Guide de lecture Comics VF : semaine du 27 janvier 2021

Edito : et nous arrivons  à la fin de ce mois de janvier…Oui, le début de cette année 2021 est horrible dans le monde réel, alors qu’apparemment on joue les prolongations de 2020…Mais dans le monde des comics, on a eu des choses intéressantes et on finit le mois avec des gros trucs attendus. Donc, au moins on peut se réfugier dans tous ces mondes fictifs pour se remonter un peu le moral. Mais pas toujours…car il y a une très mauvaise nouvelle …

Info de la semaine : le report de American Flagg. Annoncé initialement cette semaine par Urban, le bouquin a disparu du planning de janvier pour être relocalisé…en octobre ! Comment sommes nous passés de janvier à octobre ? Je n’en sais rien, mais en tout cas, cela fait très mal, car en ce qui me concerne, le titre de Howard Chaykin était ma sortie la plus attendue du mois. J’adore cet auteur et American Flagg reste une de ses oeuvres les plus connues et j’attendais de la découvrir…Il faudra donc attendre octobre…pff

Sorties de la semaine : bon, il reste quand même des bons trucs cette semaine, mais cela a tué une partie de mon enthousiasme…:

  • chez Delcourt, le tome 3 de l’excellente série Farmhand de Rob Guillory !
  • chez Glénat, la sortie du Adventureman de Fraction et Dodson !
  • chez Panini, la fin de la réédition du run de Ennis sur Punisher Max en Marvel Icons et la réimpression de plusieurs intégrales importantes sur Hulk et Nick Fury !
  • enfin, chez Urban…en l’absence de American Flagg…pfff, je sais pas, allez Batman an deux, mais l’envie n’y est pas vraiment…(oui, on sent que je suis désabusé…est-ce qu’il est trop tôt pour dire : 2021, année de merde ?)

Émissions de la semaine : trois émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur notre chaîne You Tube soit notre Discord que je vous invite à rejoindre égalementet sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur !
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !
  • vendredi, un nouveau Comixity, où nous reviendrons sur plusieurs sorties VF du mois de janvier !

DELCOURT COMICS

FARMHAND TOME 3

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 15.95€/160 PAGES 

Scénario : Rob Guillory 

Dessin :Rob Guillory 

Episodes

Sollicitation : Rob Guillory, co-créateur et dessinateur de Tony Chu, Détective Cannibale, lauréat d’un Eisner Award, poursuit sa nouvelle comédie noire sur la science devenue sinistre et les effets apocalyptiques d’une agriculture vici

Les graines cultivées par Jedidiah Jenkins s’infiltrent dans l’écosystème local à un rythme toujours croissant. Les recherches de ce fermier pas comme les autres pour trouver un remède miracle le mènent aux racines mêmes de la création. Mais ce qu’il y trouve va secouer Freetown et risque fort de briser toute sa famille. Et il ne semble pas y avoir de retour possible.

Avis : Delcourt a décidément un très bon mois de sorties  et commence de manière très forte l’année 2021, alors que nous voyons encore une très bonne publication sortir de leur écurie, avec la suite de la très bonne série Farmhand. Et que dire à  part que j’ai hâte de découvrir la suite de la série, car Rob Guillory a vraiment su développer son mystère, ses personnages et nous proposer des twists de manière régulière. 

Le tome 2, de ce point de vue, était riche en révélations, alors que d’un côté les “innovations” biotechnologiques de la ferme des Jenkins se sont infiltrées dans l’environnement proche, que la nouvelle maire de la ville, qui a gagné les élections à la surprise de tous cache beaucoup de choses et ce qu’elle a révélé est déjà terrifiant et que la famille Jenkins elle même est tiraillée par mille secrets dans tous les sens. 

De fait, au bout de 10 épisodes, à partir d’un pitch assez simple, l’auteur a développé quelque chose de riche, avec des personnages intéressants et des mystères dans tous les sens. L’humour est clairement moins présent que dans les travaux précédents de Guillory, mais il parvient encore à caser quelques gags ici ou là. Donc cela demeure bien équilibré. 

Si vous n’avez pas encore donné sa chance à la série, allez y alors que le titre ne compte pas trop de volumes. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

SOLO TOME 5

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 14.95€/88 PAGES

Scénario : Oscar Martin 

Dessin :  Oscar Martin 

Episodes : 

Sollicitation : Avec la disparition de Legatus, les humains pensaient en avoir fini avec ses partisans. Mais alors que ses idées se répandent dans le monde cannibale, une nouvelle faction menée par des herbivores apparaît…

Les disciples de Legatus ont continué à propager la parole du chien prophète. Les espèces décidées à vivre ensemble ont chassé les armées et créé des colonies ouvertes. Pour les gouverneurs humains s’en est trop et la guerre pour les territoires perdus se prépare. Alors qu’une armée d’herbivores fait son apparition, les idéaux de Legatus survivront-ils à ce nouveau conflit ?

