Guide de lecture Comics VF : semaine du 03 JUILLET 2017

Edito : et c’est reparti pour un nouveau mois de sorties qui va être relativement court. Panini avait déjà avancé son programme à la fin du mois de juin, et peu de choses sont prévues dans les semaines à venir. Nous allons donc pouvoir reprendre notre souffle jusqu’à…début août où les festivités reprendront de plus belle et de manière encore plus intensive. En effet le second semestre s’annonce, et oui c’était possible, encore plus chargé que le premier semestre…On peut se demander tout de même si nous l’allons pas bientôt atteindre la limite de ce que le marché français, et le lectorat, peut supporter mois après mois…En attendant, les sorties de la semaine vont nous occuper pendant un petit moment, je pense !

DELCOURT COMICS

ALEX + ADA TOME 2

alexAdaT2Date de sortie : 05 juillet 2017

Prix : 15.50€/128 pages

Scénario : Jonathan Luna & Sara Vaughn

Dessin :  Jonathan Luna

Sollicitation : Entre Blade Runner, inspiré de Philip K. Dick, et la série TV Real Humans, cette trilogie de science-fiction explore avec une grande sensibilité une question essentielle : que signifie être Humain ?

Après avoir accueilli Ada chez lui, Alex se rend compte que l’androïde prend une place qu’il n’imaginait  pas… Il choisit de la « déverrouiller » afin qu’elle développe au mieux le potentiel qu’il perçoit en elle. Plus Alex et Ada passent de temps ensemble, plus ils se rapprochent, même si des questions les taraudent tous les deux quant à leur place dans ce monde.

Avis : suite de l’excellente, immanquable, inratable série Alex + Ada avec un second tome qui entre dans le vif du sujet. Après un premier volume très centré sur Alex, qui nous permettait donc de découvrir le personnage, ses qualités et ses fragilités notamment qui l’amenait à éveiller la conscience d’Ada à la fin du premier volume.

Un acte qui va lourdement peser sur ce second volume, alors que nous découvrons d’une part la nouvelle personnalité consciente de la jeune androïde et d’autre part sa relation avec Alex qui va aller en s’intensifiant au fil des pages et ce dans un environnement…compliqué. Nous voyons ici se développer le propos principal de la série : tolérance, développement et explorations des relations, indépendance des individus.

La finesse de l’exécution est tout simplement brillante, touchante, émouvante, bouleversante. On ne peut que se retrouver dans le travail présenté par les auteurs tant il déborde à la fois d’intelligence et surtout d’humanité. Bref, une oeuvre à part, qui est pour moi indispensable à tout lecteur de comics.

Verdict : à posséder.

BPRD – L’ENFER SUR TERRE TOME 6 : Métamorphoses

bPRD-lenferSurTerreT6Date de sortie : 05 juillet 2017

Prix : 27.95€/320 pages

Scénario : John Arcudi & Mike Mignola

Dessin :

Sollicitation : Les choses semblent s’améliorer pour les membres du B.P.R.D., notamment grâce à leur alliance avec les militaires. C’est sans compter sur une menace inattendue qui surgit du fond des âges et risque de plonger le monde dans le chaos !

L’alliance récente du B.P.R.D. avec les militaires leur permet de disposer des munitions nécessaires. Et leur mission suivante semble « facile » en comparaison des problèmes rencontrés depuis quelques mois. En revanche, Johan Kraus va devoir faire face à un traumatisme dont les racines remontent à la Second Guerre mondiale, et implique la présence de l’arme secrète connue sous le nom de Sledghammer…

Avis : suite de la désormais longue série BPRD enfer sur terre et…quoi, vous ne savez plus où on en est ? comment je le saurai moi ? oui, oui, je suis la série, mais avec tout ce que je lis chaque mois comment voulez vous que je me souvienne  où on en est avec cette histoire alors que le dernier volume est paru il y a un an !!!

Ce qui est sûr par contre est que ce n’est certainement pas avec ce volume qu’il faut commencer. Si vous êtes intéressés par le BPRD, je vous recommanderai plus de commencer avec les tomes dédiés au BPRD puis de passer à enfer sur terre. Car les mini séries regroupées sous ce dernier titre, représente la culmination d’intrigues mises en place sur plusieurs années dans BPRD.

L’ensemble est de très bonne facture, enfer sur terre prenant un pari créatif assez couillu, à savoir explorer ce qui advient dans un monde qui s’enfonce un peu plus chaque jour dans l’apocalypse. C’est assez réussi, même s’il faut reconnaître que cela commence à faire un peu long maintenant et que j’ai le sentiment que cela fait un moment que nous n’avons pas connu de vraies avancées importantes.

Verdict : à lire

TECH JACKET TOME 4 : EFFONDREMENT

techjacketT4Date de sortie : 05 juillet 2017

Prix : 15.95€/160 pages

Scénario : Robert Kirkman & Joe Keatinge

Dessin :  Khary RANDOLPH,  E.J.SU

Sollicitation : Zack Thompson est nul au lycée, et il habite encore chez ses parents. C’est pourtant ce genre de type qui est sensé protéger la Terre des extraterrestres ou des horreurs extra-dimensionnelles qui la menacent. Bienvenue dans le monde de Tech Jacket !

Zack est confronté au pire dilemme de sa vie. Afin de permettre à la galaxie de survivre, il doit – en tant que Tech Jacket – se rallier à ses pires ennemis, ce qui n’a rien de fun. Pas plus d’ailleurs que la perspective de voir tout ce qu’il aime et tous ceux qui lui sont chers disparaître à tout jamais. Tech Jacket va mener ici son plus important et ultime combat…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

GLENAT COMICS

X-FILES ARCHIVES TOME 4

X-FILESDate de sortie : 05 juillet 2017

Prix : 14.95€/160 pages

Scénario : John Rozum & Kevin J. Anderson

Dessin :  Gordon Purcell & Charlie Adlard

Sollicitation :  Avec The X-File Archives,, faites équipe avec Mulder et Scully et percez une nouvelle série de mystères ! Savamment construites par Stefan Petrucha et dessinées par Charlie Adlard (le dessinateur de Walking Dead), ces enquêtes se déroulant entre les saisons 1 et 9 de la série TV nous mettent une nouvelle fois face à la menace Alien et à la conspiration… La vérité est à l’intérieur !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de X-Files !

PANINI COMICS

NOUVEAU AVENGERS 1

AVENGERSDate de sortie : 04 juillet 2017

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US Avengers 1, Champions 1, Uncanny Avengers 15

Sollicitation :Nouveau départ ! Les Avengers affrontent Kang le Conquérant dans le premier chapitre d’une nouvelle série signée Waid et Del Mundo. Une équipe inédite est formée par les jeunes Avengers dans Champions de Waid et Humberto Ramos. Et y a-t-il un avenir pour les Uncanny Avengers ? Réponse de Duggan et Larraz.

