Guide de lecture Comics VO : semaine 20 novembre 2019

Edito : et allez, c’est reparti pour une nouvelle semaine de l’enfer de la mort qui tue !!! en fait, je pourrai reprendre mes commentaires des semaines précédentes, alors que l’indé commence enfin à se relever avec des nouveaux bouquins qui fonctionnent, DC qui multiplie les projets spéciaux tout en développant sa Year of the vilain tandis que chez Marvel, Dawn of X domine encore l’actu avec en prime les projets de Donny Cates et de nouveaux events en perspective. C’est donc excitant et riche partout…sauf dans le portefeuille qui se déplume de plus en plus vite !

Sorties de la semaine : beaucoup de bonnes choses tout partout donc : 

  • chez Boom, la suite de Once & Future et de Something is Killing Children !
  • chez DC Comics, une mini série Question par Jeff Lemire et la suite de Superman’s pal Jimmy Olsen !
  • chez Marvel, cela se percute dans tous les sens, entre les retours de 2099 et Annihilation, la fin de Absolute Carnage, la suite de King Thor ! le relaunch de Deadpool et bien sûr la suite des titres Dawn of X !

Emission de la semaine : une seule émission au programme cette semaine : 

  • jeudi à partir de 21h, le Comixweekly qui comme d’habitude reviendra sur les sorties VO de la semaine et l’actu comics !

BOOM STUDIOS 

ONCE & FUTURE #4

Prix : $3.99

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Dan Mora 

Sollicitation : Gran’s monster hunting wasn’t the only thing she kept from Duncan. He’s about to discover more of the family secrets, and the sacrifices one must make to reach the Holy Grail.

Avis : suite de la très bonne série Once & Future cette semaine. Après avoir lancé la chasse contre le retour d’un Roi Arthur zombie venu “nettoyer” la Grande Bretagne de ses “envahisseurs”, la grand mère la plus badass de l’histoire, accompagnée de son petit fils pas vraiment badass qui se demande ce qui se passe et une historienne qu’ils ont chopé au vol sont désormais pris en chasse à leur tour. 

Mais heureusement, avec cet épisode, nous en allons en apprendre un peu plus sur le personnage le plus intéressant, ladite grand-mère qui de toute évidence a un passé…riche ! et surtout en lien avec les évènements actuels, puisqu’il nous était notamment indiqué dans l’épisode 2 qu’elle connaissait la personne responsable du retour du roi Arthur. 

Le titre continue de gentiment développer son intrigue et maintenant qu’il est considéré comme une série illimitée, Kieron Gillen et Dan Mora vont pouvoir accorder tout l’espace nécessaire au passé de leur personnage le plus charismatique. Au delà, il est clair que le retour d’Arthur n’est que le point de lancement de la série et qu’une fois cette menace traitée, on voit bien tous ces personnages reprendre “l’entreprise familiale” de massacre de monstres…

C’est fun, c’est moins léger que cela en a l’air, puisqu’entre les lignes Gillen nous parle de la situation actuelle du Royaume Uni, c’est très bien dessiné par Dan Mora qui donne un vrai caractère à chaque personnage, tout en représentant les scènes d’action avec dynamisme !

Verdict : Buy

SOMETHING IS KILLING CHILDREN #3

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion IV

Dessin : Werther Dell’Edera

Sollicitation : Things in Archer’s Peak are only growing worse. Erica Slaughter is on the hunt, but the children are still dying. Angry and afraid, the inhabitants turn their suspicions on the stranger in their midst, the woman who arrived just as the killings began. Will Erica be able to save the town, or will the very people she is trying to protect turn on her?

Avis : sans doute l’un des titres que j’attends le plus cette semaine. Même si l’épisode 2 était légèrement moins efficace, je reste sur la bonne impression générée par l’épisode 1, où James Tynion Iv installait bien le mystère. Le numéro 2 était sans doute moins accrocheur car il était plus centré sur l’entrée en scène de notre chasseuse de monstre et moins sur la progression de l’intrigue ou l’ambiance délétère qui règne sur la ville où nombre d’enfants ont été tués au cours des semaines précédentes. 

