Guide de lecture Comics VF : semaine du 04 septembre 2018

Edito :  et c’est reparti !!! un nouveau mois débute marquée par la rentrée…sauf que cela fait en réalité des semaines que les éditeurs ont relancé les hostilités contre nos maigres ressources, notre résistance à leur offre faiblissant au fur et à mesure qu’ils s’enrichissent …Les dernières semaines furent ainsi plus que chargées et nous allons désormais garder ce rythme à peu près jusqu’à la fin novembre. Alors que dans le même temps, nous assistons à une transformation importante de l’offre comics en France avec la disparition progressive du kiosque.

Ainsi, cette semaine verra sortir les derniers numéros de Justice League Rebirth et de Suicide Squad Rebirth. À partir du mois prochain vous ne pourrez trouver que le Batman rebirth, qui accueillera certaines des séries des mags annulés, et les HS. Pour combien de temps ? nous sommes clairement témoin d’un changement profond qui pourrait mener à court terme à la disparition de ce qui fut pendant longtemps le premier point d’entrée pour de nouveaux lecteurs.

Dans le même temps,  cette rentréevoit un schéma familier se répéter :

  • Panini qui étouffe le marché librairie sous le nombre, avec essentiellement des rééditions et des publications liées aux sorties ciné du moment comme Venom, tout en maintenant sa domination côté semi-kiosque ;
  • tandis qu’Urban de son côté, s’appuie sur du Batman, les auteurs “maison” comme Tom King et les valeurs montantes comme Donny Cates.

Je doute que cet équilibre soit brisé avant un moment, malgré l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché.

Sortie de la semaine :

Chez Urban Comics

  • Batman à la vie à la mort qui marque le retour de Lee Weeks sur le devant de la scène comics, alors que Tom King continue son run sur Batman ;
  • toujours Tom King, alors qu’Urban s’attaque à une de ses productions récentes chez vertigo avec Sheriff of Babylon ;
  • God Country, de …Donny Cates, auteur dont on vous parle de plus en plus, notamment pour sa production suivante ;

Chez Panini Comics :

  • Marvel Epics n°2 : avec la suite du run du monsieur précédemment cité sur Thanos…et croyez moi, vous n’êtes pas du tout préparés au niveau de folie de cette série !

Emissions de la semaine : une seule émission cette semaine, parce que sinon on va XXX une XXX !!! après plusieurs semaines bien chargées, nous nous retrouverons comme d’habitude jeudi à 21h pour le ComixWeekly, toujours à l’adresse suivante : http://mixlr.com/comixity/

DELCOURT COMICS

GREEN VALLEY

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix : 18.95€/240 pages

Scénario : Max Landis

Dessin : Guiseppe Camuncoli

Sollicitation :  Max Landis (le fils de John « Blues Brothers » Landis), scénariste du film  Chronicle , s’associe à Guiseppe Camuncoli (Spider-Man , Star Wars : Dark Vador ) et nous invite dans le monde de  Green Valley où rien – ABSOLUMENT RIEN – n’est en réalité conforme à ce que cela semble être…

Les Chevaliers de Kelodia sont les plus grands et les plus valeureux de leur contrée. Mais avant ce jour, ils n’ont jamais eu à faire face au pouvoir qui réside au coeur de la Vallée d’Émeraude. Ils vont devoir reprendre du service et s’embarquer pour une aventure sans pareille : mettre fin aux agissements d’un sorcier malfaisant et anéantir ses dragons. Mais un instant… En réalité, les sorciers et les dragons, nous sommes bien d’accord que cela n’existe pas, n’est-ce pas ?…

Avis : si Max Landis est désormais considéré comme un paria (pour des raisons que je n’explorerai pas ici…mais disons que c’est lié à son comportement général…), je suis tout de même content de voir son creator owned arriver en France, car le monsieur est peut-être un XXX, mais un XXX qui sait écrire.

J’en ai effet adoré les quelques productions comics qu’il a écrit ces dernières années, dont notamment le très bon Superman : American Alien, disponible chez Urban Comics, et je pense d’ailleurs que c’est pour cette raison que Delcourt n’a pas hésité à acheter ce titre, sans doute avant les révélations sur la personnalité de l’auteur.

Si j’ai lu les quelques premiers épisodes en VO, je ne peux pas vous en dire grand chose, à part que l’intrigue avançait assez vite et que l’auteur ne cessait de dire que tout prendrait sens plus tard et que comme l’indique la sollicitation, rien n’est ce qu’il semble. En gros, une oeuvre dans laquelle il faut accepter de se laisser embarquer par le récit pour apprécier le voyage.

Mon intérêt est donc titillé et je pense lui donner sa chance.

Verdict : à lire

THE ART OF FRANK CHO

Date de sortie :  05 septembre 2018

Prix : 17.95€/

Dessin : Frank Cho

Sollicitation :  Cet ouvrage dédié au talent de Frank Cho est le parfait compagnon de  Skybourne , sorti récemment. Frank Cho est un as de l’illustration et un auteur de BD reconnu, notamment pour ses représentations féminines. Cet  Art Book nous dévoile toutes les facettes de ses multiples talents.

Dessin, peinture, gravure, crayonné, encrage, plume, pinceau… Frank Cho maîtrise à la fois les outils et le langage du corps féminin. Il sait rendre hommage aux formes généreuses, de manière toujours suggestive… sans être jamais vulgaire. Cet ouvrage est un pur bonheur pour les yeux des amateurs, doublé d’un condensé de savoir-faire pour les dessinateurs, où les maîtres à dessiner de Frank sont à l’honneur, de Norman Rockwell à Frank Frazetta en passant par Charles Dana Gibson ou Dean Cornwell.

Avis : voilà une sortie très particulière. On le sait, Delcourt a noué une association rapprochée avec Frank Cho, comme l’a montré la sortie récente d’un de ses creator owned, Skybourne. Il faut donc s’attendre à voir d’autres séries de l’auteur arriver chez cet éditeur dans les années à venir, d’autant plus maintenant que Cho a repris sa liberté après pas mal d’années à bosser sur des séries Marvel.

Sauf que cette fois, il ne s’agit pas de comics dans le pur sens du terme, mais plus d’un artbook conçu par l’auteur. Très clairement, une sortie à réserver aux fans de son style, dont je ne cacherai pas faire partie. Il est bien évident que Cho fait partie de ses artistes que l’on aime ou que l’on déteste, mais il ne laisse pas indifférent et personnellement j’ai toujours apprécié.

