Guide de lecture Comics VO : semaine 28 août 2019

Edito : et voilà nous achevons la dernière semaine de sorties VO du mois alors que les infos tombent sur les sorties des prochains mois avec notamment les sollicitations Marvel qui sont sorties après celles de DC et montrent encore une fois…les stratégies complètement opposées des Big Two. Autant DC multiplie les projets spéciaux et réduit la voilure côté série régulière autant Marvel multiplie…ben tout ! 

C’est bien simple, je ne crois pas avoir jamais vu autant de sorties chez eux qu’au mois de novembre prochain. Presque toutes les franchises sont exploitées au max et comme cela ne suffit apparemment pas, on en ramène des anciennes voire d’anciens events. Je parle bien sûr de choses comme Annihilation, ou encore 2099 qui viennent dire coucou, alors que dans le même temps, les X-Men lancent de nouvelles séries, que nous avons des mini et one shots de tous les côtés. 

Cela ressemble à une espèce de course entre les différentes branches de l’éditeur à qui sortira le plus de bouquins…Alors si je ne doute pas qu’il y aura des bonnes choses…je crains que beaucoup ne bénéficient pas d’un éclairage suffisant faute de place et meurent dans l’indifférence. Il va peut être falloir que l’éditeur réalise que le marché ne peut porter autant de titres à la fois. 

Sorties de la semaine : grosse semaine en perspective niveau sorties : 

  • chez DC, le lancement de la nouvelle série Batman Superman ;
  • chez Marvel, la suite de Absolute Carnage et House of X, mais aussi l’épisode 1000 ou encore la conclusion de Spider-Man : Life Story !

Emission de la semaine : après une petite semaine d’absence pour cause d’agenda de l’enfer, nous sommes de retour cette semaine avec deux émissions : 

  • jeudi toujours à partir de 21h sur Mixlr, pour le Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine, avec quelques infos par dessus !
  • vendredi, également à partir de 21h, le Comixity qui reviendra lui sur les sorties VF du mois d’août !

BOOM STUDIOS

TOMMY GUN WIZARDS #1

Prix : $3.99

Scénario : Christian Ward

Dessin : Sami Kivela

Sollicitation : Mobsters, magic, and mayhem in the Prohibition era!

Eliot Ness and his team of Untouchables work overtime taking on dangerous criminals that hide in the seedy underbelly of 1930s Chicago. Except in this world, Al Capone isn’t dealing in alcohol, but in magic. With Lick, a drug that grants magical powers to anyone who ingests it, mobsters become wizards, ordinary men become monsters, and darker secrets than Ness can imagine lie at the heart of it all.

A new genre-bending comic series from Christian Ward, artist of the acclaimed sci-fi epic Invisible Kingdom. Drawn by Sami Kivela (Abbott).

Avis : tiens, voilà une série atypique sur le marché actuel. Si nombre d’auteurs font preuve d’une grande imagination pour nous proposer des concepts novateurs de manière régulière chez les petits éditeurs, cela fait un moment que je n’en ai pas vu un aller explorer les années 30 et surtout toucher au personnage historique de Eliot Ness. De mémoire, le seul qui avait utilisé le bonhomme dans une histoire de manière réussie était…Brian Michael Bendis avec l’un des ses premiers travaux, Torso qui s’attardait sur l’enquête du policier sur le premier serial killer américain réellement référencé.

Si l’oeuvre de Bendis était ancré dans le réalisme, cette fois…ben pas vraiment. Au delà de Ness et Capone, le Chicago qui nous est présenté n’a pas grand chose de réaliste et l’on comprend que l’on va avoir droit à un bon gros mélange de genre entre polar et urban fantasy. Un genre que j’apprécie personnellement, bien que je ne sache pas trop quoi attendre de Ward en tant que scénariste. Le concept me parle cependant, donc j’aurais tendance à le recommander et aller voir ce que cela donne. 

