Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er février 2019

Edito :nous entamons ici les sorties de février même si l’article paraît quelques jours avant la fin du mois de janvier…Que voulez vous, mon calendrier de sortie d’article est bien arrêté…Et ce début de mois est assez étrange, car pour une fois ce n’est pas Panini mais Urban qui ouvre le bal des sorties, avec sa sortie kiosque de début de mois et toute une flopée de sorties librairie bien alléchantes…mais assez limitées.

En effet, on peut noter que Urban ne puise ici que dans le catalogue DC, pas de Vertigo ni d’indé…C’est un peu sec. Le reste du mois verra beaucoup plus de diversité, avec notamment du Remender, du Hickman, du Lemire, et même une nouvelle série indé ! tant mieux, Urban dispose de belles séries, ils auraient tort de s’en et surtout nous en priver.

Sortie de la semaine : il y a certes la fin du run de Morrison sur Batman qui est réédité cette semaine, mais je retiendrai avant tout le tome de Detective Comics qui voit la réédition du meilleur arc de James Tynion sur la série !

Emission de la semaine :  allez, une semaine plus calme côté émission, avec uniquement :

  • le Comixweekly, le jeudi comme chaque semaine où nous traitons à partir de 21h et quelques…les sorties VO de la semaine…mais aussi les quelques infos que nous avons envie d’aborder !

URBAN COMICS

BATMAN REBIRTH 21

Date de sortie : 1er février 2019

Prix : 6.5€/ 192 PAGES

Episodes :   BATMAN #41 et #42 • DETECTIVE COMICS #975 et #976 • JUSTICE LEAGUE #36 et #37 • ACTION COMICS #995 et #996

Sollicitation :  Sous le charme de Poison Ivy !

L’une des ennemies les plus féroces de Batman fait son retour : Poison Ivy. Que peut faire le justicier quand l’empoisonneuse tient tous les alliés du héros sous sa coupe ? Par Tom KING et Mikel JANÍN. Le groupe fédéré par Batman, les « Chevaliers de Gotham », connait des frictions internes alors que Batwoman a été chassée. Et tandis que celle-ci se rapproche de son père, le colonel Kane, Red Robin songe à ce que son double du futur lui a dit, et envisage l’avenir sous un jour de plus en plus sombre. Par James TYNION IV, Alvaro MARTINEZ et Javier FERNANDEZ. Les actions de la Ligue de Justice suscitent une méfiance de plus en plus grande de la part des institutions humaines, par Christopher PRIEST, Pete WOODS et Philippe BRIONES. Enfin, Superman remonte dans le temps aux côtés de Booster Gold et découvre un monde contrôlé par Zod, par Dan JURGENS, Brett BOOTH et Will CONRAD.

Avis : du très bon Batman au programme de ce numéro, alors que Action Comics s’approche du numéro 1000 avec du bon gros fill in sans intérêt et que Christopher Priest continue de faire de son mieux en attendant la reprise de la franchise Justice League par Scott Snyder et James Tynion IV. D’ailleurs, je me demande quel sera l’avenir du dernier mag, en dehors des HS, de Urban.

On sait déjà que les futures séries Justice League seront publiées directement en librairie sans passer par la case kiosque. De même la franchise Superman reprise après Action Comics 1000 par un certain Brian Michael Bendis ne sera à partir d’avril prochain à priori plus publiée qu’en librairie. Du coup, on peut se demander si Batman rebirth va continuer, ou s’il va réduire la voilure ou être désormais uniquement consacré à l’univers de l’homme chauve-souris…

Il est vrai que ce n’est pas le matos qui manque…En parlant de Batman, Tom King entame ici un nouvel arc qui va ramener Poison Ivy sur le devant de la scène dans un arc à la fois ambitieux et à la fois à la conclusion assez facile où j’ai personnellement eu l’impression que le scénariste ne faisait qu’annoncer son futur event Heroes in crisis…Sur le fond, c’est en effet assez léger et l’arc ne se démarque vraiment que pour le travail de Jenin au dessin.