Du point de vue du scénario, on retrouve tout le talent de Tynion Iv pour créer des personnages attachants mais ayant clairement pas mal de problèmes et de failles. La chasseuse de monstres, Erica, est incroyablement charismatique, sans aucun doute en raison de son design et du travail de Werther Dell’Edera sur la partie graphique.Celle-ci est d’ailleurs incroyablement efficace et contribue à installer l’ambiance lourde et pesante qui règne sur le titre. 

Au passage, je me suis rendu compte bien tard que le titre réunissait en fait le duo créatif puisque les deux auteurs avaient travaillés ensemble avant sur la série The Woods…dont j’avais ignoré la sortie des tomes en VF chez Ankama, ce que je regrette amèrement maintenant quand je vois leur travail sur ce titre. 

Verdict : Buy

DC COMICS

BATMAN #83

Prix : $3.99

Scénario : Tom King 

Dessin : Mikel Janin 

Sollicitation : It’s chapter nine of “City of Bane,” and it’s time for a reckoning in Gotham City! Thomas Wayne has joined forces with Bane, and that alliance threatens to throw a monkey wrench into Batman’s plans. And as Bane’s evil army begins to crumble, the Caped Crusader must face the real force behind it all. As the end of this epic tale grows near, Batman and his allies have a choice: let Bane stay in power and guarantee the city’s survival, or risk everything to break free!

Avis : allez les enfants, plus que 3 épisodes à tirer sur ce run…et ensuite 12 avec Batman/Catwoman, parce que non Tom King, tu ne me feras pas lâcher. Non, j’irai jusqu’au bout de mon masochisme sur cette série. Oui, c’est vrai, je tiendrai bon, malgré le fait que j’ai l’impression de boucler la boucle avec cette série en termes d’adhésion au travail du scénariste. Je n’évoque que King, car niveau partie graphique, DC a clairement mis ses meilleurs dessinateurs sur la série depuis le départ. 

Pourquoi je boucle la boucle ? parce que j’ai l’impression de revenir à mon point de départ avec ce run. À savoir que si vous vous en souvenez, je n’avais initialement pas du tout accroché au travail de King sur ces premiers arcs et j’avais même laisser tomber vers l’épisode 12. Puis j’avais raccroché les wagons lors de la lecture d’une traite de l’arc I am Bane que j’avais adoré (et adore toujours) et depuis ce moment, le reste était bien mieux passé. 

Bon, à part l’arc War of Jokes and riddles qui demeure pour moi un arc qui est passé à côté de son potentiel. Mais à part ça ? le reste passait plutôt bien. Même si l’épisode du mariage était assez raté, la décision de l’annuler ne m’avait en fait pas vraiment surpris, le comment on en arrive là m’avait plus gêné que le dénouement en lui-même. Et tout le reste du travail du scénariste sur le titre fonctionnait assez bien…jusqu’à l’arc Knightmares (61 à 67 US). 

Bien trop long et sans grand intérêt au final, j’attendais que le scénariste se rattrape par la suite…mais la magie était un peu brisée. C’était un peu les montagnes russes…mais City of Bane arrivait et cela allait être forcément génial. Le gros arc par excellence où  le scénariste allait récolter tout ce qu’il avait planté ici ou là depuis le départ de son run. 

Et en fait non. 

Nous nous retrouvons au final encore une fois avec un arc au potentiel énorme, mais mal exploité. Si Tom King montre un intérêt certain dans la description de l’évolution de son personnage principal, l’intrigue dans laquelle cela se situe, sa mise en scène et son déroulement sont des points clairement totalement secondaire pour lui. C’est ce qui amène à une conclusion comme celle que nous avons eu dans le dernier épisode qui encore une fois est juste frustrante car elle désamorce beaucoup de choses. 

Bref, au final ce run me laissera avant tout des regrets et alors que je voyais King partir avec regrets il y a encore quelques mois, maintenant j’ai juste hâte que le titre soit repris par Tynion IV. 

Verdict : Check it 

BATMAN SUPERMAN #4 

Prix : $3.99

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : David Marquez 

Sollicitation : Even from prison, the Batman Who Laughs is staying two steps ahead of the Caped Crusader and the Man of Steel. His plan to infect heroes and turn them into the Dark Multiverse versions of themselves is starting to build steam, with Shazam and others already succumbing to his evil toxin. Batman and Superman are racing the clock to prevent the other three members of the Secret Six from being poisoned, but they realize they are too late when those three come looking for them instead—one of whom is a lot closer to Superman than expected and itching for a fight!

