Guide de lecture Comics VF : semaine du 12 février 2018

BLISS COMICS

BRITANNIA TOME 1

Britannia_RGB-1-600x922Date de sortie : 16 février 2018

Prix : 14.95€/128 pages

Scénario : Peter Milligan

Dessin : Juan Jose Ryp

Episodes :Britannia #1-4.

Sollicitation : DANS LES BRUMES MYSTIQUES DE BRITANNIA…

Choisi par les augures, manipulé par les Dieux, aux ordres de l’empereur : en l’an 65 de notre ère, l’homme n’était pas maître de sa destinée. À l’apogée du règne de Néron, un vétéran des légions romaines est envoyé dans la province de Britannia, aux limites de l’empire, pour enquêter sur des événements morbides et surnaturels. Antonius Axia, le premier des détectives, sera le seul espoir de Rome pour reprendre le contrôle de la frontière la plus sauvage de l’empire, et empêcher les monstres qui se tapissent entre mythes et magie d’envahir notre réalité.

Cette épopée psychologique et horrifique est signée Peter Milligan (Hellblazer, X-Statix), Juan José Ryp (Ninjak) et Jordie Bellaire (Batman)

Avis : sans aucun doute en ce qui me concerne, l’une des sorties les plus attendues du mois de février alors que Bliss Comics nous présente un titre au pitch tout simplement irrésistible pour ma pauvre personne, alors que l’on suit un enquêteur du temps de la Rome impériale, envoyé en mission au fin fond d’une province que nous connaissons bien pour résoudre une bien sombre affaire. Le tout dessiné par Juan Jose Ryp, en ce qui me concerne c’est emballé et pesé !

Bon, j’ai un peu peur côté scénario concret avec Peter Milligan à la barre…je sais que le monsieur a sa réputation depuis longtemps auprès d’une partie du lectorat, mais en ce qui me concerne, ce que j’ai lu de sa part ne m’a jamais séduit, ou alors peut être X-Statix ? mais cela commence à dater maintenant. Peut être que ce titre va renverser la tendance ?

Verdict : à lire

GLENAT COMICS

BALLISTIC

BALLISCITDate de sortie : 14 février 2018

Prix : 15.95€/160 PAGES

Scénario :  Adam Egypt Mortimer

Dessin : Darick Robertson

Episodes :

Sollicitation : Bienvenue dans la ville où tout peut arriver. Surtout le pire.

Bienvenue dans un futur pas si éloigné que ça du nôtre, bienvenue à Repo-city, la ville où tout le monde est un salopard, y compris les réparateurs d’air conditionné. Dans cet enfer cyberpunk, on rencontre Butch, un gros bourrin, et son pote Gun, une arme à feu génétiquement modifiée, grande gueule et dopée aux drogues les plus dures. Cette paire de brutes aussi improbable que violente va essayer de propulser Butch lui-même sur le devant de la scène criminelle de Repo City. Finies les heures passées à réparer les stations de refroidissement, Butch va enfin pouvoir se laisser aller à ses instincts les plus vils. Sauf qu’évidemment, ça ne va pas se passer comme aimeraient nos deux acolytes…

Après le culte Transmetropolitan, Darick Robertson s’associe au cinéaste Adam Egypt Mortimer et nous plonge dans une nouvelle métropole futuro-psychédélique où se mêlent SF, polar, pulp et anticipation dans un cocktail nihiliste parfaitement jubilatoire. Un « buddy movie » grand-guignolesque et ultra violent à la manière de The Boys qui emprunte autant à la littérature de William Gibson qu’à Judge Dredd.

Avis :pas vraiment d’avis, je dois bien avouer que c’est la première fois que j’entends parler de cette série. Alors bien évidemment, la présence de Darrick Robertson au dessin donne l’envie de s’y intéresser, mais en ce qui me concerne  je ne suis pas très attiré par le pitch de départ…À voir donc.

Verdict : à tester

NAILBITER TOME 5

NAILBITERDate de sortie : 14 février 2018

Prix : 15.95€/144 pages

Scénario : Joshua Williamson

Dessin : Mike Henderson

Episodes :

Sollicitation : Découvrez l’origine du mal…

Buckaroo, dans l’Oregon, a donné naissance aux plus terribles serial killers des États-Unis. Mais le pire d’entre eux était sans doute le Nailbiter. Est-il possible qu’un tel monstre ait pu avoir une fille ? Alors qu’elle enquête sur ses origines, Alice pourrait bien découvrir dans le même temps celle des serial killers… Fans de Wytches, Outcast et Walking Dead, frissonnez et plongez dans ce thriller sanglant au suspense insoutenable !

