Guide de lecture Comics VO : semaine du 29 mai 2019

Edito : ahhh on revient cette semaine à des meilleurs sentiments, alors que les éditeurs nous préparent beaucoup de belles sorties cette fois ! allez on oublie vite la semaine dernière qui n’avait guère de charmes et plongeons dans celle-ci qui elle est pleine de promesses, tant chez DC que Marvel…Bien que DC ait recommencé à déconner ces derniers temps, ils ont cette semaine des bouquins aussi forts que Marvel, donc attendez vous à un Comixweekly assez dense !

Info de la semaine :et oui, je dis bien que DC a recommencé à déconner. Outre le fait que leur ligne semble être dans une période de transition qui n’en finit plus de transitionner vers quelque chose (l’après Doomsday Clock ?), leur décision récente de dégager Tom King de Batman, alors qu’il entrait dans la dernière phase de son run sur Batman montre tout de même qu’il existe une certaine fébrilité et un manque de vision à long terme chez l’éditeur.

Oh, je sais qu’ils ont offert une nouvelle maison à King, avec le lancement de Batman/Catwoman en 12 parties pour achever son travail, mais cela ne sera plus le titre phare de la franchise, là où les événements considérés comme les plus importants prennent place. Même si cela m’amuserait beaucoup de voir ce titre dépasser les ventes de Batman, j’en doute fort…

D’autant que pour l’instant, nous ne connaissons pas la nouvelle équipe artistique de Batman et la question se pose d’autant plus qu’il s’agit depuis presque 10 ans du best seller de DC et de l’étalon de l’industrie. Le seul titre qui atteint régulièrement les sommets sans avoir besoin d’event ou de relaunch et dans l’industrie actuelle, c’est…ben la seule série qui y parvient !

Il tient donc une place spéciale pour beaucoup, or ne pas avoir une visibilité claire sur un après qui arrive très vite est tout de même symptomatique d’une situation problématique chez DC…De fait, pour l’instant, je ne vois pas trop chez DC qui aurait le poids pour reprendre le titre Batman. Oui, je sais, il y a Bendis, mais je parle de quelqu’un qui n’aurait pas déjà 10 séries et que j’aurai envie de lire !

Un nouveau talent, ou quelqu’un de confirmé ? nous verrons vite car il faudra que DC trouve avant la fin de l’été…

Sorties de la semaine : alors que la semaine dernière, je luttais pour trouver quelque chose de valable…cette semaine, c’est un peu l’inverse, il y a en trop !

  • je dirai chez DC, Batman Last Knight de Snyder et Capullo & Heroes in crisis # 9 qui conclut l’event !
  • chez Marvel, Daredevil débute un nouvel arc et lancement de la 3e partie de X-Men Grand Design, sans oublier Immortal Hulk !

Émission de la semaine : une seule émission prévue cette semaine :

  • jeudi à partir de 21h sur Mixlr, le comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine avec un peu d’actu sur le dessus pour assaisonner.

DC COMICS

BATMAN LAST KNIGHT ON EARTH #1

Prix : $5.99

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : Bruce Wayne wakes up in Arkham Asylum. Young. Sane.

And…he was never Batman.

So begins this sprawling tale of the Dark Knight as he embarks on a quest through a devastated DC landscape featuring a massive cast of familiar faces from the DC Universe. As he tries to piece together the mystery of his past, he must unravel the cause of this terrible future and track down the unspeakable force that destroyed the world as he knew it…

From the powerhouse creative team of writer Scott Snyder and artist Greg Capullo, the team that reinvented Batman from the emotional depths of “Court of Owls” to the bombastic power of DARK NIGHTS: METAL, DC Black Label is proud to present the bimonthly, three-issue miniseries BATMAN: LAST KNIGHT ON EARTH, published at DC’s standard comic trim size. This could be the last Batman story ever told…

Avis :  allez promis cette fois c’est la dernière…jusqu’au lancement de la série régulière dédiée à Batman Who Laughs…décidément Snyder rencontre quelques difficultés à quitter la franchise pour de bon. Et je peux le comprendre, à mon sens, il demeure très bon et vu le succès énorme de son Batman Who Laughs, on voit que je ne suis pas le seul. DC serait donc assez bête de ne pas le suivre…

D’autant plus que pour cette dernière fois avec Batman, Snyder retrouve son compère de Batman et Metal, Greg Capullo, une nouvelle manière très symbolique de mettre un terme à toute une époque. Leur travail, qu’on aime ou pas, aura en effet été au centre des événements importants de l’univers DC au cours de cette décennie, et les voir réunis ensemble constitue donc quelque chose de très spécial.

Sur le fond, je dois bien dire qu’encore une fois le scénario de Snyder sait nous aguicher, alors qu’un Bruce Wayne se réveille un jour à l’asile et qu’on lui apprend que toute sa vie en tant que Batman n’a été qu’un délire très poussé. Bien évidemment, il en faut plus pour l’arrêter et il va se lancer dans une quête qui s’annonce des plus bizarres pour découvrir la vérité…

On nous annonce déjà des concepts bien barrés, comme une tête de Joker parlante et autres délires bien poussés. Cela fait maintenant un moment que Snyder s’amuse à repousser les limites, à exploiter le Grant Morrison en lui, pour développer les concepts les plus dingues…et on dirait bien qu’ici il s’est bien fait plaisir.

Verdict :  Buy

DETECTIVE COMICS ANNUAL #2

Prix : $4.99

Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin :  Travis Moore

Sollicitation : After years on the shelf, Batman returns to the Black Casebook! Throughout his career, Batman has compiled his most disturbing cases into one volume, its every page filled with bizarre horror and crimes he never quite managed to solve. Now a case from the past has re-opened itself in the here and now…and Batman will find himself face-to-face again with one of the deadliest villains he fought in his early years: the Reaper!

Avis : alors que j’ai perdu tout intérêt pour le Detective Comics de Peter Tomasi, si bien que je ne pense pas le reprendre même après la fin de l’arc actuel avec le Arkham Knight, le scénariste pourrait bien de nouveau susciter un peu d’envie avec cet annual qui joue avec pas mal d’éléments de la continuité. Tout d’abord, en ramenant le Black Casebook, concept lancé par Grant Morrison au tout début de son run sur Batman.

