Guide de lecture Comics VO : semaine du 13 janvier 2021

Edito : à mon grand soulagement, après la déferlante de sorties en VO la semaine dernière, celle-ci s’annonce plus calme…mais la semaine prochaine sera elle aussi bien chargée, juste de quoi bien m’épuiser et vider mon portefeuille déjà bien diminué en ce début d’année. La pause de Noël était apparemment optionnelle cette fois…Bon, on ne va pas se plaindre d’avoir des bouquins qui nous intéressent à disposition…mais pourquoi tous en même temps ??? 

De toute façon, la seule chose à retenir cette semaine, c’est que la nouvelle série de Terry Moore débarque. C’est l’événement de ce mois de janvier et de cette année. Oui, on sait que 2021 va être à chier, les premiers jours l’ont prouvé, mais au moins, on aura ça…

Sorties de la semaine : quelques sorties marquantes cette semaine, mais on retiendra avant tout : 

  • le lancement de Serial, la nouvelle série de Terry Moore !!!!!!!!!!!!
  • chez Boom la fin du premier arc de Seven Secrets de Tom Taylor ;
  • chez Marvel, la suite très attendue de Immortal Hulk ! 

Émissions de la semaine :  trois émissions au programme de la semaine. Comme d’habitude, vous pouvez nous écouter en direct à partir de 21h soit sur   notre chaîne You Tube soit  notre Discord que je vous invite à rejoindre également et sur lequel une petite communauté est en train de se créer à grande vitesse et nous partageons un peu toutes nos geekeries  :

  • mercredi, le retour du Freaxity où Steve et Laure parlent horreur ! La semaine dernière, la première partie du spécial Stephen King a duré plus de 5H. Qu’en sera-t-il cette semaine ? 6, 7h, une nuit entière à parler de King ? 
  • jeudi,  le Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine !
  • vendredi, le retour du Comixity et oui déjà ! L’émission qui reviendra sur les sorties VF de fin novembre/décembre et début janvier aura fort à faire. Le programme des sorties VF reste …dense et nous continuerons sans doute encore quelque temps en bi-mensuel !

ABSTRACT STUDIOS

SERIAL # 1

Prix : $3.99

Scénario : Terry Moore 

Dessin :  Terry Moore 

Sollicitation : Zoe has been 10 years old for 50 years. Most of her life has been spent on the run fighting the demon that lived within her, kept her young and turned her into a serial killer. Now free of the demon, Zoe discovers her childhood friend is the latest victim in a string of murders. Determined to put an end to the reign of terror, Zoe uses her own deadly skills to stalk the predator and avenge her fallen friend. Serial is Terry Moore’s new series featuring Zoe, the irrepressible star of Rachel Rising and Five Years. Don’t miss the premier issue of a her solo series!

Avis : OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! Le fan de Terry Moore que je suis se réjouit comme d’habitude de la publication d’une nouvelle série par un de mes auteurs préférés…Mais dans le cas présent, cela devient vraiment spécial puisqu’il consacre une série entière à une création apparue dans une de ses séries précédentes : Zoe venue de  Rachel Rising. 

Ou comment créer une ado serial killer en vie depuis des décennies ayant pavé son chemin de centaines de corps, voire plus…et apparemment destinée à donner naissance dans l’avenir à l’antéchrist…Oui, cela fait beaucoup à assumer. Mais c’est Terry Moore et on sentait déjà dans Rachel Rising, que Zoe était une création spéciale. 

Il l’a souvent dit, mais dans chacune de ses séries et à sa surprise, il y avait toujours un personnage qui se détachait qui n’était pas l’héroïne. Ainsi, Françine était censée être plus le personnage principal de Strangers in paradise, et c’est Katchoo qui a capté toute l’attention. Jet faisait aussi partie du cast de Rachel Rising et entrait dans cette catégorie et ainsi de suite. 