Verdict : Check it 

DC COMICS

BATMAN CURSE OF THE WHITE KNIGHT #2

Prix : $4.99

Scénario : Sean Gordon Murphy 

Dessin : Sean Gordon Murphy 

Sollicitation : The Joker’s plan is in full swing—with a single devastating secret and his puppet strings controlling the elites, the Clown Prince and his new recruit, Azrael, are ready to eliminate Batman and obliterate the Wayne family’s legacy. With Gotham City’s identity and institutions hanging in the balance, Gordon makes a surprising public announcement—but The Joker’s response will send the Bat-family and the GTO spiraling. 

Avis : suite de la nouvelle série de Murphy sur une certaine version de Batman. Détachée de la continuité normale, l’auteur peut prendre de nombreuses libertés tant au niveau du cast, des actions de Batman que du ton général de l’intrigue qu’il veut développer. Ainsi, si on sent que Murphy veut rester dans quelque chose de très terre à terre…contrairement à sa première mini, il a également commencé à jouer avec des éléments appartenant plus au domaine du fantastique. 

Je reste sceptique sur ce dernier point, même si Murphy a prouvé à de nombreuses reprises que l’on pouvait lui faire confiance. Et il est possible qu’il ne s’agisse en réalité que de fausses pistes et que le récit, qui manifestement va aller jouer avec les origines de Gotham et un secret ancien de la famille Wayne (encore un), aille dans une toute autre direction au final. Tout ce que je sais c’est que j’ai beaucoup aimé la première mini série, que le dessin de Murphy est toujours aussi magnifique et que donc j’irai au bout de cette second avec plaisir !

Verdict : Buy

BATMAN SUPERMAN #1 

Prix : $3.99

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : David Marquez 

Sollicitation : Up in the sky, in the dark of the night, trust no one—for the Secret Six walk among us. Spinning out of the devastating events of the Batman Who Laughs, Superman and Batman are together once more in an all-new monthly series—and they’re facing a terrifying new threat that could strike from anywhere. The Dark Knight and the Man of Steel must journey into the depths of Gotham City to learn which of their fellow heroes has been transformed into the horrifying horseman of their most dangerous and deranged foe ever. Our heroes will need to fight to survive, but an even more dangerous question lurks in the shadows: Can Superman and Batman even trust each other? 

Avis : nouvelle série évènement…enfin le serait-elle si ce n’était pas la 3e ou 4e série Batman / Superman dont je voyais le lancement en l’espace de 15 ans. À chaque fois c’est un peu le même scénario qui se répète. Au départ, DC met certains de ses meilleurs auteurs sur le titre, en l’occurrence le tout frais arrivé de chez Marvel, le populaire David Marquez (qui n’aura pas rejoint immédiatement une des 150 séries signées Bendis)…et puis au bout d’un an…les choses se gâtent. 

Certes, un tel titre permet d’avoir un autre bouquin avec du Batman et nous savons que DC…et le lectorat aiment savoir que de nouvelles séries sur le personnage sont disponibles. Ce serait un drame sinon. Mais à chaque fois, j’ai également pu constater qu’une fois la lune de miel passée, à savoir au bout de 6 mois / un an, l’intérêt du lectorat comme de l’éditeur se refroidit quelque peu et tout le monde se reconcentre sur les séries centrales. 

Cette fois, ils ont tenté de renforcer la série en la reliant avec une intrigue plus globale lancée dans la très populaire mini série Batman who laughs…sauf que pour avoir lu cette dernière, je sais que le lien entre les deux a été fait à la truelle et sans grand talent, seule tâche à mon sens du bouquin de Snyder que j’ai plutôt apprécié. Je vais quand même donner sa chance au titre, parce que Batman et que moi être idiot…mais je ne m’attends guère à un miracle. 

Que ce soit beau, ça oui, très réussi…on verra bien. 