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent.

À lire avant : les précédents tomes. 

GLENAT 

ADVENTUREMAN

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 19.95€/168 pages 

Scénario : Matt Fraction 

Dessin : Terry Dodson 

Episodes

Sollicitation : Les vrais héros ne disparaissent jamais.

Tic. Toc. Tic. Toc… L’horloge sonne l’heure fatidique de l’affrontement final entre Adventureman et son rival, le Baron Bizarre. Accompagnés de leurs frères et sœurs d’armes, héros et vilains déploient leurs forces dans un duel titanesque, digne d’une bataille olympienne. Mais tout cela est vain, car la règle est implacable : les héros vont gagner, le bien va l’emporter… Le bien l’emporte toujours. Pourtant cette fois, Adventureman est vaincu. Le Baron Bizarre a gagné. Tombée de rideau ? Dans le monde réel, Tommy ferme le dernier roman de la saga Adventureman et s’indigne auprès de Claire, sa mère. Comment une telle histoire peut ainsi s’achever ? La réponse : la suite n’existe pas. C’est du moins la conviction de Claire jusqu’au jour où une mystérieuse femme lui confie une édition inédite des récits d’Adventureman…

Hommage vibrant aux récits d’aventures pulp, Matt Fraction et Terry Dodson délivrent dans les pages d’Adventureman, un condensé de fun et d’action terriblement moderne. Un voyage nostalgique et décomplexé au cours duquel une héroïne charismatique se laisse embarquer par une intrigue où s’entremêlent fiction et réalité.

Avis : voilà un titre qui me rend très curieux, en raison des auteurs attachés. Oui, je sais que cela surprend que je m’intéresse à un titre signé Matt Fraction, mais si vous n’avez pas lu son Jimmy Olsen…ben vous manquez sans doute l’un des meilleurs trucs publiés par DC Comics au cours des dernières années. Je sais que c’est étonnant : moi, applaudissant une série signée par Matt Fraction. 

Mais en conséquence, cela me rend très curieux de ses autres projets récents, dont ce Adventureman, hommage évident au genre pulp/aventure des années 30, qui s’est fait atomisé par l’arrivée des super-héros à la fin de cette décennie. Il n’en reste plus grand chose aujourd’hui et Fraction y revient avec son petit twist moderne évident. Puisqu’on ne suivra plus le symbole de l’homme viril passé, mais une jeune femme loin de la perfection. 

Je vois la chose comme une lettre d’amour à un genre passé, mais aussi une collaboration qui vise à bien utiliser les talents de Terry Dodson, un dessinateur bien connu pour ses dessins de  jeunes femmes pulpeuses, avec lequel il avait collaboré il y a plus de 10 ans sur les X-Men. Ils se retrouvent ici, et on voit que Dodson s’est vraiment impliqué dans le projet, surtout quand on le compare à son taf alimentaire sur X-Men / FF. 

L’un est fait à minima, sur l’autre on sent un artiste investi qui veut tout donner. Donc comme je disais une oeuvre sur laquelle je veux me pencher…même si ce n’est pas donné et surtout que le titre est publié par Glénat et non Glénat Comics…D’ailleurs, à part les séries en cours, les quelques nouveaux titres signés par des auteurs US qui vont être publiés chez eux le seront par Glénat directement sans passer par leur branche comics…

Verdict : à tester 

À lire avant : rien – début d’une nouvelle série

 

KOMICS INITIATIVE 

VISIONS

Date de sortie : 29 janvier 2021

Prix : 30€/248 pages

Scénario : Alan Moore 

Dessin : Juan Jose Ryp, Felipe Massafera,  Jacen Burrows

Sollicitation : Trois oeuvres inédites du génie des comics  :

 – Another Suburban Romance Fin du monde, guerre des gangs, recherche d’un messie sont au coeur d’un récit complexe, magnifié par les dessins de Juan Jose Ryp (la Trilogie Warren Ellis, Scars, Apparat).

 – Light of Thy Coutenance Depuis son apparition, la télévision a changé notre appréhension du monde. Une réflexion ambitieuse sur le poids des images mise en images par l’époustouflant Felipe Massafera (Apparat). 

