.

Verdict : Buy

DC COMICS

ALL STAR BATMAN #8

allstarbatman8Prix : $4.99

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Giuseppe Camuncoli and Mark Morales

Sollicitation : « Hats and Bats » ! Underestimate the Mad Hatter at your own peril. Batman takes on one of his most dangerous and deranged foes in a mind-bending tale.

Avis : prendre le Mad Hatter au sérieux ? je veux bien, surtout à ce prix ! plus sérieusement, Snyder continue ici d’explorer la galerie de vilains de Batman, surtout ceux qu’il n’avait pas pu toucher lors de son run sur Batman, avec cette fois la présence de Giuseppe Camuncoli au dessin…

Là je sens personnellement une différence, par rapport aux épisodes précédents, car si Camuncoli est un artiste de qualité, je ne le vois pas apporter une approche visuelle marquante suffisante différente pour ce personnage. Pas comme Jock sur l’épisode 6, ou Tula Lotay sur l’épisode 7.

En outre, le Mad Hatter est clairement moins intéressant que Mr Freeze ou encore Poison Ivy. De toute évidence, Snyder veut le relégitimer aux yeux du lectorat…et bien il y a du pain sur la planche…

Verdict : Buy

BATWOMAN #1

batwoman1Prix : $2.99

Scénario : Marguerite Bennett, James Tynion IV

Dessin : Steve Epting

Sollicitation : « The Many Arms Of Death » part one ! At last — Batwoman is back in her own ongoing series! On the island nation of Coryana, anything goes for members of the criminal underworld…and during her lost years after being drummed out of the military, Kate Kane found a kind of refuge there. But now, a deadly new bioweapon is available in the markets of Coryana, and Batwoman will have to face up to the things she did in those days…and the people she left behind, some of whom would be happier to see her dead than alive!

Avis : la grande question qui accompagne la sortie de ce numéro 1 est la suivante : est-ce que le titre va confirmer le bon départ connu dans l’épisode Rebirth ? une bonne question, alors que l’on sait que Marguerite Bennett est en réalité celle qui assume réellement la charge du scénario et que le scénariste de Detective Comics, James Tynion IV est surtout là pour prêter son nom le temps que le titre trouve ses marques.

A titre personnel je l’espère, d’une part parce que le personnage a quand même relativement souffert ces dernières années, après un traitement de grande qualité par Rucka et Williams III et d’autre part parce que cet épisode Rebirth a été une belle surprise. Alors que les deux épisodes pilotes dans Detective Comics étaient au fond assez médiocre, le numéro Rebirth est allé bien au delà de nos attentes.

Outre le fait d’ajouter quelques mystères dans le passé du personnage, avec l’ajout d’une “année perdue”, ce sont notamment les quelques visions sur le futur de l’héroïne qui interrogent alors que la vie de Batwoman semble se diriger dans une direction…inattendue. Ce qui en ressort en tout cas c’est que le run Rucka / Williams sert clairement de fondation pour le personnage désormais.

Au passage, on saluera le travail de Steve Epting ! si j’espère que Brubaker et lui lanceront la suite de Velvet assez vite (oui, je sais, je rêve), il semble s’être refait assez vite au genre super-héroïque…

Verdict : Buy

SUPER SONS #2

supersons2Prix : $2.99

Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin : Jorge Jimenez

Sollicitation : « When I Grow Up » part two ! Robin and Superboy are in the clutches of Lex Luthor ! The boys are in big trouble! How exactly are they supposed to explain what’s happened to Superman and Batman? Plus, Kid Amazo’s power grows, and this tyrant in the making is about to make life miserable for the Super Sons!

Avis : suite de la petite pépite qu’est la série Super Sons, alors que la progéniture des plus grands super-héros de l’univers DC rencontre l’un des plus grands super-vilains en la personne de Lex Luthor ! Etant donné tout le mal que le papounet Superman peut avoir avec lui, les enfants sont clairement appelés à en baver.