Une idée simple : Batman aurait compiler dans une base de données, tous les cas les plus étranges qu’il a pu affronter au cours de sa très très longue carrière. Et dans le même temps, il mixe cela au retour du Reaper que je n’avais pas vu depuis des années. Là aussi, un concept qui remonte à loin, Year two de mémoire, où un des enfants de Joe Chill, l’assassin des Wayne, revenait pour se venger sous ce costume. À voir ce que Tomasi va en faire.

J’aime bien Tomasi, si vraiment, mais j’ai aussi l’impression qu’il n’a pas vraiment d’intrigues de fond pour son run sur Detective Comics et qu’il marche un peu en automatique. Étant donné l’annonce du départ de Tom King de Batman, la franchise va clairement entrer dans une phase de renouvellement de ses équipes créatives…peut être est-il temps de confier également Detective Comics à de nouveaux auteurs…

Verdict : Check it

DOOMSDAY CLOCK #10

Prix : $4.99

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Gary Frank

Sollicitation : This stunning issue of the critically acclaimed hit maxiseries reveals the secrets behind Dr. Manhattan and his connection to the DC Universe.

Avis : sonnez les cloches, c’est un XXX de miracle, après des semaines de report en série, au point de devenir l’une des plus grandes blagues pas drôles du moment (bon d’accord c’était quand même un peu drôle, le ridicule ne tue certainement pas, mais il fait perdre des lecteurs…) le 10e épisode de Doomsday Clock devrait en principe, si tout va bien, sauf surprise de dernier moment, normalement, si possible, sortir cette semaine. Ce qui est au fond stupide est que le titre n’est en réalité pas tant en retard que cela.

En effet l’épisode 9 est sorti début mars, donc cet épisode 10 respecte techniquement son rythme bimestriel. Cependant, DC s’est quelque peu ridiculisé en annonçant chaque semaine un nouveau retard, plutôt qu’un seul gros report d’un bon mois. Voilà, ils nous disaient dès le départ que cela sortait en fin de mois de mai au lieu du début du mois, et on aurait pas passé les dernières semaines à bien rigoler devant le triste sort de cette bien triste série…

Sur le fond, c’est d’autant plus dommage que …ben les derniers épisodes présentaient enfin (ENFIN) des choses intéressantes. Après 8 numéros à louvoyer autour de son sujet sans faire avancer grand chose parce qu’il fallait absolument remplir 12 épisodes, Geoff Johns s’est enfin sorti les doigts du fion pour nous présenter une vraie intrigue, alors que Superman est toujours dans le coma, que des émeutes ont éclatées un peu partout contre les surhumains et que le reste des super-héros est allé se faire botter les fesses par Dr. Manhattan.

Et avec ce numéro, on nous promet du très lourd, avec là aussi enfin, le détail clair des interventions de Dr. Manhattan  dans la continuité et toutes les modifications qu’il a apporté. On sait déjà qu’il était responsable pour l’absence de certains, comme Alan Grant, alias le premier Green Lantern, montrant que ses interventions remontaient à très loin. Bref, à mon sens, on arrive enfin au coeur de l’intrigue qui devrait arriver à son terme s’ils respectent leur rythme bimestriel vers novembre ou décembre de cette année.

Allez courage, en 2020 (je suis très optimiste), DC pourra enfin passer à autre chose…et peut être mettre de l’ordre dans la maison, car c’est clairement le bordel en ce moment.

Verdict : Buy, parce que je suis de bonne humeur.

HEROES IN CRISIS #9

Prix : $3.99

Scénario : Tom King

Dessin : Clay Mann

Sollicitation : The most-talked-about miniseries of the year reaches its stunning finale! The mystery behind the murders at Sanctuary is solved, but the mind behind it is one the heroes never expected. With their deepest secrets exposed, the Trinity has to consider how to carry on. Should the tragedy cause them to redouble their efforts to help their hurting comrades, or will they need to close up shop? The answers will be found in the ashes of this final showdown, and the fates of Booster Gold, Harley Quinn and the rest hang in the balance.

Avis : conclusion de l’event Heroes in crisis…et je me demande ce que nous pouvons en attendre à ce stade désormais. Nous avons eu la résolution du mystère principal dans le dernier épisode, donc je suppose que nous allons ici nous appesantir sur les réactions des membres de la communauté super-héroïque ainsi que sur la dernière action annoncée du responsable du massacre du sanctuaire, dont je ne vais évidemment pas révéler l’identité ici.

La personne en question annonçait en effet qu’il/elle allait encore faire quelque chose pour essayer de réparer les choses…Je ne vois pas trop comment…Comme nous l’avons dit avec Steve, cet event laisse un goût amer dans la bouche, mais dans le même temps, on ne peut pas nier que le dernier épisode fut bien écrit. La direction, et les choix faits pour certains personnages m’irritent au plus haut point, mais l’exécution était réussie…

Reste à voir maintenant comment King compte achever son intrigue et s’il y a vraiment une rédemption possible au bout du chemin.

Verdict : Buy

SUPERMAN LEVIATHAN RISING SPECIAL #1

Prix : $9.99

Scénario : Brian Michael Bendis, Matt Fraction, Greg Rucka, MARC ANDREYKO

Dessin : Yanick Paquette, Mike Perkins, Steve Lieber,

Sollicitation : An all-star roster of writers and artists highlight the new threat of Leviathan, but also tees up new ongoing series for Jimmy Olsen by writer Matt Fraction and artist Steve Lieber, and Lois Lane by writer Greg Rucka and artist Mike Perkins, coming in June! As Leviathan enacts a plan to take down Superman, it’s up to Lois, Jimmy and the heroes of the DC Universe to rescue the Man of Steel.

Avis : bon, je vais faire très vite sur cet épisode spécial censé lancer l’event autour de Leviathan construit par Bendis dans les titres Superman. Je ne suis pas les titres Superman, en raison de la présence de cet auteur sur cette franchise, et je n’ai pas l’intention de dépenser 10$ pour quelque chose que je sais que je vais éviter. Ensuite, si cela vous intéresse, vous savez que le top départ est donné ici. Je note cependant que cet épisode spécial servira aussi de base pour les prochaines séries à être développées dans le cadre de cette franchise, à savoir Lois Lane par Greg Rucka et Jimmy Olsen par Matt Fraction. Je vais sans doute m’intéresser ultérieurement au Lois Lane de Rucka, parce que Rucka pourra sans doute sauver ce personnage du mauvais traitement qu’elle subit depuis des mois sous le crayon de Bendis…Il faut cependant espérer que cet épisode spécial ne se transforme pas simplement en gigantesque teaser hors de prix. 10$ pour une simple bande annonce, ça fait quand même assez mal.

