Guide de lecture Comics VO : semaine du 18 décembre 2019

Edito : arrrghhhhh !!!! bon allez c’est parti, on ne peut tout simplement pas y échapper : c’est la semaine de la mort. Les éditeurs aux USA veulent partir en vacances, ils savent que tout le monde sera occupé à bien trop d’autres choses dans les prochaines semaines pour se préoccuper des sorties comics, donc du coup : pratiquement tout sort cette semaine. 

Donc j’ai du faire un choix, réduire la longueur de mes avis par bouquin pour pouvoir parler d’un peu tout, sinon ce n’était pas tenable comme chronique, à moins de la sortir la semaine prochaine. Donc désolé, vous aurez à la fois plus et moins. 

Sorties de la semaine : arrrghhhhh !!!! bon résumons les plus importantes : 

  • chez Boom la suite de Once & Future et Folklords ;
  • chez Dark Horse, une nouvelle mini série liée à l’univers de Black Hammer ;
  • chez DC Comics : la fin de Doomsday Clock (oui, nous avons survécus pour voir ce jour arriver !), les fins concomitantes du run de Tom King sur Batman et le dernier épisode de Scott Snyder et Greg Capullo consacré à Batman, mais aussi la fin d’Harleen par Stjepan Sejic, une nouvelle série Suicide Squad par Tom Taylor, une mini Black Label sur Wonder Woman et l’event DC Hell arisen !
  • chez Image, le retour du Old Guard de Greg Rucka & Leandro Fernandez !
  • chez Marvel, du mutant partout, la fin du run de Jason Aaron sur Thor et du Daredevil ! 

Émissions de la semaine : arrrghhhhh !!!! 3 émissions toujours sur Mixlr  et toujours vers 21h et quelques, au programme cette semaine ! on va mourir ! 

  • ce soir mardi à partir de 21h : le podcatch de manière exceptionnelle ;
  • jeudi, le Comixweekly de la mort qui reviendra sur cette montagne de sorties VO, du moins ce que l’on aura eu le temps de lire…
  • vendredi, toujours à 21h, le Comixity qui reviendra sur les quelques sorties VF du mois mais aussi s’attellera à un petit bilan de l’année (vous connaissez déjà le mien, mais vous aurez celui de l’équipe) !

BOOM ! STUDIOS 

FOLKLORDS #2 

Prix : $3.99

Scénario : Matt Kindt 

Dessin : Matt Smith

Sollicitation : Against the order of his village, Ansel strikes out to find the Folklords, the only beings that can explain his visions of another world. But the forest is even more dark and terrible than he was told, and Ansel meets two very different women who will change his life — one way or another — forever.

Avis : suite du nouveau creator owned de Matt Kindt qui cette fois s’intéresse au domaine de la fantasy. Et comme beaucoup d’auteurs au cours des dernières années, il réussit en prenant les conventions du genre à rebours. C’est une approche que l’on rencontre en effet de plus en plus souvent. Pour éviter de tomber dans le conventionnel, prendre un élément d’histoire classique en fantasy et inverser l’approche. Ainsi, le jeune Ansel part en quête dans un monde de pure fantasy à la rechercher des Folklords qui correspond en réalité…au monde réel des humains. 

Alors qu’en général, ce sont des enfants du monde réel qui débarquent dans un monde de fantasy, ici c’est donc un personnage d’un monde de fantasy qui ne parvient pas à s’y intégrer qui est appelé vers le monde réel. C’est vraiment intéressant et le premier épisode était bien construit. On y retrouvait un Kindt inspiré par ce nouveau projet et un Matt Smith au dessin très à l’aise avec le monde mis en scène. Bref, un bon démarrage et encore une fois une bonne série pour Boom ! Studios qui enchaîne les réussites en 2019 !

Verdict : Buy

KLAUS LIFE & TIMES OF JOE CHRISTMAS #1

Prix : $7.99

Scénario : Grant Morrison 

Dessin : Dan Mora 

Sollicitation : In the tradition of Grant Morrison’s New X-Men Annual, BOOM! Studios presents a widescreen comic that catalogs the life and times of one Joe Christmas. Abandoned as a baby, Joe Christmas is taken in by Klaus. In this holiday calendar-inspired comic, experience 25 all new short stories of Klaus teaming up with Joe Christmas over the years!

Avis : à l’approche de Noël et comme chaque année depuis un certain temps, Grant Morrison et Dan Mora reviennent nous livrer un épisode spécial Klaus. On voit que les deux auteurs aiment maintenir ce qui devient une tradition et du pain béni pour les lecteurs et Boom. Bien que cette année, la note est salée alors que Boom suit cette tendance du marché des épisodes à 8$. Parce que ! personnellement j’attendrais l’édition de chez Glénat Comics pour le lire, nous avons lu les plus récents il y a à peine quelques semaines, donc je ne serai pas surpris de voir cet épisode et du matos supplémentaire publié l’année prochaine en VF. Sur le fond, les épisodes sont très sympathiques, alors que les auteurs s’amusent à enrichir l’histoire et la mythologie de cette version remaniée de Santa Klaus en mode badass. Avec cette fois, un petit twist, le format à l’italienne pour présenter cette histoire. Bien utilisé cela peut être un outil narratif intéressant, tant que ce n’est pas vu comme un gadget. 

Verdict : Check it 

ONCE & FUTURE #5

Prix : $3.99

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Dan Mora 

Sollicitation : With Gran’s life hanging in the balance, Duncan comes face to face with another knight in search of the Grail, and only one will emerge victorious.

Avis : suite de Once & More cette semaine, avec un épisode qui promet plus d’action que dans les précédents numéros …du moins pour un personnage en particulier. Jusque là, la grand mère assumait un peu tout niveau mitraillette et menace de destruction tout en restant très polie (c’est important de le noter, être pris en otage par quelqu’un avec de bonnes manières fait toute la différence), alors que cette fois son petit fils Duncan va devoir prendre les choses en main, avec une petite révélation sur ses origines en prime si l’on en croit la page cliffanguer du mois dernier. On sentait bien que la grand mère nous cachait des choses, beaucoup même et maintenant il est temps de découvrir comment ils sont tous liés au retour d’Arthur en mode zombie qui veut tuer des Angles et des Saxons. 

Verdict : Buy

DARK HORSE COMICS

SKULLDIGGER & SKELETON BOY #1

Prix : $3.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Tonci Zonjic

Sollicitation : Spiral City finds itself trapped in a vicious cycle of crime, corruption, and violence. With the heart of the city at stake, a vigilante rises in Skulldigger. However, when the nefarious Grimjim escapes from prison, will Skulldigger and his ward, Skeleton Boy, be enough to save Spiral City?

Avis : tiens, il y avait longtemps ! nous voyons que Jeff Lemire continue gentiment de développer l’univers de Black Hammer, au plus grand plaisir des fans et de Dark Horse qui se dit que cette franchise ne va pas se barrer ailleurs comme toutes les autres…Et fidèle à ses habitudes, Lemire va continuer de rendre hommage à une franchise DC bien connue, cette fois c’est Batman et Robin qui y passent ! je me demande à ce titre à quelle période il va rendre hommage. Au vu de l’image de l’une des couvertures, j’ai l’impression que c’est le Dark Knight de Frank Miller, mais connaissant l’auteur, je ne serai pas surpris de le voir référencer d’autres périodes du personnage. Et comme ce n’est qu’un hommage déguisé, Lemire peut faire ce qu’il veut avec ces personnages. En ce qui me concerne, j’attends qu’Urban nous amène la suite en VF, cela fait un moment que le tome 3 s’est achevé avec des révélations fracassantes et je veux plus de Black Hammer dans ma vie et dans ma bibliothèque. 

