Quel est votre premier comic-book ? 

Après avoir donné un peu mon avis sur l’avenir de l’industrie des comics…j’ai eu envie de revenir un peu (beaucoup) en arrière, pour évoquer un peu mes premiers comics, là où cette tragédie a commencé…Comme le titre de l’article l’indique, je vous invite aussi à participer en évoquant votre premier comic-book, mais ici je vais parler des miens. 

Et le fait est que mon parcours m’amenant aux comics s’est fait en plusieurs étapes. Il y a le premier comic-book que j’ai lu, et là où j’ai vraiment commencé à suivre régulièrement. Comme je l’ai souvent dit, j’ai vraiment commencé avec l’arrivée de Panini Comics et le fameux Spider-Man numéro 1 et cette couverture métallisée de Mark Bagley qui a attiré mes yeux dans ce kiosque il y a maintenant…plus de 23 ans (mais pourquoi je fais cet article déjà ? ). 

Au sein de ce numéro, qui contenait avant tout des informations sur la saga du clone et où on en était, avec notamment pas mal de fichiers sur les personnages que j’ai dévoré encore et encore pour essayer d’en apprendre le plus possible, ce qui m’a convaincu de revenir le mois suivant et tous les mois après, ce fut l’épisode qui ouvrait le mag : l’annual de 1996 de Sensational Spider-Man écrit par J.M.Dematteis et dessiné par Shawn McManus, appelé Kraven’s First Hunt. 

Pas vraiment quelque chose d’original, mais dans un parallèle avec Kraven’s Last Hunt que je ne pouvais pas comprendre à l’époque, puisque je débutais, Dematteis représentait la première rencontre entre Spider-Man et Kraven. Et l’histoire m’a tellement séduit …que je savais que j’étais totalement accroché avant de terminer le numéro !

Ce n’était cependant pas mon premier contact avec les comics, puisque au cours des années précédentes, j’avais réussi à mettre la main sur quelques Spider-Man version intégrale (9 & 10). 

Entre le combat Scarlet Spider / Venom et le Amazing Spider-Man 400, inutile de dire que j’avais envie de plonger dans cet univers…mais je n’arrivais pas à déterminer quand ils sortaient, car les anciens s’en souviennent, les intégrales sortaient en général l’été. Et le reste de l’année, on avait les numéros normaux du mag Spider-Man et aussi Spidey dans Strange, et mon cerveau n’arrivait pas à faire le lien. Surtout que peu après, Semic a perdu la licence.  Du coup impossible de vraiment commencer. 

Mais ce ne sont pas là mes premiers comics. En fait, il faut remonter très longtemps avant, avec un bouquin qui pour une raison inconnue a toujours été chez moi. Je ne sais pas comment il y est arrivé et il a survécu à beaucoup de déménagements, toujours dans un coin. Je parle ici d’un Superman Géant édité par Sagédition en …novembre 1982 ! Je n’avais même pas un an quand il est sorti, et il m’attendait apparemment pour tomber dedans !

Un numéro qui m’a longtemps fasciné, contenant en réalité deux numéros de Superman Géant, même si les épisodes contenus dedans ne sont pas les plus importants de l’histoire, à part peut être pour la première apparition de Vixen ? mais les épisodes qui m’ont le plus attiré,  malgré le choix étrange d’avoir une succession de pages en noir et blanc et puis en couleur (sans doute pour des raisons de coût d’impression), que j’ai souvent relu au fil des années, furent les épisodes de la mini série Krypton Chronicles qu’il contenait et qui revenait sur l’histoire de Krypton mais surtout sur la famille de Superman à travers différentes époques. 

Je dois dire que je regrette que DC n’ait pas entamé de programme de réédition ambitieux de la période Curt Swan et des aventures de Superman des années 70/début des années 80, car c’est vraiment quelque chose que j’ai envie de découvrir…Mais bon, quand on pense qu’ils n’ont pas les cojones de sortir un Omnibus sur le Superman de Byrne…

Voilà, ce sont mes premières entrées dans l’univers du comic-book ! à vous maintenant quels sont les premiers comics dont vous vous souvenez ?

A propos Sam 1942 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

10 Comments

  1. Le premier acheté était le spécial étrange avec le combat des X-Men contre l’adversaire et leur installation en Australie. Je ne comprenais pas tout mais quelle claque.