Verdict : Check it –

WILD STORM #23

Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : John Davis Hunt

Sollicitation : The storm of accidents, deaths, mistakes, confusion and anger has led to this. Miles Craven has lost his grip and Henry Bendix has lost his mind. Angie Spica’s journey is ending. And so is life on Earth.

Avis : on y est presque, mon supplice arrive presque à son terme, je vois la lumière au bout du tunnel. Avec tous les autres lecteurs de cette série, je pense que nous pourrons monter un groupe de soutien moral pour essayer de surmonter les douleurs fantômes et les traumatismes générés par cette lecture : vous vous souvenez de tous ces épisodes..sniff…je vais tenir…où…il ne se passait vraiment rien…que des gens qui parlaient, encore et encore et ça n’en finissait jamais !!! et puis voilà nous en sommes rendus à l’épisode 23. Que le temps passe vite et lentement à la fois (un commentaire fait à la lecture de chaque épisode), plus qu’un et c’est terminé…Hein ? oui, je sais qu’après il y aura une mini série Wild Cats, mais Warren Ellis a déjà annoncé que le rythme serait complètement différent, très dynamique, rapide avec beaucoup d’action…Il ne nous mentirait pas …hein ?

Verdict : Check it

MARVEL COMICS

DAREDEVIL #6

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : LALIT KUMAR SHARMA

Sollicitation : Daredevil has disappeared from Hell’s Kitchen — and in his absence the real devils are just starting to come out to play…

Avis : début d’un nouvel arc pour la série Daredevil qui selon les propres mots de son scénariste marque le vrai début de son run sur le titre, la situation posée à la fin du premier arc correspondant au pitch qu’il ’avait proposé à Marvel au moment de reprendre le titre. Et l’on attend de voir ce qu’il va en faire avec une sacrée impatience au vu du très haut niveau du premier arc.

Chip Zdarsky a en effet montré qu’il savait parfaitement écrire le titre et le personnage en le ramenant à ses racines Millériennes en termes de tonalité et d’éléments d’intrigues bien noires alors que la vie de Matt Murdock prend de nouveau un tournant très …difficile. Et ici, il s’agit désormais pour lui d’essayer de rassembler les morceaux de son existence, ou du moins ce qu’il en reste.

Même si le pitch en question n’est pas nouveau, surtout dans le monde des super-héros, je suis curieux de voir ce que Zdarsky va en faire. Le fait que cela arrive aussi tôt après un premier arc bien chargé me laisse penser que l’auteur a une idée très claire de ce qu’il veut faire. Par contre, je regrette que nous perdions Marco Checchetto pour ce second arc, celui-ci passant la main à un artiste que je connais pas du tout.

J’espère que ce changement d’artiste n’est que temporaire et que Checchetto reviendra vite…Marvel ayant la sale habitude de changer un peu trop ses artistes de place trop vite.

Verdict : Buy

IMMORTAL HULK #18

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing

Dessin :  Joe Bennett

Sollicitation :  Shadow Base has declared total war on Bruce Banner — and one by one, death is touching everyone he ever knew… …except for one. The one monster who never dies — who returns, again and again, to hate and destroy. But it’s not the IMMORTAL HULK.

Avis : suite de l’excellente série Immortal Hulk dont la réputation ne cesse de grandir auprès du lectorat de numéro en numéro. Il est vraiment satisfaisant de voir la qualité du titre être de plus en plus reconnue et de voir cela se traduire en ventes réelles derrière. Sur le fond, le dernier épisode fut…éprouvant pour les nerfs du lecteur car Al Ewing nous avait réservé quelques moments horrifiques particulièrement intenses, alors qu’un Bruce Banner coincé sous sa forme humaine, mais avec Joe Fixit aux manettes, tentait d’échapper à un tueur de la Shadow Base et la solution trouvée pour se tirer de là fut…marquante…

Et dans le même temps, Ewing, nous dévoilait les projets de la Shadow Base pour le cadavre de Rick Jones et cela va amener le personnage…dans une nouvelle direction…en collision directe avec Hulk, dont on se demande bien quelle forme il va désormais adopter. Ewing tire le plus grand parti du caractère …multiple de la personnalité de Hulk pour se renouveler sans cesse et nourrir son intrigue de twists en série. Bref, c’est incroyable, on attend chaque numéro avec impatience et cela fait vraiment plaisir !

Verdict : BUY

THOR #13

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin :  Mike Del Mundo

Sollicitation : WAR OF THE REALMS TIE-IN!

Weeks ago, All-Father Odin sent his brother Cul — the Serpent, the God of Fear, Thor’s backstabbing uncle — into the depths of Malekith’s home realm, Svartalfheim. There lies the Black Bifrost, Malekith’s own corrupted Rainbow Bridge. Cul’s mission is to gather intelligence on the Bifrost, and if he can, destroy it. But will Cul redeem himself at last? Or has the All-Father made another critical mistake in this War of the Realms?

Avis : ah ben voilà un tie in intéressant ! alors que la plupart des mini séries ties ins se sont révélées assez décevantes, certains se contentant même de simplement repomper des évènements décrits dans la mini série centrale, il est plus que temps que les auteurs se réveillent et nous proposent un peu de ce truc appelé…contenu avec ce bidule appelé histoire dedans.

Pour la série Thor, j’ai par contre le sentiment que Jason Aaron lui a réservé quelques sous intrigues savoureuses. Ainsi, l’épisode précédent s’attardait sur le sort peu enviable de Loki à l’issue du premier épisode de War of Realms tout en revenant sur sa vie et ses évolutions au fil des ans…et celles encore à venir car oui, à la surprise pas générale, le personnage dispose encore d’un avenir. Cette fois, il va s’intéresser à Cul (hé hé Cul, hé hé) parti pour une mission suicide sur ordre d’Odin.