Et si son travail comics peut laisser apparaître une certaine facette de son style, il ne faut pas cependant penser que cela reflète tout ce dont il est capable. L’auteur démontre en effet régulièrement des capacités assez pointues dans l’art graphique dans le plus pur sens du terme et c’est une bonne occasion de le découvrir.

Verdict : à tester

PANINI COMICS

MARVEL LEGACY : AVENGERS 3  

Date de sortie :  05 septembre 2018

Prix :6,50 €, 112 pages

Episodes :US Avengers 675-678 Invincible Iron Man 597, inédits

Sollicitation : Avengers : No Surrender ! Quelqu’un a volé la Terre, les Avengers se retrouvent entre l’Ordre Noir et la nouvelle Légion Fatale. Que veulent-ils ? Découvrez-le dans les 4 premiers épisodes de la saga. Et Iron Man répond présent à l’appel !

Avis : oui, vous ne rêvez pas, je suis capable de donner un avis sur une revue Avengers, tout finit par arriver ! pour une bonne raison puisque j’ai lu les épisodes d’Avengers présentés ici en VO à l’occasion du lancement de l’intrigue No Surrender et aucun autre après…Oui, cela s’annonce bien…

La belle idée de Marvel sur ce coup a été d’annuler les autres petites séries Avengers qui vendaient peu voire pas du tout et de se concentrer sur le titre principal, soit une première depuis…ben depuis l’explosion de la popularité de la franchise vers 2006. Et oui, mine de rien au cours de la dernière décennie, nous avons toujours disposé de plusieurs titres Avengers publiés simultanément.

Cette réduction qui persiste malgré le récent relaunch du titre, parce qu’on reste chez Marvel, est je pense symptomatique de l’affaiblissement de la franchise post Secret Wars. Les titres depuis ce moment n’ont pas vraiment enflammé les foules, notamment en raison du travail peu entraînant de Mark Waid.

Mais…mais, Marvel ne voulant pas non plus mettre en péril la rentabilité de la franchise a transformé 3 séries régulières mensuelles en 1 série régulière…hebdomadaire ! et oui, c’est beau, cela permet de sortir même un épisode en plus ! En conséquence, les 4 prochains numéros d’Avengers devraient contenir 4 épisodes de la série jusqu’à la conclusion de No Surrender et de legacy et donc de cette version du mag et donc préparez vous à un nouveau relaunch d’ici la fin de l’année / début année prochaine, parce que Panini ne se moque pas du tout du monde …

Je reprends donc ma respiration pour aborder No Surrender, qui regroupe les auteurs des séries Avengers annulées pour un récit qui s’annonce bourré d’action, de grands enjeux et en gros un bon retour aux histoires classiques des Avengers. Et assez étrangement, cela n’a pas vraiment fonctionné pour moi. Je me souviens encore que nous avions abordé ces épisodes avec Steve dans les Comixweekly il y a quelques mois et notre manque d’enthousiasme était partagé.

Si je comprends ce que les auteurs ont voulu faire ici, le résultat dans ces premiers épisodes malgré les explosions, les pseudo coups de théâtre, et les quelques twists est assez décevant et se révèle par moment même assez ennuyeux. Il y a tout de même un certain plaisir à voir les différentes équipes converger puis bosser ensemble, mais il y à aussi certaines lourdeurs dues au classicisme de certains éléments, comme la rivalité entre chefs d’équipe qui fait très réchauffé.

Avec le recul je pense que l’écriture en titre hebdo y est pour beaucoup et cela se révèlera peut être plus réussi présenté comme ici, avec les 4 épisodes d’affilée. Du moins je l’espère pour ceux qui vont tenter, mais en ce qui me concerne, je ne vous le recommande pas.

Verdict : à tester.

MARVEL LEGACY : DEADPOOL 3  

Date de sortie :  05 septembre 2018

Prix : 6,50 €, 112 pages

Episodes :US Spider-Man/Deadpool 27-28, Despicable Deadpool 291-292, Cable 152, inédits

Sollicitation : Voici venu le moment de vérité : Cable vs Deadpool, qui vivra ? Qui mourra ? Et qu’est-ce que le méchant Captain America vient faire là-dedans ? Wade et Spider-Man affrontent le Caméléon dans la mystérieuse Zone 12, tandis que Longshot découvre une terrible vérité… par Duggan, Koblish, Thompson, Hepburn, Brisson et Malin.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Deadpool.

 

MARVEL LEGACY : MARVEL EPICS 2  

Date de sortie :  05 septembre 2018

Prix :6,90 €, 128 pages

Episodes :US Guardians of the Galaxy 147-149, Thanos 14-15, I am Groot 4, inédits

Sollicitation : Retrouvez trois chapitres des aventures des Gardiens de la Galaxie où les héros partent à la recherche des Pierres de l’Infini. Thanos vs Thanos alors qu’on apprend qui est le Ghost Rider cosmique. Et un nouveau chapitre de I am Groot.  

Avis : sans aucun doute le seul mag Panini vraiment bon à se procurer. Si je n’aborderai pas la mini dédiée à Groot, plus à destination d’un public jeune, les séries GoG et Thanos conservent non seulement toute leur qualité mais dans le cas de Thanos éclate tout sur son passage.

On commence bien évidemment donc avec le Thanos de Donny Cates, qui avec ces numéros va commencer véritablement à déverser toute sa folie furieuse sur le titre, à coup d’idées de dingues, de révélations complètement inattendues mais tellement bien vues, attendez de voir la véritable identité du Ghost Rider cosmique, des mois après j’en ai encore des frissons de plaisir !!!

Je vous en parle depuis un moment, mais après un premier épisode sympa qui lançait la situation, c’est vraiment avec ces numéros que le talent de Cates a explosé au visage des lecteurs. De fait en quelques mois, Thanos est passé du titre presque oublié des lecteurs à la série qui occupait toutes les conversations entre fans. Si vous voulez lire une série qui vous fait  prendre un pied magistral, ne ratez pas ce run !!!

Côté GoG, c’est moins fou, mais cela reste de qualité, alors que Gerry Duggan continue ici de développer ses principales intrigues, entre le retour du Nova Corps, que l’équipe de Star Lord va accompagner dans ces numéros pour découvrir les taupes présentes, ou encore la quête des pierres de l’infini qui va désormais devenir centrale à l’approche du prochain event. Duggan mène bien sa barque dans l’ensemble, avec de bons passages.

Verdict : À POSSÉDER POUR THANOS !!!!