Verdict : Buy

TALES FROM HARROW COUNTY DEATHS CHOIR #1

Prix : $3.99

Scénario : Cullen Bunn 

Dessin :Naomi Franquiz

Sollicitation : Harrow County is back! The Award-winning, Eisner-nominated, southern-gothic horror series returns with a brand-new story. Ten years have passed since Emmy exited Harrow County, leaving her close friend Bernice as steward of the supernatural home. But World War II is in full swing, taking Harrow’s young men and leaving the community more vulnerable than ever — and when a ghostly choir heralds the resurrection of the dead, Bernice must find a solution before the town is overrun.

Avis : alors que Glénat Comics nous promet le retour de la série en VF l’année prochaine (croisons les doigts car on est arrivé à la moitié de la série en France), Cullen Bunn revient aux USA sur l’univers qu’il a créé malheureusement sans Tyler Crook qui pourtant a réellement contribuer à donner une identité visuelle propre à la série. Malheureusement la sollicitation spoile un tantinet la conclusion de la première série que je n’ai donc pas encore lu, mais il est intéressant de voir que Bunn fait avancer son univers, puisque cette fois l’histoire de cette mini série en 4 épisodes se situe 10 ans après la fin de la série au moment de la seconde guerre mondiale. Je ne sais pas si Cullen Bunn a d’autres histoires en stock pour Harrow County, mais il serait intéressant de voir cet univers continuer d’être développé dans les années à venir. 

Verdict : Check it 

DC COMICS

BASKETFUL OF HEADS #3

Prix : $3.99

Scénario : Joe Hill 

Dessin :LEOMACS

Sollicitation : Basketful of Heads continues as a seven-issue miniseries!

June Branch has been hunted, haunted, and desperate; she’s got an ancient Viking axe with mystical properties and a severed head in a basket that won’t shut up. If she can’t make her traveling companion be quiet, maybe she can get some answers out of him…answers that might spell the difference between life and death. But getting him to talk is one thing, and getting the truth out of him is another. He’s a decapitated devil who’d like nothing more than to lead June astray—and with three other killers out to finish her off, so she has no room for error. The comic with the sharpest edge in horror returns for another swing of the axe!

Avis : suite de la géniale série de Joe Hill, ou plutôt mini série puisqu’elle comptera 7 épisodes et pour l’instant c’est vraiment d’une très grande qualité, alors que l’épisode 2 nous a appris d’où venait la première tête tranchée dans le panier…et le pouvoir de la hache Viking qui les maintient en vie. Mais la jeune femme qui tient la dite hache a quelques soucis, entre un fiancé disparu qui a peut être été tué et trois tueurs fous aux basques…qui ne vont pas être très contents quand ils vont découvrir qu’elle à tué l’un des leurs. L’ambiance est réellement prenante, le côté fantastique bien mené, le personnage principal très attachant et j’attends la suite avec impatience ! même si j’ai un seul regret, le titre est tellement bon, mais se lit assez vite…

Verdict : Buy

BATMAN #85

Prix : $4.99

Scénario : Tom King 

Dessin : Mikel Janin 

Sollicitation : The stunning conclusion to “City of Bane” is here! How will Flashpoint Batman be vanquished from our dimension? What will become of Gotham Girl now that she’s betrayed all she knows? How will the Bat team cope without Alfred? Will Catwoman stick around? Who will rebuild Gotham City? Is Batman ever going to be Batman again? The event of the summer now closes out the year, setting the stage for a whole new path for the Dark Knight Detective. You don’t dare miss the extra-sized concluding chapter to Tom King’s epic run on Batman—and it all leads to the new Batman and Catwoman series!

Avis : épisode important de Batman puisqu’il marque la fin prématurée du run de Tom King sur le titre. Après 85 épisodes, DC a décidé de l’exfiltrer et de lui donner une maxi série en 12 épisodes intitulée Batman / Catwoman pour achever son travail sur le personnage. Un travail qui va rester controversé pendant un bon moment, je pense et sur lequel je m’interroge beaucoup tant mon avis ne cesse de changer dessus. 

J’avais commencé par détester, puis j’avais fini par accrocher et décidé de le suivre jusqu’au bout…et puis dans le courant de l’année 2019, l’arc Knightmares m’a vraiment échaudé et la suite ne m’a pas vraiment convaincu. Le dernier clou dans le cercueil étant sans doute City of Bane, censé être le point culminant de cette partie de son run…et sur lequel les défauts de narrateur de Tom King sont apparus plus prégnants que jamais, alors qu’encore une fois, l’auteur semblait passer à côté de son sujet. 

De fait, à ce stade, je ne sais plus trop quoi en penser. D’un côté je salue le désir de King de vouloir raconter une grande saga cohérente en 100 épisodes très personnelle sur le personnage. De l’autre, on ne peut nier que l’on s’est tous demandés, s’il ne pouvait pas raconter sa grande saga en 50 épisodes au lieu de 100…Irais-je voir la suite dans Batman / Catwoman ? à ce stade, oui, je suis trop investi pour ne pas en voir la fin et mon âme de complétiste fait que je le lirais juste pour dire que j’ai tout le run. Mais ce sera sans grand entrain. 

Verdict :Check it  

BATMAN LAST KNIGHT ON EARTH #3

Prix : $5.99

Scénario : Scott Snyder 

Dessin : Greg Capullo 

Sollicitation : Gotham City has been remade. Omega reigns supreme. Can Batman finally accomplish what no other hero has and free the world from his dark reflection’s shadow? Or is it too late for the recreated Caped Crusader?

Avis : autre fin  importante cette semaine, puisque sort également le dernier épisode de Batman : Last Knight on earth de Snyder ou Capullo…ou la vraie fin du travail des deux auteurs sur le personnage. Du moins le pense-t-on pour l’instant. Les deux auteurs vont clairement rester des valeurs sûres de DC dans les années à venir et on peut s’attendre à ce que l’éditeur leur confie ses plus gros projets (prochaine Crisis entre autre ?). 

Mais je dois dire qu’il y a quelque chose de symbolique à voir les deux équipes créatives qui ont marquées l’existence de Batman au cours de la dernière décennie achever leur travail sur le personnage d’une part la même semaine et d’autre part…à la toute fin de ladite décennie. On peut comprendre qu’un passage de relais s’effectue. C’est d’autant plus symbolique que l’on peut se demander si le titre Batman sera aussi central au cours des 10 prochaines années. 

On ne peut nier que si DC a autant gravité autour de la franchise Batman au cours de cette décennie, c’est en grande partie dû au succès hallucinant du run de Snyder et Capullo seuls auteurs qui ont été en mesure de maintenir une série régulière au dessus de la barre des 100 000 ex tout au long de leur run. Et quand on voit les chiffres de ventes de Last Knight on Earth, on se rend compte que les deux auteurs ensemble ont un public de masse très fidèle qui continue de les suivre, même quand le bouquin coûte 6$.  