Bref, j’attends cela avec impatience…en VF. Ahhh une belle édition intégrale par Delcourt. Mince l’attente va être sacrément longue, car au rythme habituel de publication de Moore, nous aurons cela en VF en 2022. Rongeons notre frein en attendant…

Verdict : BUYYYYY

BOOM ! STUDIOS 

SEVEN SECRETS #6

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin :Daniele Di Nicuolo

Sollicitation :To save The Order and everyone he loves, Caspar must leave them all behind. But even with his sacrifice, will Amon get his hands on the Secrets once and for all?

Avis : conclusion du premier arc de la série Seven Secrets qui s’achève alors que l’ordre chargé de protéger les secrets les plus dangereux de l’histoire de l’humanité, et notre héros qui en fait partie, sont dans une situation critique, au bord de l’anéantissement et de la défaite totale. 

Comment achever le premier acte de cette série du coup ? Seul Tom Taylor le sait et on dirait au vu de la sollicitation, qu’il nous réserve une petite surprise. On sait depuis l’épisode 2 que le destin de Caspar, le personnage principal, ne va pas être particulièrement heureux, information qui ajoutait une tension particulière au récit. Depuis, la direction de l’histoire s’est faite toujours plus funeste et cette sollicitation confirme que la conclusion de cet arc ne va être une fin heureuse. 

Si j’ai encore pas mal de réserves sur la série, notamment en raison de la qualité très variable des numéros, je reste investi dans le projet et j’ai vraiment envie de voir comment les auteurs vont terminer leur première grande histoire sur le titre. D’autant plus que l’épisode 5 était de bon niveau après quelques épisodes un peu plus faiblard. 

Verdict : Buy

DC COMICS

FUTURE STATE: DARK DETECTIVE #1

Prix : $5.99

Scénario : »Dark Detective » written by MARIKO TAMAKI

« Grifter » written by MATTHEW ROSENBERG

Dessin : »Dark Detective » art by DAN MORA

« Grifter » art by CARMINE DI GIANDOMENICO

Sollicitation : The world thought Bruce Wayne was dead. They were dead wrong! When the sinister para-military organization known as the Magistrate seizes control of Gotham City, the original Batman went big to put them down…but even the Dark Knight couldn’t predict how far this evil force would go to stop him. Now, Bruce Wayne is on the run! From Eisner Award-winning writer Mariko Tamaki and rising star artist Dan Mora, it’s the story of a Batman pushed to the brink–with nothing left to lose.

Also in this issue, Grifter is back! Cole Cash is having a bad day, and that’s not going to improve when the detectives of the GCPD show up! Will a chance meeting with Luke Fox change his luck? Or is his day about to get a lot worse?

Avis : comme je l’ai déjà dit, je suis peu intéressé par le gros machin Future State, et les premières publications sorties la semaine dernière ne m’ont guère fait changer d’avis. Ce n’était pas dégueulasse, mais cela tournait autour d’une fausse promesse d’un univers partagé foireux et d’histoires à venir. Nous n’aurons au final que quelques épisodes qui ne mèneront à rien ou à pas grand chose de concret au final. 

Dans le cas de Batman, on dirait que DC veut à la fois le beurre, l’argent du beurre, le cul de la crémière, le sourire du crémier, la crémerie, le lait, les vaches, les pâturages et ainsi de suite. Car d’un côté, ils nous proposent leur nouveau Batman (qui était en fait déjà dans la Bat-family…) et de l’autre ils conservent tout de même le Batman traditionnel, mais dévalué ? mis un peu sur la touche ? 

Alors pourquoi s’y intéresser ? Parce que ces quelques épisodes sont assurés par la future équipe créative de Detective Comics. Et que si j’ai très peur du résultat, j’ai aussi envie de leur donner une chance. Au moins une. Oui, je ne suis pas très confiant, car Mariko Tamaki a plus déçu sur le genre super-héroïque que séduit. Je dirais même qu’en général son travail dans ce genre m’a relativement ennuyé. 

Il y a bien Dan Mora au dessin…Mais si j’aime bien le travail de l’artiste, il ne fait pas partie de ma liste d’auteurs préférés dont je vais aller voir le travail de manière automatique. C’est efficace, mais en rien renversant, du moins selon moi. Question de goût personnel. Du coup, je suis plus que réservé pour leur reprise de Detective Comics, un titre qui souffre depuis quelques années maintenant. 