 

MARVEL LEGACY : SPIDER-MAN 3  

Date de sortie :  05 septembre 2018

Prix :6,50 €, 112 pages

Episodes :US Amazing Spider-Man 792, Peter Parker Spectacular Spider-Man 299, Spider-Man/Venom : Venom Inc 1, Venom 159, Spider-Man 236, inédits

Sollicitation : Venom Inc. ! Le crossover entre les aventures de Spider-Man et Venom débute avec trois épisodes. Retrouvez aussi Spectacular Spider-Man et les aventures de Miles Morales.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans de Spider-Man.

 

MARVEL LEGACY : X-MEN 3

Date de sortie : 05 septembre 2018

Prix :6,50 €, 112 pages

Episodes :US X-Men Gold 17-18, X-Men Blue 17-18, Old Man Logan 33, inédits

Sollicitation : Suite de la saga dans la Zone Négative où Kitty Pryde et Diablo sont capturés par des aliens (Guggenheim/Lashley). La première étape du voyage des X-Men adolescents les conduit dans le futur des X-Men 2099 (Bunn/Silva). Plus la conclusion de la saga nippone d’Old Man Logan. Comment réagira le héros en apprenant que le Samouraï Écarlate est en réalité [SPOILER] ? (Brisson/Deodato Jr).  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

MARVEL LEGACY : X-MEN EXTRA 2  

Date de sortie : 05 septembre 2018

Prix : 6,90 €, 128 pages

Episodes :US Astonishing X-Men (2017) 6-7, Weapon X 11-12, Jean Grey 9-10, inédits

Sollicitation : Dernier acte de la confrontation entre les X-Men et le Roi d’Ombre et début de la première aventure estampillée Legacy sous l’égide de Soule, Del Mundo et Noto. Fin de la traque de l’Arme H dans Weapon X et entrée en scène de Nuke. Enfin, le duel Jean Grey contre Emma Frost s’achève et sert de prologue à Phoenix Resurrection.  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

 

ANTI-VENOM

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :15,00 €  , 96 pages

Episodes :US Amazing Spider-Man Extra! 2 et Anti Venom 1-3, publiés précédemment dans les revues SPIDEr-MAN HORS SERIE 31 et SPIDER-MAN (V2) 120

Scénario :Wells, Slott,   

Dessin : Siqueira, Bachalo

Sollicitation : Venom est devenu Anti-Venom ! Le nouvel héros est bien décidé à débarrasser New York de ses dealers. Mais le Punisher n’a pas oublié les crimes dont est coupable Eddie Brock.  

Avis : sérieux Panini ? si je veux bien comprendre que vous vouliez publier le max de matos lié à Venom ce mois-ci, jusqu’à ramener des épisodes sur Anti-Venom en librairie…qu’est-ce que c’est que ces prix ? 15€ pour moins de 100 pages ? il y a quelqu’un chez vous qui a fumé la moquette, parce que personne de censé, même un complétiste de Venom acharné ne voudra débourser un prix pareil pour 4 épisodes centré sur l’Anti-Venom, concept déjà abandonné dans la continuité actuelle !

Verdict :  sans intérêt – à éviter.

 

CAPTAIN AMERICA : SAM WILSON T03

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :16,00 € , 120 pages

Episodes : US Captain America : Sam Wilson (2015) 14-18, publiés précédemment dans les revues IRON MAN (2017) 1-6

Scénario :Spencer,  

Dessin : Renaud, Unzueta

Sollicitation : Sam Wilson est dans une position des plus délicates, puisque de nombreux citoyens manifestent contre ce Captain America qu’ils  considèrent illégitime. Pourtant, face à l’organisation terroriste Ultimatum, deux Captain America ne seront pas de trop ! Par le scénariste de Secret Empire.  

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome.

 

DEFENDERS T02

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :16,00 € , 120 pages

Episodes :US Defenders (2017) 6-12, inédits

Scénario :Bendis,

Dessin : Marquez  

Sollicitation : Pour protéger New York d’une guerre des gangs, Daredevil, Luke Cage, Jessica Jones et Iron Fist vont devoir affronter Diamonback, la Chatte Noire et Hood. Elektra, Punisher et Deadpool sont aussi de la fête ! Suite et fin de la série Defenders par Brian M. Bendis (Daredevil, Jessica Jones).

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome.

 

EXTRAODINARY X-MEN T03

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :16,00 € , 128 pages

Episodes :US Extraordinary X-Men (2016) 13-16 et annual 1, publiés précédemment dans les revues ALL-NEW X-MEN 8-13

Scénario :Lemire,

Dessin :  Ibanez

Sollicitation : Les X-Men réfugiés dans les Limbes grâce à Illyana doivent faire face à une menace qui consume progressivement la dimension magique. Diablo et Iceberg sont quant à eux en mission pour sauver Colossus de l’influence d’Apocalypse. Par le scénariste de Thanos et Moon Knight.  

Avis : bon, je ne vais pas développer, parce que personnellement j’ai laissé tomber la série à ce moment. D’une part parce que je ne suis pas un grand fan de Victor Ibanez au dessin, même si j’ai l’impression qu’il a pas mal progressé ces derniers temps notamment  lors de son passage sur Jean Grey (peut être des deadlines moins dégeulasses ?) et d’autre part parce que…ben à ce stade tout le monde avait compris que ce n’était pas du grand Jeff Lemire qu’on avait là. Outre des conditions édito pas franchement idéales, les quelques intrigues personnelles qu’il a tenté de développer n’étaient guère passionnantes. Il fait figure d’énième scénariste talentueux qui a été broyé par cette franchise et ces fortes contraintes.

Verdict : à éviter

LA PLANETE DES SINGES T01  

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :32,00 €, 368 pages

Episodes :US Planet of the Apes (1974) 1-4, 6, 8, 11, 13-14, 19-20, 23 et 26-28 , publiés précédemment dans les revues PLANETE DES SINGES (Lug)  1-4, 6, 8, 11, 13-14, 19 et 6 inédits

Scénario :Moench,

Dessin : Ploog, Trimpe

Sollicitation : Dans les années 70, Marvel a publié pendant trois ans des comics consacrés à La Planète des singes. En plus d’adapter les cinq films de la franchise, ils racontent de nouvelles histoires signés par les meilleurs auteurs de la Maison des Idées. Des épisodes cultes avec de nombreux inédits en France.

Avis : même si je ne suis pas personnellement intéressé par cette sortie, il faut tout de même saluer le boulot effectué par Panini de regrouper dans un seul tome le matériel publié par Marvel sur la franchise de la planète des singes. Les fans seront sans doute ravis, car cela doit faire partie de ces choses complètement introuvables de nos jours, ou alors en se transformant en archéologue de l’extrême.