Côté Detective Comics, là par contre c’est du très bon sans ambiguïté, alors que sniff, James Tynion IV attaque son dernier arc sur le titre Detective Comics et toutes les sous intrigues vont ici être traitées de manière réussie. Ce qui donne un arc très dense et très satisfaisant ! le futur de Tim, de Batwoman, de Cassandra Cain et de manière générale de l’équipe montée par Batman sont tous abordés et on est vraiment triste que le scénariste nous quitte…

Verdict :  à lire !

BATMAN DETECTIVE COMICS TOME 5

Date de sortie : 1er février 2019

Prix : 15.5€/144 pages

Episodes : Detective Comics Vol.5: A Lonely Place of Living (#963-968)

Scénario : James Tynion IV

Dessin :Eddie Barrows

Sollicitation :  Tim Drake est vivant, mais où se trouve-t-il ?

Enfermé dans une mystérieuse prison hors du temps, Red Robin devra faire un choix et réussir à échapper à son mystérieux ravisseur. De son côté, Spoiler poursuit sa quête de vengeance dans les rues de Gotham. Et l’énigmatique Anarky est bien décidé à lui venir en aide.

Avis : suite de la réédition du très bon run de James Tynion IV sur Detective Comics avec ce qui restera sans aucun doute le meilleur arc de toute la série. A Lonely Place of Living ramène un certain nombre d’idées particulièrement intéressantes sur le devant de la scène et le fait est qu’elles sont superbement exploitées par le scénariste qui en profite pour torturer un peu plus tous ses personnages. Depuis le début du titre, James Tynion IV soumet en effet son groupe à toute une série de tensions qui menacent de les faire exploser de toutes parts.

Avec cet arc, il ajoute une tension, une menace supplémentaire, alors que l’avenir semble lui-même dire à tout le monde que cette équipe doit cesser d’être mais aussi que personne, y compris le coeur de l’équipe, Red Robin, n’est vraiment tout blanc. En fait les révélations qu’il fait sur le personnage ajoute une notion de drame inéluctable à l’ensemble de l’intrigue. On sait que le mur arrive et on ne sait pas vraiment comment l’équipe va pouvoir l’éviter. Dans un monde du comic-book, qui ne sait plus vraiment gérer la tension dramatique, Tynion IV donne ici une bonne leçon à tout ce petit monde.

Bref, un tome qui relève de manière considérable le niveau d’une série déjà très bonne à la base et lui permet de passer clairement un cap. La franchise Batman a connu de très très bon runs au cours des 20 dernières années, et indiquer celui-ci s’inscrit dans le très haut du panier en dit long sur sa qualité. La capacité de Tynion IV à gérer de manière réussie tout un ensemble de personnages, les sous intrigues qui foisonnent, le dessin qui n’est pas en reste. Non, vraiment du très très bon Batman.

Verdict :  à posséder !

GRANT MORRISON PRESENTE BATMAN INTEGRALE TOME 5

Date de sortie : 1er février 2019

Prix : 28€/600 pages

Episodes : Batman INC #1-8 + Batman INC: Leviathan Strikes + Batman INC (New52) #1-10 + #12-13

Scénario : Grant Morrison

Dessin : Yanick Paquette, Chris Burnham

Sollicitation : Enfin de retour à son époque, Bruce Wayne reprend la destinée de Batman, de façon pour le moins inattendue.

À la légende du justicier solitaire, il substitue une nouvelle organisation internationale financée par sa multinationale : Batman Incorporated ! Recrutant à travers le monde différents alliés pour sa croisade contre le crime, Bruce se prépare également à croiser le fer avec un nouvel ennemi : Léviathan !