Si j’ai toute confiance en James Tynion IV pour prendre le relais, les incertitude sur  l’avenir de DC en 2020 et 2021 rendent difficile de savoir s’il aura le temps de marquer le titre avant que l’éditeur ne chamboule de nouveau son univers. Du coup, on peut se demander si une décennie de succès ininterrompu n’arrive pas à son terme…

Verdict : BUY

BATMAN SUPERMAN #5

Prix : $3.99

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : David Marquez 

Sollicitation : The Batman Who Laughs has unleashed his Secret Six! Now these infected heroes threaten to spread their dark infection across our world, and the only thing that might stop them is the combined might of the Dark Knight and the Man of Steel. If they fail, the planet will become the seed that grows a new Dark Multiverse—heroes will fall, villains will rise, and a new era dawns for the DCU in this explosive first arc finale that leads directly into Year of the Villain: Hell Arisen #1!

Avis : au cours des derniers mois, la série Batman Superman s’est inscrite comme une pièce importante de l’intrigue développée dans le cadre de Year of the vilain qui est train d’occuper tout l’univers DC et va être explorée dans l’event Hell Arisen. Nombre des éléments qui vont jouer dans cet event sont mis en place ici, en parallèle de la Justice League de Snyder et Tynion IV. On voit comment les auteurs ont bien coordonnés leurs efforts pour tous aller dans le même sens. Bien que je pense que c’était avant tout l’équipe Snyder/Tynion IV/Williamson qui bossait clairement de concert, tandis que les autres, comme Bendis subissait un peu…Du coup, si vous souhaitez avoir tous les éléments importants en tête avant d’attaquer Hell Arisen… cet épisode va clairement jouer un rôle important. 

Verdict : Buy

DOOMSDAY CLOCK #12

Prix : $5.99

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : Gary Frank 

Sollicitation :  This is it! The final showdown between Dr. Manhattan and Superman shakes up the DC Universe to its very core! But can even the Man of Steel walk out from the shadow of Manhattan?

Avis : peut-on y croire ? est-ce réellement réel ? ai-je lu l’épisode 11 ? je ne m’en souviens plus trop ? ah en fait non, je l’avais juste rapidement consulté, pour voir que cela menait directement à l’affrontement annoncé entre Superman et Dr Manhattan. Est-ce encore important ? je dois dire que mon intérêt personnel pour cette maxi série et pour cette conclusion est à ce stade proche de zéro. Le début était incroyablement lent et poussif et ce n’est que dans sa seconde partie que l’histoire de Johns s’est décidée à bouger avec effectivement des éléments importants révélés.. Mais avait-on besoin d’attendre l’épisode 7 ou 8 pour sentir un semblant de vie dans cette série ? 

L’autre problème qui fait que je ne porte finalement que peu d’intérêt à cette conclusion est que Doomsday Clock était clairement positionné lors de son lancement comme le gros event qui allait non seulement tout changer, mais surtout tout expliquer quant aux problèmes de continuité de l’éditeur et l’implication des Watchmen dans tout ce foutoir. C’était le gros machin qui allait mener à, le pensait-on, la réunification des différentes continuités DC. Las…les retards multiples ont amené DC à reconsidérer de fond en comble sa stratégie, ne pouvant pas attendre décemment 2 ans que Johns et Frank achèvent leur travail. 

Du coup ? et bien tout le reste de l’univers DC a recommencé à avancer sans les attendre. Et en conséquence, on peut fortement douter que cette conclusion ait un impact important alors que DC lance la même semaine un autre event et que le prochain reboot semble s’appuyer sur d’autres intrigues pilotées par l’équipe Snyder/Tynion IV/Williamson. 

Je disais plus haut que l’on assistait à un passage de relais créatif sur les titres Batman, on se rend compte cette semaine que ce n’est pas limité à cette franchise et que la conduite de l’univers DC qui mine de rien a gravité fortement autour des intrigues lancées par des Geoff Johns et Grant Morrison dans les décennies 2000/2010 est en train de changer de mains pour passer à une autre génération d’auteurs. 

Verdict : Buy tout de même pour être poli. 

HARLEEN #3

Prix : $7.99

Scénario : Stjepan Sejic 

Dessin :Stjepan Sejic 

Sollicitation : In which our doomed doctor makes a choice she can never take back-one that seals her dark fate and gives rise to one of the most legendary villains of all time!

Avis : ahhh, après plusieurs reports imposés par DC, parce que Sejic lui a tenu ses délais de production, nous allons enfin avoir le 3e et dernier épisode (pour l’instant) de Harleen qui nous présente de nouveau la rencontre Harley/Joker et surtout nous narre de manière bien plus détaillée comment la jeune femme a basculée du côté obscur. Un récit de corruption lente qui montre comment le Joker a peu à peu infecté l’esprit d’une Harley quelque peu aux abois. 

Comme vous vous en doutez bien et comme je l’ai signalé en intro, c’est un des bouquins que j’attends le plus cette semaine. L’écriture de Sejic encore une fois a été d’une incroyable justesse tant dans le portrait de la psychologie d’Harley que son évolution progressive alors qu’elle tombe dans le piège que lui tend le Joker. Visuellement et comme d’habitude avec lui, cela a été somptueux et j’ai hâte que cela soit publié en grand format pour pouvoir plus en profiter. 

Je sais que Sejic envisage, si le succès est au rendez vous, ce qui est le cas,  et que DC valide derrière, de produire deux autres mini séries en 3 épisodes pour couvrir un arc en 9 au final pour suivre l’évolution d’Harley : sa chute, sa relation avec le Joker puis peut être sa rédemption. J’espère que cela se fera, car cela pourrait bien constituer l’histoire référence sur le personnage. 

Verdict : Buy

INFECTED THE COMMISSIONER #1

Prix : $3.99

Scénario : Paul Jenkins 

Dessin : Frank Herbert 

Sollicitation : Commissioner Gordon has dedicated his life to the safety of the citizens of Gotham City. Sure, he doesn’t wear a cape, but this hero has chosen a thankless job, because it’s the right thing to do. But what happens when Jim Gordon’s sense of duty and honor is stripped away? What happens when Gotham City’s greatest public pillar of justice finally says “enough”? Spinning out of the events of The Batman Who Laughs and Batman/Superman comes the story of a man who has finally given in to his worst impulses—and he might just take the entire city into the darkness with him…

Avis : je passe rapidement sur cet énième épisode qui vient un peu développer un des personnages infectés par le Joker qui rit. Jusque là, je dois dire que j’ai allègrement sauté ces numéros car je me suis rendu compte qu’ils ne m’intéressaient guère. On comprend le principe, on a pas besoin d’une dissertation supplémentaire sur la question.Et de toute façon, j’ai pu noter qu’Urban avait annoncé qu’il sortirait ces épisodes en un seul tome, donc pourquoi se fatiguer, dans le cas présent, autant attendre la VF ce sera plus simple. Sur le fond, cela peut être sympathique de voir le commissaire Gordon, habituellement dépeint comme la seule bonne âme de Gotham lui aussi corrompu et avec un auteur comme Paul Jenkins, cela peut être intéressant. Mais il sera difficile de faire quelque chose en un seul épisode. 

Verdict : Check it 

JOKER KILLER SMILE #2

Prix : $5.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Andrea Sorrentino 

Sollicitation : Ben Arnell promised his wife and child one thing: even though he spends his days attempting to reach the bottom of The Joker’s insanity, he would never bring that madness home. No matter how dark the work gets, he would never allow The Joker’s craziness to tear their family apart.

