Guide de lecture Comics VF : semaine du 11 mai 2020

Edito : ettttt c’essstttttt repppppparrrttttiiiii….en principe ? normalement ? si tout va bien ? si un astéroide ne décide pas de s’abattre sur une supervolcan et d’éradiquer une bonne partie de la race humaine…les sorties VF de comics devraient reprendre cette semaine…Enfin, quelqu’unes. Pour être clair, ce n’est que vers la fin du mois/début juin, que le rythme normal  de publications reprendra. Et l’on sait déjà que le mois de juin va être très chargé, entre rattrapage, recalage de programme de publications par les éditeurs et simple et pur report de sorties aux calendes grecques. 

En ce qui me concerne, j’ai hâte…Voilà bien deux mois que je ne suis pas allé dans ma librairie (qui je l’espère rouvre bien cette semaine…) et que je n’ai rien acheté de manière générale. Ceinture complète. Et à ce titre, cela veut dire aussi que je ne me suis pas procuré les sorties de la semaine du 13 mars que les éditeurs n’ont pu stopper avant envoi, puisque l’ordre de confinement est intervenu trop tard pour arrêter les expéditions. 

Il y a donc du rattrapage et du retard…et une furieuse envie de lire ! tout simplement, de retrouver les étales de ma librairie, de vagabonder un peu devant tous les titres nouveaux ou en stock pour découvrir des choses…Bien évidemment, respectons tous les consignes de sécurité…mais allons acheter des livres !!! tout plein !!!

Sorties de la semaine : peu de sorties encore à se mettre sous la dent, mais je retiendrai tout de même : 

  • la réédition en intégrale du run de Jeff Lemire sur Bloodshot que j’ai vraiment envie de découvrir après avoir fait l’impasse lors de la première édition. 
  • évidemment, l’événement de la semaine est le lancement de la nouvelle ligne Urban Link par le groupe Urban Comics ! la gamme s’intéressera à certains récits qui ont commencé à émerger chez DC ces dernières années et qui visent à toucher un lectorat au delà de l’audience traditionnelle.

    Comme j’en parlais dans un article récent, DC et les autres éditeurs cherchent à atteindre un public plus jeune et ces récits publiés directement en format TP sont l’équivalent de l’offre Young Adult au niveau livre. D’ailleurs, certains auteurs YA (comme Schwabe) ont été invités à en écrire certains, ce qui montre que l’éditeur investit lourdement dans cette nouvelle ligne, avec un succès certain.

    Je conseillerai ces titres à ceux qui n’ont pas de connaissance de l’univers DC en général, car cela ne s’appuie pas sur les versions les plus connues, il n’y a pas besoin de connaître la continuité et c’est une interprétation personnelle des personnages et de leurs histoires avec en tête un public plus jeune, même si des adultes peuvent également apprécier ces titres.

Émissions de la semaine : en termes d’émissions, je ne sais pas encore dans quelle mesure nous pourrons reprendre le rythme “normal”. ll faudra attendre quelques semaines que les sorties VO recommencent, soit là aussi vers fin mai /début juin.

Nous avons tout de même plusieurs émissions prévues cette semaine : 

  • mardi, a partir de 21h (en principe, je confirmerai mardi) sur Mixlr, un nouveau numéro de Comixity of the future past ! nous reviendrons sur les sorties comics, manga, ciné, série TV, musique de mai 2000 !
  • jeudi, un nouveau numéro de Freaxity,  à partir de 19h, nouveau format sur Comixity, où Steve et Laure parlent horreur !
  • un Podcatch interviendra sûrement dans la semaine, mais la date reste à définir !

BLISS COMICS

THE VALIANT (NOUVELLE EDITION)

Date de sortie : 15 mai 2020

Prix : 15€/112 pages 

Episodes : The Valiant #1-4

Scénario :  Jeff Lemire & Matt Kindt

Dessin :  Paolo Rivera 

Sollicitation : “JE VAIS AVOIR BESOIN D’AIDE. DE BEAUCOUP D’AIDE.”