Verdict : Check it 

FLASH #77

Prix : $3.99

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin :  RAFA SANDOVAL & JORDI TARRAGONA

Sollicitation : “Death of the Speed Force” continues! The Speed Force is collapsing, and its destructor is here…to save the day?! The Strength, Sage and Still forces have placed a dangerous strain on the force that empowers the DC Universe’s super-speedsters, and the Flash is about to face the impossible choice of saving his friends’ lives or losing his powers forever!

Avis : suite du nouvel arc lancé par Willamson qui va exploiter un peu plus le concept des différentes forces qu’il a mis en place après l’épisode 50 de la série. Sauf que cette fois, c’est un peu une “course” contre le temps qui est lancé alors que le sort de la Speed Force semble lié à la disparition des utilisateurs des autres forces ! confronté à un choix difficile, Flash…voit un acteur inattendu prendre la décision à sa place et il va y avoir des morts. 

Le concept établi par Williamson est intéressant et le scénariste a bien posé les enjeux dans le dernier épisode avec une dernière page cliffanguer bien surprenante que j’ai apprécié car elle s’appuie à la fois sur la mythologie de longue de date de Flash tout en s’articulant avec tout ce qu’a construit l’actuel scénariste du titre. Visuellement en outre Rafa Sandoval fait du très bon boulot. 


Si Flash n’est pas la meilleure série DC, elle n’en reste pas moins très solide et très agréable à suivre. J’en suis le premier étonné après avoir délaissé le travail de Williamson sur cette série pendant un moment. 

Verdict : Check it 

JUSTICE LEAGUE # 30

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV & Scott Snyder 

Dessin : Jorge Jimenez 

Sollicitation : The « Justice Doom War » starts here! The Lex Luthor the League has known and fought is no more, replaced by an apex predator version of Lex, powered by Perpetua with a goal of bringing tragedy to the DC Universe. Now that Lex has powered up villains across the cosmos, he marshals his own troops, sparking a war between the Legion of Doom and the Justice League that will span space, time and the Multiverse itself. This is the start of the next big Justice League event, with consequences affecting « DC’s Year of the Villain » and beyond!

Avis : je ne vais pas vraiment m’étendre car je suis avant tout la série Justice League en VF désormais, mais il fallait vraiment signaler cet épisode pour une raison importante : pour ceux qui auraient ratés l’information, Snyder et DC ont déjà révélés que c’est avec cet arc que l’éditeur ramènera la Justice Society. En lien avec Doomsday Clock ou pas ? nous n’en savons rien, de toute évidence, DC a décidé d’avancer sans attendre que Geoff Johns veuille bien finir d’écrire sa maxi série…et à la limite tant mieux. Peut être que le final en fera un chef d’oeuvre, mais tenir en otage tout l’univers parce qu’il ne parvient pas à trouver le temps d’écrire est ridicule. Et oui, je pense que le problème vient de l’agenda de Johns étant donné que toutes ses séries sont en retard. Au delà de cette parenthèse, j’espère que ce retour sera bien confirmé pour durer et que ce n’est pas une simple annonce pour booster un peu le titre, la JSA fut l’un des titres qui m’a converti au début des années 2000 aux séries DC et son absence fut criante au cours des dernières années. L’équipe représente une part important de l’histoire et de l’héritage de l’éditeur, une histoire qui a un peu trop été négligée …

Verdict : BUY

JUSTICE LEAGUE DARK #14

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV

Dessin : ALVARO MARTINEZ and RAUL FERNANDEZ

Sollicitation : The rules of magic have changed forever, and the Justice League Dark is ready to keep the peace in the magical world! But that peace will be shattered as Circe takes center stage, gathering a team of magic’s most dangerous monsters to take control of magic once and for all!

Avis : c’est juste moi, ou l’attente entre chaque épisode de cette série est vraiment très longue. Je sais que le titre est mensuel, mais…on dirait que je  me suis trop habitué au rythme bi-mensuel ou tout simplement que j’apprécie tellement ce titre que j’aimerai qu’il sorte plus souvent !