Verdict : pour les fans.

 

MOON KNIGHT LEGACY T01

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :16,00 € , 144 pages

Episodes :US Moon Knight (2017) 188-193, inédits

Scénario :Bemis,    

Dessin : Burrows

Sollicitation : Moon Knight rentre dans l’ère Marvel Legacy. Le Sun King, le nouvel ennemi de Moon Knight, a bien l‘intention de révéler la vérité sur le Chevalier de la Lune. Une vérité qui risque de changer complètement la vie de Marc Spector.

Avis : nouveau run pour le personnage de Moon Knight, avec l’arrivée de Max Bemis et Jacen Burrows comme équipe créative. Après plusieurs années à défier les conventions à la fois des titres de super-héros et d’un titre Moon Knight, les nouveaux auteurs ont la lourde tâche de prendre la suite et de se montrer à la hauteur d’un héritage désormais riche.  Et clairement passer après des Warren Ellis, Brian Wood ou Jeff Lemire qui ont excellé sur le titre n’est pas évident et pourtant ils s’en sortent bien ! …au début !

Mon avis sera en effet que le travail des nouveaux auteurs est assez inégal. Si les premiers épisodes se révèlent vite passionnant et réellement surprenant, alors que Bemis introduit un nouvel ennemi et révèle pas mal de choses sur le personnage de Marc Spector, au bout de 3-4 épisodes, cela…comment dire…perd de son intérêt ? très sincèrement à ce jour, je ne comprends pas trop ce qui s’est passé. Au bout de 3 épisodes j’étais réellement bien dedans, le récit se révélait surprenant, plein d’idées et de twists inattendues et d’un coup, cela a fait pshiiit.

Cela ne veut pas dire que la suite s’est montrée mauvaise, elle s’est juste révélée en deçà des attentes suscitées par les très bons premiers épisodes. L’ensemble reste cependant de qualité, Bemis amenant pas mal de nouvelles idées et concepts au cours de son passage qui se clôturera dans le prochain tome, puisque le titre a de nouveau été suspendu à l’episode 200 en VO. Ce qui me laisse penser que je n’ai pas été le seul lecteur perdu en chemin… Un bon run de 12 épisodes, c’est déjà pas mal.

Verdict : à lire

 

NICK FURY, L’INTEGRALE 1988

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :35,00 € , 304 pages

Episodes :US Nick Fury vs SHIELD 1-6, publiés précédemment dans l’album NICK FURY VS SHIELD (Semic)

Scénario :Harras,

Dessin : Neary

Sollicitation : Lorsque Nick Fury se rend compte que son agence d’espionnage le S.H.I.E.L.D. a été corrompue, il prend une décision radicale : monter une équipe de fidèles pour abattre les agents infiltrés ! Des épisodes cultes, uniquement publiés en souscription dans les années 90.

Avis : voilà un titre dont j’entends parler comme nombre de lecteurs depuis un bon moment. Ce tome contient en effet l’intégrale de “Nick Fury vs SHIELD” qui a secoué le personnage à la fin des années 80. On y retrouve alors un Bob Harras comme simple scénariste, des années avant qu’il avant qu’il n’assume le scénario des Avengers ou ne devienne éditeur en chef de Marvel. Du coup, je dois avouer que je suis bien tenté, le prix étant un peu un répulsif tout de même mais j’ai un un peu l’impression que ces épisodes appartiennent  à la catégorie des titres que chaque lecteur doit posséder.

Verdict : à lire

 

NOUS SOMMES VENOM

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix : 25,00 € , 320 pages

Episodes :US Amazing Spider-Man (1963) 300, 315-317, 332-33, 361-363, Marvel Knights : Spider-Man 7-8, Venom : Dark Origin (2008) 1 et Venom (2017) 1 publiés précédemment dans les revues SPIDER-MAN CLASSIC 11, MARVEL CLASSIC (V2) 2, SPIDER-MAN UNIVERSE (2017) 4 et les albums MARVEL ICONS : SPIDER-MAN PAR MICHELINIE/McFARLANE 1-2, MARVEL SELECT : MARVEL KNIGHT SPIDER-MAN et MARVEL DARK : VENOM DARK ORIGIN

Scénario :

Dessin :

Sollicitation : Venom est un personnage ambigu qui a toujours fasciné le public. Depuis sa création dans les pages d’Amazing Spider-Man à Venomverse, en passant par sa période en tant qu’Avenger, découvrez son parcours à travers une sélection d’épisodes tirés de toutes les époques.

Avis : Panini a désormais la bonne habitude d’accompagner la sortie des films Marvel avec une anthologie. Une bonne manière, comme je l’ai déjà dit, de capter l’attention d’éventuels nouveaux lecteurs en leur présentant les différentes époques du personnage / concept concerné et surtout de lui donner les informations les plus importantes. Pas besoin de grosses recherches sur le net, l’essentiel est donc présenté dans un seul bouquin. Dans le cas présent, la composition n’a rien de vraiment surprenant, entre les débuts du personnage dans AMS 300 et ces premières confrontations avec Spidey, ou encore l’introduction de Carnage. Bref, du bon classique.

Verdict :  pour ceux qui sont intéressés par le personnage et qui veulent en apprendre plus.

 

SECRET EMPIRE

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :75,00 €  , 528 pages

Episodes :US FCBD 2017 (I), Secret Empire 0-10, Uprising 1, Underground 1, United 1 et Omega 1 et Captain America 25, publiés précédemment dans les revues AVENGERS 11 et SECRET EMPIRE 1-5

Scénario :Spencer,

Dessin : Sorrentino, Reis, McNiven  

Sollicitation : Captain America est devenu un agent de l’Hydra. Malheureusement, il est aussi à la tête des États-Unis. Trahis par leur plus fin stratège, les Avengers ont perdu la guerre avant même qu’elle ait commencée. Dans une Amérique dirigée par la haine et les super-vilains, les héros encore libres tentent de résister. La saga de 2017 déjà disponible dans une édition prestigieuse.  

Avis : bon, sur ce coup là, on va faire court car à ce stade, je pense qu’à peu près  tout le monde connaît mon opinion sur cet event et je n’ai pas envie de tirer encore une fois sur l’ambulance/corbillard/cercueil/urne funéraire..même si je ne vais au final pas m’en priver. Ben quoi, vous savez qui je suis à ce stade !

Comme chaque année, Panini réédite le gros event de la période en absolute. La plupart du temps c’est un gros gâchis parce que le dixit event n’en vaut pas la peine et ne vaut certainement pas 75€. Encore plus dans le cas présent, étant donné la médiocrité d’un event où les interventions édito ont clairement déformé l’intention originale de l’auteur jusqu’à ce qu’il n’en reste plus grand chose.