Avis : suite de la sympathique série Batman Superman, qui après un démarrage assez faible s’est bien redressé sur les épisodes suivants, le numéro 3 étant le plus réussi du lot à ce stade. C’est la vitesse de la progression de l’intrigue et le bon rythme imprimé sur les derniers épisodes qui m’a fait réviser mon opinion après un épisode 1 sans grand intérêt. L’épisode 3 faisait ainsi avancer l’’histoire bien au delà de ce que j’attendais, notamment en ne nous faisant pas perdre de temps avec le plan de Superman qui bien évidemment a été immédiatement démasqué par le Batman who laughs, dont le propre plan se dévoile petit à petit. 

Un bon rythme, la révélation  d’un autre super-héros infecté à un moment clé, l’étape suivante du plan du Batman who laughs et l’annonce de son affrontement avec Luthor et sa Legion of Doom alors que cette dernière passe également à l’offensive dans le cadre de la grande intrigue mise en scène dans Justice League. Non, vraiment, un bon épisode où tous les éléments étaient bien alignés pour fonctionner. Que l’équipe créative continue comme cela ! d’autant que l’on voit que le titre est bien positionné pour jouer un rôle important dans Year of the vilain.

De fait, alors que je ne portais à l’origine pas un grand intérêt pour Year of the vilain, je suis désormais vraiment curieux de voir où tout cela va. Le fait de savoir que Snyder, Tynion IV et Williamson ont travaillé ensemble pour bâtir cette intrigue m’attire vraiment.   

Verdict : Buy

QUESTION THE DEATHS OF VIC SAGE #1

Prix : $6.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : DENYS COWAN & BILL SIENKIEWICZ

Sollicitation : For years, Vic Sage has worn the faceless mask of the Question to clean up the streets of Hub City by sheer force of will. He knows right from wrong. He knows black from white. But what happens when he is drawn into a conspiracy that reaches from the heights of Hub City power to the depths of its underground tunnels? What happens when things stop being black-and-white and start getting a little gray? And what happens when, in a secret chamber deep beneath the city, Vic Sage meets his own end…and his new beginning? Eisner-winning writer Jeff Lemire joins forces with the legendary art team of Denys Cowan and Bill Sienkiewicz to resurrect Vic Sage, only to destroy him all over again…and again…

Avis : encore une fois, c’est du côté du Black Label qu’il faut aller chercher les projets vraiment intéressants et excitants chez DC en ce moment, alors que Jeff Lemire débute cette semaine un nouveau projet (encore, je pense que cet homme outre le fait d’avoir une équipe derrière lui, a cessé de dormir depuis au moins 2016). Après avoir quitté DC pour Marvel en 2015 après l’échec de plusieurs projets, on dirait bien qu’il a trouvé dans le Black Label une maison où sa créativité pouvait s’exprimer plus librement. 

Alors ce n’est pas toujours un succès assuré, n’est ce pas mini série d’inferior five en 12 ramenée à 6 épisodes, mais quand on voit son Joker ou cette mini série, on peut se dire que Lemire avait encore quelques idées intéressantes à proposer à DC. De fait les premières pages révélées qui promettent une remise en avant du personnage de Vic Sage dans un format plus proche du pulp donnent vraiment envie ! 

Je pense que ce qui attire autant dans ce projet est le fait qu’on imagine facilement qu’un auteur comme Lemire puisse tirer le meilleur d’un personnage comme Question. Autant sur les grosses franchises, je pense qu’il aurait définitivement plus de mal, autant sur Question, comme il l’a fait par le passé avec Moon Knight, il peut livrer l’un de ses meilleurs travaux. 

Verdict : BUY !

SUPERMANS PAL JIMMY OLSEN #5

Prix : $3.99

Scénario : Matt Fraction 

Dessin : Steve Lieber 

Sollicitation : Jingles sell, Batman smells, A prank war goes astray, A Batmobile lost a wheel (literally), ’Cause Jimmy stole it from the valet!

Avis : suite de ce qui est sans doute l’une des meilleures séries DC du moment que pas grand monde ne lit malheureusement, à savoir le Jimmy Olsen de Matt Fraction et Steve Lieber…et je me rends compte qu’encore une fois, je dis du bien de travaux de Fraction et Gillen la même semaine ! hé, les gens, je vous ai  déjà dit que c’était dangereux. Plusieurs fois. Vous ne voyez pas l’état du monde, vous ne comprenez pas d’où ça vient. Ben de ça évidemment, vous êtes aveugles !