Avis : réédition de la suite et fin du run de Grant Morrison sur Batman avec une intégrale qui porte bien son nom du haut de ses 600 pages pour un prix canon de 28€ ! pour le dernier acte de son travail sur le personnage, Morrison l’envoie dans une direction assez inattendue, alors qu’il met en scène le soutien public de Bruce Wayne à Batman pour l’internationaliser. Batman devient (de manière très meta) une franchise déclinée dans chaque pays, avec son avatar national.

Tout cela pour faire face à une menace bien particulière que Batman a perçu lors de son voyage dans le temps et qui menace tout ce que le héros a bâti ! un combat qui va l’amener à développer ses forces pour partir dans une guerre sans merci face à un ennemi aussi redoutable que lui. Redoutable au point que l’un des membres de l’entourage de Batman y va y laisser la vie, ce qui va amener à quelques bouleversements très temporaires dans la Bat-Family.

Si la partie Batman Incorporated n’est pas la meilleure du run de Morrison, notamment en raison de sa mise à l’écart lors du New 52, au moment où Snyder l’avait remplacé comme la force créatrice principale de la franchise, je lui conserve une grande tendresse, pour sa folie, le nombre d’idées toujours affolant par épisode et pour cette conclusion tout simplement épique qui voit un Batman déchaîné prêt à tout pour se venger…

Du grand et du bon Batman à savourer ! surtout pour ce prix !

Verdict : à posséder

GREEN ARROW INTEGRALE TOME 2

Date de sortie : 1er février 2019

Prix : 28€/360 pages

Episodes : Green Arrow #35-52 + Annual #1 + Sneak Peek

Scénario : Benjamin Percy

Dessin : Patrick Zircher

Sollicitation :  De retour à Seattle, Oliver Queen doit éduquer au combat contre le crime sa soeur cachée, Emiko.

Mais de nouvelles menaces surnaturelles pèsent sur la ville et les autorités se décident à employer les grands moyens : des drones d’assaut implacables !

Avis : suite de la réédition en intégrale de la série Green Arrow lancée au moment du New 52. Après la réédition du très bon, mais trop vite écourté run de Lemire et Sorrentino dans le premier tome, Urban réédite ici le travail de ceux qui lui ont succédé. D’abord les scénaristes de la série Arrow qui ont sabordé le titre en quelques épisodes, envoyant à la casse tous les apports de Lemire…avant d’être eux mêmes éjectés au bout de 6 épisodes et remplacés par un Benjamin Percy qui a dans ce titre puis dans la version Rebirth tenté une opération de synthèse entre les différentes époques de la série plus ou moins réussie.

Il ne s’est en effet jamais caché d’avoir beaucoup aimé le run de Lemire et c’est pour cette raison que certains personnages font vite leur retour, comme Emiko. Pour le reste ses intrigues sont assez inégales de mon point de vue et je ne peux pas dire que j’ai beaucoup apprécié son travail d’ensemble, que ce soit en mode New 52 ou Rebirth. Dans les deux cas, j’ai essayé les premiers épisodes sans être convaincus. J’ai toujours eu le sentiment qu’il maîtrisait assez mal l’écriture comics, d’où souvent des problèmes de gestion de rythme.

À mon sens, pas vraiment le meilleur run sur le personnage et je conseillerai plutôt la période Lemire/Sorrentino et un jour peut être que Urban éditera le run de Mike Grell…

Verdict : à tester mais pas sensationnel

SUPER SONS TOME 3

Date de sortie : 1er février 2019

Prix : 14.50€/120 pages

Episodes :  Super Sons #11-12, Superman #37-38, Teen Titans #15

Scénario : Peter J.Tomasi & Patrick Gleason

Dessin : Jorge Jimenez

Sollicitation : Jonathan Kent n’a pas l’étoffe d’un Teen Titan, ce n’est qu’un garçon de dix ans après tout. En tout cas, c’est ce que pense Damian Wayne. Mais avec ces super-pouvoirs, il pourrait blesser bien des gens sans le vouloir… Et selon Tim Drake, revenu d’un lointain futur où il a repris le rôle de Batman, c’est exactement ce qui va se produire. Pour éviter les catastrophes à venir, il demande donc aux Teen Titans de tuer Superboy ! Quel camp Damian va-t-il choisir, celui de son meilleur ami ou celui de ses camarades des Teen Titans, bien décidés à changer le cours du temps ?