Avis : et allez c’est reparti pour une nouvelle relance du mag Avengers qui…ressemble beaucoup à la version précédente ! Mark Waid domine le programme entre Avengers et Champions et on ne peut pas dire que l’on récupère du grand Mark Waid à cette occasion. Si son run sur Avengers décolle un chouïa enfin avec cet arc, qui oppose l’équipe, encore une fois,  à Kang mais de manière plus ambitieuse, son travail sur Champions est…contestable.

Côté Avengers, la présence de Mike Del Mundo au dessin est assez déstabilisante au début, car si son style est bien évidemment magnifique, je ne sais toujours s’il se prête véritablement à une série de super-héros comme les avengers. Comme je l’ai dit, cela remue un peu côté scénario et il était grand temps, tant les débuts de Waid sur le titre ont été assez plats dans l’ensemble.

Par contre un conseil, accrochez vous et relisez plusieurs fois chaque épisodes, rafraichissez vous la mémoire chaque fois avant chaque numéro car franchement l’intrigue développée n’est pas très simple d’accès, ni franchement très claire,  et je dois avouer m’être senti perdu de manière régulière. Le voyage dans le temps est une intrigue classique, le “hein, mais qu’est-ce qui se passe” un peu moins.

Enfin, côté Champions, je ne vais pas nier avoir apprécié les premiers épisodes, notamment quand tous les petits jeunes font connaissance, mais au delà…très franchement c’est assez embarrassant à lire, car on se demande en permanence ce qui est arrivé à Mark Waid, ou plutôt au talent de Mark Waid. Lui qui était si frais sur Impulse il y a 20 ans est incroyablement lourdingue ici…

Je ne suis pas vraiment du genre à être gêné par les idées politiques bien à gauche de certains auteurs, mais là c’est fait à la truelle, avec option marteau pilon au cas où on aurait pas compris.  La finesse est partie en vacances et si vous êtes pas d’accord, vous êtes un gros méchant raciste…

Bref, vous l’aurez pas compris, les Avengers, cela reste peu glorieux…

Verdict : bof

DEADPOOL 2

DEADPOOL 2Date de sortie : 04 juillet 2017

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US Deadpool (2016) 19, 21(I)-22, Deadpool Mercs for Money 6

Sollicitation :Trois épisodes empruntés à la série principale Deadpool ! On commence par une nouvelle aventure de Deadpool 2099, suivie des deux premiers épisodes de Patience Zéro, par Gerry Duggan, Matteo Lolli et Scott Koblish. En plus, Cullen Bunn et Brian Level emmènent Deadpool et ses Pros à Payer au cirque…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour les fans de Deadpool qui ne sont pas morts de rire face à ce pseudo relaunch…

IRON MAN & AVENGERS 2

IRON MAN & AVENGERS 2Date de sortie : 04 juillet 2017

Prix :5,50 EUR, 128 pages

Episodes : US Captain America : Sam Wilson 15, Invincible Iron Man 1, Captain America : Steve Rogers 8, Mighty Thor 14, Infamous Iron Man 2, Mighty Captain Marvel 1

Sollicitation : Bendis et Caselli nous présentent le nouvel Iron Man. Fatalis lui aussi a décidé d’être l’Avenger en armure, tandis que Steve Rogers met en branle son plan diabolique, à l’insu de Sam Wilson. Thor s’élance dans la Guerre des Royaumes, tandis que Captain Marvel commence une nouvelle vie. Par Maleev, Aaron, Epting, Spencer, Saiz, Unzueta, Stohl et Rosanas.

Avis : pas grand chose à dire, même si ce mag s’impose toujours comme le plus important chez Panini au regard de son contenu. Entre les deux séries Cap, Iron Man, Thor et Cap Marvel, il y a du répondant, même si les titres sont assez inégaux. Si je ne me prononcerais pas sur les titres Iron man de Bendis, que j’ai laissé tomber il y a un moment, ou les titres Cap abandonnés pour cause d’event envahissants…je ne peux encore une fois que vanter les mérites de la série Thor ou …vous inviter à largement ignorer la nouvelle série dédiée à Captain marvel.

La série Thor ce mois-ci conclut un petit arc en deux parties illustré par le génial Steve Epting, qui voit une certaine équipe s’assembler pour mener à bien une mission dans le cadre de la guerre qui agite les 9 mondes. Il s’agit plus d’un intermède qu’autre chose avant le prochain gros arc qui devrait débarquer le mois prochain et qui va être assez enthousiasmant à suivre, car Jason Aaron va passablement se lâcher. On apprécie tout de même ces deux épisodes qui développent un peu plus ce qui est censé être l’intrigue principale du scénariste.

Côté Captain Marvel, que dire, à part quel magnifique potentiel gâché par Marvel et les auteurs. Alors que le personnage devrait être un des plus importants de cet univers, que son profil ne devrait faire que s’élever au regard de son film à venir, on ne peut que regretter le peu d’élan dont Carol Danvers dispose en réalité et ce malgré les tentatives répétées de l’éditeur pour en faire une pièce cardinale de son échiquier. Après avoir été massacrée dans Civil War II, voilà que Carol se récupère encore un nouveau statut quo, une nouvelle équipe créative et …pas grand chose à raconter.

Les intrigues proposées sont en effet aussi ennuyeuses que maladroites, le potentiel est là, mais les auteurs n’arrivent tout simplement pas à convaincre le lecteur que leur intrigue en vaut la peine. En outre le titre va souffrir du même problème que sa précédente incarnation, à savoir qu’elle va avoir un seul arc “libre” avant d’être aspiré pendant des mois dans un nouvel event…empêchant du coup les auteurs de véritablement construire leur série…

Verdict : à lire

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2Date de sortie : 04 juillet 2017

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Episodes :US Guardians of the Galaxy (2016) 16, Gamora 2, Star-Lord 2, Rocket Raccoon (2016) 2

Sollicitation : Dans le cadre de la saga Grounded, découvrez comment Groot s’occupe sur Terre, pendant que Star-Lord croupit en prison. Capturé par un mystérieux ennemi, Rocket n’est pas en meilleure posture, tandis que la saga sur le passé de Gamora se poursuit. Par Bendis, Schiti, Perlman, Checchetto, Zdarsky, Anka, Rosenberg et Coelho.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent encore

SPIDER-MAN 2

SPIDER-MAN 2Date de sortie : 04 juillet 2017

Prix :4,90 EUR, 96 pages

Episodes : les épisodes US Amazing Spider-Man 21, Clone Conspiracy 2, Spider-Man : Renew Your Vows 1-2

Sollicitation :Dans deux nouveaux chapitres du crossover La conspiration des clones, Spider-Man est aux prises avec le Chacal et Octopus (par Dan Slott, Jim Cheung et Giuseppe Camuncoli). Plus le début de la nouvelle série Amazing Spider-Man: Renew Your Vows, avec deux épisodes signés Gerry Conway et Ryan Stegman, où l’on retrouve la famille Parker/Watson !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Au passage, non je n’ai pas vraiment d’avis non plus, sur la nouvelle série qui intègre le mag Renew your vows qui reprend le Peter Parker de la mini série Secret War du même nom rééditée cette semaine en librairie, qui suivait un Spider-Man toujours marié avec MJ et père de famille. Le titre m’intéresse mais je ne l’ai pas testé en VO, donc à voir.