Sinon, sur le fond, comme je l’ai précédemment indiqué, il s’agit d’un des titres les plus fins, inventifs et bien écrits du moment. En fait c’est tellement bien que j’en suis au point où je me dis que je devrais vraiment reconsidérer mes précédents avis sur Fraction. Ouais, on en est là ou plutôt, oui quand je dis que c’est vraiment bien, c’est que ça l’est ! On suit ainsi, notre pauvre Jimmy coincé à Gotham après avoir fait croire à sa mort, où il s’est inventé un nouveau personnage..correspondant plus à …l’humeur générale de Gotham. 

Et par là, je veux dire qu’il se fait passer pour un sale con, qui en profite pour bien booster les audiences du Daily Planet. Problème, l’une des cibles des …”blagues” de ce nouveau personnage n’est autre que Batman…et Jimmy, ou plutôt l’horrible Timmy s’est montré particulièrement inventif…et cruel…Batman va donc finir par répondre…et ouh là…Bref, c’est bien allumé et cela devrait se vendre 10 fois plus…

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

2099 ALPHA #1

Prix : $3.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin : VIKTOR BOGDONOVIC

Sollicitation : 80 years ago, the Marvel Universe was born. 80 years from now, will it die?! THE FUTURE IS IN PERIL! Events of AMAZING SPIDER-MAN have been leading to this for months. Something is happening in 2099 that spans Nueva York and beyond and will shake up the official Marvel Future forever. This is not a drill!

Avis : après un petit arc dans Amazing Spider-Man récemment, mettant en scène le retour de Miguel O‘Hara disparu depuis la fin de sa dernière série …l’année dernière ? je crois ? je dois dire que j’ai lâché l’affaire en cours de route,et ce malgré toute l’affection que j’ai en général pour le travail de Peter David…bref, après tout cela, l’univers 2099 est remis en scène pour un petit event des familles en cette fin d’année…Et il n’est pas le seul gros truc que Marvel va exploiter jusqu’à la moelle…

Au delà, je ne peux pas en dire beaucoup plus, non par peur de spoiler, mais tout simplement parce que je n’ai pas lu les épisodes de AMS servant un peu de prélude au machin…même si ce n’est pas faute d’essayer. Je veux dire, ils ont même mis Patrick Gleason au dessin pour son premier arc sur la série pour l’occasion. Donc oui, j’ai testé…et me suis rappelé que je n’aime pas du tout l’écriture de Spencer sur Spidey…mais alors pas du tout. Ce n’est vraiment pas un run pour moi, je le crains…et par extension pas vraiment un event pour moi. 

D’autant qu’au delà de ce petit arc dans AMS, mes souvenirs de l’ère 2099 sont assez flous, je n’en ai pas lu grand chose il faut dire, et avec tout ce qui se passe dans l’univers Marvel chaque mois, je ne ressens pas un désir ardent d’y revenir…

Verdict : Check it 

ABSOLUTE CARNAGE #5 

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Ryan Stegman 

Sollicitation : VENOM AND CARNAGE – TO THE DEATH!

Avis : avec la sortie du dernier épisode de cet event, je souhaite avant tout saluer le travail incroyable de Ryan Stegman au dessin. Depuis qu’il a repris Venom en compagnie de Donny Cates au scénario, il n’a cessé de tous nous impressionner et avec Absolute Carnage il est encore monté d’un cran en nous livrant planche spectaculaire sur planche spectaculaire. Et tout cela sans aucun retard !!! Donc oui, chapeau bas à Monsieur Stegman qui nous a tous bien assis par terre !

Sinon sur le fond, oui c’est déjà la fin de cet event qui n’aura pas perdu une seconde tout du long. Je crois que nous n’avons presque jamais eu aucun temps mort et le fait que nous ayons tout en 5 numéros, dont un numéro 1 à plus de 60 pages en dit long ! niveau scénario, Donny Cates s’est clairement amusé en y allant à 300% sur chaque numéro, en faisant monter les enjeux toujours plus haut d’épisode en épisode avant de finir sur la confrontation finale, le combat à mort Venom/Carnage !