 – Writing for Comics Concevoir un univers et ses personnages n’est pas donné à tout le monde. Alan Moore vous présente sa version de l’Art Invisible, accompagné par les dessins de Jacen Burrows (Scars, Crossed, Apparat).

 Un contenu enrichi d’analyses, d’interviews, bibliographie, etc. Une couverture et des illustrations de Laurent Lefeuvre (Fox-Boy).

Avis : grosse sortie chez Komics initiative, qui continue de proposer des rassemblements d’histoires publiées au fil des ans par des auteurs célèbres. Et après Warren Ellis qui a été très mis en avant l’année dernière, c’est au tour du grand Alan Moore d’avoir droit à son recueil. 

Au programme, deux histoires aux thématiques différentes, dont une dessinée par Juan Jose Ryp qui s’annonce bien timbrée, mais surtout Writing for comics, qu’il a rédigé à la fin des années 80/début des années 90 de mémoire, après le succès de Watchmen et où il expliquait ses différentes méthodes d’écriture, de conception de scénarios, son approche de la narration, des effets de transition, qu’il utilisait encore fréquemment à l’époque. 

Il ne l’avait pas conçu comme une façon suprême d’écrire des comics, mais comme ce qui lui réussissait, sachant qu’il ne s’interdisait pas de tout jeter à la poubelle, si cela l’arrangeait sur un certain projet. Mais pour de jeunes auteurs, cela peut être intéressant de voir comment son esprit fonctionnait à une certaine période, sans doute l’une des plus riches créativement de sa carrière.

Verdict : à lire

PANINI COMICS

PUNISHER MAX PAR GARTH ENNIS 3

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 36,95 €, 536 pages

Scénario : Ennis, 

Dessin :Medina, Parlov

Episodes : US Punisher MAX (2004) 43-60, Punisher: The Tyger et Punisher: The End, précédemment publiés dans MARVEL DELUXE : PUNISHER MAX 5-7)

Sollicitation : Marvel Icons, 

Attendu avec impatience par les fans, voici l’ultime volume des aventures du Punisher imaginées par Garth Ennis ! Cinq veuves de la Mafia décident de s’allier face à lui, Frank fait face au retour de Barracuda, l’un de ses pires ennemis, et dans un futur apocalyptique, nous assistons à la dernière aventure de Castle !

Avis : Panini tient sa promesse cette semaine en achevant la réédition du Punisher Max de Ennis dans sa collection Marvel Icons. Une gamme censée être morte…sauf que l’éditeur joue un peu avec l’idée de la ramener à l’occasion puisqu’il nous a déjà annoncé que le run de JMS sur Spider-Man aurait droit prochainement à un tome 4…Je l’ai déjà dit, mais je trouve cette collection bien plus adaptée pour rééditer des runs récents plus ou moins longs. C’est économiquement plus intéressant que les Deluxe pour les lecteurs et le format est comparable à ce que fait la concurrence. 

Sur le fond, Ennis achève son run sur la série de manière extrêmement forte, même si les arcs proposés ici sont de qualité variable. Ainsi, vous avez sans doute l’un des arcs les plus sombres de la série avec Widowmaker, alors que plusieurs veuves de membres de la mafia exécutés par le Punisher s’allient pour essayer de se venger. On pense au départ que l’on va avoir juste quelque chose de trash…et puis très vite l’intrigue bascule alors que l’on comprend que cet arc est un peu l’héritier de l’arc Slavers, où Ennis poursuit son propos sur la condition féminine. 

Et …c’est très très sombre. Il touche à une forme d’esclavage et de maltraitance envers les femmes particulièrement ignoble dans ces épisodes et même le Punisher en ressort bousculé. 

Et après cet arc très sombre, Ennis ramène Baracuda…on pense au début là aussi qu’on va bien rigoler, que cela va être un arc avant tout fun sans trop de prise de tête…sauf que non ! Ennis s’appuie sur la continuité de son titre pour donner un véritable enjeu à Castle dans cette intrigue, qui rend la menace de Baracuda bien plus sérieuse. En fait, l’auteur creuse même un peu le personnage de Baracuda, pour le sortir du cliché qu’il était un peu. Il faut bien comprendre qu’à la base Baracuda était clairement une satire humoristique par l’auteur. 