  2. Bah pour ma part l histoire est marrante.

    Je venais de voir un épisode du dessin animé X-Men sur France 2 et en sortant de chez moi devant une presse j ai trouvé 50 francs.

    En entrant dans la presse je suis tombé sur les kiosques panini. J ai pris le X-Men 2 et le Spider-Man extra 1 car il y avait le crossover avec les X-Men.

    En lisant le Spider-Man je me suis dit.

    Je tombe au bon moment comment ils doivent avoir les boules les mecs qui pendant 5 ans ont suivis un clone……

  3. Salut je ne me rappelle pas mon 1er comics mais je me rappelle début 80 avec Iron Man qui était james rhodes, du batman du superman du Thor des 4 fantastiques x-men et bien sûr spidey mais sans me rappeler les titres où les histoires sauf Captain Carotte et son zooclub et secret wars…

  4. Puis partir de mi 90 traversée dan sle désert des comics jusqu à retrouver il y a quelques années un long halloween et gotham central… Et j’ai repris une claque…

  5. Salut !

    Pour moi, c’est 2012 : Watchmen avec l’arrivée d’Urban Comics !

    On a vu pire comme entrée en matière.

    Ensuite, j’ai pris les kiosques Urban et l’engrenage s’est mis en route….

  6. Moi j’ai eu 3 phases :
    -quand j’étais tout gamin, j’avais eu entre les mains un numéro de Spider-man où j’ai découvert bien plus tard que c’était un numéro de « Spectacular Spider-man » pendant la période du Costume Alien (avant que ça devienne Venom). C’est un numéro qui ouvrait avec le Caïd qui se battait avec 2 personnes déguisées en Spider-man et Chatte Noire.

    -Plusieurs années après, j’avais eu entre les mains un numéro de « strange spécial origines » où il y avait la 2ème partie d’une histoire entre les vengeurs et Thanos (Marvel Two-in-one annual 2), et c’était la période où « le défi de Thanos » sortait en France. Ensuite, j’ai eu sporadiquement quelques numéros par-ci et par là. Je me souviens encore de mon « spider-man : maximum clonage » où j’avais Maximum Clonage Alpha (le début) et Maximum Clonage Omega (la fin) … et rien entre les 2. Et à la fin du mag, ce message : « MARVEL, C’EST FINI ». J’étais choqué. Semic arrêtait de publier du Marvel.

    -Lé début de ma période « actuelle », qui a démarré en 2005, quand un comic shop a ouvert en Guyane Française (« La Cas’à Bulles »). J’avais vu plusieurs choses qui m’intéressaient … mais feuilleter un mag m’a redonné goût : un Marvel Mega avec des numéros « what if » (le n°26, je crois). Je l’ai pris direct. Et ensuite, ont suivi : les Marvel Mega avec Secret War (de Bendis), un 100 % Marvel de Hulk (le n°1, avec « Futur Imparfait ») et bien d’autres …

  7. Salut. Special strange 26. Offert à Noël par mon oncle. J’avais 10 ans. Scotché par les x-men de Claremont Byrne et Austin. La deuxième partie du combat contre arcade et polaris qui terminait le deuxième épisode en se faisant surprendre par un inconnu. Xavier chez les shi’ar m’avait fasciné. Lu relu et rerelu ! Tiens je vais aller chez mes parents le rere…..relire !

  8. Personnellement j’ai commencé avec la cour des hiboux que l’on m’a offert et que j’ai adoré. J’ai donc enchaîné avec le tome 3 et 4 mais j’ai pas bien compris le lien. Donc j’ai fait une pause. Ensuite je me suis renseigné (les issues, les arcs, les reboots, soft reboot, multivers,…) et ai compris qu’il n’y a pas toujours de continuité…
    Maintenant je lis un peu de tout mais l’univers est vaste. 🙂 J’étais lecteur de franco belge à fond maintenant c’est plutôt 70% comics / 30% BD.

    Encore merci pour ces super articles.

  9. Bonjour,
    Allez, je me lance…
    Pour moi, mon premier comic a été le Strange 70 ! Depuis octobre 75, je suis tombé dedans et n’en suis jamais sorti ! J ai toutes les publications Lug, Semic et les premieres de Panini. Et je me suis mis à la VO à l’arrêt de Strange…
    Hé oui, j ai 54 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.