À ce stade, je pense que nous sommes tous bien chauffés à blanc pour savoir comment tout cela va terminer. Je ne m’attends pas à quelque chose qui va chambouler l’univers Marvel, car le scénario de Cates n’a jamais été dans cette veine et l’éditeur ne l’a jamais positionné comme tel et tant mieux car à mon sens toutes les éventuelles répercussions se feront sentir dans la série Venom et pas vraiment ailleurs, donc inutile de faire semblant !

Sinon, encore une fois Marvel : Donny Cates et Ryan Stegman sur Amazing Spider-Man !!! surtout alors que le run de Nick Spencer commence à tourner en rond (s’il a jamais été entraînant pour les lecteurs…) et à perdre peu à peu tout élan…

Verdict : BUYYYY

AMAZING MARY JANE #2

Prix : $3.99

Scénario : Leah Williams 

Dessin : Carlos Gomez 

Sollicitation : MJ VERSUS MYSTERIO!

  • Mary Jane has learned MYSTERIO is the auteur behind her big break!
  • (It figures…who else would make a prestige Mysterio biopic?)
  • But HOW is he keeping her on set? And if Mary Jane Watson is under Quentin Beck’s direction, Hollywood better watch out!

Avis : suite de la sympathique mini série consacrée à Mary Jane…et oui j’ai dit sympathique, car le premier épisode s’est avéré une agréable surprise…comme les ventes ?!!! je sais que Marvel a sur-imprimé l’épisode, mais de là à dépasser les 100 000ex…qui pouvait prédire un tel chiffre ?! bon, en même temps, je doute fortement que l’épisode 5 de la mini soit aussi à ce niveau…et dès l’épisode 2, nous verrons vraiment quel est l’intérêt réel pour le bouquin. 

Sinon, comme je l’ai déjà dit, un premier épisode très efficace. La scénariste Leah Williams démontre une maîtrise du personnage vraiment intéressante, lui confère une voix propre comme cela a été peu le cas ces dernières années et sa petite intrigue est assez marrante alors qu’elle se retrouve à jouer dans le film réalisé par Mysterio…parce que, tiens ! en outre je trouve que la relation, même à distance avec Peter était mise en scène de manière vraiment adorable. 

Bref, ce n’est clairement pas le bouquin de l’année et je continue de penser que cela aurait plus sa place dans un annual ou tout simplement dans une sous intrigue dans AMS, mais en attendant pourquoi pas ? 

Verdict : Check it 

ANNIHILATION SCOURGE ALPHA #1

Prix : $3.99

Scénario : Matthew Rosenberg 

Dessin :  Juanan Ramirez 

Sollicitation : THE OPENING SALVO FOR DECEMBER’S MAIN EVENT!

Something is stirring in the Negative Zone…something that the Marvel Universe isn’t ready for! Will Nova be able to assemble a team powerful enough to tackle this burgeoning threat, or is it already too late to stop its descent upon the galaxy? For the Cosmos’s greatest heroes, ANNIHILATION is only the beginning…

Avis : après 2099 plus haut, Marvel veut relancer une autre “marque” connue avec Annihilation, le crossover cosmique des années 2000 qui a redonné un bon gros coup de pied au cul à toute cette partie de l’univers Marvel qui fut négligée pendant un temps. De fait, Annihilation reste dans l’esprit de nombre de lecteurs comme une référence du genre et l’un des meilleurs crossovers jamais publiés par Marvel. Et ils décident de le relancer aujourd’hui en confiant le scénario à Matthew Rosenberg…

À ce stade, je dois avouer que je ne comprends plus trop Marvel. Quand ils avaient lancés Annihilation la première fois, ils s’étaient tournés vers un vieux routard sur qui on sait pouvoir compter : Keith Giffen puis ensuite Dan Abnett et Andy Lanning. Des auteurs qui avaient fait leurs preuves maintes et maintes fois et qui ont assurés encore une fois. Alors ma question est simple : pourquoi Rosenberg ? sans être un tâcheron…il est loin, très très loin du niveau d’un Giffen, Abnett ou Lanning !!!

Je dirai même que j’ai du mal à penser à un seul de ses boulots chez Marvel qui ait dépassé le stade de “sympa”. Vous savez de ce que je  pense de son travail sur les X-Men, son Punisher va être annulé dans quelques épisodes et je n’ai aucun intérêt pour son futur Hawkeye. Je comprends que l’on teste un auteur sur la durée, mais quand après 3-4 ans de projets qui ne sont guère bons on continue à lui confier des choses d’ampleur, en tant que consommateur je ne comprends tout simplement pas. 