Gilad est le Guerrier Éternel. Depuis des millénaires, il protège la Terre et ses messagers, les Géomanciens. Par le passé, plusieurs furent tués par l’Ennemi Immortel, un être dont le seul but est d’abattre les ténèbres sur la planète. De nos jours, il revient pour s’attaquer à Kay, la nouvelle Géomancienne qui peine à s’adapter à son nouveau rôle. Mais Gilad peut désormais compter sur les héros de la Terre, et sur Bloodshot, un supersoldat amnésique dont la rencontre avec Kay changera la vie à jamais. Ce récit complet est coécrit par deux d’auteurs star : Jeff Lemire (Black Hammer, Bloodshot Reborn) et Matt Kindt (Rai, Divinity, Mind MGMT). Avec Paolo Rivera (Daredevil, Hellboy), ils façonnent un drame épique entre enjeux planétaire et destins personnels. Une porte d’entrée idéale dans l’univers Valiant.

Avis : réédition cette semaine d’un tome qui est un excellent point d’entrée pour tout lecteur qui s’intéresse à l’univers de Valiant. Et je peux le dire avec une confiance….puisque c’est avec la première édition de The Valiant que j’ai commencé ! sans être particulièrement perdu. Le scénario de la mini série est relativement simple et pose bien les personnages et concepts importants de la mythologie Valiant. 

Les deux auteurs, Lemire et Kindt, visent ici avant tout à l’efficacité, à savoir bien présenter l’univers et surtout poser les bases des séries qui vont suivre après ce petit event. Deux séries en particulier vont prendre leurs racines ici : la première est rééditée également cette semaine (juste en dessous), à savoir le run de Lemire sur Bloodshot. La seconde est le Ninjak de Matt Kindt que j’ai préféré suivre et qui était très sympathique à lire. 

Au niveau partie graphique, on retrouve un bon Paolo Rivera qui s’adapte bien à l’univers Valiant et ses personnages et livre un très bon travail. L’ensemble est donc recommandé, c’est une bonne petite lecture. 

Verdict : à lire si vous vous intéressez à Valiant. 

À lire avant : rien – parfait point d’entrée !

BLOODSHOT REBORN INTEGRALE 

Date de sortie : 15 mai 2020

Prix : 49€/712 pages 

Episodes : Bloodshot Reborn #1 à 18, 0 et Annual #1 + La mini-série Bloodshot USA #1-4

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Mico Suayan, Lewis LaRosa, Doug Braithwaite 

Sollicitation : BLOODSHOT ÉTAIT L’ARME PARFAITE…

…Une machine à tuer, infusée de millions de nanites lui donnant des pouvoirs hors du commun. Un pantin aux souvenirs manipulés, aux ordres d’une organisation paramilitaire secrète qui l’envoyait sur les missions les plus dangereuses et immorales. Aujourd’hui, Bloodshot s’est libéré de ses anciens maîtres, mais l’ombre de son passé le suit toujours. Sous le choc des conséquences de sa vie antérieure, il vit caché, au bord de la folie. Poussé à reprendre les armes, il devra faire la paix avec ce qu’il était auparavant.

Voici sa quête d’identité, dans ce thriller passionnant de Jeff Lemire (Black Hammer, The Valiant, Gideon Falls,…), l’auteur récompensé de plusieurs Eisner Awards et nommé à Angoulême. Il s’entoure d’artistes hors-normes, dont Mico Suayan (Harbinger ), Lewis LaRosa (Punisher) et Doug Braithwaite (Justice).

Avis : avec la sortie prochaine du film et la bonne pratique de Bliss de présenter des intégrales de manière régulière à des prix particulièrement intéressants, voici une réédition que j’attendais de pieds fermes. J’avais en effet délaissé la première édition, car le personnage ne m’attirait pas trop, mais désormais je suis prêt à me lancer dedans. D’une part parce que c’est du Jeff Lemire, donc cela incite forcément à donner sa chance à n’importe quel comics. 

D’autre part parce que c’est un run désormais complet qui devrait si je ne me trompe pas être réédité en deux intégrales. Le boulot de Lemire sur le titre a été largement salué et niveau équipe artistique c’est du très très bon, notamment avec la présence de l’excellent Mico Suayan. Du coup, impossible de passer à côté cette fois !

Par ailleurs, comme je l’ai indiqué le titre s’inscrit dans la continuité directe de The Valiant juste au dessus et représente une ère relativement inspirée chez l’éditeur. C’est un peu plus compliqué depuis un an ou deux mais j’ai l’impression que la nouvelle éditrice en chef est bien décidée à reprendre les choses en main. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – parfait point d’entrée. 