Depuis Marvel a fait son possible pour prendre ses distances avec le concept développé et ramener son personnage vers sa caractérisation historique. quant à moi, cela m’a guéri de relire du Nick Spencer pour un bon bout de temps.

Verdict :  à éviter.

SECRET INVASION

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix : 26,00 € , 256 pages

Episodes :US Secret Invasion Prologue et 1-8, publiés précédemment dans l’album MARVEL SELECT : SECRET INVASION

Scénario :Bendis,

Dessin : Yu

Sollicitation : Les New Avengers luttent aux côtés d’Elektra dans un combat contre la Main, une organisation maléfique composée de ninjas. Elektra meurt au cours de l’affrontement et est remplacée par un Skrull, ce qui suscite de nombreuses questions : pourquoi Elektra a-t-elle été infiltrée ? Comment personne ne s’en est aperçu ? Qui d’autre a pu être remplacé ? Au lendemain de Civil War, personne ne sait plus à qui il peut encore se fier. Par, Brian M. Bendis, le scénariste de Civil War II et Spider-Man.

Avis : énième réédition cette semaine du Secret Invasion de Brian Michael Bendis. Tout comme Secret Empire, je ne vais pas rentrer dans les détails, mais disons simplement que c’est à ce moment que le train Bendis a commencé à dérailler. Si avec le recul, j’admets sans difficultés qu’il y avait de bonnes choses dans cet event (sans doute le dernier vraiment solide avant le Secret Wars de Hickman) il reste une déception au regard de tout ce que l’auteur avait précédemment développé avec grand talent dans la série New Avengers.

Alors que l’event démarre fort, comme Secret Empire, on traverse ensuite une espèce de gros ventre mou rempli de vide, décompressé à l’extrême alors que Bendis essaye de ramener le bateau à bon port, à savoir la fin du truc et de lancer la période suivante de l’univers Marvel. Il nous ressort au passage tous les passages obligés, comme la mort d’un personnage, le changement de statut quo à la tin, mais l’ensemble fait relativement forcé. De manière ironique cependant…cela reste bien meilleur que les events qui ont suivi chez Marvel…

Je vous dirai cependant que si vous voulez comprendre la période du Dark Reign qui suit et que vous voulez compléter votre collection, il faut au moins le lire.

Verdict : à lire tout de même.

 

STAR WARS : DOCTEUR APHRA T02

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :16,00 € , 144 pages

Episodes :US Doctor Aphra 9-13 et Annual 1, publiés précédemment dans les revues STAR WARS 5-13 et HS 3

Scénario :Gillen,

Dessin : Walker

Sollicitation : Aphra réunit toute la pègre sur un vaisseau isolé pour une vente aux enchères qui devrait la rendre immensément riche. Mais son droïde Triple-Zéro a d’autres plans et la situation dégénère rapidement, faisant du vaisseau un piège mortel pour l’archéologue ! Par le scénariste de Dark Vador.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je sais que la série a ses fans et tant mieux si cela plaît mais après avoir lu le premier arc, je peux dire que ce n’est pas pour moi.

Verdict :  pour ceux qui aiment.

VENOM VS CARNAGE

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :32,00 € , 328 pages

Episodes :US Venom Vs Carnage 1-4, Carnage (2010) 1-5 et Carnage USA 1-5, publiés précédemment dans les albums MARVEL DARK : VANOM VS CARNAGE, CARNAGE et CARNAGE USA

Scénario :Milligan,

Dessin : Wells, Crain

Sollicitation : Si Carnage a toujours été un tueur sanguinaire, Venom s’est parfois rangé du côté des gentils. Mais que se passe-t-il quand un être symbiotique encore plus puissant qu’eux fait son apparition ? Trois mini-séries mettant en scène les deux symbiotes par le dessinateur de La Guerre du Messie.

Avis : et bien évidemment ! comme nous l’avons vu cette semaine, Panini profite à plein de la sortie du film Venom pour noyer les linéaires sous du matos Venom. Et pour le coup, ils ont du stock en réserve ! en effet, même si la popularité du symbiote et affiliés avait sérieusement baissé dans les années 2000, sans doute parce qu’ils rappelaient un peu trop les excès de la décennie précédente, les personnages ont toujours gardé un public de base assez fidèle.

De fait, Marvel a pu publier au cours des années, toute une série de mini soit sur Venom et Carnage, soit sur Carnage tout seul. Je n’en ai personnellement jamais lu une seule, parce que…ben, je m’en tape un peu, d’autant qu’aucune de ces mini n’a ensuite été référencée dans la continuité d’autres titres, mais je sais qu’elles ont leurs fans. Je pense qu’il faut voir ces intrigues comme évoluant dans leur propre mini univers symbiote, chaque mini préparant le terrain pour la suivante.

En outre, niveau équipe artistique, il y a du Clayton Crain…et le monsieur est sacrément bon sur les symbiotes. Son style est parfait pour représenter ce type de créatures.

Verdict : pour les dans de symbiote.

X-MEN : ESPECE EN DANGER  

Date de sortie :   05 septembre 2018

Prix :20,00 € , 176 pages

Episodes :US X-Men Endangered Species 1 et les back-ups de X-Men 200-204, Uncanny X-Men 488-491, New X-Men 40-42 et X-Factor 21-24, publiés précédemment dans les revues ASTONISHING X-MEN 38-39 et X-MEN 135-138

Scénario : Carey, Yost, Gage,

Dessin :  Eaton, Perkins, Bagley

Sollicitation : Après House of M, le sortilège de la Sorcière Rouge a décimé les mutants, ils ne sont plus que quelques centaines. Mais il y a pire encore : il ne naît plus aucun nouveau homo superior. Pour sauver l’espèce, le Fauve demande le soutien de tous les héros de l’univers Marvel. Hank McCoy est prêt à tout pour réussir. Même au pire. Le prologue de X-Men : Le Complexe du Messie par son scénariste.  

Avis : ok, Panini qu’est-ce que c’est que cette XXX !!!! un deluxe sur les machins Endangered Species ? je sais qu’en ce moment vous essayer de publier un max de matos sur les mutants et je vous en remercie…mais vraiment, c’est ce que vous choisissez ??! pour ceux qui ne s’en souviennent, Endangered Species était  essentiellement une série de back-ups dans les numéros de séries X-Men qui voyait Beast partir à la recherche de la Sorcière rouge et tenter d’inverser les effets de House of M sur la population mutante. Et c’était de la daube.