Verdict : pour ceux qui suivent

NOUVEAU X-MEN 1

X-MEN 1Date de sortie : 04 juillet 2017

Prix :5,50 EUR, 128 pages

Episodes :US Extraordinary X-Men (2016) 17, Uncanny X-Men (2016) 16 et Annual 1, Old Man Logan 14, All-New Wolverine 13-14

Sollicitation :Nouveau départ ! Découvrez deux aventures des Extraordinary X-Men et des Uncanny X-Men en lien avec Inhumans Vs X-Men, ainsi que deux nouvelles sagas pour All-New Wolverine et Old Man Logan. Par Lemire, Koda, Bunn, Lashley, Salazar, Taylor, Virella, Lemire et Andrade.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Non, je ne me suis pas infligé ce nouveau calvaire, à savoir les ties ins à IvX. Je saute l’event principal, ce n’est pas pour subir les à côtés foireux. Concernant Old Man Logan, je suivrai sans doute en TPB VF, car je pense que Panini va s’y attaquer. Reste all new wolverine que je vais sans doute continuer de suivre en VO…car je doute que Panini entame la série en TPB..

Verdict : pour ceux qui s’obstinent

DEADPOOL HORS SERIE 1 RETOUR AU NOIR

DEADPOOL HORS SERIE 1Date de sortie : 04 juillet 2017

Prix :5,60 EUR, 112 pages

Episodes :US Deadpool : Back in Black (2016) 1-5

Sollicitation :Deadpool revient dans la mini-série complète Back in Black, signée Cullen Bunn et Salva Espin. Tandis qu’il est de nouveau sous l’emprise du symbiote alien Venom, le Mercenaire Disert va voir son existence basculer !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict :  pour encore les fans de Deadpool. Quand il n’y a en plus, y a encore !

NOUVEAU INHUMANS VS X-MEN 1

INHUMANS VS X-MEN 1Date de sortie : 04 juillet 2017

Prix :4,50 EUR, 48 pages

Épisodes :US Inhumans Vs X-Men 1

Sollicitation :Las d’être des victimes et proches de l’extinction, les mutants les plus puissants du monde se réunissent pour prendre en main l’avenir de leur communauté. La guerre avec New Attilan n’a pas encore commencé qu’il y a déjà des perdants… et des vainqueurs. Par Charles Soule et Jeff Lemire, avec des dessins de Leinil Francis Yu

Avis : vous avez détesté Death of X ? vous êtes catastrophé par l’état de la franchise mutante et vous trouvez que les inhumains ne se portent pas beaucoup mieux, alors essayez ça : c’est pire ! bon, soyons honnêtes, je ne devrais dire tout cela, c’est pas bien, car pressentant une daube infâme (l’instinct de survie est fort chez moi) j’ai fait tout mon possible pour fuir, avec succès, ce …truc. Et descendre un truc qu’on a pas lu, ben c’est pas bien, pas bien du tout

Sauf que, chers lecteurs, moi je vous aime, donc je suis allé faire quelques recherches sur le contenu du …truc. Et disons que j’ai bien fait d’éviter le …truc. Outre le fait que l’on retrouve ici toutes les faiblesses de Death of X, l’intrigue part réellement en sucette complète, et on part d’un truc mauvais pour arriver à quelque chose qui navigue entre le stupide assumé et l’insulte avérée au lectorat…

Faiblesse de l’intrigue générale, incohérences, comportements complètement hors caractérisations de …tout le monde, tant des mutants que des inhumains, et conclusion qui fait se demander si Charles Soule a lui même lu ce qu’il écrivait…Tout cela sent de toute évidence, le boulot de commande de la part du staff edito, demandant au scénariste déjà pas très doué à la base : tu nous emmènes l’intrigue d’un point A à un point B, le reste on s’en tape.

Donc même si je ne l’ai pas lu et que dans ce genre de cas, je vous inviterai plutôt à tester pour vous faire votre propre opinion, dans le cas présent, je ne vais pas me gêner et vous dire de fuir sans le moindre scrupule ce…truc.

Verdict : à éviter/ignorer/insulter à l’occasion

SPIDER-MAN HORS SERIE 1 PROLOGUE – HOMECOMING

PROLOGUE - HOMECOMINGDate de sortie : 04 juillet 2017

Prix : 4,60 EUR, 64 pages

Episodes :US Spider-Man : Homecoming Prelude 1-2

Sollicitation :Retrouvez Peter Parker, le jeune super-héros Spider-Man, alors qu’il est recruté par Tony Stark pour devenir un rouage d’une guerre entre Iron Man et Captain America !

Avis : pas d’avis, à part que comme d’habitude, il vaut mieux éviter les épisodes ties ins aux films, ce sont pour la plupart des machins sans aucun intérêt et dans le cas présent, toujours fort cher.

Verdict : à éviter

100% MARVEL : DOCTOR STRANGE 3

DOCTOR STRANGE 3Date de sortie : 05 juillet 2017

Prix :15,00 EUR, 136 pages

Scénario :Jason Aaron

Dessin : Chris Bachalo

Épisodes : US Doctor Strange (2015) 11-16, inédits

Sollicitation : La magie est devenue une denrée rare sur Terre. Le Docteur Strange n’a plus que quelques artefacts pour protéger le monde des attaques mystiques, ses plus féroces adversaires en profitent donc pour l’attaquer. Affaibli, le Sorcier Suprême devra puiser dans toutes ses ressources.

Avis : suite du très bon run de Jason Aaron et Chris Bachalo sur Doctor Strange. Après une première année très entrainante et la fin de la première grande menace mise en scène par l’équipe, on a plus que hâte de voir les retombées. La magie et Strange en sont en effet ressortis plus que affaibli et pour l’occasion le scénariste va ressortir dans cet arc la plupart des ennemis historiques du personnage.

On se souvient qu’il avait évité de ramener les personnages en question sur le devant de la scène pour ses premiers épisodes pour se concentrer sur l’introduction progressive du monde de Strange, cette fois le scénariste nous promet de ramener tout le bestiaire classique au moment où le héros est au plus bas…

Verdict : à lire

MARVEL NOW : SECRET WARS

SECRET WARSDate de sortie : 05 juillet 2017

Prix :22,00 EUR,  312 pages

Scénario :Jonathan Hickman

Dessin : Esad Ribic

Épisodes :US Secret Wars (2015) 1-9 et Free Comic Book Day 2015, publiés précédemment dans les revues SECRET WARS 1-5

Sollicitation : Le Multivers est détruit. Il ne reste plus que le Battleworld, un monde patchwork créé avec des fragments de réalités, sauvées par le dieu Fatalis. Mais des héros sortent de l’ombre pour réclamer justice. Est-ce que Victor von Fatalis peut encore entendre raison ?

Avis : après une première réédition en format Absolute au prix démentiel de plus de 70€ pour juste la mini série principale, donc pas plus de 300 pages, Panini revient sur Terre et réédite le Secret Wars de Jonathan Hickman dans un format bien plus accessible…financièrement !