Avis : suite et fin de la première série Super Sons. Je dis la première car depuis Peter Tomasi a lancé aux USA une maxi série en 12 épisodes qui poursuit l’aventure (le titre étant appelé adventures of…). De manière générale, je défends toujours le même avis sur ce titre, à savoir que ce n’est pas la série du siècle, mais qu’elle présente quelque chose de vraiment efficace et réalisé avec coeur. On sent ici les auteurs qui veulent produire avant tout un bouquin fun, accessible à tous sur des personnages qu’ils adorent.

Des personnages qu’encore une fois Tomasi connaît bien pour les avoir écrit précédemment, que ce soit Jon dans Superman ou Damian dans Batman & Robin. Du coup, il démontre ici qu’il maîtrise parfaitement leurs caractérisations respectives et c’est juste un vrai plaisir de le voir développer leur amitié / rivalité au fil des numéros. En termes d’esprit général, je me suis rendu compte au fil du temps, que cela reprenait en partie le même genre de ton que celui de Peter David sur Young Justice.

Il est juste dommage que Tomasi n’ait pas eu plus de temps pour travailler davantage sur ces personnages et vu les plans d’un certain Bendis, je pense qu’on peut dire au revoir à Super Sons pour un bon moment…

Verdict : à lire

WONDER WOMAN REBIRTH TOME 6

Date de sortie : 1er février 2019

Prix : 17.50€/192 pages

Episodes : Wonder Woman #38-45

Scénario : James Robinson

Dessin :

Sollicitation : Les vies sacrifiées des anciens dieux ont redonné à Darkseid sa toute-puissance, lui permettant désormais de reconquérir le trône d’Apokolips.

Pour asseoir son retour, il décide de s’entourer de l’armée la plus redoutable qui soit : les Amazones ! Diana et Jason parviendront-ils à empêcher la destruction de Themyscira et l’asservissement des guerrières ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Le tome présente la suite du run de Robinson qui a et je pense pouvoir parler pour la majorité des lecteurs, ennuyé tout le monde. On le sent ici peu investi sur cette intrigue de commande qui doit adresser des histoires non résolues lancées ces dernières années, comme le frère de Diana ou bébé Darkseid laissé en suspens au moment de Metal…WW, l’endroit où les intrigues des autres auteurs viennent mourir…Le titre est repris en ce moment par G.Willow Wilson aux USA, à voir si elle parviendra à le redresser.

Verdict : bof

A propos Sam 1827 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Bonjour Sam,
    Toujours très bon ces guides de lectures! Les tops et flops reviendront il un jour?
    Sinon as tu lu les différents comics de l’éditeur TKO? je viens de recevoir les miens et le Sara de Ennis est très très bon! je m’attaque d’ici peu au autres (Goodnight Paradise de dysart en premier).
    Si quelqu’un a du mal à ce les procurer ils sont disponible via archonia (https://www.archonia.com/comicshop/fr/main/search/results/)
    Merci de ton retour !

    • Bonjour !
      concernant les tops et flops, vu mon emploi du temps actuel, je n’y crois guère.
      Mais j’ai commencé à en intégrer des éléments dans mes guides de fin de mois en évoquant les meilleures sorties du mois justement.
      Concernant les publications TKO, je bave devant le Sara de Garth Ennis, je suis un ENORME FAN de ses comics de guerre, et j’ai vraiment envie de le lire, mais je veux le lire en physique dans un beau format, sauf que jusque là, je ne le trouvais nulle part. Merci du coup pour lien, je vais aller voir cela du coup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.