Après plusieurs arcs riches et un épisode 13 qui était avant tout un épisode de transition, on dirait que nous passons a l’intrigue suivante, alors que la ligue se retrouve à devoir gérer à la fois un monde de la magie qui a changé tandis que Circe revient sur le devant de la scène. 

C’est là une des sous intrigues de Snyder présente depuis le premier arc qui se voit enfin accordée l’attention nécessaire. Il faut dire que le scénario a jonglé avec beaucoup d’éléments, préférant développer les nouvelles intrigues en cours. Mais dans le même temps, on peut noter que Tynion IV s’est amusé au passage à regonfler certains vieux ennemis classiques. 

Entre une Circe plus puissante que jamais et un Mordru plus terrifiant que ce que j’ai jamais vu, on voit que la Justice League Dark se constitue une galerie de vilains bien puissante. 

Verdict : BUY !

MARVEL COMICS

ABSOLUTE CARNAGE #2

Prix : $4.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Ryan Stegman 

Sollicitation : After the terrifying conclusion of ABSOLUTE CARNAGE #1, a new player is on the board, and it’s NOT who you’d expect! Barely able to escape with their lives, SPIDER-MAN and VENOM have no choice but to drag a slew of other heroes into Carnage’s crosshairs. Worse yet, Carnage’s rampage through New York City claims an unexpected piece of collateral damage…and there’s NOTHING Venom or anyone can do to stop it!

Avis : suite du très gros machin du moment alors…que je ne pense pas m’être encore remis du premier épisode de Absolute Carnage…la vache, c’était dense ! et XXX ce que c’était beau ! je ne sais pas pour vous mais j’ai vraiment eu le sentiment de lire quelque chose que Donny Cates avait en tête depuis longtemps, ce qui fait qu’il ne se retenait guère et … a bien lâché la purée dans ce premier épisode vraiment massif. 

On avait déjà vu Carnage terrifiant par le passé, mais je crois que c’est la première fois depuis longtemps …qu’on peut le considérer comme une véritable menace. Jusque là, il faisait souvent un peu gimmick qu’on balançait mais qui ne laissait guère de traces derrière. Il faut dire que depuis maximum carnage, le personnage n’avait jamais autant été remis en avant par Marvel ou les scénaristes. 

Ce n’est guère étonnant car il fut longtemps associé à la mauvaise réputation des années 90 et à la folie des symbiotes qui avait régné sur les titres Spidey pendant un bon moment. Le truc c’est que…Cates est un enfant des années 90 et il assume tout cela sans problèmes. D’où la montagne d’hommages et de références partout et le fait qu’il n’ait pas peur de nous la jouer symbiote à fond. 

Bref, c’est du très bon, en outre Ryan Stegman nous livre le plus beau boulot de toute sa carrière, donc bien évidemment, c’est à ne pas rater !

Verdict : BUY !

AVENGERS #23

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Stefano Caselli 

Sollicitation : AVENGERS MOUNTAIN: POSSESSED as CHALLENGE OF THE GHOST RIDERS continues!

It’s Ghost Rider vs. Ghost Rider in a wild race through hell, while the Avengers have to fight for their lives against their own Celestial headquarters, which is now possessed by a rather shocking, rather murderous hell-damned soul!

Avis : je mentionne la suite de cet arc avant tout pour information, car je n’ai pas grand chose à en dire sur le fond. Je dois dire que l’intrigue qui voit la possession démoniaque du nouveau QG des Avengers ne me passionne guère, même si le concept de base est intéressant. L’exécution par Aaron de cette idée me laisse assez froid…et dans le même temps, je cite l’épisode avant tout pour le Challenge des Ghost Rider qui a vu le retour d’un Ghost Rider aimé des fans à la fin du précédent épisode et le début d’une course avec le Rider actuel ! ahhh voilà une intrigue que je veux lire ! Aaron sait écrire le Rider et j’espère qu’il va en faire quelque chose de plus intéressant à l’avenir ! Surtout alors que le personnage est sur le point de récupérer sa série régulière pour la première fois depuis des années ! quel hasard, n’est-il pas ?