On termine ensuite sur le dernier arc de la série, qui boucle un peu la boucle, même si je dois dire que ce n’est pas mon arc préféré de la série. Je comprends ce que Ennis a voulu faire, en confrontant Castle à son passé militaire…mais cela manque un peu d’impact. Disons simplement qu’alors que c’était le dernier arc de la série, on ne sentait pas vraiment une menace réelle sur le personnage. Ce n’est pas mauvais, mais cela manque un peu de jus. 

Par contre, Ennis était au sommet de sa forme, avec Punisher The End, dessiné par le regretté Richard Corben. Récit ultra sombre qui trahit la vision de l’humanité du Punisher mais au-delà, à mon sens, celle également de l’auteur qui n’est guère confiant en notre avenir en tant qu’espèce. Bref, je le répète, il s’agit là d’un de mes runs préférés tout comics confondu et je ne peux que le recommander quelque soit le format (deluxe ou Icons) 

Verdict : à posséder. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

MILES MORALES : À GRANDS POUVOIRS

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 10,95 €, 280 pages

Scénario : Bendis, 

Dessin :Larraz, Marquez, Pichelli

Episodes : US Ultimate Comics: Spider-Man (2011) 11 à 22 et 16.1, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : SPIDER-MAN – MILES MORALES) 

Sollicitation : Marvel Next Gen, 

Miles Morales est devant un dilemme : Affronter son oncle Aaron, alias le criminel nommé le Rôdeur, ou s’associer à lui pour protéger sa famille. Décision difficile alors que la nation entre en guerre et que Miles décide de répondre à l’appel de Captain America pour rejoindre les Ultimates !

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans du personnage. 

À lire avant : il me semble que le premier arc a été réédité il y a quelques mois (en must have ou dans cette collection next gen, on s’y perd à force entre toutes ces collections)

CAPTAIN MARVEL 3

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix :  18,00 €, 136 pages

Scénario : Thompson,

Dessin : Garbett

Episodes : US Captain Marvel (2018) 12-16, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel,

Carol Danvers doit relever son plus grand défi : Tuer les Avengers ! Vous avez bien lu, Captain Marvel a moins de 24 heures pour tuer 5 Avengers ! Pourquoi ? Pour qui ? Découvrez ce qui a bien pu faire basculer l’héroïne du côté obscur !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. À noter que j’ai cru comprendre que c’était l’arc le plus ambitieux que Thompson ait tenté jusque là sur la série. Une série qui se poursuit encore aux USA, l’autrice réussissant à installer peu à peu la série ! Un petit miracle et une première depuis que Marvel a commencé à vraiment mettre en avant Carol Danvers. Donc bravo à l’autrice, car ce n’était pas gagné après autant de tentatives ratées et cela me rappelle qu’il faudra que je rattrape un jour, car j’avais bien aimé les premiers épisodes. Les changements de dessinateurs m’ont cependant échaudé. J’aimais beaucoup la première dessinatrice, Carmen Carnero et la voir partir au bout de quelques épisodes a joué contre la série pour moi. 

Verdict : pour ceux qui suivent

À lire avant : les deux premiers tomes. 

MAGNÉTO : LE TESTAMENT GIANT-SIZE

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 28,00 €, 136 pages

Scénario : Pak, 

Dessin :Di Giandomenico

Episodes : US X-Men: Magneto – Testament 1-5, précédemment publiés dans MARVEL DARK : MAGNÉTO – LE TESTAMENT)

Sollicitation : Hors Collection, 

Réédition en très grand format de cette mini-série largement plébiscitée, un récit glaçant évoquant les horreurs de la Seconde Guerre Mondiale au travers d’un des personnages les plus marquants de l’univers Marvel : Magnéto, le Maître du Magnétisme !

Avis : ah bonne idée de réédition cette semaine par Panini. Il y a quelques années, Marvel s’est repenché sur les débuts de la vie de Magneto et notamment sa vie dans les camps. Greg Pak s’est attaqué au sujet avec beaucoup de sensibilité et il en ressort un récit réellement bouleversant. Il a la décence de nous épargner l’intrusion des super-pouvoirs dans les camps de la mort pour se concentrer sur la psychologie de survivant de celui qui allait devenir Magneto. 

Donc bien évidemment, on n’en ressort pas intact en tant que lecteur, car le scénario tâche de rester fidèle à la réalité, avec certes un personnage fictif au centre, mais qui vit au milieu de vrais événements qui défient la raison. Bref, une œuvre indispensable à la fois pour les fans du personnage mais tout lecteur en général. Dans le cas présent, je rappelle que le prix est justifié par la taille du bouquin, bien plus grand que le format normal. 