BLOODSHOT TOME 1

Date de sortie : 15 mai 2020

Prix : 15€/104 pages 

Episodes : Bloodshot (2020) #1-3 et le FCBD 2019.

Scénario : Tim Seeley 

Dessin : Brett Booth 

Sollicitation : UNE ARMÉE À LUI TOUT SEUL, ET PLUS PERSONNE POUR LUI DONNER D’ORDRES.

Bloodshot est un super-soldat infusé de milliards de nanites qui le rendent quasi invulnérable. Manipulé telle une marionnette par l’armée et envoyé sur les missions les plus immorales. Mais même libéré de ses anciens maîtres, Bloodshot est toujours en guerre. Seulement cette fois, il peut enfin choisir ses propres combats

Avis : je vois que Bliss réagit vite cette semaine. Outre le fait de rééditer le run moderne le plus célèbre sur le personnage plus haut mené par Lemire, ils s’attaquent également au tout dernier relaunch de la série encore en cours de publication aux USA au moment où j’écris ces lignes. Et par là, j’entends que l’on colle au cul du camion, puisque je ne crois que l’épisode 5 soit encore sorti aux USA. 

L’inconvénient avec cette vitesse de publication est que de mémoire ce relaunch est prévu en 6 parties et que nous aurons du coup un tome 2, au lieu de tout publier en un seul tome. Je suppose que l’éditeur souhaite profiter de la sortie du film pour présenter le max de matériel sur le personnage, ce qui est logique. Mais on peut se demander si proposer du matos historique en plus n’aurait pas été possible. Mais bon, il est vrai que le classique en question est sorti dans les années 90 et que c’était une autre époque ! 

En outre, ce relaunch a succédé au run de Lemire, donc je suppose qu’en termes d’histoire, il y a une certaine continuité, alors que le vieux matos serait très éloigné en termes de contenu…

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – dernier relaunch en date. 

EDITIONS KINAYE 

NICO BRAVO TOME 1

Date de sortie : 15 mai 2020

Prix : 17.50€/192 PAGES 

Série en 3 tomes

Scénario : Mike Cavallaro 

Dessin : Mike Cavallaro 

Sollicitation : « Je trouve que l’auteur m’a attribué un peu trop d’embonpoint et que j’aurais pu jouer un rôle plus important, mais sinon, cette BD est cool. »

Zeus, roi des dieux grecs

« Si cette BD avait été une personne, on se serait affrontés ! Et alors, on serait devenus les meilleurs amis ! Et puis, ensemble, on aurait défié d’autres personnes !!! »

Beowulf, guerrier légendaire

Un problème ?

À la boutique céleste de Vulcain, vous pourrez trouver toutes sortes de produits magiques pour redresser la situation. Le personnel expérimenté – un enfant qui s’appelle Nico, Lula le sphinx et Buck la licorne –met tout en oeuvre pour offrir « un service légendaire et ses compétences dans tous les domaines du mystérieux ».

Mais le monde de Nico va être complètement chamboulé par l’arrivée d’une nouvelle cliente : Eowulf, la descendante haute comme trois pommes de Beowulf, le chasseur de monstres. Déterminée à reprendre l’entreprise familiale, cette aspirante guerrière a l’intention de tuer Cerbère, l’effroyable chien à trois têtes d’Hadès. Mais il y a juste un petit problème : seul Cerbère peut retenir les hordes de l’Enfer d’envahir le monde des vivants.

Nico pourra-t-il empêcher Eowulf de déclencher une apocalypse zombie ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux que cela intéresse. 

À lire avant : rien – premier tome !

URBAN LINK

BLACK CANARY : NEW KILLER STAR 

Date de sortie : 15 mai 2020

Prix : 14.50€/256 pages 

Scénario : Brenden Fletcher 

Dessin : Annie Wu 

Période DC :DC New 52 (2011/2016)

Episodes : Black Canary #1-12

Sollicitation : Difficile de laisser son passé derrière soi quand on a combattu le crime durant tant d’années. Troquer son costume d’héroïne contre le cuir de lead singer dans un groupe de rock est sans doute la meilleure chose qui pouvait arriver à Dinah Lance. Toujours sur la route en compagnie de Lord Byron (basse, batterie), de la jeune prodige Ditto (guitare) et Paloma Terrific (synthé), l’ex-justicière apprend désormais à se décentrer pour penser collectif et protéger ses nouvelles amies. Ce qui ne se fait pas sans quelques ajustements… Surtout lorsque son impulsivité légendaire attire sur leur tournée des hordes de fans trop envahissants ou la hargne des groupes rivaux. Sans compter la capacité des riffs de Ditto à attirer sur elles l’attention d’entités surnaturelles…