Alors on peut blaguer sur le fait qu’il détiennent des photos compromettantes de tel ou tel personne influente chez Marvel, mais d’un point de vue simplement commercial : à quel moment cela a le moindre XXX de sens ? 

Verdict : Check it ?

CAPTAIN MARVEL #12

Prix : $3.99

Scénario : Kelly Thompson 

Dessin : Lee Garbett 

Sollicitation : CAPTAIN MARVEL VERSUS THE AVENGERS!

THE LAST AVENGER!

Captain Marvel has fought off alien hordes. Rescued X-Men. Punched Thanos in the face. Literally saved the world. She now faces her greatest challenge: kill the Avengers. Has one of the world’s most powerful heroes gone dark? But why? And what does this mean for Carol…for the world? Life on earth will never be the same. Kelly Thompson teams up with Eisner-nominated artist Lee Garbett for a brand-new arc – and a bold new direction!

Avis : non, vous ne rêvez pas, je cite de nouveau la série Captain Marvel cette semaine après plusieurs mois de silence radio. Il faut dire qu’après un premier arc correct mais en rien sensationnel, j’avais lâché le titre au moment des ties ins à War of Realms, non que je ne voulais pas des ties ins…mais parce que la partie graphique, non assurée par Carmen Carnero je précise, m’avait vraiment rebuté au plus haut point. Et lorsque le second arc a vraiment démarré, j’étais passé à autre chose. 

Mais j’ai envie d’y revenir cette semaine, alors que le titre rentre dans un arc qui s’annonce bien plus ambitieux. Après en avoir bavé ces derniers mois et avoir perdu une bonne partie de sa popularité auprès du public, notamment après la révélation de ses origines en partie alien,  Captain Marvel semble partie du côté obscure de la force et décidée de bastonner les Avengers. Bien évidemment, cela cache une autre intrigue : plan détourné, manipulation, contrôle mental ? 

On n’en sait encore rien, mais pour la première fois depuis un moment, j’ai comme l’impression qu’il y a une vraie source de tension et de conflit dans la série. De nouveau des vrais enjeux avec de vrais risques pour elle à terme et donc de vrais retombées au delà de Carole est elle populaire ou très populaire ? Reste à voir si Kelly Thompson exploitera vraiment tout le potentiel de son idée. 

Verdict : Check it 

DEADPOOL #1

Prix : $3.99

Scénario : Kelly Thompson 

Dessin : Chris Bachalo 

Sollicitation : Deadpool’s newest mercenary job has him going after the King of Monsters, who has claimed a new kingdom for his monstrous subjects…on Staten Island! But you know what they say, when you come at the king, you better not miss! The Merc with a Mouth finds himself neck deep in political intrigue, monster law, and a monster hunter out for blood! It’s like The Crown but with even more swords and monsters! Can Deadpool’s smooth charisma and deft diplomacy allow him to keep his head, or will he be royally screwed?

Avis : ahhh le retour de Chris Bachalo sur une série régulière. Pour combien de temps, je ne saurais le dire, surtout avec cette sale habitude de Marvel désormais de mettre un artiste star lors du lancement de leur nouvelle série uniquement le temps d’un premier arc avant de le dégager et de mettre un dessinateur bien moins intéressant sur la suite…Et après ils se demandent pourquoi ils ont du mal à faire durer leurs séries régulières plus de 10 épisodes…Tout cela pour dire que je suis ravi de le voir revenir sur les pages intérieures d’une série régulière. 

Au delà, après la fin de la précédente série Deadpool portée par Skottie Young…pendant moins d’un an et demi, le titre est donc déjà relancé et confié à la scénariste Kelly Thompson, déjà bien occupée par de multiples autres projets. Sur le papier il est vrai qu’elle dispose d’un sens de l’humour certain qu’elle insuffle dans la plupart de ses travaux. Et si cela m’exaspère parfois, cela se prête bien à une série comme Deadpool. Il faut espérer qu’elle saura d’une part stabiliser la série pour éviter qu’elle soit relancée encore l’année prochaine et d’autre part passer après le long run de Gerry Duggan qui va rester dans l’esprit de nombre de lecteurs comme la référence pendant encore un moment. 