Une mission finalement réalisée par d’autres, la destruction du Black Bifrost étant intervenue à la fin de l’épisode 4 de War of Realms sans que l’on ait vu le plus petit bout de Cul (hé hé) où que ce soit. On peut donc un peu se demander à quoi le Dieu de la peur a occupé son temps dans le pays des Dark Elfs (peut être qu’il s’est fait pilonner le derrière, hé hé). Jusque là, le personnage a surtout été utilisé pour une être épine dans le pied (et le derrière , hé hé) de Thor (le classique mais et surtout du temps de Jane Foster), uniquement là pour s’assurer de bien pourrir encore plus la situation..Oui, il faisait honneur à son nom en ne faisait que de la merde…(hé hé)

À voir quel destin le scénariste lui réserve ici…peut être la fosse septique (hé hé)

Verdict : Buy

X-23 #12

Prix : $3.99

Scénario : Mariko Tamaki

Dessin : DIEGO OLORTEGUI

Sollicitation : What truths lie behind the Harvest Company? And does it mean the end for Laura and Gabby Kinney?

Avis : bien, apparemment dernier numéro de la série X-23 qui s’achève de manière assez piteuse malheureusement, après un second arc peu inspiré et un épisode 11 qui marquait la première vraie dispute entre les deux soeurs…amenant à leur séparation. Et si je ne reproche pas à la scénariste d’avoir voulu amener un peu de dramaturgie dans cette relation jusque là dépeinte de manière positive, je ne peux pas dire que j’apprécie la manière de faire.

En effet, pour parvenir à ce résultat, la scénariste a dû tordre en grande partie la caractérisation de Laura pour justifier l’opposition entre les deux personnages. De fait, je ne peux pas dire que j’ai reconnu dans ces quelques pages, la jeune femme que l’on avait vu grandir ces dernières années. Ces réactions étaient complètement hors caractère et ne semblaient pas du tout correspondre à ce qu’on avait pu voir d’elle ces dernières années. Cela n’a fait que confirmer la piètre opinion de ce run, qui avait pourtant bien commencé, mais qui s’est rapidement enlisé.

Il faut désormais juste espérer deux choses, d’une part que la série s’achève sur au moins une bonne note et d’autre part que Hickman accorde une place aux deux personnages dans ses plans. De fait, je ne l’ai pas encore vu apparaître dans les quelques images promotionnelles diffusées pour l’instant, ce qui est tout de même un peu inquiétant, alors qu’elle bénéficie d’une série solo en continu depuis maintenant 2015.

Verdict : Check it – pour terminer tout cela.

X-MEN GRAND DESIGN X-TINCTION #1

Prix : $5.99

Scénario : Ed Piskor

Dessin : Ed Piskor

Sollicitation :  The series that has critics and fans raving returns for its final installment! The ruination of the X-Men revisited! Re-live the now-classic storylines like Mutant Massacre and The Fall of the Mutants. With appearances by Longshot, Cable, and The Marauders! Created soup to nuts by comic book superstar Ed Piskor in the Mighty Marvel Manner!

Avis : début du 3e et dernier grand chapitre du Grand Design de Ed Piskor qui revient sur l’histoire des X-Men, en fluidifiant l’ensemble pour le présenter comme une seule et grande saga. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant que Ed Piskor n’apporte ce traitement qu’au run de Claremont car c’est toujours ainsi que l’auteur historique de la franchise envisageait son travail et en tant que lecteur, c’est toujours comme cela que je l’ai ressenti.

Sur le fond,  nous allons reprendre là où nous en étions à la fin de la seconde partie, avec une Storm qui vient de perdre ses pouvoirs et est soignée par Forge. Cela correspond à Lifedeath et nous allons enchaîner avec les premiers grands crossovers de la franchise, alors que les mutants vont affronter des évènements comme Mutant Massacre et Fall of the mutants, bref le début de la prolifération des séries.

Il y a de fait beaucoup de choses à couvrir et le talent de synthèse de Piskor va être rudement employé s’il veut de nouveau faire rentrer cela dans des épisodes de 50 pages. Allez on y croit tant les deux premières parties étaient de qualité !

Verdict : BUY

A propos Sam 1876 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

18 Comments

  1. Le Léviathan de Bendis a-t-il un lien avec l’organisation de Talia dans Batman Inc ? J’ai pas l’impression que ce soit le cas mais du coup c’est pas complètement idiot de donner le même nom ?

  2. « Comme nous l’avons dit avec Steve, cet event laisse un goût amer dans la bouche, mais dans le même temps, on ne peut pas nier que le dernier épisode fut bien écrit. »

    Là dessus, encore maintenant, j’essaye de comprendre votre argument : c’est bien écrit… Mais depuis quand un truc bien écrit fait une bonne histoire ?

    One More Day était bien écrit, JMS savait mettre en scène son récit. On ne peut pas le nier. Mais pour autant, l’histoire n’avait pas de sens, car la décision de Peter était juste totalement stupide.

    Là, idem pour :

    « La direction, et les choix faits pour certains personnages m’irritent au plus haut point, mais l’exécution était réussie… »

    Une exécution réussie serait pour moi une histoire qui me convainc que le personnage agit de manière cohérente, logique par apport à ce que l’on attend de lui, ou qui justement parvient à me persuader que s’il agit d’une manière inattendue, tout cela est logique. Hors là, c’est ni l’un, ni l’autre.

    Et pour enfoncer le clou, Tom King a déclaré ceci  »
    « Tout le monde en parle. »

    Oui… Mais pas en positif. C’est hallucinant sa logique.

    « Il a l’attention des lecteurs »

    Parce qu’il ne l’avait pas avant ??! Sérieux ?!

    « ça élève le personnage »

    Pareil…

    Bref, après de tels propos où le mec est convaincu d’avoir fait un truc bien pour , je ne m’attend pas à un #9 qui va me réconcilier comme par magie avec l’auteur.

    Tom King est fou. C’est ma seule explication.

      • Franchement, faut arrêter… Remercie Tom King aussi, vu qu’il a tout spoilé dans son message.

        On s’adresse içi à ceux qui lisent la VO… Qui franchement vient içi et ne sait pas ce qui s’est passé dans HiC #8 et va lire mon commentaire ? Personne !

        C’est de l’enculage de mouches là.

        C’est partout. On ne peut pas passer à coté… Même la couverture te fait bien comprendre de quoi il s’agit ! (ce qui m’a fait rire quand j’ai vu que Sam voulait tout de même ne pas spoiler)

        Et si franchement le récit de Tom King n’a comme seule intérêt la révélation de qui est derrière tout ça, c’est que l’histoire est mauvaise. 😉

    • Bunny,je me suis permis d’éditer ton commentaire pour enlever les différents spoilers.
      Sur le fond, je vais être en désaccord avec toi.
      En premier lieu l’analogie avec OMD me surprend, car sur le fond si l’histoire est problématique, les épisodes en eux mêmes sont tout simplement mauvais, et je me souviens qu’à la lecture cela m’avait marqué, car je sentais une baisse de qualité à partir de la seconde partie jusqu’à la fin qui était marquée par rapport au niveau habituel de JMS.