And in that, he failed.

The Eisner-winning creative team of Gideon Falls kick their blackhearted chronicle of The Joker’s destructive influence into high gear with an issue that turns the entire story on its head, with disastrous consequences for Dr. Arnell!

Avis : suite attendue de la petite mini série de Lemire et Sorrentino consacrée au Joker ou du moins à un psy qui essaye de diagnostiquer le Joker et de se faire une réputation sur le sujet. Cela vous rappelle Harleen ? c’est normal, sauf que cette fois, le ton est clairement plus porté sur le côté horreur du personnage. Le Joker était plus dépeint dans le premier épisode comme le grand méchant monstre qui vit dans l’ombre et assaille peu à peu l’esprit de son psy. C’était clairement très efficace, le scénario de Lemire jouant clairement sur la nature obscure du Joker et le fait que son personnage de psy était aussi un sale con, mais qui tenait à sa famille. Le dessin de Sorrentino comme toujours posait parfaitement bien l’ambiance sombre et oppressante qui se dégageait du récit. Cela ne révolutionne sur le fond pas grand chose et plus j’y pense, plus je me dis que la série Legends of the Dark Knight aurait été parfaite pour accueillir tous ces titres tournant autour de l’univers de Batman, mais cela demeure très efficace et montre encore une fois que c’est dans le Black Label que l’on trouve des trucs de qualité chez DC.

Verdict : Buy

LOW LOW WOODS #1

Prix : $3.99

Scénario :Carmen Maria Machado 

Dessin : DANI

Sollicitation : Shudder-To-Think, PA, has been on fire for years. The coal mines beneath it are long since abandoned. The woods are full of rabbits with human eyes, a deer woman who stalks hungry girls, and swaths of skinless men. And the people in Shudder-to-Think? Well, they’re not doing so well either. When El and Octavia wake up in a movie theater with no memory of the last few hours of their lives, the two teenage dirtbags begin a surreal and terrifying journey to discover the truth about the strange town that they call home.

DC and Hill House Comics present the comics debut of award-winning, bestselling horror writer Carmen Maria Machado (Her Body and Other Parties, In the Dream House). THE LOW, LOW WOODS explores body horror down paths yet unexplored in comics. It will leave readers searching for their way back home and terrified of what they find changed upon their return.

Avis : autre série attendue cette semaine puisqu’elle s’intègre dans le nouveau label horrifique de Joe Hill chez DC, Low Low Woods nous promet quelque chose de clairement …différent. Toujours situé dans une veine horrifique mais avec son propre ton et surtout son propre univers, le titre promet un voyage dans un monde très particulier où le fantastique semble être présent à tous les coins de rue dans une ville en feu. La métaphore avec le monde actuel n’est pas des plus subtile mais comme j’ai aimé les premières pages révélées en previews et que mon avis sur le label de Joe Hill est jusque là plus que positif, cela me donne envie de me plonger dedans. 

Verdict : Check it 

SHAZAM #9

Prix : $3.99

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : Dale Eaglesham & Mark Buckingham

Sollicitation : After their terrifying adventure through the Darklands, Billy and the rest of the Shazam family find themselves going over the rainbow and through the looking glass into the upside-down, topsy-turvy world of the Wozenderlands! It’s a magical, multicolored metropolis where it’s always time for a cup of tea, a game of croquet or even a stroll down the Blue Brick Road-but it’s also ruled by the mysterious Wizard of Wozenderland, desperate for the power of the six champions!

Avis : ah ah ah ah ah aha ha ah aha ha ah ah aahah ah, mais bien sûr DC, on y croit tous ! vous voulez vraiment nous faire croire qu’un épisode de Shazam va sortir cette semaine, alors que le dernier est sorti il y a peine 3 semaines ! ah ah ah aha , nous savons tous que le délai entre chaque épisode est de 3 mois, pas 3 semaines ! bon au delà de la bonne blague (je vais avoir mal aux côtes pendant un bon moment je pense…ben jusqu’à la sortie véritable du prochain épisode), où on en était déjà ? ah oui, on s’en souvient pas parce que le bouquin sort quand ça lui chante, même si l’on se souvient tous que c’était bien. Je rappelle que le premier arc est censé être publié en 12 épisodes, comme Doomsday Clock et que là aussi cela aura pris des lustres. Geoff, sérieusement, priorise un peu. Tu n’as plus le temps de faire du comics, on comprend, la TV et le ciné, cela prend du temps, mais n’essaye pas de tout faire, tu n’y arrives pas. 

Verdict : Check it 

SUICIDE SQUAD #1

Prix : $4.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin :BRUNO REDONDO

Sollicitation : Task Force X—nicknamed the Suicide Squad—unites some of the DCU’s unlikeliest villains for its bloodiest series yet! The Squad’s new mission is to neutralize a new group of international super-terrorists known as the Revolutionaries—and not everyone on either side will make it out alive! But when the U.S. government’s most deniable team of do-badders realizes that the surviving Revolutionaries will be joining the Squad, all hell breaks loose! Who can Harley Quinn and Deadshot trust when their new teammates are the very people their crew was assigned to kill? The Suicide Squad doesn’t just need to worry about surviving their next mission… now they have to survive each other! The acclaimed Injustice creative team of writer Tom Taylor and artist Bruno Redondo reunite for the wildest incarnation of the Squad ever seen!

Avis : tiens on dirait bien que Tom Taylor a décidé de plutôt s’installer chez DC en ce moment. Après plusieurs années à disposer de projets chez Marvel, entre All New Wolverine, X-Men red ou encore récemment Spider-Man, il a lancé chez DC une nouvelle franchise à succès avec Dceased et il relance cette semaine la Suicide Squad et de toute évidence, il a quelques ambitions alors que le second film est en cours de tournage. 

On dirait en outre que DC a préféré prendre son temps avant de relancer le titre. Le dernier volume écrit en majorité par Rob Williams au moment du Rebirth avait tout de même duré quelques 50 épisodes en essayant de conserver le cast du film en grande partie et avait pris quelques directions intéressantes, sans vraiment passionner grand monde au final. De fait, après des premiers épisodes en partie dessinés par Jim Lee, le titre avait entamé un déclin rapide. 

Cette fois, par contre, je pense que l’on aura une équipe plus stable dès le départ…mais le titre durera-t-il vraiment longtemps, alors que le prochain reboot DC se profile à l’horizon, est-ce que DC n’a pas confié le titre à Taylor juste pour le tenir sur l’année 2020 avant de toute changer ? toutes les séries DC en ce moment sont de fait assez suspectes, tout comme la pérennité des des événements “importants” qui pourraient y prendre place…

Reste à voir la performance de Taylor, en général meilleur en TPB qu’en single. J’avais bien aimé son Dceased après la douche froide que fut X-Men Red, donc nous verrons.

Verdict : Check it 

SUPERMANS PAL JIMMY OLSEN #6

Prix : $3.99

Scénario : Matt Fraction 

Dessin : Steve Lieber 

Sollicitation : Meanwhile, in Gotham City, the great Olsen/Batman prank war rages on. An old favorite returns to make heads or tails of just what the heck has been going on. Jimmy does some funny Fraction stuff. Batman is there, too, doing some Lieber stuff. Lex Luthor’s kicking around. It’s a whole thing.

