Guide de lecture Comics VO : semaine du 29 août 2018

Edito : oui, oui, oui, je sais, c’est une toute petite semaine de sorties VO. Pour DC, c’est annual week, Image et les autres éditeurs indés sont moins présents et seul Marvel a encore quelques trucs à proposer mais c’est parce qu’ils sortent des centaines de bouquins chaque mois…Pas d’inquiétude, notre compte en banque va continuer de saigner et de hurler de douleurs, car comme d’habitude,…on se rattrapera la semaine suivante !

Sortie de la semaine : outre la suite de Extermination, ou le retour de Bendis vers ses propres créations, l’évènement est bien évidemment le développement des mini séries Venom et je pense notamment à la mini Ve Nam. Idée complètement absurde qui après le dernier épisode de Venom…est devenue sacrément plus intéressante !!!

Bien évidemment l’attrait principal est que la mini est également écrite par Donny Cates, qui a initié cette idée complètement démente !!!

Emission de la semaine : cette semaine, encore une fois, nous avons deux émissions prévues :

  • jeudi soir à partir de 21h, le comixweekly qui revient sur les quelques sorties VO de la semaine ;
  • vendredi soir, également à partir de 21h, le retour du Comixity ! et oui, il était temps, après quelques mois de vacances, nous revenons à la VF et nous couvrirons les sorties VF des mois de juillet et août !

DC COMICS

SCARLET #1

Prix : $3.99

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Alex Maleev

Sollicitation : From the creative team of Daredevil and Infamous Iron Man comes the latest explosive chapter in their creator-owned epic, which IGN called one of the best comics on the stands. Scarlet tells the story of a woman whose life has been ripped apart by police corruption. When she pushes back, she starts a chain reaction of events that will bring about the next American Revolution.

Avis : enfin ! cet épisode qui marque le retour de la série Scarlet est important à deux titres. Le premier est bien évidemment le retour de la série Scarlet qui si vous vous en souvenez encore avait connue sa première mini série en …2011 !!! 7 ans que Bendis promet la suite car de manière assez claire, la conclusion annonçait le fait que l’histoire n’était pas finie. En second …et bien cela marque tout simplement le retour réel de Bendis vers le creator owned.

Si vous avez suivi mes critiques du monsieur au cours de …la dernière décennie, vous savez ce que je pense de sa production mainstream, à savoir en déclin constant pour tomber dans le simplement navrant, mais dans le même temps à chaque fois qu’il revenait à ses racines, à savoir tout sauf du super-héros…bizarrement cela fonctionnait encore très bien. De fait son Powers reste pour moi son meilleur boulot, ce qui me peine de le voir disparaître dans les limbes.

C’est donc avec une joie mêlée d’appréhension que je vois le monsieur revenir en force vers ses propres créations alors qu’il arrive chez DC. En effet l’éditeur lui a ménagé un espace pour lui tout seul dans leur catalogue où il a décidé de relancer plusieurs de ses titres, comme Scarlet ou United States of Crimes, mais aussi de lancer de nouveaux titres avec ses collaborateurs de longue date qui commenceront à sortir dès la semaine prochaine.

Mais comme je l’ai dit outre la joie, je ressens aussi une certaine appréhension : est-ce que Bendis a gardé le niveau ? pendant longtemps la qualité de ses productions personnelles était incontestable. Peu importe combien ses bouquins chez Marvel pouvaient se révéler médiocre, dès qu’il faisait un pas dans l’indé, boum la magie revenait.

Mais après toutes ses années, a-t-il encore la flamme ? J’ai d’autant plus peur avec Scarlet que le titre avait une grande surprise. En effet, après la lecture du premier épisode en VO, je pensais que le Bendis de Marvel avait contaminé Bendis indé avec ses récits sans intérêt. Mais au final, la mini série dans son ensemble fonctionnait réellement bien, on retrouvait un Bendis inspiré soutenu par un Maleev très clairement au sommet.

Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? j’ai presque peur de le découvrir…

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

EXTERMINATION #2  

Prix :$3.99

Scénario : Ed Brisson

Dessin : Pepe Larraz

Sollicitation : Cyclops. Iceman. Angel. Beast. Marvel Girl. The original team of teen mutants brought together by Professor Charles Xavier many years ago have been shunted through time to find a world they barely recognize but were determined to help. Now, finding themselves targeted for death, the future of mutantkind lies squarely in the hands of its past. Writer Ed Brisson (OLD MAN LOGAN, CABLE) and artist Pepe Larraz (UNCANNY AVENGERS, AVENGERS: NO SURRENDER) answer the biggest question of all: can the fate of the X-Men be changed?

Avis : faites sonner les cloches !!! appeler le Vatican ! leurs experts ont du boulot : un authentique miracle s’est produit, Marvel et ses auteurs ont sorti un bon épisode des X-Men. Non je pleure pas !!! pas du tout, même pas un peu. Non c’est juste de l’allergie qui se déclenche quand je lis un bon épisode d’une franchise agonisante depuis des années. Sniff.

Et oui, alors que je n’attendais pas grand chose, voire en fait rien du tout, de cette mini série Extermination…le premier épisode s’est révélé être une très bonne surprise, alors que l’auteur nous promet de clarifier un peu la gamme en dégageant nombre de versions parallèles de personnages qui s’étaient incrustés ces dernières années.

Mais ce n’est pas tout. Car je dois avouer que si cela s’était limité à une simple tuerie aveugle façon Ultimatum, je n’aurai pas fini l’épisode aussi ravi. Non, l’intérêt ici est que Ed Brisson a su alimenter son récit avec quelques surprises bien senties, notamment l’identité réelle de l’individu issu du futur venu “corriger” certaines choses.

Très bonne idée et j’espère que le scénariste en a encore plusieurs comme cela, car il ne faudrait pas que le récit retombe après ce très bon départ.  

Verdict : Buy

HUNT FOR WOLVERINE DEAD ENDS #1

Prix :$4.99

Scénario : Charles Soule

Dessin : RAMON ROSANAS

Sollicitation : The hunt for Wolverine is over… Now the time has come to put the pieces together and see what was learned. Kitty Pryde, Daredevil, Tony Stark and Sabretooth may have found what they were looking for…but it wasn’t what they expected. Where has Wolverine been? What has he been doing? And how does it lead into next month’s WOLVERINE #1?

Avis : alors doit-on rire à la vue de la sortie de cet épisode qui conclut la Hunt for Wolverine ? surtout que quand on regarde les résultats concrets de la plupart des mini (je n’ai vu l’épisode final que de deux d’entre elles, mais ça m’a suffit) on se rend compte que les scénaristes ont traité de beaucoup de choses…sauf le retour de Wolverine.

En effet que ce soit Adamantium agenda qui avait plus de relations avec l’avenir de X-Men Red qu’avec le retour de Logan, ou la mini de Zub se déroulant à Madripoor foutant encore plus de bordel dans la continuité de Betsy Braddock (en tout cas personnellement j’y capte plus rien), Wolverine est le grand absent de tout ce bazar, qui aura compté tout de même 16 épisodes, plus l’épisode de lancement plus ce numéro de conclusion…plus la mini série Return of Wolverine le mois prochain.

Des dizaines d’épisodes pour un résultat sans grand intérêt. Je me félicite donc d’avoir sauté l’essentiel de cette belle arnaque. Je m’en doutais un peu, après tout le truc était lancé et clôturé par Charles Soule

Verdict : PASS

VENOM FIRST HOST #1

Prix : $3.99

Scénario : MIKE COSTA

Dessin : Mark Bagley

Sollicitation : Before the AMAZING SPIDER-MAN…before VENOM… There was the FIRST HOST. And that First Host has returned in need of Venom’s help — only by reuniting can the two avert cosmic ruin! Can Eddie and the symbiote trust one another long enough to save the galaxy, or will the FIRST HOST prove to be Venom’s undoing?!

