Guide de lecture Comics VF : semaine du 03 août 2018 | Comixity : Podcast & Reviews Comics VO VF - Comixity.fr

Guide de lecture Comics VF : semaine du 03 août 2018

Edito : cette semaine avant de parler des sorties de la semaine, j’aimerais aborder un sujet en lien, à savoir l’avenir des kiosques Urban Comics. En effet comme on le pressentait tous, Urban Comics va drastiquement réduire la voilure côté kiosque à partir du mois octobre prochain, passant notamment de 3 mags kiosques mensuels à 1 seul.

Ce n’est guère une surprise au regard notamment des pressions qui existent depuis maintenant quelques temps sur le secteur du kiosque, en particulier en raison de la déliquescence du système de distribution et de l’entreprise qui dispose d’un monopole de fait sur le marché.

C’est évidemment un coup dur, qui annonce clairement la disparition complète à terme de toute offre kiosque et le rapatriement des comics dans leur totalité vers le secteur librairie. Une évolution dangereuse à mon sens.

Car même si à titre personnel, j’apprécie bien plus les titres reliés publiés en librairie, il ne faut pas oublier une réalité simple : le renouvellement du lectorat se fait en premier lieu dans les kiosques.

J’ai presque l’impression de voir le scénario américain se reproduire ici. Pendant des décennies, le marché américain a existé grâce au circuit des kiosques avant de se replier entièrement sur le marché des comics-shops, jugés plus stables et plus rentables.

Cette manoeuvre est l’une des causes, parmi d’autres, aujourd’hui des difficultés du marché américain des comics à renouveler et accroître le nombre de lecteurs…Ce n’est donc pas vraiment un bon signe de voire l’histoire bégayer ici…

Pour voir l’annonce de Urban Comics :  http://www.urban-comics.com/rentree-2018-du-nouveau-pour-la-presse/

Emission de la semaine : deux émissions cette semaine, avec mardi à partir de 21h, l’enregistrement en direct du 7e Comixity of The Future Past où nous reviendrons sur le mois de juillet 1998. Un mois particulièrement chargé que ce soit en termes comics VO, VF, et cinéma.

Vous pourrez ensuite nous retrouver exceptionnellement mercredi soir à partir de 21h  pour l’enregistrement du Comixweekly.

Pour nous écouter, n’oubliez pas qu’il suffit de vous rendre sur l’adresse suivante : http://mixlr.com/comixity/

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 15

Date de sortie : 03 août 2018

Prix : 5.90€/176 PAGES

Episodes : BATMAN #29 et #30 • DETECTIVE COMICS #964 et #965 • ALL STAR BATMAN #13 • NIGHTWING #26 et #27

Sollicitation :  Batman continue à se remémorer le conflit sanglant opposant le Sphinx au Joker, et dans lequel Kite Man prend une part inattendue, par Tom KING, Mikel JANÍN et Clay MANN. Tandis que Spoiler découvre le projet d’Anarky, Gueule d’Argile est hanté par son passé, et Tim Drake, alias Red Robin, tente d’échapper à son geôlier et rencontre un allié inattendu, par James TYNION IV, Christopher SEBELA, Carmen CARNERO et Eddy BARROWS. Tandis que Batman et Alfred s’entraident face au danger, le souvenir du père du majordome, Jarvis, remonte à la surface, par Scott SNYDER et Rafael ALBUQUERQUE. À Moscou, Batman tente de déjouer les trafics de Vik la tueuse, par Rafael ALBUQUERQUE, Rafael SCAVONE et Sebastían FIUMÁRA. À Blüdhaven, Nightwing pensait que le monde de l’espionnage était derrière lui, mais il retrouve Huntress, son ancienne équipière au sein de l’agence Spyral, par Tim SEELEY et Javier FERNANDEZ.

Avis : suite de l’arc centré sur la guerre entre le Joker et le Riddler…qui dans ces deux numéros devient…très étrange. En effet, l’épisode 29 laisse place à des négociations menées par Bruce Wayne entre les deux personnages…Un pitch de départ intéressant, mais en réalité est utilisé par King pour mettre en scène un exercice de style narratif particulièrement désarmant. J’ai l’impression que je devrais l’analyser en détail pour le comprendre…sauf que l’exécution générale ne donne guère envie de faire un effort en ce sens.

Et le scénariste continue de nous déstabiliser avec l’épisode suivant, le numéro 30, qui revient encore une fois sur le personnage de Kite-Man. Après nous avoir livré un épisode émouvant sur ce vilain de 8e catégorie, qui devient presque le coeur de cette intrigue, il remet le personnage en scène dans un rôle…de punching-ball pour à peu près tout le monde. Il devient de fait plus un artifice pour faire avancer l’intrigue qu’autre chose et il en devient encore plus pathétique, dans le sens où l’on ne peut que ressentir de la pitié pour ce personnage objet des manipulations des autres grandes figures de cette intrigue.

De manière générale, après avoir lu ces deux numéros, on a encore plus hâte qu’avant que cette intrigue s’achève, ce qui arrivera le mois prochain, avec en prime la réponse de Catwoman à la question posée par Bruce Wayne dans le numéro 25. Si comme beaucoup de gens, dont moi, vous n’avez pas accroché à cet arc, ne vous inquiétez pas, la suite est bien meilleure.