Sur le fond, je ne retire pas mes précédentes éloges sur cet event, sans doute le meilleur de Marvel depuis…ben quelque chose comme 15 ans maintenant, qui constitue à la fois la culmination du run de Hickman sur les titres Avengers mais aussi…sur les Fantastic Four ! mais oui, mais oui, car si l’ensemble des branches de l’univers Marvel sont impliquées, tout cela ressemble fortement à une intrigue des FF au final…

Au centre de cette idée, Doom désormais maître de ce qui reste du multivers après son effondrement et qui s’est constitué autour de lui une famille…qui rappellera quelque chose aux lecteurs Marvel, mais je me demande bien quoi…Il est intéressant de constater que par moments, voire très souvent, Secret Wars raisonne plus comme une exploration en profondeur de la psyché de Doom que véritablement d’un event Marvel !

Au delà, bien évidemment, après une exploration du monde créé par Doom, des survivants de l’univers 616 vont assez vite venir perturber l’équilibre qui existait précédemment. A partir de là on va vite voir les choses dégénérer alors que Doom perd peu à peu le contrôle d’un univers où il est censé être tout puissant. A ce titre, on ne peut que noter la maîtrise de Hickman au scénario tout comme le talent de Esad Ribic sur la partie graphique.

Verdict : à posséder

MARVEL NOW : SECRET WARS – CIVIL WAR

SECRET WARS - CIVIL WARDate de sortie : 05 juillet 2017

Prix :15,00 EUR, 136 pages

Scénario :Charles Soule

Dessin : Leinil Francis Yu

Episodes :US Civil War (2015) 1-5, publiés précédemment dans la revue SECRET WARS : CIVIL WAR 1-5

Sollicitation :Sur Batteworld, il y a une région où la guerre entre les super-héros n’est toujours pas terminée. Les équipes campent sur leurs positions et les tentatives de négociations échouent les unes après les autres. Captain America et Iron Man ne le savent pas encore, mais ils sont manipulés dans l’ombre…

Avis : c’est du Charles Soule, donc sans moi…Si j’étais honnête, je vous dirais, que les critiques ont pour une fois été très bonnes sur cette mini, y compris parmi les chroniqueurs de Comixity, qui nous le savons tous peuvent avoir, moi le premier, la dent dure…mais je ne le suis pas, c’est du Charles Soule et chez moi le scénariste est grillé de chez grillé. Mais faites vous tout de même votre propre opinion, car au delà de ma très très grande et importante personne, les avis sont très positifs sur cette mini…

Verdict :à tester

MARVEL NOW : SECRET WARS – SPIDER-MAN (RENOUVELER SES VŒUX)

SECRET WARS - SPIDER-MAN (RENOUVELER SES VŒUX)Date de sortie : 05 juillet 2017

Prix :15,00 EUR, 120 pages

Scénario :Dan Slott

Dessin : Adam Kubert

Episodes :US Amazing Spider-Man : Renew Your Vows 1-5, publiés précédemment dans les revues SECRET WARS : SPIDER-MAN 1-5

Sollicitation :Sur Battleworld, dans la région dominée par le Régent, Peter Parker a renoncé à incarner Spider-Man. Il vit avec sa femme Mary Jane et leur fille. Mais l’appel des lance-toiles se fait entendre. Le Tisseur est-il prêt à renouer avec sa carrière super-héroïque, ou est-ce que ses responsabilités les plus importantes maintenant sont celles de père et de mari ?

Avis : après Deadpool, après la mini série Civil War, Panini poursuit la réédition des mini séries liées au dernier Secret Wars, en s’attaquant à celle dédiée à Spider-man, qui pousse encore plus loin l’idée du What if, provoque un tantinet le lecteur et permet au passage à Dan Slott de poursuivre son run sur le personnage en ajoutant quelques éléments que l’on va revoir par la suite.

Sur le fond l’idée est simple : vous vous souvenez de One More day ? et si Joe Quesada s’était gardé son idée au fin fond du trou où elle aurait dû rester ? et si Peter et MJ étaient restés mariés ? et s’ils avaient eu un enfant ? non, ce n’est pas une suite de Spider-Girl, je précise, mais une exploration de la vie qu’auraît pu avoir la famille Parker si les auteurs avaient une idée meilleure que mariage = pas bien.

On retrouve ainsi la petite famille araignée, quelques années plus tard dans un des domaines de Doom où les super-héros n’existent plus et où toute personne disposant de pouvoirs est pourchassée. Pour une autre raison qui est révélée au fil du récit, Peter a décidé de remiser le costume et de vivre dans une semi-clandestinité avec sa femme et sa jeune fille.

Bien évidemment, comme c’est Spider-Man, et le pouvoir impliquant toujours de grandes responsabilités, les ennuis vont bien vite venir le (re)trouver…et sa famille avec lui. Ce qui va les amener à défier bien vite l’ordre établi. Dans l’ensemble on retrouve ici toutes les forces et faiblesses habituelles de Slott, qui peut cependant ici explorer quelque chose qu’on voit peu dans les titres Spidey depuis quelques temps : tout l’aspect famille.

Non, que je me plaigne que Tante May ait été remise au placard sous le run de Slott, depuis qu’elle ne connaît plus le secret de Peter, le personnage avait perdu tout intérêt de toute façon, mais du coup sans elle Slott a perdu une des dimensions de la série qui était un élément important depuis longtemps. On regrettera un autre élément : le vilain et son plan. Très franchement, oui, il a un certain potentiel sur le papier, on regrettera simplement qu’une huître morte abandonnée sur le bord de la route et servant de refuge à un trou noir anti charisme soit plus intéressante que lui…

Malgré cela, le simple fait de retrouver Peter et MJ mariés fait chaud tout partout au fan de longue de date de Spidey qui comme moi a grandi avec eux et maudit encore et toujours Marvel pour One more day…

Verdict : à lire

MARVEL CLASSIC : SPECTACULAR SPIDER-MAN L’INTEGRALE 1984

SPECTACULAR SPIDER-MAN L'INTEGRALE 1984Date de sortie : 05 juillet 2017

Prix : 32,00 EUR, 328 pages

Scénario : Bill Mantlo

Dessin : Al Milgrom,

Episodes :US Spectacular Spider-Man (1976) 86-97 et Annual 4, publiés précédemment dans les revues NOVA (Semic) 84-93 et 2 inédits

Sollicitation :Spider-Man doit faire face à de nombreux ennemis comme Mr Hyde, le Cobra ou encore le Colosse. Il révèle aussi son identité secrète à la Chatte Noire tandis que la Cape et l’Épée font leur grand retour.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans du classique

NOUVEAU MARVEL CLASSIC : IRON FIST L’INTEGRALE 1974-75

IRON FIST L'INTEGRALE 1974-75Date de sortie : 05 juillet 2017

Prix :32,00 EUR,   248 pages

Scénario :Chris Claremont, Roy Thomas, Len Wein,

Dessin : John Byrne, Gil Kane

Episodes :US Marvel Premiere 15-25 et Iron Fist (1975) 1-2, publiés précédemment dans les revues STRANGE (Semic) 67-74, TITANS (Semic) 12-15 et 1 inédit

Sollicitation :La vie du petit Daniel Rand bascule quand sa mère et son père meurent alors qu’il n’a que neuf ans. Secouru par des moines de la légendaire cité de K’un-Lun, Danny devient à dix-huit ans, un maître des arts martiaux doté d’un poing de fer, d’où son surnom Iron Fist. Il retourne alors aux États-Unis, bien déterminé à se venger et à éliminer l’assassin de ses parents !