Je suis en tout cas réellement curieux de voir quelle direction Tomasi va donner à la série de manière générale. De toute évidence, l’amitié difficile entre Damian et Jon sera au centre des choses, et l’on sait tout le talent du scénariste quand il touche aux relations, mais quels ennemis auront ils en face d’eux…et comment leurs parents vont-ils prendre leurs escapades quand ils finiront inévitablement par être au courant ?

Un point me chiffonne par contre, c’est la mention de Kid Amazo dans la sollicitation. J’espère personnellement sincèrement que les deux gamins ne feront pas face à des versions junior des super-vilains DC. Cela diminuerait clairement le cachet de la série.

Verdict : Buy

SUPERMAN #19

superman19Prix : $2.99

Scénario : Peter J.Tomasi & Patrick Gleason

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : « Superman Reborn, » part three! In the penultimate chapter of this tale the life of Superman’s son hangs in the balance — and the Man of Steel faces the truth about his life!

Avis : et oui, déjà l’avant dernière partie de ce crossover Superman Reborn, qui ne comptera au final que 4 épisodes ! Après un très bon début sous l’égide de Peter Tomasi et Patrick Gleason, qui repennent ici les choses en main, je trouve que Dan Jurgens a un peu lâché la balle dans la seconde partie avec un épisode, centré sur la révélation du vilain responsable des ennuis de la famille Kent, qui s’est avéré au final…assez creux.

C’est vraiment étonnant, car après tout l’épisode contenait aussi les réponses relatives au faux Clark Kent introduit par ce même scénariste ! mais au final, cela manquait réellement de punch, avec plusieurs pages de remplissage que j’ai personnellement trouvé inapproprié par rapport au reste. Seule la dernière page contenait le potentiel réel pour avoir un certain impact émotionnel…et encore.

Heureusement pour nous, il y avait le back up signé par un Paul Dini expert au scénario, qui avait pour mission notamment de rendre toutes les révélations faites cohérentes et un Ian Churchill vraiment inspiré. Bizaremment quand on lui file un script qui tient la route, l’artiste retrouve tout son talent ! qui l’eut cru ?

Il faut donc désormais souhaiter que Tomasi et Gleason sauront faire rebondir l’intrigue du crossover dans cette 3e partie, avec surtout de nouveaux développements, car je sens que si l’on reste sur ce vilain…cela ne va pas nous mener bien loin…

Verdict : Buy

WILD STORM #2

wildstorm2aPrix : $3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Jon Davis-Hunt

Sollicitation : All Angela Spica did was save someone’s life. And now hers is over. The rogue engineer lies bleeding in a place she hopes nobody will find – but she’s wrong. The people embedded in the secret power structures of the world are tracking her. Skywatch. Halo. International Operations. A covert operative called Grifter.
If only she hadn’t unknowingly foiled an assassination planned by her boss. If only her boss wasn’t the one person more interested in the Engineer’s transhuman implants than in her life. It’s all going very wrong, very quickly. There’s going to be more blood.

Avis : la reconstruction de l’univers Wildstorm sous l’égide de Warren Ellis se poursuit cette semaine avec ce second épisode…et de futures séries annoncées ! comme il l’avait laissé entendre, le scénariste a un plan de deux ans pour cet univers, avec 4 séries régulières à terme.

Ainsi, on peut s’attendre à voir débarquer des choses, autour des Wildcats, Deathblow, Wetworks (mentionné dans le premier épisode)…et je ne serais pas surpris de voir Stormwatch/Authority refaire parler d’eux. Mais il est encore trop tôt pour se prononcer sur ce dernier point tant les choses en sont encore à un stade embryonnaire.

Comme j’en ai parlé dans mon top et flop de février, Ellis a adopté une approche très terre à terre dans sa refondation de l’univers Wildstorm, reprenant tout à la base, et s’éloignant pour l’instant de tous les grands concepts qu’il avait insufflé à la fin des années 90. De fait, on est très loin d’une redite de ce qu’il avait produit à cette époque tant les choses apparaissent différentes.