En fait, depuis qu’un petit génie chez DC a décidé d’arrêter le run de James Tynion IV, parce qu’il fallait se “reconcentrer sur le personnage de Batman”…

Verdict : Check it 

FUTURE STATE: GREEN LANTERN #1

Prix : $5.99

Scénario : »The Last Lanterns » written by GEOFFREY THORNE

« The Book of Guy » written by ERNIE ALTBACKER

« The Taking of Sector 123 » written by RYAN CADY

Dessin : »The Last Lanterns » art by TOM RANEY

« The Last Lanterns » art by CLAYTON HENRY

« The Taking of Sector 123 » art by SAMI BASRI

Sollicitation : Assigned to map and contact new lifeforms past the 3,600 known sectors of space protected by the Green Lantern Corps, John Stewart and an elite team of Lanterns are trapped behind enemy lines and fighting for their lives when the Central Power Battery goes dark and leaves the entire corps defenseless. Meanwhile, across the cosmos, Green Lantern Jessica Cruz finds herself powerless and forced to battle the invading Yellow Lanterns of the Sinestro Corps, and Guy Gardner, trapped on distant world, decides to reopen Warriors Bar.

Avis : tout comme pour Detective Comics, je cite la publication du future state Green Lantern, car nous allons ici avoir les premiers numéros de la nouvelle équipe créative en charge de la série au-delà de Future state. Une série au destin compliqué ces dernières années. Nous avons vu comment DC a laissé ce qui était il y a 10 ans une de leur franchise les plus importantes s’effondrer en l’espace de quelques années. 

Difficile de voir les choses autrement quand au sommet de sa popularité, la franchise Green Lantern supportait 5 séries régulières et une pelletée de projets annexes. Malheureusement une succession d’équipes créatives et surtout de choix créatifs désastreux ont conduit à reléguer tout cela au rang de souvenirs. Certes, ils ont essayé de secouer les choses en mettant Morrison et Sharp sur le titre…mais j’ai l’impression que leur prestation est restée assez confidentielle. 

Oh, je vais la lire jusqu’au bout (en VF), c’est tout de même du Morrison, et les planches de Sharp sont plus belles d’épisode en épisode, mais leur run n’a pas permis de redonner un élan général à cette partie de l’univers DC. 

Est-ce que la nouvelle équipe sera capable de faire quelque chose ? Il faudra bien évidemment juger sur pièces. La bonne nouvelle est que le nouveau scénariste est un gros fan de John Stewart, ce qui va nous changer, car j’ai toujours eu le sentiment que le personnage était un peu négligé par les scénaristes. Même Johns lors de son run tournait un peu en rond avec lui et ne savait pas vraiment comment l’utiliser de manière intéressante. 

La mauvaise est qu’il déteste apparemment Hal Jordan…ce qui est dommage quand on devient l’auteur principal du titre censé le mettre en scène. Le fait que John soit plus mis en avant est donc positif..Mais j’aimerais éviter que ce soit au détriment des autres Lanterns…Bon, je me fiche de Simon Baz (désolé Simon), mais Jessica Cruz avait quelque chose de spécial…Et merci de ne pas oublier Guy et Kyle…

Il y a tellement de choses à faire avec cette franchise et ses personnages et cela me fait mal au cœur de la voir en si piteux état. Donc croisons les doigts pour la nouvelle équipe créative…Au moins, je sais que graphiquement je vais aimer, puisque DC a réussi à récupérer le vétéran Tom Raney. Cela faisait très longtemps que je ne l’avais pas vu sur un bouquin mensuel…

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

BATMAN : THE CHALICE 

Prix : $19.99/

Scénario : Chuck Dixon 

Dessin : John Van Fleet 

Episodes :  This title collects the original graphic novel Batman: The Chalice and Batman: The Ankh #1 and 2.