Verdict : à posséder. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

DR STRANGE 4

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 18,00 €, 136 pages

Scénario : Waid,

Dessin : Howard

Episodes : US Doctor Strange (2018) 18-20 et Annual 2019, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel,Une nouvelle et terrible menace s’insinue dans l’univers Marvel et un accident de voiture pourrait transformer la vie de Stephen Strange, autant que celui qui l’a conduit à devenir Sorcier Suprême. Est-ce la fin pour notre héros ? C’est en tout cas la fin de la série !

Avis : Panini enchaîne assez vite les tomes de Doctor Strange, une série à l’avenir incertain. On sait que le prochain tome est attendu en VF dans peu de temps, …prochain tome qui contient pour l’instant à la fois la fin du run de Mark Waid sur le personnage, mais aussi la fin de la série Strange tout court. En effet, au termes des épisodes publiés dans ce tome 4, Marvel a tenté un nouveau relaunch qui n’a duré que 6 épisodes et qui sera donc le dernier tome publié bientôt en VF. 

Et depuis ? Ben rien. Pour la première fois depuis 2015, Doctor Strange se retrouve sans série régulière. Ce qui me surprend tout comme le fait…que j’ai suivi presque tous les épisodes depuis ce relaunch sans que je sois un fan particulièrement assidu du personnage. Je l’aime bien mais sans plus…mais le fait est qu’il a disposé de pas mal d’auteurs et runs intéressants en 6 ans : Jason Aaron, Donny Cates, Mark Waid, sans oublier au dessin du Chris Bachalo, du Gabriel Hernandez Walta, ou encore du Jesus Saiz. Là aussi, on a été gâté. Je ne cite pas vraiment Denis Hopeless qui a signé 6 épisodes ties ins à Secret Empire. 

Donc pas vraiment des manchots…Oh je suis sûr qu’un relaunch est en préparation, pour une bonne raison : le second film Doctor Strange est prévu pour bientôt ! Donc forcément, une nouvelle série nous sera proposée. Mais il va falloir ronger un peu son frein et il faudra en attendant se contenter de ce tome et du prochain qui conclura l’ensemble. 

En parlant de ce tome, que contient-il ? Et bien… de plutôt bons épisodes en fait. Après la déception du tome précédent, tant au niveau du scénario que du dessin, la série remonte un peu la pente avec quelques propositions intéressantes. Ainsi , les épisodes 18 et 19 sont des épisodes solos dessinés par Jesus Saiz qui revient signer quelques numéros (ces derniers) très sympas. Le numéro 18 est très drôle alors que Strange fait irruption dans la vie d’une famille normale pour essayer d’exorciser leur maison …sans vraiment les consulter avant. 

Et l’épisode 19 est très important car il entraîne un changement de statut quo pour le personnage et pour la série qui a ensuite motivé le relaunch du titre. Je ne sais pas si ce changement perdurera mais si c’est le cas, cela apporte quelque chose de différent pour Strange. Quant à l’épisode 20, il permet à Waid de revenir un peu sur ce qu’il a apporté à la série depuis son arrivée. L’annual est assez anecdotique et est plus humoristique qu’autre chose. 

Bref, un bon tome, bien meilleur que le précédent. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les précédents tomes. 

SPIDER-MAN AIME MARY JANE 2

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 10,95 €, 240 pages

Scénario : McKeever, 

Dessin :Miyazawa

Episodes : US Spider-Man Loves Mary Jane (2006) 4-13, inédits)

Sollicitation : Marvel Next Gen, 

Pour la première fois, Mary Jane a rencard avec Spider-Man, mais elle a des scrupules car un autre garçon s’intéresse à elle : Peter Parker ! Quelqu’un lui dit la vérité ? Suite d’une des séries les plus fraîches de l’univers Marvel, pour un public ado et à un prix imbattable !

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui suivent.

À lire avant : pour les fans. 

HULK : L’INTÉGRALE 1990 (NOUVELLE EDITION)

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 35,00 €, 312 pages

Scénario : David, 

Dessin :Purves, Keown

Episodes : US Incredible Hulk (1968) 364-376, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic, 

La réédition des INTÉGRALES consacrées à Hulk se poursuit, avec l’année qui voit arriver sur la série le formidable Dale Keown, superstar des comics en devenir. La période « Hulk gris » touche à sa fin, mais quelle nouvelle page va s’ouvrir pour le colosse ? Avec entre autres le Docteur Strange, Namor et le Super-Skrull !