Non vraiment. Même le pauvre Mike Carey n’a pas réussi à sauver ce navire du naufrage. La principale raison de la médiocrité de ces …trucs est que cela ne mène strictement à rien. On a confié un projet à des scénaristes avec la consigne stricte de ne rien changer. House of M est le nouveau statut quo, donc pas de solution ni de résolution. C’est donc une gigantesque perte de temps. Le pire étant qu’à ce moment, on savait que le personnage de la sorcière rouge était hors de portée pour les auteurs puisqu’elle était réservée pour la suite de Young Avengers…

Et même si le personnage apparaît à la fin, pour ne rien faire, on apprendra en plus après les faits…que ce n’était même pas la vraie !!! ou comment rendre encore plus inutile un truc déjà sans intérêt. Donc clairement passez votre chemin, surtout pour ce prix délirant de 32€. Ou comment prendre les lecteurs pour des gros XXX. Croyez moi quand je vous dis qu’il y bien plus intéressant à vous procurer si vous voulez lire du X-Men.

Verdict : À EVITER !!!

 

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 16

Date de sortie : 07 septembre 2018

Prix : 5.90€/168 pages

Episodes : BATMAN #31-32 • DETECTIVE COMICS #966-968 • ALL STAR BATMAN #14 • NIGHTWING #28

Sollicitation :  Le choix d’une vie !

L’évocation des souvenirs de la douloureuse guerre ayant opposé le Sphinx et le Joker conduit Batman à prendre une décision qui va bouleverser sa vie. Ayant échappé à son emprisonnement, Tim Drake, alias Red Robin, est parvenu à revenir auprès des siens. Mais c’est une nouvelle incroyable qu’il annonce aux « Chevaliers de Gotham » : un double de lui-même est décidé à commettre l’irréparable en vue de changer le cours de l’histoire. Batman affronte le dernier membre du « Projet Nemesis » Enfin, à Blüdhaven, Nightwing tente de contrer les plans de Spyral.

Avis : comme je l’ai dit en intro, dernier numéro purement Batman de Batman rebirth. Urban profite de la fin de All star Batman et dégage Nightwing pour importer à partir du mois prochain les séries Action Comics et Justice League…En termes de cohérence on repassera, mais je suppose que du point de vue de Urban, un mag avec Batman dans le titre se vendra toujours mieux que le reste.

Sur le fond, conclusion donc du dernier arc de All Star Batman qui achève cet arc centré sur le passé d’Alfred et comme je l’ai déjà dit, cet intrigue n’a vraiment pas fonctionné avec moi. Autant j’aime le travail de Snyder en général, autant ici j’ai trouvé l’ensemble poussif et peu intéressant. Il y a quelques idées qui ont en effet du potentiel, mais je doute qu’elles soient exploitées par la suite. On sent vraiment le truc qui va rester dans son coin et qui ne sera jamais revisiter.

On retrouve de la qualité par contre avec les épisodes de Detective Comics, alors que James Tynion IV écrit ici sans doute son meilleur arc sur la série, centré sur le retour de Tim Drake qui ramène dans ses bagages un personnage qui rappellera les grandes heures du run de Geoff Johns sur les Teen Titans. Un personnage qui va profondément affecter le personnage de Tim Drake et faire peser une menace grave sur son avenir.

Le scénariste va ainsi continuer à s’acharner sur son équipe en multipliant les crises internes alors que ce qui va vraiment menacer de les détruire est sans conteste les visions différentes des personnages sur leur mission. Le tout est superbement écrit par James Tynion IV et est fortement recommandé !

Pas comme la conclusion de l’arc actuel de Batman, avec la fin de notre retour dans le passé mettant en scène la guerre entre le Joker et le Riddler. Deux enjeux dans ces épisodes, avec la révélation du grand secret honteux de Batman qui comme vous vous en doutez n’a aucun intérêt, le truc tombe à plat complètement et on se demande ce qui est arrivé à Tom King sur cet arc qui pourtant avait un fort potentiel.

Peut être que dans quelques années, avec le recul, je saurai l’apprécier, mais pour l’instant…pas vraiment. Il y à ici ou là de bonnes idées, mais on n’est jamais vraiment impliqué par cette guerre et on ne fait que voler d’un événement à un autre sans grande empathie. Le second enjeu est bien évidemment la réaction de Selina Kyle à cette révélation qui va conditionner sa réponse à la question posée par Batman dans l’épisode 25…pour ceux qui s’en souviennent c’était assez important !

Je suis d’ailleurs contraint de vous dire que la dite réponse est capitale, comme vous vous en doutez, à tel point qu’elle va définir pratiquement tout le reste du run de Tom King sur le titre qui devrait s’étendre sur …une centaine d’épisodes !!! ouaip. Heureusement la suite est foutrement meilleure ! rassurez vous.

Verdict : à lire.

JUSTICE LEAGUE REBIRTH 16

Date de sortie : 07 septembre 2018

Prix : 5.90€/176 pages

Episodes :  ACTION COMICS #986 • THE FLASH #30-32 • HAL JORDAN AND THE GREEN • LANTERN CORPS #26-29

Sollicitation :  Les néo-dieux sont condamnés !

Lex Luthor se retourne contre son allié Superman. Flash doit affronter un nouvel adversaire, Bloodwork. Mais les missions du super-héros ont des conséquences néfastes sur la carrière de Barry Allen, qui est muté au Pénitencier d’Iron Heights. Dans l’espace, le Corps des Green Lantern affronte des Golems constitués d’un métal aux propriétés indicibles, et doivent protéger les Néo-Dieux sur qui pèse une sentence de mort.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je rappelle au passage qu’il s’agit là du dernier numéro de Justice League Rebirth. Le titre Action Comics passera avec la Justice League dans Batman rebirth à partir du mois prochain. Les autres séries seront désormais des exclusifs librairie.

Verdict : pour ceux qui suivent.

SUICIDE SQUAD REBIRTH 15

Date de sortie : 07 septembre 2018

Prix : 5.90€/216 pages

Episodes : JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #14-17 • HARLEY QUINN #25-26 • DEATHSTROKE #23-25

Sollicitation :  Le procès de Deathstroke !

Les membres de la Ligue de Justice d’Amérique partent explorer le Microvers, une dimension microscopique où les lois de la physique sont perturbées. Bientôt, c’est la création qui est en danger. C’est l’anniversaire de Harley Quinn, et la folle furieuse a invité tous ses amis (et sans doute quelques ennemis) à la fiesta ! Quant à Paul DINI et Bret BLEVINS, ils racontent le dernier chapitre des aventures de Harley Quinn, à une époque où elle pouvait soulever des montagnes pour « Monsieur J » ! Enfin, Deathstroke supervise les premières missions de son nouveau groupe, Defiance.