Avis : dans cet océan de ténèbres qu’est l’univers DC en ce moment, avec Year of the Vilain notamment ou le Batman who laughs et l’event Hell arisen, l’éditeur peut difficilement faire plus sombre…une série semble résister et constitue un petit ilôt d’humour et de lumière, à savoir le Jimmy Olsen de Fraction et Lieber et comme annoncé le mois dernier, la guerre Batman/Jimmy Olsen commence vraiment ! c’est complètement dingue, c’est la petite pastille relaxante dont nous avons tous besoin en ce moment et cela montre que DC peut faire des choses différentes avec son univers quand ils le veulent bien. Bref, c’est du tout bon. 

Verdict : BUYYYY

WONDER WOMAN DEAD EARTH #1

Prix : $6.99

Scénario : Daniel Warren Johnson 

Dessin :Daniel Warren Johnson 

Sollicitation :  The celebrated creator of Murder Falcon and Extremity and artist of The Ghost Fleet, Daniel Warren Johnson brings bold sci-fi chops to his DC debut with a harrowing vision of Wonder Woman unlike anything you’ve ever seen. Princess Diana of Themyscira left paradise to save Man’s World from itself. When Wonder Woman awakens from a centuries-long sleep to discover the Earth reduced to a nuclear wasteland, she knows she failed. Trapped alone in a grim future, Diana must protect the last human city from titanic monsters while uncovering its secret of this dead Earth—and how she may be responsible for it.

Avis : ahhhhh !!! ouiiiii ! ouiii ! OUIIIII !!! après Stjepan Sejic, DC a réussi à attirer l’un de mes artistes indépendants préférés, à savoir Daniel Warren Johnson, notamment auteur de l’extraordinaire Extremity (toujours disponible chez Delcourt !!!) et sans doute l’un des meilleurs nouveaux artistes à avoir émergé au cours des dernières années. Et à l’image d’Extremity justement, il arrive dans le Black Label pour projeter Wonder Woman dans un monde post apocalyptique. 

J’attends vraiment de voir ce qu’il va faire autant avec le personnage qu’avec ce monde et surtout avec ses scènes d’action. Johnson est capable de proposer les scènes de bataille les plus dynamiques et prenantes que j’ai vu dans le monde des comics et avec un personnage comme Wonder Woman, cela peut être passionnant. Mais je vous rassure, ce n’est pas du tout un bourrin, et il a largement démontré qu’il pouvait aussi accorder ses scènes d’actions dans le cadre d’intrigue riche et surtout thématiquement forte. 

Bref, alors que la série WW régulière a été assez mal traitée par DC au cours des dernières années, cela fait du bien de voir un bon projet émerger sur le personnage. 

Verdict : BUYYYY

YEAR OF THE VILLAIN HELL ARISEN #1

Prix : $4.99

Scénario :James Tynion IV 

Dessin : Steve Epting 

Sollicitation : DC’s “Year of the Villain” begins its sinister conclusion! Lex Luthor has brought Perpetua back from her cosmic grave and restored her power! Now the Multiverse lives in fear that she might wipe out all existence. The only thing that could stop her are the forces of the Dark Multiverse— which means it’s Luthor’s mission to defeat the Batman Who Laughs! But if Batman and Superman couldn’t stop him, what chance does Luthor stand? Spinning out of the end of the “Justice/ Doom War” in Justice League #38 and the conclusion of the epic “Infected” arc from Batman/Superman #5, DC’s two top villains face off in a battle royal—and the fate of all reality hangs in the balance!

Avis : et nous achevons cette gigantesque partie dédiée à DC cette semaine (et ma vie en même temps, alors que je vais aller m’écrouler dans un coin) avec le lancement de l’event de l’année pour l’éditeur, à savoir Hell Arisen..bien que bizarrement j’ai vu peu de promo autour de ce qui constitue tout de même la culmination de deux années de plans. En effet, on peut estimer que nous avons là le dernier acte d’une histoire énorme lancée avec Metal. Et comme Metal était liée au run de Snyder et Capullo sur Batman, c’est presque 10 ans d’histoires qui mène à tout cela ! 

Avec au centre : un affrontement énorme entre Luthor chien de garde de la déesse Perpetua et le Batman who laughs qui ramène le Dark Multiverse pour défaire tout ce petit monde ! je dois dire que cette guerre s’annonce juste passionnante. On peut en effet difficilement faire plus gros comme combat avec deux camps ultra puissants…mais surtout peu porté sur la pitié. Mais au fait, où sont les héros dans tout cela ? je me demande si cela sera même traité ici, ou si nous allons juste assister à ce combat des titans sans que les héros puissent suivre…

En tout cas, cela sera visuellement superbe avec Steve Epting à la barre graphique, c’est sûr …et on peut s’attendre à ce que cela mène à la prochaine grande étape de l’univers DC…Tout est lié…du moins entre quelques auteurs. 

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

FAMILY TREE #2

Prix : $3.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Phil Hester 

Sollicitation : Loretta and her family are surrounded by deadly cultists and running out of time when Grandpa Judd arrives toting his ornery attitude and his trusty shotgun. But what good is a gun against a mysterious ailment turning his granddaughter into a tree?

Avis : suite du dernier creator owned de Jeff Lemire qui parce qu’il devait être assez fatigué de devoir écrire la moitié des comics qui sortent de nos jours a accepté de confier la partie graphique au très sous estimé Phil Hester. Mais que l’on ne s’y trompe pas, c’est vraiment un titre de Jeff Lemire. 

En fait, on peut difficilement faire plus Lemirien comme titre : une famille fracturée qui vit dans des conditions difficiles dans une petite ville anonyme perdue au milieu de nulle part, des relations compliquées avec pas mal de secrets sous-jacents, un élément fantastique qui vient tout bouleverser et le début d’une odyssée pour trouver une solution alors que des liens passés devront être reforgés. Tout y est au cas ou l’on serait perdu. 

Et pourtant malgré le fait que la recette soit désormais bien connue, surtout vu tous les bouquins que Lemire a publié au cours des 10 dernières années, c’est redoutablement efficace. Au bout de quelques pages on est attaché à la plupart des personnages, notre intérêt accroché par le mystère et la dimension fantastique de l’histoire mais aussi par ses relations brisées que nous allons autant explorer que le reste. 

Bref, le titre démarre très bien…et je ne doute pas qu’Urban l’ajoutera rapidement à son catalogue déjà très riche en séries de cet auteur. 

Verdict : Buy

OLD GUARD FORCE MULTIPLIED #1

Prix : $3.99

Scénario : Greg Rucka 

Dessin : Leandro Fernandez 

Sollicitation : Soon to be a major motion picture starring CHARLIZE THERON and KIKI LAYNE!Andromache of Scythia and her band of soldiers are back in this second story chronicling the battles and burdens of their dubious immortality. Nile’s addition to the team has given them new purpose and new direction, but when you’ve got 6,000 years of history at your back, the past is always ready to return—with a vengeance.Written by GREG RUCKA and illustrated by the incomparable LEANDRO FERNÁNDEZ, with colors by DANIELA MIWA, lettering by JODI WYNNE, and design by ERIC TRAUTMANN, the highly anticipated return of THE OLD GUARD is finally here!

Avis : ennnfffffffinnnnnnnnn, c’est un miracle !!!! pour ceux qui se souviennent de la série. La première mini série Old Guard a été publiée …au 1er semestre 2017 ! il y a deux ans ! nous avions appris à la fin de la première mini que le titre ne reviendrait qu’en 2019…et techniquement la promesse est respectée, bien que l’on se demande si l’équipe créative ne se moque pas un peu du monde en sortant la série littéralement dans les dernières semaines de l’année ! 