Personnellement je n’ai pas vraiment de parti pris sur le sujet. Le run en question ne m’avait pas accroché (j’avais lâché après l’épisode 12…Le tout premier de Duggan il y a bien des lunes) et le personnage de Deadpool de manière générale ne m’intéresse guère, donc je n’ai guère d’attente, mais vu l’importance qu’a eu le personnage au cours de la décennie qui s’achève, les films sur sa personne passés et à venir (car même classé pour adulte, Disney continuera à en faire, l’argent passe avant tout !), je vois mal Marvel réduire son importance ou renoncer à ce qui fut pendant un bon moment une vraie vache à lait. 

Verdict : Check it 

EXCALIBUR #2

Prix : $3.99

Scénario : Tini Howard 

Dessin :  Marcus To 

Sollicitation : Betsy Braddock is Captain Britain, but a citizen of Krakoa. With Rogue’s condition a mystery, the team heads to the one place that has always been the seat of Excalibur’s power – the Lighthouse.

Avis : après X-Men la semaine dernière, c’est au tour des autres séries mutantes de convaincre avec leurs seconds épisodes et c’est là que va être le vrai test. Je pense en effet que sur le premier épisode, nous avons tous testés la plupart des séries avec un esprit assez ouvert pour essayer d’en apprécier à la fois la direction et la qualité. Nous avons commencés tous à classer les séries et l’intérêt que nous pouvions leur porter. 

Et désormais, il va falloir faire le tri. Est-ce que Excalibur fera partie des titres qui seront retenus par les lecteurs dans la durée ? c’est possible. J’ai bien aimé le premier épisode, qui positionnait la série comme étant celle qui allait aborder le côté magique du monde mutant…sans impliquer le personnage de Magick dans le mix…parce que ? oui, je sais le personnage est dans New Mutants, mais…elle ne peut pas être dans deux titres ? 

Il est vrai que pour l’instant, ils ont été raisonnables sur la capacité des personnages à être à plusieurs endroits à la fois, comme avec Wolverine qui a été vu uniquement dans X-Men 1 avant d’aller faire un tour dans X-Force 1. Pour Wolverine, cela reste très calme. 

Au delà, l’histoire de base, avec Betsy reprenant le rôle de Captain Britain pour sauver Avalon qui se fait aider de quelques mutants, la sous intrigue sur Rogue qui est intéressante, le cast dont la présence étonnante d’Apocalypse dans l’ensemble donne au titre des forces réelles. Il reste à voir si les auteurs sauront susciter l’adhésion des lecteurs au delà des premiers épisodes. 

Verdict : Buy

IMMORTAL HULK #27

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin :  Joe Bennett 

Sollicitation : Some monsters are born from gamma… other monsters worship a different kind of green.In his war on the human world, the Immortal Hulk is taking the fight to its lords and masters – the Roxxon Corporation. But when you mess with THE MINOTAUR… you get the horns.

Avis : Al Ewing réussira-t-il à relancer mon intérêt pour le titre avec ce nouvel arc qui démarre vraiment avec cet épisode ? je l’espère vraiment car je dois dire qu’alors que j’attendais auparavant chaque épisode d’Immortal Hulk chaque semaine avec une impatience certaine, les derniers épisodes m’ont clairement refroidis. Entre un épisode 25 que je cherche encore à comprendre…et un épisode 26 assez plat au final, cela fait deux épisodes d’affilée où je reste sur ma faim. 

Le potentiel est cependant là pour relancer les choses alors que la seconde phase de la série débute en mettant en place l’affrontement entre Hulk et sa nouvelle alliance contre Roxxon et son boss, le Minotaur. Un personnage créée par Jason Aaron lors de son run sur Thor, qui en avait profité pour refaire de la Roxxon, un ennemi vraiment crédible au passage. 

Etant donné les visées assez politiques du Immortal Hulk, cet affrontement est assez justifié, la Roxxon représentant cette face du capitalisme sans conscience et irresponsable. Il ne faudra cependant pas que Al Ewing oublie d’une part ce qui a fait le succès du bouquin, notamment l’ambiance horrifique et d’autre part …qu’il  garde bien en vue que c’est un titre Hulk, pas un brûlot politique. 