Verdict : Check it 

FANTASTIC FOUR 4 YANCY STREET #1

Prix : $3.99

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : Greg Smallwood 

Sollicitation : The first of a series of regular essential releases expanding on the ongoing legend of the Fantastic Four and their world! The FF are now living on Yancy Street, but not all of their neighbors are happy about that. The Thing investigates a nasty piece of vandalism that conjures up painful old memories as he takes a trip down memory lane through the Lower East Side and it’s made all the more dangerous by… THE TERRIBLE TRIO!

Avis : très honnêtement à la base je n’avais pas vraiment l’intention de parler de ce one shot qui va s’intéresser à la fameuse Yancy Street, lieu de naissance de Ben Grimm qui a longtemps était décrit comme un élément plus humoristique de la mythologie FF. Ou comment amener un élément comique supplémentaire autour de la Chose qui se fait régulièrement harcelé par le gang de la fameuse rue…Un élément qui m’a personnellement toujours indifféré. 

Sans doute parce que The Thing est le personnage qui m’a toujours le moins passionné dans l’équipe des FF. Oui, je sais c’est un sacrilège car le personnage a longtemps était la star, le membre préféré des FF d’une grande partie du lectorat…mais que voulez vous…Oh, je l’aime bien…mais sans plus. 

Alors pourquoi en parler ? ben à cause de l’équipe créative. Si Gerry Duggan est désormais en probation après ses dernières productions, dont le médiocre Infinity Wars, le fait de revoir Smallwood chez Marvel fait plaisir, d’autant que je ne crois pas l’avoir jamais vu dessiné du FF. J’ai hâte de voir ce que cela peut donner, car je l’associe dans mon esprit à des histoires plus réalistes et moins fantastiques. 

Verdict : Check it 

FRIENDLY NEIGHBORHOOD SPIDER-MAN #11

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Juan Cabal 

Sollicitation : We haven’t seen Mary Jane Watson since #1, but that’s about to change with this almost ALL-MJ issue! MJ saves Spidey, helps Aunt May and basically saves the day. Face it, readers, you just hit the jackpot. 

Avis : non, je ne suis pas tombé sur la tête et oui je reparle de la série FN Spider-Man (aucun lien avec le parti politique, je rassure cela me fatigue juste de taper un nom aussi compliqué et oui je sais que j’ai tapé une phrase plus longue que le titre en question pour m’expliquer…et XXX !!!) après des mois de silence, essentiellement parce que je n’ai jamais été très impressionné par le boulot de Tom Taylor sur la série …Je sais que beaucoup de gens aiment, mais personnellement l’approche de l’auteur me laisse assez froid. Mais j’avais quand même envie de parler de ce numéro qui va d’une part voir le retour à plein temps (et donc sans aide) de Juan Cabal au dessin (que j’adore) et d’autre part qui va donner toute la place à MJ…et j’ai désespérément besoin que cela soit bon après le franchement pas très bon épisode 25 d’AMS signé Nick Spencer qui essayait également de mettre en avant le personnage. C’était assez consternant…et franchement ennuyeux, donc j’espère que Taylor et Cabal pourront faire mieux, le personnage le mérite. 

Verdict : Check it 

HOUSE OF X #3

Prix : $3.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Pepe Larraz 

Sollicitation : Learn the truth about one of the X-Men’s closest allies…and then begin the fight for the future of mutantkind! Superstar writer Jonathan Hickman (AVENGERS, SECRET WARS, FANTASTIC FOUR) continues reshaping the X-Men’s world with Marvel Young Gun artist Pepe Larraz (EXTERMINATION, AVENGERS)!