      Ensuite tu indiques : « une exécution réussie serait pour moi une histoire qui me convainc que le personnage agit de manière cohérente, logique par apport à ce que l’on attend de lui, ou qui justement parvient à me persuader que s’il agit d’une manière inattendue, tout cela est logique. Hors là, c’est ni l’un, ni l’autre. »

      Et c’est là le truc, à la fin de l’épisode j’étais personnellement convaincu et Steve aussi. La narration faisait qu’on comprenait le cheminement du personnage concerné et comment il en était arrivé là.

  3. Pour le coup des spoilers, pareil, je ne vous comprend pas : on est sur des commentaires d’un podcast qui proposent des reviews VO !!… Si les gens sont assez c@ns pour cliquer, lire des commentaires à propos de comics qu’ils n’AURAIENT PAS LU, et ensuite se plaindre de se faire spoiler, c’est leur problème un moment donné !

    C’est leur choix, ils savent à quoi ils s’exposent.

    Et en plus… là pour le coup, même Tom King en parle partout !

    Et QUI franchement n’est pas encore au courant de ce qui se passe dans ce #8 s’il lit de la VO ?! … Qu’ils se manifestent !

    Enfin, pour te répondre sur le dernier point : oui bah, comme dans un tribunal, l’argumentaire de King ne m’a, mais alors, pas du tout convaincu. Comme quoi.

  4. Et de plus, je ne vois aucune review de HiC #8 sans spoilers… Avec raison. Si tu ne peux pas spoiler, ça ne sert à rien d’en faire la review, tu ne peux rien dire dessus.

    Et là, pour ce qui est du guide de lecture… Encore une fois, qui va s’intéresser à un #9… Lire des commentaires sur le #9… Sans avoir lu le #8 ??!!… C’est une question rhétorique. Mais un moment, il faut être logique.

    • Bunny,
      ce n’est pas le commentaire de l’épisode 9 de HiC, il s’agit des commentaires du guide de lecture VO de la semaine, avec d’autres sorties.
      Décréter unilatéralement que c’est ok de spoiler en détail l »event en question alors que Sam et Steve ne l’ont fait ni dans les émissions, ni dans le guide en question, en dit sans doute long sur tes préoccupations vis à vis des autres.
      Peut être que les gens ont sauté la preview en question (parce que ce n’est pas une review, hein…l’épisode n’est pas sorti, ce sont des conseils -et les lecteurs assidus de ces guides savent qu’ils sont spoiler-free, et que c’est peut être pour cela qu’ils viennent les lire l’esprit léger), peut être que non, mais en même temps tu t’en fous, hein. Tu as décidé que c’était ok.
      Ca en dit long, oui.
      Laisser aux gens le choix de lire des spoilers ou non, c’est pour les nazes : fuck le consentement.
      Donner son opinion sans en spoiler le contenu, c’est idiot.
      Si les gens ne sont pas d’accord, c’est des cons.
      Mais pardon tu dois avoir raison, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont tort, et toi.
      Quel que soit le sujet.
      Tu détestes Tom King en général et ses écrits sur Batman et HiC en particulier, mais tu ne sembles lire que ceux-là et ne réagis quasiment uniquement que sur ces écrits-là, semaine après semaine, pour redire les mêmes choses encore et encore.
      Pour quelqu’un qui « n’a pas le temps de lire tout ce que tu veux » (dixit toi), on peut s’interroger sur l’intérêt que tu peux avoir à toujours revenir sur l’auteur que tu sais détester et revenir dire ton désaccord avec ceux qui apprécient, a fortiori quand ces derniers se montrent critiques. C’est étrange. On aurait l’impression qu’au delà du plaisir de lire des comics que tu aimes, tu prends davantage ton pied à venir chier sur les goûts des gens.
      Pire, que tu ne supportes pas que des gens puissent aimer ce que tu détestes.
      Étrange, oui.
      Tu dis que King est fou parce qu’il revient toujours sur les mêmes types de préoccupations (comme tous les auteurs, mais bref…), et puisque tu reviens toujours dessus, et avec les mêmes arguments, j’imagine que tu sais de quoi tu parles. On a les fixettes qu’on mérite.
      Bref, tente peut être de parler d’autres auteurs que King : ça se verra sans doute un peu moins, et on aurait moins cette impression de mauvaise foi qui se dégage de ton argumentaire, semaine après semaine.
      Pour finir, je te signale amicalement que dans l’expression « respecter autrui », ce n’est pas à la femelle du cochon dont on fait allusion. Merci de le prendre en considération.

      PS : je te remercie de ton petit laïus sur la tolérance des goûts des autres, ton ode à la difference, à la fin du dernier comixity, j’ai bien ri.

      • Bon… ça va être long et chiant (vu que je vais citer pour répondre point par point), mais en même temps, personne n’est obligé de lire ce commentaire. (je préfère le dire d’avance du coup).

        « ce n’est pas le commentaire de l’épisode 9 de HiC, il s’agit des commentaires du guide de lecture VO de la semaine, avec d’autres sorties. »

        Oui et donc ?… On peut commenter l’épisode #9 de HiC et les autres sorties. (et à plus forte raison le #8)

        « Décréter unilatéralement que c’est ok de spoiler en détail l »event en question alors que Sam et Steve ne l’ont fait ni dans les émissions, ni dans le guide en question, en dit sans doute long sur tes préoccupations vis à vis des autres. »

        Bon, le petit ton moralisateur que tu me sers depuis quelques temps (c’est bizarre, comme si tu faisais une fixation… ça me rappelle un truc), tu peux t’en passer.
        Ensuite, « spoiler en détail » ? Je n’ai pas l’impression d’avoir fait dans le détail, mais il faut dire que le propos de King est tellement mince, que peut être effectivement ça suffisait à dire tout ce qu’il y avait à en dire.
        Ensuite, ils n’ont rien dit dans l’émission ? Je n’en ai pas ce souvenir. Mais quand bien même, ça en parlait sur le tchat. Et puis, à partir de quel moment on peut en parler ? Dans un mois ? Un an ?! Qui décide de quand l’épisode précédent n’est plus de l’ordre du spoiler ?