Avis : ah voilà un bon signe pour les intégrales Hulk. On sait que la réédition du run de Peter David en intégrales a eu du mal à trouver son public, si bien que sa publication avait été interrompue pendant quelques années. Avant justement de reprendre avec cette intégrale qui est réimprimée cette semaine, qui est aussi celle avec laquelle j’ai débuté la lecture du run de Peter David, il y a de cela un bon moment maintenant. Mais la voir réimprimée veut dire qu’elle était en rupture, donc que le public est là…même s’il a mis quelques années à se lancer. 

Un tome important, puisqu’il marque d’une part la transition de la période Mr Fixit (que j’ai appris à adorer) vers l’ère du Hulk professeur qui est assez différente. On est loin du Hulk monstre, et plus Hulk, héros de film d’action des années 80…D’autre part bien évidemment parce qu’il marque l’arrivée de Dale Keown sur le titre, au début très marqué par l’influence de Byrne, mais qui a su s’en détacher pour imposer sa propre marque. L’artiste est resté au final plus de deux ans sur la série avant de céder aux sirènes d’Image et de lancer son propre titre “The Pitt”. 

Je dois dire que cela fait quelques années que je n’ai pas relu cette intégrale, mais comme je viens de finir celle de l’année précédente (89, réimprimée récemment), qui marquait le sommet de l’ère Fixit, j’ai bien envie de me replonger dedans…Si vous n’avez pas encore craqué en tout cas, le run de David reste l’un des plus importants de l’histoire du titre et du personnage. 

Verdict : à posséder

À lire avant : les trois précédentes intégrales pour avoir tout le run de David…enfin, quand l’intégrale 88/89 sera réimprimée. Mais apparemment Panini a annoncé que c’était pour bientôt. Et j’ai sacrément hâte. 

MINECRAFT 2

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 10,95 €, 88 pages

Scénario : Monster, 

Dessin :Graley

Episodes : US Minecraft Volume 2 TPB, inédits)

Sollicitation : Dark Horse, 

Nouvelles aventures dans le RoyaumÉternel pour notre bande de héros ! Quand Tyler surprend certains camarades en train de parler d’un mystérieux monument sous-marin, il se dit que c’est l’endroit idéal pour une future exploration de son équipe.

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui sont fans du jeu. 

À lire avant : connaître le jeu doit aider. 

NICK FURY : L’INTÉGRALE 1967-1968 (NOUVELLE EDITION)

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix :  35,00 €, 288 pages

Scénario : Steranko

Dessin :Steranko

Episodes : US Strange Tales (1951) 154-168 et Nick Fury, Agent of S.H.I.E.L.D. (1968) 1-7, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic,Les épisodes légendaires signés Jim Steranko sont de nouveau disponibles dans une nouvelle édition de cette INTÉGRALE ! Nick Fury affronte les hordes de l’Hydra et le maléfique Baron Strucker ainsi que le terrible Griffe Jaune. L’aide de Captain America et des Quatre Fantastiques sera la bienvenue !

Avis : ahh voilà une réimpression qui fait plaisir ! j’étais en effet stupidement passé à côté de la précédente réimpression qui est assez récente et il est désormais juste temps que j’acquière le run de Jim Steranko sur Nick Fury. On le sait, son travail sur le personnage à la fin des années 60 a sacrément bousculé les choses, révolutionnant une certaine manière de concevoir les comics. Sur le fond, en outre, Steranko a énormément contribué à l’évolution de la perception du personnage de Fury et la lutte désormais classique entre le SHIELD et l’Hydra…même si Marvel passe souvent plus son temps à démembrer le SHIELD de nos jours. 

Verdict : à lire…en espérant que la traduction ne soit pas immonde. 

À lire avant :rien – début d’un gros run important. 

WORLD OF WARCRAFT 3

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 20,00 €, 168 pages

Scénario : Simonson, 

Dessin :Buran, Bowden, Mahn

Episodes : US World of Warcraft (2008) 15-21, précédemment publiés dans World of Warcraft (Soleil) 8-11)

Sollicitation : Best Of Fusion, 

Une menace terrifiante va s’abattre sur tout Azeroth, au point que Dame Jaina Porvaillant tente l’impossible : Un accord de paix et de collaboration entre l’Alliance et la Horde. Mais quelqu’un conspire dans l’ombre pour faire échouer la trêve !

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Wow. 

À lire avant : là aussi bien connaître le jeu doit aider. 