Avis : et bien, et bien…que dire à ce stade. Je me doutais fortement que j’allais aimer ce que Hickman allait faire avec les X-Men (du moins je l’espérais grandement) et après des débuts prometteurs, l’auteur n’a jamais vraiment cessé de m’impressionner. Je pense notamment aux derniers épisodes de House of X et Powers of X. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un épisode de cette franchise et penser simplement “la vache, c’est vraiment bon”. 

Je ne développerais pas plus sur le fond, car une grande partie du plaisir est celui de la découverte des idées que le scénariste est en train de mettre en place. C’est ambitieux, c’est clair, et s’étend sur sur plusieurs périodes…et avec cet épisode nous allons enfin revenir un peu au sujet de fond, à savoir les X-Men. C’est Hickman qui l’a annoncé lui-même, avec un certain humour, que nous allions avoir quelques X-Men dans cette série X-Men…

Au delà, comme je l’ai déjà dit, si je prends plaisir à la lecture, ce qui me plait en plus est de voir la communauté des lecteurs se mobiliser de nouveau autour des X-Men. Comme si c’était tout ce que nous attendions depuis longtemps : la renaissance artistique des mutants…Et il était en effet sacrément temps…

Verdict : BUY !

MARVEL COMICS #1000

Prix : $9.99

Scénario : 

Dessin : 

Sollicitation : THE GREATEST TALENT EVER ASSEMBLED FOR ONE STORY! 

THIS IS THE BIG ONE! In celebration of Marvel’s 80th Anniversary, we have gathered together the greatest array of talent ever to be assembled between the covers of a single comic book! Names from the past, from the present, and even the future! Every page is filled with all-new work from this cavalcade of comic book luminaries!

There is a mystery that threads throughout the Marvel Universe – one that has its origins in MARVEL COMICS #1 and which unites a disparate array of heroes and villains throughout the decades! What is the Eternity Mask, and who is responsible for the conspiracy to keep it hidden? And what new player will make their startling debut as these secrets are peeled away?  Featuring the entirety of the Marvel Universe of characters!

Avis : annoncé en fanfare il y a quelques mois, c’est cette semaine que sortira ce fameux épisode 1000, initiative que je trouve personnellement assez étrange. Oh, je sais que Marvel fait cela pour vendre, mais je ne vois pas trop quelle histoire on va pouvoir nous raconter alors que chaque page sera signée par une équipe artistique différente. Comment avoir un semblant de cohérence dans tout ça ? Je suis tout de même curieux (il y a du talent regroupé ici), mais je reste tout de même sur la réserve avec ce projet qui me semble assez superficiel.

Au delà, cela me fait quelque peu rire de voir un éditeur sortir un épisode 1000 alors que cela fait des années qu’il ne parvient plus à avoir une série qui atteint des épisodes comme un bon gros 50…Tiens c’est vrai c’est quand la dernière fois que c’est arrivé ? Star Wars l’a fait (et se fait annuler au 75)…mais au delà ? … … …la vache ???!!!! je crois que cela fait au moins 10 ans qu’aucune série Marvel n’a atteint le numéro 50 sans se faire relauncher / annuler / renuméroter avant ???!!! je pense que la dernière série Marvel importante à avoir réussi doit être les New Avengers de Bendis (vers 2007/2008)…

Verdict : Check it ? 

SPIDER-MAN LIFE STORY #6

Prix : $4.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Mark Bagley 

Sollicitation : THE REAL-TIME LIFE STORY OF SPIDER-MAN CONCLUDES!

The year is 2019, and the 72-year-old web-slinger is about to embark on his final adventure! Will the end of Spider-Man’s life story mean the end of his life?

Avis : c’est …oh grand dieu des comics, c’est déjà la fin ! c’est fou comme ces 6 épisodes / mois sont passés vite. Je reste stupéfait par la qualité du travail mené par Chip Zdarsky et Mark Bagley. On savait que le scénariste savait écrire Spider-Man, mais là il a renvoyé tout le monde à la maison avec cette réinterprétation de l’histoire et de la vie de Peter Parker. 