Avis :  comme pour Justice League Rebirth, il s’agit également du dernier numéro du mag. Si il est certain que les titres Harley Quinn et Deathstroke continueront en librairie, puisqu’ils ont déjà débuté sous ce format, je ne peux rien dire de l’avenir de la Justice League of America. Ce n’est clairement pas le meilleur titre sur la ligue, et de toute façon le titre est voué à disparaître vers l’épisode 25, puisque l’ensemble de la franchise à été reformaté aux USA il y quelques mois.

De nouveaux titres vont donc prochainement émerger en VF, avec des équipes …très particulières menées par un pool créatif renouvelé. Je me demande un peu comment Urban va désormais publier tout cela, surtout que le nouveau mag Batman rebirth ne contiendra qu’une seule série Justice League. Il est fort probable qu’ils se concentrent sur la série principale et proposent le reste en librairie directement…Nous verrons bien, il reste encore du temps avant d’en arriver là, sans doute au début 2019.

Sur le contenu de cet épisode on notera essentiellement les 3 épisodes de Deathstroke qui demeurent toujours excellents, notamment le 25, qui est sans aucun doute l’un des meilleurs épisodes signés par Priest sur le titre, ce qui en dit long tant le titre a été de qualité jusque là. Après les derniers évènements qui ont profondément transformé son personnage, le scénariste se livre à une vraie étude de son caractère et des possibilités qu’il demeure du bon côté… Le résultat comme toujours depuis le début se situe dans une grosse zone grise qui donne une vraie profondeur et complexité à Slade Wilson.

Verdict : pour Deathstroke comme d’habitude !

BATMAN À LA VIE À LA MORT

Date de sortie : 07 septembre 2018

Prix : 13.50€/80 pages

Episodes :

Scénario : Tom King

Dessin : Lee Weeks

Sollicitation :  Voici l’histoire d’une idylle qui a traversé les siècles et les dimensions : la rencontre et la romance entre le plus grand détective du monde et la plus redoutable des criminelles.

Le justicier et la voleuse ont joué pendant des années un jeu du chat et de la souris en attendant de pouvoir enfin s’avouer leurs sentiments l’un pour l’autre. Voici la plus grande histoire d’amour jamais contée. Voici la ballade sauvage de Batman et de Catwoman.

Avis : bon, au vu du rapport nombre de pages / prix, je suis censé péter un cable et aller de ma vindicte habituelle contre les éditeurs qui ont perdu tout contact avec la réalité et surtout le portefeuille des lecteurs. Oui, en principe c’est ce que je devrais faire et croyez-moi une partie pas contente du tout de mon être a très, mais alors très, envie de le faire. De demander à Urban Comics pourquoi ces épisodes, en principe le second annual de la série et l’épisode spécial Elmer fudd ne sont pas regroupés avec le tome de Batman rebirth qui sort…cette semaine !!! sachant que dans l’édition US, l’annual est bien dans ce tome !!!

Mais…mais, une autre partie comprend ce choix, au delà de la cupidité évidente…Oui, je comprends l’envie de donner un écrin particulier, singulier à ces épisodes magnifiques, superbes signés Tom King et Lee Weeks.  Oui, je sais c’est étonnant tant le travail de King peut être inégal sur le titre Batman depuis le début et oui, d’autant plus dans le cas présent où l’un des épisodes met en scène un crossover improbable avec le personnage de cartoon de la Warner Elmer Fudd plus connu pour ses tentatives de chasser Bugs Bunny.

Et pourtant, il s’agit sans doute là de certains des meilleurs épisodes signés Tom King sur le titre. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé, mais le temps de quelques pages, la magie l’a touché. Ainsi, d’un côté nous avons l’annual qui revient sur l’histoire entre Batman et Catwoman de manière fort émouvante et surtout adulte pour ces deux individus si particuliers, dans un contexte qui fera tirer une larme à tout lecteur.

Et de l’autre côté nous avons cette rencontre improbable, ce crossover de l’extrême…transformé en polar noir par Tom King…et XXX ça marche !!! des mois après sa sortie aux US, je reste sur le cul devant une telle réussite !!!

Mais il est clair que cette réussite tient tant à la qualité des scripts de King qu’au dessin tout simplement renversant de Lee Weeks. XXX ce que c’est beau ! c’est de l’orgasme oculaire ces épisodes !!! le dessinateur, pourtant dans les comics depuis des décennies, se réinvente presque complètement pour livrer des épisodes de toute beauté, incroyables, sublimes, qui confèrent une atmosphère parfaite aux écrits de King.

Bref, c’est un indispensable. Oui c’est bien trop cher, oui ça aurait pu être regroupé avec le tome de Batman rebirth qui suit, ou en kiosque , …mais je serai tenté de dire que cela vaut ce tome à part pour le déguster.

Verdict : à posséder !

BATMAN REBIRTH TOME 5

Date de sortie : 07 septembre 2018

Prix : 15.50€/144 pages

Episodes :

Scénario : Tom King

Dessin : Joelles Jones & Clay Mann

Sollicitation :  Ils ont mis des années à se décider mais le Chevalier Noir de Gotham et la cambrioleuse de renom Catwoman vont enfin se marier !

Malheureusement, l’annonce de leurs fiançailles n’est pas accueillie avec la même liesse partout dans le monde, et Talia al Ghul, terrible leader d’une organisation criminelle et mère du propre fils de Batman, va bientôt se trouver sur la route des deux tourtereaux.

Avis : et après avoir dit tant de bien de Tom King dans mon précédent commentaire…je vais continuer ! car oui, s’il s’est chié dessus avec sa guerre entre le Joker et le Riddler, la suite présentée ici se révèle…bien plus réussie ! je me souviens encore de la surprise ressentie à la lecture de ces épisodes en VO en me disant : “hé…mais c’est…c’est bien ???!!!”. Ne nous mentons pas cependant, une grande partie de cela tient à la présence de Joelle Jones au dessin de la plupart des épisodes.

Sa représentation de Talia est incroyable et son trait est tout simplement superbe sur ces épisodes. Qu’on se le dise, entre elle, Lee Weeks, David Finch, Clay Mann qui signe également des épisodes ici et Mikel Janin, DC a sans doute assemblé l’un des, voire le meilleur pool artistique de l’industrie en ce moment.