URBAN COMICS

BATMAN ANNÉE DEUX 

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 18€/200 pages 

Scénario : Mike W.Barr

Dessin :Alan Davis, Todd McFarlane 

Episodes :  Detective Comics #575-578, Batman : Full Circle, DC Retroactive Batman 80s

Période DC : Post Crisis of infinite earths (1985/2011)

Sollicitation : À présent que le Romain et sa famille mafieuse ont vu leur règne s’achever suite à l’alliance de Batman et de James Gordon, la ville de Gotham peut à nouveau entrevoir un avenir radieux. Mais le retour d’un justicier du passé, le Faucheur, va mettre en péril l’amitié entre le jeune Chevalier Noir et le commissaire nouvellement nommé. Poussé à bout, Batman va même devoir s’allier avec l’homme qui a changé à jamais le cours de sa vie, et la deuxième année de Batman pourrait bien s’avérer être sa dernière.

Avis : alors voilà une sortie qui m’arrange beaucoup. En effet, depuis un certain temps je suis les rééditions US des séries Batman et Detective Comics post Crisis, dans les excellentes collections caped crusader et Dark Knight Detective…mais, un grand mais, ces épisodes de Batman ont été exclus de ces collections pour faire l’objet d’un recueil à part. Et j’étais sur le point de l’acheter en VO quand Urban a annoncé son édition en VF. Donc oui, le complétiste en moi est très content. 

Cela me permet en effet d’avoir toute la prestation de Mike W. Barr à disposition…sachant que j’ai déjà une des parties de ce tome. En effet, les vieux dans mon genre se souviennent que Semic, il y a plus de 20 ans, avait publié le one shot Batman : full circle, qui servait de conclusion au grand affrontement entre Batman et le Faucheur, réalisé par Barr et surtout dessiné par Alan Davis. 

Davis qui avait signé aux côtés de Barr un petit run assez sympa sur Batman, marqué volontairement par un ton à l’ancienne. En effet, alors que leur run se situait post Crisis et post Dark Knight returns, il y avait une forte influence du show TV des années 60 dans leur travail. Dans les ennemis mis en scène, dans les intrigues, dans le ton général. Pourtant l’affrontement avec le faucheur, notamment ce one shot full circle, était d’un ton assez différent, très marqué par la noirceur des années 80, montrant que les auteurs savaient changer de braquet quand il le fallait. 

Du coup, même si ces épisodes ne sont plus dans la continuité désormais car mis au placard par The Long Halloween de Loeb et Sale qui s’attaquent à la même période, cela reste une espèce de capsule temporelle de toute une époque où la franchise était en pleine transition. 

Verdict : à lire 

À lire avant : Batman Year one. 

BATMAN DEATH METAL TOME 2

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 23€/240 pages (vers normale) / 25€ (couverture variante)

Scénario : Scott Snyder, James Tynion IV, Joshua Williamson 

Dessin :Greg Capullo 

Episodes : Dark Knights Death Metal #4 + Trinity Crisis #1 + Speedmetal #1 (48p) + TBD

Période DC : Post rebirth (2018/2020)

Sollicitation : Devenue maîtresse des enfers et gardienne des super-vilains opposants au Batman Qui Rit, Wonder Woman a fini par éliminer cet être diabolique et a rejoint ses alliés pour libérer la Terre et le Multivers du joug de Perpetua. Mais le Batman Qui Rit renaît de ses cendres sous une nouvelle forme, son cerveau transposé dans le corps d’un Bruce Wayne surpuissant. Les résistants de la Ligue de Justice pourront-ils vaincre leur pire cauchemar : un Batman aux pouvoirs sans limites ?

Avis : arrrgghhhhh…à peine quelques semaines après la sortie du tome 1, Urban nous propose la suite de ma torture pas préférée de 2020, avec le tome 2 de Death Metal, event qui va tout changer à jamais (voix très dramatique à l’appui et musique encore plus dramatique en fond sonore). Est-ce que la suite s’améliore par rapport à ce que nous avons vu dans les épisodes précédents ? La réponse est non. 

Cela demeure poussif au possible, avec un péché cardinal…cela devient légèrement chiant et cet épisode 4 ouvre en outre la porte à une pelletée d’épisodes spéciaux…qu’il faut lire si l’on veut comprendre certains des développements à venir dans le machin bidule truc. Oui, je n’aime pas Death Metal, oui, je suis tout de même allé au bout, et oui j’irais aussi au bout en VF par souci de complétisme. Oui, j’ai besoin d’aide. 