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

INVINCIBLE #134

Invincible-134_cvrPrix : $2.99

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : “THE END OF ALL THINGS,” Part Two The march to the end continues! Invincible must accept that Thragg can’t be defeated without him, and for the good of the universe, he’s going to have to risk his life to stop him!

Avis : mais qu’est-ce qui se passe ? un nouvel épisode d’Invincible à peine quelques semaines après la sortie du dernier ! lui-même publié quelques semaines après le précédent, mais mais mais…je ne suis pas habitué à de telles pratiques, je vais défaillir, m’évanouir, mon esprit va se détacher de mon corps et entrer dans une autre dimension !

C’est presque comme si les auteurs avaient profité des très longs retards connus par la série en 2016 pour prendre de l’avance…nannnnnn, combien on parit que le titre est de nouveau en retard au moins une fois avant sa conclusion…snifff…c’est vrai, ça va se terminer …nonnnnn !!!!

On en demanderait presque à ce que le titre soit en retard…pour retarder sa fin…mais aussi dans mon cas pour préserver mon petit coeur de tous les chocs en série que les épisodes à venir ne vont pas manquer de provoquer. Car, je les connais les deux zigotos maintenant ! peu de comics m’auront laissé autant de cicatrices émotionnelles au fil des années (à part les X-Men, mais pour d’autres raisons…).

Bref, voilà un nouvel épisode d’Invincible, toujours la meilleure série de super-héros du marché !

Verdict : BUYYYY

MARVEL COMICS

AMAZING SPIDER-MAN #25

ASM2015025_Immonen-VarPrix : $9.99/96 pages

Scénario : Dan Slott & Hannah Blumenreich & Cale Atkinson

Dessin : Stuart Immonen & Cale Atkinson

Sollicitation : Stuart Immonen takes the artist reins of AMazing Spider-Man and joins Dan Slott for a 40-page main story!Then don’t miss a super-secret short story by Dan and Giuseppe Camuncoli! Top-Secret Bonus Creative Team!!!Hannah Blumenreich makes hers Marvel, making her Spider-Debut! Cale Atkinson brings another story of the A-May-Zing Spider-Aunt!

Avis : oui, je sais, cela fait un moment que je n’ai pas parlé de Amazing Spider-Man dans une de mes chroniques VO…et étant donné le retard accumulé même en VF(oui, il faut que je me prenne par la main à un moment et que je me replonge dedans…mais que voulez vous…il y a tellement de bons trucs à lire !), mais je tenais à aborder la sortie de ce numéro pour plusieurs raisons.

Non, pas vraiment pour le prix délirant, puisque de plus en plus Marvel semble apprécier ces épisodes à 10$ pour une centaine de pages (mais franchement à ce stade, ne vaut il pas mieux attendre le TPB ?), mais pour ce qu’il représente. Tout d’abord…une série Marvel qui atteint le numéro 25, c’est pratiquement un évènement !

Vous pouvez chercher, vous n’en trouverez pas d’autre, puisque l’éditeur a relaunché presque tous ses titres à deux reprises ces deux dernières années ! Aujourd’hui, je vois la longévité d’un titre comme une marque de son succès continu. Ce qui en dit long sur les franchises stars de Marvel, comme les Avengers, X-Men ou encore GoG obligés de tout relancer tous les 6 mois. Difficile dès lors de croire que Marvel est en bonne santé !

Ensuite…l’autre raison justement pour laquelle je voulais aborder la sortie de cet épisode est que je pense qu’il marque le vrai début de la contre attaque de l’éditeur sur le marché. Depuis un an, Marvel souffre sur le marché comics et ce début d’année est de manière générale assez catastrophique. Oui techniquement ils sont encore en tête face à DC…mais pour cela ils sont obligés de sortir 25% de séries en plus, qui sont …30% plus chers…

En outre quand on regarde les classements de vente (pas les chiffres, mais bien les classements) on se rend compte qu’en ce début d’année 2017 : seuls les titres Star Wars se comportent bien, les nouvelles séries sont largement ignorées par le lectorat et les events IvX et Monsters Unleashed passent globalement inaperçus. En gros, Marvel est dans la même position que DC avant le Rebirth : la confiance n’est plus là.