Est-ce que cela va m’empêcher d’aller lire cette suite ? ben non, c’est du Greg Rucka, vous avez fumé ou quoi ? bien sûr que je vais aller voir la suite, d’autant que la première, publiée chez Glénat Comics en VF, était excellente ! après avoir découvert notre groupe d’immortels dans la première mini série, nous allons voir comment l’intégration de la petite dernière recrue en date se déroule, alors qu’un problème issu du passé vient les affecter. 

Au vu du pitch, je dirais qu’un autre immortel en a après leurs peaux. Et si vous pensez qu’il n’y a pas de tension, les auteurs y ont pensé en n’expliquant rien sur la cause de l’immortalité. Comme cela était indiqué dans la première mini, cette immortalité leur permet de revenir de tout…mais elle a une date d’expiration qui peut survenir à tout moment. 

Du coup les personnages vivent avec une vraie épée de Damoclès au dessus de leurs têtes, sauf que la plupart au bout de plusieurs siècles de vie aimeraient bien qu’elle finisse par tomber. Bref, c’est du très bon. 

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

2099 OMEGA #1

Prix : $4.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin :GERARDO SANDOVAL 

Sollicitation : THE FUTURE ENDS HERE ! Run by Doctor Doom and bereft of heroes by design, 2099 is a rough place. All power and no responsibility, the world is in trouble and no one is helping. Is there truly no hope?

Avis : est-ce que quelqu’un a suivi cette espèce de retour de 2099 ? parce qu’en ce qui me concerne à l’exception du Doom 2099 écrit par Zdarsky, je n’ai pas lu un seul des épisodes produits. Autant par manque de temps, de moyens que d’intérêt. Sur le papier cela pouvait paraître être une bonne idée et Marvel semblait y croire au point de préparer une rampe de lancement dans Amazing Spider-Man, mais dans les faits ? 

Le planning des lecteurs était déjà largement plein, les événements un peu trop présents un peu partout tant chez Marvel que chez DC pour que le lectorat se penche dessus. Alors, cela était peut être bon, mais au final cela a été noyé dans la masse sans avoir la moindre chance de surnager. Et je doute que cela laisse une grande trace. À mon sens, il y à, avant tout, de grandes chances que cela reparte dans les limbes assez rapidement…

À moins que Nick Spencer qui a un peu piloté le machin ne le reprenne encore une fois dans AMS une fois le bazar fini ? c’est possible…mais comme je ne lis pas son AMS…tout comme ce retour de 2099 au final, si bien que je ne saurais même pas dire de quoi ça parle. 

Verdict : Check it 

ANNIHILATION SCOURGE OMEGA #1

Prix : $4.99

Scénario : Matthew Rosenberg 

Dessin : MANUEL GARCIA 

Sollicitation : In the face of the Annihilation, there is no more room in the cosmos for heroes or villains – only survival.

Avis : tout comme 2099 juste au dessus, je suis passé complètement à côté du retour de Annihilation. Cette fois, en grande partie parce que c’était mené par Matthew Rosenberg. Je préfère éviter ces travaux dorénavant, si bien que j’ai même évité l’épisode spécial consacré à Nova et pourtant chacun sait combien j’aime Richard Rider…mais comme je suis certain qu’il a massacré la caractérisation du personnage, autant m’épargner cela n’est-ce pas ? enfin bon, si vous avez suivi cette initiative, en voici la conclusion. 

Verdict : Check it ?

DAREDEVIL #15

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Marco Checchetto 

Sollicitation : As Mayor Fisk suffers an existential crisis, his city descends into chaos. Matt Murdock, on the other hand, has more conviction than ever — and stands poised to reprise his role as Hell’s Kitchen’s protector.

Avis : conclusion attendue du 3e arc de la série Daredevil, alors que le scénario superbement mené par Chip Zdarsky atteint de sacrés niveaux de tension ! on sent que les différentes intrigues sont en train d’atteindre un point de rupture évident. Entre un Matt Murdock qui recommence à trainer sur les toits avec son ex et s’est fixé une cible très élevée, un Wilson Fisk piégé par ses relations avec de plus gros poissons et la guerre des gangs qui menace de dévorer New York. 

Encore une fois, je manque de superlatifs pour qualifier le travail des deux auteurs sur la série. Le scénario de Chip Zdarsky se lit vraiment comme une seule grande saga avec chaque arc nourrissant le suivant. Et Marco Checchetto l’accompagne de manière superbe donnant toute la dimension noire et sombre de l’évolution de chacun des personnages. Depuis le départ les deux impressionnent mais si cela continue et si Marvel ne remets pas un tâcheron au dessin pour remplacer Checchetto, on tiendra sans doute le meilleur run sur le personnage de depuis ceux de Bendis et Brubaker. 

Verdict : Buy !

EXCALIBUR #4

Prix : $3.99

Scénario : Tini Howard 

Dessin : Marcus To 

Sollicitation : THE HARD TRUTH OF THE CAPTAINS BRITAIN!

Captain Britain must face the truth about her brother and choose her path forward as MI-13 and the agents of the crown become aware of her ascension. As the lighthouse grows, Apocalypse and Rictor must master the earth beneath their feet.

Avis : alors que j’avais retardé la lecture du 3e épisode d’Excalibur parce que le titre ne me séduisait guère…je dois dire que finalement cet épisode était pas mal du tout. Certes, le scénario de Tini Howard n’est pas pour l’instant particulièrement passionnant et son écriture de Betsy est parfois…peu réussie, mais dans l’ensemble cela se tenait bien avec enfin une petite surprise à la fin de l’épisode. 

Je crois  que c’est ma principale critique d’Excalibur pour l’instant, c’est assez convenu. J’en attends un peu plus, quelques twists, quelques vraies surprises, alors que jusque là, cela est resté assez prévisible. Il m’aura aussi fallu 3 épisodes pour me faire à l’évolution du style de Marcus To. Je l’appréciais peu sur les deux premiers épisodes, mais dans l’épisode 3, grâce à quelques scènes bien menées, cela a commencé à me séduire. 

J’espère tout de même que cette première intrigue va se résoudre assez rapidement, et par là j’entends vers l’épisode 5. Comme je l’ai déjà dit, les arcs en 6 m’ennuient surtout que dans le cas présent, on aurait pu largement accélérer dans les deux premiers épisodes. 

Verdict : Check it 

FALLEN ANGELS #4

Prix : $3.99

Scénario : Bryan Edward Hill 

Dessin :SZYMON KUDRANSKI 

Sollicitation : APOTH APPROACHES! PSYLOCKE’S PAST THREATENS HER NEW TEAM! Psylocke’s past continues to haunt her as she molds her companions into a fighting force… But can they take on the children of Apoth?

Avis : alors que dans mon précédent avis je menaçais d’arrêter la série en raison de la vision que le scénariste avait pour certains personnages…maintenant je peux vous dire que je vais aller jusqu’au bout. Non pas que ce soit devenu magiquement bon avec l’épisode 3…non, en fait c’est même l’inverse, c’est devenu pire, on a presque basculé dans la connerie avec de dernier épisode. 