Les épisodes spéciaux ont au moins pour avantage de faire le point sur certains personnages un peu délaissés qui vont jouer un rôle important dans le déroulé du reste de l’event. En fait, certains événements qui interviennent dans les spéciaux sont à la limite bien plus importants que ce que l’on a vu dans Death metal pour la suite de l’intrigue. Je suppose que les auteurs s’y sont résolus pour éviter que le machin ne fasse 15 épisodes et pas du tout parce que cela permettait à DC d’inonder le marché d’épisodes à 5 ou 6$. 

Bref, Death Metal, c’est beaucoup de souffrance pour le lecteur, mais on y va quand même par amour de la patrie et de DC, comme pour le Vietnam, c’est con, mais on y va quand même et on se sent sale à la fin, parce qu’on a fait et vu des choses ignobles…

Verdict : à lire (ah aha ah ha ah aha aha ah ah aha aha h) …non. 

À lire avant : Metal, No Justice, le run de Snyder sur Justice League, le Batman qui rit tome 1 et 2, Death Metal tome 1. 

INJUSTICE INTÉGRALE TOME 2

Date de sortie :  27 janvier 2021

Prix : 29€/328 pages 

Scénario : Tom Taylor 

Dessin :Bruno Redondo, Mike S.Miller

Episodes : Injustice : Year Two #1-12 + Annual #1

Sollicitation : La guerre est déclarée entre fidèles et dissidents au régime totalitaire instauré par l’Homme d’Acier, et chacun doit à présent choisir son camp. Avec la disparition d’Arrow et un Batman hors-jeu, Black Canary tente tant bien que mal de rassembler sa propre équipe. Mais tandis que sur Terre, la poigne de fer de Superman se resserre, aux confins de la galaxie, une autre menace s’éveille.

Avis : pas d’avis je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les d’Injustice. 

À lire avant : la première intégrale.

A propos Sam 2018 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

13 Comments

  1. « Bref, Death Metal, c’est beaucoup de souffrance pour le lecteur, mais on y va quand même par amour de la patrie et de DC, comme pour le Vietnam, c’est con, mais on y va quand même et on se sent sale à la fin, parce qu’on a fait et vu des choses ignobles… »
    Sam en léger craquage suite à l’annulation d’American Flagg… ^^

  2. le run de Steranko sur la serie S.H.I.E.L.D est un monument qui continue à faire date. Steranko a su innover comme jamais personne avant lui n’avait su le faire fut le premier chez Marvel à s’affranchir du style Kirby imposé par stan lee à tous ses dessinateurs. Stan Lee l’a d’ailleurs très vite compris. Kirby assurait ses layouts au debut mais Steranko s’est imposé à la fois en tant qu’illustrateur mais également en tant que scénariste devenant très vite l’artiste le mieux payé chez marvel (après Kirby). D’une inventivité rare, c’est à lui que l’on doit (en tout cas selon lui) la premiere utilisation d’une séquence d’infiltration sans dialogue, tant et si bien que Stan lee a menacé de refuser de le payer en tant que scénariste pour ces pages ^^ Steranko aimait repousser les limites du comic code mais plusieurs de ses planches furent néanmoins refusées ou retravaillées. la plus celebre étant celle montrant Nick en charmante compagnie dans l’épisode de SHIELD #2. plus d’infos ici: https://www.cbr.com/comic-book-legends-revealed-219/

  3. Sinon petit fun fact marrant. Alan davis a quitté le titre detective comics au début de l’event Year Two pour une raison un peu ubuesque. Son éditeur de l’époque (Dennis O’Neil) lui a demandé de redessiner un pistolet car ca n’était pas le même que celui qu’avait choisi Miller dans year one, Davis a refusé et a préféré quitter le titre pour être remplacé par un petit jeune qui montait, un certain todd McFarlane

  4. Merci pour ce guide.
    Attention avec le Batman année 2, j’ai rarement lu quelque chose d’aussi mauvais, ce n’est pas pour rien que DC a tout fait pour le mettre au placard.
    J’aime beaucoup Mike W. Barr mais là le mec a soit réellement craqué soit il n’a jamais lu de Batman de sa vie.

  5. Hello !

    Merci pour ce guide. Rien pour moi, cette semaine, je suis Farmhand et Adventureman en VO. J’aurais bien pris American Flagg mais….

    Est-il repoussé ou carrément annulé ? Quelqu’un a des infos ?

    Merci !

    • Pour l’instant, il n’est que repoussé à octobre dans le planning de Urban. En espérant que ça n’aille pas plus loin.

      • Octobre c’est déjà pas mal, repoussé de quasi 10 mois quand même.
        Ils ont aussi repoussé l’intégrale de East of West, Tress tome 3, Cemetery beach…..
        Assez étrange tout ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.