Avis : nous avons ici du lourd avec ce tome de marvel classic dédié au personnage d’Iron Fist des mois après la diffusion de la série TV Netflix…mais à deux mois de la diffusion des Defenders…Ce qui attire bien évidemment l’attention, outre les débuts du personnage dans les comics américains dans les années 70, c’est avant tout les débuts de la collaboration Claremont/Byrne sur certains de ces épisodes. Le duo qui allait se retrouver quelques années plus tard sur les X-Men en était alors aux débuts de leurs carrières respectives ! c’est donc un petit morceau d’histoire que l’on retrouve ici à plus d’un titre.

Verdict : à lire

BEST OF FUSION COMICS : POSTAL 1

POSTAL 1Date de sortie : 05 juillet 2017

Prix :18,00 EUR,192 pages

Scénariste :Matt Hawkins

Dessinateur : Isaac Goodhart

Episodes :  US Postal 1-8, inédits

Sollicitation : Bienvenue à Eden, une ville bâtie par des criminels mais où aucun crime n’est autorisé. Lorsque le postier Mark Shiffron, souffrant du syndrome d’Asperger, découvre le corps sans vie d’une femme, il va se lancer dans une enquête qui va lui faire prendre conscience des secrets de la ville.

Avis : et oui, avant la ville des tueurs en série de Nailbiter de Joshua Williamson, quelqu’un d’autre avait exploré l’idée d’une ville habitée par des tueurs : Matt Hawkins avec Postal. Comme je l’ai souvent dit, ce scénariste fait sans doute partie des plus sous estimés de l’industrie, et cela faisait longtemps que je souhaitais démarrer certains de ses travaux. Je n’avais pas attaqué la précédente publiée par Panini en raison de l’approche graphique, mais là je pense me laisser convaincre tant le pitch a l’air bon. En tout cas content de voir que Panini continue encore de sortir quelques titres indés ici ou là.

Verdict : à tester !

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 2

batman-rebirth-2-45227-270x411Date de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 5.9€/

Épisodes :US BATMAN #3, #4 et #5, DETECTIVE COMICS #937, #938 et #939, NIGHTWING #2 et #3

Sollicitation : Deux surhommes protègent Gotham City ! Les deux nouveaux élèves de Batman, Gotham et Gotham Girl, sont manipulés par le Psycho-Pirate, par Tom KING et David FINCH. L’équipe de Batwoman est acculée par le Colonel Jacob Kane, l’oncle de Bruce Wayne, par James TUNION IV, Alvaro MARTINEZ et Eddy BARROWS. Et Nightwing doit conclure sa mission avec l’effrayant Raptor, sous l’oeil inquiet de Batgirl, par Tim SEELEY et Javier FERNANDEZ.

Avis : si le premier arc de la série Batman se termine officiellement le mois prochain dans l’épisode 6 US, on peut dire que l’essentiel est dit dans ces 3 épisodes publiés ici, qui amène toute l’histoire des Gotham vers une conclusion prévisible à 10 mille années lumières…Je ne vais pas m’étendre encore une fois sur la pauvreté du run de Tom King sur Batman, mais on ne peut que juger ces épisodes que comme consternants de manière générale.

Oh, ça le talent de King ressort de temps en temps pour faire coucou ici ou là, se rappelant à notre bon souvenir presque pour nous provoquer en nous disant “hé ça pourrait être bien, hein ? ben non”. On ne peut que remercier le format kiosque d’Urban, car du coup on avance assez vite et nous arrivons à la fin de cet arc sans intérêt au bout de quelques numéros du mag…Oublions vite cet accident de parcours, bien que le second arc de la série ne vaille guère mieux…

On trouvera la qualité du côté de Detective Comics. Après les premiers épisode qui introduisaient d’une part l’équipe, d’autre part la menace affrontée, James Tynion IV passe ici encore à la vitesse supérieure alors que l’équipe menée par Batwoman est bien décidée à aller chercher des noises à son paternel. Au passage, je regrette que Urban spoile ainsi l’identité du grand méchant du premier arc, tant il est important et surtout personnel pour Kate Kane.

Tynion IV en tout cas frappe fort pour son premier arc et ce n’est pas fini, car la conclusion de cette première intrigue va sérieusement bousculer les choses en profondeur et les retombées dans les épisodes suivants voire sur l’année à venir vont être importantes. Pour l’instant Detective Comics s’inscrit comme le meilleur titre du mag.

Côté Nightwing, il faut voir ce que Tim Seeley nous réserve. Je suis assez peu convaincu par le personnage de Raptor. Si la mission de Dick Grayson continue d’être intéressante, alors qu’il s’infiltre dans la cour des hiboux, son nouveau “maître” manque vraiment de charisme et tout ce discours sur “Batman est un gros naze” ne m’attire guère. Heureusement il n’est présent que dans le premier arc et ensuite nous enchainerons vers quelque chose de plus…classique.

Verdict : à lire

JUSTICE LEAGUE REBIRTH 2

justice-league-rebirth-2-47033-270x411Date de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 5.9€/

Episodes :US JUSTICE LEAGUE #1 et #2, ACTION COMICS #959 et #960, THE FLASH #3 et #4, HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS #1 et #2)

Sollicitation : Doomsday arrive en ville ! La Ligue de Justice accueille deux nouveaux Green Lantern et un Superman venu d’une Terre alternative juste à temps pour affronter des envahisseurs qui les privent de leurs pouvoirs, par Bryan HITCH et Tony S. DANIEL. Dans ACTION COMICS, le nouveau Superman s’associe à Lex Luthor face à Doomsday, par Dan JURGENS et Tyler KIRKHAM. Dans FLASH, Barry Allen doit faire face à l’apparition de nouveaux « Bolides », par Joshua WILLIAMSON, Carmine DI GIANDOMENICO et Neil GOOGE. Enfin, en l’absence des Green Lantern, Sinestro a reformé son Corps des Yellow Lantern et sème la terreur dans le cosmos, par Robert VENDITTI et Rafa SANDOVAL.

Avis : suite du mag au plus gros potentiel du rebirth, puisqu’il contient le plus de titres ! Si l’on passe sur le titre Justice League, qui comme je vous l’ai déjà dit sous la tutelle de Bryan Hitch n’a aucun intérêt et va surtout vous aider les nuits d’insomnie à trouver le sommeil, le reste s’avère bien plus attirant.