On peut évidemment insérer des thématiques politiques et sociales dans les comics-books, cela s’est toujours fait, mais entre les lignes, pas l’écraser dans la gueule du lecteur. Un peu de finesse que diable ! oui, je sais, c’est assez paradoxal de demander une telle chose à un titre Hulk…

Verdict : Buy

KING THOR #3

Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Esad Ribic 

Sollicitation : THE RETURN OF THE GOD BUTCHER!

All-Father Thor believed the fight with his brother Loki — now empowered by the Necrosword and more bitter than ever — would be the bloodiest fight of his long life. But he’s about to be proven wrong. Gorr the God Butcher has bided his time for millennia. Now, it is the end of all things. And the end of the last of the gods.

Avis : arrrghhhh, mais quelle mini série ! on peut dire beaucoup de choses sur le run de Jason Aaron sur Thor, comme le fait qu’il est génial, mais surtout que pour sa conclusion…le scénariste ne retient pas ses coups et livre certains de ses meilleurs épisodes ! Entre l’épisode 1 qui voyait un combat sanglant entre Thor et Loki et le second avec le retour de Gorr et la bataille qui s’en est suivie avec cette page finale épique, tragique, bien dramatique comme il faut ! non, vraiment sensationnel ! Et encore une fois, Esad Ribic, au dessin, ahhh qui donne toute sa dimension à ce scénario très réussi. 

Mais du coup, on peut vraiment se demander comment Aaron va conclure tout cela : fin tragique où tout le monde meurt, fin d’un cycle avec une petite lueur d’espoir à la fin qui annonce une renaissance ?! nous n’en savons évidemment rien pour l’instant, à part que outre Ribic au dessin, nous aurons d’autres artistes qui reviendront dire un coucou et au revoir lors du prochain épisode. J’ai vraiment hâte de voir comment tout cela va finir ! et avec la reprise du titre ensuite par Donny Cates et Nick Klein, on peut dire que l’avenir du dieu du tonnerre est entre de bonnes mains ! 

Verdict : BUY !

MARAUDERS #2

Prix : $3.99

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : Matteo Lolli 

Sollicitation : The Hellfire Trading Company has control of Mutant trade on the seas… but that doesn’t mean its Inner Circle is done stabbing one another in the back. As Captain Pryde and her Marauders sail on, the real cutthroats are back home…

Avis : comme je l’ai dit plus haut, après la vague de premiers épisodes de Dawn of X, nous avons tous commencés à classer les séries. Et si j’ai pu voir beaucoup de commentaires plaçant Marauders tout en haut de leur classement…je n’en fait clairement pas partie. Je dirai même que Marauders 1, pourtant précédé d’une réputation plus que flatteuse, est tout en bas de mon classement personnel. 

Mon principal problème avec ce premier épisode est que je n’ai rien appris de nouveau. J’avais lu la sollicitation, les pages previews et après avoir lu l’épisode en entier, je me suis rendu compte que je n’avais rien appris de plus. En outre, je dois dire que l’approche graphique d’ensemble ne m’a guère séduit, j’ai trouvé cela assez plat. Même la fameuse scène d’action mettant en scène Kitty Pride qui aurait dû être impressionnante étant donné ce qu’elle fait, m’a laissé complètement froid. 

Du coup, alors que j’attendais beaucoup de la série, notamment au vu de la mission et du cast, à ce stade, c’est sans doute le titre qui me séduit le moins. J’espère donc que Gerry Duggan va nous donner un peu plus de grain à moudre dans les prochains épisodes, sinon, le titre sera le premier que je laisserai tomber dans le cadre de Dawn of X. 

Verdict : Check it

A propos Sam 1892 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Belle semaine encore !

    Les excellents Once & Future et Something is killing the children, les mini de chez DC : Superman’s Pal Jimmy Olsen, pas toujours facile à suivre mais très agréable, et Question de Lemire évidemment.
    Chez Marvel, seul Absolute Carnage m’intéresse. Côté mutants, Marauders est mauvais et je vois que tu dis du bien d’un titre de Tini Howard, ce qui ne m’est jamais arrivé. Je n’ai pas commencé Excalibur. Je vais me contenter des deux titres d’Hickman.

    A noter également le retour de Farmhand pour un nouvel arc !!!

    Le comixweekly est-il toujours sur Mxlr ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.