Guide de lecture Comics VO : semaine du 15 janvier 2020

Edito : ohhh regardez, une toute petite semaine de sorties ! et non je n’ai pas joué ma grosse feignasse…bon, un peu quand même…mais c’est de bonne foi que je ne peux que constater le faible nombre de sorties cette semaine. Ou du moins, le faible nombre qui m’intéresse ! c’est surtout chez Marvel  que c’est un peu le désert, avec beaucoup de réimpressions, de TP, mais pas vraiment de grosses séries…Bon, écoutez, je ne vais pas m’en plaindre, on va pouvoir souffler cette semaine…Enfin, surtout moi parce que ces guides ne s’écrivent pas tout seuls !

Sorties de la semaine : même si c’est la dèche niveau sorties, il y a quand même quelques perles : 

  • la suite du Question de Jeff Lemire chez DC Comics, ainsi que de Jimmy Olsen par Matt Fraction et Steve Lieber ;
  • un…nouveau relaunch pour Iron Man, qui passe en mode 2020 toujours par Dan Slott !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine toujours à 21h sur Mixlr  : 

  • mardi, le Comixity of the Future past qui entre dans une nouvelle décennie, puisque nous aborderons toute l’actu geek : comics VO et VF, manga, série TV, ciné, musique, jeux vidéos de janvier 2000 !
  • jeudi, le Comixweekly, où nous traiterons les sorties VO de la semaine, avec un peu d’info dessus !

DC COMICS

BATMANS GRAVE #4

Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis 

Dessin : Bryan Hitch 

Sollicitation : Why did a blackmailer become a murderer? How does the Batman survive an opponent who can kill him with his own mind?

Avis : suite de la sympathique maxi série Batman’s grave, qui a confirmé ce que l’on imaginait sur la direction du titre dans son dernier épisode, à savoir un titre avant tout porté sur le côté détective de Batman, qui enquête sur des meurtres apparemment déconnectés les uns des autres, sans pour autant négliger l’action, puisque les numéros 2 & 3 laissaient une grande part à des scènes de baston parfaitement chorégraphiés par Hitch. 

Cependant, cela a aussi un aspect négatif, à savoir que par habitude, on peut passer rapidement sur les scènes d’action, qui sont largement dépourvues de dialogue pour laisser toute la place à l’artiste, ce qui donne l’impression d’un comics qui se lit rapidement et où il ne se passe pas grand chose. À mon sens, il faut au contraire prendre un peu plus de temps car c’est clairement une approche volontaire de Ellis de donner de l’espace à Hitch pour s’exprimer. 

Donc, non je ne pense pas que Warren Ellis soit parti en vacances, simplement il sait comment bosser avec Hitch. Cependant, si auparavant je me disais que le titre aurait pu en fait être intégré dans Detective Comics, maintenant je me demande s’il n’aurait pas eu plus sa place dans la ligne Black Label. En effet, le récit d’Ellis est complètement déconnecté de la continuité DC et ne fait pas référence au passé du personnage ou sa situation dans l’univers DC. 

Par ailleurs, je pense que le mode de narration d’Ellis fonctionnerait mieux avec les lecteurs avec des épisodes plus longs de 40/50 pages comme le fait le Black Label. 

Verdict : Buy

LOW LOW WOODS #2

Prix : $3.99

Scénario :CARMEN MARIA MACHADO

Dessin : Dani 

Sollicitation : El and Octavia’s memories have gone missing. Like so many women in Shudder-To-Think, PA, before them, all they have is a void where the truth once was. But as time passes, El finds herself needing to know more about what has happened, while Octavia wants nothing more than to forget the forgetting. Can these two teenage dirtbags reconcile their differences before the horrible things lurking beneath their town emerge and swallow them whole?