Avis : avec la sortie prochaine du film dédié à Venom et la résurgence de sa popularité depuis quelques années, d’où les events à répétition autour du concept comme vu récemment, il était inévitable que Marvel n’allait pas se priver pour exploiter à fond toute idée possible autour de Venom. D’où cette mini série autour du prétendu First Host.

On y retrouve le pauvre Mark Bagley qui on le sait en a quelque peu marre de dessiner des trucs en relation avec Spider-Man depuis un moment. Ce qui est tout à fait compréhensible, quand on se dit qu’entre son run dans les années 90 sur la franchise et Ultimate Spider-Man, il doit avoir signé entre 200 et 250 épisodes sur le personnage.

Au delà, on dirait que cette mini série s’appuie sur le travail récent de Cates sur le titre, notamment la révélation du dernier épisode, je n’en suis pas convaincu, d’autant que ce n’est pas le scénariste qui produit cette mini série, contrairement à la suivante. Donc personnellement je suis un peu paumé…

Verdict : Check it ?

WEB OF VENOM VE NAM #1

Prix : $4.99

Scénario : Donny Cates

Dessin : Juanan Ramirez

Sollicitation : As the United States of America struggled through the Vietnam War, Nick Fury of S.H.I.E.L.D. needed a secret weapon — and when an ancient creature was discovered at an archaeological dig site, he was sure he’d found it. In reality, the discovery was an ancestor of the Klyntar symbiotes…and would become a waking nightmare for a platoon of American soldiers!

Avis : voici sans doute la mini série la plus WTF de l’année à sortir chez Marvel. Annoncée dès la publication de l’épisode 1 de la nouvelle série Venom, qui révélait que l’US Army s’était servie de symbiotes durant la guerre du Vietnam, Donny Cates explore plus avant ce concept complètement déjanté, mais franchement logique quand on pense au nombre d’armes que l’armée américaine a utilisé et surtout testé durant ce conflit.

Etant donné les idées de dingue que Cates peut amener, je suis réellement curieux de voir dans quelle direction il va amener un tel concept. Il y a beaucoup de choses à faire, mais au vu des premières pages preview, on dirait qu’on va se la jouer un peu Predator, avec des symbiotes dans le rôle de notre bestiole alien favorite. On verra bien, car oui j’en serai. Une idée qui m’aurait fait rire il n’y a même pas un an…

Verdict : Buy

X-23 #3

Prix : $3.99

Scénario : Mariko Tamaki

Dessin : Juan Cabal

Sollicitation : Laura has faced plenty of threats in her day… And when those threats take aim at Gabby, all bets are off. But the stakes are even higher — and the consequences more dire — when Laura comes up against a psychic superthreat: the Cuckoos!

Avis : avec cet épisode, nous entrons dans le vif du sujet, à savoir l’intrigue annoncée depuis le début, alors que Laura doit désormais faire face au groupe psychique des Cuckoos, des personnages importants dans les années 2000 qui ont petit à petit disparues dans les limbes dans les années 2010, faute de scénaristes et d’éditeurs intéressés par un semblant de cohérence.

Si à l’origine je grinçais des dents à l’idée de revoir ces personnages comme antagonistes de Laura et Gabby, je dois dire que Mariko Tamaki a trouvé une bonne raison, un contexte pouvant non pas expliquer leur passage du côté obscure de la force, mais plutôt une motivation pour trouver quelque chose, un élément précis qui les positionneraient contre notre héroïne.

Au delà, je continue d’être soulagé devant la qualité du bouquin et surtout le respect de la continuité par la scénariste. Comme je l’ai dit, malgré le changement de titre, on voit que Mariko Tamaki traite Laura dans la continuité directe du travail de Tom Taylor sur All New Wolverine. En outre graphiquement Juan Cabal a clairement passé un cap sur le titre. Ses deux premiers épisodes étaient tout simplement sublime et j’ai hâte de voir jusqu’où il va aller.

Verdict : Buy

A propos Sam 1782 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.