Enfin, nous approchons de la fin de la série All Star Batman, avec cet arc qui revient sur le passé d’Alfred, et son implication avec les services secrets britanniques. Un arc…que j’ai enfin lu dans sa totalité récemment et…je maintiens mon avis. C’est vraiment un arc qui ne fonctionne pas avec moi. Autant j’aime le travail de Snyder en général, autant ici je me suis ennuyé tout du long.

Verdict : à lire

JUSTICE LEAGUE REBIRTH 15

Date de sortie : 03 août 2018

Prix : 5.90€/152 PAGES

Episodes : JUSTICE LEAGUE #25 • ACTION COMICS #984 et #985 • THE FLASH #28 et #29 • HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS #25

Sollicitation :  À l’occasion du vingt-cinquième épisode de la série, la Ligue de Justice affronte une force cosmique vieille de plusieurs millénaires, par Bryan HITCH et Tom DERENICK. Superman et ses alliés jettent leurs dernières forces contre les troupes du Général Zod, par Dan JURGENS et Patrick ZIRCHER. Puis le protecteur de Metropolis s’allie à Lex Luthor face au terrifiant Machiniste, par Rob WILLIAMS et Guillem MARCH. Lors de son combat contre le Professeur Zoom au 25e siècle, Flash a été exposé à la Force Véloce Négative. Son apparence a changé et ses pouvoirs ont évolué au point qu’il n’arrive pas à les contrôler et risque de mettre en danger les habitants de Central City, par Joshua WILLIAMSON, Carmine DI GIANDOMENICO, Pop MHAN et Christian DUCE. Sur Mogo, la révélation de l’identité de l’assassin, membre du Corps des Green Lantern, suscite la colère de Soranik Natu et provoque l’attaque du Corps de Sinestro, par Robert VENDITTI et Ethan VAN SCIVER.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Wow, je me rends compte qu’en effet, je ne suis plus du tout ces séries en VO depuis un bon moment…et elles ne me manquent pas. À noter que cela fait partie des mags qui vont disparaître et que plusieurs des séries, notamment Flash et Green Lantern ne pourront plus être trouvées qu’en librairie. Par contre, je me demande comment Urban Comics va gérer l’évolution de la franchise Justice League dans les prochains mois. On en reparle bientôt, mais clairement cela va affecter son offre kiosque, à moins qu’ils ne décident d’ignorer certains des nouveaux titres…

Verdict : pour ceux qui suivent.

SUICIDE SQUAD REBIRTH 14

Date de sortie : 03 août 2018

Prix : 5.90€/144 PAGES

Episodes : SUICIDE SQUAD #24 et #25 • JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #12 et #13 • HARLEY QUINN #24 • DEATHSTROKE #22

Sollicitation :  Sur ordre d’Amanda Waller, la Suicide Squad a capturé Killer Frost et s’apprête à faire de même avec tous les surhumains de la Terre. Mais Batman ne l’entend pas de cette oreille et se lance à l’assaut du pénitencier de Belle Reve. Il trouve deux alliées inattendues qui pourront l’aider à lutter contre le Directeur Karla, par Rob WILLIAMS, Agustin PADILLA et Giuseppe CAFARO. Répondant à un message de détresse, la Ligue de Justice d’Amérique menée par Batman plonge dans le Microvers dans l’espoir de retrouver Ray Palmer, le précédent Atom, par Steve ORLANDO et Ivan REIS. Tandis que Harley Quinn continue à faire régner la justice, Red Tool fait découvrir le présent à une justicière du futur, par Amanda CONNER, Jimmy PALMIOTTI, Joseph Michael LINSNER et John TIMMS. De leur côté, Paul DINI et Bret BLEVINS continuent à raconter comment Harley découvre les joies du bricolage. Quant à Deathstroke, il lance l’équipe qu’il vient de fonder, Defiance, dans une nouvelle mission à l’étranger, tout en retrouvant une vieille connaissance en la personne du Docteur Light, par Christopher PRIEST et Diogenes NEVES.

Avis : pas vraiment d’avis, vu le peu de titres que je suis dans le mag…en fait uniquement un, à savoir le Deathstroke de Christopher Priest, qui comme je vous l’indiquais le mois dernier adopte une nouvelle direction inattendue. En effet, marqué par le récent crossover, le personnage a vu la lumière et a décidé de tenter de s’amender…

Pour cela, quoi de mieux que de constituer une équipe avec tous les jeunots qu’il a trompé ces derniers temps ? Bien évidemment, la question la plus importante est : combien de temps cela peut-il durer ?

Slade Wilson, surtout écrit par Priest, a toujours été un personnage non pas amoral, mais avec un code très particulier, qui le poussait à percevoir le bien et le mal comme des notions superflues. Son code était au fond basé sur un pragmatisme froid. Peut-on réellement changer si profondément en si peu de temps ?

C’est sur cette question que va jouer Priest dans les prochains épisodes, en laissant entendre que le changement prend du temps et du travail et ne s’accomplit pas en claquant des doigts.

Verdict : Deathstroke toujours.

A propos Sam 1757 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.