Sollicitation : This new title collects the fully painted Batman graphic novel and more! It all starts with a mysterious delivery to Bruce Wayne that brings an array of villains to his doorstep, including Ra’s al Ghul, Catwoman, the Penguin, and an army of mercenaries. Their objective: to steal the ancient, seemingly unremarkable bowl now in the Dark Knight’s hands. Could this prize be the legendary Holy Grail? Plus, in Batman: The Ankh, when some of Gotham’s wealthiest citizens start vanishing without a trace along with some Egyptian artifacts, Batman traces the crimes to an immortal woman with a haunting past and a deadly agenda!

Avis : ce début d’année est bien chargé en sorties de TPB Batman. La semaine dernière nous avions la suite de Caped Crusader (toujours en rupture de stock au moment où j’écris ces lignes…sniff) et la semaine prochaine (en principe) la suite de Dark Detective.Deux collections qui reviennent sur les épisodes de Batman et Detective Comics post Crisis, à la fin des années 80/début des années 90. 

Et cette semaine nous continuons à explorer les années 90 avec la réédition de deux titres très particuliers, mis en scène par Chuck Dixon et surtout mis en image par John Van Fleet, qui dispose d’un style…unique. 

Une espèce de mélange entre photoréalisme et peinture. J’ai vu quelques planches ici ou là et …oui, le rendu final est très particulier. Certaines planches sont très belles et d’autres…disons que j’ai du mal à rendre un verdict sur le peu que j’ai pu apercevoir. Mais c’est du Chuck Dixon au scénario, sur du Batman, donc on sait que de ce côté au moins ce sera efficace. 

Rien de révolutionnaire ou de transcendant, mais du bon Batman qui déboite, avec un histoire de base solide et rythmée. C’est sa marque de fabrique depuis toujours. 

Chances de publication en VF : c’est du Batman, donc il y a toujours une chance. Ensuite, comme je l’ai déjà dit, nous pouvons tous nous rendre compte qu’Urban est assez timide quand il s’agit de publier du matériel pré-2010. Nous attendons ainsi toujours la publication des deux dernières grandes sagas des années 90, Contagion et Legacy, annoncées il y a presque 2 ans maintenant. Donc je dirais que c’est du 50/50 à ce stade. Cela peut rester dans les cartons à jamais, ou cela peut sortir du jour au lendemain parce qu’Urban aura une case de vide dans son programme de publication. 

Verdict : Check it 

BIRDS OF PREY : HERO HUNTERS 

Prix : $29.99/360 pages

Scénario : Gail Simone 

Dessin : Ed Benes 

Episodes : Collects BIRDS OF PREY #96-103.

Sollicitation : After being paralyzed by the Joker, former Batgirl Barbara Gordon became Oracle and formed a crime-fighting team with other female heroes including the martial artist with a devastating sonic scream, Black Canary, the vigilante known as the Huntress and the mysterious Lady Blackhawk! In this collection, the team is shaken up as members depart and new teammates are added to the roster. Who will be asked to join Oracle in her all-new Birds of Prey? Who will refuse, and who will fly the coop for good? 

Avis : okay, je vais avoir besoin d’une explication de texte là. Oui, je suis très content que DC réédite le run de Gail Simone sur Birds of Prey (même si cela aurait été assez sympa de finir celui de Dixon…avant de passer à la suite), mais je ne comprends pas trop la logique de publication ici. 

Car voyez vous ce tome fait suite à celui publié en début d’année dernière (à côté duquel je suis passé parce que je suis un abruti…ou parce que j’ai encore les singles…il me semble…je sais plus, il va falloir que j’aille faire de l’archéologie…et oui après vérification j’ai bien des morceaux du run de Simone en single, à peu près jusqu’à l’épisode 80) qui contenait les débuts du run de Gail Simone sur la série, du numéro 56 à 67. 