Plus que jamais, il a rappelé à tout le monde combien il était avant tout intéressant de suivre la vie de Peter à travers le temps, son évolution…et non pas simplement, le bon vieux retour au statut quo à chaque changement d’auteur…hein Marvel ?! Chaque épisode était spécial, riche, dense, hommage à une période de la vie du personnage, mais surtout tragique. 

Le scénario n’a guère préservé ce pauvre Peter qui a passé quelques …décennies bien sombres, souvent en raison de ses propres choix. Et nous arrivons aujourd’hui au bout de la route, 2019 où Peter fête ses 72 ans, un âge bien trop avancé pour jouer à se balancer au bout d’une toile. Il ne reste qu’une étape dans la vie de Peter…nous savons tous laquelle et je sens que ce ne sera pas une fin heureuse…

Bref, Life story restera un des projets qui m’aura permis de me réconcilier avec la franchise Spider-Man, et j’espère bien que nous verrons d’autres projets de cette qualité à l’avenir. 

Verdict : BUYYYYY !!!

THOR #16

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Mile Del Mundo 

Sollicitation : ALL-NEW WORLD FOR THE GOD OF THUNDER! 

Thor has disappeared! That’s all we can say without spoiling the epic, Midgard-shattering conclusion of WAR OF THE REALMS –

but trust us, you won’t want to miss this issue, which is the kickoff of Jason Aaron’s final Thor story!

Avis : dernier épisode de la série Thor (avant l’inévitable relaunch)…mais pas le dernier épisode de Jason Aaron. Il reste en effet à l’auteur qui va achever son run de 7 ans sur le personnage une dernière histoire à raconter après cela, qui débutera le mois prochain avec le début de la mini série en 4 : King Thor, où il retrouvera également le génial Esad Ribic. 

La mini série se concentrera avant tout sur le sort du Thor futur, seigneur d’Asgard, alors que ce dernier épisode de la série Thor suivra avant tout le Thor actuel et conclura les dernières sous intrigues que Aaron a encore dans le temps présent. Et après War of the Realms…il y a de quoi gérer !

Le scénariste a en effet secoué le statut quo à la fin de l’event et il y a énormément de choses en suspens. Je suppose que Aaron va vouloir laisser une situation claire et déblayée pour la personne qui passera après lui en tout cas (c’est ce qui se fait aujourd’hui). 

Verdict : Buy

VENOM #17

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Iban Coello 

Sollicitation : ABSOLUTE CARNAGE TIE-IN!

•  With CARNAGE on the loose, VENOM must protect his son Dylan – at all costs! 

•  But as longtime Venomaniacs know, VENOM AND CARNAGE aren’t the only symbiotes loose in New York!

Avis : ou sans doute l’un des rares ties ins à Absolute Carnage que je vais suivre. Fidèle à ses habitudes, Marvel a multiplié les épisodes spéciaux, les mini séries et trucs dont les lecteurs se fichent pour exploiter le filon qu’ils pressentaient assez énormes. Or comme chacun lecteur un peu expérimenté le sait, il faut dans ce genre de cas avant tout se concentrer sur la mini série principale et la série du personnage ou équipe dont elle est issue. 

Par contre, je me demande bien ce que Cates va raconter dans la série Venom car je pense qu’il s’est gardé l’essentiel de son histoire pour la mini Absolute Carnage, du moins si la suite se poursuit avec la même énergie que le premier épisode. Au vu de la sollicitation, il va mettre en scène le fils d’Eddie et quelques autres symbiotes historiques au delà de Venom et Carnage.

Il est vrai qu’ils pullulaient dans les années 90 et qu’il était difficile de marcher dans la rue sans se faire posséder par une de ses saletés…Bon, donc je vais suivre, je vous encourage à faire de même, en espérant que Cates saura gérer les deux en même temps. 

Verdict : Buy

A propos Sam 1869 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.