Avis : voilà une première sorte qui me laisse assez circonspect dans ce nouveau label, car il s’agit avant tout d’une réédition. En effet, je préfère prévenir les fans de Black Canary que cette série a déjà été publiée en début d’année, au moment de la sortie du film Harley Quinn/Birds of prey sous le nom de justement “Birds of prey : Black Canary”. Je ne vois pas trop l’intérêt de le rééditer aussi rapidement dans un autre format et une autre gamme…Étrange. Sur le fond, pas vraiment d’avis, c’était une tentative menée il y a quelques années par DC (au moment du DC You de mémoire) où les personnages étaient amenés dans des directions différentes assez radicales. Dans le cas présent, Black Canary qui se retrouve à chanter dans un groupe, avec une nouvelle vie assez mouvementée…

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien

CATWOMAN : UNDER THE MOON

Date de sortie : 15 mai 2020

Prix : 14.50€/208 pages 

Scénario : Lauren Myracle 

Dessin : Isaac Goodheart 

Période DC : indépendant de la continuité 

Sollicitation :  Si la vie a appris une chose à Selina, c’est qu’elle est bien plus forte qu’elle ne le pensait. Pendant près de quinze ans, elle a dû faire avec les choix amoureux de sa mère, tous plus désastreux les uns que les autres. Mais Dernell, son dernier « beau-père » en date, tient vraiment la palme d’or : violent, misogyne, porté sur la bouteille… Impossible pour elle de rester une seconde de plus sous le même toit que cet homme. Selina découvre cependant que vivre dans la rue est loin d’être plus facile. Entre bonnes et mauvaises rencontres, la jeune femme devra faire des choix, car si le confort est parfois tentant, est-elle vraiment prête à tout pour l’obtenir ? Faire partie d’un groupe implique-t-il nécessairement de perdre son indépendance ? Selina Kyle trouvera peut-être comment survivre au quotidien, mais trouvera-t-elle comment devenir quelqu’un de bien ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Selina Kyle ! avec une histoire qui propose clairement une approche différente, puisque l’on s’intéresse ici à ses jeunes années dans sa propre continuité. 

À lire avant : rien

HARLEY QUINN : BREAKING GLASS 

Date de sortie : 15 mai 2020

Prix : 14.50€/208 pages 

Scénario :  Mariko Tamaki 

Dessin : Steve Pugh 

Période DC : indépendant de la continuité 

Sollicitation : C’est avec une bonne dose d’insouciance mais à peine cinq billets verts en poche que la jeune Harleen Quinzel débarque, seule, dans l’une des villes les plus dangereuses du monde : Gotham City. Du haut de ses quinze ans, et de pas mal de mauvaises expériences, rien ne semble pouvoir l’impressionner. Recueillie par Mama, une drag-queen au coeur d’or, Harleen apprivoise sa nouvelle vie, sa future meilleure amie Ivy et les nouvelles problématiques qui s’imposent à elle : injustice, intolérance, violence… Aussi, quand le cabaret de sa bonne fée Mama devient la nouvelle victime d’entrepreneurs sans état d’âme, Harleen change de ton. Pour autant, une question reste en suspens : mettre sa rage au service de l’action, oui, mais aux côtés de qui ? La militante pacifiste Ivy ou l’anarchiste et très énigmatique Joker ?

Avis : sans doute le seul titre qui m’attire dans cette première vague de séries Urban Link. Non pas que je sois attiré par le personnage d’Harley…Non, ce qui m’intéresse, c’est avant tout l’artiste Steve Pugh, que je vois avec plaisir revenir à un style visuel qu’il avait abandonné il y à quelques années. De mémoire, il avait adopté ce style très travaillé une seule fois quand il travaillait sur sa propre création, appelée Hotwire chez le label défunt Radical comics (cela date d’il y à 10 ans). 