Avis : avant dernier tome de la série Nailbiter, alors que l’on espère vraiment que l’intrigue va commencer à réellement avancer. On ne peut nier que le dernier tome marquait une pause dans le déroulement de l’histoire et qu’on perdait du temps sur une sous intrigue au final sans grand impact avec le reste. Le pire est que je commence à voir les mêmes techniques du scénariste de titre en titre, à savoir l’utilisation de diversions pour reculer le plus possible les révélations importantes autour des mystères principaux de chacune de ses séries.

Le rendu est ainsi assez souvent mitigé, car parfois il sait distiller juste ce qu’il faut pour conserver notre intérêt intact, comme sur Birthright, mais avec des limites et sur Nailbiter, on dirait plutôt qu’il traine le plus possible. À voir s’il saura gérer l’atterrissage de la série, d’autant qu’encore une fois il promet de gros trucs dans ce volume…

Verdict : à lire

PANINI COMICS

AVENGERS UNIVERSE 2  

AVENGERS UNIVERSE 2Date de sortie : 16 février 2018

Prix : 6,50 €, 152 pages

Episodes :US Mighty Thor 21, USAvengers 6-7, Occupy Avengers 6-7, Captain America Sam Wilson 22-23

Sollicitation :Quels sont les plans de Steve Rogers pour les U.S.Avengers ? Et que projette-t-il pour Sam Wilson, maintenant qu’il a abandonné son rôle de Captain America ? Vous le découvrirez dans quatre épisodes de Spencer, Ewing, Medina, Izaakse et Bennett. Plus un numéro de Thor (avec War Thor !) et deux de Hawkeye, signés Aaron, Schiti, Walker et Walta.  

Avis : pas grand chose à dire sur le mag vu le peu de titres que je lis en VO dans le programme proposé…en fait comme vous le savez sans doute déjà, je ne lis réellement que Thor et soyons clairs, l’arc qui débute avec ce numéro 21 n’est clairement pas le meilleur. Ce n’est pas mauvais, mais l’absence de Russel Dauterman se fait sentir cruellement, malgré tout le talent de Valerio Schiti. L’intrigue a pourtant des accents assez épiques par moment avec l’apparition du War Thor, mais j’ai trouvé l’ensemble assez poussif et surtout assez prévisible. Bref, il va falloir attendre quelques numéros après le 700 pour que le titre redémarre en fanfare.

Verdict : à lire

STAR WARS 5

STAR WARS 5Date de sortie : 16 février 2018

Prix :5,90 €, 112 pages  

Episodes :US Star Wars 33-34, Doctor Aphra 9-10, Darth Vader 4)  

Sollicitation :Après les événements de la Citadelle Hurlante, Luke et Leia échouent sur une planète isolée tandis qu’Aphra décide qu’il est enfin temps pour elle de devenir immensément riche. Retrouvez également la suite de l’affrontement entre Dark Vador et le Jedi Kirak Infil’a. Cinq épisodes par Jason Aaron, Kieron Gillen, Charles Soule, Salvador Larroca, Kev Walker et Giuseppe Camuncoli.  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Star Wars.

 

SPIDER-MAN UNIVERSE 4  

SPIDER-MAN UNIVERSE 4Date de sortie : 16 février 2018

Prix :6,50 €, 152 pages

Episodes :US Venom 1-3, Edge of Venomverse 1, Spider-Man 2099 17-18 et Spider-Man Master Plan 1

Sollicitation :Retrouvez Spider-Man dans Master Plan, une aventure signée Thompson et Stockman. Plus le retour très attendu de Venom dans trois épisodes de sa nouvelle série signée Costa et Sandoval, et aussi le premier épisode d’Edge of Venomverse, de Rosenberg et Boschi. Sans oublier deux chapitres d’une nouvelle saga mettant en scène Spider-Man 2099, par David et Sliney.  

Avis : numéro important de Spider-Man Universe si vous êtes fans de Venom. En effet depuis quelques mois le personnage à été remis en avant par Marvel de manière assez proéminente, avec son propre event à la clé. L’arrivée prochaine du film n’y est évidemment pas pour rien, mais cela n’explique pas tout. Y avait-il récemment un engouement particulier pour le personnage ?