        Et surtout, toi, tu as lu ce #8, non ?!… Si oui, mais DE QUOI TU PARLES ?!… Et si non, mais pourquoi vas tu lire les messages sur un article traitant des sorties VO de la semaine sans imaginer tomber sur un spoiler de l’épisode précédent ?! Franchement, c’est comme si je me plaignais d’avoir été spoilé d’un GoT en allant sur un forum de discussion de GoT !

        Non, ton problème, c’est juste que t’avais envie de me faire chier. lol

        « Peut être que les gens ont sauté la preview en question (parce que ce n’est pas une review, hein…l’épisode n’est pas sorti, ce sont des conseils -et les lecteurs assidus de ces guides savent qu’ils sont spoiler-free, et que c’est peut être pour cela qu’ils viennent les lire l’esprit léger), peut être que non, mais en même temps tu t’en fous, hein. Tu as décidé que c’était ok. »

        Mais… Comment dire… Parce que là, ça devient de l’ordre de la blague : oui, l’épisode n’est pas sorti… ça tombe bien je parle de l’épisode PRÉCÉDENT. Donc, encore une fois, de quoi tu parles ?!

        Et les guides sont « spoilers-free » ?… Où Sam a t’il marqué que c’était le cas ? Depuis quand ?!
        Et c’est un total non sens : forcément c’est spoiler free… Puisqu’il traite d’épisodes pas encore sorties, et que moi je parlais d’un épisode déjà sorti il y a plusieurs semaines…

        Je ne sais pas de quoi tu te plains, on va pas non plus décréter qu’il est interdit de parler des épisodes précédents dans un guide des sorties de la semaine car des gens qui n’ont pas lu les épisodes depuis vont quand même aller lire les commentaires concernant la sortie de la suite de ces épisodes en question… Ou bien, peut être que si. ça a peut être du sens pour les lecteurs de Tom King. (bon, là c’est gratuit hein, je me fais plaisir, il n’y a pas de raison)

        « Laisser aux gens le choix de lire des spoilers ou non, c’est pour les nazes : fuck le consentement. »

        Fuck la logique aussi.

        « Ouinnnn ! Je vais lire des commentaires à propos de sorties qui font suite à des choses que je n’ai pas encore lu, et je me fais SPOILER ?! Un scandale ! » (bon, là c’était pas une citation… Bien que ça pourrait)

        Et puis le choix d’aller lire les commentaires, c’est ton choix.
        Le choix de lire mon commentaire. C’est ton choix. (en plus il était long, tu pouvais ne pas le lire « en détail » comme tu disais)

        « Donner son opinion sans en spoiler le contenu, c’est idiot. »

        Alors là je ne comprend pas la phrase… Je ne dois pas être assez intelligent, comme pour comprendre Tom King. (là aussi, gratuit… Comme les spoilers ^^)

        « Si les gens ne sont pas d’accord, c’est des cons.
        Mais pardon tu dois avoir raison, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont tort, et toi.
        Quel que soit le sujet. »

        Alors là par exemple, c’est ton opinion de moi… Et je comprend du coup ton caca nerveux… Mais que veux tu que je te réponde ? A part, bah il va falloir faire avec… D’ailleurs je pense faire le Weekly de demain. 😉

        « Tu détestes Tom King en général et ses écrits sur Batman et HiC en particulier, mais tu ne sembles lire que ceux-là et ne réagis quasiment uniquement que sur ces écrits-là, semaine après semaine, pour redire les mêmes choses encore et encore. »

        Alors, voilà déjà un premier exemple plus concret et, oh dommage, cette assertion est fausse… Pas de chance.
        J’étais l’un des seuls (voire le seul, je ne sais plus) sur le site à avoir lu entièrement Omega Men du temps où Tom King était encore confidentiel comme auteur, et j’en avais toujours dit le plus grand bien.
        Ensuite, que fait Tom King en ce moment à part Batman et HiC ?… Donc oui, forcément, je réagis dessus… Comme Sam ou Steve… Et donc ?
        Je me répète ? Je ne fais que commenter/réagir à ce que je lis de Tom King… Alors si je me répète serait ce parce que ses histoires se répètent ? Ce serait étonnant !

        « Pour quelqu’un qui « n’a pas le temps de lire tout ce que tu veux » (dixit toi), on peut s’interroger sur l’intérêt que tu peux avoir à toujours revenir sur l’auteur que tu sais détester »

        Je ne déteste pas King, comme je viens de le montrer. Je n’aime pas 2 de ses œuvres (et encore c’est faux, j’aime certains épisodes de Batman dans le lot… Comme je l’ai dit dans le Comixity, #51 à #53, mais tu devais être aux toilettes lol), mais bon, on va continuer à faire preuve de malhonnêteté intellectuelle et dire que c’est pareil ?
        Et je reviens aussi sur tous les autres auteurs que je lis, ceci dépendant des semaines… Mais comme c’est toi qui fait une fixation, tu ne dois pas même te rendre compte que je parle de pleins d’autres lectures.

        « et revenir dire ton désaccord avec ceux qui apprécient, a fortiori quand ces derniers se montrent critiques. »

        Mon désaccord ? Où ça ? Quand ça ?

        Je ne suis pas en désaccord avec Sam. Il a le droit d’aimer. Comme j’ai le droit de dire que je n’ai pas aimé.

        « C’est étrange. On aurait l’impression qu’au delà du plaisir de lire des comics que tu aimes, tu prends davantage ton pied à venir chier sur les goûts des gens. »

        C’est étrange, en effet, car j’aime et je parle de plus de comics que j’aime que de comics que je n’aime pas. (Immortal Hulk, Venom, Amazing Spider-Man, GotG, pour ne citer que ceux là en ce moment et il y en a bien d’autres)
        Le fait que tu ne sembles ne jamais m’entendre dire du bien prouve que tu fais une grosse fixation dès que je parle de Tom King…

        « Pire, que tu ne supportes pas que des gens puissent aimer ce que tu détestes. »

        Dixit le gars qui ne supporte pas que je déteste ce qu’il aime. lol (Ah, et c’est vrai que je n’aime pas Planetary… ça doit venir de là !)