D’où un besoin de se secouer. Et je pense que Marvel l’a bien compris et leurs futurs initiatives me semblent bien mieux construites / amenées : tout d’abord l’event Secret Empire, qui contrairement à leurs précédents gros trucs ne sort pas de nulle part, mais est bien le résultat de plus d’un an de mise en place et de construction par Nick Spencer dans le titre Captain America.

En parallèle le relaunch X-Men/Inhumans semble prendre joliment forme…bien que j’ai l’impression que la partie Inhumans est globalement plus intéressante, avec un pitch plus proche de ce qui était attendu (en gros terminé les X-Men bis). Côté X-Men, c’est la grande inconnue, comme je l’ai souvent dit c’est avant tout une question d’avoir la bonne équipe, avec la bonne histoire, avec les bons artistes au bon moment.

Reste le cas de la franchise Avengers…qui à tous les coups sera relancée après Secret Empire…ou alors de la sortie d’Avengers infinite War en mai 2018…mais concrètement c’est le chemin que ça prend étant donné l’absence totale d’effet du dernier relaunch (je dirais même qu’on dirait que Marvel a perdu des lecteurs dans l’opération…)

Et pour moi, cet épisode d’AMS est la première pierre dans ce sens, puisqu’il marque notamment l’arrivée de Stuart Immonen sur le titre. Et soyons honnêtes sur ce point…cela fait un bon moment que le titre n’a pas eu de vrai artiste super star aux commandes de la partie graphique, alors que cela fait presque 5 ans que le run de Dan Slott sur AMS est THE best seller de la boîte.

Au vu de la situation de l’éditeur, je vois l’arrivée de l’artiste comme le début du réveil. A confirmer bien évidemment !

Verdict : B…attendez le TPB, moins cher !

MIGHTY THOR #17

Thor_17_cover1Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Russel Dauterman

Sollicitation : The heavens rumble as the war between Asgard and the Shi’ar tears through space. Meanwhile, the Challenge of the Gods rages on. And though Thor has fought valiantly to protect the people of Midgard, the gods of the Shi’ar have a dark and dangerous surprise in store.

Avis : sans aucun doute l’un des épisodes que j’attends le plus en ce mois de mars ! pour ceux qui auraient raté mon top et flop du mois de février, l’épisode précédent de Mighty Thor s’est classé très très haut, car c’est vraiment avec le numéro 16 que Jason Aaron a fait démarrer son récit et la guerre Asgard / Shi’ar.

De fait, au vu de la dernière page, on peut enfin s’attendre à voir le niveau d’action, mais surtout de folie que l’on espérait à l’annonce d’un tel conflit entre puissances aux technologies et aux cultures du combat…aussi différentes. Disons le comme cela ! Entre une race alien sophistiquée et ultra puissante, Jason Aaron leur balance une armée de vikings bien décidés à les faire saigner !

C’est bien entendu positionné pour rentrer dans l’histoire de Thor comme l’un des moments les plus épiques et les plus cinglés jamais connus par la franchise ! …à moins que les dieux des Shi’Ars ne remportent la palme, car d’après ce que nous avons vu, ils sont eux aussi bien atteints !

Verdict : BUY !

MONSTERS UNLEASHED #5

MONUNL2017005-DC11-LRPrix : $4.99

Scénario : Cullen Bunn

Dessin : Adam Kubert

Sollicitation : The final chapter!
Up against odds that have never seemed so dire, Marvel heroes like Captain America, Spider-Man and Medusa will have to lean on their newest and youngest ally to save the day.
But what is imagination worth up against several tons of teeth, claws and rage? Well, one Leviathon is about to find out. Kid Kaiju will have to dig deep into his newfound powers if he wants to save the day — and the Earth with it!