Et du coup, je suis pris d’un désir morbide d’aller voir la suite, comme on est pris d’un désir malsain de regarder un accident de train en direct. Oh oui, c’est tragique et de mauvais goût mais dans le cas présent, c’est de la fiction pure donc on peut prendre un paquet de pop corn et se marrer devant l’équivalent de l’Hindenburg en train de se crasher dans une mer de flammes. 

Ce que je ne comprends pas c’est que Bryan Edward Hill est clairement un bon scénariste…mais qu’il semble complètement passer à côté du titre. Qui d’ailleurs va être mis en “pause” parce que le monsieur a des projets au ciné et à la TV…

Verdict : Burn, my little bird, burn !

GUARDIANS OF THE GALAXY #12

Prix : $4.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Cory Smith,

Sollicitation : THE « FAITHLESS » STORYLINE ENDS HERE. Thanos Wins…Cosmic Ghost Rider…The Death of the Inhumans…Silver Surfer: Black…Guardians of the Galaxy…It’s all been leading to this.

Avis : ai-je lu le 11e épisode de GoG ??? je ne sais plus, je crois que non, mais je me souviens que de toute façon Steve avait dit dans une émission que c’était, comme les précédents, pas très bon et clairement le boulot le plus faible de Donny Cates chez Marvel depuis son ascension en 2017. 

Mon avis reste le même, le scénariste avait des choses plus importantes sur le feu, comme sa reprise de Thor et Absolute Carnage et il a délaissé GoG. Il finit ici son run et on peut se dire qu’il va sans doute ranger les jouets…Même si l’on nous annonce que toutes les intrigues de Donny Cates menaien à ce dénouement et donc du coup, l’épisode coûte plus cher…Allez, on y va juste pour se marrer…Je n’y crois pas une seconde…mais on y va quand même histoire de dire qu’on est allé au bout. 

Pour l’avenir, je ne suis guère optimiste, puisque le titre est repris par Al Ewing, dont je crains que le run sur Immortal Hulk si bon depuis son lancement ne soit en train de s’effondrer…donc…l’auteur peut être très bon, mais parfois aussi très ennuyeux. 

Verdict : Check it 

HISTORY OF MARVEL UNIVERSE #6 

Prix : $4.99

Scénario : Mark Waid 

Dessin : Javier Rodriguez 

Sollicitation : From the stories of today to the end of the Marvel Universe! The grand finale has only one promise to make – no one gets out alive!

Avis : conclusion cette semaine de la mini série qui avait pour mission de reprendre l’essentiel de l’histoire de Marvel en à peine 6 épisodes. Dans l’ensemble Mark Waid s’est vraiment bien acquitté de cette mission presque impossible, car cela revenait à choisir les événements que l’on retenait et ceux que l’on pouvait se passer de mentionner. Comme nous avons pu le voir sur chaque épisode, le boulot de recherche conduit a été incroyable et on imagine mal la masse de boulot et le temps nécessaire pour tout compiler, donc bravo à Waid pour ce travail herculéen. 

Mais malgré tout c’est avant tout le travail de Javier Rodriguez que l’on retiendra sur la partie graphique. L’artiste a livré le meilleur boulot de sa carrière et nous a fait presque oublier par moment que l’on lisait une fiche Wikipédia améliorée et plus jolie. Ses compositions de pages étaient sublimes de bout en bout. Je sais que ma critique de “ fiche Wikipédia améliorée” est un peu dure, mais c’est vraiment le sentiment que j’ai eu par moment  surtout quand le scénario a commencé à relater l’arrivée de la plupart des super-héros. 

À partir du moment où l’on est entré dans une ère que je maîtrisais mieux, le titre a perdu de son intérêt car je me disais sur chaque page, oui c’est très joli, mais je connais déjà. Et ce sera d’autant plus le cas avec ce dernier épisode, puisque l’on va rentrer dans l’ère la plus récente de Marvel, donc encore fraîche dans les esprits,  le All New All Different dont une partie a été écrite par Waid lui-même lors de son run sur Avengers. Mais je suppose qu’il concentrera avant tout son attention sur la sous intrigue Franklin Richards/Galactus qui est dans le décor depuis le départ. Cela pourrait donner un intérêt supplémentaire à l’épisode. 

Verdict : Buy 

KING THOR #4

Prix : $5.99

Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Esad Ribic, Russel Dauterman, Mike Del Mundo, Chris Burnham, Aaron Kuder

Sollicitation : THE FINAL CHAPTER OF THE YEARS-SPANNING, AWARD-WINNING SAGA! The sun has gone black. Midgard isn’t far behind. The entire Multiverse is dying — and with it, the last of the gods. A millennium ago, the God of Thunder heard a whisper: « Gorr was right. » Now Gorr the God of God-Butchers ascends to his final murder: the All-Father of all existence. Plus, a who’s who of Jason’s past THOR collaborators and a few surprise guests help close out the story in thunderous style!

Avis : décidément cette semaine est bourrée de fins symboliques. Alors que Tom King et Scott Snyder achèvent des prestations sur Batman qui ont marqué la décennie, Jason Aaron achève lui aussi son run sur Thor à la veille de la fin de la décade. Un run qui aura marqué Marvel en profondeur et transformé le monde de Thor. C’est incroyable de se dire que nous venons de vivre un run long de 7 ans et presque 100 épisodes. J’ai l’impression que c’était encore hier que Jason Aaron reprenait le titre et nous mettait tous par terre avec sa première saga contre Gorr. 

Et nous voilà bien plus âgé, alors que l’auteur referme cette longue page. On ne peut que saluer la performance de ce qui restera sans doute le meilleur run sur le personnage depuis Walter Simonson. Un run tellement fort qu’il aura même pu générer son propre gros event qui a bouleversé tout l’univers Marvel pendant environ 3 minutes avant la catastrophe suivante. Ce qui m’amuse en outre, c’est …et bien vous vous souvenez que Marvel a du stopper le titre deux fois car ils ne trouvaient pas la bonne formule pour faire fonctionner le personnage pour le public moderne ? 

La première fois après Heroes Reborn et la seconde fois après le run de Dan Jurgens. À chaque fois, la maison d’édition avait attendu un peu d’avoir le bon pitch pour relancer la machine. Et ce que je trouve ironique est que depuis la reprise du titre par JMS en 2007, on peut dire que l’on a plutôt enchaîné les bons runs. Certes, je reste peu convaincu par celui de Fraction, mais on peut dire qu’il était correct. Voilà donc 12 ans que le titre se maintient dans de bonnes voire d’excellentes conditions et semble désormais vraiment inspiré les auteurs. 

De fait, la reprise par Donny Cates s’annonce presque comme la plus ambitieuse et quand on connaît la dévotion que l’auteur a pour le run d’Aaron, reliant même des éléments de son run sur Venom au travail de celui qu’il considère presque comme un mentor, on peut se dire que cela sera cohérent en termes de ton. 

En ce qui me concerne, j’aurai un petit pincement de coeur à la lecture de ce dernier épisode, car c’est vraiment Jason Aaron qui m’a fait aimer Thor. J’avais bien aimé les runs de Jurgens et JMS (surtout ce dernier), mais je sentais toujours une certaine distance avec le personnage et c’est Aaron qui me l’a vraiment fait aimer. Bref, au revoir Jason…et merci pour tout. 

Verdict : BUY !