Avis : suite de la série Low Low Woods publiée dans le cadre du sous label de Joe Hill chez DC et sans doute l’un de ceux qui m’a le moins intéressé à la lecture de l’épisode 1. Ce n’était pas particulièrement mauvais, mais je n’ai globalement pas compris l’intention des autrices avec la série, la direction générale ou tout simplement ce qu’elles voulaient raconter. Ainsi, la dernière page qui je pense devait avoir un effet fort sur le lecteur m’a laissé froid, car je ne comprenais pas trop ce que j’étais censé voir. La partie graphique n’était pas très claire et assez inégale de page en page. Le potentiel est là, mais il va falloir être plus compréhensible dans la suite de la série. 

Verdict : Check it 

QUESTION THE DEATHS OF VIC SAGE #2

Prix : $6.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Denys Cowan & Bill Sienkiewicz

Sollicitation : In modern-day Hub City, Vic Sage died. And then he woke up. In Hub City…in the 1800s! The legend of the Man with No Face rides across the Old West, discovering a shocking connection running through history all the way to the day he died…and pointing to more carnage yet to come!

Avis : suite de la très bonne mini série consacrée au personnage de Question. Alors qu’en temps normal je ne pense pas que j’aurais donné sa chance à un projet sur ce personnage à la continuité désormais incompréhensible ( merci le New 52 et Rebirth), et bien dans le cadre du Black Label et portée par Jeff Lemire, cela a tout de suite attiré mon attention…comme celle de nombreux lecteurs. 

Il faut dire qu’à part le Batman Damned et le problème des retards récurrents, le Black Label n’a pas vraiment fait de faux pas en termes de qualité de projets sortis. Même Damned ! puisque la partie graphique de Lee Bermejo était superbe…c’était le scénario le problème. Ici, Lemire nous remet le personnage de Question en place, nous donne toutes les informations pour poser le contexte de son intrigue, les enjeux et surtout…le mystère principal.

N’ayant pas à se prendre la tête avec la continuité DC régulière du personnage, ou les limites imposées par le passé, Lemire peut prendre pas mal de libertés. De fait le mystère posé à la fin du premier épisode était très intéressant et n’était au fond que la cerise sur le gâteau d’un épisode fort réussi jusque là. 

Outre le très bon scénario de Lemire, on notera bien entendu la partie graphique signée Denis Conway, qui aidé par Bill Sienkiewicz, nous livrait la meilleure interprétation de Klaus Janson que j’ai vu depuis longtemps ! au delà de la blague, cela fonctionne visuellement très bien !

Verdict : Buy

SUPERMANS PAL JIMMY OLSEN #7

Prix : $3.99

Scénario : Matt Fraction 

Dessin : Steve Lieber 

Sollicitation : The doctor will see you now, Jimmy…and you, Jimmy, and you, and you, annnd you, too, Jimmy! How can there be five different Jimmy’s, and how will our Jimmy handle keep the other four Jimmy’s together without bursting into smithereens? Well, to answer that, Jimmy will first have to us about your mother. And what about your brother Jamie and sister Janey? Ah, yes, but how does that make you feel, Jimmy?

Avis : après avoir été gentiment escorté en dehors de Gotham par Batman, Jimmy Olsen doit continuer de faire face aux défis complètement allumés que Matt Fraction et Steve Lieber imaginent pour lui ! entre le fait que quelqu’un semble vraiment vouloir sa peau, sa famille qui ne l’apprécie pas beaucoup, et un Lex Luthor qui s’amuse à le manipuler, cela fait beaucoup ! 

Encore une fois, je ne saurais trop insister sur la qualité de cette série, qui est un bonbon de bonne humeur, un concentré d’humour, d’inventivité et de créativité. Chaque épisode est rempli à ras bord d’idées et on sent que l’équipe créative prend un plaisir fou à produire chaque épisode. Entre les hommages au silver age, l’humour et le fil rouge qui se développe peu à peu, le titre est une vraie perle !

Et si je dis cela, alors que vous connaissez mes sentiments sur les productions Matt Fraction en général, vous savez que c’est du bon. 

Verdict : BUY !

MARVEL COMICS

IRON MAN 2020 #1

Prix : $4.99

Scénario : Dan Slott & Christos Gage

Dessin : Peter Woods 

Sollicitation :  The future is now! Artificial Intelligences presents a clear and present danger to humanity and must be brought to heel!The Robot Rebellion battles for the establishment of robot rights! And Arno Stark IS Iron Man!