Ce n’est pas exactement la même chose qu’il fait ici, mais c’est clairement bien plus poussé que ce qu’il a fait dans le mainstream il y a encore quelques années sur Animal Man ou Flintstones par exemple. Sans doute parce qu’Animal man était mensuel et ne lui laissait pas assez de temps pour aller aussi loin visuellement. Il faut dire que sur Hotwire, il faisait absolument tout : scénario (même si c’était Ellis qui était crédité), dessin, encrage, colorisation et lettrage ! 

Sur le fond…le scénario me fait un peu grincer des dents…mais comme je l’ai dit, c’est auto-contenu et vise clairement un certain public…et Mariko Tamaki s’est fait une certaine réputation ces dernières années en tant que scénariste (ce n’est d’ailleurs pas le seule comic-book de cette autrice dont on parlera ce mois-ci). Si l’on arrive à se dissocier complètement de l’histoire que l’on connaît pour le voir comme un Elseworld, cela peut fonctionner…Je pense. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien

TEEN TITANS : RAVEN 

Date de sortie : 15 mai 2020

Prix : 14.50€/176 pages 

Scénario : Kami Garcia 

Dessin : Gabriel Picolo 

Période DC : indépendant de la continuité 

Sollicitation :Raven n’a beau avoir que dix-sept ans, la vie n’a pas manqué de lui infliger son lot d’épreuves douloureuses. La disparition de sa mère adoptive dans un tragique accident de voiture, et l’amnésie totale qui en découla, marquent le début d’une longue et difficile reconstruction personnelle. Recueillie par sa tante de coeur, la jeune femme débute l’écriture de cette nouvelle page blanche à la Nouvelle-Orléans, où d’étranges phénomènes visuels et auditifs commencent à se manifester, en rêve d’abord, puis au sein même de son lycée. Raven est-elle prête à affronter son passé et la noirceur qu’elle sent s’éveiller en elle ? Sa demi-soeur, Max, et le séduisant Tommy Torres seront-ils en mesure de lui apporter le soutien dont elle a besoin ? Une quête d’identité aux frontières du surnaturel.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Raven et de cette nouvelle approche du personnage !

À lire avant : rien

A propos Sam 1942 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Salut !

    Enfin, on retrouve quelques nouveautés ! Espérons que cela dure…

    The Valiant et l’intégrale Bloodshot sont pour moi A POSSEDER ! The Valiant est un excellent point d’entrée et le travail de Lemire ensuite est tout simplement bluffant. Même s’il y a des petites baisses de régime par moment, l’ensemble régénère le personnage et l’emmène assez loin.

    Quant à la dernière série en date, il y a déjà au moins 7 épisodes dont le dernier qui inaugure un nouvel arc. IL y a bien un tome 2 prévu chez Bliss en septembre mais pas sûr que ce soit le dernier…A voir.

    Enfin, dans la collection Urban Link, Harley Quinn est celui qui m’attire aussi le plus, en raison de Steve Pugh mais aussi de Mariko Tamaki qui, s’il n’a pas fait que des chefs d’oeuvre, a réalisé Super Girl : Being Super qui va sortir dans cette collection pendant l’été et qui, lui, est excellent !

    Bonne reprise de lecture fraîche à tous !

  2. Salut,
    Je voulais juste dire que ce confinement et surtout l’absence de toute nouvelle sortie avait aussi du bon. En effet si pas de nouvelles sorties je n’ai pas à résister à la tentation pour les achats souvent bien trop nombreux et merci pour mon portefeuille.
    Mais surtout ça a été très bon pour mon retard de lecture, depuis des années ma pile à lire dépassait les plus de 80 comics et autres bd que je croyais bien ne jamais pouvoir tous lire. Ma P.AL. à bien baissé il m’en reste encore une quinzaine. J’en ai profité aussi pour faire du rangement bricoler de nouvelles étagères, c’est quand même plus classe que de laisser les comics dans des carton.
    Voilà après ça je suis sûr qu’après cette période très particulière j’airais d’autant plus de plaisir pour les nouveaux achats comme ce BLOODSHOT REBORN INTEGRALE par exemple.

  3. Salut,
    Je sais que ça n’a rien à voir mais est-ce qu’il y aura un retour des podcasts en replay ?
    Comme un con je n’ai pas suivi les lives et j’ai vu dans mes mails qu’il y en avait eu un paquet

    • Bonjour,
      oui, nous espérons recommencer à poster les podcasts en replay …la question est quand.
      Le problème est technique et pour l’instant reste non résolu.
      Nous ferons sans doute une annonce prochainement sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.