Et là ? on passe du 67 à l’épisode 96 ???? Et puis comment un tome qui ne contient que 8 épisodes peut faire 360 pages ????Je veux bien que l’épisode 100 soit plus grand, mais il ne fait pas 100 pages de long non plus. Non, il y a quelque chose qui ne va pas dans cette sollicitation. Je pense qu’il vaut mieux attendre que le tome sorte et que l’on ait des présentations par certains chroniqueurs avant de sauter le pas…

Chances de publication en VF : proches de 0, je dirais. Avec la sortie du film Birds of Prey, Urban a eu une occasion en or de commencer à publier les différents runs de la série, que ce soit celui de Dixon ou Simone. Qu’ont ils choisi de faire ? Rien ou presque. Aucune série régulière éditée, juste des one shot et souvent centrés sur Harley Quinn, qui rappelons le, n’a jamais fait partie des BoP…Si même avec le soutien d’un film, ils n’ont pas voulu tenter le coup, on peut dire que c’est pratiquement mort. 

Verdict : Check it 

IMAGE COMICS

HAHA #1

Prix : $3.99

Scénario :W. MAXWELL PRINCE

Dessin :VANESA DEL REY

Sollicitation : ICE CREAM MAN writer W. MAXWELL PRINCE brings his signature style of one-shot storytelling to the world of clowns-and he’s invited SOME OF THE COMIC INDUSTRY’S BEST ARTISTS to join him for the ride.

HAHA is a genre-jumping, throat-lumping look at the sad, scary, hilarious life of those who get paid to play the fool-but these ain’t your typical jokers.

With issues drawn by VANESA DEL REY (REDLANDS), GABRIEL WALTA (Vision), ROGER LANGRIDGE (Thor), and more, HAHA peeks under the big top, over the rainbow, and even inside a balloon to tell a wide-ranging slew of stories about « funny » men and women, proving that some things are so sad you just have to laugh.

Avis : voilà une sortie qui va faire plaisir à certains. En effet, l’auteur de Ice Cream Man lance un nouveau creator owned, en 6 épisodes,  et il est associé à certains artistes d’exception :l’incroyable Vanesa Del Rey sur la partie graphique, ou encore le génial Gabriel Walta. Donc sur le papier, cela donne très envie. Sauf que personnellement je n’ai pas accroché à Ice cream man. Je ne vais pas revenir sur mon avis, mais voilà si le travail de cet auteur vous séduit…voici une autre occasion de vous amuser. 

Verdict : Check it 

MARVEL COMICS

CHRIS CLAREMONT ANNIVERSARY SPECIAL #1

Prix : $4.99

Scénario : Chris Claremont

Dessin : Brett Booth, Bill Sienkiewicz, More 

Sollicitation : Celebrate Chris Claremont’s enormous impact on your favorite Marvel comics of the past five decades with an all-new story! Dani Moonstar is drafted for a mission across time and space for an incredible psychic showdown against the Shadow King-joining forces with characters created and defined by the pen of Chris Claremont!

Avis : tiens c’est le retour de la saison des épisodes spéciaux anniversaire…Et comme de manière régulière, Chris Claremont se voit confier l’écriture d’un one shot qui n’aura aucune conséquence sur quoique ce soit, mais qui l’occupera un moment et rendra nostalgique tous les amoureux, à raison, de son run sur la franchise mutante.

Je suis un peu cynique sur ce sujet, mais j’en ai un peu assez de voir Claremont confiné à ce genre d’exercices courts sans lendemain. C’est d’autant plus frustrant que c’est un auteur qui justement ne s’épanouit vraiment que dans la forme sérielle longue. À savoir écrire sur la durée sur une série. Ils fait partie de ces auteurs qui mettent du temps à faire tourner leur moteur…mais quand il est lancé, il est presque inarrêtable…et cela fait un moment qu’on ne lui a pas donné une vraie chance de développer quelque chose sur la durée. 

Alors oui, il va s’amuser avec quelques artistes qu’il connaît et que nous apprécions tous…mais j’aimerais plus. 

Verdict : Check it 

IMMORTAL HULK #42

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin :Joe Bennett 

Sollicitation :  At the year’s end, costs are counted – by Jackie McGee, Eugene Judd…and Samuel Sterns.All the Leader’s plans have finally come together in what may be his greatest triumph. But is that enough……or will the ONE BELOW ALL claim his due?