Avis : fidèle à sa promesse et surtout à l’histoire du personnage, Dan Slott a bien remplacé Tony Stark par son frère Arno Stark. De quoi je parle ? mais bien de l’annual d’Amazing Spider-Man de 1986 écrit par Tom Defalco…qui mettait en scène le Iron Man de 2020, …à savoir Arno Stark ! ou comment un épisode marquant du passé est remis en selle dans la continuité presque 35 ans après ! je me demande même si Slott écrira son intrigue pour qu’elle amène à celle dépeinte dans l’annual…Ce serait assez dingue !

Pour le reste je ne vais guère pouvoir développer plus avant car cela fait un moment que j’ai perdu le fil du run de Slott sur le personnage. Je trouve cependant que cette histoire ambitieuse arrive très vite après plusieurs intrigues similaires où le titre Iron Man était occupé par un autre personnage que Tony Stark. De fait, si l’on regarde les 5 dernières années, on a un peu l’impression que Tony a passé son temps à être présumé mort et remplacé par quelqu’un d’autre. 

Je sais que c’est quelque chose d’assez usuel pour lui, on se souvient de toute la période où James Rhodes avait assumé le rôle d’Iron Man, mais cela est peut être aussi symptomatique d’un problème : les auteurs ne savent pas trop quoi faire de Tony…Et ce alors qu’ il est l’une des figures de proue de l’univers cinématographique de la maison…

Bon en même temps, dans le cas présent, ce n’est que pour une période très limitée, puisque l’on sait déjà que Iron Man 2020 ne va compter que 6 épisodes. Par contre, Marvel va être un peu lourd là dessus en lançant toute une pelletée de mini séries sur des personnages de l’univers d’Iron Man…donc encore une fois ils vont noyer les linéaires dans les prochains mois. 

Verdict : Check it 

VENOM THE END #1

Prix : $4.99

Scénario : Adam Warren 

Dessin : Chamba 

Sollicitation : THE FINAL VENOM STORY! The alien symbiote who bonded with Eddie Brock has been through a lot… but not nearly as much as he has coming. In a tale that literally spans over a trillion years, Venom travels the length of space and time as the last defender of life in the universe!

Avis : et pour finir ce mini guide tout riquiqui, voici un titre que je mentionne …parce que je ne voulais pas signaler simplement un seul titre Marvel cette semaine ! bon et aussi parce qu’il est écrit par Adam Warren que l’on n’a pas vu sur une production mainstream depuis un bon moment. Il n’est pas resté inactif puisque cela fait un moment qu’il se consacre à sa création, Empowered, mais cela fait plaisir de le revoir ici ! 

Ensuite, le principal problème du numéro est sans doute malheureusement et paradoxalement au regard de mon propos précédent, de ne pas être écrit par Donny Cates, auteur de la série régulière Venom qui a parfaitement relancé le titre. Je pense que ce one shot aurait été plus attractif s’il avait mis en scène sa vision. Ensuite, il ne faut pas préjuger de ce que va faire Warren, il aura peut être quelques bonnes idées sous le capeau. 

Verdict : Check it

A propos Sam 1974 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Le travail d’Ellis sur Batman a l’air d’être dans la lignée de ce qu’il a fait récemment sur Moon Knight non ? Plutôt logique vu les perso d’ailleurs

    • Mmmm, je ne comparerais pas cela à Moon Knight, mais plutôt à Wild Storm en termes de construction.
      Avec Moon Knight, on avait une construction d’intrigues en un épisode qui montrait les différents champs d’histoire possibles pour le personnage. C’était un retour aux bases avec une grosse modernisation derrière.
      Avec Batman, on a une succession d’enquêtes qui se résolvent en plusieurs épisodes, sans réelle prise en compte du découpage en épisode. Cela m’avait frappé avec Wild storm, mais ELlis a vraiment décidé de dire : le découpage en 22 pages à l’ancienne avec un cliffanguer ou une vraie conclusion à la fin, j’en ai rien à battre. J’écris pour le trade et j’assume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.