Pour en revenir au contenu, si Joelle Jones déchire (oui ça se disait à mon époque et comme je suis vieux, je peux marquer l’évènement en réutilisant ce mot), Tom King n’est pas en reste. Si l’on peut lui reprocher de décompresser comme un malade chaque épisode, la lecture se révèle réellement agréable, alors que Batman et Catwoman se lancent dans une mission à haut risque qui va les amener à affronter Talia al Ghul.

Mais les meilleurs épisodes sont sans doute ceux illustrés par Clay Mann, même si Jones est sans doute une meilleure artiste, le scénario de ces deux épisodes est clairement un cran au dessus, alors que suite à la réponse de Catwoman à la “question”, Batman rencontre Superman…et Lois Lane. Une rencontre incroyablement bien réussie, où le scénariste joue parfaitement sur les différences entre les deux héros, mais aussi entre Catwoman et Lois.

C’est là aussi étonnamment bon. On étudie la relation entre les personnages de manière très fraîche et très touchante. Je dirai que l’on a sans doute ici certains des meilleurs épisodes Batman/Superman jamais produits. Encore une fois, on se rend donc compte que Tom King excelle avant tout quand il met ses personnages sous le microscope plutôt que dans les grands récits épiques de super-héros classiques.

Verdict : à posséder !

SHERIFF OF BABYLON

Date de sortie : 07 septembre 2018

Prix : 28€/304 pages

Episodes :

Scénario : Tom King

Dessin :  Mitch Gerards

Sollicitation :  2003.

Le règne de Saddam Hussein est terminé. Les Américains sont aux commandes, et pourtant rien ne semble sous contrôle. Dans la Green Zone, Christopher Henry, l’ancien policier de San Diego devenu instructeur militaire, le sait mieux que quiconque. Envoyé sur place pour former une nouvelle force de police irakienne, il apprend le meurtre de l’une de ses recrues dont le corps a été retrouvé sur la Grand Place. Épaulé de Sofia, une Irakienne élevée en Amérique, et de Nassir, un vétéran de la police baghdadi, il débute l’une des enquêtes les plus périlleuses de sa vie.

Avis : et on enchaîne avec …du Tom King !!! avec l’un de ses creator owned publiés chez Vertigo il y a un peu plus de deux ans, où il était associé il me semble pour la première fois à Mitch Gerards…Avec qui il produit en ce moment le titre phénomène aux USA, à savoir Mister Miracle. Je n’ai pas lu Sheriff of Babylon en VO, mais je l’attendais de pieds fermes, car le titre a récolté de manière pas vraiment surprenante des critiques plus que élogieuses, alors que les auteurs nous plongent dans l’Irak juste après l’invasion américaine.

Un sujet que King connaît bien…puisqu’il y était ! en effet, c’est un peu de notoriété publique que l’auteur fut un analyste de la CIA pendant plusieurs années. Ne vous imaginez pas des missions d’agents secrets, il faisait partie de ceux qui restent derrière un bureau. Mais il était bien présent en Irak à cette époque, ce qui confère certainement un certain vernis de véracité à l’ensemble.

Bref, en ce qui me concerne, j’ai hâte de découvrir ce titre, d’autant que le sujet est assez rarement abordé dans le domaine de la fiction comics. Et avec un équipe créative pareille c’est un achat direct en ce qui me concerne !

Verdict : à lire.

GOD COUNTRY

Date de sortie : 07 septembre 2018

Prix : 17.50€/192 pages

Episodes :

Scénario : Donny Cates

Dessin : Geoff Shawn

Sollicitation :  Au Texas, un vieil homme du nom d’Emmett Quinlan souffre de la maladie d’Alzheimer.

Son fils, Roy, fait tout son possible pour assurer son rôle de père tout en s’occupant du patriarche, qu’il voit progressivement devenir un homme violent et incontrôlable. C’est en pleine crise familiale qu’une tornade surgit de nulle part s’abat sur la maison… Des débris s’élève alors un homme nouveau. Emmett se tient debout, armé d’une épée enchantée, et guéri de ses troubles mentaux. Néanmoins, cette épée ne lui appartient pas, et son propriétaire ne reculera devant rien pour la récupérer.

Avis : et on termine ce très long guide des sorties VF de la semaine avec un nouveau titre signé Donny Cates…et Geoff Shawn, et oui vous ne rêvez pas il s’agit bien de l’équipe derrière l’arc actuel de Thanos publié dans Marvel Epics. Et au fond ce n’est pas si étonnant car c’est avec ce titre qu’ils se sont fait repérer par des éditeurs chez Marvel qui ont décidé de les tester, avec un succès énorme, sur Thanos.

Et cela apparaît comme un choix logique car l’un des attraits de la série ce sont les grands affrontements cosmiques bien délirants mis en scène, alors qu’un grand père qui perd la tête récupère tous ses moyens et même plus quand il met la main sur une épée toute puissante. Mais si l’action est au rendez vous, ce qui fait tout le charme de cette mini série, c’est sans aucun doute les relations familiales autour du personnage principal.

On le voit en effet tenter de renouer avec son fils et la famille de ce dernier, alors que ce truc énorme lui tombe dessus. Comme pour Redneck, on voit que la famille est un thème qui tient à coeur à Donny Cates et il sait le développer de fort belle manière. Et je dirai que c’est sans doute ce qui donne toute sa profondeur à cette série, ce n’est pas que de la baston, il y une vraie histoire humaine derrière.

Bref, c’est du tout bon et c’est fortement recommandé ! même si à ce stade, vous êtes certainement ruinés …tout comme moi.

Verdict : à posséder.

A propos Sam 1769 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Pour la JLA, urban va finir le run en mettant les derniers numéros dans un hors série en octobre ou novembre.
    Petite coquille sur la planète des singes, panini réedite le run en 2 tomes pas en un (money, money, money)

  2. Panini sort beaucoup trop de titres en ce moment. Et je n’arrive pas à distinguer une quelconque ligne éditoriale claire et rassurante.

    Panini a-t-il une quelconque chance de perdre les droits sur le catalogue Marvel à terme ?
    Ou leur lien est trop fort pour que cela arrive?(ceci dit Panini est aussi victime des choix catastrophiques de Marvel depuis de trop nombreuses années )

  3. Suivant de très près les Deluxes X-MEN afin de parfaire ma collection, grâce à toi j’en évite les bouses ! Et je serais tombé dans le panneau sans toi, donc merci !

    • Tant mieux, et n’hésite pas à nous poser des questions si tu as des hésitations sur certains titres. Si on peut t’apporter un avis pas du tout impartial.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.