MARAUDERS #4

Prix : $3.99

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : LUCAS WERNECK

Sollicitation : SALT WATER & HELLFIRE! THE NEW BLACK BISHOP OF THE HELLFIRE CLUB! Sebastian Shaw recruits a new Black Bishop continuing with his machinations against the two Queens of the Hellfire Club! Meanwhile, Captain Kate and her Marauders wreak havoc on the high seas from the Atlantic to the Pacific in the name of the mutant cause!

Avis : après deux épisodes sans grand intérêt, le 3e épisode de Marauders a enfin démontré que oui, le titre avait du potentiel quand Gerry Duggan se décidait à bien vouloir écrire une histoire au delà de simplement Kitty se bourrant la gueule…C’est marrant bien évidemment, mais au bout de deux épisodes, cela devient vite lassant, surtout quand dans le même temps, tu vois l’auteur lancer des sous intrigues qui n’avancent pas et ne semblent même pas intéresser les personnages impliqués. Pourquoi cela devrait intéresser le lecteur dès lors ? 

Mais avec le numéro 3, les choses ont enfin commencés à bouger, alors que l’on voit ce qui va sans doute faire le sel de la série à savoir les machinations et complots au sein de la compagnie Hellfire, alors que le Black King a enfin bougé, ramenant à la vie un pion important pour ses plans à venir. La chose était vraiment bien amenée et pour la première fois, le scénario a enfin piqué mon intérêt…j’aurais quand même apprécié que l’épisode ne soit pas autant décompressé. 

Au passage, je vois que pour ce 4e épisode, ce n’est toujours pas l’artiste officiel du titre qui officie ni la très bonne dessinatrice qui avait assuré l’épisode 3 et dont j’avais largement préféré le trait à celui de Matteo Lolli sur les deux premiers numéros. Je suppose que le rythme de parution, quasi bi-mensuel était trop rude. 

Verdict : Check it 

NEW MUTANTS #4

Prix : $3.99

Scénario : Ed Brisson 

Dessin : Marco Failla 

Sollicitation :  When Armor and her team set off to bring their friends home to Krakoa, they thought it’d be an easy sell and a quick trip. Then everything went sideways, and now they’re in serious trouble-looks like it’s time to call in the cavalry. But will that be enough to turn the tide?

Avis : allez c’est reparti, New mutants #4, seconde prise ! j’avais en effet écrit une première version de mon avis sur une sollicitation erronée…je pensais que Hickman reprenait son intrigue laissée en suspens à la fin de l’épisode 2, mais non, on continue sur l’intrigue débutée par Ed Brisson seul dans l’épisode 3…Malheureusement pour nous, car c’était sans grand intérêt. Et je dis cela alors que j’adore le personnage d’Armor qui porte cette petite histoire qui la voyait aller rechercher les mutants qui n’étaient pas encore présents sur Krakoa et elle commençait avec Peak…C’était gentillet, mais méritait d’être avant tout une petite sous intrigue de quelques pages et rien de plus. On ne croit pas du tout à l’existence d’une quelconque menace réelle et les “méchants” ont autant de charisme qu’une vieille grand mère arthritique. Et non, la grand mère bad ass de Once & Future ne compte pas pour contrer mon exemple. 

Verdict : Check it pour Armor sinon, c’est un bon pass.

REVENGE OF COSMIC GHOST RIDER #1

Prix : $4.99

Scénario : Denis Callum & Donny Cates 

Dessin : SCOTT HEPBURN & GEOFF SHAW 

Sollicitation : Cosmic Ghost Rider is back, baby! But with a reputation like his, it’s only a matter of time before the law catches up to the future Frank Castle and tries to put him in chains – too bad for the law, chains are Castle’s weapons of choice these days. Now in an intergalactic prison, the Rider is going to turn his cage into an all-out cage match! Who’s going to be the last alien standing?! Find out in this all new miniseries. Plus – Don’t miss out on a brand new short story from the guys who started it all, Donny Cates and Geoff Shaw.

Avis : tiens on parlait de Donny Cates un peu plus haut et justement  l’une des ces créations revient cette semaine pour une nouvelle mini série, à savoir le Cosmic Ghost Rider. Etant donné le passé de Marvel dans l’exploitation des nouveaux personnages qui sont appréciés du public, je suis surpris par leur…modération ici. Uniquement quelques mini séries, et non 18 séries en même temps avec des apparitions dans tous les titres pendant deux ans jusqu’à saturation et que le lectorat finisse en avoir ras la couenne ? et bien Marvel, quelque chose ne va pas, vous êtes malades ? Cette fois c’est le scénariste autrefois appelé Denis Hopeless qui va se lâcher sur le personnage,  arrêté parce qu’il a vraiment fait n’importe quoi avec l’espace temps et se retrouve en taule pour ses crimes. Est-ce que Beast sera aussi arrêté du coup ? parce qu’il a sacrément déconné aussi. Sinon, je vois que Cates et Shaw, créateurs du personnage auront aussi une petite histoire dans le lot ? papa et maman sont de retour !

Verdict : check it 

X-FORCE #4

Prix : $3.99

Scénario : Benjamin Percy 

Dessin : Joshua Cassara 

Sollicitation :  THE BEST DEFENSE…

TARGET: ALL ENEMIES OF MUTANTKIND! First, the new team strikes back against the humans who took one of their own. Then, with its orders established, the new X-Force hits the ground running, taking on deadly threats targeting mutantkind’s rightful place in the world….

Avis : où l’épisode où j’attends que l’on entre dans le vif du sujet. Les 3 premiers épisodes s’ils étaient très dynamiques correspondaient au final avant tout à la mise en place de l’équipe…ou plutôt de la réalisation par les mutants qu’une équipe de type X-Force pour gérer les menaces extérieures était désormais nécessaire. 

Comme Percy l’a bien indiqué, Krakoa fonctionne vraiment comme une nation, et toutes les nations ont des services de renseignement et d’action pour intervenir à l’étranger. Il s’agit désormais de construire l’équipe…que l’on connaît déjà puisque nous l’avions sur la couverture de l’épisode 1…Il faut donc espérer que l’on ne perdra pas trop de temps là dessus. 

Nous avons eu également droit à l’établissement de la première vraie grosse menace par le scénariste…et c’est assez bien vu. Vu leurs agissements dans le premier arc, Percy les a clairement établis comme ayant peu de scrupules à tuer et martyriser les mutants…du coup, c’est une menace crédible à ce stade. Ils ont des moyens et comme l’a prouvé leur invasion de Krakoa, pas mal de jugeote.  

Verdict : Buy

A propos Sam 1931 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Je n’ai pas souvenir d’une semnaine pareilel dans ma vie de lecteur
    plus de 25 titres m’interessent et certains sont majeurs (fins de Doomsday Clock, Batman, Thor, Guardians …)
    J’avoue ne pas comprendre pourquoi les deux gros choisissent cette date pour lancer de nouvelles series (suicide squad, le WW Black label…)
    Va falloir faire des choix

  2. Les éditeurs mettent le paquet cette semaine, la semaine prochaine étant très calme. 18 titres + 2 tp cette semaine pour ma part et seulement 2 singles la semaine prochaine (Criminal + Venom). Sur les deux semaines, ça fait une moyenne plus « normale » mais les éditeurs ont sans doute « peur » que la semaine de Noël, les ventes soient plus faibles du fait des fêtes… En plus, c’est vrai qu’il y a beaucoup de BONNES sorties cette semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.