Bon, pas vraiment avec ces épisodes d’Action Comics en fait, qui sont un peu le ventre mou de cet arc avec Doomsday et ce même si Dan Jurgens remplit ses épisodes de grosses scènes de destruction. Il faudra attendre le mois prochain et la conclusion de l’arc pour vraiment voir l’intérêt de ce qui se résume pour l’instant à une grosse baston sur 6 numéros. Oui, la mort de Superman, c’était pareil en plus long, je sais, mais tout de même…

L’évènement du mag c’est bien entendu l’arrivée en propre de la série HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS. Le mois dernier nous n’avions droit qu’à l’épisode rebirth qui ne montrait pas grand chose et servait juste de rappel pour ceux comme moi qui avaient abandonné le titre en raison en grande partie de Robert Venditti.

Le scénariste est toujours là, malheureusement, mais apparemment il a eu droit à un memo du staff DC indiquant :”bon Robert, t’es sympa, mais maintenant on arrête les conneries et tu nous ramènes tout le boulot de Geoff sur le devant de la scène, sinon la porte, un coup de pied au cul en passant et nos remerciements pour rien”.

Le rebirth de la série peut ainsi se résumer à “Rebirth le run de Geoff Johns” avec notamment un premier arc qui va jouer fortement sur une nouvelle confrontation entre le Green Lantern Corps et le Sinestro Corps. Oui, cela fait redite d’une des heures de gloire de la série, oui c’est trop long, mais au moins cela redevient lisible, d’autant que la conclusion de ce premier arc en surprendra plus d’un. Venditti fait en effet un pari intéressant qui va influencer le reste de son travail sur le titre.

Par ailleurs, je vous rappelle que vous si vous êtes fan de Green Lantern, que le titre compagnon, Green Lanterns sortira en récit complet à la fin du mois avec la totalité du premier arc.

Enfin, un des titres à suivre de près avec Flash. Avec les deux premiers épisodes, Williamson a introduit son concept clé, à savoir la tempête dans la Speed Force qui a conféré des pouvoirs à nombre de gens dans Central City. Avec ces épisodes, il va prendre en charge tout ce petit monde…sauf que tout le monde ne partage pas ses principes et certains sont bien décidés à tirer parti de cette nouvelle donne.

Verdict : à lire

SUICIDE SQUAD REBIRTH 1

suicide-squad-rebirth-1-45930-270x413Date de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 5.9€/

Episodes : US SUICIDE SQUAD REBIRTH #1, SUICIDE SQUAD #1, SUICIDE SQUAD SPECIAL: WAR CRIMES #1, HARLEY QUINN #1 et #2, DEATHSTROKE #1 et #2

Sollicitation : L’Escadron reprend du service ! Amanda Waller reforme un nouvel Escadron Suicide à l’occasion de la nouvelle série SUICIDE SQUAD lancée par Rob WILLIAMS, Philip TAN et Jim LEE. Une mission hors du territoire américain confronte les membres de l’équipe à un crime de guerre, à l’occasion d’un récit de John OSTRANDER et Gus VASQUEZ. L’ancienne complice du Joker, Harley Quinn, s’installe à Coney Island et doit faire face à une invasion de zombies, par Amanda CONNER, Jimmy PALMIOTTI et Chad HARDIN. Enfin, Deathstroke l’Exterminateur fait son retour dans une série qui sent la poudre, par Christopher PRIEST et Carlo PAGULAYAN.

Avis : et enfin, le 3e mag mensuel Urban débarque cette semaine et des mois après son annonce, on continue à se demander : mais pourquoi ? j’en parle dans mon top et flop du mois de juin sorti vendredi dernier, mais pour moi ce titre demeure un mystère et l’absence d’un mag Superman également !

Surtout que sur le fond, la composition ne donne pas très envie :

  • la suicide squad de Rob Williams et un Jim Lee très très fatigué ! j’en ai déjà parlé, mais cette nouvelle mouture de l’équipe reformatée pour coller au film n’est guère intéressante. Les scripts de Williams ne sont pas mauvais, juste sans grande surprise et sans âme. Tout est très mécanique et on sent bien que Williams lui même ne se fatigue pas trop. Il respecte le cahier des charges donné et ne va pas au delà.

    On a clairement dit au scénariste : 1/ de coller au max à l’ambiance générale du film même si c’était une merde et 2/ de bien mettre en avant Harley Quinn. Oui, on a compris elle est populaire, mais c’est pas non plus votre Wolverine les gars !  Reste du Jim Lee en petite forme donc. Je reste fan du monsieur et même en petite forme je suis toujours preneur, mais mince, il a besoin à ce stade de décider si il bosse dans le staff edito ou comme dessinateur, car chaque job demande du temps.

 

  • Harley Quinn, on reprend les mêmes : Palmiotti et Conner et grosso modo on continue comme avant. Je pense que c’est le titre le moins affecté du rebirth car il fonctionnait très bien avant et DC n’a pas dû juger qu’il fallait changer quoi que ce soit…Si comme moi vous étiez imperméable à la série, ben ça va pas changer et si vous aimiez c’est la même chose qu’avant.

 

Reste la perle, le bijoux, la merveille, le chef d’oeuvre,  l’une des meilleures séries du Rebirth, sans le moindre doute…qui aurait bénéficié d’une sortie en librairie et pas en kiosque : le Deathstroke de Christopher Priest. Le scénariste qui revient dans l’industrie après plusieurs années d’absence vient ici montrer à tous les petits jeunes comment qu’on fait pour écrire une bonne série.

Oh, je sais, vous n’en aurez pas l’impression à la lecture de ces deux premiers épisodes assez lents et …déstabilisants mais croyez moi, dans quelques mois vous ne pourrez plus vous en passer ! à l’image de son run sur Black Panther, Priest adopte ici une narration très particulière, éclatée qui suit les différents fils de l’intrigue par le biais de séquences à l’image de ce que faisait Pulp Fiction.

Petit à petit l’intrigue complexe de Priest se met en place et on reste sur le cul tout du long. Ce qui domine cependant c’est sans conteste la caractérisation du personnage de Deathstroke que le scénariste maîtrise à 200% et je pressens qu’elle va désormais servir de maître étalon pour les scénaristes quand ils utiliseront le personnage.

Priest décrit ainsi son personnage comme une salopard apparemment sans scrupule, prêt à tout pour du fric…mais les choses sont en réalité bien plus compliquées, notamment quand on commence à toucher à sa famille. On voit ainsi ses enfants, son ex femme, ses collègues proches être intégrés dans sa vie et surtout dans la masse des manipulations qu’il a mis en place.

Un titre tout simplement impressionnant et surtout passionnant en permanence

Verdict : Deathstroke mon amour !!! le reste bof.

LUMBERJANES INTEGRALE TOME 1

LUMBERJANESDate de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 14€/

Scénario :

Dessin :

Episodes : Vol. 1+ 2 US

Sollicitation : Cinq copines, très différentes mais unies comme les doigts de la main, sont bien déterminées à passer le meilleur été de leur vie… peu importe les attaques de loups à trois yeux, de yétis et autres manifestations surnaturelles qui semblent se manifester dans leur camp de vacances. Incontestablement, la série Kids de l’année, déjà nominée aux Eisner Awards comme meilleure publication pour adolescents et comme meilleure création originale pour la jeunesse aux Harvey Awards.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux que ça intéresse.

THE AUTHORITY TOME 1

the-authority-tome-1-44386-270x411Date de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 28€/

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Bryan Hitch

Episodes :The Authority #1-12 + Wildstorm Summer Special #1

Sollicitation : Des cendres de Stormwatch, l’équipe d’intervention des Nations Unies, naît Authority, un groupe de justiciers surhumains implacables et incorruptibles ! Apollo, Midnighter, le Docteur, Swift, Jack Hawksmoor et Jenny Sparks se réunissent dans un vaisseau évoluant entre les dimensions afin de repousser les menaces les plus étranges et dangereuses alors que la planète Terre entre dans son nouveau millénaire !

Avis : après Stormwatch, Urban Comics poursuit la réédition d’une partie du boulot de Warren Ellis chez Wildstorm avec l’un des chefs d’oeuvre du scénariste, un titre qui a profondément marqué son temps et dont on peut encore noter l’influence ici ou là dans l’industrie actuelle : Authority !

Après avoir repris Stormwatch en main, comme nous l’avons vu dans les deux premiers tomes, mis en place les éléments nécessaires comme la plaie ou des personnages comme Jennifer Sparks et d’autres, Warren Ellis n’a pas fait dans la dentelle et a mis l’équipe de Jim Lee à la retraite forcée, aussi appelée la tombe pour la plupart.

Et lorsque l’on passe à Authority, on comprend à quel point on change d’époque entre les deux équipes. Autant Stormwatch était marqué par les codes des années 90 à tout point de vue que ce soit en termes d’intrigues, de personnages ou de représentations visuelles autant avec le nouveau titre d’Ellis, on sent bien que tout cela s’est pris un grand coup de pied quelque part et que le scénariste revient à la fois au concept de base des équipes de super-héros et à la fois lui fait subir un bon gros bain de modernité, si possible en lui explosant les dents au passage.

Aujourd’hui, je crois qu’on ne comprend pas bien combien le titre a compté. Il est en effet sorti à une époque bien particulière, la fin des années 90 où l’inquiétude régnait sur la survie pure et simple de l’industrie des comics. Beaucoup pensaient ainsi qu’elle ne passerait pas l’an 2000 ! et là débarque Authority qui vient montrer que oui, on peut encore faire des choses.

Je me souviens encore du jour ou j’ai découvert le titre dans ce numéro publié par Semic. J’ai surtout le souvenir…que j’ai failli ne pas le prendre ! je n’étais pas encore un fan de Warren Ellis à ce moment, mais je voulais découvrir des choses et après  avoir compulsé quelques pages j’ai décidé de plonger. J’étais réticent au départ…et je me suis pris l’un des plus grands coups de pieds au derche de ma vie de lecteur.

En 12 épisodes, Ellis redynamisa un genre alors en décomposition, tout en …jouant avec des concepts éculés du comic de super-héros. Ainsi quand on étudie les menaces on se  rend compte que tout cela est très classique : tyran humain et son armée, despote interdimensionnel et enfin envahisseur alien au profil divin.

Ce qui change avant tout c’est sans aucun doute l’échelle du récit. Bryan Hitch, on le voit par rapport à ces autres travaux des années 90, passe un cap dans son évolution pour adopter ce qui deviendra par la suite sa marque de fabrique : le style cinématographique grand spectacle. Quelque chose alors d’assez inédit, surtout dans le genre réaliste de Hitch, alors que l’industrie en était encore à assimiler les codes visuels du manga.  L’artiste signe d’ailleurs ici certaines de ses plus belles planches.

On change également de codes narratifs, avec des arcs en 4 parties, à la structure arrêtée : attaque/défense/information sur l’ennemi/contre offensive. Ellis abandonne au passage de manière définitive les bulles de pensée et les textes explicatifs. Tout s’appuie, se transmet,  sur l’image et son découpage, ainsi que les dialogues.

Du coup, il faut plus de temps pour véritablement découvrir les personnages, leurs personnalité, car ils sont souvent uniquement montrés dans le cadre de l’action et n’ont que peu voire pas de vie personnelle. Un changement radical par rapport aux codes précédents. Bref, dans l’ensemble Authority reste une merveille inratable qui personnellement fait partie de mes relectures annuelles régulières !

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà le cas.

INJUSTICE TOME 9

injustice-tome-9-44368-270x411Date de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 15€/

Scénario : Brian Buccelatto

Dessin :

Episodes :INJUSTICE: GODS AMONG US: YEAR FIVE Vol.1 (#1-6)

Sollicitation : Après avoir vaincu le Corps des Green Lantern, les forces de la magie menées par John Constantine et les Dieux de l’Olympe en personne, le régime totalitaire instauré par Superman semble avoir éliminé toutes les menaces susceptibles d’entraver son pouvoir. Malgré sa toute-puissance, l’Homme d’Acier reste obnubilé par le symbole de la rébellion incarné par Batman. Pour remédier ça cela, il décide de recruter les criminels les plus dangereux que la Terre ait jamais porté.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent

JUSTICE

justice-44371-270x411Date de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 35€/

Scénario : Jim Krueger & Alex Ross

Dessin : Doug Braithwaith

Episodes :

Sollicitation : Ils sont les plus grands super-héros de la Terre : réunis en une Ligue de Justice imbattable, ils ont toujours fait de leur mieux pour protéger la Terre et l’Univers des menaces les plus variées et diverses. Mais aujourd’hui, leurs plus grands ennemis ont décidé d’utiliser leurs dons pour résoudre les maux que subit l’humanité au quotidien. Mais leurs motifs sont-ils réellement aussi altruistes qu’ils le prétendent ?

Avis : pas grand chose à dire sur la sortie de cette maxi série en 12 épisodes sorti au début des années 2000 si ma mémoire est bonne. Je me souviens que j’avais peu porté attention à la sortie de ce titre la première fois, malgré la présence de très bons auteurs comme Alex Ross ou Jim Krueger et…je ne suis pas sûr d’avoir beaucoup changé d’opinion depuis ! oh, je suis sûr que ce n’est pas mauvais, et c’est toujours sympa du bon Ross…mais tout cela respire tout de même la nostalgie à plein nez.

Verdict : à tester tout de même.

DETECTIVE COMICS TOME 1

batman-detective-comics-tome-1-44345-270x411Date de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 17.5€/

Scénario : James Tynion IV

Dessin :   Eddy Barrows

Episodes : Detective Comics #934-940

Sollicitation : Batwoman, Red Robin, Spoiler, l’Orpheline et Gueule d’Argile… Voici les nouveaux justiciers que Batman a recrutés afin de protéger Gotham d’une menace totalement inédite. Pourront-ils s’accorder à temps avant que la cité maudite ne tombe entre les griffes d’une armée souterraine ?

Avis : comme j’en parle déjà plus haut, dans le cadre du mag Batman rebirth (et parce que cette rubrique est déjà bien assez longue), je ne vais m’attarder beaucoup sur cette réédition qui débarque bien vite en librairie. Comme vous le voyez ce premier tome reprend l’intégralité du premier arc de la série écrite par James Tynion IV qui impose très vite son concept : si vous aimez la bat-family c’est par là que ça se passe.