Avis : oui Monsters Unleashed se termine donc cette semaine…j’avais complètement zappé que c’était en 5 épisodes avant de voir la sollicitation. Cela vous dit le niveau d’intérêt que je portais à la chose…et comme je ne pense pas être le seul à être passé à côté, je prédis une vie très courte au spin off qui doit sortir le mois prochain (on dit 6 épisodes à tout casser ?)

Verdict : si vous avez tenu jusque là…

PUNISHER #10

punisher10aPrix : $3.99

Scénario : Becky Cloonan

Dessin : Matt Horak

Sollicitation : Agent Ortiz is no longer hunting Frank with the D.E.A. Now, as they say, it’s personal. Agent Ortiz is now up against both the Punisher and an entire deadly mercenary outfit. Agent Ortiz might be in trouble

Avis : malgré la perte de Steve Dillon, le titre Punisher continue sa petite vie, alors que la scénariste Becky Cloonan continue de dérouler son récit de manière assez réussie. En effet bien que l’on arrive maintenant au 10e épisode de cette intrigue, on ne commence à ressentir qu’une toute petite lassitude, ce qui est assez étonnant, puisque personnellement je trouve qu’une histoire se traine à partir du 3e épisode…

Seules les meilleures intrigues échappe à ce jugement implacable de mon cerveau toujours pressé…Je vois que ce numéro va un peu plus se concentrer sur la fameuse agent Ortiz, nouveau personnage introduit dans le décor à la poursuite du nouveau cartel de drogue qui occupe Castle depuis le départ. On peut se demander quand la route de ces deux là va enfin se croiser…et avec quels résultats détonants…

Verdict : Check it

US AVENGERS #4

USAVEN2016004-DC11-LRPrix : $3.99

Scénario : Al Ewing

Dessin : Paco Medina

Sollicitation : Do you Hate tie-ins with a fiery passion, True Believer? Well, this isn’t one! It’s a complete epic event — in 20 pages! In the wake of Monsters Unleashed — even more monsters !! Because you probably will have demanded it!Red Hulk! American Kaiju! Vandoom, the man who made a creature! And wouldja believe — Dedd-Puul, The Mercenary That Walks Like a Man?

Avis : en ce début d’année, US Avengers s’est fait connaître pour deux choses du grand public, et une de mon côté. La première ce sont les 50 variant covers de l’épisode et la seconde…la manière dont le titre s’est effondré dans les classements de ventes …dès le second épisode…sorti le même mois que le premier épisode…qui était premier au classement.

La question de savoir si les relaunchs ont encore un quelconque effet a pour moi trouvé ici sa réponse. Comme toute technique commerciale, arrive un moment où elle atteint sa limite et très clairement la stratégie Marvel est ici remise en cause par ce genre de résultats. En ce qui me concerne, le titre s’est révélé pour une chose : son manque d’intérêt.

Je me suis en effet tapé les trois premiers épisodes, non pour le relaunch, qui je le précise ne rend rien abordable car je n’ai pas compris grand chose…mais pour Al Ewing qui semble chaque mois gagner un peu plus de popularité..pourquoi ? non sérieusement pourquoi ? parce que comme je l’ai noté d’une part ce premier arc n’était absolument pas accessible pour des nouveaux lecteurs.

Et d’autre part : qu’est-ce que c’était cette conclusion d’arc moisie et surtout paresseuse ? pourquoi se faire XXX à construire un nouveau vilain, à lui donner un semblant de crédit…pour s’en débarrasser de la manière la plus simple et neuneu du monde ..là je dois avouer que je n’ai pas trop compris…Bref, en ce qui me concerne, pas convaincu par le titre et pas convaincu par Ewing…Et il ne me gagnera pas à sa cause, avec cette sollicitation aussi marrante qu’elle soit.

Verdict : PASS

A propos Sam 1670 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures