Guide de lecture Comics VF : semaine du 04 avril 2018

Edito : et oui, me voilà enfin de retour, après plusieurs semaines consacrées à un déménagement épuisant. Une chose est sûre, je ne suis pas prêt de rebouger après cela, l’ensemble de la manoeuvre, digne de l’US army, m’ayant mis sur les rotules et provoqué chez moi des réflexions diverses sur la direction donnée à mon existence sous la forme suivante “ok, je viens de vider 52 cartons de comics, 34 cartons de mangas, 6 cartons de DVD et 6 autres de livres, j’ai peut être besoin d’une assistance psychologique à ce stade…sinon qu’est-ce qui sort la semaine prochaine ?”. Et bien plein de choses (oui ma réflexion sur moi même s’est bien vite arrêtée pour s’attacher aux vraies priorités de l’existence) comme le montre ce guide VF de début avril bien garni.

Je ne serai cependant intégralement de retour que la semaine prochaine je pense. En effet, je n’ai pas eu le temps d’attaquer un guide VO. Ce sera pour mardi prochain.

DELCOURT COMICS

REDNECK TOME 1

redneckT1Date de sortie : 04 avril 2018

Prix : 15.95€/144 pages

Scénario : Dony Cates

Dessin : Lisandro  ESTHERREN

Sollicitation :  Quand une ancienne famille de vampires, qui vivait tranquillement au fin fond des Etats-Unis, part en vrille… Cela donne Redneck, un polar rural et poisseux, saupoudré de fantastique, entre True Bloodet American Vampire.

Les Bowman sont une famille de vampires installés depuis des décennies près d’une petite ville rurale du Texas. Ils sont parvenus à se fondre dans la populace locale, mais cette paisible coexistence va voler en éclat lorsque la haine, la peur et le ressentiment accumulés depuis des générations explosent à la face du monde. Impossible alors de faire la distinction entre les hommes et les monstres…

Avis : s’il y a bien un auteur qui va faire parler de lui en VF en 2018, c’est bien Dony Cates. D’une part parce que cela fait des mois que l’on parle de lui avec ferveur en VO, y compris votre serviteur, grâce notamment à ses travaux sur Thanos et Doctor Strange chez Marvel qui ne cessent de nous ravir épisode après épisode.

D’autre part, parce que les éditeurs VF ont bien senti le filon et nombre de ses titres indés sont annoncés pour les prochains mois dans nos contrées. C’est Delcourt qui ouvre le bal ce mois-ci avec l’excellent Redneck, mais gardez les yeux ouverts du côté de Snorgleux pour Babyteeth, ou Urban Comics pour God Country.

Dans le cas de Redneck, Cates nous propose un pitch en apparence traditionnel, mais mâtiné de son ton bien déjanté, alors qu’il s’intéresse à une bande de vampires dans le sud profond des USA. Une rencontre inattendue, alors que Cates nous présente un Sud qui fait furieusement penser à celui de Jason Aaron : sale, pourri, moite, bien raciste et replié sur lui-même.

Par ailleurs, oubliez ici l’image traditionnelle du vampire. Ici, ils sont à l’image de leur environnement  : des bouseux avec des canines longues. Et quand le voisinage vient leur chercher querelle…tout va partir en sucette sanglante très rapidement. On retrouve de fait ici toutes les qualités des récits de Cates : un bon rythme, allié à un excellent développement des personnages, tout cela bien armé autour de bons gros cliffanguers qui fonctionnent à plein et des twists bien menés.

Bref, c’est un indispensable du mois et retenez bien le nom de Cates, on va en reparler en très bien dans les prochains mois.

Verdict : à posséder.

GLENAT COMICS

ARCHANGEL

ARCHANGELDate de sortie : 04 avril 2018

Prix : 19.95€/160 pages

Scénario : William Gibson

Dessin : Butch Guice & Alejandro Barrionuevo

Sollicitation :  Le futur de l’humanité se joue dans son passé

Suite aux mauvaises décisions de ses dirigeants, la planète entière est devenue un enfer radioactif. Le dernier espoir de l’humanité a un nom : le Splitter, une colossale machine à remonter le temps conçue pour changer le cours de l’histoire. À moins que les paradoxes temporels qu’elle risque de produire n’aboutissent à un désastre plus terrible encore… Alors qu’une lutte de pouvoir s’immisce pour le contrôle du Splitter dans le présent, en 1945, l’agent du renseignement de la Royal Air Force Naomi Givens enquête sur des faits troublants et leurs répercussions sur sa réalité…

Découvrez le premier comics de William Gibson, auteur culte de science-fiction, dessiné par le grand Butch Guice ! Entre uchronie apocalyptique et thriller militaire, Archangel nous propulse dans un voyage aux multiples temporalités et nous fait retrouver les thématiques littéraires chères à l’auteur du Neuromancien.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux que ça intéresse.

PANINI COMICS

KIOSQUE

AVENGERS 10

AVENGERS 10Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :5,90 €, 128 pages

Episodes : US Avengers 10, Champions 10, Uncanny Avengers 26, Captain America : Steve Rogers 19, Infamous Iron Man 9 et Invincible Iron Man 9)  

Sollicitation : • Découvrez les Avengers à la solde de Steve Rogers !
Les Uncanny Avengers et les Champions protègent les États-Unis de la folie de Captain America.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

 

DEADPOOL 11

DEADPOOL 11Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :5,90 €, 128 pages

Episodes : US Spider-Man/Deadpool 20, Deadpool Kills the Marvel Universe Again 4-5, Deadpool vs Old Man Logan 1-2, Cable 4

Sollicitation : • Suite et fin de « Deadpool re-tue l’univers Marvel ».
• Début d’une nouvelle mini-série avec 2 épisodes de Deadpool vs Old Man Logan.  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

 

MARVEL GENERATIONS 2 (sur 4)

MARVEL GENERATIONS 2 (sur 4)Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :5,90 €, 104 pages

Episodes : US  Generations : Wolverine & All-New Wolverine, Generations : Hawkeye & Hawkeye, Generations Ms Marvel & Ms Marvel

Sollicitation : • Wolverine : Laura rencontre Logan au Japon.
• Miss Marvel : Kamala Khan est embauché comme journaliste par Carole !  

Avis : suite de l’arnaqu…euh, je veux dire du mach….mais mince euhhh du truc bidule sans utilité generations qui coûte très cher pour pas grand chose. Oui, mon avis général sur cette initiative n’est guère favorable. Survendu aux USA pour un résultat on ne peut plus mitigé, on se pose encore la question de l’intérêt des bouquins des mois après leur sortie.

Comme je l’ai dit le mois dernier, la qualité varie selon les numéros mais aucun ne peut se départir d’un simple fait : tout cela aurait pu prendre place dans les séries régulières, on n’aurait pas vu la différence. Cependant, certains épisodes comme celui consacré ici à Wolverine valent la peine d’être lu.

Tom Taylor en organisant la rencontre entre les deux tenants du titre développe un peu plus les différences de style entre les deux et surtout l’évolution de Laura en tant qu’individu propre par rapport à son paternel. C’est encore une fois bien géré et s’intègre au final bien dans le travail général du scénariste sur le personnage.

Il faut juste espérer que cela sera réédité dans un des tomes librairie de la série All New Wolverine, car à lui seul, il ne justifie pas la dépense de 5.9€

Verdict : trop cher pour ce que c’est

SECRET EMPIRE 4 (sur 5)  

SECRET EMPIRE 4 (sur 5)Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :5,90 €, 136 pages

Episodes : US Secret Empire 6-8, Mighty Captain Marvel 7 et Secret Empire Brave New World 3 (III)

Sollicitation : • Trois épisodes de la série Secret Empire !  • Un Avenger va mourir sur les marches du Capitole.

Avis : je voudrais bien dire que nous arrivons ici au point bas de l’event mais comme je considère la conclusion encore pire que ce qui est présenté dans ces numéros, j’ai des difficultés à me montrer maniéré dans mon opinion. Comme chacun l’a bien compris, j’ai détesté cet event qui partait très bien et ces épisodes décousus qui tentent de raccrocher les wagons avec une des prophéties de Civil War II ne fait que me confirmer dans cette position.

D’une point scénaristique c’est du grand n’importe quoi, très faible, où le scénariste allonge une sauce insipide. La tension ne prend à aucun moment et le “décès” mis en scène est tout simplement ridicule.  Du point de vue visuel, on sent un Andrea Sorentino très très fatigué sur ces épisodes. Bref, aucune qualité, d’autant que je vous le donne en mille, les principales retombées dans ces numéros ont déjà été annulées aux USA ! ahhh Marvel…

Verdict :  à éviter.

SPIDER-MAN 11

SPIDER-MAN 11Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :5,90 €, 128 pages

Episodes : US Amazing Spider-Man 31, Peter Parker Spectacular Spider-Man 3, Ben Reilly, Scarlet Spider 5, Spider-Man 19, Amazing Spider-Man : Renew your Vows 9-10

Sollicitation : • Face à face final entre Spider-Man et le Docteur Octopus supérieur !
• Avec aussi Miles Morales et Ben Reilly !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

 

X-MEN RESURRXION 6

X-MEN RESURRXION 6Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :5,90 €, 128 pages

Episodes : US X-Men Gold 10, X-Men Blue 9, Old Man Logan 26, All-New Wolverine 23, Iceman 1-2)  

Sollicitation : • Wolverine et Gabby contre les Broods !
• Deux épisodes de la nouvelle série consacrée à Iceberg !

Avis : enfin, mon calvaire prend fin. Je vais en effet pouvoir arrêter de parler du mag X-Men (jusqu’à la prochaine fois) car c’est avec ces numéros que j’ai personnellement décidé de faire cesser ma torture quasi hebdomadaire qu’était devenue la lecture des épisodes de la franchise X-Men sous le label resurrxion. Tous d’une pauvreté affligeante, s’appuyant avant tout sur l’appel à la fibre nostalgique des lecteurs et…pas grand chose d’autre.

Ce relaunch, sans atteindre les niveaux de nullité du précédent, reste l’un des pires que j’ai vu depuis longtemps. Je commence même à me dire que le reload il y a 15 ans (après le départ de Morrison), conçu sur les mêmes bases conceptuelles (made in vieilles idées à fond) était presque mieux…

Reste comme chaque mois le All New Wolverine qui reste une petite oasis de fraîcheur dans ce désert aride hostile à toute vie créative. Et comme de bien entendu, Tom Taylor vient d’annoncer son départ du titre aux USA (au 35) et le titre sera relaunché sous un nouveau titre qui prouve bien que l’éditeur n’a rien capté au travail de l’éditeur sur Laura…

Verdict : aux chiottes !

 

STAR WARS 6  

STAR WARS 6Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :5,90 €, 112 pages

Episodes : US Star Wars 35, Doctor Aphra 11-12, Darth Vader 5-6

Sollicitation : Dark Vador complète sa première quête et rencontre les Inquisiteurs.  
• Han Solo et Chewbacca embarquent un Hutt dans le Faucon Millenium !  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Suis je le seul à ce stade à avoir laissé tomber les titres Star Wars presque sans m’en apercevoir ?

Verdict : pour ceux qui suivent.

 

LIBRAIRIE

CONTEST OF CHAMPIONS

CONTEST OF CHAMPIONSDate de sortie : 04 avril 2018

Prix :18,00 € , 160 pages,

Episodes : US Contest of Champions (1982) 1-3, Avengers West Coast Annual 2 et Avengers (1963) Annual 16, publiés précédemment dans la revue Récit Complet Marvel : Le Tournoi des Champions et 2 inédits

Scénario : Gruenwald, Mantlo, Englehart, DeFalco,

Dessin :Romita Jr, Milgrom

Sollicitation : Le Grand Maître engage une partie d’un jeu mortel contre la Mort pour sauver son frère. Leurs pions ? Des héros-Marvel ! Captain America, Daredevil, Iron Man ou encore la Panthère Noire sont obligés de se battre sous leurs ordres. Une bataille sans merci s’engage alors !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je suis tout de même surpris par une telle réédition. C’est la récente apparition du grand maître dans Thor Ragnarock qui les a incité à ressortir ce titre que je n’ai jamais lu (donc pour un avis sur le fond de ma part faudra repasser…)

Verdict : pour ceux que ça intéresse

DAREDEVIL 4

DAREDEVIL 4Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :15,00 € , 136 pages,

Episodes : US Daredevil (2016) 15-20, inédits

Scénario :Soule

Dessin :Garney, Sudzuka

Sollicitation : Un contrat sur la tête de Daredevil attire tous les criminels du pays. Qui en est le commanditaire ? Matt sortira-t-il indemne de sa rencontre avec Bullseye ? Nous découvrirons aussi la réponse à la question que nous nous posons depuis le tome 1 : pourquoi tout le monde a oublié que Daredevil et Murdock sont une seule et même personne ?

Avis : suite du run de Charles Soule sur Daredevil qui me fait craindre le pire. En effet, cela fait des mois que j’entends Steve se plaindre de ce run, après m’en avoir dit du bien au début…alors que je dézinguais justement les dits débuts de Soule comme de la grosse XXX mal perchée.

Et puis au fil des tomes, j’ai commencé à me faire au boulot de ce scénariste que j’abhorre en temps normal. Certes, il y à encore bien des moments où je grince des dents, en me demandant ce que j’ai fait pour mériter cela (en gros chaque fois que Soule démontre qu’il ne sait pas écrire Matt Murdock…soit très souvent), mais au delà le titre se laisse lire gentiment.

Certes, on peut toujours lui reprocher d’avoir fait passer le titre de “série à part chez Marvel démontrant un niveau de qualité constant et une approche très créative” à…”ouais bof ok”. Mais au moins l’horreur des premiers épisodes s’est éloignée…Le dernier tome était même franchement très agréable à lire.

Ensuite, avec ce tome 4, la menace de retomber dans les pires travers du scénariste est grande, alors que l’on nous promet la révélation derrière l’oubli général de l’identité secrète de DD par le grand public. Un retour en arrière violent qui venait annuler plus de 15 ans de  certains des meilleurs runs connus par le personnage.

Et comme l’explication va sans doute se révéler du domaine cosmiquo bullshito pornaquesque au possible…je m’attends au pire.

Verdict : à lire

 

DEADPOOL : FLASHBACKS

DEADPOOL FLASH-BACKDate de sortie : 04 avril 2018

Prix : 18,00 € , 184 pages,

Episodes :  US Deadpool (2013) 7, 13, 20, 26-27, 34, 40 et 45, publiés précédemment dans les albums MARVEL NOW! : DEADPOOL 2-8)

Scénario :Duggan, Posehn,

Dessin :Koblish

Sollicitation : Deadpool a été créé en 1991 dans les pages de New Mutants, mais comme il ne fait jamais rien comme les autres, vous allez le découvrir dans des aventures datant des années 60 à 90 !   

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : suite de la réédition du run de Duggan sur Deadpool.

 

HAWKEYE 1

HAWKEYE 1Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :15,00 € , 136 pages

Episodes : US Hawkeye (2017) 1-6, inédits

Scénario :Thompson,

Dessin :Romero, Walsh

Sollicitation : Kate Bishop retourne à Los Angeles, loin de Clint Barton. Elle sera la Hawkeye de la côte Ouest ! L’agence de détective de la jeune Avenger ne va pas chômer… Par les dessinateurs de Doctor Strange et Vision.

Avis : pas vraiment d’avis, alors que Panini publie la dernière version du titre Hawkeye qui avait finalement cédé à la tentation de se concentrer avant tout sur le personnage de Kate Bishop pour délaisser Clint Barton. Est-ce un mal ? franchement je n’en ai pas l’impression, n’ayant jamais été un grand fan de Barton et ressentant depuis un bon moment que le personnage de Kate était quelque peu plus intéressante…Ensuite, il faut tester à l’usage et lui donner sa chance pour voir ce que cela donne en vrai…Les critiques ayant été en général plutôt positives. Et la scénariste étant en pleine ascension chez Marvel depuis lors.

Verdict :  à tester

JUPITER’S LEGACY 2

JUPITER'S LEGACY 2Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :15,00 € , 136 pages,

Episodes : US Jupiter’s Legacy 2 1-6, inédits

Scénario :Millar,

Dessin :Quitely

Sollicitation : Suite et fin de la saga de Mark Millar (Civil War) par Frank Quitely (New X-Men)

Avis : que dire de la suite de Jupiter Legacy attendue (oubliée par moment par un lectorat noyé sous la masse des sorties) finalement sortie dans un certaine indifférence après 3 ou 4 ans depuis le premier volume ? je ne sais plus exactement, en tout cas, cela fait un XXX de bail. Que dans l’ensemble, j’ai un très faible souvenir des épisodes lus en VO présentés ici.

Espacés à chaque fois de plusieurs mois, il était en effet difficile de retenir quoique ce soit, d’autant plus que dans l’ensemble on conserve ce sentiment d’approche très superficielle de la part du scénario de Mark Millar. Alors que dans le premier tome j’avais un minimum l’impression qu’il tentait d’avoir un semblant de profondeur au delà de l’hyper violence et du cynisme habituel.  

Là je ressens le Millar retombé dans ses travers habituels. En clair, le Millar qui ne m’intéresse pas et que je fuis fort, loin et toujours. Raison pour laquelle je n’ai pas dépassé l’épisode 2 ou 3 de Reborn ou de ses autres productions récentes et que je ne toucherai pas ses futures bouses.

Reste bien entendu Frank Quitely toujours sublime qui nous en donne pour notre argent et nous montre pourquoi il nous a fait attendre si longtemps.

Verdict :  bof mais joli soit un “bofli” ?

 

NICK FURY

NICK FURYDate de sortie : 04 avril 2018

Prix :US Nick Fury (2017) 1-6, inédits

Episodes : 15,00 € , 144 pages

Scénario :Robinson,

Dessin :ACO

Sollicitation : Son nom est Fury. Nick Fury. Le meilleur agent du S.H.I.E.L.D. Il est de toutes les missions, même des plus impossibles. Mais il ne se contente pas de les réussir, il doit les remplir avec classe. Un one-shot par le scénariste de Cable et Squadron Supreme.

Avis : ah ah ah ha, Nick Fury Jr avec une série solo ?! allez Sam, descends le fais nous marrer !!!  EUhhh, ben en fait je vais vous surprendre, cette série…ben elle est … bien ?

Je dois l’admettre, je suis le premier étonné (voire quelque peu sur mon derrière royal). J’étais initialement parti sur une attitude saine et tout à fait rationnelle, à savoir considérer le dit titre avec un mépris affiché, l’ignorant de manière tout à fait impolie pour les quelques épisodes de vie que le titre obtiendrait dans l’anonymat le plus complet avant son inévitable annulation. Et si annulation rapide, il y eut, les auteurs ont tout de même proposé quelque chose de qualité, qui oui vaut la peine d’être lu.

La première raison est avant tout visuelle, et c’est d’ailleurs pour cela que je me suis aventuré à tenter la lecture du premier épisode en VO. ACO signe ici des épisodes de toute beauté, rendant un hommage appuyé aux travaux de Jim Steranko dans les années 70, tout en apportant une touche moderne indéniable. Les découpage sont ainsi passablement psychédéliques et tout simplement superbes.

De son côté, Robinson profite à plein du talent de son artiste et a bien compris que la bonne approche ici était de faire avant tout un comic-book fun rendant hommage aux comics et l’imagerie de l’espion assez désuète des années 70. Ainsi, on ne peut s’empêcher de penser au 007 de Sean Connery en le lisant. C’est franchement très plaisant à lire.

Verdict : à lire – une très bonne surprise.

 

POE DAMERON 4

POE DAMERON 4Date de sortie : 04 avril 2018

Prix :18,00 € , 168 pages,

Episodes : US Poe Dameron 14-19 et Annual 1, inédits

Scénario :Soule, Thompson,

Dessin : Unzueta, Virella

Sollicitation : Un des membres de l’escadron Black est mort au combat, mais Poe Dameron et les autres héros de la Résistance doivent poursuivre la lutte contre le Premier Ordre, la Capitaine Phasma et Terex.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 11

batman-rebirth-11Date de sortie : 06 avril 2018

Prix : 5.90€/176 pages

Episodes :  (Contient les épisodes US BATMAN #21, THE FLASH #21, DETECTIVE COMICS #956 et #957, ALL-STAR BATMAN #9, NIGHTWING #20 et #21)

Sollicitation :  « Le Badge », première partie (sur 2)

Récemment, à la suite d’un bouleversement spatio-temporel, Batman a découvert un étrange badge dans un recoin de sa Batcave.

La présence de l’objet insolite a-t-elle quelque chose à voir avec le voyage dans une autre dimension à l’issue duquel Flash lui a rapporté une lettre de son père ? C’est ce que les deux héros détectives vont devoir découvrir dans la première moitié d’une aventure palpitante racontée par Tom KING, Jason FABOK, Joshua WILLIAMSON et Howard PORTER. Batman et ses troupes livrent un baroud d’honneur contre les forces de la Ligue des Ombres, tandis que Spoiler continue à faire cavalier seul, par James TYNION IV, Christopher SABELA, Marcio TAKARA et Carmen CARNERO. Le Chevalier Noir affronte son pire ennemi, Ra’s al Ghul, à Washington, tandis que Duke Thomas apprend lentement son nouveau rôle, par Scott SNYDER, JOCK et Francesco FRANCAVILLA. À l’autre bout du monde, Nightwing affronte le Docteur Simon Hurt, puis revient à Blüdhaven où il espère pouvoir passer une soirée tranquille avec son ami Wally West. Mais rien ne se déroule comme prévu dans cette ville, par Tim SEELEY, Javier FERNANDEZ et Christian DUCE.

Avis : début du crossover Badge en lien avec le mag Justice League. On pourra bien évidemment regretter qu’à l’image du crossover Justice League /Suicide Squad il y a quelques mois, Urban continue de disperser ce type de rencontre entre plusieurs mags. D’autant plus que dans le cas présent, il s’agit d’un crossover court, en seulement 4 parties. Du coup, la rencontre Batman/Flash débute dans ce mag pour aller s’achever dans le mag d’en face…

Au delà, que dire de ces épisodes ? que personnellement j’ai été assez déçu par le contenu présenté par Joshua Williamson (encore une fois). En effet, autant le dire d’emblée, ces numéros ne feront pas vraiment avancer le bazar Rebirth d’un iota. À titre personnel, j’en espérais bien plus, non pas des réponses, mais d’ores et déjà quelques retours. À la place, on continue gentiment de nous aguicher, avec cet arc en 4 parties qui essentiellement dit aux lecteurs : oui ça arrive…bientôt, mais pas maintenant.

Est-ce à dire qu’il est à jeter entièrement ? non, car au moins un épisode vaut le coup. La 3e partie …publiée dans le mag Justice League Rebirth…ouaip…génial hein ? c’est d’autant plus regrettable, que le numéro en question a un fort impact non pas sur Flash, mais plutôt sur Batman…et je pèse mes mots quand je dis impact. D’un point de vue émotionnel, c’est un numéro réellement réussi. Le reste est relativement quelconque, rappelle les enjeux du Rebirth, mais ne fait rien progresser.

Par ailleurs, en parallèle, on voit Scott Snyder achever son second arc sur All Star Batman. Une fin assez nerveuse grâce au boulot de Jock, où le scénario relie l’ensemble des intrigues lancées dans les précédents épisodes, nous montrant que cela faisait partie d’un plan d’ensemble d’un vilain bien particulier. Malgré tout je reste assez mitigé sur ce second arc. Certes, Snyder à pu tenter des choses intéressantes, mais le résultat final s’avère assez banal et peu marquant.

Bref, un mag en demi teinte.

Verdict : à lire

JUSTICE LEAGUE REBIRTH 11

justice-league-rebirth-11Date de sortie : 06 avril 2018

Prix : 5.90€/184 pages

Episodes :   US JUSTICE LEAGUE #19 et #20, ACTION COMICS #975, BATMAN #22, THE FLASH #22, HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS #18 et #19)

Sollicitation :  « Le Badge », seconde partie (sur 2)

Les héros de la Ligue de Justice mènent une guerre temporelle qui menace le monde entier, et dont les ramifications pourraient entraîner la mort de toute l’équipe, par Bryan HITCH et Fernando PASARIN.

Superman et Lois, fous de désespoir, se mettent à la recherche de leur fils Jon disparu. Ils vont bientôt découvrir l’identité de celui qui a refaçonné l’espace-temps autour d’eux, par Dan JURGENS, Paul DINI, Doug MAHNKE et Ian CHURCHILL. Batman et Flash se précipitent sur le Tapis Roulant Cosmique afin de rejoindre une réalité alternative où ils espèrent trouver les réponses aux questions posées par la présence inexplicable d’un badge inconnu dans la Batcave, par Tom KING, Jason FABOK, Joshua WILLIAMSON et Howard PORTER. Fonctionnant désormais de concert, le Corps des Green Lantern et le Corps des Yellow Lantern se retrouvent confrontés à des anomalies temporelles. Revenu du futur, Rip Hunter saura-t-il leur répondre ? Par Robert VENDITTI et V. Ken MARION.

Avis : j’ai déjà abordé Badge plus haut dans Batman Rebirth, je réitère ma déception vis à vis ce crossover. Seule la 3e partie, publiée ici, vaut vraiment la peine.

On continue après cela dans les crossovers décevants avec Superman Reborn…Décidément, DC a peu de veine avec ces crossovers. Déjà la rencontre Justice League /Suicide Squad était très convenue, Badge est une déception, et Superman Reborn est un bordel sans nom…

Oh, certes, la première partie publiée le mois dernier était très réussie d’un point de vue émotionnel et Tomasi et Gleason ont fait tout leur possible pour nous tirer une petite larmichette au passage. Et personnellement j’ai vraiment bien aimé l’épisode du mois, notamment la partie écrite par Paul Dini, qui revient sur l’ennemi de Superman responsable, mais c’est la conclusion qui pèche en tombant dans le n’importe quoi. Là c’est bien plus qu’en demi teinte.

Verdict : à lire

SUICIDE SQUAD REBIRTH 10

Date de sortie : 06 avril 2018

Prix : 5.9€/184 pages

Episodes :

Sollicitation :  À GENOUX DEVANT ZOD ! Reprenant le contrôle de sa Suicide Squad, Amanda Waller se tourne vers Lex Luthor. Sera-t-il un allié ou un ennemi, alors qu’elle tente déjà de dompter un autre adversaire de Superman, le Général Zod ? Par Rob WILLIAMS et Tony S. DANIEL. À Penn City, le diabolique Égée force les habitants à fabriquer des armes d’un genre nouveau. Si la population de cette ville sinistrée y trouve son compte, l’affaire n’est pas du goût de Batman et de sa Ligue de Justice d’Amérique, par Steve ORLANDO et Andy MacDONALD. Tandis que Harley Quinn continue à protéger Coney Island, notamment des complots en provenance de la mairie, par Jimmy PALMIOTTI, Amanda CONNER et John TIMMS, il est également temps de revenir sur l’idylle qu’elle avait nouée avec le Joker, par Paul DINI et Bret BLEVINS. Aveugle, Slade Wilson est secourue par Tanya Spears, la nouvelle Power Girl. Mais quand la jeune femme découvre qu’elle abrite Deathstroke, l’assassin le plus dangereux au monde, les choses se gâtent, par Christopher PRIEST, Larry HAMA, Carlo PAGULAYAN et Joe BENNETT

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie, à part pour dire que Deathstroke reste la série inégalée et inégalable du mag.

Verdict : Deathstroke.

DETECTIVE COMICS TOME 3

batman-detective-comics-tome-3Date de sortie : 06 avril 2018

Prix : 17.50€/160 pages

Scénario : James Tynion IV

Dessin :

Episodes :  Detective Comics #950-956

Sollicitation :  Depuis des années, la Ligue des Ombres agit en secret pour prendre le contrôle de Gotham. L’équipe dirigée par Batman et Batwoman va devoir affronter ce qui n’était jusqu’ici qu’une sinistre rumeur. Mais au milieu de cette lutte sans merci, le secret des origines d’Orphan menace la stabilité du groupe.

Avis : je n’ai pas encore lu ces épisodes, donc je ne peux vous fournir d’avis pour l’instant. Mais comme dans l’ensemble, le run de James Tynion IV est excellent et très bien mené de bout en bout, il est évident que je vais me rattraper assez vite. D’autant plus que le scénariste va ici toucher à l’un des ennemis les plus importants de Batman.

Verdict : à lire

GRANT MORRISON PRESENTE BATMAN INTEGRALE TOME 1

grant-morrison-presente-batman-integrale-tome-1Date de sortie : 06 avril 2018

Prix : 28€/552 pages

Scénario : Grant Morrison

Dessin :  Andy Kubert, J.H.Williams III, Tpny Daniel

Episodes :  Batman #655-658 + 663-669 + 672-681, pages from 52 #30 & 47 & DCU #0

Sollicitation :  Batman a déjà affronté Talia Al Ghul et son empire du crime à plusieurs reprises, mais leur lutte prend un tour bien plus personnel lorsqu’elle présente au héros le fils issu de leur union : Damian !

Malgré son jeune âge, il est déjà un assassin de renom et Tim Drake, alias Robin, ne tarde pas à en faire les frais ! Pour Batman, c’est le début d’une épopée qui va l’amener à revisiter toute son histoire et redécouvrir des alliés comme des ennemis passés.

Avis : on le sait, depuis quelques temps, Urban Comics s’est lancé dans une politique de réédition de certains runs publiés au moment de ses débuts. Cette fois, ils ont eu l’excellente idée d’accorder ce traitement de faveur à mon run préféré sur Batman, à savoir celui de Grant Morrison. Mon préféré et sans doute l’un des plus importants connus par le personnage, lui permettant de passer le cap des années 2000.

Bien conscient qu’un peu près tout avait été fait avec le héros après toutes ces années et désireux de le sortir de sa zone de confort habituelle, il va s’appuyer sur sa longue histoire, pour lui opposer un défi à sa mesure où tant son corps que son esprit vont être mis à rude épreuve. S’il existe un run définitif pour chaque personnage, pour chaque lecteur, personnellement pour Batman, je retiendrais sans doute celui de Morrison.

Je ne vais pas revenir en détail sur toutes les qualités de ce run incroyable, il faudrait des essais entiers, tant les thèmes de Morrison sont riches, mais il faudra retenir au passage que si le run en lui même est un indispensable, il pose en outre des concepts importants qui vont être exploités plus avant par Scott Snyder dans l’event Metal annoncé pour dans quelques mois en VF.

Entre cette réédition et la publication de Seven Soldiers of Victory + Final Crisis, on voit que l’année 2018 sera très Morrison chez Urban, même si l’on peut regretter qu’ils s’attachent avant tout à de la réédition et non à sortir son matériel encore inédit en VF, comme Multiversity…d’autant plus que ce bouquin est important pour la compréhension tant de Metal que d’un arc de Superman plus bas…

Je ne doute pas qu’après la réédition de Final Crisis, on verra Multiversity sortir juste derrière, mais cela nous amène tout de même à la fin de l’année voire début 2019, pour quelque chose sorti en VO en …2016.

Verdict :  à posséder

SUPER SONS TOME 1

super-sons-tome-1Date de sortie : 06 avril 2018

Prix : 15€/128 pages

Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin :  Jorge Jimenez

Episodes :  Super Sons Vol.1 (#1-5)

Sollicitation :  Si Jon Kent est le fils du plus grand super-héros, Damian Wayne est celui du plus dangereux.

Et malgré l’amitié que se portent les deux membres de la Ligue de Justice Superman et Batman, leur progéniture, elle, a plus de mal à s’entendre. La menace de Kid Amazo va cependant lier à jamais les deux jeunes héros, Superboy et Robin, dans un tandem destiné à reprendre les rênes de leurs parents dans la lutte contre le crime !

Avis : sortie attendue cette semaine du premier tome de la série Super Sons de Peter J.Tomasi ou l’instant fraicheur de la franchise Superman. Le titre met en effet en scène l’association des fils de Batman et Superman et c’est…très fun à lire. L’auteur qui connaît déjà bien le personnage de Damian, au point de pratiquement mieux l’écrire que son créateur Morrison, associe le jeune Robin à Jon qu’il écrivait déjà dans Superman, en apportant justement le même esprit au titre.

À savoir, basé avant tout sur la caractérisation tout sauf sombre de ces personnages. Le cynisme de Damian est ainsi perpétuellement contre-balancé par l’attitude ultra positive de Jon, ce qui donne un duo qui fonctionne étrangement bien, accentuant encore plus ce qui fonctionne dans l’amitié entre leurs paternels. Bref, une petite lecture sympathique qui fait passer un bon moment bien confortable. Malheureusement, le titre va bientôt s’achever aux USA, ce qui est un peu la tragédie de ce printemps…

Verdict : à lire

SUPERMAN REBIRTH TOME 3

superman-rebirth-tome-3Date de sortie : 06 avril 2018

Prix : 15.5€/144 pages

Scénario : Peter.J.Tomasi & Patrick Gleason

Dessin :  Jorge Gimenez, Ivan Reis

Episodes :  Superman #14-17 + Annual #1

Sollicitation :  Kenan Kong, le nouveau Superman de Chine, vient d’être enlevé.

Kal-L, le Superman de Earth-30, a disparu. Sunshine Superman, le protecteur mystique du Monde des rêves, est lui aussi introuvable… Quelqu’un… ou quelque chose… semble s’en prendre aux Supermen de tout le Multivers. Et Kal-El, le protecteur de la planète Terre est le prochain sur la liste. Pour stopper cette terreur trans-dimensionnelle, l’Homme d’Acier et son fils n’auront d’autre choix que de s’allier à une équipe d’êtres hors norme : la Ligue de Justice Incarnée.

Avis : j’en touchais un mot plus haut, Urban publie cette semaine le 3e arc de Superman…avant la sortie du Multiversity de Morrison, ce qui est une grosse XXX étant donné que tout le concept de cet arc tourne justement autour du Multiverse réinventé par Morrison dans sa série…Là je dois dire que j’ai un peu de mal à suivre la cohérence de la politique éditoriale d’Urban. Sur le fond, cela gêne un peu en outre, puisque Tomasi s’appuie vraiment sur les concepts et personnages introduits par Morrison.

Après il faut dire que cet arc n’est pas vraiment le meilleur de la série. Si le concept de base est vraiment attrayant, alors que Superman va s’associer à des versions parallèles de lui même pour lutter contre un ennemi qui menace le multiverse, vous noterez le côté assez court de cet arc, en à peine 4 parties. Et il faut bien dire que la conclusion arrive un peu de nulle part et est au final assez vite expédiée. On ressort de la lecture en se disant avant tout que Tomasi avait une bonne idée de départ, qu’il n’a pas su nourrir ou développer.

Bref, un arc au final assez superficiel dans son traitement qui gâche un bon concept de départ.

Verdict : à lire

A propos Sam 1749 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Je viens de découvrir ce site et la partie guide de lecture qui va avec. Félicitation pour ton travail que ce soit pour la partie VF ou VO.

    • Merci !
      je te recommande également les podcast si tu veux nous écouter délirer un peu sur les sorties VO et VF !

      • Oui, j’écoute le dernier actuellement. Le guide VO aide énormément. J’ai débuté la VO par la nouvelle vague de super-héros de chez DC, et j’y ai pris goût. J’ai alors souhaité étendre mes achats VO et les podcasts + les guides vont bien m’aider.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.