C’est en effet ici que les personnages de Cassandra Cain, Spoiler, Red Robin et d’autres naufragés du New 52 ont trouvé refuge à l’occasion du Rebirth. DC leur offre à tous une nouvelle maison sous l’ombre protectrice et vendeuse de Batman, avec le retour en outre de Batwoman au premier plan après quelques années difficiles.  Et pour débuter, le scénariste commence fort avec une intrigue à la fois riche en action mais surtout en révélations et qui va vite s’avérer très personnelle pour certains membres de cette jeune équipe.

Le défi est de taille, si bien que même Batman va vite se trouver dépassé par les évènements ! et comme je l’écris plus haut : la conclusion de ce premier arc va se révéler très importante et surtout riche en retombées pour le titre …mais aussi bien au delà. Dans le même temps, on ne peut nier que Tynion IV maîtrise bien ses personnages, notamment Batwoman qui a retrouvé grâce au titre une vraie légitimité…et du coup une série solo !

Bref, une des bonnes surprises du Rebirth. Si vous faites partie des déçus nombreux du run de Tom King sur Batman, vous trouverez ici un bon moyen de vous consoler.

Verdict : à lire

SUPERMAN REBIRTH TOME 1

superman-rebirth-tome-1-44384-270x411Date de sortie : 07 juillet 2017

Prix : 17.5€/

Scénario : Peter J.Tomasi & Patrick Gleason

Dessin : Patrick Gleason & Jorge Jimenez & Doug Manhke

Episodes :Rebirth #1 + #1-6

Sollicitation : À la mort du Superman de la Renaissance, l’esprit de vérité et de justice qu’il représentait a semblé disparaître avec lui. Mais un Homme d’Acier bien plus aguerri restait à l’affût, opérant dans l’ombre. Et il est grand temps pour ce protecteur d’une Metropolis parallèle de reprendre le flambeau, car l’Eradicator est en route pour la Terre, et aucune forme de vie ne semble pouvoir lui résister…

Avis : ahhh enfin ! enfin Superman rebirth débarque en France et enfin j’arrive au bout de cette chronique …cela fait maintenant plusieurs mois que nous sommes nombreux à vanter sur tous les tons et à chaque occasion les mérites de la série reprise en main par Peter J.Tomasi et Patrick Gleason. Et cela est mérité car ces messieurs nous livrent sans doute le meilleur run sur le personnage depuis 15 ans !

Cela faisait en effet un moment que le personnage était quelque peu à la dérive, à défaut d’une direction engageante. Et cela remontait à avant le New 52 ! oh, on aime pas y penser mais les années précédentes le reboot de DC n’avaient pas été franchement clémentes avec l’homme d’acier d’un point de vue créatif. L’éditeur avait multiplié les directions différentes et les scénaristes mais sans résultat probant au final.

Du coup, retrouver du bon Superman, d’un coup…ça fait vraiment du bien au vieux lecteur de Superman que je suis ! la base de ce succès est simple : Tomasi et Gleason s’appuient avant tout sur la famille de Superman plutôt que d’essayer de la dégager. Superman et Lois sont bien mariés et parents et contre tous les préjugés de l’industrie : cela fonctionne du tonnerre. Fini donc l’idée que des super-héros mariés tuent le drama…

On vous regarde tous Marvel, qui à l’heure actuelle ne voit plus aucun de ses personnages engagés dans une relation sérieuse à long terme..Si, si regardez PLUS AUCUN !!! Entre les mariages dissous, les morts, les ruptures…c’est un bien beau bal de célibataires que l’on a chez Marvel… Ici, les relations entre les personnages, et notamment l’apprentissage du fils, Jon, sont une source de fraîcheur bienvenue pour un personnage vieux de 75 ans.

Oh, il y aussi de l’action, avec notamment le retour d’un vieil ennemi qui va occuper tout ce premier arc et va en faire baver Superman et sa famille, mais on revient mois après mois relire le titre car à chaque épisode on finit avec un sourire béat sur le visage. Pour moi après ce premier arc, les auteurs ont compris qu’il fallait faire un bouquin qui rend  le lecteur heureux, même si cela veut dire friser avec le tout mignon/tout beau de temps en temps.

Bref c’est un indispensable

Verdict : à posséder !

 

A propos Sam 1852 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

  1. Bonjour
    Je suis un lecteur assidue de cette très bonne rubrique, je voudrais savoir si le run de Hickman existe en librairie.
    Merci d’avance pour lé réponse

    • Concernant le run de Jonathan Hickman sur la franchise Avengers, il a en effet été réédité en librairie dans la collection Marvel Now puis sous le titre time runs out. Tous ces tomes sont je pense très facile à retrouver en librairie ou sur le net. Et je ne doute pas que Panini les rééditera encore sous de multiples formes à l’avenir…
      Concernant le run de Hickman sur les fantastic four, Panini a débuté la réédition en deluxe…mais elle reste inachevée pour l’instant et aucune information n’a poru l’instant filtrée sur la date de sortie du prochain tome…

  2. Merci de la réponse, je parlais du run sur les fantastic four, du coup il faut espérer que le run entier sorte.

    • C’est confirmé pour l’instant qu’on a pas d’infos sur le sujet…
      Peut être que si le personnage est effectivement le vilain du prochain Batman, on aura le titre en librairie, mais sinon,j’y crois moyen…

  3. Alors Sam, je me permet de te corriger sur l’avant dernier paragraphe sur Renew your vows. Dans les derniers épisodes de Spider-Man parus dans les mag (ceux que tu as donc zappés il me semble), on assistait à l’arrivée de Regent, et on a eu un petit focus sur le couple May/Jameson (je reste vague).

  4. Postal par panini la sortie du mois ! Je suis vraiment content que panini publie les comics top cow, tout le eden verse (postal, eden verse, samaritan,etc) de matt hawkins vaut le coup ! Postal étant pour moi le meilleur, le problème restant les dessins mais vraiment une fois passé ça c’est que du bon !
    Détective comics aussi et très bien! Une réelle surprise sachant que je n’attendais rien de tynion IV à la base !
    The Autority enfin, je n’avais jamais lu de wildstorm avant que Urban les sortent et bon dieu que c’est bon !
    D’ailleurs outre les titres de Ellis (planetary, Autority), qu’est ce qui vaut le coup chez wildstorm? En vo ou en vf sam?
    Merci pour ta réponse!
    Toujours un super boulot

    • En termes de titres de qualité, au delà des séries publiées par Ellis dans cet univers propre pas grand chose.
      Les débuts sont amusants à aller lire les wildcats ou les gen 13 pour Jim lee et J.Scott Campbell et parce que c’est une image parfaite de l’époque.
      Au delà il faut aller chercher les titres dans les sous labels, comme celui d’ALan moore à la fin des années 90, avec notamment les excellents Top Ten ou Tom Strong.
      On peut aussi penser au label homage qui a été la maison d’astro city pendant longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.