        « Tu dis que King est fou parce qu’il revient toujours sur les mêmes types de préoccupations  »

        Ah non, là tu ne m’as pas compris, ou choisi de ne pas comprendre : j’ai dit qu’il devait être fou de descendre un personnage et ensuite de dire que c’était pour son bien/le mettre en valeur.

        « (comme tous les auteurs, mais bref…) »

        Sauf qu’avec lui j’ai l’impression de relire sans cesse la même chose.

        « et puisque tu reviens toujours dessus, et avec les mêmes arguments, j’imagine que tu sais de quoi tu parles. On a les fixettes qu’on mérite. »

        Si je me répète, c’est que l’auteur doit répéter les mêmes choses…

        C’est pas comme si durant des années sur Comixity (et ailleurs hein) on n’était pas en boucle sur Bendis. Est ce qu’on s’est répété ? Sans doute. (et ça continue pour ceux qui le lisent encore)

        Si tu ne veux pas de répétition, il faudrait qu’on se garde de parler de tel ou tel auteur durant des mois car pour beaucoup d’auteurs il y a des façons d’écrire qui vont nous faire réagir de manière régulière, et donc régulièrement on va répéter les mêmes choses… (Rosenberg ?…)

        En bref, ce que tu demandes n’est pas possible pour un pod weekly qui forcément aura des opinions/avis redondants au moins une fois par mois sur divers titres…

        « Bref, tente peut être de parler d’autres auteurs que King : ça se verra sans doute un peu moins, et on aurait moins cette impression de mauvaise foi qui se dégage de ton argumentaire, semaine après semaine. »

        Merci. Tu viens de prouver que la fixation vient bien de toi : je t’invite à ré-écouter les centaines d’heures de podcasts que j’ai enregistré depuis 10 ans… Et tu verras (peut être, à ce niveau de fixation peut être pas…) que je parle de quantité d’autres auteurs… Et que j’ai fait les reviews de quantité de titres qui n’étaient pas de Tom King.

        Juste actuellement, je parle « semaine après semaine » comme tu dis, en BIEN, de Spencer, Ewing, Cates, Zdarsky (pour citer les noms qui me viennent à l’esprit…). Mais tu ne m’entend pas.

        Forcément, tu fais une fixation.

        « Pour finir, je te signale amicalement que dans l’expression « respecter autrui », ce n’est pas à la femelle du cochon dont on fait allusion. Merci de le prendre en considération. »

        ….

        ……

        Mes blagues sont elles vraiment aussi mauvaises ?!

        « PS : je te remercie de ton petit laïus sur la tolérance des goûts des autres, ton ode à la difference, à la fin du dernier comixity, j’ai bien ri. »

        De rien.

        Moi aussi j’ai bien ri en le disant.

        Et je vais même t’en servir un autre demain rien que pour toi. 😉

  5. J’ajoute ma pierre à l’édifice.

    Je trouve très dommage d’y aller gaiement dans le spoil dans les commentaires quand l’auteur de l’article précise justement qu’il ne va pas spoiler par respect de son lecteur.

    Une alternative serait peut être l’ajout sur le site dans la section commentaires de balises spoilers comme on peut en voir ailleurs. les gens souhaitant débattre de moments clés de l’intrigue pourraient le faire sans crainte

    • « J’ajoute ma pierre à l’édifice. »

      « étrange », comme dirait Eliju… De tous les auditeurs du podcast, je me disais que si un seul allait réagir avec Eliju, ce serait toi.

      Bizarre… « Fixation » ? Non. Ce serait grotesque !

      « Je trouve très dommage d’y aller gaiement dans le spoil dans les commentaires quand l’auteur de l’article précise justement qu’il ne va pas spoiler par respect de son lecteur. »

      Dommage en effet. Très dommage même.
      Celui qui fait ça ne doit alors pas du tout respecter les lecteurs…

      Dommage aussi que la couverture elle même ne respecte pas les lecteurs. lol

      Ou plutôt ceux qui vont crier au spoiler pour une chose que eux savent déjà et qui est montré (« oui, mais oohh y’a ptetre des lecteurs qui voient la couverture et qui ne COMPRENNENT PAS !… T’as pas pensé à eux ? Égoïste va !! »)

      Ou plutôt là ceux qui juste ont décidé de se faire le lapin… Mais vous savez quoi ? En vrai moi, je suis sympa. Je vous aime bien. Je vous aime tellement que j’espère que vous serez là demain soir à l’écoute du ComixWeekly ! J’aurai l’occasion d' »enfin » parler d’autres auteurs que Tom King avec un peu de chance… Enfin durant ce temps vous serez en train de parler sur le tchat d’autres choses. Chienne de vie.

  6. Je ne sais meme pas quoi répondre. Tu m’agresses alors que pour le coup, j’essayais d’offrir une idée qui permettait de résoudre ce petit probleme. Je continue de penser qu’une balise spoil pernmettrait d’échanger en toute tranquilité. Libre a toi de ne pas être d’accord et de m’envoyer chier gratuitement …
    Tu sembles penser que j’ai un probleme avec toi, (c’est toi qui a décidé d’arreter de me parler, pas l’inverse).

    Pour en revenir au spoil en question . la couverture n’est un spoil que lorsque l’on connait la résolution. Wally meurt dans la série et ctte couvcertur epeut très bien avoir uen autre signification. D’ailleurs combien de couvertures mensongeres ou trompeuses (volontairement ou non) avons nous vu??

    Sinon, helas , je ne serais pas la demain Non pas que je sois triste de ton eventuelle présence mais j’ai d’autres obligations mais je suis sur que j’aurais d’autres occasions dans le futur de me retrouver en désaccord avec toi.

    Cordialement

    • « Tu m’agresses alors que pour le coup, j’essayais d’offrir une idée qui permettait de résoudre ce petit probleme. »

      Et allez, « je suis une victime ». A d’autres.
      Oui c’est moi qui agresse… Tu ne faisais qu’offrir une idée, non sans suggérer que j’étais sans aucun respect des lecteurs, mais ça on oublie hein.

      « Je continue de penser qu’une balise spoil pernmettrait d’échanger en toute tranquilité. »

      Je n’ai même pas commenté ton idée de balise… Oui, ce serait bien ! S’il y avait moyen, je l’aurais utilisé, comme je le fais sur les forums disposant de balises « spoilers ».