Je ne sais pas trop pourquoi, mais c’est encore une fois Cullen “j’écris tout chez Marvel à un moment ou à un autre” Bunn qui s’y colle. En ce qui me concerne, je dois bien avouer que j’ai tout évité en VO car…et bien je vais être honnête, Venom, je m’en cogne un tantinet voire beaucoup le haricot magique…Mais si vous êtes fans, alors ne vous en privez pas. Croyez moi, vous allez avoir votre dose…

Verdict : pour les fans de Venom.

AVENGERS PAR GEOFF JOHNS 1 (sur 2)

AVENGERS PAR GEOFF JOHNS 1 (sur 2)Date de sortie : 16 février 2018

Prix :17,50 €, 240 pages,

Scénario :Johns,

Dessin :Dwyer, Frank, Davis

Episodes :US Avengers (1998) 57-64 publiés précédemment dans les albums BEST COMICS : AVENGERS 1, 2 et 5)

Sollicitation :Ensemble les Avengers peuvent terrasser les plus redoutables criminels, mais seraient-ils pour autant capables de gouverner le monde ? Découvrez le plus grand défi des héros dans ce récit complet.

Avis : voilà une réédition relativement surprenante, alors que Panini débute cette semaine la réédition du run de Geoff Johns sur les Avengers. Car oui le scénariste phare de DC depuis maintenant une bonne dizaine d’années a signé un passage éclair chez la concurence au début des années 2000. Ainsi, avant le relaunch de la franchise opéré par Bendis et à la suite du run de Kurt Busiek, Marvel se cherchait un nouvel homme orchestre pour le titre Avengers…qui alors était le seul en circulation (oui, ça nous ramène vachement en arrière).

Je passe volontairement sur le run de Chuck Austen …que tout le monde veut oublier…comme son travail sur les X-Men.  Encore 15 ans plus tard, nombre d’entre nous se demandent comme quelqu’un qui n’était guère apprécié des lecteurs a pu ainsi travailler aussi longtemps et surtout avec autant de marges de manoeuvre sur les franchises les plus importantes de l’éditeur. En ce qui me concerne, je parie sur le chantage appuyé sur des photos cachés d’orgies chez Marvel…

Au delà, que dire du run de Johns en particulier. Qu’il fut court et des propres mots de l’auteur lui même, compliqué. Et par là, je veux dire qu’il est revenu sur ces épisodes récemment pour dire que c’était l’une de ses expériences professionnelles les plus difficiles de sa carrière…Et cela se sent à la lecture. En effet, dans son premier arc, outre le fait que l’on sente bien qu’il cherchait ses marques, on remarque vite qu’il ne démontrait pas son efficacité et sa maîtrise habituelle…

Avec une tutelle sévère au dessus de lui, c’est n’est guère étonnant. Tout n’est cependant pas à jeter. Si son premier et son dernier arc ne m’ont guère enchanté…le premier présenté ici étant d’ailleurs particulièrement difficile à suivre, très confus par moment et pas vraiment aidé par un Kieron Dwyer au dessin qui n’avait pas très envie d’être là, le second intitulé Red Zone est très réussi.

Presque 15 ans après, cela reste un arc que je continue d’apprécier, avec en outre les débuts de Olivier Coipel chez Marvel. Bien meilleur, on y voit le temps de quelques numéros ce qu’aurait pu donner les Avengers écrit par le vrai Johns. Cela ne fut point puisqu’il décida de quitter le titre quelques épisodes après. L’ensemble évolue donc encore entre le passable et le très bon selon les numéros.

Verdict :à lire

 

BLACK PANTHER : LE PROLOGUE DU FILM  

LE PROLOGUE DU FILMDate de sortie : 16 février 2018

Prix : 9,95 €  , 96 pages,

Scénario : Pilgrim, McGregor, Hudlin,

Dessin :Romita Jr, Buckler, Martello

Episodes :US Marvel’s Black Panther Prelude (2017) 1-2,Black Panther (2002) 2, Jungle Action (1972) 6-7, 2 inédits

Sollicitation :Avant son apparition dans Captain America: Civil War, peu connaissait T’Challa en dehors de sa terre natale. Pourtant, il protégeait le Wakanda avant même la création des Avengers. Découvrez le passé de la Panthère Noire, le héros du plus mystérieux des pays d’Afrique. Au sommaire de cet album, retrouvez un récit inédit se déroulant au moment du film Iron Man, ainsi que deux histoires qui ont inspiré les événements du film Black Panther de Ryan Coogler.

Avis : pfffff ah ah ah ah ah ahha, ahhhhhh Panini. Les comics sortant dans la trainée des films n’ayant je suppose guère de succès en kiosque, à raison puisqu’ils sont souvent de piètre qualité, l’éditeur s’est retranché vers la librairie…Tout cela pour proposer toujours des trucs sans intérêt mais avec l’avantage pour lui d’être beaucoup plus cher…C’est un choix; Comme le fait de notre part de ne pas aller se le procurer…Allez voir le film directement, je doute que vous manquiez des informations essentielles en ne lisant pas ce machin.

Verdict : à éviter.

 

JE SUIS BLACK PANTHER  

JE SUIS BLACK PANTHERDate de sortie : 16 février 2018

Prix : 25,00 € , 320 pages

Episodes : US Fantastic Four (1961) 52-53, Avengers (1963) 87, Jungle Action (1972) 6, Black Panther (1977) 1, Marvel Team-Up (1972) 100, Black Panther (1998) 1 et 57-58, Black Panther (2005) 18 et 39-41, Black Panther (2015) 1 et A+X 3, publiés précédemment dans les revues X-MEN EXTRA 62 et UNCANNY AVENGERS (V1) 3 et les albums BLACK PANTHERE L’INTEGRALE 1966-1975, FANTASTIC FOUR L’INTEGRALE 1966, AVENGERS L’INTEGRALE 1971, SPIDER-MAN TEAM UP L’INTEGRALE 1980, MARVEL VINTAGE : BLACK PANTHER, MARVEL SELECT : BLACK PANTHER 1, MARVEL MONSTER EDITION : LA PANTHERE NOIRE 4 et SECRET INVASION 1 et 100% MARVEL : LA PANTHERE NOIRE 1

Sollicitation :Retrouvez plus de quarante-cinq ans de publications consacrées à la Panthère Noire, dans une sélection d’épisodes cultes du héros. Du Wakanda au Manoir des Avengers, découvrez toutes les facettes de T’Challa.

Avis : comme d’habitude, et dans la trainée de toutes les autres sorties Black Panther, avec la sortie du film dédié au personnage, Panini sort de manière bien utile une anthologie qui permet aux lecteurs intéressés de faire connaissance avec le super-héros en question. De sa première apparition dans Fantastic Four en passant par le run de Priest, ou les runs plus récents ou anciens, on trouve vraiment de tout.

Verdict : pour tous les lecteurs intéressés par Black Panther.

 

LE CAÏD

LE CAÏDDate de sortie : 16 février 2018

Prix :15,00 € , 120 pages,

Scénario :Rosenberg,

Dessin :Torres

Episodes :US Kingpin (2017) 1-5, inédits

Sollicitation :Wilson Fisk fait à la journaliste Sarah Dewey, une offre extrêmement généreuse pour écrire sa biographie. Mais si le Caïd se présente à Sarah comme un homme d’affaire désormais respectable, la vérité est toute autre. La jeune femme risque de plonger dans un univers dont on ne ressort pas indemne.   

Avis : il y a environ un an, pour une raison que personne n’a vraiment compris, Marvel a décidé de développer l’univers de Daredevil en donnant une série régulière à des personnages secondaires évoluant dans son orbite, tels que Bullseye, Elektra (encore) ou donc le Caïd. Bien entendu dans un marché aussi encombré que celui que nous connaissons actuellement, toutes les séries spin offs en question se sont gaufrées dans les grandes largeurs en l’espace de quelques numéros à peine.

Que reste-t-il de toute cela au final ? dans le cas du Caïd, sans doute le début d’une évolution, ou du moins d’un nouveau credo qui va ultérieurement être développé dans la série DD principale. Une idée simple, pas vraiment nouvelle et à mon sens pas vraiment crédible : la rédemption du Caïd qui revient à new York pour tenter de se refaire une réputation. Pour cela il engage une journaliste à la dérive pour réaliser son portrait actuel.

Toute la série repose en réalité sur l’ambiguïté supposée qui entoure le personnage de Fisk. S’est il réellement amendé ? il en donne tous les signes, il essaye, mais d’autres signes pointent dans la direction opposée. Et là nous avons deux avis opposés sur ce titre. D’un côté Steve qui a adoré les premiers épisodes mais pas la conclusion car selon lui expédiée en raison de l’annulation précoce du titre.

De l’autre moi qui n’ai jamais adhéré ne serait-ce même une seconde et qui ne s’est pas embarrassé à aller lire la fin en question. Je crois même avoir laissé tomber au milieu du 3. Pourquoi ? tout simplement parce que le jeu de  l’ambiguïté au coeur de la série n’a pas fonctionné avec moi. Je n’ai jamais accordé ne serait-ce qu’un soupçon de crédibilité  à ce qui sert de base au titre.