Avis : voilà un épisode que j’attends avec une impatience assez fébrile, car Al Ewing a pris son temps depuis quelques numéros. Oh ces épisodes étaient bons, mais il nous avait laissé sur un tel cliffanguer de malade mental interné depuis des décennies dans une maison en bordure de l’enfer dans l’épisode 39 que j’espérais avant tout avoir la suite…et en fait il n’y a pas retouché depuis…Ce qui est assez frustrant…mais apparemment, nous allons revenir sur le sujet dans cet épisode 42.

Et quand je vois la couverture d’Alex Ross, encore une fois incroyable qui mime l’enfer de Bosch, remanié à la sauce Marvel / Hulk…je me dis que l’on va plonger encore une fois très loin dans l’horreur, dans le bon sens du terme. Je ne sais absolument pas quelle direction Ewing va donner à toute son histoire, mais en tout cas je suis prêt à le suivre, car cette partie de son histoire est incroyable, de  nouveau haletante, parfois touchante, d’autres fois horrifiques à souhait. 

Après plusieurs arcs assez décevants passés l’épisode 25, cela fait quelque temps maintenant que le scénariste a retrouvé la patate (depuis le 35 à peu près) et nous captive chaque mois un peu plus ! Allez Ewing et Bennett !

Verdict : Buy 

KING IN BLACK THUNDERBOLTS #1

Prix : $3.99

Scénario : MATTHEW ROSENBERG

Dessin :Juan Ferreyra

Sollicitation : KINGPIN’S KILLERS VERSUS AN ARMY OF UNKILLABLE DRAGONS!

An army of evil space dragons have come to attack Earth and are starting with New York. MAYOR FISK has a plan for that. Assembling a group of killers, mercenaries, and just generally pretty horrible people like TASKMASTER, RHINO, STAR, MR. FEAR, and BATROC THE LEAPER, Mayor Fisk tasks them with saving the city or die trying…or die right then and there. The fate of the entire world may rest in the hands of the absolute worst people in the Marvel Universe. What could go wrong?

Avis : pourquoi ? Vraiment, Marvel ? Après plusieurs années sans série dédiée aux Thunderbolts, vous ramenez enfin le concept dans le cadre d’une mini série tie in à King in Black et vous filez l’ensemble à Matthew Rosenberg ? Vraiment ? 

On notera que ce n’est pas le retour des personnages historiques (j’espère que je reverrai Songbird un jour, car j’adore ce perso…qui semble avoir disparu de l’univers Marvel ces dernières années), mais un nouvel assemblage créée par Fisk pour défendre sa ville à l’occasion de l’invasion de Knull. 

Bon, si je n’ai pas grand espoir en termes d’histoires, même sans compter sur le “talent” de Rosenberg, il est difficile de vraiment s’illustrer sur du tie in, niveau dessin, cela risque d’être très réussi. La partie graphique est en effet assurée par le très bon Juan Ferreyra. En fait, je suis surtout surpris de ne le voir que sur des mini-séries et pas une série régulière de premier plan. Allons Marvel ! 

Le monsieur mérite le meilleur ! En tout cas, les pages previews sont somptueuses. 

Verdict : Check it

A propos Sam 2018 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Oulili j’ai pas encore lu un seul Terry Moore que j’ai déjà envie de découvrir serial! Je vais essayer de me lancer sur Rachel Rising, l’aspect horrifique me tente bien! Merci encore pour tous vos conseils (par contre, je peux construire une dépendance de 8000m2 avec ma PAL à présent 😀 )

    • Rachel rising est un bon point de départ en effet.
      En série pas trop longue chez Moore tu as Echo et Motor girl (ce dernier est en un seul tome)
      quand tu auras plus de bouteille avec lui, tu pourras alors te lancer dans strangers in paradise.

      tu verras sur Rachel Rising (dont l’intégrale arrive chez Delcourt bientôt), le début est assez lent, et puis à un moment il y a un déclic et cela devient excellent. J’aime toute l’oeuvre de Moore mais je conserve une tendresse particulière pour Rachel Rising.

  2. A titre personnel, pour le moment, j’ai juste lu Motor Girl après avoir entendu Sam en parler. Et j’ai adoré. Je pense me laisser tenter par Rachel Rising 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.