      « Libre a toi de ne pas être d’accord et de m’envoyer chier gratuitement … »

      Oui, c’est donnant-donnant.

      « Tu sembles penser que j’ai un probleme avec toi, (c’est toi qui a décidé d’arreter de me parler, pas l’inverse). »

      Ah bon ? Pourtant je te parle lorsque l’envie me prend, sur le tchat ou par MP sur Facebook… En revanche, toi qui a moyen de me contacter… Mais bref, tout le monde s’en fout.

      « Pour en revenir au spoil en question . la couverture n’est un spoil que lorsque l’on connait la résolution.  »

      On voit qui est sur la couverture et on lit « le mystère est levé sur le coupable »… Tu ne vas pas me faire croire que quelqu’un peut ne pas comprendre et faire 1 + 1 !

      Non, là clairement c’est juste Eliju et toi qui avaient envie de me chier dans les bottes avec un prétexte bidon.

      « Wally meurt dans la série et ctte couvcertur epeut très bien avoir uen autre signification. »

      Alors là… lol Je vais devoir citer un philosophe :

      « EliJu Snow
      28/05/2019 Á 14:30
      Merci pour les spoilers multiples.
      Ça fait plaisir. »

      😉

      « D’ailleurs combien de couvertures mensongeres ou trompeuses (volontairement ou non) avons nous vu?? »

      Franchement… Là dans ce cas présent… Toi même tu sais que ton argument est bidon.

      « je suis sur que j’aurais d’autres occasions dans le futur de me retrouver en désaccord avec toi. »

      Mais oui tu le sais bien d’avance, voyons. C’est devenu ton sport favoris.

      • Pour le spoil, je te donne raison mais j ai justement mis une balise spoil dans mon message qui a juste disparu lorsque le commentaire a ete publié (loool). y a vraiment un truc a ameliorer la.

        Pour le reste, je prefere en rester la, la discussion (si on peut appeler cela comme cela) ne mène nul part.

  7. Bunny,
    Pour une fois je vais te donner raison : c’était effectivement long, mais surtout très chiant,
    Je ferais plus court si tu le veux bien, principalement parce que l’essentiel de mon propos est contenu dans mon commentaire précédent. Mais surtout parce que j’ai une vie professionnelle.
    Que quelqu’un qui m’ait traité de con parce que je lui signalais qu’il spoilait, vienne me reprocher un ton condescendant ne manque pas de piquant, et ne fait qu’argumenter dans mon sens.
    Ton spoil etait détaillé, et allait au delà de l’identité du coupable (la couverture ne signifie et ne montre rien, en définitive).
    Dix ans d’ancienneté ou pas, ce n’est pas à toi de juger de ce qui doit être spoilé et en quelle quantité.
    Et justement, à propos de cet argument suprême derrière lequel tu t’abrites depuis la semaine dernière, cette fameuse sacro-sainte ancienneté, permets moi de te dire qu’elle n’est pas un permis pour se comporter n’importe comment, ni une gage de qualité, en tout cas pas à mes yeux. Si c’était le cas, Franco serait considéré comme l’un des plus grands présidents du XXe siècle.
    Et je prefere te préciser que c’était pas le cas (et ça pour le coup, c’est vraiment de la condescendance).

    Pour en finir là, ne te sens pas obligé de participer à nouveau trop souvent aux émissions : on a pris l’habitude d’entendre parler des gens qui savent de quoi ils parlent, qui le font bien et qui s’écoutent parler sans se couper la parole.
    Ça serait dommage de tout gâcher.
    A demain.

  8. « Mais surtout parce que j’ai une vie professionnelle. »

    Oh, mais dit donc… ça implique quoi ça ? Ne serait ce pas de la condescendance encore ? Non, impossible.

    « Que quelqu’un qui m’ait traité de con parce que je lui signalais qu’il spoilait »

    Non.

    En revanche j’ai effectivement dit qu’il serait « con » ou « stupide » (ou met un autre qualificatif à la place) de lire les commentaires traitant de futurs sorties, sans avoir lu les précédents épisodes, et IMAGINER une seconde ne pas risquer tomber sur un spoiler à propos d’un précédent épisode.

    Mais, de ce que je sais, ce n’est pas ton cas. Donc tu n’étais pas visé.

     » (la couverture ne signifie et ne montre rien, en définitive). »

    Bah… Si. Justement.

    Ou démontre moi le contraire alors car là tu nies juste une évidence.

    « Dix ans d’ancienneté ou pas, ce n’est pas à toi de juger de ce qui doit être spoilé et en quelle quantité. »

    Je n’ai jamais dit ça, là tu mélanges tout. Les deux choses ne sont aucunement liées.

    « Et justement, à propos de cet argument suprême derrière lequel tu t’abrites depuis la semaine dernière,  »

    Mais encore une fois… What ?! De quoi tu parles ? Qu’est ce qui c’est passé la semaine dernière ?

    « cette fameuse sacro-sainte ancienneté, permets moi de te dire qu’elle n’est pas un permis pour se comporter n’importe comment, ni une gage de qualité, en tout cas pas à mes yeux. Si c’était le cas, Franco serait considéré comme l’un des plus grands présidents du XXe siècle. »

    … Houlà, je ne sais pas où tu es parti… Mais je vais t’y laisser volontiers.

    « Pour en finir là, ne te sens pas obligé de participer à nouveau trop souvent aux émissions : on a pris l’habitude d’entendre parler des gens qui savent de quoi ils parlent, qui le font bien et qui s’écoutent parler sans se couper la parole. »

    Dit donc, quelle haine. ça force le respect… Et tout ça au final pour… Des comics.

    Perso, je ne mettrais jamais autant de passion dans cet exercice pour un sujet qui, au final, reste un loisir. Surtout de manière aussi négative.

    Le truc c’est que, malheureusement pour toi, non seulement je vais continuer à participer dès que l’envie me prend, mais tu devrais peut être aussi considérer que « on » ce n’est pas que toi, et je sais que ça te perfore le postérieur mais… Il y a peut être des auditeurs qui apprécient aussi ma participation. (Et c’est là que tu diras qu’ils ont tort 😛 ) Même s’ils ne sont peut pas en majorité, je n’en sais rien et tu sais quoi ? Je ne me pose même pas la question.

    « Ça serait dommage de tout gâcher. »

    Libre à chacun d’aller écouter autre chose aussi. On n’a jamais forcé personne.

Répondre à EliJu Snow Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.