Du coup, tout m’est apparu assez plat et sans grand intérêt. De ce point de vue, tout dépend de la manière dont vous abordez le titre. Si vous arrivez à avaler le postulat de départ, alors le titre fonctionnera pour vous et vous serez “camps Steve”, dans le cas contraire, bienvenue à la maison.

Verdict : pour les crédules.

 

INFINITY GAUNTLET

INFINITY GAUNTLETDate de sortie : 16 février 2018

Prix :25,00 € , 272 pages,

Scénario :Starlin,

Dessin : Pérez, Lim

Episodes :US Infinity Gauntlet (1991) 1-6 publiés précédemment dans l’album MARVEL GOLD : LE GANT DE L’INFINI

Sollicitation :Thanos, l’amant de la Mort, l’ennemi de la vie est de retour. Il possède une arme qui fait de lui l’être le plus puissant de l’univers : le Gant de l’Infini. Orné de joyaux aux incroyables pouvoirs, il représente entre les mains du Titan, une terrible menace pour toutes les réalités. Une menace que les héros de la Terre espèrent bien repousser.   

Avis : bon sur ce coup là, je vais vous renvoyer vers mon unspoken VF (vous vous souvenez quand j’avais le temps d’en écrire ?) qui revient en détail sur la saga du gant de l’infini. Si le lire vous fait XXX, je résume : j’ai adoré. Une des plus grandes sagas de l’univers Marvel, qui fonctionne encore 30 ans après sa parution. Le titre qui a fait de Thanos une des plus grands menaces de l’univers Marvel et au delà un des personnages le plus complexe et fascinant du dit univers et un récit en lui même riche, dense, teinté ici ou là d’un soupçon de réflexion sur le pouvoir.

Verdict : à posséder

 

POWER MAN & IRON FIST 3 (sur 3)  

POWER MAN & IRON FIST 3 (sur 3)Date de sortie : 16 février 2018

Prix : 15,00 € , 136 pages,

Scénario :Walker,

Dessin : Greene

Episodes :US Power Man & Iron Fist (2016) 10-15, inédits)

Sollicitation :Jessica a quitté Luke Cage en emmenant avec elle leur fille. Il aimerait consacrer davantage de temps à régler ses problèmes de couple, mais pour l’instant les rues d’Harlem sont à feu et à sang, et c’est à lui et à Iron Fist de sauver le quartier.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.  


 

ROGUE ONE : A STAR WARS STORY

A STAR WARS STORYDate de sortie : 16 février 2018

Prix :15,00 € , 144 pages,

Scénario :Houser,

Dessin : Laiso

Episodes :US Star Wars : Rogue One (2016) 1-6, inédits

Sollicitation :Jyn Erso a été élevée par Saw Gerrera très loin du conflit opposant l’Empire Galactique à l’Alliance Rebelle. Mais lorsqu’elle est sauvée par Cassian Andor et K-2S0, elle doit s’impliquer et choisir son camp. Avec des scènes inédites !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.  

 

URBAN COMICS

SUICIDE SQUAD REBIRTH TOME 3

suicide-squad-rebirth-tome-3Date de sortie : 16 février 2018

Prix : 15.5€/136 pages

Scénario : Rob Williams

Dessin : John Romita Jr & Eddie Barrows

Episodes :  Suicide Squad #11-15

Sollicitation : Après leur lutte contre la Ligue de Justice, la Suicide Squad doit désormais protéger Amanda Waller des manigances d’un ancien collaborateur, Rustam.

Ce dernier lance une attaque de grande ampleur contre la prison de Belle Reve libérant les super-vilains enfermés. La tension déjà palpable monte d’un cran lorsqu’on découvre un traître au sein même de la Suicide Squad.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En ce qui me concerne, j’ai lâché l’affaire avec le départ de Jim Lee au dessin. J’aurais pu rester plus longtemps car au fond les scénarios de Rob Williams constituent une lecture tout à fait plaisante, mais le passage de Romita Jr au dessin m’a dissuadé bien vite…

Verdict : pour ceux qui suivent.  

STREET FIGHTER TOME 2

street-fighter-tome-2Date de sortie : 16 février 2018

Prix : 22.5€/248 pages

Scénario : KEN SIU-CHONG

Dessin : Alvin Lee

Episodes :

Sollicitation : Après sa victoire sur Sagat lors du premier tournoi Street Fighter, Ryu découvre le meurtre de son maître Gouken.

La quête du guerrier débute…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.  

A propos Sam 1734 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire